Chrono : histoire et éducation à la citoyenneté : 1er cycle du secondaire : 2e année [2] 9782765031208

557 113 37MB

French Pages 382 Year 2011

Report DMCA / Copyright

DOWNLOAD FILE

Polecaj historie

Chrono : histoire et éducation à la citoyenneté : 1er cycle du secondaire : 2e année [2]
 9782765031208

Citation preview

CHRONO Histoire et éducation à la citoyenneté

Maude Ladouceur Dominique Lapointe

1er cycle du secondaire • 2e année

Cahier d’apprentissage Activités • Connaissances • Documents

Conforme à la PROGRESSION des apprentissages

Histoire et éducation à la citoyenneté

Maude Ladouceur Dominique Lapointe

1er cycle du secondaire • 2e année

Cahier d’apprentissage Activités • Connaissances • Documents

Chrono Histoire et éducation à la citoyenneté 1er cycle du secondaire, 2e année

Remerciements

Cahier d’apprentissage Maude Ladouceur, Dominique Lapointe © 2011 Chenelière Éducation inc. Édition : Audrée-Isabelle Tardif Coordination : Christiane Gauthier Révision linguistique : Claire St-Onge, Caroline Bouffard Correction d’épreuves : Michèle Levert, Caroline Bouffard Conception graphique et infographie : Micheline Roy Conception de la couverture : Josée Brunelle Recherche iconographique : Marie-Chantal Laforge Cartographie : Julie Benoit Impression : Imprimeries Transcontinental

Pour leur travail de révision scientifique réalisé avec soin et promptitude, l’Éditeur remercie les personnes suivantes : Guy Lazure, University of Windsor (Chapitre 1 : Une nouvelle vision de l’homme) ; Michel de Waele, Université Laval (Chapitre 2 : L’expansion européenne dans le monde et Chapitre 3 : Les révolutions américaine et française) ; Jacques Pincince, Collège de Rosemont (Chapitre 4 : L’industrialisation) ; Samir Saul, Université de Montréal (Chapitre 5 : L’expansion du monde industriel) ; Patrice Régimbald, CEGEP du Vieux-Montréal (Chapitre 6 : La reconnaissance des libertés et des droits civils). Pour leur précieuse contribution à titre de consultant pédagogique, l’Éditeur remercie également : Alain Caron, École secondaire de Chambly, C.S. des Patriotes ; Annik Chiasson, Collège Ville-Marie ; Michel Chouinard, École secondaire La Voie, C.S. de Montréal ; Maxime de Blois, École secondaire Des Rives, C.S. des Affluents ; Michel Lamarche, École secondaire Félix-Leclerc, C.S. Marguerite-Bourgeoys ; Mireille Payeur, Polyvalente Marcel-Landry, C.S. des Hautes-Rivières ; Romain Vanhooren, École secondaire Mont-Bleu, C.S. des Portages-de-l’Outaouais.

Sources Couverture : (de gauche à droite) Vicky German / Shutterstock ; Musée de la ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France / Giraudon / The Bridgeman Art Library International ; Private Collection / The Stapleton Collection / The Bridgeman Art Library International ; Bob Adelman/Corbis.

TOUS DROITS RÉSERVÉS. Toute reproduction, en tout ou en partie, sous toute forme ou média et par quelque procédé que ce soit, est interdite sans l’autorisation écrite préalable de Chenelière Éducation inc. ISBN 978-2-7650-3120-8 Dépôt légal : 2e trimestre 2011 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Imprimé au Canada 2

3 4

5 6

ITIB

16

15

14

13 12

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.

Table des matières Présentation de Chrono                Les grandes périodes de l’histoire      Retour sur la 1 re année du cycle       

V 2 4

L’expansion européenne dans le monde        50 DEUXIÈME TEMPS Les faits

CD 2              

54

Les grandes explorations                   54 La rencontre de deux mondes               61 Une économie-monde                     64

CHAPITRE 1

Les conséquences de la colonisation sur les Autochtones                       69 TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

CD 3  

71

Les relations culturelles et économiques entre les pays                            71 QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

CD 2     

74

Activités de synthèse                        74 Pour nir autrement                         76

Une nouvelle vision de l’homme       13 PREMIER TEMPS Le contexte

CD 1

            14

Une nouvelle vision de l’homme             16 DEUXIÈME TEMPS Les faits

CD 2              

20

L’humanisme                            20 La Renaissance artistique                   27 Les réformes religieuses                    32 DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, le Japon des shoguns CD 2                          37 La culture japonaise au temps des shoguns     37 TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

CD 3  

41

Les idées humanistes de nos jours            41

CHAPITRE 3

L’homme dans la société et dans l’Univers      14

Les révolutions américaine et française                            77 PREMIER TEMPS Le contexte

CD 1

            78

44

Les droits fondamentaux aujourd’hui          78

Activités de synthèse                        44

L’afrmation des droits au temps des révolutions                          80

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

CD 2     

Pour nir autrement                         46

DEUXIÈME TEMPS Les faits

CD 2

             84

Le Siècle des Lumières                     84 La révolution américaine                   89

CHAPITRE 2

La Révolution française                    101 DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, la Russie tsariste CD 2                              113 La Russie des tsars                        113 TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

CD 3   117

La protection des droits et des libertés         117 QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

CD 2      120

Activités de synthèse                        120

L’expansion européenne dans le monde                         47 PREMIER TEMPS Le contexte

CD 1

Pour nir autrement                         122

            48

Le commerce mondial                     48 Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TABLE DES MATIÈRES

III

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

CD 2      190

CHAPITRE 4

Activités de synthèse                        190

L’industrialisation                      123 PREMIER TEMPS Le contexte

CD 1

            124

Les impacts de l’industrialisation             124

CHAPITRE 6

Pour nir autrement                         192

Les débuts de l’industrialisation              126 DEUXIÈME TEMPS Les faits

CD 2               130

Quelques causes de l’industrialisation         130 Les caractéristiques du monde industriel       134 Une révolution économique                139 Les effets de l’industrialisation               141 Une révolution sociale                     145 DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, les États-Unis

CD 2   149

La reconnaissance des libertés et des droits civils                      193 PREMIER TEMPS Le contexte

CD 1

            194

Les libertés et les droits civils aujourd’hui       194 Les libertés et les droits civils au XXe siècle      196 Le XX e siècle                            200 DEUXIÈME TEMPS Les faits

CD 2               205

L’industrialisation aux États-Unis              149

Les revendications des femmes              205

CD 3   153

Les mouvements de décolonisation           211

L’amélioration des conditions de vie           153

Des luttes contre le racisme                 217

CD 2      156

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, le génocide des Juifs CD 2                             223

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

Activités de synthèse                        156 Pour nir autrement                         158

La privation des libertés et des droits civils des Juifs                                223 TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

CD 3   227

CHAPITRE 5

L’individu et la reconnaissance des libertés et des droits civils                        227 QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

CD 2      230

Activités de synthèse                        230 Pour nir autrement                         232

Les outils de l’histoire                  233 L’expansion du monde industriel       159 PREMIER TEMPS Le contexte

CD 1

            160

Des traces de la colonisation                160 Le monde industriel en expansion            162 DEUXIÈME TEMPS Les faits

CD 2

             166

Les motivations liées à la colonisation         166 L’impérialisme en Afrique                   170 Les conséquences de la colonisation          176 DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, le Japon

CD 2

      183

L’impérialisme japonais                    183 TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

CD 3   187

Les relations entre les sociétés               187

IV

TABLE DES MATIÈRES

La démarche de recherche                  Interpréter des documents écrits             Interpréter des documents visuels            Interpréter et construire des repères de temps  Interpréter et créer des cartes historiques      Interpréter et créer des tableaux et des diagrammes                        

234 235 237 239 242

Carte du monde                       Chronologie                            Glossaire                               Sources                               

246

244 248 252 255

Guide                                   257 Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Présentation de Chrono Chrono te permettra d’acquérir des connaissances et de développer des compétences. Pour ce faire, tu liras des textes, interpréteras des documents et réaliseras des activités. Ton cahier est divisé en plusieurs parties.

LES CHAPITRES Chaque chapitre commence par une page d’ouverture. Cette page introduit les éléments importants du chapitre : concepts, question principale, outil(s) travaillé(s).

La question principale Le chapitre te permettra de répondre à cette question.

Le document visuel et le texte donnent un avant-goût du contenu du chapitre.

Les outils travaillés

Chacun des chapitres est divisé en quatre TEMPS. PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Compétence 1

Cette section t’amène à travailler l’étape 1 de la démarche de recherche en histoire et à développer la Compétence 1 : Interroger les réalités sociales dans une perspective historique. Tu pourras donc établir le contexte du chapitre au présent et au passé. Dans la section « Au présent », tu feras des liens entre le présent et le passé. Dans la section « Au passé », tu établiras le contexte historique du chapitre.

Une consigne en gras se trouve au début de chacun des « temps ». Elle décrit l’étape de la démarche de recherche à travailler dans ce « temps ». La loupe renvoie à l’étape de la démarche et à la page où se trouve cet outil.

Un repère de temps et des cartes te permettent de situer le contenu dans le temps et dans l’espace.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PRÉSENTATION DU CAHIER CHRONO

V

DEUXIÈME TEMPS

LES FAITS Compétence 2

Cette section te permet de travailler l’étape 2 de la démarche en histoire et de développer la Compétence 2 : Interpréter les réalités sociales à l’aide de la méthode historique.

Les mots difciles sont en bleu dans le texte et leur dénition est donnée dans la marge. Ils se trouvent aussi dans le glossaire.

Dans le premier volet de ce Deuxième temps, tu étudieras les principaux faits en lien avec la société principale. Dans le deuxième volet, tu feras une comparaison de la société principale avec une autre société (AILLEURS).

Les pages de contenu ont un fond jaune et les pages d’activités ont un fond blanc.

TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Compétence 3

Cette section te permet d’aller plus loin dans l’étape 2 de la démarche de recherche en histoire et de développer la Compétence 3 : Construire sa conscience citoyenne à l’aide de l’histoire. Ce « temps » te donne donc l’occasion de rééchir au rôle des citoyens dans la société d’aujourd’hui. Tu constateras comment les sociétés du passé ont contribué à l’organisation des sociétés actuelles.

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE Compétence 2

Ce dernier « temps » te permet de travailler les étapes 3 et 4 de recherche en histoire. Tu y résumeras les apprentissages que tu as faits dans le chapitre. Tu répondras aussi à la question de la page d’ouverture.

L’activité « Pour nir autrement » t’invite à faire un retour sur tes apprentissages.

VI

PRÉSENTATION DU CAHIER CHRONO

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

LES RUBRIQUES COUP D’ŒIL SUR...

Cette rubrique te donne des informations sur des repères culturels : des personnages, des œuvres ou des lieux marquants.

[

]

Clic médias

Cette rubrique propose des façons d’utiliser les médias en histoire.

AIDE TECHNIQUE Cette rubrique te donne des trucs pour mieux utiliser les outils de l’histoire.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE Cette partie de référence te présente les étapes de la démarche de recherche en histoire. Tu y trouveras aussi les étapes à suivre pour interpréter différents types de documents (écrits, visuels, cartes, etc.) et pour en créer. Chaque fois que tu verras le pictogramme de la loupe, tu pourras te référer à cette partie.

CARTE DU MONDE ACTUEL Une carte te permet de situer dans le monde d’aujourd’hui les territoires à l’étude.

P. 234

CHRONOLOGIE

GLOSSAIRE

Cette partie de référence te permet de situer dans le temps les grandes périodes de l’histoire et les principaux événements de chaque chapitre.

Cette partie de référence te présente les dénitions des concepts de chacun des chapitres. Elle comprend aussi les dénitions de tous les mots en bleu qui se trouvent dans les marges des pages des chapitres.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PRÉSENTATION DU CAHIER CHRONO

VII

Les grandes périodes de l’histoire L’histoire de l’humanité couvre une très longue période de temps. An de mieux s’y retrouver, les historiens ont établi de grandes divisions du temps appelées « périodes historiques ». L’histoire commence avec l’apparition de l’écriture au IV e millénaire av. J.-C. Avant, on parle de préhistoire. L’histoire se divise en grandes périodes : • La préhistoire, qui comprend des subdivisions : le Paléolithique et le Néolithique. • L’Antiquité. • Le Moyen Âge. • Les Temps modernes. • L’Époque contemporaine. Chaque période historique est délimitée par des faits qui ont entraîné des changements importants. Ces faits marquent le début et la n d’une période. Le fait qui dénit la n d’une période marque le début de la période suivante. 1 LES GRANDES PÉRIODES HISTORIQUES

Légende Fait marquant le début ou la n d’une période historique

Vers –10 000 Premières traces de sédentarisation et d’agriculture

–3 000 000

–10 000

NÉOLITHIQUE

PALÉOLITHIQUE

2 LES CHAPITRES DE CHRONO (2e ANNÉE DU 1er CYCLE) 1400 1415

1500 1492

1600

CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CHAPITRE 4 CHAPITRE 5 CHAPITRE 6

2

LES GRANDES PÉRIODES DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1700

1. Sur le repère de temps Les chapitres de Chrono (2e année du 1er cycle) qui se trouve au bas des pages 2 et 3, situe les six chapitres de ton cahier. Pour ce faire, hachure ou colorie l’espace entre les deux dates qui délimitent chacun des chapitres de Chrono. Réfère-toi à la liste ci-dessous pour connaître ces dates. CHAPITRE 1

Une nouvelle vision de l’homme : 1400 à 1600

CHAPITRE 2

L’expansion européenne dans le monde : vers 1415 à vers 1700

CHAPITRE 3

Les révolutions américaine et française : 1689 à 1799

CHAPITRE 4

L’industrialisation : 1760 à 1910

CHAPITRE 5

L’expansion du monde industriel : 1850 à 1918

CHAPITRE 6

La reconnaissance des libertés et des droits civils : 1914 à nos jours

Note bien que le repère couvre une très grande période de temps. Son échelle ne te permettra pas de faire une délimitation très précise.

AIDE TECHNIQUE Pour t’assurer de comprendre les éléments qui composent un repère de temps, consulte l’outil 4, Interpréter et construire des repères de temps. Consulte l’outil 4.

P. 239

Vers –3500 Formation des premières civilisations 1492 Arrivée de Christophe Colomb en Amérique 476 Fin de l’Empire romain d’Occident –3500

476

ANTIQUITÉ

1492

1789 Début de la Révolution française 1789

MOYEN ÂGE

ANTIQUITÉ

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

TEMPS MODERNES 1700

1800 1789

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1900

2000

LES GRANDES PÉRIODES DE L’HISTOIRE

3

Retour sur la 1 re année du cycle Les textes et les activités qui suivent te permettront de faire un retour sur les réalités sociales de la 1 re année du cycle.

La sédentarisation Vers 10 000 av. J.-C., les humains s’établissent peu à peu de façon permanente sur des territoires : c’est la sédentarisation. C’est dans la région du « Croissant fertile » que les humains découvrent qu’ils peuvent maîtriser la production de nourriture. Peu à peu, ils développent l’agriculture. Ils découvrent aussi la métallurgie et la poterie, ce qui leur permet de conserver la nourriture. Vers 8000 av. J.-C., ils font l’élevage d’animaux. Ils peuvent ainsi se nourrir et se vêtir. Les sédentaires se rassemblent dans des villages pour protéger leurs récoltes et leurs biens, qu’ils considèrent comme leur propriété. Ils apprennent ensuite à vivre en société.

La vannerie (Néolithique)

L’accumulation de surplus permet la division du travail dans les villages. Certains fabriquent des objets : ce sont les artisans. Pour se nourrir, ils échangent des objets contre de la nourriture. D’autres servent d’intermédiaires entre les artisans et les agriculteurs : ce sont les commerçants. Les personnes qui ont le plus de possessions ont plus de pouvoir que les autres : c’est le début d’une hiérarchie sociale.

Des artisans fabriquent des objets comme ce pot décoré (Néolithique).

–3 000 000 –11 000

–10 000

–9000

–8000

–7000

–6000

La sédentarisation PALÉOLITHIQUE

4

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

NÉOLITHIQUE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

La naissance d’une civilisation Vers 3300 av. J.-C., l’écriture apparaît dans les cités-État de la Mésopotamie. L’écriture permet d’abord d’organiser les activités économiques. Pour conserver et transmettre les informations, les Mésopotamiens gravent des pictogrammes (dessins) sur des tablettes d’argile. Ces pictogrammes se transforment peu à peu en des traits représentant des sons. C’est grâce à l’écriture que la civilisation mésopotamienne se développe.

Un scribe mésopotamien

L’écriture permet d’organiser les citésÉtat. Chaque cité-État est dirigée par un roi. Le roi est au sommet de la hiérarchie sociale. Il a tous les pouvoirs. Il fait rédiger des codes de lois qui sont à la base de la justice. Les nobles conseillent le roi et les prêtres sont responsables de la religion. Le peuple est composé de la majorité de la population. Au bas de la hiérarchie sociale se trouvent les esclaves.

Le roi Hammourabi (à droite)

Les réseaux d’échanges permettent aux Mésopotamiens de se procurer des produits qui ne sont pas disponibles sur leur territoire. Au cours de leurs déplacements, ils se servent de l’écriture pour communiquer leurs connaissances et leur culture. Ils diffusent ainsi des éléments de la civilisation mésopotamienne. À peu près à la même époque, la civilisation égyptienne met elle aussi au point un système d’écriture : l’écriture hiéroglyphique.

–5000

–4000

–3500

–3000

–2000

–1000

–539

Naissance de J.-C.

La naissance d’une civilisation ANTIQUITÉ

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

5

Une première expérience de démocratie À partir du VIII e siècle av. J.-C., des cités-État situées dans la péninsule grecque forment la civilisation grecque. Vers le V e siècle av. J.-C., Athènes se démarque des autres cités-État, entre autres de sa rivale, Sparte. C’est à Athènes qu’une première expérience de démocratie a lieu. Chaque cité-État a son gouvernement. À Athènes, le régime politique est la démocratie directe. Le pouvoir est partagé entre les citoyens. Des institutions permettent d’administrer la cité-État.

La déesse Athéna protège Athènes.

La démocratie athénienne est limitée : par exemple, tous n’ont pas des droits politiques. En effet, la population d’Athènes comprend trois groupes sociaux : les citoyens, les métèques (étrangers) et les esclaves. Pour être un citoyen, il faut être un homme libre, né de parents athéniens et avoir fait son service militaire. Seuls les citoyens ont le droit de participer à la vie publique, qui se déroule dans les lieux de l’espace public, comme l’Agora. Les femmes athéniennes vivent surtout dans l’espace privé.

L’Agora

Dans la civilisation grecque, la philosophie occupe une grande place. Les philosophes participent à l’éducation des citoyens. Sparte nit par dominer Athènes en 404 av. J.-C. Sparte n’est pas une démocratie. La première expérience de démocratie prend donc n à ce moment.

–3500 –800

–753

–700

–600

–500

–404

–300

Une première expérience de démocratie ANTIQUITÉ

6

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

–200

La romanisation En 753 av. J.-C., la cité de Rome est un regroupement de villages. Au IIe siècle apr. J.-C., Rome est à la tête d’un empire qui contrôle un immense territoire.

L’empereur Auguste

De 29 av. J.-C. à 180 apr. J.-C., une période de paix permet la diffusion de la culture romaine. La paix favorise également la mise en place des institutions romaines dans les territoires conquis. C’est ce qu’on appelle la « romanisation ». L’État romain contrôle tout l’Empire. L’empereur détient tous les pouvoirs : il commande l’armée, rend la justice, établit un système de lois (le droit romain), dirige l’administration, etc. Pour administrer l’Empire, il y a plusieurs institutions. Rome a aussi une armée puissante qui assure la protection de l’Empire. La cité de Rome est un modèle dans l’Empire, avec ses temples, ses monuments, etc. Partout dans l’Empire, des infrastructures (routes, aqueducs, etc.) facilitent la vie des citoyens romains et Un soldat romain du peuple. Les routes romaines facilitent les échanges et les déplacements. Environ à la même époque, l’empire chinois des Han étend son inuence sur un immense territoire en Asie.

Un gladiateur romain

–200

–100

Naissance de J.-C.

100

200

ANTIQUITÉ

300

400

476 500

MOYEN ÂGE

La romanisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

7

La christianisation de l’Occident En 476, c’est la n de l’Empire romain d’Occident. L’Europe est alors divisée en plusieurs royaumes. Le christianisme, né au Ier siècle, s’impose peu à peu en Occident. Il exerce une inuence sur les plans politique, social et culturel. Au XI e siècle, l’Église chrétienne est une institution puissante. Le pape dirige cette institution. Il a une grande autorité religieuse et morale, même sur les rois. Les membres de l’Église occupent une place importante dans la société féodale, aux côtés de la noblesse. L’Église a un pouvoir temporel (elle a des richesses) et un pouvoir spirituel (moral et religieux). La pratique de la religion encadre la vie des dèles. La construction d’une église

L’inuence de l’Église se fait sentir dans toute la chrétienté. Des chrétiens de tout l’Occident partent en croisade an de démontrer leur foi. L’Église inuence aussi la culture. Le prestige des édices religieux démontre sa puissance. Les orneUn chevalier du Moyen Âge ments dans les églises (sculptures, vitraux, etc.) illustrent des scènes de la Bible et servent à l’éducation des chrétiens. L’Église s’oppose à tout ce qui contredit la Bible. Les sciences se développent au contact des Arabes. À partir du VII e siècle, une autre religion voit le jour : l’islam. Cette religion fait rapidement de nombreux dèles dans le monde arabe, où elle joue un rôle important.

–3500 476 500

ANTIQUITÉ

8

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

600

700

800

900

La christianisation de l’Occident MOYEN ÂGE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1000

L’expansion des villes et du commerce De 1000 à 1300, l’Europe est marquée par une expansion des villes et du commerce. L’amélioration des techniques agricoles permet aux paysans de produire des surplus qu’ils vont vendre dans les villes, parfois nommées bourgs à leurs débuts. La population augmente et s’urbanise. Les villes se multiplient. Elles sont des centres économiques. Dans les villes, les bourgeois accumulent du capital. Leur inuence grandit. Les bourgeois forment des associations appelées « communes » et négocient des chartes avec les seigneurs. Ces chartes précisent les droits de chacun et permettent aux marchands de commercer plus librement. La commune devient ensuite l’institution qui administre la ville. Peu à peu, les bourgeois dominent la hiérarchie sociale des villes.

Un marché médiéval

Le commerce stimule les échanges entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie : c’est le grand commerce. Des institutions appelées « hanses » règlementent ce commerce en Europe. Au nord (par exemple à Cologne) et au sud (par exemple à Venise) se trouvent les deux principales zones d’inuence du grand commerce. À la même époque, la ville de Constantinople est une des villes les plus prospères. Un banquier et sa femme

1000

1100

1200

1300

La christianisation de l’Occident MOYEN ÂGE L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1400

14921500

1600

TEMPS MODERNES

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

9

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Complète le tableau. a) Indique les dates qui délimitent approximativement chacun des chapitres. b) Précise la période historique associée à chacun des chapitres. Chrono (1re année)

Dates qui délimitent le chapitre

Période historique

Chapitre 1 : La sédentarisation Chapitre 2 : La naissance d’une civilisation Chapitre 3 : Une première expérience de démocratie Chapitre 4 : La romanisation Chapitre 5 : La christianisation Chapitre 6 : L’expansion des villes et du commerce

2. a) Situe les éléments suivants sur la carte. Cité de Rome • Constantinople •

Croissant fertile • Mésopotamie •



Péninsule grecque

b) À quelle région du monde le territoire de l’Occident correspond-il sur cette carte ?

10

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

3. Complète les phrases suivantes. a) La ___________________________ se produit lorsque les humains s’établissent sur un _______________________ de façon permanente. b) An de protéger leur ____________________, les humains se rassemblent dans des _____________________ et les premières _____________________ s’organisent. c) Les agriculteurs produisent des surplus, ce qui entraîne une ___________________________. Grâce aux _____________________ , les artisans _____________________ leurs produits avec les _____________________ . d) Certains accumulent plus de biens et de terres que d’autres, ce qui leur donne plus de _____________________ et les place en haut de la ____________________________ .

4. Réponds aux questions suivantes. Elles portent sur les origines de l’écriture. a) Comment se nomme le système d’écriture développé dans : • la civilisation mésopotamienne ? ________________________________________________ • la civilisation égyptienne ?______________________________________________________ b) Pourquoi les Mésopotamiens développent-ils un système d’écriture ?

5. Choisis l’énoncé qui décrit le mieux le régime politique athénien au V e siècle av. J.-C. a) Le régime politique athénien est une démocratie. Tous les habitants de la cité prennent des décisions en commun. Les membres des institutions politiques sont les citoyens les plus riches. b) Le régime politique athénien est une monarchie, mais le roi doit partager ses pouvoirs avec les riches propriétaires qui participent aux institutions de la cité. c) Le régime politique athénien est une démocratie. Le pouvoir est partagé par l’ensemble des citoyens. Seuls les citoyens participent aux décisions politiques et sont membres des institutions qui administrent la cité.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

11

Nom :

Groupe :

Date :

6. Parmi les concepts suivants, entoure ceux qui sont liés à la romanisation. Capital

Culture

Empire

Infrastructure

Philosophie

Citoyens

Démocratie

État

Institution

Territoire

Croisade

Droit

Féodalité

Peuples

Urbanisation

7. Observe les deux documents visuels. Pour chacun des documents, associe : a) deux concepts de la banque de mots :

• Bourgeoisie • Chrétienté • Grand commerce • Culture

b) une période historique.

Concept 1 :

Concept 1 :

Concept 2 :

Concept 2 :

Époque :

Époque :

8. Quelle place l’Église chrétienne occupe-t-elle au Moyen Âge ?

9. Qu’est-ce qui permet le développement des villes au Moyen Âge ?

12

RETOUR SUR LA 1re ANNÉE DU CYCLE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

CHAP I T RE

Une nouvelle vision de l’homme

1

CONCEPTS Humanisme Art Critique Individu Liberté Philosophie Réforme Renaissance Responsabilité Science

Hans Holbein le Jeune, Les Ambassadeurs (1533)

DANS CE CHAPITRE :

u XIe au XIIIe siècle, l’Europe connaît une période d’expansion économique. Cette période est suivie de difcultés au XIV e siècle. Toutefois, un mouvement de renouveau appelé « Renaissance » commence au XV e siècle. Ce mouvement est marqué par une nouvelle façon de considérer l’être humain : l’humanisme. L’humanisme inuence la culture occidentale de l’époque.

• Tu répondras à la question suivante : Quelle est l’inuence des idées humanistes sur la culture occidentale ? • Tu utiliseras l’outil 3, Interpréter des documents visuels.

13

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Au présent

Au présentAu présent

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Compétence 1

Écologie : Science qui étudie les relations entre les êtres vivants et leur milieu. Économie : Ensemble des faits liés à la production, à la consommation et à la répartition des richesses. Homme : Désigne l’être humain en général, autant la femme que l’homme.

Lis les pages 14 et 15 et réponds aux questions. Ces pages te permettront d’aborder la mise en contexte du chapitre en rééchissant à la place de l’être humain dans la société et dans l’Univers.

L’homme dans la société et dans l’Univers Depuis longtemps, les êtres humains rééchissent à la place qu’ils occupent dans la société et dans l’Univers. Quand vient le temps de rééchir à cette question, chaque personne l’interprète à sa manière, en adoptant un point de vue. Ce point de vue peut être basé sur l’écologie, sur la religion, sur l’économie, etc. Par exemple, certains pensent que l’homme est un élément parmi d’autres éléments de la nature. Ces personnes adoptent un point de vue écologique en ce qui concerne la place de l’homme dans la société et dans l’Univers. Dans la société québécoise d’aujourd’hui, il existe plusieurs points de vue sur cette question.

1. Indique à quel point de vue se rapporte chaque énoncé. a) Le rôle de l’être humain dans la société est de produire et de consommer des biens. Point de vue ____________________________ b) L’être humain a été créé par Dieu et il est le centre de l’Univers. Point de vue ____________________________

2. Lis le document et réponds aux questions.

Au présent

1

NOTRE PLACE SUR LA PLANÈTE

« Il y a peut-être quelques leçons à tirer de nos ancêtres sur la place que nous occupons sur cette planète. Beaucoup de gens semblent avoir oublié, par exemple, que nous faisons partie de la nature, nous ne sommes ni supérieurs ni même extérieurs à elle. » David Suzuki, La vision passéiste des environnementalistes, [en ligne], 23 août 2010, réf. du 30 janvier 2011.

a) Selon David Suzuki, quelle est la place de l’homme sur la Terre ?

b) À partir de quel point de vue élabore-t-il sa position ? Coche la bonne réponse. Économique

14

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Écologique

Religieux

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

L’inuence des avancées scientiques Pendant longtemps en Occident, les hommes se sont basés sur la Bible pour déterminer la place qu’ils occupaient dans l’Univers. Selon la Bible, l’homme est un être privilégié, créé par Dieu pour dominer l’Univers. Ainsi, Dieu aurait créé les étoiles dans le seul but d’éclairer l’homme.

2

LA THÉORIE DE L’ÉVOLUTION DE DARWIN

Charles Darwin (1809-1882) tente d’expliquer pourquoi il existe autant d’espèces vivantes sur la Terre. Il élabore la théorie suivante : les espèces vivantes viennent d’un ancêtre commun. Leur évolution est liée à un processus de sélection naturelle. Les individus les mieux adaptés à leur milieu survivent, les autres meurent. Selon cette théorie, l’homme et le singe auraient un ancêtre commun.

3

Au présent

Les avancées scientiques amènent l’homme à comprendre qu’il ne domine pas l’Univers. Il découvre aussi qu’il existe des phénomènes qu’il ne peut pas maîtriser. Par exemple, il comprend que les étoiles sont le résultat de forces qui agissent sur les particules dans l’espace. Voici deux exemples d’avancées qui ont marqué l’histoire de l’Occident. LA THÉORIE DE LA RELATIVITÉ D’EINSTEIN

Les hommes ont longtemps cru que l’espace et le temps ne changeaient pas. Les recherches d’Albert Einstein (1879-1955) remettent en question ces croyances. Dans sa théorie de la relativité, Einstein démontre que si on se déplace à la vitesse de la lumière (300 000 km/s), le temps passe plus lentement et l’espace se modie. Ainsi, le temps et l’espace changent, selon les conditions dans lesquelles ils sont observés.

3. Explique la différence entre la place de l’homme dans l’Univers selon la Bible et sa place selon le

Au présent

point de vue scientique.

4. Réponds aux questions suivantes. a) Selon toi, quelle est la place de l’homme dans l’Univers ?

b) Sur quoi bases-tu ta conception de la place de l’homme dans l’Univers ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

15

Groupe :

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Lis les pages 16 et 17. Ces pages te permettront de poursuivre la mise en contexte du chapitre. Tu aborderas la vision de l’homme qui prend forme à la Renaissance an de répondre aux questions : Quoi ? Quand ? Où ?

Une nouvelle vision de l’homme

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

À partir du milieu du XIV e siècle, l’expansion des villes et du commerce est freinée en Europe. Des guerres ainsi qu’une épidémie de peste noire nuisent à la croissance des villes et de l’économie. La situation économique se rétablit au début du XV e siècle. L’optimisme revient. Une période de renouveau appelée « Renaissance » commence. La Renaissance débute en Italie et dans les Pays-Bas, puis s’étend à l’ensemble de l’Europe. Une nouvelle façon de concevoir la place de l’être humain dans la société et dans l’Univers se développe. Cette nouvelle vision de l’être humain, c’est l’humanisme.

Renaissance : Période de l’histoire occidentale située entre 1400 et 1600 environ. Elle se caractérise par un mouvement de renouveau social et culturel.

L’humanisme inuence la culture occidentale : il favorise un renouveau dans le domaine des sciences et des arts. L’humanisme entraîne aussi des remises en question dans le domaine religieux. L’Église est critiquée et la chrétienté se transforme.

Humanisme : Philosophie qui place l’homme au centre de ses préoccupations, aux côtés de Dieu.

Au XVII e siècle, une culture originale prend forme au Japon. Le pays est contrôlé par des chefs militaires appelés « shoguns ». La société qui s’y développe est très différente de la société européenne de la Renaissance.

LES ÉVÉNEMENTS PRINCIPAUX DU CHAPITRE

Au passé

4

1498-1499 Michel-Ange sculpte La Pietà 1485 Sandro Botticelli peint La naissance de Vénus Vers 1440 Gutenberg invente la presse à imprimer 1347 Épidémie de peste noire en Europe

Au passé

476 1300

1350

1400

1450

RENAISSANCE

MOYEN ÂGE

XIVe siècle Période de troubles en Europe et ralentissement de l’expansion urbaine et commerciale

16

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1500

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Date :

L’EUROPE DE L’OUEST À LA RENAISSANCE

Vers 1503 Léonard de Vinci peint La Joconde 1511 Érasme publie l’Éloge de la folie 1516 Thomas More publie l’Utopie

Au passé

Au passé

Au passé

5

Groupe :

1517 Martin Luther afche ses 95 thèses 1534 Henri VIII prend la tête de l’Église d’Angleterre 1543 Copernic publie le Traité de la révolution des astres

1500

1550

1600

Au passé

1545-1563 Concile de Trente 1650

RENAISSANCE

TEMPS MODERNES JAPON DES SHOGUNS

1603 Tokugawa Ieyasu prend le pouvoir : début du shogunat Tokugawa Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1630 Le Japon est fermé aux étrangers PREMIER TEMPS Le contexte

17

Au passé

Groupe :

Date :

Activités Quoi ? 1. Complète la phrase. La Renaissance se caractérise par un

2. Quel est le lien entre la Renaissance et l’humanisme ?

3. L’humanisme a inuencé la culture occidentale. Quels sont les trois domaines inuencés par l’humanisme ? •





4. Dans quel contexte économique débute la Renaissance ?

5. Dans quel pays d’une autre région du monde voit-on se développer une culture originale au XVII e siècle ?

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Quand ? 6. Observe le repère de temps des pages 16 et 17 et réponds aux questions. a) Au cours de quel siècle débute la Renaissance ? b) Combien de temps dure la Renaissance ? Donne ta réponse en années et en siècles.

c) À quelles grandes périodes historiques peux-tu rattacher la Renaissance ?

7. Une autre culture se développe dans une autre partie du monde. Est-ce en même temps que la Renaissance ? Explique ta réponse.

18

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

Où ? 8. Nomme les deux régions de l’Europe de l’Ouest où débute la Renaissance. •

Au passé



9. Sur la carte, identie six États où se diffuse l’humanisme.

Au passé

10. Consulte la carte de la page 17. Pour chaque État que tu as nommé à l’activité 9, donne une

Au passé

L’EUROPE DE L’OUEST À LA RENAISSANCE

ville importante où se diffuse l’humanisme. • • •

Au passé

• • •

11. Dans quelle région du monde se situe l’autre culture à l’étude dans ce chapitre ?

Consulte la carte du monde pour mieux situer le territoire de cette autre culture.

P. 246

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

19

DEUXIÈME TEMPS

LES FAITS Compétence 2

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information qui te permettra de répondre à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre (page 13). Pour ce faire, lis les pages 20 à 36 et réponds aux questions.

L’humanisme Les humanistes de la Renaissance redécouvrent les textes écrits pendant l’Antiquité. La lecture de ces textes les amène à proposer une vision de l’homme différente de celle du Moyen Âge.

La vision de l’homme au Moyen Âge

Destin : Le cours de l’existence humaine. Critique : Qui implique l’examen raisonné d’un texte dans le but de comprendre les idées de l’auteur et de porter un jugement sur ces idées.

Au Moyen Âge, l’Église est présente partout dans la société. Son inuence se fait sentir dans tous les domaines : politique, culturel et philosophique. Ainsi, les penseurs du Moyen Âge se préoccupent surtout des questions qui concernent Dieu. La religion inuence la vision qu’ils ont de l’homme. Celui-ci est perçu comme la création de Dieu et le centre de l’Univers. Son destin dépend de la volonté de Dieu. L’homme doit être soumis à Dieu et à l’Église. Il n’est pas libre d’agir et de penser selon sa volonté. Jusqu’au XVIIIe siècle, l’Église demeure très inuente dans la société et la culture. Cependant, les penseurs de la Renaissance développent une vision de l’homme qui est différente de celle du Moyen Âge.

La redécouverte des textes de l’Antiquité Certains textes de l’Antiquité étaient connus au Moyen Âge, mais peu de gens y avaient accès. De plus, l’Église s’assurait que l’interprétation de ces textes était en accord avec la Bible.

6

PLATON ET ARISTOTE

Raphaël, L’École d’Athènes [détail] (vers 1510)

À partir du XIV e siècle, des intellectuels italiens, dont Pétrarque (13041374), redécouvrent des textes d’auteurs grecs et romains. Le phénomène prend de l’ampleur au XV e siècle et gagne plusieurs pays d’Europe. Cette redécouverte prend trois formes. • Des textes qui étaient inconnus au Moyen Âge sont découverts. • Des traductions plus dèles de ces textes sont rendues disponibles, grâce à une meilleure connaissance du grec et du latin. Le message des auteurs est donc plus clair. • Les humanistes commencent à faire une analyse critique des textes. Ils peuvent ainsi mieux apprécier les idées contenues dans ces textes et remettre en question l’interprétation imposée par l’Église. Ainsi, les intellectuels de la Renaissance commencent à semer le doute sur l’idée que l’Église a réponse à tout.

20

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Une nouvelle vision de l’homme Les auteurs de l’Antiquité, en particulier les philosophes grecs Aristote et Platon, traitent de la place de l’homme dans la société et dans l’Univers. Les humanistes s’inspirent des réexions de ces auteurs pour élaborer leur propre vision de l’homme. Raisonnement : Capacité de comprendre et de présenter des idées. Tolérance : Respect de la liberté de chacun en matière d’opinions et de croyances.

Les humanistes placent l’homme au centre de leurs préoccupations. Pour eux, l’homme est un individu doté d’un esprit critique et d’une liberté de pensée. Il est responsable de son destin. Les humanistes font aussi conance aux capacités de l’homme. Ils adoptent une vision optimiste. Ils croient que l’être humain peut, par le raisonnement et par son expérience, arriver à comprendre le monde dans lequel il vit et améliorer son destin. La vision des humanistes se rapproche de celle des philosophes grecs.

COUP D’ŒIL SUR...

DES HUMANISTES Pic de la Mirandole

Thomas More

Pic de la Mirandole (1463-1494) est un philosophe italien. Il valorise la connaissance dans tous les domaines. Il étudie les philosophes grecs et de nombreuses langues, dont l’arabe. En 1486, il publie ses 900 Thèses qui sont condamnées par l’Église.

Thomas More (1478-1535) est un homme politique anglais. Il est l’auteur de l’Utopie, un ouvrage publié en 1516. L’ouvrage connaît un grand succès et inspire les penseurs des XVIIe et XVIIIe siècles. Dans ce livre, More décrit sur un ton moqueur la société idéale : une société dans laquelle tous les hommes seraient heureux. Il défend des valeurs d’égalité et de justice : pour lui, tous les hommes sont égaux.

Cristofano dell’ Altissimo, Portrait de Pic de la Mirandole (XVIe siècle)

Érasme

Hans Holbein le Jeune, Érasme (1523)

Didier Érasme (vers 1469-1536) est un prêtre et un intellectuel des Pays-Bas. Il fait beaucoup d’efforts pour diffuser les idées humanistes. Il voyage dans les villes italiennes, en France, en Angleterre et dans le Saint Empire romain germanique. Il entretient des liens avec plusieurs humanistes de son époque, par exemple Thomas More. Il correspond avec d’autres humanistes. Il écrit de nombreux ouvrages, dont l’Éloge de la folie (1511), dans lequel il critique la société. Dans ses écrits, il défend la tolérance religieuse et il exprime sa conance en l’homme.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Hans Holbein le Jeune, Portrait de Sir Thomas More (1527)

DEUXIÈME TEMPS Les faits

21

Nom :

Groupe :

Date :

La diffusion des idées humanistes L’invention de la presse à imprimer par Gutenberg au milieu du XV e siècle joue un rôle majeur dans la diffusion des idées humanistes. Auparavant, les livres étaient recopiés à la main par des moines et coûtaient cher. Ils étaient donc rares et peu de gens en possédaient. Grâce aux ateliers d’imprimerie en activité dans toute l’Europe, les livres se multiplient. On évalue qu’environ 200 millions de livres sont imprimés au XVIe siècle. La Bible demeure l’ouvrage le plus diffusé à cette époque, mais on trouve aussi de nombreuses éditions de textes de l’Antiquité et d’auteurs humanistes.

COUP D’ŒIL SUR...

UNE INVENTION MARQUANTE

Gutenberg et la presse à imprimer Une certaine forme d’imprimerie existait en Asie dès le VIIe siècle. Mais, vers 1440, l’Allemand Johannes Gutenberg (vers 1397-1468) invente la presse à imprimer. Il crée aussi une encre qui permet d’imprimer sur les deux faces du papier. Le texte est composé avec des caractères mobiles en plomb, qui sont disposés sur une plaque 1 et recouverts d’encre 2 . La feuille de papier, placée sur la plaque, est imprimée grâce à la pression exercée par la presse 3 .

3 1

2

La presse à imprimer de Gutenberg Plaque (contient le texte composé de caractères mobiles en plomb)

Tampon pour appliquer l’encre

Presse

Les humanistes voyagent beaucoup, se rendent visite et s’écrivent. Leur correspondance constitue un excellent moyen de diffuser les idées humanistes à travers l’Europe. L’éducation permet aussi de diffuser les idées humanistes. Au Moyen Âge, l’éducation était basée sur l’étude et l’interprétation de la Bible. À la Renaissance, les humanistes considèrent plutôt que les élèves doivent développer leur autonomie et leur esprit critique. Ils ont une conception différente de l’éducation.

22

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Compare la conception de l’homme au Moyen Âge et à la Renaissance. Pour ce faire, complète les énoncés. Conception de l’homme au Moyen Âge

a) Le destin de l’homme dépend de la

Conception de l’homme à la Renaissance

a) L’homme est ______________________

____________________ de Dieu. b) L’homme doit être __________________

de son destin. b) L’homme est doté d’un esprit

à Dieu et à __________________. Il n’est

___________________ et d’une

pas _______________ d’agir et de penser

____________________ de pensée.

selon sa propre volonté.

2. Complète les ches suivantes sur trois humanistes de la Renaissance. Nom : _________________________________ (_______________) Région d’origine : __________________________________________ Valeur : ________________________________________________

Nom : _________________________________ (_______________) Pays d’origine : ________________________ Valeurs : ________________________________________________

Nom : _________________________________ (_______________) Pays d’origine : __________________________________________ Valeurs : ________________________________________________

3. Vrai ou faux ? L’inuence de l’humanisme s’est limitée aux Pays-Bas et à l’Italie. Trouve un argument à partir des ches de l’activité 2.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

23

Nom :

Groupe :

Date :

4. Explique dans tes mots les deux valeurs humanistes présentes dans les écrits d’Érasme. •



5. Nomme les trois façons de diffuser les idées humanistes à la Renaissance. •





6. Dans le tableau suivant, indique les changements dus à l’invention de la presse à imprimer. Avant (au Moyen Âge) Fabrication

Quantité et accessibilité

Après (à la Renaissance)

Les manuscrits sont recopiés à la main par des moines.

Les livres sont rares et peu accessibles.

7. Lis le document, puis réponds aux questions. Ce texte a été écrit par François Rabelais (vers 1483-1553). Dans cet extrait, Gargantua donne des conseils à son ls, Pantagruel. Lis l’extrait et réponds aux questions.

« Je veux que tu apprennes les langues à la perfection : premièrement le grec, deuxièmement le latin. Je souhaite que tu formes ton style en imitant Platon pour le grec et Cicéron pour le latin. Qu’aucun fait de l’Antiquité ne soit absent de ta mémoire ! De la géométrie, de l’arithmétique et de la musique, je t’ai donné le goût quand tu étais petit. Persévère ! Feuillette les livres de médecins grecs, arabes et latins. » François Rabelais, Pantagruel, 1532. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) De quoi est-il surtout question dans ce document ? b) Nomme cinq domaines de connaissances que Gargantua trouve importants.

c) Quelle période historique inspire les idées humanistes à la Renaissance ? Dans le texte, encercle la réponse.

24

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les sciences Observation : Procédé scientique qui consiste à examiner attentivement un phénomène. Expérimentation : Procédé scientique qui consiste à faire des expériences dans le but d’expliquer un phénomène.

Dans le domaine des sciences, les humanistes considèrent que l’étude du monde dans lequel l’homme vit doit s’appuyer sur le raisonnement et un esprit critique plutôt que sur la Bible. Ils développent des méthodes basées sur l’observation et l’expérimentation. Cette nouvelle approche permet d’améliorer les connaissances dans plusieurs domaines, dont l’astronomie, la physique et la médecine. Par exemple, en médecine, la dissection de cadavres est de plus en plus pratiquée. Cette technique d’observation et d’expérimentation permet de mieux observer la structure du corps humain et d’en comprendre le fonctionnement. COUP D’ŒIL SUR...

UN MÉDECIN CÉLÈBRE Vésale et la connaissance du corps humain André Vésale (1514-1564) fait de nombreuses dissections, dont certaines en public. Il publie ses dessins du corps humain. Ses travaux permettent de corriger certaines idées fausses. Par exemple, en disséquant des cadavres, il étudie comment le cœur est fait. Il peut ainsi comprendre le fonctionnement et le rôle du cœur dans le système circulatoire. Les travaux de Vésale permettent également à des artistes de reproduire le plus dèlement possible le corps humain. Une leçon de médecine à partir d’une dissection (XVIe siècle)

En astronomie, la théorie de l’héliocentrisme de Nicolas Copernic (1473-1543) remet en question la conception de l’Univers défendue par l’Église. L’Église rejette l’héliocentrisme parce que cette théorie conteste la place centrale de l’homme dans l’Univers. 7

DEUX THÉORIES ASTRONOMIQUES

Théorie défendue par l’Église

Théorie de Copernic

Nom de la théorie

Géocentrisme

Héliocentrisme

Organisation de l’Univers

La Terre est au centre de l’Univers et les autres astres tournent autour d’elle.

Le Soleil est au centre de l’Univers et les autres astres tournent autour de lui.

Place de la Terre

La Terre est le centre de l’Univers, car elle abrite la création de Dieu, l’homme.

La Terre n’est qu’un astre parmi d’autres.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

25

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Quels procédés scientiques adoptés à la Renaissance font progresser la science ? •



2. Observe le document visuel et réponds aux questions. a) À quelle science cette illustration fait-elle référence ?

b) Quelle pratique associée à cette science permet de réaliser des illustrations comme celle-ci ?

c) En lien avec cette science, quelle est l’utilité des procédés que tu as nommés à la question 1 ?

Un dessin d’André Vésale (1543)

3. Les documents visuels suivants illustrent deux théories astronomiques. Observe chaque document. Nomme la théorie représentée et explique l’idée principale qui la caractérise. Théorie : Idée principale :

Théorie : Idée principale :

4. Quelle théorie l’Église défend-elle ? Pourquoi s’oppose-t-elle à l’autre théorie ?

26

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

La Renaissance artistique La redécouverte de l’Antiquité inuence la philosophie, les sciences et les arts. La Renaissance artistique s’amorce au XIV e siècle dans le nord de l’Italie, particulièrement à Florence et à Venise, et dans les Pays-Bas. Elle gagne l’ensemble de l’Europe au XVIe siècle.

Les caractéristiques de l’art de la Renaissance Les artistes veulent représenter la beauté, en particulier celle du corps humain. Ils s’inspirent des œuvres de l’Antiquité. Comme celles de l’Antiquité, leurs œuvres se distinguent par leur souci du détail. Les artistes s’efforcent, dans leurs peintures ou leurs sculptures, de représenter le corps humain tel qu’il est dans la réalité. Ils veulent atteindre la symétrie, c’est-à-dire la perfection des formes et des proportions.

Point de fuite : Point imaginaire vers où se rencontrent les lignes d’un tableau.

Les artistes élaborent une façon de représenter les sujets de façon réaliste : la perspective. Grâce à cette technique, le spectateur perçoit les objets d’un tableau comme il les percevrait dans la réalité, c’est-à-dire en trois dimensions. De plus, l’introduction de la peinture à l’huile améliore le réalisme des couleurs ; elle donne du relief. Ajoutée à la perspective, cette innovation permet de représenter les sujets peints de façon plus réaliste. COUP D’ŒIL SUR...

UNE NOUVELLE TECHNIQUE La perspective La perspective s’inspire des mathématiques et de la géométrie. Elle permet de représenter la profondeur et la distance sur une surface plane, comme celle d’un tableau. Dans le tableau ci-dessous, les lignes orientent le regard du spectateur vers le point de fuite (le visage de Jésus), ce qui donne l’illusion de la profondeur.

Léonard de Vinci, La Cène (1495-1498)

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

27

Nom :

Groupe :

Date :

Les sujets représentés Profane : Non religieux. Dans l’Europe de la Renaissance, le mot profane fait référence à tout ce qui n’est pas chrétien.

COUP D’ŒIL SUR...

Léonard de Vinci, La Joconde (vers 1503)

Au Moyen Âge, l’art porte presque toujours sur des sujets chrétiens. À la Renaissance, les thèmes chrétiens sont encore très présents, mais on trouve de plus en plus de thèmes profanes. Les philosophes humanistes placent l’être humain au centre de leurs préoccupations. De la même façon, les artistes de la Renaissance représentent souvent l’être humain. Les portraits sont nombreux. La nature, en tant qu’environnement de l’être humain, devient aussi un sujet artistique. Les peintres commencent à peindre des paysages.

DES ARTISTES DE LA RENAISSANCE Léonard de Vinci

Michel-Ange

Léonard de Vinci (1452-1519) est né à Vinci, près de Florence. Il est peintre, sculpteur, architecte, inventeur… Il dessine des plans d’édices, étudie le corps humain, imagine des machines. La Joconde est son tableau le plus célèbre. Il s’agit du portrait d’une femme prénommée Lisa. L’œuvre porte aussi le nom de Portrait de Mona Lisa (Mona signie « Dame », en italien).

Michel-Ange (1475-1564) est né à Caprese, en Italie. Peintre et sculpteur, il peint la chapelle Sixtine. Cette chapelle est située dans le palais du Vatican, le lieu de résidence du pape à Rome. Sa sculpture, La Pietà, montre la Vierge Marie tenant Jésus mort. Les corps et les tissus sont reproduits de manière très réaliste.

Michel-Ange, La Pietà (1498-1499)

Botticelli Sandro Botticelli (vers 1455-1510) est un peintre de Florence. Dans La naissance de Vénus, Botticelli illustre un mythe de l’Antiquité : la naissance de la déesse romaine Vénus. Le personnage central est peint sur le modèle des statues de l’Antiquité. Ce tableau est un hommage à la beauté du corps humain. Sandro Botticelli, La naissance de Vénus (1485)

28

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

L’architecture 8

SAINT-PIERRE DE ROME AU VATICAN

Les architectes de la Renaissance délaissent le style gothique du Moyen Âge. Ils prennent eux aussi l’Antiquité comme modèle. Ils copient certains éléments de l’architecture antique et en créent de nouveaux. En architecture aussi, la recherche de l’équilibre et de l’harmonie domine. Des éléments architecturaux issus de l’Antiquité : • La colonne : support vertical d’un édice. • Le fronton : partie supérieure de la façade principale d’un bâtiment, souvent de forme triangulaire. • Le dôme : toit de forme arrondie, hémisphérique. Un élément architectural apparu à la Renaissance :

[Clic médias]

• La loggia : galerie à colonnes soutenant des arcades et ouverte sur l’extérieur.

L’art en ligne! On dit souvent que les arts sont le reet d’une époque, c’est-à-dire que les œuvres témoignent des préoccupations des artistes de la période. Internet offre la possibilité de voir et d’analyser des œuvres marquantes de la Renaissance. Par exemple, tu peux consulter le site Internet du Musée national de la Renaissance, en France. Des musées offrent également des parcours virtuels qui permettent d’analyser les détails d’une œuvre et les techniques utilisées par les artistes. C’est le cas du Musée du Louvre, qui propose un parcours sur la Renaissance italienne. De plus, il existe des moteurs de recherche et des banques d’images où il est possible de voir des œuvres de la Renaissance gratuitement. Il suft de spécier que l’on cherche des œuvres sur la Renaissance pour pouvoir les consulter. Demande à ton enseignante ou ton enseignant de t’indiquer où trouver ce type de ressources sur Internet.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Le Vatican offre la possibilité de visiter virtuellement et en 3D la chapelle Sixtine peinte par Michel-Ange.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

29

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Observe les deux œuvres ci-contre et réponds aux questions. a) Laquelle des deux œuvres représente le corps humain avec le plus de réalisme ?

b) Compare la Vénus de Botticelli (page 28) à ces deux œuvres. La Vénus se rapprochet-elle davantage de la sculpture de l’Antiquité ou de celle du Moyen Âge ? Explique ta réponse en donnant un point Une sculpture du Moyen Âge Une sculpture de l’Antiquité commun entre les deux œuvres.

Point commun :

2. Quelle est la principale innovation technique dans la peinture de la Renaissance ? Que permet-elle de représenter ?

3. Compare les thèmes abordés dans les œuvres d’art au Moyen Âge et à la Renaissance.

4. Observe attentivement La Joconde, à la page 28. Analyse

AIDE TECHNIQUE

le document visuel et réponds aux questions.

Délimite chacun des plans de La Joconde et observe chaque plan.

a) Que vois-tu à l’avant-plan ? À l’arrière-plan ?

Consulte l’outil 3.

P. 237

b) Quels sont les deux thèmes chers aux artistes de la Renaissance présents dans ce tableau ?

30

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

5. Complète le tableau qui porte sur trois artistes de la Renaissance. Artiste

Titre d’une œuvre marquante

Ville d’origine

Léonard de Vinci (1452-1519) Sandro Botticelli (vers 1455-1510) Michel-Ange (1475-1564)

6. Réponds aux questions à partir du tableau que tu as rempli à l’activité 5. a) De quelle région d’Europe de l’Ouest viennent ces artistes ? b) Traitent-ils de sujets religieux ou profanes ? Explique ta réponse.

7. Observe les documents suivants. Pour chacun, nomme un ou des éléments architecturaux caractéristiques de la Renaissance et note-les en les pointant sur l’image. B

A

La cathédrale de Florence en Italie

C La villa Rotonda à Vicence en Italie

Le palais Alberini à Rome en Italie Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

31

Nom :

Groupe :

Date :

Les réformes religieuses Réforme : À la Renaissance, mouvement de contestation envers l’Église catholique qui conduit à la formation d’Églises protestantes. Clergé : Ensemble des religieux au service de l’Église.

9

Au Moyen Âge, l’Église catholique est très puissante. Peu de gens osent la critiquer ouvertement. À la Renaissance, les idées humanistes ont une inuence sur le domaine religieux. Des remises en question ébranlent l’Église et mènent à la Réforme protestante.

Les critiques envers l’Église À partir du XV e siècle, des humanistes et des religieux sont insatisfaits de leur Église. Ils reprochent à des membres du clergé d’avoir des comportements inacceptables. Ils accusent aussi l’Église d’avoir des pratiques immorales.

LES PRINCIPALES CRITIQUES ENVERS L’ÉGLISE

Les comportements critiqués du clergé • Les membres du haut clergé (cardinaux, évêques)

préfèrent augmenter leur pouvoir et leurs richesses plutôt que de remplir leur rôle auprès des dèles. • Plusieurs membres du clergé ne respectent pas leurs vœux de chasteté et de célibat. • Les prêtres sont souvent peu instruits et sont incapables de jouer leur rôle auprès des dèles.

Les pratiques critiquées de l’Église • La simonie, pratique qui consiste à exiger de

l’argent des dèles en échange des sacrements. • La vente d’indulgences (pardon des péchés accordé par l’Église à un dèle).

La Réforme protestante Chasteté : Privation volontaire de relations sexuelles. Sacrement : Acte rituel établi par Jésus-Christ. L’Église catholique en reconnaît sept : le baptême, la conrmation, l’eucharistie, la pénitence, l’ordination, le mariage, l’extrêmeonction. Excommunier : Exclure de la communauté des chrétiens. Protestantisme : Ensemble des églises chrétiennes protestantes qui se séparent de l’Église chrétienne catholique.

32

En 1515, le pape Léon X annonce la vente d’indulgences pour nancer la construction de la basilique Saint-Pierre de Rome. Le moine allemand Martin Luther considère que cette décision est immorale. Il rédige, en 1517, une série de propositions, les 95 thèses. Il veut réformer l’Église et il s’attaque, entre autres, à la vente d’indulgences. Il afrme que seul Dieu peut pardonner aux hommes leurs péchés. Le pape réplique en excommuniant Luther en 1521. Luther continue son travail de réexion. Il prépare aussi une traduction de la Bible en allemand, car il considère que le croyant doit pouvoir la lire sans l’intermédiaire de l’Église. Il croit aussi que le culte, ou hommage religieux, doit se limiter à Dieu et à Jésus. La vision de la religion de Luther est basée sur deux principes : • La foi est la seule façon d’obtenir le salut, c’est-à-dire le paradis après la mort. • La Bible est la seule source d’autorité religieuse. Une nouvelle Église prend forme : l’Église luthérienne. C’est le début du protestantisme.

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

10 LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE L’ÉGLISE LUTHÉRIENNE

Moyen d’obtenir le salut • Uniquement par la foi

(croyance en Dieu)

Sacrements

Cultes

• Baptême

• Dieu

• Communion

• Jésus

Messe et Bible • La messe est célébrée dans la langue

du peuple. • La messe a lieu dans des temples

modestes. • La Bible est traduite dans la langue du peuple. • La Bible est la seule source d’autorité religieuse.

L’Église luthérienne connaît du succès, d’abord en Allemagne, puis ailleurs en Europe. Elle inspire d’autres personnes qui fondent d’autres Églises. Prédestination : Idée selon laquelle Dieu a choisi à l’avance les personnes qui obtiendront le salut à la n de leurs jours.

Ainsi, Jean Calvin diffuse les idées de Luther en France et en Suisse. Calvin fonde sa propre Église à Genève : l’Église calviniste. Il conteste lui aussi l’autorité du pape. Il reprend les principales idées de Luther, en y ajoutant celle de la prédestination. L’Église calviniste est présente surtout aux Pays-Bas, en Angleterre et en France. En Angleterre, c’est le roi Henri VIII qui est à l’origine de la séparation d’avec l’Église catholique. En 1527, il demande au pape d’annuler son mariage avec Catherine d’Aragon pour pouvoir épouser Anne Boleyn. Le pape refuse. Le roi rejette alors l’autorité du pape et prend la tête de l’Église d’Angleterre, en 1534. Ses successeurs précisent les structures de cette nouvelle Église, qui prend le nom d’Église anglicane.

11 MARTIN LUTHER (1483-1546)

12 JEAN CALVIN (1509-1564)

13 HENRI VIII (1491-1547)

Lucas Cranach l’Ancien, Portrait de Martin Luther (1529)

Portrait de Calvin (XVIIe siècle)

Hans Holbein Le Jeune, Henri VIII (vers 1540)

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

33

Nom :

Groupe :

Date :

La Contre-Réforme Hérésie : Croyance contraire à celle établie par l’Église. Concile : Assemblée réunissant les évêques et le pape an de discuter des questions touchant l’Église.

L’Église catholique réagit à la Réforme protestante de deux façons. D’une part, elle cherche à empêcher la diffusion du protestantisme. Par exemple, en 1542, elle remet en place l’Inquisition. Il s’agit d’un tribunal religieux qui a comme but de lutter contre les hérésies. D’autre part, l’Église catholique adopte des mesures dans le but de se réformer de l’intérieur. Le pape convoque un concile à Trente, au nord-ouest de Venise. Le concile dure de 1545 à 1563. Les conclusions du concile sont nombreuses. L’Église catholique conserve les éléments critiqués par le protestantisme, comme les sept sacrements et la vente d’indulgences. Elle conserve aussi son rôle d’intermédiaire entre Dieu et les dèles.

14 LE CONCILE DE TRENTE (1545-1563)

Elle adopte cependant des mesures pour améliorer le comportement du clergé. Elle prévoit des punitions contre ceux qui ont des comportements défendus. Elle crée des séminaires pour former les prêtres. Elle décide aussi de faire publier une version ofcielle de la Bible, mais en latin. De plus, on assiste à la fondation de nouveaux ordres religieux, comme la Compagnie de Jésus, en 1540. L’ordre des Jésuites se consacre à la diffusion de la foi catholique et à la défense de l’Église.

Le Concile de Trente (XVIe siècle) 15 LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE L’ÉGLISE CATHOLIQUE

Moyen d’obtenir le salut

Sacrements

Cultes

Messe et Bible

• Par la foi (croyance en

• Baptême

• Dieu

• La messe se donne en latin.

Dieu) • Par le rachat de ses fautes (achat d’indulgences, dons à l’Église, etc.)

• Communion

• Jésus

• La messe a lieu dans des églises

• Conrmation

• La Vierge Marie

• Mariage

• Les saints

souvent très riches. • La Bible est en latin.

• Pardon • Ordination • Extrême-onction

L’impact de la Réforme protestante La Réforme protestante entraîne une division entre catholiques et protestants en Europe (voir la carte à la page 36). Cette division entraîne des guerres en Europe durant tout le XVIe siècle. Ces conits amènent plusieurs humanistes à défendre la tolérance et la paix.

34

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Aux XV e et XVIe siècles, l’Église est critiquée. a) Qui critique l’Église ? • • b) Quels sont les deux types de critiques faites à l’Église ? Donne un exemple de chaque type. • Exemple :

• Exemple :

2. Quels sont les deux principes de base du protestantisme mis de l’avant par Luther ? • •

3. Coche les énoncés selon qu’ils caractérisent l’Église luthérienne ou l’Église catholique. Énoncé

Église catholique

Église luthérienne

a) La messe est célébrée en latin. b) Le salut peut s’obtenir par l’achat d’indulgences. c) La Bible est traduite dans la langue du peuple. d) Il n’y a que deux sacrements : le baptême et la communion.

4. Nomme l’Église dont il est question dans chacun des énoncés. Énoncé

Église

a) Première Église protestante fondée à la suite de la querelle des indulgences. b) Église qui défend la prédestination. c) Église dirigée par le souverain du royaume d’Angleterre.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

35

Nom :

Groupe :

Date :

5. Qu’ont en commun les trois Églises protestantes par rapport au pape ?

6. Les énoncés ci-dessous résument les décisions prises par l’Église catholique pour freiner le protestantisme. Classe-les selon qu’il s’agit d’un élément de continuité ou de changement. Continuité

Énoncé

Changement

a) L’Église reconnaît sept sacrements. b) La vente d’indulgences est autorisée. c) La Compagnie de Jésus est fondée. d) L’Église remet en place l’Inquisition. e) L’Église punit les religieux qui ont des comportements défendus.

7. Observe la carte et réponds aux questions. L’EUROPE RELIGIEUSE AU XVIe SIÈCLE

a) Quelle religion domine en Europe ? b) Quelle religion est présente dans un seul État ? c) Quelle religion non catholique est présente en France ? d) Quelle peut être la conséquence de la présence de deux religions dans un même État ?

36

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS

AILLEURS

Compétence 2

Le Japon des shoguns

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information sur le Japon des shoguns aux pages 37 à 39. Tu pourras comparer la culture occidentale de la Renaissance à la culture des shoguns en répondant aux questions des pages 39 et 40.

La culture japonaise au temps des shoguns Shogun : Général en chef, détenteur du pouvoir absolu au Japon. Shogunat : Système politique japonais dans lequel l’empereur a un pouvoir symbolique et où les shoguns détiennent le pouvoir véritable.

16 LE JAPON AU XVIIe SIÈCLE

Au XVIIe siècle, les Japonais vivent sous la domination de chefs militaires, les shoguns, dans une société féodale. La culture japonaise qui se développe alors est très différente de la culture occidentale de la Renaissance.

Le shogunat Tokugawa Avant le XVIIe siècle, le Japon vit dans l’instabilité. Des seigneurs puissants, les daïmios, se font la guerre. En 1603, l’un d’eux, Tokugawa Ieyasu, prend le pouvoir et devient shogun. Le shogunat Tokugawa conserve le pouvoir jusqu’en 1867. Au cours du XVIIe siècle, les Tokugawa adoptent des mesures an de sortir le Japon de son instabilité et d’unier le pays. L’une de ces mesures consiste à fermer le pays au reste du monde. Les étrangers ne peuvent plus y entrer et les Japonais ne peuvent plus en sortir. Cette mesure est en vigueur entre 1630 et 1854. Elle a pour effet de favoriser le développement d’une culture originale, qui ne subit pas d’inuences extérieures. 17 TOKUGAMA IEYASU, SHOGUN DE 1603 À 1619

Le Japon est un archipel d’îles situé dans l’océan Pacique. Il est isolé du continent par la mer du Japon. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Le Japon des shoguns

37

Nom :

Groupe :

Date :

Une société féodale Au XVIe siècle, les Japonais vivent dans une société féodale semblable à celle que l’Europe a connue au Moyen Âge. La société japonaise est très hiérarchisée. 18 LA HIÉRARCHIE SOCIALE AU JAPON

Empereur qui détient un pouvoir symbolique, surtout religieux

Général en chef qui détient le pouvoir véritable

Mikado

et

Shogun Seigneurs

Daïmios

Combattants qui s’engagent auprès d’un seigneur en échange d’une terre qui leur permet de se nourrir

Samouraïs Paysans, artisans, commerçants

Peuple

Une culture originale La paix, la prospérité et l’isolement que le Japon connaît favorisent l’épanouissement d’une culture qui ne ressemble à aucune autre. La religion Polythéiste : Qui compte plusieurs dieux.

La principale religion du Japon à l’époque des shoguns est le shintoïsme. C’est une religion polythéiste dont les dieux sont généralement des animaux ou des éléments de la nature. Dans le shintoïsme, la nature a un caractère sacré. La place de l’homme dans l’Univers est liée à cette conception : l’homme fait partie de la nature, il est un élément du « grand tout ».

COUP D’ŒIL SUR...

SUR DES TRADITIONS JAPONAISES

Le samouraï et le sabre shinto Le samouraï est un guerrier entièrement dévoué à son seigneur. Il vit selon un code d’honneur, appelé bushidô ou « voie du guerrier ». Les principales valeurs du samouraï sont le courage et la loyauté. Les véritables samouraïs n’hésitent pas à se suicider s’ils trahissent ce code d’honneur. On dit alors qu’ils se font seppuku (communément appelé hara-kiri). Seuls les samouraïs ont le droit de porter le sabre shinto. Il ne s’agit pas de n’importe quel sabre : il doit être fabriqué selon un rituel précis. Un sabre shinto

38

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, Le Japon des shoguns Nom :

Groupe :

Date :

Les arts La peinture japonaise a comme thèmes la nature et l’être humain. L’humain n’est pas simplement montré sous forme de portrait. Il est occupé à ses activités quotidiennes. Les peintures sont faites sur de la soie ou du papier. 19 SUGIMURA, LA VISITE SECRÈTE (1681-1697)

La poésie et le théâtre sont particulièrement originaux. Le haïku est un petit poème de trois vers totalisant 17 syllabes. Sa forme est simple, mais il vise à exprimer des sentiments profonds. Le théâtre nô se caractérise aussi par sa sobriété. Les acteurs jouent en bougeant très lentement et portent des masques. Tous les acteurs sont des hommes ; ils jouent les personnages féminins et masculins.

Activités 1. Associe les énoncés suivants aux personnages et groupes sociaux de la société japonaise au temps des shoguns. Place-les ensuite dans la pyramide. a) Général en chef, détenteur du pouvoir absolu.

b) Guerrier lié à un seigneur.

c) Souverain qui détient un pouvoir symbolique.

Mikado et shogun Daïmos

d) Seigneurs. Samourais

e) Paysans, artisans, commerçants. Peuple

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Le Japon des shoguns

39

Nom :

Groupe :

Date :

2. Observe la carte 15 à la page 37. Pourquoi la situation géographique du Japon favorise-t-elle l’isolement du pays entre 1630 et 1854 ?

3. Pourquoi les Tokugawa interdisent-ils l’accès du Japon aux étrangers ?

4. Quelle est la conséquence de la fermeture du Japon sur sa culture ?

5. Explique ce qu’est le bushidô.

6. Nomme deux formes d’art japonais particulièrement originales. • •

Un masque japonais que les acteurs portent (XIVe siècle)

7. Classe les énoncés suivants selon qu’ils caractérisent la culture occidentale au moment de la Renaissance, celle du Japon des shoguns ou les deux. Énoncé

Occident

Japon

a) La religion est monothéiste. b) Les artistes peignent sur de la soie. c) Le haïku est une forme de poème propre à cette culture. d) Les thèmes représentés dans la peinture sont l’être humain et la nature. e) La religion est polythéiste. f) C’est une société féodale. g) Les échanges des philosophes avec ceux d’autres pays sont fréquents.

40

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Compétence 3

Établis des liens entre la société européenne à la Renaissance et les sociétés occidentales d’aujourd’hui. Pour ce faire, lis les pages 41 à 43.

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Les idées humanistes de nos jours Les idées humanistes qui ont vu le jour à la Renaissance ont inuencé la culture et la société occidentales. Elles continuent d’être valorisées dans les sociétés occidentales d’aujourd’hui.

Les valeurs humanistes dans la société québécoise actuelle 1. Observe les documents suivants et indique à quelle valeur humaniste chaque document fait référence. 1. La tolérance

2. La responsabilité individuelle et collective

20

21

La Semaine d’actions contre le racisme vise à sensibiliser la population aux manifestations de racisme dans la société.

« La Croix-Rouge canadienne est sincèrement reconnaissante de la générosité des Canadiens qui ont jusqu’à maintenant donné 17 millions de dollars au fonds du tremblement de terre en Haïti. » Croix-Rouge canadienne, 16 janvier 2010

2. Les humanistes de la Renaissance ont défendu les valeurs énoncées ci-dessous. Comment se manifestent ces valeurs dans la société québécoise d’aujourd’hui ? Donne un exemple pour chaque cas. • La pensée scientique :

• L’esprit critique :

• La liberté de pensée :

• L’égalité :

• La responsabilité :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

41

Nom :

Groupe :

Date :

Le droit international et l’aide humanitaire Les valeurs humanistes ont permis d’élaborer le droit international humanitaire. Elles sont aussi à l’origine de certaines organisations humanitaires. Dans ces deux domaines, l’être humain est au centre des préoccupations, comme il l’a été dans la philosophie humaniste. Le droit international humanitaire est un ensemble de règles qui vise entre autres à limiter les effets des guerres sur les populations civiles. Il vise aussi à protéger les combattants en garantissant des droits aux blessés et aux prisonniers. Des organisations humanitaires s’appuient sur le droit international humanitaire pour mener leurs actions. Par exemple, la Croix-Rouge peut se rendre dans les zones de guerre pour venir en aide aux blessés.

3. Lis les documents ci-dessous, puis réponds aux questions. 22 LES CONVENTIONS DE GENÈVE

Les Conventions de Genève sont un ensemble de documents ofciels qui ont été signés par la plupart des États. DOCUMENT 1

DOCUMENT 2

« Les Conventions de Genève contiennent les règles essentielles xant des limites à la cruauté de la guerre. Elles protègent les personnes qui ne participent pas aux hostilités (civils, membres du personnel de santé ou organisations humanitaires) ainsi que celles qui ne prennent plus part aux combats (blessés, malades et naufragés, prisonniers de guerre). »

« 1. Dans tout conit armé, le droit de choisir des méthodes ou moyens de guerre n’est pas illimité. 2. Il est interdit d’employer des armes et des méthodes de guerre de nature à causer des maux. 3. Il est interdit d’utiliser des méthodes de guerre conçues pour causer des dommages graves à l’environnement. »

Comité international de la Croix-Rouge, Les conventions de Genève de 1949 et ONU, Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 août 1949, [en ligne], réf. du 14 février 2011. Textes adaptés à des ns pédagogiques.

a) Selon le document 1, quels groupes de personnes les Conventions de Genève veulent-elles protéger ? •



b) Les conventions de Genève visent-elles uniquement à protéger les personnes ? Explique ta réponse.

42

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Nom :

Groupe :

Date :

4. Lis les documents suivants et souligne les passages qui montrent que l’être humain est au centre des préoccupations des organisations humanitaires suivantes. 23 LE CROISSANT-ROUGE ET LA CROIX-ROUGE

« Né du souci de porter secours sans discrimination aux blessés des champs de bataille, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’efforce de prévenir et d’alléger les souffrances des hommes. Il tend à protéger la vie et la santé ainsi qu’à faire respecter la personne humaine. » Comité international de la Croix-Rouge, Les principes fondamentaux de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, [en ligne], réf. du 14 février 2011. Texte adapté à des ns pédagogiques.

24 MÉDECINS SANS FRONTIÈRES

« Médecins sans frontières offre une assistance médicale à des populations aux prises avec des catastrophes de tout genre : conits armés, catastrophes naturelles telles que inondations et séismes, épidémies et famines. Médecins sans frontières tente d’apaiser les souffrances humaines, de protéger la vie et la santé et de rétablir le respect des êtres humains et la protection des droits fondamentaux. » Médecins sans frontières, Au sujet de MSF, [en ligne], réf. du 14 février 2011.

Médecins sans frontières aux Philippines en 2009

5. Selon toi, les valeurs humanistes sont-elles présentes dans la société québécoise ? Explique ta réponse.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

43

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE Compétence 2 Nom :

P. 234

Groupe :

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Fais le bilan de ce que tu as appris sur la Renaissance et le Japon des shoguns en répondant aux questions des pages 44 à 46. Elles te permettront d’organiser l’information que tu as recueillie dans le chapitre.

Activités de synthèse 1. La Renaissance en concepts a) Le schéma suivant te permettra d’établir des liens entre le concept central du chapitre, l’humanisme, et les autres concepts. Complète les énoncés à l’aide de la banque de concepts. • Art • Critique • Individu • Liberté • Philosophie • Réformes • Renaissance • Responsabilité • Sciences

L’humanisme est une ________________________ qui se développe à la ________________________ .

Les idées humanistes contribuent aux ________________________ religieuses.

Les humanistes considèrent l’homme comme un ________________________ doté de la _________________________

HUMANISME

de pensée et d’un esprit

Les idées humanistes sont à l’origine du renouvellement

________________________.

des _______________________ et des _____________________. Selon les humanistes, l’homme a la _________________________ de son destin.

2. Des événements de la Renaissance Voici les trois principaux thèmes de la Renaissance vus dans le chapitre : • L’humanisme ; • La Renaissance artistique ; • Les réformes religieuses.

44

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Choisis un de ces trois thèmes et sélectionne un événement important lié à ce thème. Explique pourquoi cet événement t’apparaît particulièrement important. • Thème choisi : • Événement lié au thème : • Explication :

3. Ailleurs Trouve deux différences entre l’Europe de la Renaissance et le Japon des shoguns et explique-les.

4. L’inuence de l’humanisme Pour conclure, réponds à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre : Quelle est l’inuence des idées humanistes sur la culture occidentale ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Étapes 3 et 4 P. 234 de la démarche. Consulte l’outil 1.

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

45

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Nom :

46

Groupe :

Date :

Les changements de la Renaissance Remplis la grille de mots suivante, qui porte sur la Renaissance.

Horizontalement 3. Lieu où s’est tenu un important concile entre 1545 et 1563. 6. Pratique qui permet l’observation de la structure interne du corps humain. 7. Théorie astronomique de Copernic. 10. Titre du plus célèbre tableau de Léonard de Vinci. 12. Élément architectural apparu à la Renaissance. 13. Technique qui permet de représenter la profondeur et la distance dans un tableau. 14. Inventeur de la presse à imprimer.

1

Verticalement 1. Personnage célèbre pour ses dessins du corps humain. 2. Auteur des 95 Thèses. 4. Planète au centre de l’Univers, selon le géocentrisme. 5. Artiste qui a peint La naissance de Vénus. 7. Philosophie qui place l’homme au centre de ses préoccupations. 8. Pardon des péchés accordé par l’Église à un dèle en échange d’argent. 9. Période historique qui inspire les humanistes. 11. Titre du principal ouvrage de Thomas More.

2

4 5 3

6 7

8

7 9

10 11 12

13

14

CHAPITRE 1 Une nouvelle vision de l’homme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

CHAP I T RE

L’expansion européenne dans le monde

2

CONCEPTS « Économie-monde » Colonisation Commerce Culture Empire Enjeu Esclavage « Grandes découvertes » Technologie Territoire

Théodore de Bry, Carte des Amériques avec ses principaux explorateurs : Colomb, Vespucci, Magellan et Pizarro (1596).

DANS CE CHAPITRE :

la Renaissance, l’humanisme favorise le développement de la culture et des connaissances scientiques. Les avancées dans les techniques et les sciences facilitent donc les voyages d’exploration. Des explorateurs européens vont découvrir de nouveaux territoires, notamment en Amérique, et en prendre possession au nom d’un roi. C’est ainsi que plusieurs pays européens fondent des empires coloniaux.

• Tu répondras à la question suivante : Quelles sont les conséquences d’une économiemonde sur les sociétés d’Amérique au XVIe et au XVIIe siècle ? • Tu utiliseras l’outil 5, Interpréter et créer des cartes historiques.

47

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Au présent

Lis le contenu et réponds aux questions des pages 48 et 49. Ces pages te permettront d’aborder la mise en contexte du chapitre en rééchissant au commerce mondial aujourd’hui.

Le commerce mondial

Au présent

Au présentAu présent

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Compétence 1

Aujourd’hui, le commerce est mondial : il se fait entre toutes les régions du monde. C’est ce qu’on appelle la « mondialisation » de l’économie. Dans ce commerce mondial, les pays ne sont pas tous sur un pied d’égalité. Les entreprises des pays puissants contrôlent les échanges. La compétition pour dominer les marchés est forte. Pour être compétitives, les grandes entreprises s’approvisionnent en matières premières dans des pays moins riches, où elles ont aussi accès à une maind’œuvre bon marché. Elles produisent ainsi à faible coût des marchandises qu’elles revendent partout dans le monde. Exportations : Biens vendus dans des pays étrangers.

Les pays puissants s’enrichissent donc grâce à l’abondance de leurs exportations. Plus les entreprises vendent de produits à l’étranger, plus elles font des prots et plus elles accumulent de la richesse. Des pays, comme l’Inde et le Brésil, ne font pas partie des principales puissances économiques mondiales. Toutefois, parce que leurs exportations sont en augmentation, on les appelle « pays émergents ». Ce sont des puissances économiques montantes.

1. Observe le tableau et réponds à la question. Quelles sont les quatre principales puissances économiques dans le monde ? Explique ta réponse.

2. Nomme deux pays dont l’économie est en progression.

1

LE TOTAL DES EXPORTATIONS DE CERTAINS PAYS

Pays

Exportations* (en milliards de $ US)

Pays de l’Union européenne

1952,0

Chine

1506,0

États-Unis

1270,0

Japon

765,2

Canada

406,8

Inde

201,0

Brésil

199,7

Cambodge

4,7

Cameroun

4,3

Haïti

0,6

* Données de 2010, sauf pour l’Union européenne : 2007. CIA,The World Factbook, [en ligne], réf. du 13 avril 2011.

48

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Les conséquences de la mondialisation économique

Au présent

En Occident, la mondialisation a des conséquences positives pour les consommateurs. Elle leur permet de se procurer des produits fabriqués dans divers pays pour moins cher. Elle a aussi des conséquences négatives. En effet, des travailleurs des pays occidentaux perdent parfois leur emploi parce que les entreprises déplacent leur production vers des pays où les salaires sont bas. Ce phénomène, qu’on appelle « délocalisation », permet aux entreprises de faire un maximum de prots.

3. Observe le diagramme et réponds aux questions. 2

LES COÛTS HORAIRES DE LA MAIN-D’ŒUVRE DANS L’INDUSTRIE TEXTILE (EN $ US)

France Italie Espagne Turquie Maroc Tunisie Bulgarie Chine Égypte Inde Vietnam Bangladesh 0

5

10

15

20

25

30

35

D’après Werner International, 2008.

a) Quel avantage aurait une entreprise italienne à déplacer sa production en Chine ?

Au présent

b) Quel nom porte le déplacement de la production d’un pays à un autre ?

4. Lis la mise en situation ci-contre et réponds à la question. Quel avantage cette entreprise a-t-elle à fabriquer ses t-shirts en Chine ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Un t-shirt fabriqué en Chine coûte environ 1 $ à sa sortie de l’usine. Une entreprise canadienne fait fabriquer ses t-shirts en Chine et les revend 20 $ au Canada. PREMIER TEMPS Le contexte

49

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Groupe :

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Lis les pages 50 et 51. Elles te permettront de poursuivre la mise en contexte du chapitre. Tu aborderas l’expansion européenne dans le monde an de répondre aux questions : Qui et Quoi ? Où ? Quand ? Comment ?

L’expansion européenne dans le monde Grandes découvertes : Expression donnée par les Occidentaux aux découvertes géographiques des XV e et XVIe siècles. Colonie : Territoire dominé et exploité par un pays étranger. Empire : Ensemble des territoires sous l’autorité d’un seul État. Économie-monde : Concept qui décrit le réseau économique mondial apparu avec la création de colonies par les Européens aux XVIe et XVIIe siècles.

Dès 1415, les Portugais explorent la côte ouest de l’Afrique. À partir de la n du XV e siècle, l’Espagne, la France et l’Angleterre se lancent à leur tour dans des voyages d’exploration. Les Pays-Bas prennent part aux explorations à partir du début du XVIIe siècle. Ces pays sont poussés par des motivations économiques, politiques et religieuses. Les avancées technologiques et scientiques améliorent la navigation et favorisent ces voyages d’exploration. Ces voyages mènent à la découverte d’un continent pratiquement inconnu des Européens : l’Amérique. C’est pourquoi on parle parfois d’une époque de « grandes découvertes ». À partir du XVIe siècle, les Européens établissent des colonies en Amérique. Ils fondent des empires coloniaux. L’Amérique s’ajoute donc au réseau d’échanges économiques qui existe déjà entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie. C’est ce qu’on appelle l’« économie-monde ». En s’installant en Amérique, les Européens rencontrent des peuples qui vivent déjà sur le territoire. Ces rencontres ont des conséquences négatives sur ces populations et leur culture.

LES ÉVÉNEMENTS PRINCIPAUX DU CHAPITRE

3

1497 Cabot atteint Terre-Neuve et les côtes de l’Amérique du Nord 1494 Traité de Tordesillas entre l’Espagne et le Portugal

Au passé

476

1453 Prise de Constantinople par les Turcs ottomans 1415

1492 Colomb atteint l’Amérique

1450

1475

EXPANSION EUROPÉENNE

MOYEN ÂGE

50

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1500

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Date :

LE MONDE CONNU DES EUROPÉENS AU XV e SIÈCLE

À la n du XIVe siècle, des pêcheurs du pays basque, situé entre la France et l’Espagne, fréquentent les côtes de Terre-Neuve. Ils sont présents dans la vallée du Saint-Laurent lorsque Jacques Cartier l’explore au nom du roi de France.

DES VIKINGS À TERRE-NEUVE

À la n du Xe siècle, l’explorateur norvégien Leif Eriksson (vers 970-1025) fonde une colonie à Terre-Neuve, plus précisément à l’Anse aux Meadows. La photographie montre la reconstitution de cette colonie.

Au passé

DES BASQUES DANS LA VALLÉE DU SAINT-LAURENT

Au passé

Au passé

4

Groupe :

1500 Cabral atteint le Brésil 1519-1522 L’expédition de Magellan fait le tour du monde 1500-1550 Chute des populations d’Amérique

1500

1525

1550

1575

1600

Au passé

1534-1541 Voyages de Cartier au Canada 1700

EXPANSION EUROPÉENNE

TEMPS MODERNES

XVIIe et XVIIIe siècles Maintien des empires coloniaux en Amérique

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

51

Groupe :

Date :

Activités Qui ? et Quoi ? 1. Nomme quatre pays européens qui participent aux grandes explorations au XVe et au XVIe siècle.

2. Quelles sont les motivations de ces pays pour nancer de tels voyages ?

3. Quel est le résultat des grandes explorations sur le plan territorial ? Sur le plan économique ? Territorial : Économique :

Où ? 4. Sur la carte : a) Écris les noms des grandes régions du monde : Afrique, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie, Europe et Océanie.

Au passé

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

b) Colorie les territoires connus des Européens au XV e siècle et complète la légende. c) Décris les territoires que les Européens connaissent un peu au XV e siècle. Au besoin, consulte la carte du monde, aux pages 246 et 247.

52

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

Quand ? 5. Au cours de quels siècles les « grandes découvertes » ont-elles lieu ?

6. Les explorations ont lieu au cours d’une période historique caractérisée par un mouvement

7. Complète le repère de temps.

1400

1450

1500

1550

1600

1650

« Grandes découvertes »

Comment ?

Au passé

b) Colorie ensuite approximativement la période des « grandes découvertes » entre les voyages de Christophe Colomb et ceux de Jacques Cartier. Indique les dates de début et de n de cette période.

Au passé

Consulte P. 241 l’outil 4 .

a) Dans la partie du haut, colorie la période que tu as identiée à l’activité précédente et écris le nom de cette période.

1350

Au passé

culturel et social. Quel est le nom de cette période ? Pour répondre à cette question, relis les pages 16 et 17 du chapitre 1.

8. Complète le schéma qui porte sur le développement de l’économie-monde. Des États européens

Les Européens découvrent

Des _____________________

nancent des ____________

ainsi l’ ___________________,

sont établies sur ce

________________________.

un territoire qu’ils ne con-

territoire.

Au passé

naissaient pas auparavant.

L’ Amérique s’ajoute au réseau des échanges ___________________________ entre plusieurs _________________________________________ :

Les États européens fondent des ___________________________________

c’est la mise en place d’une __________________________________________.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

53

DEUXIÈME TEMPS

LES FAITS Compétence 2

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information qui te permettra de répondre à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre (page 47). Pour ce faire, lis les pages 54 à 70 et réponds aux questions.

Les grandes explorations La période des grandes explorations commence au XV e siècle. Les motivations des Européens qui entreprennent ces expéditions sont économiques, mais aussi politiques et religieuses. De plus, les avancées scientiques et technologiques permettent les voyages d’exploration.

Les motivations Les voyages d’exploration sont très coûteux. Ce sont les souverains (empereurs, princes, rois et reines) et les riches marchands européens qui les nancent. Prospère : Qui est riche, qui se développe. Enjeu : Ce que l’on peut gagner ou perdre dans une action.

Les motivations des souverains sont d’abord économiques. Au XV e siècle, le commerce en Europe est prospère. Cette prospérité est due en partie aux métaux précieux (or et argent) importés d’Afrique. Elle est aussi due au commerce des produits de luxe importés d’Orient, en particulier les épices et les soieries. Cependant, ces produits sont difciles à obtenir à cause des troubles dans le nord de l’Afrique et de la prise de la ville de Constantinople par les Turcs ottomans en 1453. Les Européens cherchent donc à accéder directement à ces produits sans avoir à passer par les territoires musulmans. Ils cherchent aussi de nouveaux endroits où se procurer des métaux précieux et ils pensent en trouver en Asie. La découverte d’une route vers l’Asie devient donc un enjeu commercial pour les pays européens.

5

Les motivations des souverains sont aussi politiques. Les souverains cherchent à augmenter leur puissance. C’est ce qui les pousse à vouloir occuper des territoires qui ne sont LA VENTE DE PERLES ET LA RÉCOLTE DU POIVRE pas encore sous le contrôle d’un État européen. Les épices servaient à conserver la viande et à fabriquer des médicaments.

Enn, il y a des motivations religieuses. Dans plusieurs régions du monde, les populations ne connaissent pas le christianisme. L’Église veut les amener à se convertir à la religion chrétienne. Comme les souverains sont chrétiens, ils appuient l’Église dans ses efforts pour diffuser le christianisme.

Marco Polo, Le livre des merveilles (vers 1412)

54

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les avancées technologiques et scientiques Les grandes explorations permettent aux Européens de découvrir de nouvelles voies maritimes. Des avancées technologiques et scientiques de la Renaissance favorisent ces découvertes. Les avancées technologiques améliorent la navigation. Les navigateurs européens adoptent un navire plus performant, la caravelle. Ils disposent aussi de cartes de plus en plus précises et de nouveaux instruments pour mieux s’orienter en mer. Latitude : Position par rapport à l’équateur.

Mais les voyages en mer demeurent risqués, et les équipages vivent dans des conditions difciles. Par exemple, leur nourriture est souvent infestée de vers. Des maladies se déclarent parfois lors de longues traversées.

COUP D’ŒIL SUR...

DES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES

La caravelle

La boussole

La caravelle permet une navigation plus stable et simplie les manœuvres, grâce notamment au gouvernail d’étambot et à la voile triangulaire, appelée « voile latine ».

La boussole indique le nord magnétique. Elle permet aux navigateurs de s’orienter en mer même la nuit ou en pleine tempête.

Grande voile Voile latine

Une boussole du XVe siècle avec son couvercle Gouvernail d’étambot

La Santa Maria, une des trois caravelles du premier voyage de Christophe Colomb, en 1492

L’astrolabe L’astrolabe permet d’observer la position du navire par rapport aux étoiles. Il sert à déterminer la latitude, donc à s’orienter en mer et à s’assurer de garder la bonne direction. Un astrolabe du XVe siècle

Les portulans Les portulans sont des cartes géographiques comprenant la description des ports de mer et des côtes, ainsi que d’autres renseignements utiles à la navigation. Un portulan du XVIe siècle

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

55

Nom :

Groupe :

Date :

Au Moyen Âge, on croyait que la Terre était plate et entourée de vide. Au XV e siècle, les scientiques redécouvrent les écrits de Ptolémée. Ce géographe grec du IIe siècle afrmait que la Terre était ronde. Il croyait aussi que la Terre était au centre de l’Univers et que les autres astres tournaient autour d’elle. C’est la théorie du « géocentrisme ». Les scientiques des XVIe et XVIIe siècles remettent en question le géocentrisme. Ils découvrent que le Soleil est au centre de l’Univers et que les astres, dont la Terre, tournent autour de lui. Ces découvertes permettent aux astronomes de créer des cartes du ciel plus précises et de mieux évaluer le mouvement des planètes. Cela permet d’améliorer l’orientation en mer, car les navigateurs s’orientent souvent à partir des étoiles. 6

L’ÉVOLUTION DES CONNAISSANCES SUR L’UNIVERS

Scientique

56

Origine

Théorie

Nicolas Copernic (1473-1543)

Polonaise

Dans son ouvrageTraité de la révolution des astres (1543), Copernic afrme que la Terre est un astre comme les autres. Elle aussi tourne autour du Soleil. Cette théorie est appelée « héliocentrisme ».

Galilée (1564-1642)

Italienne

Galilée appuie la théorie de Copernic. Il invente aussi une lunette astronomique qui permet de mieux observer les astres.

Johannes Kepler (1571-1630)

Allemande

Kepler appuie, lui aussi, la théorie de Copernic. Cependant, il afrme que le mouvement des planètes autour du Soleil a une trajectoire de forme ovale et non circulaire.

Isaac Newton (1642-1727)

Anglaise

Newton conrme les théories de Copernic, Galilée et Kepler. Il explique pourquoi la Terre reste en orbite autour du Soleil : c’est la loi de la gravitation universelle.

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les voyages d’exploration Les explorateurs engagés par les souverains cherchent la route qui mène directement en Asie. Ceux qui naviguent vers l’ouest sur l’Atlantique ne savent pas qu’un continent se trouve sur leur route : l’Amérique. 7

LES PRINCIPAUX VOYAGES D’EXPLORATION DES XV e ET XVIe SIÈCLES

8

DES GRANDS EXPLORATEURS DE L’AMÉRIQUE

ANGLETERRE

ESPAGNE

PORTUGAL

FRANCE

Jean Cabot (vers 1450-1499)

Christophe Colomb (vers 1451-1506)

Pedro Álvarez Cabral (vers 1460-1526)

Jacques Cartier (1491- vers 1557)

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

57

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Complète ce schéma sur les motivations des Européens à nancer les voyages d’exploration. MOTIVATIONS

ÉCONOMIQUES

POLITIQUES

RELIGIEUSES

2. Lis le document et réponds aux questions. Marco Polo (vers 1254-1324) est né à Venise. Il passe 20 ans en Orient et raconte ses voyages dans Le Livre des merveilles. Sa description des richesses de l’Orient stimule l’intérêt des Européens. Dans l’extrait, Marco Polo décrit les richesses du Japon.

« Les habitants ont tant d’or qu’on en voit partout, car ils le trouvent dans leurs îles. Sachez qu’il y a un grand palais qui est tout couvert d’or n. Et encore, tous les planchers du palais et des chambres sont tout d’or, et les fenêtres sont aussi d’or n. » Marco Polo, Le livre des merveilles, 1298. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Comment les Japonais se procurent-ils la richesse dont il est question dans le texte ? Souligne la réponse dans le texte. b) Tu es un roi européen. Quelle conclusion peux-tu tirer du document ? Ta réponse doit être en lien avec les motivations des souverains à nancer les voyages d’exploration.

58

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

3. Pourquoi la caravelle est-elle un navire performant ? Nomme ses deux caractéristiques principales et ses deux composantes qui sont des innovations. Caractéristiques : • ______________________________________ • ______________________________________ Composantes : • ______________________________________ • ______________________________________

4. Nomme deux instruments de navigation utilisés par les explorateurs européens à l’époque des grandes explorations. Puis, indique leur utilité. •



5. Complète la che sur Copernic et sa découverte scientique.

Nom du scientique : Nicolas Copernic ( ____________________ ) Nom de la théorie : _________________________________ Découvertes liées à cette théorie : • _______________________________________________ _______________________________________________ • _______________________________________________ _______________________________________________ Noms des scientiques qui appuient cette théorie et la développent : ________________________________________________ Conséquence de ces avancées scientiques sur la navigation : ________________________________________________

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

59

Nom :

Groupe :

Date :

6. Interprète la carte et réalise les activités.

a) Trace l’itinéraire de Christophe Colomb et celui de Jacques Cartier. Consulte la légende pour dessiner tes èches. b) Complète la légende en écrivant les noms des autres explorateurs.

7. À partir de la page 57, remplis le tableau sur les explorateurs qui atteignent l’Amérique. Classe-les en ordre chronologique selon l’année de leur voyage d’exploration. Dates

Nom de l’explorateur

Pays qui nance le voyage

8. Observe la carte à la page 57 et réponds aux questions. a) Nomme l’explorateur dont l’expédition fait le tour du monde. Donne les années au cours desquelles ce voyage a lieu.

b) Qui est le seul explorateur à ne pas atteindre l’Amérique ? Quelle région du monde atteintil à la n de son voyage ?

60

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

La rencontre de deux mondes Autochtone : Premier habitant d’un territoire. Amérindien : Autochtone d’Amérique.

Lorsque les explorateurs européens atteignent le continent américain, des Autochtones y vivent déjà. La rencontre entre les Européens et les Amérindiens avantage les Européens.

L’Amérique à l’arrivée des Européens À l’arrivée des Européens, environ 80 millions d’Autochtones peuplent l’Amérique. Les cultures et les modes de vie sont différents d’un peuple amérindien à l’autre. Certains peuples sont sédentaires et vivent principalement de l’agriculture. Des peuples sédentaires du Sud, comme les Incas et les Aztèques, ont créé de véritables empires qui regroupent une population nombreuse. Les sédentaires du Nord, comme les Iroquoiens, forment des groupes plus petits. D’autres peuples sont nomades et vivent principalement de la chasse et de la cueillette, comme les Algonquiens. Les cultures amérindiennes sont très différentes des cultures européennes. Ainsi, les Européens considèrent qu’une terre peut appartenir à une personne ou à un pays. Ils considèrent aussi qu’il faut l’exploiter pour créer de la richesse. De leur côté, les Amérindiens considèrent souvent la terre comme appartenant à tous. Ils en font aussi une exploitation différente : de façon générale, ils tirent d’elle ce qui est nécessaire à la survie.

9

DES PEUPLES AUTOCHTONES D’AMÉRIQUE À LA FIN DU XVe SIÈCLE

UN VILLAGE AMÉRINDIEN EN CAROLINE DU NORD 10

Théodore de Bry, Le village algonquien de Pomeiooc en Caroline du Nord (1590) Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

61

Nom :

Groupe :

Date :

Par ailleurs, pour les Amérindiens, les échanges de biens ne sont pas que des échanges économiques. Ils sont l’occasion de créer des alliances politiques et militaires. L’arrivée des Européens bouleverse les relations que les peuples autochtones entretiennent entre eux. COUP D’ŒIL SUR...

L’ORIGINE D’UN NOM Amérindien Lorsque Christophe Colomb arrive en Amérique, il se croit en Inde. Il appelle donc « Indiens » les populations qu’il rencontre. Plus tard, on parlera des « Indiens d’Amérique » ou des « Amérindiens ». Théodore de Bry, Colomb à Hispaniola (île d’Haïti) (1594)

Les premiers contacts De façon générale, les Amérindiens accueillent bien les Européens. Ils cherchent à s’en faire des alliés commerciaux. Mais les Européens croient que leur civilisation est supérieure à celles des Amérindiens. Ils imposent rapidement leur volonté : ils ont l’avantage des armes à feu, que les Amérindiens ne connaissent pas. COUP D’ŒIL SUR...

LA CAPITALE D’UN EMPIRE Tenochtitlán À l’arrivée des Espagnols, Tenochtitlán est une ville très peuplée et riche. C’est la capitale de l’empire aztèque. Les troupes espagnoles, dirigées par le conquistador (conquérant) Hernán Cortés, la détruisent en 1521. Ils construisent la ville de Mexico à l’endroit où était située Tenochtitlán. Mexico devient la capitale de l’empire colonial espagnol.

Carte de Tenochtitlán [détail] attribuée à Hernán Cortés (XVIe siècle)

62

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités Consulte P. 242 l’outil 5 .

1. Observe la carte de la page 61 et réponds aux questions.

a) Quels peuples autochtones vivent sur le territoire du Québec à l’arrivée des Européens ? • ________________________ • ______________________

• ________________________

b) Nomme deux peuples qui mettent en place un empire en Amérique. • ___________________________________

• _____________________________________

2. Comment les Amérindiens voient-ils les échanges de biens ?

3. Lis le document et réponds aux questions. Christophe Colomb donne son point de vue sur les populations amérindiennes.

« Ils n’ont pas d’armes, sont tous nus, n’ont pas le moindre génie pour le combat et sont si peureux qu’à mille ils n’atteindraient pas trois des nôtres. Ils sont donc faits pour être commandés et pour qu’on les fasse travailler, semer et mener tous les travaux nécessaires pour bâtir des villes, et faits pour qu’on leur enseigne à aller vêtus et à prendre notre culture. » Christophe Colomb, Journal de bord, 1492-1493. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Résume ce que Colomb pense des Amérindiens. Souligne d’un trait un passage qui illustre ta réponse.

b) Selon toi, qu’est-ce qui peut expliquer la peur des Amérindiens ?

c) Colomb est-il prêt à respecter la culture des Amérindiens ? Explique ta réponse. Souligne de deux traits le passage qui illustre ta réponse.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

63

Nom :

Groupe :

Date :

Une économie-monde La France, l’Angleterre, le Portugal et l’Espagne fondent des colonies en Amérique. Ces colonies font partie de leur empire colonial. Au XVIIe siècle, les Pays-Bas possèdent aussi quelques territoires en Amérique. Les échanges commerciaux se font désormais à l’échelle de la planète. C’est ainsi qu’une économie-monde se met en place. Elle est basée sur l’exploitation des ressources naturelles des colonies au prot des métropoles. COUP D’ŒIL SUR...

UN DOCUMENT HISTORIQUE Le traité de Tordesillas En 1494, l’Espagne et le Portugal signent un traité dans la ville de Tordesillas. Par ce traité, les deux puissances se partagent le « nouveau monde ». Les territoires à l’ouest de la ligne de partage reviennent à l’Espagne. Ceux situés à l’est vont au Portugal. Les autres puissances refusent ce partage et contestent le traité. La France et l’Angleterre vont donc aussi coloniser l’Amérique.

Le partage du monde selon le traité de Tordesillas

11 LES EMPIRES COLONIAUX VERS 1700

2p0

64

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les empires coloniaux et le mercantilisme Colonisation : Processus par lequel un pays soumet un territoire étranger à son contrôle pour l’exploiter. Métropole : Pays qui possède des colonies. Mercantilisme : Théorie économique selon laquelle la puissance d’un pays est proportionnelle à la quantité d’or et d’argent qu’il possède.

Les Européens prennent possession des territoires qu’ils découvrent et ils se lancent dans la colonisation : ils établissent des colonies. Ces colonies sont donc sous la domination d’un pays européen, appelé « métropole ». L’objectif économique des métropoles en implantant des colonies est d’accumuler de l’or et de l’argent. La concurrence est forte entre les empires coloniaux. La possession de territoires à l’étranger devient un enjeu majeur. En effet, la puissance des métropoles dépend des richesses de leurs colonies. L’économie des empires coloniaux est basée sur le mercantilisme. Selon cette théorie économique, la puissance d’un pays se mesure à la quantité d’or et d’argent qu’il possède. Pour obtenir de l’or ou de l’argent, un pays doit vendre des produits à l’étranger pour faire des prots. Cela signie qu’il doit augmenter ses exportations. Le commerce s’organise donc de la manière suivante : la métropole s’empare des ressources naturelles de ses colonies, fabrique des produits sur son territoire et vend ensuite ces produits dans ses colonies ainsi que dans d’autres pays. Il existe deux façons pour une métropole de s’établir sur un territoire étranger : installer un comptoir commercial ou implanter une colonie de peuplement. 12 LES DEUX TYPES D’ÉTABLISSEMENTS COLONIAUX

LE COMPTOIR COMMERCIAL

LA COLONIE DE PEUPLEMENT

BUT :

BUT :

Faire le commerce des ressources naturelles

Exploiter les ressources naturelles et installer des colons

POPULATION :

POPULATION :

Peu nombreuse ; installation temporaire

Nombreuse ; installation permanente

Exemple : Des installations de pêche à Percé

Exemple : Le port de Québec

L’isle Percée, 1686

Alain Manesson Manet, Québec, 1683

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

65

Nom :

Groupe :

Date :

Le commerce triangulaire Le mercantilisme est à l’origine du commerce triangulaire. Le commerce triangulaire désigne les échanges commerciaux entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique aux Temps modernes. Ce système avantage les métropoles. En effet, l’économie des colonies ne peut pas se développer parce que leur rôle se limite à fournir des ressources naturelles et à acheter les produits de la métropole. Esclavage : État d’une personne qui n’est pas libre, qui appartient à un maître.

Les principales ressources de l’Amérique exploitées par les métropoles sont l’or et l’argent (Espagne), les produits agricoles tels le café et le sucre (Portugal et Espagne) et le coton (Angleterre), ainsi que les fourrures (France).

13 LE COMMERCE TRIANGULAIRE

L’esclavage À la suite des conquêtes européennes, de nombreux Amérindiens sont forcés de travailler comme esclaves dans les mines d’or et d’argent ou dans les plantations de coton, de canne à sucre, etc. L’esclavage permet aux métropoles d’augmenter leurs prots, car elles n’ont pas à payer de main-d’œuvre.

14 DES ESCLAVES AFRICAINS À HISPANIOLA (ÎLE D’HAÏTI)

Lorsqu’il n’y a plus assez d’esclaves amérindiens, les métropoles font venir des esclaves d’Afrique. Un trac d’esclaves contrôlé par les Européens se développe, avec la complicité des marchands et des dirigeants africains. Des millions d’Africains sont amenés de force en Amérique pour y être utilisés comme esclaves.

Théodore de Bry, Des esclaves africains travaillent à la production de sucre pour les Espagnols (1595)

66

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Sur la carte, colorie ou hachure les quatre principaux pays colonisateurs en Amérique et leurs colonies. Choisis des codes qui les distingueront bien. Puis, complète la légende. LES EMPIRES COLONIAUX VERS 1700

Consulte P. 242 l’outil 5 .

2. Lis la rubrique Coup d’œil sur… à la page 64 et réponds aux questions. a) Selon le traité de Tordesillas, quel pays européen obtient la presque totalité de l’Amérique ?

b) En te basant sur la dénition du mercantilisme, explique pourquoi la France et l’Angleterre contestent le traité de Tordesillas.

c) Selon la carte 11, la France et l’Angleterre ont-elles respecté le traité ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

67

Nom :

Groupe :

Date :

3. Complète le schéma qui porte sur les causes et les conséquences d’une économie coloniale basée sur le mercantilisme. CAUSE • La métropole veut

CONSÉQUENCES

Mise en place d’une économie coloniale basée sur le mercantilisme

• La métropole exploite les

• La métropole vend

4. Observe les documents visuels. Ils illustrent l’exploitation d’une ressource naturelle. A

B

Le commerce entre Autochtones et Européens (XVIIe siècle)

Théodore de Bry, Les Noirs sont enlevés de leur pays et envoyés dans les mines de Saint-Domingue (1594)

a) Quelle ressource est illustrée ? Document A : _________________________

Document B : _________________________

b) Quelle métropole exploite cette ressource ? Document A : _________________________

Document B : ________________________

5. Pourquoi le mercantilisme, qui est à l’origine du commerce triangulaire, nuit-il aux colonies ?

68

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les conséquences de la colonisation sur les Autochtones La colonisation de l’Amérique a des conséquences négatives sur les populations et les sociétés autochtones.

Les conséquences sur les populations Massacre : Action de tuer avec violence un grand nombre de personnes.

Entre 1500 et 1550, les populations autochtones de l’Amérique passent de 80 millions de personnes à 10 millions environ. Cette chute s’explique par les guerres et les épidémies qui font de nombreuses victimes parmi les Amérindiens. L’esclavage contribue aussi à la chute de population.

Épidémie : Propagation rapide d’une maladie à un grand nombre de personnes.

Les guerres touchent les Amérindiens partout en Amérique. Elles sont particulièrement dévastatrices dans les pays conquis par les Espagnols. Ceux-ci font preuve d’une grande cruauté à l’égard des populations autochtones. Ils se livrent parfois à de véritables massacres.

UNE BATAILLE LORS DE LA CONQUÊTE 15 DU MEXIQUE PAR LES ESPAGNOLS

Ce sont toutefois les épidémies qui causent le plus de morts chez les Amérindiens. Les Européens apportent avec eux des maladies contre lesquelles les Amérindiens n’ont pas de défenses. Ces maladies deviennent des épidémies qui tuent de nombreux Autochtones.

Les conséquences sociales et économiques L’arrivée des Européens bouleverse le mode de vie, la culture et l’économie des Autochtones. Par exemple, en perdant leur territoire, les Amérindiens nomades ne peuvent plus pratiquer leurs activités traditionnelles (chasse, cueillette). Le plus souvent, ils sont forcés de s’installer de façon permanente sur un territoire : ils se sédentarisent. Ces changements dans les modes de vie ont des conséquences sur l’organisation des sociétés. Les groupes et les familles ne peuvent plus vivre comme avant et les relations entre les membres se transforment. Lorsque ces populations sont exploitées et réduites à l’esclavage, c’est toute l’organisation de la société qui s’effondre. Le système économique que les métropoles imposent brise les liens commerciaux que les peuples amérindiens ont entre eux. Ils deviennent dépendants des Européens. Les Européens exploitent les richesses du territoire dans leur propre intérêt et les Amérindiens n’en retirent aucun avantage. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

69

Nom :

Groupe :

Date :

1. Observe le diagramme. a) La colonisation de l’Amérique par les Espagnols a des conséquences sur les Autochtones. Quelle conséquence ce diagramme montre-t-il ?

Population (en millions)

Activités 30 25 20 15 10 5 0

1518

b) Nomme les deux principales causes de ce phénomène. •

1532

1548 1568 Années

1585

1605

D’après S.F. Cook et W. Borah, Essays in Population History: Mexico and the Caribbean, 1971.



2. Lis le document et réponds à la question. Bartolomé de Las Casas (vers 1474-1566) est un religieux espagnol installé à Cuba. Il dénonce le comportement des conquérants espagnols.

« Quant à la grande Terre Ferme [l’Amérique du Sud], nous sommes certains que nos Espagnols, à cause de leur cruauté et de leurs comportements criminels, l’ont dépeuplée et ruinée. En quarante ans sont morts à cause de ces comportements plus de 12 millions d’êtres vivants, hommes, femmes, enfants. » Bartolomé de Las Casas, Très brève relation de la destruction des Indes, 1542. Texte adapté à des ns pédagogiques.

L’auteur approuve-t-il les comportements des Espagnols ? Explique ta réponse et souligne dans le texte les mots qui t’aident à répondre.

3. Quelles sont les conséquences sociales et économiques de la colonisation sur les Amérindiens ?

70

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Compétence 3

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Fais des liens entre les relations internationales qui sont établies au moment de la mise en place de l’économie-monde et les relations que les pays entretiennent entre eux aujourd’hui.

Les relations culturelles et économiques entre les pays La colonisation de l’Amérique, de l’Asie et de l’Afrique par les Européens s’est poursuivie jusqu’au XX e siècle. Il reste encore des traces de cette colonisation aujourd’hui. Par exemple, la culture des pays colonisateurs a inuencé les pays colonisés. De plus, différents pays ont développé des liens au moment des grandes explorations.

Les liens culturels La colonisation a eu des effets sur la culture des anciennes colonies. Par exemple, dans plusieurs régions du monde, la langue des anciennes métropoles demeure une langue ofcielle.

1. Observe la carte des voyages d’exploration à la page 57 et celle des empires coloniaux à la page 64. a) Quels pays européens ont colonisé le territoire du Canada actuel ?

[Clic médias]

b) Quelles sont les deux langues ofcielles du Canada ?

Explorer le monde en ligne Des organisations présentent des données sur les langues ofcielles, sur le nombre d’habitants, sur les exportations, etc., de plusieurs pays ou régions du monde. Par exemple, tu peux consulter les bases de données de l’Organisation des Nations Unies (ONU), de la Banque mondiale (BM), du Fonds monétaire international (FMI), etc. Tu peux créer des tableaux et des diagrammes à partir de ces données. Cela te permet de comparer la situation dans différents pays. Demande de l’information sur ces organisations à ton enseignant ou à ton enseignante.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

71

Nom :

Groupe :

Date :

2. Observe la carte, puis réponds aux questions. Aide-toi de la carte du monde aux pages 246 et 247. 16 L’ANGLAIS, LE FRANÇAIS, L’ESPAGNOL ET LE PORTUGAIS DANS LE MONDE

AIDE TECHNIQUE Pour interpréter une carte complexe, il faut commencer par décoder la légende. Consulte l’outil 5.

P. 242

a) Nomme trois pays africains où le français est la langue ofcielle. •





b) Nomme trois pays d’Asie où l’anglais est une des langues ofcielles. •





c) Nomme un pays de l’Amérique du Nord où l’espagnol est la langue ofcielle.

d) Nomme un pays d’Amérique du Sud où le portugais est la langue ofcielle.

e) Est-ce que toutes les régions du monde ont été inuencées par la culture d’un pays colonisateur ? Explique ta réponse.

72

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Nom :

Groupe :

Date :

Les liens économiques Avec la première forme d’économie-monde qui se met en place au XVIe siècle, les pays européens exploitent les ressources des colonies. Aujourd’hui, on utilise les ressources naturelles et la main-d’œuvre de plusieurs pays pour fabriquer des produits. Par exemple, des souliers peuvent être conçus aux États-Unis, mais fabriqués en Chine. La majorité des grandes entreprises viennent des pays occidentaux. Ces pays ont intérêt à augmenter le plus possible les échanges commerciaux. Ils tentent donc de limiter ce qui peut nuire aux échanges, comme les taxes sur les produits faits à l’étranger (taxes de douane). C’est, entre autres choses, pour négocier et privilégier ces échanges que l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a été créée. La majorité des États actuels font partie de l’OMC.

3. Consulte la che, puis réponds aux questions.

Nom de l’organisation : Organisation mondiale du commerce (OMC) Nombre d’États qui en font partie : 153 États membres et 30 États observateurs Membres : Canada, Chine, Cuba, États-Unis, France, Ghana, etc.

a) Quelle activité économique l’OMC gère-t-elle ? b) Son rôle se limite-t-il à une région du monde ? Explique ta réponse.

4. Selon toi, la colonisation européenne qui a commencé à la Renaissance a-t-elle encore des effets sur les liens entre les sociétés ? Explique ta réponse en donnant deux exemples.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

73

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE Compétence 2 Nom :

P. 234

Groupe :

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Fais un bilan de ce que tu as appris sur les grandes explorations et la colonisation de l’Amérique en répondant aux questions des pages 74 et 75. Elles te permettront d’organiser l’information que tu as recueillie dans le chapitre.

Activités de synthèse 1. L’expansion européenne en concepts À l’aide de la banque de concepts, complète le schéma sur les grandes explorations et la colonisation de l’Amérique. • Colonisation • Commerce • Culture • Économie-monde • Empires • Esclavage • « Grandes découvertes » • Technologie • Territoires

• Enjeux

À la Renaissance, les _________________ commerciaux et les avancées des sciences et de la __________________________

favorisent

les ___________________________________.

qui entraînent

la ____________________

le développement du

la formation

la mise en place d’une

de l’Amérique

________________ colonial

d’____________ coloniaux

_______________________

qui ont des conséquences sur

la société, la ______________________ et l’économie des populations amérindiennes. De plus, les Amérindiens perdent leurs ______________________ et sont parfois réduits à l’ ________________________.

74

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

2. Les effets d’une économie-monde Pour conclure, réponds à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre à partir des sous-questions suivantes :

Étapes 3 et 4 P. 234 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Quelles sont les conséquences d’une économie-monde sur les sociétés d’Amérique au XVI e et au XVIIe siècle ? a) Rédige une dénition du concept d’« économie-monde ». Utilise les mots réseau, métropole et colonie.

b) Résume les conséquences de l’économie-monde sur les sociétés amérindiennes selon les points de vue suivants. Pour t’aider à rédiger tes réponses, utilise les concepts suivants : colonisation, territoire, commerce, esclavage, économie-monde. Point de vue de la population :

Points de vue social et culturel :

Point de vue économique :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

75

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Nom :

76

Groupe :

Date :

À l’aventure sur l’océan Tu es un explorateur de la Renaissance. 1. Trouve-toi une identité et remplis la che suivante. Nom :

Date de naissance :

Pays d’origine :

Les caravelles de Colomb en 1492 (XIXe siècle)

2. Tu dois convaincre le roi de ______________________________ de nancer ton voyage. Rédige un court paragraphe dans lequel tu exposes tes arguments, c’est-à-dire les avantages que le roi aurait à nancer ton voyage.

3. Tu dois constituer un équipage an d’effectuer ton voyage d’exploration. Le voyage en mer est risqué. Rédige un texte pour convaincre des marins de t’accompagner. Pense à tout ce qui peut attirer de jeunes gens dans un voyage vers l’inconnu.

CHAPITRE 2 L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

CHAP I T RE

Les révolutions américaine et française

3

CONCEPTS Droits Citoyen Démocratie Hiérarchie sociale Justice Philosophie Régime politique Révolution Séparation des pouvoirs Siècle des Lumières

À gauche : Fauvel, La bataille de Saratoga le 7 octobre 1777 [détail] (XVIIIe siècle) À droite : La prise de la Bastille le 14 juillet 1789 [détail] (XVIIIe siècle)

économie-monde qui se met en place à partir du XVIe siècle permet aux empires européens de s’enrichir. Des rois sont alors à la tête des métropoles et de leurs colonies. Au XVIIIe siècle, certains philosophes défendent l’idée que les êtres humains ont des droits qui doivent être respectés. Des personnes en Amérique du Nord et en France remettent en question l’organisation politique et sociale de leur pays : c’est la révolution.

DANS CE CHAPITRE : • Tu répondras à la question suivante : Quel est le rôle de la révolution américaine ou de la Révolution française dans l’afrmation des droits ? • Tu utiliseras l’outil 2, Interpréter des documents écrits.

77

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Lis les pages 78 et 79 et réponds aux questions. Ces pages te permettront d’aborder la mise en contexte du chapitre en rééchissant aux droits fondamentaux aujourd’hui.

Les droits fondamentaux aujourd’hui

Au présent

Au présentAu présent

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Compétence 1

ONU : Organisation internationale créée en 1945 qui regroupe presque tous les pays. Droits : Avantages et libertés accordés aux personnes dans une société.

Les pays membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU) reconnaissent à tous les êtres humains des droits fondamentaux comme le droit à la vie, à la liberté, à l’égalité et à la justice. Des textes ofciels dénissent ces droits et les protègent. Les citoyens peuvent s’appuyer sur ces textes pour faire valoir leurs droits devant la justice.

Les droits fondamentaux au Canada et au Québec Le Canada et le Québec ont adopté des textes de loi qui protègent les droits fondamentaux des citoyens : • La Charte canadienne des droits et libertés (1982) ; • La Charte des droits et libertés de la personne du Québec (1975).

1. Explique dans tes mots ce que sont les droits fondamentaux.

2. Lis les documents et réponds aux questions. 1

2

Au présent

« Article 1. Tout être humain a droit à la vie, ainsi qu’à la sûreté, à l’intégrité et à la liberté de sa personne. Article 9.1. Les libertés et droits fondamentaux s’exercent dans le respect des valeurs démocratiques, de l’ordre public et du bien-être général des citoyens du Québec. » Source :

« Article 7. Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne. Article 32. La présente charte s’applique : a) au Parlement et au gouvernement du Canada. b) à la législature et au gouvernement de chaque province. » Source :

Textes adaptés à des ns pédagogiques.

a) De quel texte provient chacun des extraits ? Inscris la source de chaque extrait. b) Nomme trois droits fondamentaux mentionnés dans ces extraits. • _______________________

78

• ________________________

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

• _______________________

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Les droits fondamentaux dans le monde Au niveau international, deux textes principaux dénissent les droits fondamentaux de tous. Ces textes ont été adoptés par l’Assemblée générale des pays membres de l’ONU : • La Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) ;

Au présent

• La Convention internationale relative aux droits de l’enfant (1989).

3. Lis le document et réponds aux questions. 3

« Article 3. Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. Article 18. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. Article 19. Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression. » ONU, Déclaration universelle des droits de l’homme, [en ligne], réf. du 4 mai 2011. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Une personne peut-elle être forcée de pratiquer la religion de la majorité ? Explique ta réponse.

b) Un gouvernement peut-il interdire la publication d’un journal qui critique ses positions ? Explique ta réponse.

4

UN DES DROITS DES ENFANTS RECONNUS PAR L’ONU : LE DROIT À L’ÉDUCATION.

Au présent

c) Quel article de ce document est semblable aux articles de la charte canadienne et de la charte québécoise présentés à la page 78 ?

4. Selon toi, pourquoi l’ONU a-t-elle énoncé des droits qui portent spéciquement sur les enfants ?

Un garçon apprend à lire en Inde. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

79

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Groupe :

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Siècle des Lumières : En Europe, nom donné au XVIIIe siècle en raison du mouvement intellectuel, culturel et scientique de l’époque. Le mot « Lumières » désigne ici les connaissances, l’intelligence. Monarchie absolue : Organisation politique où tous les pouvoirs sont entre les mains d’une seule institution, la royauté. Révolution : Période de changements rapides et profonds dans une société.

Date :

Lis les pages 80 et 81. Ces pages te permettront de poursuivre la mise en contexte du chapitre. Tu aborderas l’afrmation des droits au XVIIIe siècle an de répondre aux questions : Qui et Quoi ? Où ? Quand ? Comment ?

L’afrmation des droits au temps des révolutions Le XVIIIe siècle en Europe est surnommé le « Siècle des Lumières ». Certains philosophes de l’époque défendent l’idée que tous les êtres humains ont des droits fondamentaux, comme le droit à la liberté, à l’égalité et à la justice. De plus, des philosophes critiquent les monarchies absolues où un souverain peut exercer tous les pouvoirs. Ils considèrent que les souverains doivent régner en respectant les droits du peuple. Selon ces philosophes, le peuple a le droit de renverser les dirigeants qui ne respectent pas ses droits. À la n du siècle, la population réclame des changements. En Amérique du Nord, des affrontements ont lieu entre la métropole britannique et ses Treize colonies. En France, la monarchie et une partie de la population s’affrontent. Dans les deux cas, des révolutions bouleversent le pouvoir établi. L’idée des droits fondamentaux est mise de l’avant. À la même époque, les souverains de la Russie exercent un pouvoir absolu qui n’est pas remis en question.

LES ÉVÉNEMENTS PRINCIPAUX DU CHAPITRE

5

1689 Déclaration des droits (Bill of Rights ). Début de la monarchie parlementaire en Angleterre 1748 Montesquieu publie De l’esprit des lois 1751 Début de la publication de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 1492

1762 Rousseau publie Du contrat social 1755

Au passé

1750

1763 Voltaire publie le Traité sur la tolérance

1760

1765

1770

TEMPS MODERNES RUSSIE TSARISTE

80

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1775

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Date :

LA GRANDE-BRETAGNE ET SES TREIZE COLONIES, LA FRANCE ET LA RUSSIE, VERS 1750

1791 Adoption de la Constitution française

1776 Adoption de la déclaration d’Indépendance américaine

1799 Bonaparte devient premier consul de France Fin de la Révolution française

1780

1785

RÉVOLUTION AMÉRICAINE

1790

1795

1800

Au passé

1787 Adoption de la Constitution américaine

1775

Au passé

1775 Premiers combats entre des colons américains et des soldats britanniques

1789 Adoption de la Déclaration des droits (Bill of Rights) américaine Prise de la Bastille par le peuple de Paris Adoption de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen

Au passé

Au passé

6

Groupe :

RÉVOLUTION FRANÇAISE

TEMPS MODERNES

ÉPOQUE CONTEMPORAINE RUSSIE TSARISTE

1762-1796 Règne de Catherine II

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

81

Groupe :

Date :

Activités Qui et Quoi ? 1. Qui défend l’idée des droits fondamentaux au XVIIIe siècle ? 2. Que pensent ces personnes du pouvoir politique ? Explique deux de leurs idées. •



RÉVOLUTION FRANÇAISE

RÉVOLUTION AMÉRICAINE

3. Qui s’affronte au cours de chacune des révolutions ? Complète les cases.









4. À la même époque, la Russie connaît-elle une révolution ? Explique ta réponse.

Au passé

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Où ? 5. Observe la carte à la page 81. Consulte la carte du monde à la page 246. a) Dans quelles régions du monde ont lieu les événements dont on parle dans ce chapitre ?

b) Quel pays occupe aujourd’hui le territoire des anciennes Treize colonies britanniques ?

82

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

Quand ? 6. Observe le repère de temps aux pages 80 et 81.

Au passé

a) Au cours de quelles grandes périodes historiques les révolutions américaine et française ont-elles lieu ?

b) Quel événement marque le passage d’une grande période historique à l’autre ? Consulte « Les grandes périodes de l’histoire », aux pages 2 et 3.

7. Observe les documents visuels. Pour chaque document, donne le moyen utilisé pour revendiquer des droits fondamentaux en Amérique et en France au XVIII e siècle. A • Les réunions politiques • La rédaction de documents • Les batailles militaires

B

Au passé

Comment ?

Au passé

c) Quelle révolution a lieu en premier ?

John Trumbull, La capitulation de Cornwallis à Yorktown (XIX e siècle)

Déclaration d’Indépendance américaine (1776)

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Au passé

C

Joseph-Désiré Court, Mirabeau et Dreux-Brézé à l’Assemblée des députés (XIX e siècle)

PREMIER TEMPS Le contexte

83

DEUXIÈME TEMPS

LES FAITS Compétence 2

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information qui te permettra de répondre à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre (page 77). Pour ce faire, lis les pages 84 à 86, puis les pages 89 à 100 ou 101 à 112, et réponds aux questions.

Le Siècle des Lumières Au XVIIIe siècle, des philosophes défendent des idées qui ont peu à peu une inuence sur la façon de concevoir le pouvoir en Amérique du Nord et en France.

L’Europe au XVIIIe siècle Au XVIIIe siècle, l’Europe connaît une forte croissance économique. Les pays d’Europe s’enrichissent grâce à leurs empires coloniaux. De plus, la population augmente ainsi que la production de biens. Régime politique : Manière dont le pouvoir est organisé et s’exerce au sein d’un État.

Dans la plupart des pays d’Europe, le régime politique en place est un régime autoritaire. C’est le cas de la France, qui vit sous une monarchie absolue. En théorie, le roi exerce tous les pouvoirs. Il peut imposer des taxes, déclarer des guerres, faire des lois, emprisonner une personne qui s’oppose à ses politiques, etc. Il doit cependant respecter les lois du pays et collaborer avec les groupes importants de la société an de préserver l’harmonie dans le royaume. COUP D’ŒIL SUR...

UN ROI CÉLÈBRE Louis XIV Louis XIV (1638-1715) est un roi des Temps modernes qui exerce un pouvoir absolu. De 1661 à 1715, Louis XIV règne sur la France à partir du château de Versailles. Il y entretient une cour, formée en majorité de nobles, qui cherchent à obtenir la faveur du roi. Hyacinthe Rigaud, Louis XIV (1701)

7

DES TYPES DE RÉGIMES POLITIQUES

Type de régime Autoritaire

Exemple

Caractéristiques principales • Le pouvoir est exercé par une personne ou par un

Monarchie absolue

groupe de personnes, non élues. • La personne ou le groupe a tous les pouvoirs. Démocratique

• Le pouvoir est exercé par le peuple qui élit des

Athènes au Ve siècle av. J.-C.

représentants. • Il y a une séparation des pouvoirs.

84

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Grande-Bretagne : Nom donné à l’union de l’Angleterre, du pays de Galles et de l’Écosse après 1707. Parlement : Assemblée représentant la population et dont le rôle est d’adopter des lois. Hiérarchie sociale : Classement des membres d’une société selon leur degré de pouvoir, de richesse ou d’inuence.

Groupe :

Date :

Le régime politique de la Grande-Bretagne est un cas à part. Une loi limite les pouvoirs du roi : l’Habeas Corpus. Cette loi, adoptée par le Parlement anglais en 1679, protège un droit fondamental : la liberté individuelle. Selon cette loi, aucun citoyen ne peut être arrêté sans raison ou emprisonné sans jugement. De plus, ce régime politique est moins autoritaire que celui de la France. C’est une monarchie parlementaire. Le roi partage le pouvoir avec le Parlement. Le Parlement existe depuis le Moyen Âge mais il a plus de pouvoir à partir du XVIIe siècle. En 1689, le Parlement fait signer à Guillaume d’Orange et à Mary Stuart la Déclaration des droits (Bill of Rights) comme condition à leur accession au trône. Ce document limite les pouvoirs du roi et fait du Parlement le lieu des décisions.

Les idées des Lumières 8

SIR GODFREY KNELLER, PORTRAIT DE JOHN LOCKE (1779)

Les humanistes de la Renaissance considéraient que l’homme était doté d’un esprit critique et d’une liberté de pensée. Certains philosophes du XVIIIe siècle poursuivent cette réexion. Ils développent l’idée que tous les humains ont des droits fondamentaux. Selon eux, ces droits sont liés au fait d’être un être humain, peu importe la place occupée dans la hiérarchie sociale. Ces droits fondamentaux sont le droit à la vie, à la liberté, à l’égalité, à la justice et à la propriété (c’est-à-dire le droit de posséder des biens et de ne pas en être privé sans raison). Les philosophes des Lumières ont comme modèles le régime politique britannique et les écrits du philosophe anglais John Locke (1632-1704). Selon Locke, les hommes naissent libres et égaux et ils ont des droits fondamentaux. Locke considère que le pouvoir appartient au peuple. Le peuple doit cependant céder une partie de son pouvoir à des institutions comme le Parlement. En échange, l’État doit respecter les droits fondamentaux de la population.

Souveraineté : Pouvoir suprême appartenant au peuple. Séparation des pouvoirs : Principe de base de la démocratie selon lequel les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire ne doivent pas être exercés par la même institution.

Certains philosophes des Lumières défendent la souveraineté du peuple et la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire. Pour ces philosophes, les trois pouvoirs doivent être séparés, c’est-à-dire qu’ils ne doivent pas relever de la même institution (par exemple, la royauté). Ces idées mènent à la remise en question de la monarchie absolue, puisque dans ce régime politique les pouvoirs ne sont pas séparés. 9

LES TROIS POUVOIRS DE L’ÉTAT

Législatif Rédiger et adopter les lois

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Exécutif Exécuter ou appliquer les lois

Judiciaire Interpréter les lois et rendre la justice

DEUXIÈME TEMPS Les faits

85

Nom :

Groupe :

Date :

10 TROIS PHILOSOPHES DES LUMIÈRES

Philosophe

Principales idées défendues

Montesquieu (1689-1755)

• Les pouvoirs doivent être séparés. • La monarchie absolue n’est pas acceptable,

puisqu’elle ne prévoit pas la séparation des pouvoirs.

Voltaire (1694-1778)

• L’État ne peut pas limiter la liberté de pensée

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778)

• Les hommes naissent libres et égaux.

des individus. • Les hommes sont libres de choisir la religion qui leur convient (liberté de croyance). L’État doit avoir une politique de tolérance.

• Le peuple détient la souveraineté. • Le peuple cone sa souveraineté à des

institutions (le Parlement, par exemple). Si les institutions ne respectent pas le peuple, le peuple a le droit de se révolter : c’est l’idée du contrat social.

La diffusion des idées des Lumières Les idées des Lumières circulent en Europe et en Amérique grâce à des ouvrages littéraires, des journaux, des revues, des afches, etc. Cependant, les idées des Lumières sont mal vues par l’Église et l’État. Les publications sont donc parfois produites dans des ateliers clandestins. Un ouvrage important permet de diffuser les idées des Lumières : l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, publiée de 1751 à 1772. L’ouvrage fait la synthèse des connaissances de l’époque. Les idées des Lumières circulent dans la population instruite. Petit à petit, l’idée que la population a des droits fondamentaux et que ces droits doivent être respectés se répand. C’est ce qui fait que le régime politique en place est menacé en Amérique du Nord et en France. UNE ILLUSTRATION SUR L’IMPRIMERIE TIRÉE 11 DE L’ENCYCLOPÉDIE DE DIDEROT ET D’ALEMBERT

86

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. a) Complète le tableau qui porte sur le régime politique de la France et de la Grande-Bretagne au XVIIIe siècle. France

Grande-Bretagne

Régime politique Institution(s) qui détiennent le pouvoir

b) Lequel des deux régimes est le plus démocratique ? Explique ta réponse.

2. Quelle loi garantit la liberté de tous les citoyens britanniques ? En quelle année cette loi est-elle adoptée ?

3. Explique dans tes mots la séparation des pouvoirs.

4. Lis le document et réponds aux questions. « Article 1. Que le pouvoir de l’autorité royale de suspendre les lois sans le consentement du Parlement est illégal. Article 4. Qu’une levée d’argent (ou impôt) pour la royauté, sans le consentement du Parlement, est illégale. Article 6. Que la levée et l’entretien d’une armée dans le royaume, en temps de paix, sans le consentement du Parlement, est contraire à la loi. » Déclaration des droits (Bill of Rights), 1689. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Nomme deux décisions que le roi d’Angleterre ne peut pas prendre seul à partir de 1689. •



Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

AIDE TECHNIQUE Cherche dans le glossaire ou dans un dictionnaire les mots que tu ne comprends pas. Consulte l’outil 2.

P. 235

DEUXIÈME TEMPS Les faits

87

Nom :

Groupe :

Date :

b) Quelle expression, répétée dans les articles 1, 4 et 6, démontre que le Parlement est le lieu où les décisions politiques sont prises ? Explique ta réponse.

5. Parmi les énoncés suivants, coche ceux qui correspondent à des principes soutenus par certains philosophes des Lumières. a) Les hommes ont le droit à la propriété. b) Le roi a droit de vie ou de mort sur ses sujets. c) Tous les hommes naissent libres et égaux. d) Les hommes ont droit à la vie. e) Le roi doit exercer un pouvoir absolu.

6. Nomme le philosophe qui est l’auteur de chacun des extraits.

T

« out homme étant né libre et maître de lui-même, personne ne peut le diriger sans son approbation. »

I

« l y a dans chaque État trois sortes de pouvoirs. Lorsque dans la même personne sont réunis le pouvoir législatif et exécutif, il n’y a pas de liberté. »

Du contrat social, 1762.

De l’esprit des lois, 1748.

O

« n ne voit pas comment un homme pourrait dire à un autre “ Crois ce que je crois ou tu mourras ”. » Traité sur la tolérance, 1763.

Textes adaptés à des ns pédagogiques.

7. Les philosophes des Lumières diffusent leurs idées. a) Nomme cinq moyens qu’ils utilisent pour les diffuser. • • • • •

Détail de l’Encyclopédie (1751-1772)

b) Parmi quel groupe de la société les idées des Lumières se diffusent-elles ?

88

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

La révolution américaine Au XVIIIe siècle, les Treize colonies que la Grande-Bretagne possède en Amérique du Nord sont en pleine expansion. Les habitants souhaitent poursuivre le développement économique de leurs colonies. Cependant, les décisions imposées par la métropole nuisent à leur expansion. C’est ainsi que les colons américains en viennent à s’opposer à la GrandeBretagne. Au début des années 1770, l’affrontement est inévitable.

Les Treize colonies à la veille de la révolution En 1763, la guerre de Sept ans se termine. Plusieurs pays européens ont participé à cette guerre, dont la France et la Grande-Bretagne. Ces deux pays signent le traité de Paris. La France cède alors la Nouvelle-France à la Grande-Bretagne. Presque toute l’Amérique du Nord est alors une possession britannique.

12

L’économie des Treize colonies est en pleine croissance, même si la Grande-Bretagne applique une politique mercantiliste. En effet, comme toutes les métropoles, la Grande-Bretagne impose des contraintes à ses colonies. Les colonies sont obligées de commercer avec la métropole et d’acheter ses produits. De plus, les industries des colonies ne doivent pas entrer en concurrence avec celles de la métropole. Malgré ces contraintes, plusieurs secteurs se développent, dont LES TREIZE COLONIES BRITANNIQUES EN 1763 l’agriculture, la pêche et l’industrie navale. La population des Treize colonies est nombreuse et ne cesse d’augmenter. Elle vient surtout de la Grande-Bretagne, mais également d’autres pays d’Europe, du Canada et d’Afrique (par la traite des esclaves). La société qui se développe dans les colonies varie beaucoup du nord au sud. Dans l’ensemble, elle est dominée par une bourgeoisie riche et instruite. Au sud, cette bourgeoisie est composée de riches propriétaires terriens. Au nord, on trouve surtout des marchands.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

89

Nom :

Groupe :

13 L’INDUSTRIE DANS UNE VILLE DU NORD

Un teinturier et ses apprentis (XVIIIe siècle)

15 L’ORGANISATION POLITIQUE DES TREIZE COLONIES

DANS LA MÉTROPOLE Le souverain et le Parlement britanniques

Ils prennent les décisions importantes.

Date :

14 LA PRODUCTION DE TABAC DANS LE SUD

Un planteur de tabac avec ses esclaves (vers 1730)

Les Treize colonies ont un régime politique parlementaire. Dans chacune des colonies, la population élit une assemblée (seuls les propriétaires ont le droit de voter). L’assemblée s’occupe des affaires locales, entre autres des lois et du budget. Les colonies ont donc une certaine autonomie. Cependant, les décisions politiques importantes (guerres, règlements commerciaux, taxes, etc.) sont prises au Parlement britannique, où les colons américains ne sont pas représentés. Les Treize colonies sont donc soumises aux décisions de la Grande-Bretagne.

DANS LES COLONIES Le gouverneur et son conseil

Ils font appliquer les décisions et contrôlent l’armée. L’assemblée élue

Elle vote des lois relatives aux affaires locales.

PETER TILLEMANS, UNE SESSION DE LA CHAMBRE DES COMMUNES (1710) 16

90

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Vers l’affrontement Après 1763, la Grande-Bretagne adopte plusieurs mesures qui mécontentent les habitants des Treize colonies. En effet, le roi George III accède au trône en 1760 et il veut imposer son autorité aux colonies. Il refuse de tenir compte des particularités des colonies américaines. Pour lui, les habitants des Treize colonies doivent obéir au souverain et au Parlement britanniques comme tous les autres sujets. Cette attitude augmente le mécontentement des colons. DES COLONS MÉCONTENTS EN e 17 1773 (XVIII SIÈCLE)

Des colons de Boston attaquent un collecteur de taxes.

Après le traité de Paris, les Treize colonies espèrent pouvoir occuper les terres situées à l’ouest des Appalaches. Ces terres faisaient partie jusque-là de la Nouvelle-France. Les colonies veulent ce territoire pour y installer leur population, qui augmente. Cependant, la Grande-Bretagne choisit de réserver ce territoire aux Amérindiens et interdit aux colons de s’y installer. Cette mesure mécontente les Treize colonies. De plus, la Grande-Bretagne impose de nouvelles taxes aux Treize colonies. Ces taxes visent à rembourser la dette que la GrandeBretagne a accumulée durant la guerre de Sept ans. Entre 1764 et 1773, le Parlement britannique vote une série de lois pour imposer ces taxes. Ces lois sèment la colère dans les Treize colonies. Comme les colonies ne sont pas représentées au Parlement britannique, les colons considèrent que la Grande-Bretagne n’a pas le droit de leur imposer ces nouvelles taxes. Ils défendent le principe « Pas de taxation sans représentation » (No taxation without representation) au Parlement. Ils réagissent par des manifestations, la publication de pamphlets et le boycottage des produits britanniques. 18 DES LOIS IMPOPULAIRES

Pamphlet : Écrit, court et souvent politique, qui a pour but de critiquer une situation ou de défendre une cause. Boycottage : Action de refuser d’acheter certains produits. Monopole : Situation d’une compagnie qui contrôle la totalité d’un secteur économique.

Année

Loi

1764

Le Sugar Act (loi sur le sucre). Impose une taxe sur plusieurs produits importés, dont le sucre.

1765

Le Stamp Act (loi sur le timbre). Oblige les colons à mettre un timbre sur les documents qui circulent dans la colonie, donc à acheter des timbres.

1767

Les Townshend Acts (lois proposées par Charles Townshend). Imposent des taxes sur différents produits, dont le verre et le thé.

1773

Le Tea Act (loi sur le thé). Accorde le monopole du commerce du thé dans les colonies à la Compagnie anglaise des Indes orientales.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

91

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Remplis le tableau. Il porte sur les Treize colonies à la veille de la révolution. Population La population est

Société La hiérarchie sociale

Économie

Organisation politique

L’économie est ______

Le régime politique est

_____________________ est dominée par une

_____________________

______________________

et en _______________

malgré la politique

et soumis à la

_____________________

______________________

______________________

_____________________. ______________________

______________________. de la métropole. Elle vient d’___________________, du __________________ et d’_________________.

Au sud, elle est composée de _______________ ______________________ ______________________ Au nord, ce sont surtout des___________________.

Les principaux secteurs

_____________________. Chaque colonie a une

sont: la_______________, ______________________ l’ ____________________ _____________________. et l’__________________ _____________________.

2. a) Quelle est la situation économique de la Grande-Bretagne en 1763 ?

b) Quel événement est à l’origine de cette situation ?

3. Nomme deux causes du mécontentement des colons américains à l’endroit de la Grande-Bretagne après 1763. •



4. Que signie le principe « Pas de taxation sans représentation » défendu par les colons américains ?

92

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

5. À l’aide des documents, nomme deux moyens adoptés par les habitants des Treize colonies pour s’opposer aux taxes imposées par la Grande-Bretagne.

dddddd WILLIAM JACKSON

est un importateur de Boston qui fait venir des produits de Grande-Bretagne Appel aux ls et aux lles de la LIBERTÉ de ne pas acheter d’articles de cet importateur

Des Bostonais protestent contre la loi sur le timbre en 1765.

dddddd •



6. Crée une ligne du temps. a) Trouve les dates des événements suivants : • L’accession de George III au trône : ___________ • Le traité de Paris, qui met n à la guerre de Sept ans : ___________ • Les quatre lois imposées par la Grande-Bretagne à ses colonies :

AIDE TECHNIQUE Tu peux placer des événements en haut et en bas du repère. Consulte l’outil 4.

P. 239

b) Complète les intervalles. c) Place la date et le nom de l’événement sur la ligne du temps.

1760

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1773

DEUXIÈME TEMPS Les faits

93

Nom :

Groupe :

Date :

Les acteurs et les événements clés de la révolution

Patriote : Personne qui aime sa patrie et se met à son service.

Les colons américains considèrent que les nouvelles taxes et la présence de plus en plus grande de l’armée britannique dans les colonies ne respectent pas leurs droits fondamentaux. Ils contestent la domination de la Grande-Bretagne sur les colonies. Des colons prennent alors le nom de « patriotes ». Ils veulent ainsi montrer qu’ils se considèrent comme des Américains et non comme des sujets britanniques. En 1773, des colons manifestent contre le Tea Act dans le port de Boston. C’est le Boston Tea Party. La Grande-Bretagne considère cet événement comme une révolte contre son autorité. Elle durcit ses positions et adopte, en 1774, une série de mesures que les colons appellent les « lois intolérables » (Intolerable Acts). La Grande-Bretagne ferme le port de Boston, prend le contrôle de l’administration de la colonie du Massachusetts et envoie des troupes en Amérique du Nord. Ces mesures augmentent la révolte des colons américains.

COUP D’ŒIL SUR...

UNE MANIFESTATION HISTORIQUE Le Boston Tea Party En réaction au Tea Act de 1773, des patriotes déguisés en Amérindiens grimpent à bord de trois navires de la Compagnie anglaise des Indes orientales dans le port de Boston. Ces navires transportent du thé. Les patriotes jettent le thé à l’eau. Cet événement démontre la détermination des colons à s’opposer aux lois de la Grande-Bretagne.

La destruction de cargaisons de thé (XIXe siècle)

Congrès : Assemblée réunissant les représentants des colonies pendant la révolution américaine. Le Congrès deviendra le Parlement. Milice : Troupe formée d’hommes en état de porter les armes.

94

Les habitants des Treize colonies organisent la résistance. En 1774, des représentants des colonies assistent au premier Congrès continental à Philadelphie. Ils discutent de la façon de réagir aux lois intolérables adoptées par Londres. Les colons préparent un affrontement armé. Ils rassemblent des armes et les milices s’entraînent. Les premiers combats ont lieu en avril 1775. Un deuxième Congrès continental se tient en mai de la même année. Les représentants mettent sur pied l’Armée continentale et nomment George Washington (1732-1799) général en chef. (Après la guerre, il deviendra le premier président des États-Unis, en 1789.)

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

19 JOHN TRUMBULL, DÉCLARATION D’INDÉPENDANCE (XVIIIe SIÈCLE)

L’année suivante, le 4 juillet 1776, le Congrès adopte le texte de la déclaration d’Indépendance. Ce texte est inspiré des idées des Lumières. Il proclame ofciellement la fondation d’un État libre en Amérique, indépendant de la Grande-Bretagne. La métropole rejette le document. Pour elle, les Treize colonies demeurent des colonies britanniques.

COUP D’ŒIL SUR...

UN HOMME POLITIQUE Thomas Jefferson Thomas Jefferson (1743-1826) est né en Virginie. En 1774, il publie un pamphlet intitulé Aperçu sommaire des droits de l’Amérique britannique. Ce texte le fait connaître auprès des patriotes américains. Le Congrès l’invite à rédiger le texte de la déclaration d’Indépendance. Il est le principal auteur du document. En 1801, Jefferson devient le troisième président des États-Unis. De gauche à droite : Benjamin Franklin (1706-1790), John Adams (1735-1826) et Thomas Jefferson J.L.G. Ferris, La rédaction de la déclaration d’Indépendance (XIX e siècle)

Les premières années de la guerre sont le plus souvent à l’avantage de la Grande-Bretagne. Mais, après une victoire américaine à Saratoga en 1777, Benjamin Franklin négocie une alliance avec la France. La France est un pays ennemi de la Grande-Bretagne. En 1778, elle reconnaît l’indépendance des Treize colonies et entre en guerre à leurs côtés. En 1781, les troupes franco-américaines battent les troupes britanniques à Yorktown, en Virginie. Cette victoire met n à la guerre d’Indépendance. En 1783, lors de la signature du traité de Paris, la Grande-Bretagne reconnaît les États-Unis d’Amérique comme un État indépendant. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

95

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Observe le document visuel et réponds aux questions. a) Quel événement le document illustre-t-il ?

b) Comment les colons nomment-ils les mesures adoptées par Londres en réaction à cet événement ? Le port de Boston, le 16 décembre 1773

c) Quelles sont les trois principales mesures adoptées par la Grande-Bretagne ? • • • d) Qu’est-ce qui explique cette réaction de la Grande-Bretagne ?

2. Réponds aux questions qui portent sur les acteurs de la révolution américaine. a) Qui suis-je ? • Roi de Grande-Bretagne au moment de la révolte des Treize colonies : • Auteur principal de la déclaration d’Indépendance : • Personnage envoyé en France pour négocier une alliance : • Général en chef de l’Armée continentale nommé en 1775 : b) Parmi ces personnages, lesquels deviendront présidents des États-Unis ?

c) Comment les colons américains en révolte contre Londres se font-ils appeler ? Pourquoi ?

96

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

3. Quelles sont les deux principales mesures adoptées par le deuxième Congrès continental ? • Mesure de 1775 : • Mesure de 1776 :

4. Lis le document. Identie deux droits fondamentaux mentionnés dans la déclaration d’Indépendance américaine et défendus par des philosophes des Lumières.

« Nous tenons ces vérités pour évidentes : tous les hommes naissent égaux ; leur Créateur les a dotés de certains droits fondamentaux, parmi lesquels la Vie, la Liberté et la recherche du Bonheur ; pour garantir ces droits, les hommes instituent parmi eux des Gouvernements dont le juste pouvoir vient du consentement des gouvernés ; si un gouvernement vient à ne pas respecter ces droits, le peuple a le droit de le modier ou de l’abolir et de nommer un nouveau gouvernement qu’il fondera sur les principes des droits fondamentaux, et dont il organisera les pouvoirs de la façon qui lui paraîtra la plus propre à assurer sa Sécurité et son Bonheur. » Déclaration d’Indépendance,1776. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Thomas Jefferson

• ______________________________________

• ______________________________________

5. Les phrases soulignées dans le texte de l’activité 4 rappellent l’idée du contrat social défendu par Jean-Jacques Rousseau. Relis ces phrases, puis lis l’extrait et réponds aux questions.

AIDE TECHNIQUE « Le contrat social : le peuple accepte de déléguer sa souveraineté aux institutions politiques, mais si ces institutions ne respectent pas le peuple, ce dernier a le droit de se révolter. »

Pour t’aider, repère les mots clés des documents et relis les dénitions dans les marges du cahier ou dans le glossaire. Consulte l’outil 2.

P. 235

Jean-Jacques Rousseau, Du Contrat social, 1762. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Souligne d’un trait la phrase du Contrat social qui correspond à celle qui est soulignée d’un trait dans l’extrait de la déclaration d’Indépendance. b) Souligne de deux traits la phrase du Contrat social qui correspond à celle qui est soulignée de deux traits dans l’extrait de la déclaration d’Indépendance.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

97

Nom :

Groupe :

Date :

6. Pourquoi la France entre-t-elle en guerre aux côtés des Treize colonies en 1778 ?

7. Observe le document visuel et lis la légende. Puis, remplis la che.

Composition des armées lors de cette bataille :

Vainqueurs :

Conséquence :

Cause de la supériorité des vainqueurs :

Jean Jacques Francois Le Barbier, La capitulation de Yorktown (XIX e siècle)

8. Place les événements suivants en ordre chronologique. a) La bataille de Yorktown b) Les lois intolérables c) Le premier Congrès continental d) L’accord entre la France et les États-Unis d’Amérique e) La formation de l’Armée continentale f) La reconnaissance des États-Unis comme État indépendant par la Grande-Bretagne g) Le Boston Tea Party

1

h) L’adoption de la déclaration d’Indépendance

98

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les conséquences de la révolution américaine

Constitution : Ensemble des lois qui caractérisent l’organisation politique d’un pays. Amendement : Modication ou ajout apporté à une loi ou à un règlement.

Une fois la guerre d’Indépendance terminée, il faut organiser le nouveau pays. En 1787, des représentants de tous les États se rencontrent. Ils écrivent un texte qui détermine le fonctionnement des États-Unis d’Amérique : la Constitution américaine. À la base de ce document, on trouve les droits fondamentaux de liberté et de justice. Les institutions politiques prévues dans la Constitution sont créées sur les principes d’un régime démocratique et de la séparation des pouvoirs. Toutefois, à cette époque, seuls les hommes blancs propriétaires ont le droit de voter aux élections. Les premières élections ont lieu en 1789. George Washington est élu premier président des États-Unis. En 1789, 10 amendements à la Constitution sont adoptés. Ils entrent en vigueur en 1791. Ils forment la Déclaration des droits (Bill of Rights) américaine. Ces amendements ont pour but, entre autres, de protéger les droits individuels (liberté de religion, liberté de parole, droit à un procès juste, droit de porter des armes, etc.).

20 LA SÉPARATION DES POUVOIRS AUX ÉTATS-UNIS SELON LA CONSTITUTION DE 1787

POUVOIR LÉGISLATIF

droit de veto*

CONGRÈS

Chambres des représentants

POUVOIR EXÉCUTIF

Sénat

PRÉSIDENT

POUVOIR JUDICIAIRE

nomme les juges

COUR SUPRÊME

Collège électoral

Électeurs dans chacun des États

* Droit de veto présidentiel: Droit du président de s’opposer à une loi votée par le Congrès.

La Maison-Blanche, résidence ofcielle du président des États-Unis depuis 1800 Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

99

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. À partir du tableau de la page 85 et du schéma de la page 99, réponds aux questions. a) Indique le rôle de chaque institution. • Le Congrès : • Le président : • La Cour Suprême : b) Peut-on dire que les États-Unis d’Amérique ont un régime politique démocratique ? Explique ta réponse.

2. Le document suivant présente des extraits des amendements de la Déclaration des droits (Bill of Rights) américaine. Pour chaque extrait, indique le ou les droits qui sont protégés.

« Article 1. Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l’établissement ou interdise le libre exercice d’une religion, ni qui restreigne la liberté de parole. »

« Article 6. Dans toutes les poursuites criminelles, l’accusé aura le droit d’être jugé promptement et publiquement par un jury impartial. »

Déclaration des droits (Bill of Rights), 1789. Texte adapté à des ns pédagogiques.

3. Quelles sont les conséquences de la révolution des Treize colonies britanniques ? Fais un bilan en remplissant cette che.

Nom du pays : Pays indépendant

Colonie

Régime politique : Document qui protège les droits :

100

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

La Révolution française Ancien Régime : Organisation politique et sociale de la France avant la révolution de 1789. Caractérisée par un régime autoritaire (monarchie absolue) et une société d’ordres.

À la n du XVIIIe siècle, la France vit sous l’Ancien Régime. Le pays est dirigé par un roi qui détient en théorie tous les pouvoirs et qui vit dans le luxe. Toutes les dépenses de l’État sont nancées par la population. En 1789, les difcultés économiques de la France sont à l’origine d’une remise en question de l’organisation politique et sociale du pays.

La France à la veille de la Révolution L’Ancien Régime comprend deux aspects :

21 LA RÉPARTITION DE LA POPULATION SELON LES TROIS ORDRES

Clergé (0,5 %)

Noblesse (1,5 %)

Tiers état (98 %)

• Un régime politique où le roi exerce en théorie tous les pouvoirs. C’est ce qu’on appelle la monarchie absolue. Le roi gouverne cependant en s’efforçant d’obtenir la collaboration des groupes importants du royaume. • Une société très hiérarchisée où les membres sont traités de façon différente selon leur groupe social. La hiérarchie sociale comprend trois ordres, ou groupes sociaux : la noblesse, le clergé et le tiers état.

22 LA HIÉRARCHIE SOCIALE DANS LA FRANCE D’ANCIEN RÉGIME

Les membres de ce groupe ont des privilèges (avantages). Ils paient très peu d’impôts. Ils vivent des revenus de leurs terres. Ils occupent les postes importants dans l’administration royale, la justice et l’armée.

Les membres de ce groupe sont des bourgeois, des artisans, des ouvriers et des paysans. Ils soutiennent l’ensemble de la société grâce à leur travail et aux impôts qu’ils paient.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Roi

Noblesse

Clergé

Les membres de ce groupe ont des privilèges. Ils ne paient pas d’impôts. Ils vivent des revenus de leurs terres.

Tiers état

DEUXIÈME TEMPS Les faits

101

Nom :

Groupe :

Date :

Au sein de chaque ordre, il existe des inégalités. Ainsi, les petits nobles et les membres du bas clergé (les prêtres, par exemple) ne sont pas aussi riches et puissants que les nobles qui sont de grands propriétaires terriens, ou les membres du haut clergé (les archevêques, par exemple). Dans le tiers état, les riches bourgeois ont une vie beaucoup plus aisée que les ouvriers et les artisans des villes ou les paysans. Ces derniers vivent souvent dans la misère. Certains bourgeois protent d’avantages : ils occupent, par exemple, des postes dans l’administration des villes.

Vers la révolte À la n du XVIIIe siècle, une partie de la population souhaite des changements. Les bourgeois, par exemple, veulent améliorer leur sort. Certains d’entre eux acceptent de moins en moins de ne pas avoir les mêmes privilèges que la noblesse et le clergé. Surtout, ils veulent pouvoir accéder aux emplois importants de l’administration royale. La situation de crise du royaume est l’occasion pour la population de réclamer des changements. En effet, la France est plongée dans une grave crise nancière. Sa participation à la guerre de Sept ans (1756-1763) l’a lourdement endettée. Malgré cela, le roi et son entourage continuent de faire d’énormes dépenses que la population n’arrive plus à nancer.

Famine : Manque de nourriture.

En 1787, une crise agricole frappe le pays. Le mauvais temps (la pluie, le froid) nuisent aux récoltes. Le prix du pain augmente. Comme c’est l’aliment de base, les gens craignent la famine. La majorité de la population vit dans les campagnes et le revenu des paysans dépend des récoltes. La crise agricole entraîne donc l’appauvrissement de la population. Dans cette situation, les paysans trouvent injuste de devoir verser une taxe aux seigneurs (le cens) et à l’Église (la dîme). Ainsi, en 1789, la population est prête à réclamer des changements.

COUP D’ŒIL SUR...

UNE RÉSIDENCE ROYALE Le château de Versailles Le château de Versailles, près de Paris, est modeste lorsque Louis XIV décide de l’agrandir et d’en faire sa résidence. Le roi fait appel aux meilleurs architectes et artistes de l’époque. Il veut que le château démontre la puissance et la grandeur de la royauté. Le château de Versailles témoigne du luxe dans lequel vivent les rois de France. Il est le lieu de résidence des rois jusqu’à la révolution de 1789.

102

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités À LA FIN DU XVIIIe SIÈCLE

1. Observe la carte et réalise les activités. Consulte au besoin la carte de la page 81. a) Complète le titre en indiquant la région du monde où se trouve la France. b) Colorie le territoire de la France et complète la légende.

2. Comment s’appelle l’organisation politique et sociale de la France à la veille de la Révolution ?

3. Observe la caricature qui illustre les trois ordres en France. Puis, réponds aux questions. a) Inscris l’ordre représenté par chaque personnage. b) Explique pourquoi un des personnages porte les deux autres sur son dos.

Une caricature de 1789 Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

103

Nom :

Groupe :

Date :

4. Complète le tableau, qui porte sur les trois ordres. La noblesse

Le clergé

Le tiers état

Pourcentage de la population Composition



• Membres du haut clergé • Membres du bas clergé



Occupations et responsabilités



• Vit des revenus de

• Commerce, artisanat,

ses terres.

travail en ateliers et manufactures, agriculture

• • •

• Paie très peu d’impôts.

5. À la n du XVIIIe siècle, qu’est-ce que certains bourgeois acceptent de moins en moins ?

6. Quel est le lien entre la crise agricole et le mécontentement des paysans envers l’Ancien Régime ?

104

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les acteurs et les événements clés de la Révolution États généraux : En France, sous l’Ancien Régime, assemblée des représentants des trois ordres. Doléance : Plainte. Jeu de paume : Ancêtre des jeux de raquette. Se pratiquait à mains nues (avec les paumes) ou avec un gant. Constitution : Ensemble des lois qui caractérisent l’organisation politique d’un pays.

En 1789, Louis XVI (roi de France depuis 1774) convoque les États généraux pour trouver une solution à la crise nancière. Cette mesure est exceptionnelle : les derniers États généraux avaient eu lieu en 1614. Avant d’en arriver à cette convocation, Louis XVI avait tenté de convaincre la noblesse de payer plus d’impôts et le clergé d’en payer. Ils avaient refusé. En prévision des États généraux, le roi invite la population à rédiger ses revendications et ses recommandations. Ces écrits sont rassemblés dans les cahiers de doléances. Ces cahiers sont présentés au roi par les représentants des trois ordres. Les États généraux ont lieu en mai 1789. Ils marquent le début des événements de la Révolution. Les bourgeois représentent le tiers état. Ils proposent des mesures pour supprimer les taxes que le peuple paie aux seigneurs et à l’Église. Leurs propositions sont rejetées. Les bourgeois tiennent alors une réunion en dehors des États généraux. Le 17 juin, ils forment une Assemblée nationale qui réunit les représentants du tiers état de toute la France. Le 20 juin, ils promettent de rester ensemble tant qu’ils n’auront pas donné de constitution à la France. Cet événement est appelé le « serment du Jeu de paume » parce qu’il a lieu dans la salle où les nobles jouent à ce jeu. Certains membres de la noblesse et du clergé souhaitent aussi des réformes. Ils appuient les membres du tiers état. Au même moment, la population se révolte dans toute la France.

23 UN CAHIER DES DOLÉANCES DE 1789

24 JACQUES-LOUIS DAVID, LE SERMENT DU JEU DE PAUME [DÉTAIL] (1791)

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

105

Nom :

Groupe :

COUP D’ŒIL SUR...

UNE PRISON CÉLÈBRE La Bastille La forteresse de la Bastille, à Paris, est construite à la n du XIV e siècle. Elle devient une prison d’État au XVIIe siècle. La Bastille est prise par le peuple de Paris le 14 juillet 1789. La France fera de cette date celle de la fête nationale.

Date :

En juillet 1789, une rumeur circule : le roi s’apprêterait à envoyer ses troupes à l’Assemblée nationale et dans Paris pour maîtriser la révolte. Le 14 juillet, les Parisiens s’emparent de la prison de la Bastille. Ils s’attaquent ainsi à un symbole du pouvoir absolu du roi : c’est là que des personnes soupçonnées de s’opposer au roi sont emprisonnées sans jugement et souvent en secret. Dans la nuit du 4 août, l’Assemblée nationale supprime les privilèges de la noblesse et tous les droits féodaux. C’est la n de l’Ancien Régime. À partir de ce moment, la hiérarchie sociale se transforme. Le 26 août, l’Assemblée nationale adopte la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Les droits fondamentaux de liberté, d’égalité et de justice sont au cœur de ce texte. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est une avancée importante. Cependant, une partie de la population n’a toujours pas de droits politiques. Les femmes, par exemple, n’ont pas le droit de vote.

La prise de la Bastille (XVIIIe siècle)

COUP D’ŒIL SUR...

UN DOCUMENT FONDAMENTAL

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est adoptée en août 1789. Elle est composée d’un préambule (ou introduction) et de 17 articles. Les principes énoncés dans ce texte sont à la base de la future Constitution française. Le document montre que la Révolution française a permis la reconnaissance des droits fondamentaux.

« L’Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le non respect des droits de l’homme sont les seules causes des problèmes dans la société et dans les gouvernements, a résolu d’exposer, dans une Déclaration, les droits fondamentaux de l’Homme. » Préambule de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, 1789. Texte adapté à des ns pédagogiques.

106

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Monarchie constitutionnelle : Organisation politique où un roi est à la tête de l’État, mais avec des pouvoirs limités par une constitution. République : Organisation politique où le pouvoir est détenu par plusieurs personnes. Guillotiner : Couper la tête avec un instrument appelé « guillotine ».

Groupe :

Date :

Le 3 septembre 1791, l’Assemblée nationale adopte la Constitution, qui établit la séparation des pouvoirs. Désormais, le roi partage le pouvoir avec une assemblée élue par le peuple. L‘organisation politique de la France est maintenant une monarchie constitutionnelle. L’Assemblée exerce le pouvoir législatif, alors que le roi conserve le pouvoir exécutif et obtient un droit de veto (c’est-à-dire le droit de s’opposer à une loi). Cependant, la monarchie constitutionnelle ne fonctionne pas. De plus, en 1792, Louis XVI est soupçonné de vouloir reprendre les droits politiques qu’il a perdus avec l’aide de pays étrangers. Le roi est arrêté et la monarchie est abolie. Une nouvelle assemblée se réunit et met en place un nouveau régime politique démocratique : la République. Une période que les historiens ont appelé « la Terreur » commence. Ce nom vient de la façon de gouverner, qui est fondée sur la peur et la violence. Un des événements marquants de cette période a lieu entre le 2 et le 6 septembre 1792 : près de 1500 personnes sont massacrées, principalement dans les prisons de Paris. La plupart sont soupçonnées de s’opposer à la Révolution. Louis XVI est condamné à mort et guillotiné le 21 janvier 1793.

COUP D’ŒIL SUR...

DES ACTEURS DE LA RÉVOLUTION Les sans-culottes

Louis Léopold Boilly, Le chanteur Chénard en sans-culotte (1792)

Les sans-culottes sont des révolutionnaires issus du peuple de Paris. Ce sont souvent des artisans ou des petits commerçants. Leur nom vient du fait qu’ils refusent de porter la culotte (étroite et s’arrêtant au genou) portée par les nobles. Ils adoptent le pantalon. Ils se tutoient et s’appellent « citoyen ». Ils défendent des idées radicales, comme l’abolition de la monarchie. Ils contestent la Constitution de 1791, ce qui contribue à la mise en place de la République.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Jean Baptiste Greuze, Portrait du marquis de Condorcet (XVIIIe siècle)

Condorcet (1743-1794) Nicolas de Condorcet est un mathématicien, philosophe et homme politique français. Il est très actif durant la Révolution. Il publie des livres et des articles dans lesquels il défend le droit de vote des femmes, entre autres. En 1791, il est élu député de Paris à l’Assemblée législative. Il est emprisonné durant la Terreur et meurt en prison.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

107

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Observe le document visuel et réponds aux questions. a) Quel événement ce document représente-t-il ? Réponds en complétant le titre. , VERSAILLES, LE 5 MAI 1789

Œuvre de Jean Bulthuis (XVIIIe siècle)

b) Qui convoque cette réunion ? Dans quel but ?

c) Qui y participe ?

d) Cette réunion est-elle un succès pour les bourgeois ? Explique ta réponse.

2. Explique pourquoi le serment du Jeu de paume est un événement marquant de la Révolution française.

108

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

3. Trouve les six événements importants de la Révolution française qui se sont déroulés de mai à août 1789. Puis, place-les approximativement sur le ruban du temps en inscrivant la date et le nom de l’événement. Attention, un des événements se déroule sur plus d’une journée.

1er mai

1er juin

1er juillet

1er août

Consulte l’outil 4.

P. 239

1er septembre

1789 4. Inscris les acteurs et les événements de la Révolution française qui correspondent aux descriptions. Description

Acteur ou événement

a) Roi de France au moment de la Révolution. b) Événement au cours duquel la population de Paris s’empare d’un symbole du pouvoir absolu du roi. c) Politicien qui prend partie pour le droit de vote des femmes. d) Révolutionnaires parisiens qui s’appellent « citoyen » entre eux. e) Assemblée des représentants des trois ordres de la société française.

5. Place les événements en ordre chronologique. a) Le début de la Terreur. b) La mise en place d’une monarchie constitutionnelle. c) La mise en place de la République. d) Le roi est soupçonné de vouloir renverser la Révolution.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

109

Nom :

Groupe :

6. Lis les articles de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Associe chaque article à un ou des droits fondamentaux défendus par certains philosophes des Lumières. A. Droit à la vie et à la sécurité B. Droit à la liberté C. Droit à l’égalité D. Droit à la justice E. Droit à la propriété

Date :

AIDE TECHNIQUE Détermine le type de document (lettre, pamphlet ou document légal) et le sujet du document que tu dois interpréter. Cela orientera ta lecture et facilitera ta compréhension du document. Consulte l’outil 2.

P. 235

« Article 1. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Article 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits fondamentaux de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sécurité et la résistance à l’oppression. Article 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits fondamentaux de chaque homme n’a de limites que celles qui assurent aux autres Membres de la Société les mêmes droits. Ces limites sont déterminées par la Loi. Article 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi. Ceux qui exécutent ou font exécuter des ordres injustes doivent être punis. Article 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. Article 17. Les propriétés étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, sauf lorsque nécessaire pour l’intérêt de tous, et à condition de verser une compensation de juste valeur. » Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Texte adapté à des ns pédagogiques.

7. Quelles sont les conséquences de la Révolution française ? Réponds en nommant des éléments liés aux droits fondamentaux et au régime politique. •







110

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les dernières années de la Révolution française

25

Après l’exécution de Louis XVI en 1793, la République entre dans une période d’instabilité. Les royaumes européens sont en guerre contre la France révolutionnaire. En France, la situation politique et économique est difcile. À l’Assemblée, les députés des différents partis sont toujours en conit et le pouvoir passe de l’un à l’autre. Comme PIERRE-GABRIEL BERTHAULT, ATTAQUE DE LA CONVENTION NATIONALE [DÉTAIL] (1795) l’économie est en crise, la population vit dans la misère. La menace de révolte est toujours présente. Les personnes restées dèles à la monarchie, les royalistes, protent de cette instabilité pour tenter de remettre la monarchie en place. Le 5 octobre 1795, des troupes royalistes tentent de s’emparer du lieu où siège l’Assemblée. Un général, Napoléon Bonaparte, protège la République en dirigeant les troupes qui luttent contre les royalistes. Bonaparte devient célèbre grâce à ces événements. Il part ensuite à l’étranger se battre pour la France. Il remporte des victoires, entre autres en Italie, en 1797.

Consulat : Régime autoritaire de la France de 1799 à 1804, dirigé par trois consuls, dont le premier détient réellement le pouvoir.

Le 9 novembre 1799, de retour en France, Napoléon Bonaparte déclare que la Révolution est terminée. Il met en place le Consulat et devient premier consul. Il exerce donc le pouvoir seul. Cette étape le mène au titre d’empereur en 1804.

EUGÈNE DELACROIX, LA LIBERTÉ GUIDANT 26 LE PEUPLE (1830)

Cette peinture est devenue un symbole des révolutions. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

111

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Remplis le tableau. Il porte sur la situation de la France à partir de 1793. Politique extérieure (relations avec les autres pays) •

Politique intérieure •

Économie •

2. Qui sont les ennemis de la France révolutionnaire ? a) À l’extérieur : b) À l’intérieur :

3. Lis la citation et réponds aux questions.

« Citoyens, la révolution est terminée. » a) Qui peut avoir prononcé ces paroles ? b) En quelle année ?

4. Les événements suivants concernent Napoléon Bonaparte. Place-les en ordre chronologique. a) Il devient premier consul. b) Il contribue à écraser la révolte royaliste. c) Il devient empereur. d) Il est envoyé à l’étranger combattre pour la France.

5. Quelles sont les deux formes de gouvernement qui suivent la République en France ? • • Jacques-Louis David, Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard (1800)

112

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS

AILLEURS

Compétence 2

La Russie tsariste

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information sur la Russie des tsars aux pages 113 et 114. Tu pourras comparer la situation des droits fondamentaux en Amérique ou en France et dans la Russie tsariste en répondant aux questions des pages 115 et 116.

La Russie des tsars Tsar : Titre porté par les empereurs de Russie.

Au XVIIIe siècle, la Russie couvre un territoire immense. Pour administrer un si grand territoire et contrôler ses populations, un régime politique très autoritaire est maintenu en place. Le dirigeant est appelé tsar.

27 LA RUSSIE À LA FIN DU XVIII e SIÈCLE

Le régime politique et la hiérarchie sociale Autocratie : Régime politique autoritaire où un souverain détient le pouvoir absolu. Serf : Personne attachée à un maître ou à une terre sur laquelle elle travaille.

La Russie des tsars est une autocratie. Le tsar gouverne seul et détient le pouvoir absolu. Le premier tsar est Ivan IV, aussi connu sous le nom d’« Ivan le Terrible ». Il règne sur la Russie de 1547 à 1584. Après son règne, la Russie connaît une période de troubles, jusqu’à l’arrivée des Romanov. Les Romanov règnent sur la Russie de 1613 à 1917. Sous les Romanov, la société russe est très hiérarchisée. À sa tête se trouvent le tsar et sa famille. Viennent ensuite les nobles qui possèdent les terres. Ils sont fonctionnaires ou ils servent dans l’armée. Le peuple est en bas de la hiérarchie sociale. Il est composé des marchands, des artisans et des ouvriers dans les villes, et des serfs dans les campagnes. Les serfs sont exploités par les nobles pour qui ils font tous les travaux. Ils représentent environ 90 % de la population. Ils n’ont aucun pouvoir et vivent souvent dans une grande pauvreté.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, La Russie tsariste

113

Nom :

Groupe :

Date :

La Russie sous Pierre le Grand Moderniser : Adapter aux besoins et aux avancées de l’époque.

Pierre Ier règne sur la Russie de 1682 à 1725. Durant son règne, le tsar modernise le pays. On le surnomme « Pierre le Grand ». Lorsqu’il prend le pouvoir, le pays est en retard dans plusieurs domaines. Le tsar s’inspire de ses voyages en Europe pour appliquer une série de réformes. Il crée de nombreux ateliers de fabrication de produits et fait progresser le commerce. Il développe l’éducation et envoie les meilleurs élèves étudier en Europe. Enn, il fait construire une nouvelle capitale, Saint-Pétersbourg.

28 SAINT-PÉTERSBOURG, CAPITALE DE LA RUSSIE, EN 1700

Sur les plans politique et social, la Russie de Pierre le Grand est très éloignée des idées des Lumières. Le tsar exerce tous les pouvoirs et règne en maître absolu. Il n’hésite pas à faire exécuter ses opposants. Le peuple n’a aucun droit.

La Russie sous Catherine II Catherine II prend le pouvoir en 1762. Elle s’intéresse aux idées des philosophes des Lumières. Elle cherche à concilier ces idées avec un pouvoir très autoritaire. C’est pourquoi elle est qualiée de « despote éclairée ». Despote : Souverain qui exerce le pouvoir seul et qui gouverne avec une autorité absolue. Corvée : Tâche que les serfs doivent accomplir pour les propriétaires des terres (les nobles).

Sous son règne, les idées des Lumières amènent des améliorations pour le peuple. La souveraine limite la torture et la peine de mort. Elle soutient l’éducation, les arts et les sciences. Elle a aussi une politique de tolérance religieuse. Cependant, Catherine II accentue les inégalités sociales. Par exemple, elle accorde aux nobles le droit d’obliger les serfs à faire de très lourdes corvées. En 1773, un militaire appelé Pougatchev tente une révolte en promettant aux serfs d’éliminer ces abus en échange de leur soutien. Pougatchev est exécuté.

LE PALAIS DE L’ERMITAGE 29 À SAINT-PÉTERSBOURG

Le palais est inauguré sous le règne de Catherine II. C’est aujourd’hui un musée.

114

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, La Russie tsariste Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Consulte la carte de la Russie au XVIII e siècle à la page 113 et la carte du monde à la page 246. Nomme les deux régions du monde où se trouve le territoire de la Russie. • ____________________________________

• ____________________________________

2. Complète la pyramide pour illustrer la hiérarchie sociale dans la Russie des tsars. a) Inscris le nom des groupes sociaux. b) Précise leur composition dans les espaces à gauche de la pyramide.

3. Remplis le tableau sur les réformes de Pierre le Grand pour moderniser la Russie. Économie •



Éducation •



Jean-Marc Nattier, Portrait de Pierre 1 er de Russie (vers 1710) Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, La Russie tsariste

115

Nom :

Groupe :

Date :

4. Le règne de Pierre le Grand reète-t-il les idées des Lumières ? Explique ta réponse.

5. Nomme trois mesures prises par Catherine II qui sont en accord avec les idées des Lumières. • • •

6. Lis le document écrit et réponds aux questions. Consulte l’outil 2.

En 1767, Catherine II présente sa conception du gouvernement.

P. 235

« Le souverain de cet Empire jouit d’une autorité illimitée ; il est autocrate. Un Empire étendu suppose naturellement un pouvoir illimité dans la personne qui le gouverne. Il est plus avantageux d’obéir aux lois sous un seul maître que d’avoir à se soumettre à la volonté de plusieurs. » Instruction de Catherine II pour la rédaction d’un code de lois, 1767.

a) Quelles sont les trois expressions utilisées par Catherine II pour désigner la personne qui détient le pouvoir ? • ________________________ • ________________________ • ________________________ b) Catherine II a-t-elle l’intention de partager le pouvoir ? Souligne les expressions qui appuient ta réponse.

7. À partir des réponses que tu as données aux activités 5 et 6, explique pourquoi on qualie Catherine II de « despote éclairée ».

Albert Albertrandi, Portrait de Catherine II (vers 1770)

116

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Compétence 3

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Établis des liens entre la protection des droits au XVIII e siècle et la protection des droits aujourd’hui. Pour ce faire, lis les pages 117 à 119 et réponds aux questions.

La protection des droits et des libertés Des philosophes du XVIIIe siècle ont défendu l’idée que tous ont des droits fondamentaux comme le droit à la vie, à la liberté et à la justice. Les révolutions américaine et française amènent une reconnaissance de ces droits fondamentaux. En 1948, les pays membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU) adoptent la Déclaration universelle des droits de l’homme. Tous s’engagent à respecter les droits fondamentaux énoncés dans la Déclaration. Tu as lu des extraits du document à la page 79.

Une organisation pour protéger les droits fondamentaux L’ONU est fondée en 1945, après la Seconde Guerre mondiale (1939-1945). Cette guerre a fait des millions de victimes parmi les soldats et les populations civiles. À la n de la guerre, le monde entier découvre les atrocités qui ont eu lieu. Les vainqueurs de la guerre veulent s’assurer que de telles atrocités ne se reproduisent plus. Ils créent l’ONU et adoptent la Déclaration universelle des droits de l’homme. À sa fondation, l’ONU comptait 51 pays membres. Elle en compte 192 en 2011. Les objectifs de l’ONU sont d’assurer la paix et la sécurité dans le monde et de voir à ce que ses membres respectent les droits fondamentaux. L’ADOPTION DE LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES 30 DROITS DE L’HOMME PAR L’ONU À PARIS, EN 1948

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ONU 31 À NEW YORK, EN 2011

1. Quel est le lien entre la Seconde Guerre mondiale et la fondation de l’ONU ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

117

Nom :

Groupe :

Date :

2. Remplis la che sur l’organisation dont il est question dans le texte de la page 117.

Nom de l’organisation : Année de fondation : Nombre d’États membres à sa fondation : Nombre d’États membres en 2011 : Objectifs généraux :

Des moyens pour protéger les droits fondamentaux L’ONU utilise des moyens militaires, économiques et juridiques pour s’assurer que les pays respectent les droits fondamentaux.

32

Comme moyen militaire, l’ONU utilise sa Force de maintien de la paix. Ses membres sont appelés « Casques bleus » en raison de la couleur de leur casque. Leur rôle est de maintenir ou de rétablir la paix et la sécurité dans le monde. Les Casques bleus sont souvent DES CASQUES BLEUS EN CÔTE D’IVOIRE (AFRIQUE), EN 2011 envoyés dans les zones de conit pour protéger les populations civiles. L’ONU utilise aussi des moyens économiques. Chaque année, elle encourage les pays membres à adopter des moyens de pression envers les pays qui ne respectent pas les droits de leur population. Ces moyens peuvent consister à limiter les voyages dans ces pays ou à interdire le commerce avec eux, par exemple. C’est ce que fait le Canada dans plusieurs cas. 33 DES PAYS VISÉS PAR LES PRESSIONS ÉCONOMIQUES DU CANADA EN 2011

118

Birmanie / Myanmar

Irak

Rwanda

Corée du Nord

Iran

Sierra Leone

Côte d’Ivoire

Libye

Soudan

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Nom :

34 LA GUERRE AU RWANDA EN 1994

Groupe :

Date :

Depuis sa création, l’ONU est intervenue pour protéger la paix et les droits fondamentaux dans le monde. Cependant, il y a eu des guerres au cours desquelles les droits fondamentaux n’ont pas été respectés, malgré les efforts de l’ONU. Dans deux cas en particulier, les populations ont été victimes de violence. Il s’agit de guerres civiles, c’est-à-dire de guerres à l’intérieur même d’un pays. Ces deux guerres ont eu lieu en ex-Yougoslavie et au Rwanda. L’ONU a alors utilisé des moyens juridiques pour juger les personnes responsables des violences. Elle a mis sur pied des tribunaux spéciaux : les tribunaux pénaux internationaux.

3. Nomme trois types de moyens que l’ONU emploie pour protéger les droits fondamentaux. • • •

4. Associe les mesures adoptées par l’ONU à un type de moyen. a) En 2011, l’ONU adopte une résolution qui prévoit le gel des biens du dirigeant libyen, Mouammar Kadha, accusé de violences contre son peuple. Moyen ____________________________. b) En 2010, les Casques bleus sont envoyés en République démocratique du Congo, un pays d’Afrique qui vit une guerre civile. Moyen ____________________________. c) En 1993, l’ONU met sur pied un tribunal pour juger les personnes responsables de crimes de guerre commis en ex-Yougoslavie. Moyen ____________________________.

5. Selon toi, les droits fondamentaux sont-ils protégés dans le monde aujourd’hui ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

119

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE Compétence 2 Nom :

P. 234

Groupe :

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Fais un bilan de ce que tu as appris sur l’afrmation des droits fondamentaux au XVIIIe siècle en répondant aux questions des pages 120 et 121. Elles te permettront d’organiser l’information que tu as recueillie dans le chapitre.

Activités de synthèse 1. Les événements de la révolution américaine ou de la Révolution française Sélectionne deux événements qui, selon toi, ont eu une grande importance dans la révolution que tu as étudiée. Justie ton choix. Révolution choisie : Événements choisis :

2. L’afrmation des droits en concepts À l’aide de la banque de concepts, complète le texte. • Citoyens • Démocraties • Droits • Hiérarchie sociale • Justice • Philosophes • Régime politique • Révolutions • Séparation des pouvoirs • Siècle des Lumières

Certains __________________________ du _____________________________________ défendent l’idée que tous ont des ___________________ fondamentaux, dont la liberté, l’égalité et la ______________________ . À la n du XVIIIe siècle, des ________________________ en Amérique et en France entraînent un changement profond du ____________________________. Des _________________________ sont mises en place. La _________________________________ (exécutif, législatif et judiciaire) est établie. Les _____________________ obtiennent le droit de vote. En France, la ________________________________ se transforme peu à peu.

120

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

3. L’inuence des Lumières en Amérique ou en France et dans la Russie des tsars Indique si les énoncés se rapportent à l’Amérique ou la France (selon la révolution que tu as étudiée), ou à la Russie. Amérique

France

Russie

a) La démocratie est mise en place. b) La justice est améliorée. c) Des réformes sont réalisées mais sans changement de régime politique. d) Le régime politique est remplacé. e) Un texte ofciel reconnaît les droits fondamentaux.

4. L’impact des révolutions Pour conclure, réponds à la question annoncée à la page 77 du chapitre : P. 234

Quel est le rôle de la révolution américaine ou de la Révolution française dans l’afrmation des droits ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

121

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Nom :

122

Groupe :

Date :

Raconter la révolution Ton but : Tu es un acteur de la révolution américaine ou française. La révolution est terminée depuis plusieurs années. Tu veux raconter à tes petits-enfants les événements que tu as vécus. Prépare ton récit en suivant ces étapes. 1. Nomme la révolution à laquelle tu as participé et choisis ton personnage. 2. Identie les deux parties qui s’affrontent. 3. Résume le contexte politique, social et économique à la veille de la révolution. 4. Résume le contexte politique et social après la révolution.

La prise de la Bastille

5. Détermine le rôle que ton personnage a joué dans la révolution et son point de vue sur les événements. 6. Rédige le récit de la révolution selon le point de vue de ton personnage. 7. Trouve des documents visuels (dans le chapitre ou dans Internet) pour illustrer ton récit.

[Clic médias]

Le Boston Tea Party

La diffusion instantanée des idées Les idées des philosophes des Lumières ont été diffusées grâce à des ouvrages littéraires, des journaux, des afches, etc. Aujourd’hui, on peut diffuser ses idées instantanément. Par exemple, lorsqu’un individu ou un groupe veut discuter des politiques d’un gouvernement ou contester un régime politique, il peut le faire par l’entremise de médias sociaux sur Internet. Connais-tu des groupes qui ont été créés grâce à des médias sociaux ? Quels sont leurs objectifs ?

CHAPITRE 3 Les révolutions américaine et française

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

CHAP I T RE

L’industrialisation

4

CONCEPTS Classes sociales Capitalisme Législation Libéralisme Mode de production Révolution Socialisme Syndicalisme Urbanisation

L’extraction et l’exploitation du charbon dans une ville britannique en 1845

DANS CE CHAPITRE :

partir de la n du XVIII e siècle, la GrandeBretagne connaît de grandes transformations économiques et sociales. Auparavant, son économie était basée sur l’agriculture. Elle est maintenant basée sur la production de biens en usine : elle s’industrialise. L’industrialisation bouleverse les conditions de vie et de travail de la population.

• Tu répondras à la question suivante : Quels sont les effets économiques et sociaux de l’industrialisation en Grande-Bretagne ? • Tu utiliseras l’outil 6, Interpréter et créer des tableaux et des diagrammes.

123

Au présent

Au présent

Au présentAu présent

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Compétence 1

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Lis les pages 124 et 125 et réponds aux questions. Ces pages te permettront d’aborder la mise en contexte du chapitre, en rééchissant aux impacts de l’industrialisation dans les sociétés d’aujourd’hui.

Usine : Établissement équipé de machines où des biens sont produits.

Les impacts de l’industrialisation

Industrialisation : Passage de l’artisanat à la production de biens en usine. Période historique qui correspond à l’augmentation des activités industrielles.

Les pays d’Europe et d’Amérique du Nord sont des pays industrialisés. La plupart d’entre eux se sont industrialisés à la n du XVIII e siècle et au XIX e siècle. Dans ces pays, la majorité des biens sont fabriqués en usine. Les habitants des pays industrialisés ont un niveau de vie élevé. Aujourd’hui, d’autres pays, comme la Chine, l’Inde et le Brésil, sont en voie d’industrialisation. Leur production industrielle est en augmentation, mais le niveau de vie de la population dans ces pays demeure faible.

1. Consulte les ches ci-dessous et la carte du monde aux pages 246 et 247. Les ches présentent deux pays en voie d’industrialisation. 1

L’INDE

2

LA CHINE

Taux de croissance industrielle : 9,3 % (2009)

Taux de croissance industrielle : 9,9 % (2009)

Proportion de la population disposant de moins de 1,25 $ par jour : 41,6 %

Proportion de la population disposant de moins de 1,25 $ par jour : 15,9 %

Principaux secteurs : Textile, produits chimiques, produits pharmaceutiques, transport, ciment, métallurgie, pétrole, machinerie, informatique, etc.

Principaux secteurs : Métallurgie, charbon, armement, textile, pétrole, ciment, produits chimiques, produits électroniques, transport, télécommunications, etc.

CIA, The World Factbook et Banque mondiale, [en ligne], 2011, réf. du 11 janvier 2011.

a) Dans quelle région du monde ces pays sont-ils situés ? b) Nomme quatre secteurs industriels qui sont communs aux deux pays.

124

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Des facteurs d’industrialisation Pour qu’un pays s’industrialise, plusieurs facteurs doivent être réunis. Il faut : • des capitaux à investir ; • une main-d’œuvre abondante pour travailler dans les usines ; • la technologie pour produire à grande vitesse ; • des ressources énergétiques (bois, charbon, électricité, etc.) pour faire fonctionner les usines.

2. Lis le texte suivant. Souligne les facteurs qui permettent à la Chine de s’industrialiser. « La Chine a de nombreuses ressources qui

à mettre au point des technologies qui aug-

lui permettent de développer sa production

mentent la production des usines. Enn, la

industrielle. Des entrepreneurs investissent

population chinoise est très nombreuse, ce

des capitaux dans les usines. Ceux-ci servent

qui garantit une main-d’œuvre abondante. »

Au présent

Capitaux : Ensemble des biens ou des avoirs d’une personne ou d’une entreprise.

Les effets de l’industrialisation L’industrialisation a de nombreux effets : • elle crée des emplois ; • elle favorise la croissance de l’économie ; • elle augmente les échanges commerciaux dans le monde ; Urbanisation : Concentration de la population dans les villes.

• elle crée un phénomène d’urbanisation, car les gens s’installent dans les villes ; • elle accélère la production de biens, ce qui pousse les gens à consommer plus ; • elle cause de la pollution.

3. Observe les documents visuels. Quels effets de l’industrialisation illustrent-ils ? 4

Effets :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Au présent

3

Effets :

PREMIER TEMPS Le contexte

125

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Groupe :

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Lis les pages 126 et 127. Ces pages te permettront de poursuivre la mise en contexte du chapitre. Tu aborderas les débuts de l’industrialisation an de répondre aux questions : Quoi ? Qui ? Où ? Quand ? Comment ?

Les débuts de l’industrialisation Classe sociale : Ensemble de personnes qui partagent des conditions de vie semblables et des intérêts communs.

C’est en Grande-Bretagne que l’industrialisation commence, à la n du XVIII e siècle. Au cours de l’industrialisation, la façon de produire les biens change complètement. Ces transformations ont des impacts économiques et sociaux sur la société britannique. Entre autres, deux nouvelles classes sociales voient le jour : la bourgeoisie et la classe ouvrière.

Plusieurs facteurs expliquent l’industrialisation de la Grande-Bretagne. Des entrepreneurs investissent des capitaux dans des machines qui perRévolution : Période de mettent de produire plus de biens en moins de temps. Un très grand changements rapides et nombre d’ouvriers sont disponibles pour actionner les machines ; ils profonds de la société. La travaillent dans les premières usines. Le charbon présent sur le territoire « révolution industrielle » fournit l’énergie pour faire fonctionner les usines. est liée aux innovations techniques et à l’utiliDes historiens nomment cette période de grands changements la « révolusation de machines dans tion industrielle ». L’industrialisation s’étend au reste de l’Europe et aux la production de biens. États-Unis au cours du XIX e siècle. À la n du XIX e siècle, les États-Unis deviennent la première puissance industrielle mondiale. LES ÉVÉNEMENTS PRINCIPAUX DU CHAPITRE

5

1776 Mise au point de la machine à vapeur par James Watt

1824-1825 Adoption d’une loi autorisant certains ouvriers à former des syndicats 1779 Invention de la mule-jenny, une machine à ler Vers 1780 Début de l’industrialisation en Grande-Bretagne

1760 Loi sur les Enclosures

1814 Invention de la locomotive à vapeur par George Stephenson

1492

Au passé

1750

126

Date :

1760

1770

1780

1790

1800

1810

1820

INDUSTRIALISATION EN GRANDE-BRETAGNE

TEMPS MODERNES

CHAPITRE 4 L’industrialisation

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1830

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Date :

LA GRANDE-BRETAGNE ET LES ÉTATS-UNIS À LA FIN DU XIXe SIÈCLE

Au passé

Au passé

6

Groupe :

Au passé

1830 Inauguration de la première ligne de chemin de fer pour passagers en Grande-Bretagne

1848 Publication du Manifeste du parti communiste par Karl Marx 1840

1850

1860

1870

1880

1890

1900

1910

1920

Au passé

1830

INDUSTRIALISATION EN GRANDE-BRETAGNE

ÉPOQUE CONTEMPORAINE INDUSTRIALISATION DES ÉTATS-UNIS

Vers 1840 Début de l’industrialisation aux États-Unis

1879 Invention de l’ampoule électrique par Thomas Edison aux États-Unis 1868 Fondation de l’Ordre des chevaliers du travail aux États-Unis

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

127

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Groupe :

Date :

Activités Quoi ? 1. Quel phénomène entraîne des transformations économiques et sociales en Grande-Bretagne à la n du XVIII e siècle ?

2. Qu’est-ce qui change complètement au cours de cette période ?

Qui ? 3. Nomme deux classes sociales qui jouent un rôle dans l’industrialisation. •



Où ? 4. Observe la carte.

L’INDUSTRIALISATION DE LA GRANDE-BRETAGNE

a) Colorie les principaux foyers industriels britanniques. b) Situe les villes industrielles de Liverpool, Londres, Manchester et Édimbourg. c) Complète la légende.

5. À partir de la carte 6 de la page 127, nomme deux caractéristiques des foyers industriels britanniques.

Au passé



128



6. Quel pays devient la première puissance industrielle du monde à la n du XIX e siècle ?

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

Quand ? 7. Observe le repère de temps aux pages 126 et 127.

c) Nomme deux machines qui contribuent à l’industrialisation. • • d) L’industrialisation aux États-Unis se fait-elle au même moment qu’en Grande-Bretagne ? Explique ta réponse.

Comment ? 8. Pour comprendre comment la Grande-Bretagne s’industrialise, complète le schéma.

I

Plusieurs

De nombreux

_________________________

______________________

Le _______________________

N

Au passé

b) Pendant quelle(s) période(s) historique(s) l’industrialisation a-t-elle lieu ?

Au passé

Au passé

a) Donne les dates du début et de la n de l’industrialisation en Grande-Bretagne.

D U S T R

fournissent des

fournissent de

fournit de

_______________________ pour

la main-d’œuvre pour

l’_______________________ pour

I

Au passé

A L I S A

faire fonctionner des ___________________________ qui sont installées dans les ______________________.

T I

Cela permet de

O N

produire plus de _______________ plus rapidement.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

129

DEUXIÈME TEMPS

LES FAITS Compétence 2

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information qui te permettra de répondre à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre (page 123). Pour ce faire, lis les pages 130 à 148 et réponds aux questions.

Quelques causes de l’industrialisation Manufacturé : Se dit de produits fabriqués en usine ou dans une manufacture.

Il y a plusieurs causes à l’industrialisation rapide de la Grande-Bretagne. À la n du XVIII e siècle, la Grande-Bretagne est la première puissance mondiale. Elle est entre autres la première puissance navale du monde. Elle contrôle un empire colonial immense (voir la carte à la page 64). Cet empire lui fournit des ressources pour fabriquer des produits. Il lui procure aussi des marchés pour vendre les produits manufacturés.

Une agriculture plus performante Au XVIII e siècle, des scientiques améliorent les techniques agricoles. Les agriculteurs perfectionnent la technique de la rotation des cultures. De plus, de nouveaux outils agricoles plus performants sont mis au point. L’ensemble de ces techniques permet d’augmenter le rendement des terres, donc de produire davantage de nourriture. 7

DES AMÉLIORATIONS TECHNIQUES

Amélioration

Résultat

Rotation des cultures

Permet de renouveler les sols usés. La culture des céréales (blé, avoine, etc.) use les sols. Les Britanniques se mettent donc à cultiver des espèces qui les usent moins, comme le trèe et le navet.

Utilisation d’engrais

Permet d’engraisser la terre, ce qui augmente la production agricole.

Nouveaux outils agricoles

Diminue le besoin en main-d’œuvre et augmente la production (semeuse mécanique, batteuse à grain, etc.).

8

LES ENCLOSURES

En 1760, la Grande-Bretagne adopte une loi sur les Enclosures. Ce terme désigne le fait de clôturer un champ. La loi permet aux grands propriétaires terriens de regrouper des terres qui étaient auparavant utilisées par les paysans. Les propriétaires augmentent ainsi leur production agricole en utilisant des techniques et des outils plus performants sur de plus grandes terres. Les paysans doivent donc aller se chercher du travail en ville.

« Il n’est pas rare de voir quatre ou cinq riches éleveurs s’emparer de toute une paroisse, autrefois divisée entre trente ou quarante fermiers. Tous ces fermiers se trouvent jetés hors de chez eux, et, en même temps, plusieurs familles qui dépendaient d’eux : celles des forgerons, charpentiers et autres artisans. » Addington, 1767. Texte adapté à des ns pédagogiques.

130

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Une population croissante Mieux nourrie, la population augmente rapidement. En 1750, il y a environ 7 millions d’habitants, on en compte plus de 14 millions en 1820, et plus de 23 millions en 1860. Cette croissance entraîne une plus grande demande de biens. Elle fournit aussi une main-d’œuvre nombreuse pour les usines.

De nouvelles technologies Pour augmenter la production de biens, des chercheurs développent des machines. En 1776, l’Écossais James Watt (1736-1819) perfectionne la machine à vapeur. La vapeur remplace la force de l’homme et celle de l’animal ainsi que l’énergie du vent ou de l’eau qui étaient utilisées jusque-là. Elle fournit une énergie puissante et régulière. LE FONCTIONNEMENT DE LA MACHINE À VAPEUR

9

Pour produire de la vapeur, on chauffe l’eau en brûlant du charbon. La vapeur produite actionne les pistons qui activent la machine. 4

5

Balancier activé par le piston

6

Roue qui tourne activée par l’action du balancier

Piston actionné par la vapeur

3 Eau et vapeur d’eau pour actionner le piston 2

Eau chauffée par le charbon

1

Charbon chauffé

Dessin technique de la première machine à vapeur de Watt réalisé en 1819

COUP D’ŒIL SUR...

UNE INVENTION

Le marteau-pilon de James Nasmyth La machine à vapeur est utilisée en industrie pour faire fonctionner diverses machines. Ainsi, le scientique écossais James Nasmyth (1808-1890) se sert de la machine à vapeur pour actionner ses outils, dont un immense marteau-pilon. Grâce à cet outil, il peut forger des pièces de métal qui servent entre autres à la construction de bateaux et de trains. La première machine à vapeur inventée par James Nasmyth en 1842 Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

131

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Pourquoi dit-on que la Grande-Bretagne est la première puissance mondiale à la n du XVIII e siècle ? Coche les bonnes réponses. a) Parce qu’elle dispose de beaucoup de capitaux. b) Parce qu’elle possède la plus grande force navale. c) Parce qu’elle contrôle plusieurs colonies qui l’approvisionnent en ressources. d) Parce que c’est une monarchie parlementaire.

2. Observe le document visuel, puis réponds aux questions. a) Nomme deux résultats liés aux nouveaux outils agricoles. •



b) Nomme un autre progrès agricole. Une machine agricole à vapeur en 1872

c) Comment l’amélioration des techniques agricoles favorise-t-elle l’industrialisation ?

3. Relis le document 8 à la page 130. Quels sont les effets de la loi sur les Enclosures pour : a) les riches propriétaires ?

b) les fermiers et les familles qui en dépendent ?

132

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

4. Représente la croissance de la population britannique durant l’industrialisation à l’aide d’un diagramme à bandes. a) Utilise les données qui se trouvent à la page 131.

AIDE TECHNIQUE

b) Donne une valeur aux unités de mesure de l’axe des y.

Sers-toi de la technique Interpréter et créer des tableaux et des diagrammes pour t’aider à présenter la quantité ou la valeur des catégories dans un diagramme à bandes.

c) Précise les dates des données sur l’axe des x.

P. 244

Population (en millions)

Consulte l’outil 6.

Années

5. Observe le document visuel, puis remplis la che. Machine représentée :

Personne qui a perfectionné cette machine en 1776 : Une illustration réalisée en 1784

Combustible utilisé pour faire fonctionner cette machine : Utilités de cette machine : •

• •

6. Nomme trois causes de l’industrialisation de la Grande-Bretagne. • • • Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

133

Nom :

Groupe :

Date :

Les caractéristiques du monde industriel Métallurgie : Ensemble des techniques de transformation des métaux. Mécanisation : Utilisation de machines pour produire des biens. Mode de production : Façon d’organiser la production.

La façon de produire des biens change avec l’industrialisation. Certains secteurs prennent de l’expansion, en particulier la métallurgie. Grâce à la métallurgie, les moyens de transport se développent, par exemple, le transport par train.

Une nouvelle façon de produire L’introduction de la machine à vapeur marque un grand changement dans la production de biens. Les machines font le travail des artisans et les usines remplacent peu à peu les ateliers : c’est la mécanisation du travail. Le mode de production se transforme aussi. Avant, les artisans accomplissaient toutes les étapes de la fabrication d’un produit. Ils sont remplacés par des ouvriers. Les ouvriers sont responsables d’une seule étape de fabrication. Par exemple, dans la fabrication d’une chaussure, un ouvrier aura comme seule tâche de coller la semelle. Cette séparation des tâches est appelée « division du travail ».

10 DES CHANGEMENTS DANS LE MODE DE PRODUCTION

Mode de production artisanal

Mode de production industriel

L’artisan travaille dans un atelier.

Les produits sont fabriqués en usine.

L’artisan utilise des outils simples.

Les usines sont équipées de machines.

L’artisan accomplit toutes les étapes de la production d’un bien dans son atelier.

Chaque ouvrier accomplit une tâche simple et répétitive : c’est la division du travail.

L’artisan a reçu une longue formation.

L’ouvrier a peu ou pas de formation.

L’artisan produit lentement et il fabrique peu de produits.

Les ouvriers effectuent leur tâche rapidement. Ils produisent une grande quantité de produits.

11 UNE USINE DE TEXTILE EN 1834

134

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Des secteurs de production industrielle Certains secteurs de l’économie s’industrialisent rapidement. Le secteur du textile en particulier prote de l’industrialisation, surtout la production de tissu fait à partir du coton. La Grande-Bretagne s’approvisionne en coton à bon prix dans ses colonies. Elle prote aussi de nouvelles techonologies, comme des machines à ler, ce qui accélère sa production. Par exemple, la mule-jenny, mise au point en 1779, est un métier à ler mécanique qui peut produire 45 kilos de l de coton en 2000 heures. Il faudrait 50 000 heures pour ler la même quantité à la main. Au cours du XVIII e siècle et du XIX e siècle, le textile devient la principale production industrielle du pays.

Textile : Relatif aux tissus.

Nombre de bobines (en milliers)

12 LA PRODUCTION DE COTON EN GRANDE-BRETAGNE

60 000 50 000 40 000 30 000 20 000 10 000 0

1834

L’INDUSTRIE DE LA MÉTALLURGIE 13 EN 1914-1918

1877 1913 Années de production

Carlo M. Cippola, Fontana Economic History of Europe, 1973.

Fonte : Alliage de fer et de carbone moins résistant que l’acier. Acier : Alliage très résistant de fer et de carbone.

La métallurgie est aussi un secteur en pleine expansion. La GrandeBretagne produit une grande quantité de fer, de fonte et, à partir du milieu du XIX e siècle, d’acier. Ce métal plus résistant devient essentiel à la fabrication des machines. Il favorise le développement de l’industrie des transports, entre autres.

Production de fonte (en milliers de tonnes métriques)

14 LA PRODUCTION DE FONTE BRUTE EN GRANDE-BRETAGNE

9000 8000 7000 6000 5000 4000 3000 2000 1000 0

1781-1790

1825-1829

1855-1859 1875-1879 Années de production

1900-1914

Carlo M. Cippola, Fontana Economic History of Europe, 1973. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

135

Nom :

Groupe :

Date :

De nouveaux moyens de transport

LE GREAT EASTERN 15 EN 1857

Deux moyens de transport voient le jour grâce à la machine à vapeur et à la métallurgie. D’abord, il y a les bateaux à vapeur. Construits en acier, ils se déplacent plus rapidement et peuvent transporter des charges plus lourdes que les bateaux à voiles.

Les bateaux à vapeur facilitent le transport des marchandises et des personnes.

UNE LOCOMOTIVE EN 1839 16

La machine à vapeur permet aussi de créer la locomotive. En 1814, l’Anglais George Stephenson (1781-1848) met au point une des premières locomotives à vapeur. Les locomotives, contrairement aux voitures tirées par des chevaux, se déplacent à une vitesse régulière. Le chemin de fer facilite l’industrialisation de la Grande-Bretagne parce qu’il permet de : • transporter les ressources, comme le charbon, vers les usines ; • distribuer les produits manufacturés ; • développer l’industrie de la métallurgie, puisque les locomotives et les voies ferrées sont faites de métal ; • faciliter les déplacements de la main-d’œuvre.

17 LE DÉVELOPPEMENT DU CHEMIN DE FER EN GRANDE-BRETAGNE

Années

1840 1860 1880 1900 5000

10 000

15 000

20 000

25 000

30 000

35 000

Longueur des lignes de chemin de fer (en kilomètres) Eric J. Evans, The Forging of the Modern State, 1983.

136

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Comment appelle-t-on : a) le métier à ler mécanique qui peut effectuer le travail de plusieurs leurs ?

b) le lieu où sont rassemblés les ouvriers et les machines ? c) l’action de remplacer la force de travail de l’humain par des machines ?

d) l’action de répartir le travail en plusieurs tâches simples ?

2. Observe les deux documents visuels. Pour chacun : a) précise s’il s’agit d’une production artisanale ou industrielle ; b) donne les caractéristiques de chaque type de production à l’aide de la banque de mots. • Atelier • Division du travail • Formation • Machines • Mécanisation • Production lente • Outils simples • Usine

Type de production : Caractéristiques : •







Type de production : Caractéristiques : •







3. Quels principaux secteurs de production s’industrialisent en Grande-Bretagne ? Réponds en remplissant le tableau. Secteur de production

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Deux exemples de production

DEUXIÈME TEMPS Les faits

137

Nom :

Groupe :

Date :

4. Quels sont les avantages du chemin de fer ? Coche les bonnes réponses. a) Mieux connaître le territoire. b) Transporter de lourdes charges. c) Faciliter les déplacements de la main-d’œuvre. d) Développer l’industrie de la métallurgie. e) Enrichir la main-d’œuvre. f) Transporter les ressources vers les usines.

5. Réponds aux questions. a) En plus du chemin de fer, quel autre moyen de transport se développe durant l’industrialisation ?

b) Quelle invention permet de développer ce moyen de transport ?

c) Quels sont les avantages de ce moyen de transport ? Nomme deux avantages. • •

6. Observe la carte. Quels renseignements contient-elle ?

138

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Une révolution économique Libéralisme : En économie, principe qui encourage la liberté des entreprises. Capitalisme : Système économique dans lequel une classe sociale détient les capitaux et les moyens de production, ce qui lui permet d’augmenter ses prots.

Les entrepreneurs britanniques veulent améliorer la production industrielle et le commerce. C’est ce qui les pousse à adopter le libéralisme économique et le capitalisme.

Le libéralisme économique En 1776, l’Écossais Adam Smith (1723-1790) développe la théorie du libéralisme économique. Selon Smith, plus une société produit de biens, plus elle s’enrichit. Cependant, pour augmenter cette production, les entreprises doivent pouvoir produire et commercer comme elles le désirent. Par exemple, un entrepreneur doit pouvoir gérer son entreprise sans être gêné par des règlements imposés par l’État. L’État, pour sa part, doit intervenir le moins possible dans l’économie.

Le capitalisme Le libéralisme économique encourage les entrepreneurs à augmenter leur production. Les entrepreneurs investissent des capitaux dans de nouvelles usines. Ils retirent des prots de cette production. Ces prots sont leur principale source de revenu. Ils servent à payer leurs ouvriers et leurs moyens de production (usines, machines). Les entrepreneurs peuvent aussi réinvestir ces prots an d’augmenter leur production. Le capitalisme consiste donc à investir des prots pour développer la production industrielle et en retour faire davantage de prots.

Banque de Londres

Bourse de Londres

Le capitalisme est à l’origine de la formation de deux classes sociales : la bourgeoisie (qui comprend les entrepreneurs, entre autres) et la classe ouvrière (formée des ouvriers). La bourgeoisie possède les capitaux et les moyens de production et en tire des prots. La classe ouvrière possède sa force de travail, qu’elle échange contre un salaire.

18 LES BANQUES ET LA BOURSE EN 1910

An d’augmenter leur production, les entrepreneurs empruntent des capitaux aux banques moyennant un intérêt. Ils vendent aussi des petites parts (des actions) de leur compagnie en Bourse. Ils obtiennent ainsi des capitaux qu’ils investissent dans leur entreprise.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

139

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. À quel principe du libéralisme économique peux-tu associer cet extrait ? « Nous nous reposons sur la liberté du commerce, sans que le gouvernement ne s’en mêle ». Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Un portrait d’Adam Smith réalisé au XIXe siècle

Principe du libéralisme économique :

2. Ce schéma illustre le fonctionnement du capitalisme. Complète-le à l’aide de la banque de mots. • Capitaux

• Moyens de production • Prots • Salaires des ouvriers

principale source de revenus pour

1. Les entrepreneurs

qui sont réinvestis dans les

possèdent des

qui fournit des

_______________________

investis dans des

_______________________

qui permettent la

____________________

pour payer les

________________

production

_______________________ _______________________

3. a) Quelles sont les deux classes sociales qui voient le jour avec l’industrialisation ? •



b) Qu’est-ce que chaque classe sociale possède ? • •

4. Quelles sont les deux institutions qui permettent le développement du capitalisme ? •

140

CHAPITRE 4 L’industrialisation

• Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les effets de l’industrialisation L’industrialisation transforme le paysage britannique et la vie de sa population.

L’urbanisation Exode rural : Déplacement des populations des campagnes vers les villes.

Les paysans quittent la campagne pour la ville, où ils vont chercher du travail. C’est ce qu’on appelle l’exode rural. Au XVIII e siècle, la majorité de la population britannique vit encore dans les campagnes, mais la population des villes augmente rapidement. La Grande-Bretagne s’urbanise peu à peu. 19 LA POPULATION DE LONDRES

Année

Population (en milliers)

1801

775

1821

1379

1841

1948

1861

2804

1871

3254

Eric J. Evans, The Forging of the Modern State, 1983.

Les conditions de vie des ouvriers

20 LES QUARTIERS OUVRIERS

Dans les villes, la population ouvrière est de plus en plus nombreuse. Les conditions de vie dans les quartiers ouvriers sont difciles. La grande majorité des ouvriers sont pauvres. Ils arrivent à peine à se loger, à se nourrir et à se vêtir. Les entrepreneurs gardent les salaires des ouvriers bas parce qu’ils veulent faire toujours plus de prots. C’est aussi pour cette raison qu’ils augmentent le prix des produits. Les maisons sont situées près des usines, qui dégagent de la fumée de charbon et polluent l’air. Les maisons sont entassées les unes sur les autres. Plusieurs familles habitent dans un même logement. Les infrastructures sanitaires (eau courante, égouts) sont insufsantes. Les maladies contagieuses se propagent. Un enfant sur quatre meurt avant l’âge de cinq ans. Gustave Doré, Londres (1872)

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

141

Nom :

Groupe :

Date :

Les conditions de travail des ouvriers Les ouvriers travaillent de longues heures : de 13 à 14 heures, 6 jours sur 7. Ils n’ont aucun droit : s’ils se blessent au travail ou s’ils sont malades, ils sont congédiés. De plus, comme les salaires sont bas, les femmes et les enfants doivent travailler. Leur salaire est plus bas que celui des hommes. 21 DES ENFANTS AU TRAVAIL DANS UNE MINE EN GRANDE-BRETAGNE, EN 1844

Les conditions de vie de la bourgeoisie Les bourgeois habitent des maisons luxueuses, situées loin des usines et des quartiers ouvriers. Leurs conditions de vie sont meilleures que celles des ouvriers. Ils ont des temps libres pour pratiquer des loisirs comme les voyages, les visites de musées, la lecture, les sports, etc.

22 LES QUARTIERS BOURGEOIS

Les bourgeois possèdent de grandes maisons qui abritent souvent une seule famille.

Les enfants des bourgeois ne travaillent pas. Ils vont à l’école où ils reçoivent une éducation.

Les rues sont larges. Il y a des infrastructures sanitaires (égouts, eau courante, etc.).

Un ancien manoir à Londres en 1828

142

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Entoure l’énoncé qui décrit les déplacements de la population au moment de l’industrialisation. Les ouvriers agricoles demeurent dans les campagnes, car ils ont du travail. Les ouvriers des villes travaillent dans des usines qui se multiplient dans les foyers industriels.

La population des campagnes est à la recherche de travail. Elle se dirige vers les villes, ce qui provoque un exode rural et l’urbanisation.

2. a) Construis un diagramme linéaire à partir des données sur la population de Londres présentées à la page 141. b) Donne un titre à ton diagramme. Titre :

AIDE TECHNIQUE Pour faire ton diagramme, construis une échelle sur l’axe des y en tenant compte du nombre maximum et minimum de la population. Consulte l’outil 6.

P. 244

c) Comment se nomme le phénomène représenté sur le diagramme ?

3. Explique dans tes mots ce qu’est l’exode rural.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

143

Nom :

Groupe :

Date :

4. Pour chaque énoncé, précise s’il s’agit d’un bourgeois ou d’un ouvrier. a) J’augmente le prix des biens produits par mon entreprise pour faire plus de prots. b) Je gagne un salaire pour le travail que je fais. c) Je garde le salaire des ouvriers assez bas an d’augmenter mes prots. d) Je ne bénécie pas des prots de l’entreprise pour laquelle je travaille.

5. À partir du texte de la page 141 et du document visuel ci-contre, nomme trois caractéristiques des quartiers ouvriers. •



• La rue Dudley à Londres en 1870

6. Lis le document, puis réponds aux questions.

« J’avais sept ans quand j’ai commencé à travailler à la manufacture. Le travail était de ler la laine. Les heures de travail étaient de 5 h du matin à 8 h du soir, avec un intervalle de 30 minutes à midi. Dans cette manufacture, il y avait environ cinquante enfants à peu près de mon âge. C’est à coups de lanières de cuir que les enfants étaient tenus au travail. » Témoignage d’un ouvrier, 1932. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Combien d’heures par jour cet enfant travaille-t-il ? b) Que font les patrons pour s’assurer que les enfants travaillent ?

c) Pourquoi les enfants travaillent-ils ?

144

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Une révolution sociale À partir du milieu du XIX e siècle, les ouvriers s’organisent pour réclamer de meilleures conditions de travail.

Le syndicalisme Syndicat : Association de travailleurs. Syndicalisme : Fait pour les travailleurs de se regrouper dans le but de défendre leurs intérêts. Grève : Arrêt de travail dans le but d’obtenir de meilleures conditions de travail.

Pour améliorer leur situation, les ouvriers décident de se regrouper. Ils revendiquent le droit de s’associer pour former des syndicats. Le syndicalisme permet aux ouvriers de négocier de meilleures conditions de travail avec leur patron. Lorsque les patrons refusent de négocier, les ouvriers peuvent déclencher des grèves. Les entrepreneurs voient les grèves d’un mauvais œil et demandent souvent aux autorités (la police ou l’armée) d’intervenir pour disperser les grévistes. Les entrepreneurs exercent aussi des pressions politiques auprès des gouvernements pour que ceux-ci interdisent les grèves.

LA RÉPRESSION DES 23 MOUVEMENTS OUVRIERS

Au début du XIXe siècle, les syndicats et les grèves sont réprimés par la police et l’armée, comme lors de cette réunion pacique d’ouvriers à Manchester, en 1819. En Grande-Bretagne, le droit de se syndiquer est reconnu en 1824.

DES NÉGOCIATIONS ENTRE UN ENTREPRENEUR ET SES OUVRIERS EN 1875 24 Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

145

Nom :

Groupe :

Socialisme : Idéologie politique qui défend l’égalité et le bien commun plutôt que les intérêts des particuliers. Législation : Ensemble de lois.

Date :

Le socialisme Devant les injustices économiques et sociales, des intellectuels critiquent le capitalisme. Ils mettent de l’avant des principes d’égalité et de solidarité : ils proposent le socialisme. Les socialistes forment des partis politiques. Ces partis poussent le gouvernement à mettre en place une législation sociale qui garantit aux ouvriers de meilleures conditions de travail.

25 UNE LÉGISLATION SOCIALE EN GRANDE-BRETAGNE

Date

Loi

1824

Droit de former des syndicats.

1833

Dans les usines de textile, interdiction de faire travailler les enfants de moins de 9 ans.

1842

Dans les mines, limitation du temps de travail pour les femmes et les enfants de moins de 10 ans.

1847

Limitation de la journée de travail à 10 heures pour les femmes et les enfants.

1875

Droit de grève.

1876

École primaire obligatoire.

1909

Établissement du salaire minimum.

COUP D’ŒIL SUR...

UN PENSEUR Karl Marx et le communisme

Communisme : Idéologie politique qui propose d’éliminer les classes sociales par la révolution.

146

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Karl Marx (1818-1883) est un philosophe allemand qui a surtout vécu à Londres. Il est un des principaux penseurs du socialisme. Il défend le principe de l’égalité sociale. Il pousse plus loin les principes du socialisme : il met de l’avant le communisme. En 1848, il publie le Manifeste du parti communiste en collaboration avec Frederick Engels. Dans cet ouvrage, Marx imagine une société sans classes sociales dans laquelle la propriété privée serait abolie. Dans une société communiste, les moyens de production appartiendraient à tous. L’État dirigerait l’économie au nom de tous. Pour construire cette société, il propose aux ouvriers de s’emparer du pouvoir par la révolution. Le fait de vouloir s’emparer du pouvoir par la force est un des éléments qui différencie les communistes des socialistes.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Qu’est-ce que les ouvriers revendiquent pour améliorer leur sort ? Coche les bonnes réponses. a) Le droit de s’associer pour défendre leurs intérêts. b) Le droit d’organiser des fêtes communautaires. c) De meilleures conditions de travail. d) Le droit de faire la grève. e) De plus longues heures de travail.

2. Nomme un avantage de se regrouper en syndicat pour les ouvriers.

3. Observe le document visuel. Comment les autorités réagissent-elles aux revendications des ouvriers ?

Une manifestation d’ouvriers à Londres en 1871

4. Remplis les encadrés pour comprendre la différence entre le socialisme et le communisme. SOCIALISME

COMMUNISME

Principes défendus :

Principe défendu :

Actions entreprises par les socialistes :

Caractéristiques d’une société communiste :





• •

Différence avec le communisme :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Différence avec le socialisme :

DEUXIÈME TEMPS Les faits

147

Nom :

Groupe :

Date :

5. Réponds aux questions. a) Que fait le gouvernement devant les pressions des syndicats et des socialistes ?

b) Donne deux exemples de législation sociale. • •

6. Pour décrire le communisme, replace dans les cases appropriées les lettres qui sont dans le haut de chacune des colonnes du tableau. Place les lettres de façon à créer deux phrases. C R S V N

I

S M R U D E

E

L

V R A O O A

O G A A N L M N E N Q N A T

L

É

O A

E U U

I

P

S T

P

L

O É

E S O C S T

I

R N

C É

T

U

B

R

L

A

L A S

S E R

G A O

E S

N

S

E

R E I

R

S P R

I

É

T

É

E

C U L

S

V

I N T

T

E

T

O O R

É V E A U T S S N

R C

I

E

E O

I

E

I

S

I

E S

U

L

N S

.

L L

D E

E

I

U

L R E

E

P

I U V

À partir des lettres dans les cases de couleur, trouve quel groupe, à part les communistes, défend l’égalité. Les ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___.

7. À l’aide de èches, relie chaque personnage à l’idéologie qu’il pourrait défendre. Note qu’un personnage peut défendre plus d’une idéologie. Personnage L’entrepreneur • L’ouvrier • Le député d’un quartier bourgeois • Le député d’un quartier ouvrier •

148

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Idéologie • Capitalisme • Communisme • Socialisme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS

AILLEURS

Compétence 2

Les États-Unis

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information sur l’industrialisation aux États-Unis aux pages 149 et 150. Tu pourras comparer l’industrialisation en Grande-Bretagne et aux États-Unis en répondant aux questions des pages 151 et 152.

L’industrialisation aux États-Unis Jusqu’au XIXe siècle, la richesse des États-Unis repose sur les grandes plantations (coton, tabac, riz et canne à sucre). Ces plantations sont situées dans le sud du pays. Vers 1840, c’est le nord-est du pays qui s’industrialise. À la n du XIX e siècle, les États-Unis sont la première puissance industrielle du monde.

Les causes de l’industrialisation Il y a plusieurs causes à l’industrialisation rapide des États-Unis. D’abord, au cours du XIXe siècle, le territoire des États-Unis s’agrandit vers l’Ouest grâce aux chemins de fer. Cette expansion offre un marché pour les produits fabriqués en usine. De plus, la population augmente. Elle passe de 5,3 millions en 1800 à 23,1 millions en 1850, puis à 76 millions en 1900. Il y a aussi davantage d’immigrants. Cette situation fournit une main-d’œuvre abondante. Enn, la découverte et l’exploitation de nouvelles sources d’énergie comme le pétrole et l’électricité contribuent à l’augmentation de la production industrielle. 26 L’INDUSTRIALISATION AUX ÉTATS-UNIS À LA FIN DU XIXe SIÈCLE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Les États-Unis

149

Nom :

Groupe :

Date :

COUP D’ŒIL SUR...

UN HOMME D’AFFAIRES John D. Rockefeller John Davidson Rockefeller (1839-1937) est un industriel américain. En 1858, il fait fortune dans le commerce de grains. Vers 1865, il investit dans l’industrie du pétrole. Cette nouvelle source d’énergie permet d’augmenter la production industrielle. En 1870, Rockefeller fonde la Standard Oil Company et achète les entreprises concurrentes. Bientôt, il contrôle toute l’industrie pétrolière du pays. Il fait également construire des chemins de fer pour transporter le pétrole à travers le pays. Rockefeller est souvent considéré comme l’un des symboles de la réussite capitaliste.

Les effets de l’industrialisation L’industrialisation entraîne une urbanisation. Les villes se multiplient, surtout près des ressources ou des usines. Les ouvriers ont des conditions de vie difciles. Ils sont souvent entassés dans de petits logements. Les conditions de travail dans les usines sont elles aussi difciles. Les riches entrepreneurs font toujours plus de prots alors que la plupart des ouvriers sont sans protection en cas de maladie, de blessure, etc. An d’améliorer leur situation, des ouvriers forment des syndicats. L’Ordre des chevaliers du travail est fondé en 1868. C’est la première organisation syndicale nationale. Au départ, le gouvernement réprime les syndicats en envoyant la police ou l’armée. Le mouvement syndical est malgré tout de plus en plus populaire. En 1886, il compte près de 700 000 membres. Peu à peu, une législation sociale est adoptée, ce qui permet d’améliorer les conditions de travail des ouvriers.

DES ENFANTS DANS UNE USINE 27 EN 1903

De nombreux enfants travaillent de longues heures et ne vont pas à l’école.

150

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, Les États-Unis Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Consulte la carte 26 à la page 149 et réponds aux questions. a) Quel changement le territoire des États-Unis connaît-il à la n du XIX e siècle ?

b) Vers 1870, quelle région est la plus industrialisée ?

c) Où sont principalement situées les zones d’extraction du charbon ?

2. Coche les causes de l’industrialisation aux États-Unis. a) Développement des moyens de transport. b) Importation de produits manufacturés de l’étranger. c) Augmentation de la population et de l’immigration, donc de la main-d’œuvre disponible. d) Expansion du territoire. e) Exploitation de sources d’énergie comme le pétrole et l’électricité.

3. Pour chacun des documents, précise les effets de l’industrialisation sur la classe ouvrière. A

B « Nos employeurs nous obligent à travailler de 5 heures du matin au coucher du soleil, ce qui fait 14 heures avec une interruption d’une demi-heure pour le petit déjeuner et une heure pour le déjeuner; il nous reste 13 heures de dur travail, d’un service malsain où pas un brin d’air ne vient nous rafraîchir quand nous étouffons et suffoquons ». Témoignage d’un ouvrier en Pennsylvanie, 1850. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Un quartier ouvrier à New York en 1905

Effet(s) :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Effet(s) :

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Les États-Unis

151

Nom :

Groupe :

Date :

4. Que font les ouvriers pour améliorer leurs conditions ?

5. Complète le tableau sur l’industrialisation. Grande-Bretagne Date

États-Unis

De 1780 à 1910 • Présence de capitaux



• Disponibilité des ressources • Agriculture plus performante • Croissance de la population qui fournit de la main-d’œuvre • Nouvelles technologies



Causes de l’industrialisation





• Urbanisation



• Conditions de vie et de travail difciles • Création de syndicats Effets de l’industrialisation

• Naissance du socialisme et du communisme





• Adoption d’une législation sociale •

152

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Compétence 3

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Établis des liens entre les effets de l’industrialisation au XIX e siècle et l’amélioration des conditions de vie aujourd’hui. Pour ce faire, lis les pages 153 à 155 et réponds aux questions.

L’amélioration des conditions de vie L’industrialisation a entraîné de nombreuses inégalités. Depuis le XIX e siècle, il y a eu des améliorations, mais il existe encore des inégalités dans le monde. C’est pourquoi des personnes et des institutions travaillent à ce que tous soient traités de façon plus égale.

Des inégalités Différents facteurs peuvent expliquer pourquoi certains pays sont plus riches que d’autres, ou pourquoi certaines personnes ont de meilleures conditions de vie. Le revenu, l’accès aux soins de santé et à l’éducation font partie de ces facteurs.

1. Voici deux documents visuels qui représentent des situations d’inégalité. Pour chacun : a) indique quel facteur est lié à l’inégalité ; b) propose une façon d’éliminer cette situation d’inégalité. 28

29

Des enfants dans une usine en Inde

Une banque alimentaire

L’inégalité est basée sur :

L’inégalité est basée sur :

Façon d’éliminer l’inégalité :

Façon d’éliminer l’inégalité :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

153

Nom :

Groupe :

Date :

Agir pour améliorer la vie des gens De nombreuses solutions sont proposées pour réduire les inégalités. Des États mettent en place des lois pour aider ceux qui n’ont pas de travail ou qui sont défavorisés. Des organisations, comme UNICEF ou Oxfam, amassent des fonds pour nancer des projets visant à éliminer la pauvreté et le travail des enfants. Des individus consacrent leur vie à tenter d’améliorer les conditions de vie de personnes pauvres ou malades.

2. a) Trouve deux organisations qui tentent d’améliorer les conditions de vie dans ta communauté. •

[Clic médias] Des engagements branchés La majorité des organisations sociales ou de bienfaisance ont un site Internet. Elles peuvent ainsi entretenir des liens avec la population. Par exemple, sur son site, une organisation peut décrire ses objectifs, proposer de faire des dons en ligne ou de signer une pétition.



b) Quel est le but de ce type d’organisation ?

Le gouvernement du Canada a mis en ligne la liste des organisations de bienfaisance enregistrées. Demande à ton enseignante ou ton enseignant l’adresse du site.

Centraide est enregistré auprès de la direction des organismes de bienfaisance du Canada.

3. Au Québec, il existe une loi qui xe les normes minimales du travail. Cette loi dénit ce qu’il est permis et ce qu’il est interdit de faire dans un milieu de travail. En voici un extrait. 30 EXTRAIT DE LA LOI SUR LES NORMES DU TRAVAIL

« 41.1 : Un employeur ne peut accorder à un salarié un salaire inférieur à celui accordé aux autres salariés qui effectuent les mêmes tâches. 84.3 : Il est interdit à un employeur de faire effectuer un travail par un enfant de moins de 14 ans sans avoir obtenu le consentement écrit de ses parents. » Québec, Loi sur les normes du travail, 2010. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Comment cette loi améliore-t-elle les conditions des travailleurs ?

154

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Nom :

Groupe :

4. Observe le document visuel et réponds

Date :

31 DES BÉNÉVOLES DE CENTRAIDE

aux questions. a) Que font ces personnes pour améliorer les conditions de vie dans leur communauté ?

b) Donne deux exemples d’actions qu’une personne peut accomplir an d’améliorer les conditions de vie des gens de sa communauté.

5. Parmi les personnes suivantes, lesquelles ont contribué à améliorer les conditions de vie des gens dans le monde ? Coche les bonnes réponses. 32 LUCILLE TEASDALE (1929-1996)

33 OMAR EL BÉCHIR (1944- )

34 MÈRE TERESA (1910-1997)

« Je suis un politicien du Soudan (Afrique). Je suis accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité dans le cadre de la guerre civile au Darfour (Afrique). »

« Je suis une religieuse catholique. J’ai travaillé toute ma vie auprès des pauvres et des malades en Inde. J’ai supervisé plusieurs missions de charité dans le monde. »

« Je suis médecin. J’ai consacré ma vie à gérer un hôpital en Ouganda (Afrique) an de soigner les malades et de former des professionnels de la santé. »

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

155

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE Compétence 2 Nom :

P. 234

Groupe :

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Fais le bilan de ce que tu as appris sur l’industrialisation en répondant aux questions des pages 156 et 157. Elles te permettront d’organiser l’information que tu as recueillie dans le chapitre.

Activités de synthèse 1. Les effets de l’industrialisation a) Complète le schéma à partir de la banque de mots. • Classes sociales • Conditions de vie et de travail • Législation sociale • Modes de production • Ouvriers • Socialistes • Syndicats • Révolution • Urbanisation

EFFETS DE LA _____________________ INDUSTRIELLE

Changement des

Division de la société en

________________________________.

_________________________ : entrepreneurs (bourgeois) et _________________________.

Rassemblement de nombreux ouvriers dans les villes : ____________________________.

_______________________________ _______________________________

difciles pour les ouvriers.

Création de ___________________ _________________________________.

et de partis ____________________.

b) Pour conclure, réponds à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre à partir des mots que tu as placés dans le schéma. P. 234

Quels sont les effets économiques et sociaux de l’industrialisation en Grande-Bretagne ?

156

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

2. L’industrialisation des États-Unis Observe le tableau et réponds à la question. 35 LA PRODUCTION D’ACIER (en millions de tonnes)

1880

1900

1913

Grande-Bretagne

3,7

6

9

États-Unis

1,2

10

31,8

Jean-Pierre Rioux, La Révolution industrielle 1780-1880, 1989.

a) L’industrialisation des États-Unis se fait-elle au même rythme qu’en Grande-Bretagne ? Explique ta réponse.

b) Quels énoncés caractérisent à la fois l’industrialisation des États-Unis et celle de la Grande-Bretagne ? Coche les bonnes réponses. Augmentation importante de la population Développement des chemins de fer Agrandissement du territoire et création de nouveaux marchés Conditions de travail et de vie difciles pour les ouvriers Urbanisation Création de syndicats Mise en place d’une législation sociale Forte immigration qui augmente la main-d’œuvre

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

157

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Nom :

158

Groupe :

Date :

Une société de classes Observe la caricature et sers-toi de ce que tu as appris dans ce chapitre pour répondre aux questions suivantes.

Anonyme, « Pourquoi ne le laissent-ils pas tomber ? » (Traduction libre) (1897)

a) Quelles classes sociales sont illustrées ? Donne une courte description de chaque classe.

b) Décris ce que fait chaque classe sociale selon cette caricature.

c) Quel est le message de la caricature ?

d) Quels mouvements politiques et sociaux voient le jour an d’améliorer les conditions de vie et de travail des ouvriers au XIX e siècle ?

CHAPITRE 4 L’industrialisation

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

CHAP I T RE

L’expansion du monde industriel

5

CONCEPTS Impérialisme Acculturation Colonisation Discrimination Métropole Nationalisme

La colonisation du Congo en Afrique, en 1899

DANS CE CHAPITRE :

la n du XIX e siècle, les pays européens industrialisés se lancent à la conquête de nouveaux territoires. Ils établissent des colonies sur ces territoires, entre autres, en Afrique. La domination et l’exploitation de l’Afrique ont des conséquences sur les populations qui y vivent.

• Tu répondras à la question suivante : Quelles sont les conséquences de l’impérialisme européen sur les populations de l’Afrique ? • Tu utiliseras l’outil 3, Interpréter des documents visuels (en particulier les caricatures).

159

Au présent

Au présent

Au présentAu présent

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Compétence 1

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Lis les pages 160 et 161 et réponds aux questions. Ces pages te permettront d’aborder la mise en contexte du chapitre en rééchissant aux traces de la colonisation dans les sociétés d’aujourd’hui.

Des traces de la colonisation Royaume-Uni : À partir de 1801, nom donné à l’union de la GrandeBretagne et de l’Irlande. À partir de 1922, nom donné à la GrandeBretagne et à l’Irlande du Nord. Colonisation : Processus par lequel un pays soumet un territoire étranger à son contrôle pour l’exploiter. État souverain : État qui détient l’autorité sur son territoire.

Il y a moins d’un siècle, des pays industrialisés, comme le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, contrôlaient des territoires sur les plans politique, économique et culturel. Ces territoires faisaient partie de leur empire colonial. Aujourd’hui, la majorité de ces territoires sont des pays indépendants. Toutefois, la colonisation a laissé des traces. Par exemple, il existe des inégalités entre les anciens pays colonisateurs et les pays qui ont été colonisés.

Des États souverains Le monde compte près de 192 pays indépendants qu’on appelle des États souverains. Ces États ont le pouvoir de gérer leur population et d’imposer leurs lois. Ils ont un représentant au sein de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Toutefois, leurs frontières doivent être reconnues par les autres États du monde. Il existe des régions et des territoires qui ne sont pas souverains. Par exemple, la région de l’Antarctique est considérée comme une terre de recherches scientiques internationale.

.

1. Lis les ches suivantes. a) Coche la che qui décrit un État souverain. 1

CÔTE D’IVOIRE

Année d’indépendance : 1960 Situation géographique : Afrique de l’Ouest Représentation à l’ONU : Depuis 1960 Frontières reconnues par : 192 pays

2

KOSOVO

Année d’indépendance : 2008 Situation géographique : Europe du Sud Représentation à l’ONU : Non Frontières reconnues par : 70 pays

b) Explique pourquoi la che que tu n’as pas cochée ne correspond pas à un État souverain.

2. Y a-t-il des territoires qui ne sont pas rattachés à un État souverain? Si oui, donne un exemple.

160

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Des inégalités entre les pays Il existe des inégalités d’un pays à l’autre. Pour comparer des pays, on se sert d’indicateurs. Voici quelques-uns de ces indicateurs : • L’espérance de vie. C’est le nombre moyen d’années qu’une personne peut espérer vivre. Cet indicateur montre que les gens vivent plus ou moins longtemps selon les pays. • L’accès aux soins de santé. Cet indicateur montre qu’il est plus facile de se faire soigner dans certains pays et donc de vivre plus longtemps. • Le produit intérieur brut par habitant (PIB/hab.). Cet indicateur permet de comparer les pays selon les biens et les services qu’ils produisent dans une année. Il montre que certains pays sont plus riches que d’autres.

Au présent

Indicateur : Outil de mesure qui permet de décrire une situation.

3. Quelles données chercherais-tu pour comparer le Canada à d’autres pays ?

4. Observe la carte ci-dessous. LE PIB DANS LE MONDE (EN $ US)

Au présent

3

D’après CIA, The World Factbook, [en ligne], 2009, réf. du 10 mai 2011.

a) Nomme trois pays qui ont un PIB de plus de 30 000 $ US.

b) Dans quelle région du monde sont situés la majorité des pays qui ont le PIB le plus bas ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

161

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Groupe :

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Lis les pages 162 à 165. Ces pages te permettront de poursuivre la mise en contexte du chapitre. Tu aborderas l’expansion du monde industriel an de répondre aux questions : Quoi ? Qui et Où ? Quand ? Pourquoi ?

Le monde industriel en expansion

Impérialisme : Politique qui vise l’expansion d’un pays par la domination de territoires étrangers.

À partir de 1850, plusieurs pays industrialisés d’Europe cherchent à démontrer leur puissance dans le monde. Pour ce faire, ils appliquent une politique appelée « impérialisme ». Ils colonisent des territoires, par exemple en Afrique. En 1914, l’expansion du monde industriel européen est à son maximum. Cependant, l’impérialisme a des conséquences sur les populations africaines qui perdent le contrôle de leurs ressources et de leur territoire. En effet, les pays européens utilisent les ressources des colonies africaines pour produire des biens. Ils se servent aussi des colonies comme marché pour vendre les biens qu’ils produisent. En agissant ainsi, les pays européens bâtissent des empires coloniaux en Afrique. Ces empires exploitent les richesses des colonies. Ils les dominent aussi sur les plans politique, économique et culturel. À la même époque, le Japon tente lui aussi de dominer des territoires étrangers. Il entreprend de coloniser des territoires ailleurs en Asie.

LES ÉVÉNEMENTS PRINCIPAUX DU CHAPITRE

4

Vers 1850 à vers 1880 Exploration de l’Afrique 1492 1789

1850

1860

1870

Au passé

EXPANSION DU MONDE INDUSTRIEL

162

TEMPS MODERNES

ÉPOQUE CONTEMPORAINE IMPÉRIALISME JAPONAIS

1853 Ouverture forcée du Japon au commerce avec l’Occident

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

1867 Arrivée au pouvoir de l’empereur Mutsuhito

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1880

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Date :

LES PRINCIPAUX EMPIRES COLONIAUX VERS 1914

1884-1885 Conférence de Berlin sur la colonisation de l’Afrique 1884-1914 Colonisation intensive du continent africain

1890

1900

1914-1918 Première Guerre mondiale

1910

1920

EXPANSION DU MONDE INDUSTRIEL

Au passé

1880

Au passé

Au passé

Au passé

5

Groupe :

ÉPOQUE CONTEMPORAINE IMPÉRIALISME JAPONAIS

1894-1895 Guerre entre le Japon et la Chine (victoire du Japon)

1868-1912 Ère Meiji (règne éclairé) au Japon

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1904-1905 Guerre entre le Japon et la Russie (victoire du Japon)

PREMIER TEMPS Le contexte

163

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Groupe :

Date :

Activités Quoi ? 1. Quelle politique les pays industrialisés d’Europe appliquent-ils pour démontrer leur puissance dans le monde ?

2. Complète la phrase. Les empires coloniaux dominent l’Afrique sur les plans ________________, __________________ et _________________. Cela a des conséquences sur les _________________________________.

Qui et Où ? 3. Observe la carte 5 de la page 163, puis réponds aux questions. a) Quels sont les deux plus grands empires coloniaux en 1914 ?

b) Quel pays d’Asie possède un empire colonial en 1914 ? c) Où sont situés la majorité des pays industrialisés qui veulent démontrer leur puissance dans le monde ? d) Quelle région du monde est colonisée par le plus grand nombre de pays industrialisés ? e) Complète le tableau. Empire colonial français

Régions où les colonies sont situées Afrique, Asie, Amérique du Sud

britannique japonais

Au passé

allemand

164

belge espagnol

4. Les Européens connaissaient-ils tout le territoire de l’Afrique avant le milieu du XIX e siècle ? Explique ta réponse. Au besoin, consulte le chapitre 2.

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

Quand ? 5. Observe le repère de temps aux pages 162 et 163, puis réponds aux questions. a) Quand débute l’exploration de l’Afrique ?

c) À la veille de quel événement l’Afrique est-elle complètement colonisée ?

Au passé

b) Quel événement marque le début de la colonisation intensive du continent africain ?

e) Quels sont les pays en guerre contre le Japon durant cette période ?

6. Complète le tableau. a) Précise la date du début et de la n de chaque événement. b) Indique par un numéro l’ordre chronologique des événements, du plus ancien (1) au plus récent (4). Événement

Date

Ordre

Au passé

Première Guerre mondiale

Au passé

d) Comment s’appellent les années au cours desquelles le Japon a une politique impérialiste ?

Conférence de Berlin Exploration de l’Afrique Guerre entre le Japon et la Russie

Au passé

Pourquoi ? 7. Pourquoi les Européens bâtissent-ils des empires coloniaux au XIX e siècle ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

165

DEUXIÈME TEMPS

LES FAITS Compétence 2

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information qui te permettra de répondre à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre (page 159). Pour ce faire, lis les pages 166 à 182 et réponds aux questions.

Les motivations liées à la colonisation Plusieurs motivations amènent les pays européens industrialisés à coloniser l’Afrique après 1850. Ces motivations sont d’ordre politique, économique, social et culturel.

Les motivations politiques Les pays européens sont en concurrence les uns avec les autres. En effet, chaque pays veut démontrer sa puissance aux autres. Chacun cherche à augmenter sa production industrielle, à développer sa force militaire et à agrandir son territoire. Plus un pays possède de colonies, plus il domine le monde et plus son empire se développe.

Les motivations économiques Capitaux : Ensemble des biens ou des avoirs d’une personne ou d’une entreprise.

Au milieu du XIX e siècle, les pays européens veulent augmenter leur production. Ils ont les capitaux pour se développer, mais ils manquent parfois de matières premières (ressources minières, coton, caoutchouc, etc.) pour faire fonctionner leurs usines. Ils ont également besoin d’un marché pour vendre leurs produits qui sont manufacturés en Europe. Ils entreprennent donc de coloniser des territoires pour avoir accès à des matières premières et à des marchés. L’abondance de matières premières en Afrique permet aux pays européens de produire plus et d’amasser des prots. Ces prots sont réinvestis dans des usines en Europe. Cela permet aux pays européens de s’enrichir encore plus.

LA PUISSANCE COLONIALE BRITANNIQUE

6

Cette caricature, réalisée en 1882, compare le Royaume-Uni à une pieuvre qui s’empare de territoires dans le monde.

166

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

7

Groupe :

Date :

LES ÉCHANGES ENTRE LES PAYS EUROPÉENS ET LEURS COLONIES

Produits manufacturés

PAYS EUROPÉENS

COLONIES Ressources naturelles

Les motivations sociales et culturelles Des motivations sociales amènent les Européens à coloniser de nouveaux territoires. En effet, au cours du XIX e siècle, la population européenne augmente rapidement. Les villes sont surpeuplées. Les colonies servent alors à accueillir le surplus de population. Civiliser : Amener une population à un état considéré comme plus évolué.

De plus, sur le plan culturel, les Européens sont convaincus que leur civilisation est supérieure à celles des territoires qu’ils colonisent. Pour justier leur attitude à l’égard des Africains, les Européens afrment qu’ils ont le devoir de « civiliser » ces populations qu’ils considèrent comme inférieures. COUP D’ŒIL SUR...

UN ÉCRIVAIN Rudyard Kipling Rudyard Kipling (1865-1936) est un écrivain britannique. Il soutient la politique impérialiste du Royaume-Uni. Dans ses œuvres, il parle de la nécessité de « civiliser » les populations jugées moins évoluées. Il est aussi l’auteur du Livre de la jungle.

« Ô Blanc, reprends ton lourd fardeau : Envoie au loin ta plus forte race*, Jette tes ls dans l’exil Pour – lourdement équipé – veiller Sur les races sauvages** agitées ». Rudyard Kipling, Le fardeau de l’homme blanc, 1899. Texte adapté à des ns pédagogiques. * Race : au XIX e siècle, terme utilisé pour désigner les groupes humains partageant des caractéristiques semblables, et souvent classés selon une hiérarchie. ** Sauvage : terme autrefois utilisé par les Européens pour désigner les peuples qui ne faisaient pas partie de leur civilisation.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

167

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Les pays européens veulent acquérir des colonies pour augmenter leur production. Comment les colonies contribuent-elles à cette augmentation ? Coche les bonnes réponses. a) Elles donnent accès à des matières premières abondantes. b) Elles permettent d’accumuler des capitaux pour développer des usines. c) Elles permettent de développer des contacts avec de nouveaux pays. d) Elles constituent un marché pour les produits manufacturés.

2. Réponds aux questions suivantes. a) Quels types de produits les pays colonisateurs exportent-ils ?

b) Quels types de produits les colonies exportent-elles ?

c) Qui veut développer ses usines : les pays européens ou les colonies ?

3. Lis le texte de Rudyard Kipling à la page 167. Que veut-il dire quand il parle du « fardeau de l’homme blanc » ?

4. Quatre personnes tentent de justier la colonisation et l’impérialisme. À partir de leur témoignage, précise si leur motivation est économique, politique, sociale ou culturelle.

« Pour nourrir les quarante millions d’habitants du Royaume-Uni, nous, les colonisateurs, devons conquérir des terres nouvelles an d’y installer notre population croissante. » Cecil Rhodes, homme politique britannique,1898. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Motivation :

168

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Consulte l’outil 2.

P. 235

« Les considérations qui justient la politique d’expansion coloniale des populations industrielles de l’Europe sont le besoin de débouchés pour nos produits. » Jules Ferry, homme politique français,1889. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Motivation :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

« Un peuple qui colonise, c’est un peuple qui planie sa grandeur et sa suprématie future. Le peuple qui colonise est le premier peuple. »

Date :

« Nous ne pouvons plus déserter nos devoirs envers tant de peuples colonisés. C’est notre domination qui peut assurer la paix, la sécurité et la richesse à tant de malheureux. C’est en achevant cette œuvre civilisatrice que nous remplirons notre mission nationale. »

P. Leroy-Beaulieu, économiste français, 1870. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Joseph Chamberlain, homme politique britannique,1895. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Motivation :

Motivation :

5. Observe le document visuel, puis réponds aux questions. a) Quels sont les deux personnages qui représentent les pays européens ?

AIDE TECHNIQUE Sers-toi de la technique Interpréter des documents visuels pour interpréter cette illustration et mieux comprendre les symboles représentés. Consulte l’outil 3.

P. 237

b) Comment les peuples colonisés sont-ils représentés ?

c) L’illustration exprime-t-elle le point de vue des colonisateurs ou celui des colonisés ? Explique ta réponse.

Couverture du journal français Le Petit Journal en 1911

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

169

Nom :

Groupe :

Date :

L’impérialisme en Afrique Les pays industrialisés d’Europe utilisent leur force militaire et leur supériorité technologique pour s’approprier les territoires africains. Une fois les territoires conquis, ils varient leur façon d’administrer les colonies.

L’exploration de l’Afrique Avant l’arrivée des Européens, il y a en Afrique plusieurs peuples et civilisations prospères. À partir du XVI e siècle, les Européens installent quelques comptoirs commerciaux sur les côtes africaines ; c’est le cas des Britanniques en Afrique du Sud. Cependant, les Européens connaissent encore très peu l’intérieur de l’Afrique.

8

DES SOCIÉTÉS DE L’AFRIQUE AVANT LA COLONISATION (VERS LE XIV e SIÈCLE)

Au cours du XIX e siècle, les puissances européennes nancent des expéditions pour explorer l’Afrique. Elles veulent en apprendre davantage sur la géographie et les ressources du continent. Parmi les explorateurs les plus célèbres, il y a le Britannique David Livingstone, envoyé par Londres. Il y a aussi le Britannique Henry Morton Stanley, qui travaille pour un journal américain puis pour le roi Léopold II de Belgique. Il y a aussi Pierre Savorgnan de Brazza, envoyé par la France. Les récits de ces explorateurs sont très populaires en Europe.

9

170

LE RÉCIT DE VOYAGE DE L’EXPLORATEUR STANLEY EN 1878

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Le partage de l’Afrique Chancelier : Chef du gouvernement en Allemagne (équivalent de premier ministre). Bassin : Région arrosée par un euve et ses afuents. Métropole : Pays qui possède des colonies.

Plusieurs pays européens convoitent les mêmes territoires en Afrique. Cette situation crée des tensions. An de régler ces tensions, le chancelier allemand Otto von Bismarck réunit 14 pays à Berlin. À la conférence de Berlin (novembre 1884 à février 1885), les pays présents xent les règles qui vont guider la colonisation de l’Afrique. Ils ne consultent pas les populations locales. Ils s’entendent pour : • assurer la liberté de navigation et de commerce dans le bassin du Congo ; • occuper les territoires que chaque pays revendique ; • occuper les territoires de la côte vers l’intérieur des terres jusqu’au territoire occupé par un autre pays ; • respecter les populations locales (par exemple, en interdisant l’esclavage). La conférence de Berlin permet aux pays européens de déterminer leur zone d’inuence en Afrique. À la suite de la conférence, ces pays se lancent dans une course à la colonisation. Ils prennent rapidement le contrôle du territoire, souvent par la force. Des milliers d’Africains sont massacrés. Une fois installée, chaque métropole décide de quelle façon elle gère ses colonies. Certaines choisissent la colonisation, d’autres optent pour le protectorat : • La colonisation. La métropole administre directement sa colonie, avec la collaboration de quelques chefs locaux qui ont très peu de pouvoirs. Elle envoie une partie de sa population occuper la colonie et la diriger. • Le protectorat. La métropole gouverne sa colonie par l’entremise d’un chef local. Elle gère toutefois les affaires militaires et la politique extérieure (défense, relations internationales, etc.) de la colonie.

L’ALLEMAGNE COLONISE L’ AFRIQUE 10

Une caricature de Draner parue dans la revue française L’illustration le 3 janvier 1885

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

171

Nom :

Groupe :

Date :

COUP D’ŒIL SUR...

ROI COLONISATEUR UN ROIUN COLONISATEUR Léopold II Léopold II (1835-1909) est roi de Belgique de 1865 à 1909. Au milieu du XIXe siècle, il se lance, à titre personnel, dans la course aux colonies. En 1876, il crée l’Association internationale africaine, qui se consacre à l’exploration de l’Afrique. En 1879, il engage l’explorateur Henry Morton Stanley an qu’il explore le bassin du Congo. En 1885, après la conférence de Berlin, Léopold II devient le souverain de l’État du Congo. Le Congo d’alors n’appartient pas à la Belgique ; il est la propriété personnelle de son roi. Le règne de Léopold II sur le Congo est brutal. Plusieurs témoins rapportent que la population est maltraitée. Des enquêteurs sont même envoyés sur place en 1905. À la suite de pressions d’autres pays, Léopold II cède sa colonie à la Belgique, qui devient un pays colonisateur en 1908.

11 L’AFRIQUE COLONISÉE EN 1914

172

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. À partir de la carte 8 de la page 170, nomme trois sociétés africaines présentes sur le territoire africain avant l’arrivée des Européens. • • •

2. Décris la présence des Européens en Afrique du XVI e au XIX e siècle.

3. Lis le document, puis réponds aux questions. « Je m’embarquai en 1840, et, après un voyage qui dura trois mois, j’abordai à la ville du Cap en Afrique du Sud. Du Cap, je m’avançai dans l’intérieur de l’Afrique, où j’ai passé les seize années qui s’écoulèrent de 1840 à 1856, exerçant la médecine et prêchant la foi chrétienne. D’après les instructions que m’avaient données Londres, je devais tourner mon attention vers le nord. »

Consulte l’outil 2.

P. 235

David Livingstone, L’ Afrique australe, premiers voyages : 1840-1856, 1866. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Qui est l’auteur du document ? b) Que fait-il en Afrique ?

c) Quel pays européen l’envoie en Afrique ? d) Nomme deux autres personnes qui explorent l’Afrique à la même époque. • •

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

173

Nom :

Groupe :

Date :

4. Observe la caricature, puis réponds aux questions. a) Quel événement cette caricature illustre-t-elle ?

b) Quand cet événement a-t-il lieu ?

c) Selon toi, pourquoi le mot « Afrique » est-il écrit sur le gâteau ?

Caricature de Draner réalisée en 1885

5. Lis le document, puis réponds aux questions. Voici des extraits de l’Acte de la conférence de Berlin.

« Les chefs d’État réunis, voulant prévenir les malentendus et les contestations que pourraient soulever les prises de possession de nouveaux territoires sur les côtes de l’Afrique, ont résolu : 1. Le commerce de toutes les nations se fera en toute liberté dans tous les territoires constituant le bassin du Congo. 6. Tous les pays s’engagent à veiller à la conservation des populations locales. 35. Les pays reconnaissent l’obligation d’assurer, dans les territoires occupés, une autorité politique. » Acte général de la Conférence de Berlin, 1885 Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Qu’est-ce qui pousse les pays européens à se rencontrer à Berlin ? Souligne la réponse dans le document. b) Quel article traite de la liberté de commerce sur une partie de l’Afrique ? c) À quoi s’engagent les pays colonisateurs envers les populations africaines ?

d) Quelle obligation se donnent les pays qui signent l’Acte de la conférence de Berlin ?

174

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

6. Observe la caricature, puis réponds aux questions. a) Qui contrôle le territoire du Congo à la n du XIX e siècle ?

b) Que reproche-t-on au souverain du Congo ?

c) Quand la Belgique devient-elle un pays colonisateur ?

7. Consulte la carte 11 à la page 172.

Caricature allemande réalisée en 1905

a) Quels sont les deux pays colonisateurs qui occupent le plus grand territoire en Afrique ?

b) Quel pays européen occupe le territoire où se situe le bassin du euve Congo ?

c) Quels sont les deux seuls territoires africains non colonisés en 1914 ?

8. Nomme trois métropoles européennes. • • •

9. Il existe deux façons de gérer les colonies. Associe chaque énoncé à son type de gestion en inscrivant le bon numéro. 1. Colonisation 2. Protectorat

a) La métropole engage des dirigeants locaux qui assurent l’autorité au nom de la métropole. Elle se garde le contrôle de l’armée et de la politique extérieure. b) La métropole impose son gouvernement dans les colonies. Des personnes venues de la métropole administrent la colonie et s’y installent.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

175

Nom :

Groupe :

Date :

Les conséquences de la colonisation Nationalisme : Sentiment de erté et d’appartenance à une nation (pays).

Les pays européens exploitent les richesses de leurs colonies sans se soucier des populations locales. La colonisation a des conséquences à long terme sur le développement de l’Afrique.

Des conséquences politiques COUP D’ŒIL SUR...

UN ÉVÉNEMENT MARQUANT La Première Guerre mondiale (1914-1918) Au début du XXe siècle, les pays européens font preuve d’un nationalisme agressif. Ce sentiment s’exprime entre autres par la volonté de chaque pays de démontrer sa puissance au reste du monde. Les pays européens se disputent donc le contrôle de territoires, dont les colonies. Ils forment aussi des alliances pour s’assurer d’un soutien en cas de conit. La Première Guerre mondiale oppose la Triple-Entente (France, RoyaumeUni et Russie) et ses alliés aux Puissances centrales (Allemagne et Autriche-Hongrie) et leurs alliés. Le conit se déroule en Europe, mais aussi en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. Les populations des colonies se battent pour leur métropole, sur le territoire africain et ailleurs dans le monde. Le conit fait plus de huit millions de morts. À la n de la guerre, l’Allemagne est jugée responsable du conit par les vainqueurs. Elle est dépossédée de ses colonies.

Les pays européens redessinent les frontières de l’Afrique en se partageant le continent. Ces nouvelles frontières ne correspondent pas aux territoires des peuples et des sociétés africaines. Des peuples ennemis doivent maintenant vivre ensemble. Cette situation provoque des tensions. La colonisation de l’Afrique entraîne aussi des rivalités entre les pays européens. Chacun veut dominer le monde. Ces rivalités aggravent les tensions à la veille de la Première Guerre mondiale.

Des conséquences économiques Les pays colonisateurs consquent les terres des Africains pour les exploiter ou les céder à des entreprises européennes. Les populations locales sont donc dépossédées des terres dont elles dépendaient jusque-là pour vivre. Elles doivent désormais travailler pour les colonisateurs. Elles servent de maind’œuvre dans l’exploitation des matières premières du territoire (thé, cacao, coton, café, mines, etc.). Les populations locales travaillent aussi à la construction de chemins de fer, de ports, de routes, etc. Ces infrastructures servent à transporter les matières premières vers l’Europe. Elles sont nancées par les impôts payés par les populations locales.

Des troupes de l’Afrique allemande (Tanzanie) en 1915

176

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Les métropoles investissent peu de capitaux en Afrique. Elles n’y construisent pas d’usines. Elles exportent plutôt les matières premières vers l’Europe, où elles sont transformées. Les entreprises européennes vendent ensuite les produits manufacturés dans les colonies pour en tirer des prots. En conséquence, les entreprises européennes s’enrichissent pendant que la population africaine s’appauvrit. De plus, comme l’économie de l’Afrique est centrée sur l’exploitation de matières premières, l’Afrique développe peu d’usines. UN CHEMIN DE FER AU TOGO 12

Des Africains participent à la construction d’un chemin de fer en 1905. 13 L’ENRICHISSEMENT DES UNS ET L’APPAUVRISSEMENT DES AUTRES

LES COLONISATEURS

LES PEUPLES COLONISÉS

Exploitent les terres et les ressources de l’ Afrique.

Perdent leurs terres et leurs moyens de se nourrir.

Exportent les ressources vers l’Europe.

Doivent travailler pour les colonisateurs.

Transforment les ressources en Europe et développent leurs usines.

Servent de main-d’œuvre pour l’exploitation des matières premières.

Revendent les produits manufacturés en Afrique.

Développent peu d’usines sur leur territoire.

Font des prots et s’enrichissent.

S’appauvrissent.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

177

Nom :

Groupe :

Date :

Des conséquences culturelles et sociales Colon : Personne originaire d’une métropole qui s’installe dans une colonie. Discrimination : Fait de ne pas traiter tous les individus également. Assimilation : Processus par lequel un pays colonisateur cherche à intégrer le peuple colonisé à sa propre culture (langue, valeurs, religion, etc.). Acculturation : Processus par lequel un peuple ou un individu abandonne sa culture pour une autre.

Au moment de la conquête de l’Afrique, beaucoup d’Européens s’installent en Afrique. Cette forte immigration a des conséquences sociales en Afrique. En général, les métropoles traitent mieux les colons européens que les populations africaines. Par exemple, les colons reçoivent les meilleures terres agricoles. Les Africains sont victimes de discrimination. Par exemple, ils ne peuvent pas accéder à certains emplois dans l’administration. Ces postes sont occupés par les colons européens. La colonisation a aussi des conséquences culturelles. Dans les écoles qu’ils fondent en Afrique, les Européens enseignent aux Africains leur langue, leurs lois, leur religion, leur histoire et leurs valeurs. L’éducation devient un outil de colonisation. La France adopte même une politique d’assimilation, c’està-dire qu’elle impose aux Africains la culture française. Les Africains perdent peu à peu leur culture : c’est ce qu’on appelle l’acculturation.

14 UN MISSIONNAIRE ALLEMAND

COUP D’ŒIL SUR...

UNE CRITIQUE DE L’IMPÉRIALISME Une lettre à Sa Majesté Léopold II Le journaliste et homme politique américain George Washington Williams (1849-1891) enquête sur la situation des Africains au Congo, en 1890. Il considère qu’ils sont exploités et victimes de discrimination. Il fait part de ses observations au roi des Belges et souverain du Congo, Léopold II. Voici un extrait de la lettre qu’il lui envoie.

« Ces postes de pirates établis par votre gouvernement forcent les Africains à leur procurer poissons, chèvres, volailles et légumes ; et quand les Africains refusent, les ofciers blancs brûlent leurs maisons. Votre gouvernement fait preuve d’une cruauté excessive envers ses prisonniers, les condamnant à être enchaînés pour les fautes les plus mineures. Souvent, ces chaînes rongent le cou des prisonniers et provoquent des plaies infestées de mouches. La maind’œuvre dans les stations du gouvernement est composée d’esclaves de tous âges et des deux sexes. » G. W. Williams, Lettre à Sa Majesté Léopold II, roi des Belges et souverain de l’État indépendant du Congo, 1890. Texte adapté à des ns pédagogiques.

178

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

COUP D’ŒIL SUR...

UN RÉSISTANT AFRICAIN Samory Touré Samory Touré (1837-1900) est un chef de l’Afrique de l’Ouest. En 1883, la France envahit son territoire. Il tente alors de négocier avec les dirigeants français. Lorsque les négociations échouent, il prend les armes. Pendant plus de 20 ans, il tient tête à l’armée coloniale française.

Résistances et collaboration Au cours de la conquête de l’Afrique, certaines populations africaines prennent les armes contre les envahisseurs. Toutefois, les pays colonisateurs sont plus forts sur les plans technique et militaire. Les résistants sont souvent vaincus. Certains Africains acceptent de collaborer avec les pays colonisateurs. Ils sont aussi parfois forcés de le faire. Ils vont alors travailler aux côtés des colonisateurs en échange de postes dans l’administration coloniale. Les Européens ont besoin d’eux pour gérer leurs colonies, parce qu’ils sont beaucoup moins nombreux que les populations locales.

[Clic médias]

UNE RÉBELLION CONTRE L’ARMÉE ALLEMANDE EN 1903 15

Des outils de communication La responsabilité des pays européens dans le sous-développement de l’Afrique continue d’être un sujet de débat. Les pays européens devraient-ils dédommager leurs anciennes colonies ? Les pays riches devraient-ils effacer la dette des pays pauvres ? Des personnalités publiques se prononcent sur ces questions. Les forums de discussion permettent d’échanger sur ce sujet. Grâce à Internet, des personnes de partout dans le monde peuvent participer au débat. Participe à des forums de discussion sur Internet. Tu pourras ainsi apprendre à défendre ton point de vue.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

179

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Coche la dénition qui correspond au concept de nationalisme au XIX e siècle et au début du XX e siècle. a) Sentiment d’attachement à sa religion et volonté de la diffuser dans le monde. b) Sentiment d’appartenance à son pays et volonté de le voir dominer le monde. c) Sentiment d’appartenance à son pays et volonté de le voir conserver ses frontières telles quelles.

2. Quelles sont les conséquences politiques de la colonisation en Afrique : a) sur le territoire africain?

b) sur les peuples africains ?

c) sur les relations entre pays européens ?

3. Quels pays s’opposent lors de la Première Guerre mondiale ? TRIPLE-ENTENTE

PUISSANCES CENTRALES















180

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

4. Voici une liste d’activités économiques. Est-ce qu’elles se déroulent en Europe (E) ou en Afrique (A) ? Reporte la lettre au bon endroit dans le tableau. a) Exploitation des richesses du territoire b) Construction d’infrastructures de transport aux frais des peuples colonisés

d) Amélioration des usines e) Vente de produits manufacturés f) Enrichissement

c) Transformation des matières premières

5. Quel est le rôle des populations africaines dans l’exploitation des ressources des colonies ?

6. Comment les Européens s’enrichissent-ils en exploitant leurs colonies africaines ? Sers-toi des indices entre parenthèses pour expliquer chacune des étapes. Étape 1 (terres, se nourrir) :

Étape 2 (main-d’œuvre) :

Étape 3 (matières premières) :

Étape 4 (usines, produits manufacturés, prots) :

7. Quelle est la conséquence de la domination économique de l’Europe sur l’Afrique ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

181

Nom :

Groupe :

Date :

8. Quelle est la conséquence de l’immigration européenne sur les populations africaines ?

9. Observe le document visuel. a) Que fait le missionnaire qui tient un livre ?

b) Quelles sont les conséquences de l’éducation européenne sur les populations africaines ?

Une école au Cameroun en 1899

10. Quelles sont les conséquences culturelles de la colonisation sur les populations africaines ? Associe chaque exemple au bon concept. • Acculturation

• Assimilation

• Discrimination

Concept

Exemple a) Un Africain cherche du travail dans le gouvernement de sa colonie. Tous les postes sont occupés par des colons européens. Il n’a pas le choix : il doit travailler dans une plantation de coton. b) Les autorités de la colonie obligent la population d’un village africain à envoyer ses enfants dans une école où ils apprendront la langue et les valeurs des colonisateurs. c) Un jeune Africain revient dans son village natal après avoir fréquenté une école administrée par les autorités coloniales. Il se rend compte qu’il ne connaît plus les coutumes ni les traditions de son village.

11. Quelles sont les deux principales réactions des populations africaines devant la domination des Européens ?

182

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS

AILLEURS

Compétence 2

Le Japon

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information sur l’impérialisme japonais aux pages 183 et 184. Tu pourras comparer l’impérialisme européen avec l’impérialisme japonais en répondant aux questions des pages 185 et 186.

L’impérialisme japonais Au XIXe siècle, l’arrivée des Européens en Asie et l’ouverture forcée des frontières aux Occidentaux transforment la société japonaise. Le Japon se modernise et s’industrialise. Il prote d’une période de richesse pour s’afrmer en tant que pays industrialisé. Cette richesse l’amène également à adopter une politique impérialiste en Asie.

La modernisation du Japon Depuis le XVIIe siècle, le Japon était fermé aux inuences extérieures. Au milieu du XIXe siècle, les États-Unis et l’Europe forcent le Japon à ouvrir ses frontières au commerce extérieur. Cette situation entraîne de grands COUP D’ŒIL SUR... bouleversements : le gouvernement est renversé. En 1867, l’empereur UN EMPEREUR Mutsuhito prend le pouvoir et le pays se réorganise. Mutsuhito Le règne de Mutsuhito (1852-1912) correspond à une période de modernisation et de richesse. Cette période (de 1868 à 1912) est surnommée l’ère Meiji, qui signie « règne éclairé ». Durant son règne, le Japon devient une puissance industrielle qui s’impose sur la scène internationale.

Modernisation : Transformation de la société selon les besoins ou les façons de penser d’une époque.

Pour ne pas être dominé par les puissances occidentales, le Japon s’industrialise. Des Japonais se rendent en Occident an d’en apprendre davantage sur les techniques industrielles. Le gouvernement nance la construction de chemins de fer, de tramways, de ports et met en place un réseau électrique. L’industrie se développe et produit des surplus.

16 LES EXPORTATIONS DU JAPON (EN MILLIONS DE YENS)

1893

1913

Vers l’Asie

27

360

Vers l’Europe

28

147

Vers les États-Unis

28

189

William W. Lockwood, The Economic Development of Japan, 1968.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Le Japon

183

Nom :

Groupe :

Date :

Le Japon impérialiste Le Japon veut devenir un pays puissant et respecté dans le monde. Sa croissance industrielle lui permet de se développer. Pour y arriver, il a besoin de ressources naturelles. Pour combler ses besoins, le Japon met en place une politique impérialiste : il adopte une politique de colonisation et d’expansion territoriale. 17 LES MOTIVATIONS À L’ORIGINE DE LA POLITIQUE IMPÉRIALISTE

Économiques

• Besoin de matières premières • Besoin de nouveaux marchés

Territoriales

• Besoin de terres pour nourrir la population croissante

Politiques

• Volonté d’être reconnu en tant que puissance mondiale • Volonté de repousser les puissances étrangères hors d’Asie

Sociales et culturelles

Annexer : Faire passer un territoire sous son autorité ou son pouvoir.

• Besoin de nouveaux espaces pour la population japonaise croissante • Volonté d’afrmer sa supériorité face aux autres pays

Un fort sentiment nationaliste se développe au Japon. Ce sentiment pousse le pays à afrmer sa puissance par rapport aux autres pays. An de démontrer sa supériorité, le Japon cherche à étendre son territoire, ce qui le pousse à affronter d’autres pays. En 1894 et en 1895, il affronte la Chine pour le contrôle de la Corée. Le Japon défait l’armée chinoise. Il obtient l’île de Formose (Taïwan) et diverses petites îles. De plus, la Chine perd son autorité sur la Corée.

18 L’IMPÉRIALISME JAPONAIS DE 1860 À 1914

184

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

En 1904 et 1905, le Japon s’inquiète des avancées de l’armée russe en Mandchourie. II déclare la guerre à la Russie et occupe la Mandchourie. Encore une fois, le Japon est vainqueur. La Russie reconnaît la présence du Japon en Corée ; le Japon obtient entre autres la moitié de l’île Sakhaline. En 1910, le Japon annexe la Corée et poursuit son expansion jusqu’au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, Le Japon Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Quels sont les deux événements qui entraînent de profondes transformations dans la société japonaise au XIXe siècle ? •



2. Remplis la che suivante. Elle porte sur l’ère Meiji.

Durée : Personne qui dirige le gouvernement : On dit qu’il s’agit d’un règne « éclairé » parce que…

3. Pour chaque énoncé, indique s’il s’agit d’une motivation économique, territoriale, politique ou sociale et culturelle. Économique

Territoriale

Politique

Sociale et culturelle

a) Le Japon souhaite devenir une puissance mondiale. b) Le Japon a besoin de nouvelles terres pour nourrir sa population. c) Le Japon doit se procurer des ressources pour assurer son industrialisation. d) Les Japonais se sentent supérieurs à d’autres peuples. e) Le Japon cherche des endroits où installer sa population, qui augmente. f) Le Japon veut conquérir de nouveaux marchés pour vendre ses produits manufacturés.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Le Japon

185

Nom :

Groupe :

Date :

4. Pourquoi le Japon affronte-t-il la Chine en 1894 et en 1895 ?

5. Consulte la carte 18 à la page 184, puis réponds aux questions. a) Quel est le nom de l’île obtenue par le Japon à la suite de la guerre contre la Chine ?

b) À la suite de la guerre contre la Russie, le Japon obtient la moitié d’une île située au nord du pays. De quelle île s’agit-il ?

6. Observe la caricature ci-contre et relis le texte de la page 184. Réponds ensuite aux questions. a) Quel événement illustre-t-elle ?

b) Quel est le territoire convoité ?

c) Qui est le vainqueur ?

Caricature réalisée vers 1904

7. Indique si les énoncés suivants se rapportent à la politique impérialiste de l’Europe (E), du Japon (J) ou des deux (E et J). a) Je veux occuper de nouveaux territoires pour me procurer des matières premières. b) Je colonise l’ Afrique. c) L’industrialisation me pousse à me développer et à prendre de l’expansion. d) Je concentre ma volonté d’expansion principalement sur le continent asiatique. e) Je me donne pour mission de « civiliser » la population dans le but de justier la colonisation. f) J’étends mon territoire à la suite de guerres contre d’autres puissances.

186

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Compétence 3

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Établis des liens entre les relations que les sociétés entretenaient à l’époque de la colonisation et les relations qu’elles entretiennent aujourd’hui. Pour ce faire, lis les pages 187 à 189 et réponds aux questions.

Les relations entre les sociétés La colonisation a entraîné de profonds changements en Afrique et ailleurs dans le monde. La domination politique, économique et culturelle des pays colonisateurs a laissé des traces dans les relations que les sociétés entretiennent entre elles.

Une dépendance économique À l’époque coloniale, plusieurs colonies ont été forcées de se spécialiser dans l’exploitation de matières premières. Elles se sont peu industrialisées. Ce faible développement industriel est encore une réalité dans certains pays d’Afrique. Ces pays sont donc dépendants des pays industrialisés lorsque vient le temps de se procurer des produits qu’ils ne peuvent pas fabriquer. De plus, plusieurs anciennes colonies dirigent une part importante de leurs exportations vers leur ancienne métropole. Elles demeurent dépendantes des relations qu’elles entretiennent avec leur ancienne métropole pour participer au commerce mondial.

1. Observe le tableau. 19 LES EXPORTATIONS VERS LES PAYS DE L’UNION EUROPÉENNE

Pays

% des exportations mondiales

Cameroun

74,3 %

Madagascar

53,2 %

Mozambique

51,1 %

Érythrée

36,1 %

Organisation mondiale du commerce, Prols commerciaux 2010, [en ligne], réf. du 13 janvier 2011.

Que constates-tu à propos des relations économiques de ces pays d’Afrique avec les pays de l’Union européenne ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

187

Nom :

Groupe :

Date :

Des relations économiques mondiales La colonisation a aussi eu des répercussions sur les relations économiques dans le monde. En échangeant des produits avec leurs colonies, les métropoles ont intensié les échanges commerciaux. Depuis, les échanges internationaux sont en croissance. Au XXe siècle, de grandes associations sont nées de cette augmentation des échanges. Ces associations ont comme objectif de favoriser les échanges économiques en établissant des règles pour le commerce mondial.

2. Observe la carte, puis réponds aux questions. 20 QUELQUES GRANDES ASSOCIATIONS ÉCONOMIQUES

D’après Europa - Le portail de l’Union européenne ; ALENA ; APEC et OPEP, [en ligne], réf. du 10 janvier 2011.

a) Nomme trois grandes associations économiques internationales. •





b) Quel est l’objectif de ces grandes associations ?

Des relations politiques et culturelles Plusieurs anciennes colonies conservent des liens politiques avec leur ancienne métropole. Elles peuvent ainsi développer des relations commerciales, des alliances militaires en cas de guerre, etc. Elles entretiennent aussi des relations culturelles. Par exemple, le Commonwealth des Nations regroupe des pays qui, comme le Canada et l’Inde, ont déjà fait partie de l’empire britannique. Cette organisation existe depuis 1947. Elle fait la promotion de valeurs communes, comme la démocratie, l’égalité et les droits humains dans ses pays membres.

188

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Nom :

Groupe :

Date :

3. Consulte la che, puis réponds aux questions.

Nom de l’organisation : Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Objectif : Créer des liens politiques et culturels entre les États qui ont en commun l’usage de la langue française Pays membres : Belgique, Canada, Congo, Côte d’Ivoire, France, Mali, Maroc, Niger, Sénégal, etc.

a) Quel lien unit les pays membres de l’OIF ?

b) Explique pourquoi certains pays d’Afrique utilisent le français et sont membres de l’OIF.

4. Consulte le tableau, puis réponds aux questions. 21 L’IMMIGRATION EN FRANCE

Région de naissance

Part des immigrants en France (%)

Afrique (principalement Algérie, Maroc, Tunisie)

42,3 %

Europe

38,4 %

Asie

14,0 %

Amérique et Océanie

5,2 %

Institut national de la statistique et des études économiques 2010, [en ligne], réf. du 13 janvier 2011.

a) De quelle région du monde viennent la majorité des personnes qui immigrent en France ?

b) Quel est le lien entre les pays d’où viennent la majorité des immigrants africains et la France ?

5. Pourquoi les anciennes colonies entretiennent-elles des relations avec leur ancienne métropole ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

189

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE Compétence 2 Nom :

Groupe :

P. 234

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Fais un bilan de ce que tu as appris sur les conséquences de l’impérialisme colonial en répondant aux questions des pages 190 et 191. Elles te permettront d’organiser l’information que tu as recueillie dans le chapitre.

Activités de synthèse 1. L’impérialisme colonial Complète le schéma ci-dessous. Motivations

• _________________________________________________________

________________

• __________________________________________________________ • Possibilité d’amasser plus de prot et de développer les usines.

Motivations liées à la colonisation

Motivation politique

Motivations

__________________________________________________________ • Les colonies peuvent accueillir le surplus de population européenne.

________________

• __________________________________________________________

________________

__________________________________________________________

________________

Gestion des colonies ________________

Métropole : ________________

Principaux empires coloniaux

• __________________________________________________________

Métropole : ________________

En Afrique

La métropole administre directement sa colonie.

La métropole gouverne par l’intermédiaire de chefs locaux, mais elle contrôle les affaires militaires et la politique extérieure.

Exemples de colonies ou de protectorats : Algérie, Maroc, Tunisie, Madagascar, Afrique occidentale, etc.

Exemples de colonies ou de protectorats : Soudan, Ouganda, Union sud-africaine, Nigeria, etc.

Les frontières de l’Afrique sont redessinées, ce qui provoque des _____________________ entre les peuples.

Conséquences politiques de l’impérialisme En Europe et dans le monde

Les pays européens afrment leur _______________________ et forment des __________________. Des tensions sont à l’origine de la ____________________________________________________.

190

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

2. Des impérialismes comparés Quelles sont les ressemblances et les différences entre l’impérialisme européen et l’impérialisme japonais ? Pour répondre à cette question, remplis le tableau ci-dessous. • • Ressemblances

• • •

Différences



3. Les conséquences de l’impérialisme en Afrique a) Pour conclure, réponds à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre. Inspire-toi de la caricature.

Étapes 3 et 4 P. 234 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Quelles sont les conséquences de l’impérialisme européen sur les populations de l’Afrique ?

Caricature de M. Steydler réalisée en 1911

b) Parmi les concepts suivants, lesquels décrivent le mieux les conséquences sociales et culturelles de la colonisation de l’Afrique ? Coche les bonnes réponses. Acculturation

Discrimination

Civilisation

Industrialisation

Assimilation

Production

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

191

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Nom :

192

Groupe :

Date :

La colonisation redessinée Crée une courte bande dessinée qui illustre les conséquences de l’impérialisme sur les colonies africaines. Ta bande dessinée doit compter une planche de six cases.

a) Consulte des bandes dessinées an de te familiariser avec la façon de disposer les cases sur une planche, les façons de présenter les dialogues et de dessiner des personnages. b) Choisis une métropole et une colonie africaine. c) Trouve des renseignements sur la colonie choisie (année de fondation, type de gestion, réaction de la population à l’arrivée des colonisateurs, etc.). d) Crée deux personnages : un qui représente la métropole (soldat, dirigeant de la colonie, explorateur, etc.) et un autre qui représente le peuple africain. e) Rédige le scénario de ta bande dessinée. • Imagine un scénario en six temps à répartir dans les six cases de la bande dessinée. • Imagine les relations entre les deux personnages. Pour t’aider, sers-toi des questions et des exemples suivants : Quand l’action se déroulet-elle ? Pourquoi les personnages interagissent-ils ? (Exemples : le peuple colonisé se plaint de la façon dont les autorités le traite, les autorités veulent exploiter les terres agricoles des Africains, un missionnaire fonde une école, etc.). • En cinq lignes environ, décris chacune des six scènes imaginées. • Rédige le dialogue ou le texte de chaque personnage. f) Dessine les six cases de ta bande dessinée. Inspire-toi des documents visuels de ton cahier ou de ton manuel. g) Transcris les dialogues que tu as imaginés.

Un explorateur français en Afrique, en 1892

h) Présente ta bande dessinée à ta classe.

CHAPITRE 5 L’expansion du monde industriel

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

CHAP I T RE

La reconnaissance des libertés et des droits civils

6

CONCEPTS Liberté Censure Démocratisation Discrimination Dissidence Droits Égalité Répression Ségrégation

Des Noirs américains manifestent pour de meilleurs emplois à Washington en 1963. Le leader du mouvement, Martin Luther King, est au centre de la photo.

DANS CE CHAPITRE :

ans les sociétés démocratiques d’aujourd’hui, les citoyens sont égaux : ils ont tous les mêmes libertés et les mêmes droits. Cependant, certains groupes sociaux ont acquis des droits et des libertés au cours du XXe siècle, à la suite de revendications et de luttes difciles. Plusieurs personnes ont perdu la vie au cours de ces luttes.

• Tu répondras à la question suivante : Comment certains groupes ont-ils obtenu la reconnaissance de leurs libertés et de leurs droits au XXe siècle ? • Tu utiliseras l’outil 4, Interpréter et construire des repères de temps.

193

Au présent

Au présentAu présent

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Compétence 1

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Lis les pages 194 et 195 et réponds aux questions. Ces pages te permettront d’aborder la mise en contexte du chapitre en rééchissant au respect des libertés et des droits civils dans nos sociétés actuelles.

Les libertés et les droits civils aujourd’hui Droits civils : Droits que la loi garantit à tous les citoyens. Discrimination : Fait de ne pas traiter tous les individus également. 1

Aujourd’hui, la majorité des sociétés démocratiques s’engagent à respecter les libertés et les droits civils. Par exemple, au Québec, les lois garantissent des libertés et des droits égaux à tous les individus, peu importe le sexe, la religion ou l’origine ethnique. De plus, aucun groupe ne peut être considéré comme inférieur, car les mêmes lois s’appliquent à tous. Il ne doit pas y avoir de discrimination.

QUELQUES LIBERTÉS ET DROITS CIVILS

Libertés

Droits

• Liberté de conscience, de pensée, de croyance,

• Droit de vote

de religion • Liberté d’expression, de presse • Liberté de circuler librement • Liberté de réunion et d’association (à condition de respecter la paix)

• Droit à la vie, à la liberté et à la sécurité • Droit de protection légale (avocat) contre les

fouilles, la torture et l’emprisonnement sans preuve (ou droit à la justice) • Droit d’être traité de façon égale devant la loi et sans discrimination (ou égalité juridique)

1. Associe chacune des situations à une liberté ou à un droit civil. • Droit de protection légale • Droit d’être traité de façon égale devant la loi • Liberté d’expression • Liberté de religion

• Droit de vote

Au présent

a) Je peux donner mon opinion sans crainte de répression. b) Si je suis accusé d’un crime ou d’une infraction, j’ai le droit de faire appel à un avocat pour qu’il me défende. c) En tant qu’homosexuel, mes libertés et mes droits civils doivent être respectés devant la loi. d) Je peux pratiquer la religion de mon choix. e) J’ai le droit de choisir le candidat qui me représentera au gouvernement lors des élections.

194

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Encore aujourd’hui, des personnes sont privées de leurs libertés et de leurs droits civils. C’est le cas en Corée du Nord et en Birmanie, par exemple. Dans ces pays, la population est soumise à un régime politique autoritaire. Souvent, les libertés et les droits civils de la population ne sont pas respectés. Par exemple, même si les gens peuvent être appelés à voter, les autorités ne tiennent pas compte de leur choix et le gouvernement leur est souvent imposé. De plus, les citoyens de ces pays n’ont pas le droit de s’opposer au gouvernement. Même dans les sociétés démocratiques, il arrive que des gouvernements votent des lois qui limitent les libertés et les droits civils. Ainsi, un État peut limiter la liberté de circulation s’il craint une menace terroriste. Certaines personnes jugées suspectes peuvent être arrêtées et interrogées sans qu’elles puissent faire appel à un avocat.

Au présent

Être privé de libertés et de droits civils

2. Lis le document. À l’aide du tableau 1 de la page 194, nomme les libertés et les droits civils qui ne sont pas respectés. 2

L’EXPLOITATION DES FEMMES ET DES FILLES

« Au cours des neuf premiers mois de 2009, le Fonds des Nations Unies pour la population a recensé 7500 cas de violences sexuelles à l’encontre de femmes et de lles en République démocratique du Congo (en Afrique). Des témoignages révèlent que des groupes armés ont enlevé des femmes et des lles pour les utiliser comme esclaves sexuelles. » L’actualité des Nations Unies, [en ligne], mars 2010, réf. du 11 avril 2011. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Libertés et droits civils non respectés :

3. Observe le document visuel et lis la légende. Puis,

LA CRISE D’OCTOBRE

Au présent

consulte le tableau 1. Quelles libertés et quels droits civils ont été limités ?

3

En octobre 1970, le gouvernement du Canada décrète la Loi des mesures de guerre. Cette loi autorise les autorités à arrêter et à emprisonner les personnes soupçonnées d’entretenir des liens avec le Front de libération du Québec (FLQ). Le FLQ est considéré comme une organisation terroriste. L’armée occupe la ville de Montréal et surveille les déplacements de certaines personnes. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

195

Groupe :

P. 234

Étape 1 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Au passé

Date :

Lis le contenu des pages 196 et 197 et réponds aux questions. Ces pages t’aideront à poursuivre la mise en contexte du chapitre. Tu aborderas les libertés et les droits civils au cours du XXe siècle an de répondre aux questions : Quoi ? Qui ? Quand ? Comment ?

Les libertés et les droits civils au XXe siècle

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Au début du XX e siècle, même dans les sociétés démocratiques, tous n’ont pas les mêmes libertés et les mêmes droits civils. Par exemple, les droits ne sont pas les mêmes pour les hommes et pour les femmes ou pour des personnes d’origines ethniques différentes. C’est grâce à des luttes et des revendications que les choses ont changé au cours du XX e siècle. Décolonisation : Processus par lequel une colonie obtient son indépendance.

Au début du XXe siècle, des groupes de femmes commencent à revendiquer l’égalité avec les hommes. À partir du milieu du XX e siècle, des colonies réclament leur indépendance et s’engagent sur la voie de la décolonisation. Vers la même époque, les Noirs des États-Unis et d’Afrique du Sud luttent contre la discrimination raciale. Par ailleurs, au XXe siècle, les libertés et les droits civils de certains groupes sont niés. C’est le cas des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

4

DES ÉVÉNEMENTS LIÉS À LA RECONNAISSANCE ET À LA NÉGATION DES LIBERTÉS ET DES DROITS CIVILS 1910

Revendications des femmes

1915

1920

1925

1930

1935

1940

1945

1950

1955

1960

1918 Droit de vote des femmes (Allemagne, Autriche, Canada, Royaume-Uni, Irlande, Pologne, Union soviétique) 1940 Droit de vote des femmes au Québec Droit de vote des 1920 femmes aux États-Unis Publication de l’essai Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir 1949 Marche organisée par Gandhi 1930 pour protester contre la domination britannique en Inde

Mouvement de décolonisation

Indépendance de l’Inde 1947 et du Pakistan Assassinat de Gandhi 1948

Au passé

Conférence de Bandung 1955

196

Luttes contre le racisme Prise du pouvoir par le Parti nazi et 1933 début des mesures anti-juives en Allemagne Adoption des lois de Nuremberg 1935

Négation des droits civils des Juifs

1942 Conférence de Wannsee : Le régime nazi planie l’élimination des Juifs d’Europe.

Nuit de cristal 1938 1910

1915

1920

1925

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

1930

1935

1945 Fin de la Seconde Guerre mondiale 1940

1945

1950

1955

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1960

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

COUP D’ŒIL SUR...

Date :

UN DOCUMENT IMPORTANT

ONU, Déclaration universelle des droits de l’homme, 1948. Texte adapté à des ns pédagogiques.

AIDE TECHNIQUE Cette frise du temps te permet de constater que des événements abordés dans le chapitre se déroulent au même moment. Consulte l’outil 4. 1960

1965

1970

1975

1980

1985

1990

1995

2000

2005

P. 239

2010

2005 Droit de vote des femmes au Koweït

1966 Création de la National Organization for Women aux États-Unis 1980 Droit de vote des femmes en Irak

Au passé

« 1. Tous les êtres humains naissent libres et égaux. 2. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique. 7. Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. 23. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. »

Au passé

Les groupes qui revendiquent la reconnaissance de leurs droits au XX e siècle s’inspirent de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Les signataires du document, adopté par l’ONU en 1948, s’engagent à condamner la discrimination et à encourager le progrès économique et social de l’ensemble des peuples. En voici un extrait.

Au passé

La Déclaration universelle des droits de l’homme

1960 Indépendance de la majorité des colonies de l’Afrique française 1962 Indépendance de l’Algérie 1975 Indépendance de l’Angola 1963 Discours de Martin Luther King aux États-Unis

1990 Indépendance de la Namibie, dernière colonie africaine à obtenir son indépendance 1991 Abolition de l’apartheid en Afrique du Sud

1964 Adoption du Civil Rights Act (interdit la ségrégation raciale aux États-Unis)

1960

1965

1970

1975

1980

1985

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1990

1995

2000

2005

Au passé

1965 Adoption du Voting Rights Act (permet aux Noirs de voter aux États-Unis) 1968 Assassinat de Martin Luther King

2010

PREMIER TEMPS Le contexte

197

Groupe :

Date :

Activités Quoi ? 1. Au début du XX e siècle, tous les humains sont-ils égaux ? Explique ta réponse en donnant un exemple.

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Qui ? 2. Nomme trois groupes qui luttent pour leurs droits au XX e siècle. • • •

3. Nomme un groupe dont les droits sont niés pendant une période précise du XX e siècle.

4. Complète le tableau suivant. a) Associe les revendications au bon groupe. b) Consulte la frise du temps des pages 196 et 197, puis nomme une personne qui participe à ces revendications. Revendication

Groupe

Au passé

Indépendance

198

Égalité des droits entre hommes et femmes Fin de la discrimination raciale

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Personne

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

Quand ? 5. Observe la frise du temps des pages 196 et 197, puis réponds aux questions.

b) Revendications des femmes

c) Mouvement de décolonisation

b) À part les Noirs américains, quel autre groupe revendique la reconnaissance de ses droits aux États-Unis ?

c) Au cours de quelle décennie ont lieu la décolonisation de nombreuses colonies françaises et l’adoption de lois favorisant les droits des Noirs aux États-Unis ?

d) Combien d’années séparent le décès de Gandhi de celui de Martin Luther King ? De quelle façon sont-ils morts ?

e) À partir de quelle année les femmes noires américaines ont-elles le droit d’aller voter ? Explique ta réponse.

Quel événement déclenche la négation des droits civils des Juifs ?

Au passé

f)

Au passé

a) Lutte contre le racisme

Au passé

a) Place en ordre chronologique les thèmes suivants en leur donnant un numéro de 1 à 3.

Comment ?

Au passé

6. Comment les groupes ou mouvements à l’étude dans ce chapitre sont-ils parvenus à faire reconnaître leurs libertés et leurs droits civils ?

7. Quel document inspire les trois groupes ou mouvements à l’étude dans leur lutte pour la reconnaissance de leurs droits civils et de leurs libertés ?

8. En quelle année ce document a-t-il été rédigé ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

199

Groupe :

Au passé

Date :

Le XXe siècle Au cours du XX e siècle, des événements marquants font avancer les luttes pour la reconnaissance des libertés et des droits civils.

La Première Guerre mondiale (1914-1918) Au début du XX e siècle, les rivalités entre les puissances européennes provoquent des tensions dans le monde. Ces tensions mènent à la Première Guerre mondiale. Le conit oppose la Triple-Entente (France, Royaume-Uni, Russie) et ses alliés aux Puissances centrales (Allemagne, AutricheHongrie) et leurs alliés. Le conit devient mondial avec l’entrée en guerre des ÉtatsUnis en 1917 et la participation des colonies. La guerre fait plus de 8 millions de morts. Pendant le conit, une révolution éclate en Russie. La Russie devient un État communiste : elle devient l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). 5

DES SOLDATS ALLEMANDS BLESSÉS EN 1917

6

DES CHÔMEURS VERS 1933

La Grande Crise (1929-1939) À partir de 1929, le monde vit une grave crise économique qui dure plus de 10 ans. Cette crise déstabilise les pays industrialisés. Des banques et des entreprises font faillite et ferment leurs portes. Le nombre de chômeurs grimpe. Espérant se sortir de la misère, des personnes votent pour des partis politiques autoritaires, dont le Parti nazi en Allemagne. La Grande Crise prend n avec le début de la Seconde Guerre mondiale.

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

1789

200

1910

1915

1920

1925

1930

1935

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1940

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) Dans les années 1930, l’Allemagne a de la difculté à se sortir de la crise. Le Parti nazi d’Adolf Hitler prote du mécontentement de la population pour se faire élire. Il met en place un régime raciste, répressif et militaire. L’arrivée au pouvoir des nazis contribue à accroître les tensions en Europe. Cette situation est à l’origine de la Seconde Guerre mondiale.

DES TANKS ALLEMANDS EN 1941

Au passé

7

Au passé

Le conit oppose les Puissances de l’Axe (Allemagne, Italie) et le Japon aux Alliés (Royaume-Uni, France, URSS, États-Unis, etc.). Les affrontements ont lieu en Europe, mais aussi en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Le conit se termine en 1945, lorsque les États-Unis larguent une bombe atomique sur Hiroshima, au Japon. Cette guerre est considérée comme la plus meurtrière de toute l’histoire. Environ 50 millions de personnes y perdent la vie, dont plus de 5 millions de Juifs.

1940

1945

1950

1955

1960

1965

1970

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

201

[Clic médias]

Au passé

Au passé Au passé

Les historiens ont accès à une multitude d’archives qui rappellent les événements du XX e siècle : photographies, lms, émissions de radio, documents informatiques, etc. Plusieurs sites Internet donnent accès à des archives numérisées sur les grands événements de l’époque. Ainsi, tu trouveras des documents nombreux et variés sur le site de Bibliothèque et Archives Canada et sur celui de l’Ofce national du lm du Canada (ONF).

La Guerre froide (1947-1991) À la suite de la Seconde Guerre mondiale, deux superpuissances tentent de s’imposer. D’un côté, les États-Unis, qui forment, avec d’autres pays démocratiques et capitalistes, le bloc de l’Ouest. De l’autre côté, l’URSS, qui domine le bloc de l’Est (surtout des pays communistes). Quelques pays ne s’alignent pas sur l’un ou l’autre des blocs. Pendant près de 50 ans, les relations sont tendues entre les deux blocs. Il n’y a pas de conit armé. Cependant, 8 LE MONDE DURANT LA GUERRE FROIDE EN 1962 les superpuissances se font compétition sur les plans politique et militaire. Chacune possède l’arme nucléaire et menace de s’en servir. Ce conit se termine avec la chute de l’URSS, en 1991.

Au passé

Au passé

Des ressources pour aller plus loin

1970

202

1975

1980

1985

1990

1995

2000

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. a) Sur le ruban du temps, colorie la période correspondant aux événements suivants et inscris-les dans les cases appropriées : • La Première Guerre mondiale • La Seconde Guerre mondiale

• La Grande Crise • La Guerre froide

b) Écris sur le ruban le nom de la grande période historique au cours de laquelle ces événements ont lieu. 1920

1930

1940

1950

1960

1970

1980

1990

2000

2. Quelles sont les conséquences de la Grande Crise ? Coche les bonnes réponses.

Au passé

a) L’économie des pays industrialisés est déstabilisée.

Au passé

1910

b) L’économie des pays industrialisés est stable. c) Le nombre de chômeurs augmente rapidement. d) Les ouvriers se trouvent du travail, ce qui fait redémarrer l’économie. e) La population élit de nouveaux partis politiques autoritaires.

3. Quelles puissances s’affrontent au cours des deux conits suivants ? Seconde Guerre mondiale :

Guerre froide :

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS Le contexte

203

Au passé

Au passé

Au passé Au passé

Nom :

Groupe :

Date :

4. Au cours de quel événement les Juifs voient leurs droits niés en Europe ?

5. De quoi s’agit-il ? Pour répondre à la question, place les lettres des mots encadrés dans le bon ordre. a) Conit qui oppose deux superpuissances, qui disposent de l’arme nucléaire et qui cherchent à dominer le monde. RREUEG EFRIOD : ___________________________________ b) Ville où les États-Unis larguent une bombe atomique à la n de la Seconde Guerre mondiale. ORSIHIMHA : ________________________________ c) Principale caractéristique de la majorité des pays qui font partie du bloc de l’Ouest. AYPS TQUDMRCOÉAIES : _________________________________________________ d) Ensemble des pays communistes au cours de la Guerre froide CLBO ED T’LES : _______________________________________________________________________________

6. À l’aide de la frise du temps des pages 196 et 197 et de celle des pages 200 à 202, réponds aux questions. a) Après quel événement marquant du XX e siècle ces événements ont-ils lieu ? Événement lié à la reconnaissance des droits et libertés

Événement marquant

L’obtention du droit de vote des femmes au Canada L’indépendance de l’Inde et du Pakistan L’adoption du Civil Rights Act aux États-Unis

b) Pendant quel événement marquant du XX e siècle ces événements ont-ils lieu ? Événement lié à la reconnaissance des droits et libertés

Événement marquant

L’obtention du droit de vote des femmes au Québec L’abolition de l’apartheid en Afrique du Sud L’arrivée au pouvoir du parti nazi en Allemagne La Conférence de Wannsee L’indépendance de la majorité des colonies de l’Afrique française

204

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS

LES FAITS Compétence 2

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information qui te permettra de répondre à la question annoncée au début du chapitre (page 193). Pour ce faire, lis les pages 205 à 222 et réponds aux questions.

Les revendications des femmes À la n du XIX e siècle, la majorité des femmes des pays occidentaux n’ont pas les mêmes libertés et droits civils que les hommes. Au cours du XX e siècle, plusieurs d’entre elles revendiquent l’égalité avec les hommes.

La discrimination envers les femmes Au début du XX e siècle, la loi considère les femmes comme des personnes mineures. Elles sont donc sous la responsabilité de leur père, puis de leur mari. Elles sont aussi victimes de discrimination : elles n’ont pas le droit de voter ou d’être élues, de posséder une propriété, de pratiquer certains métiers ni de faire des études supérieures. Suffragette : Femme qui milite pour le droit de vote. Pamphlet : Écrit, court et souvent politique, qui a pour but de critiquer une situation ou de défendre une cause.

Les premières revendications des femmes Vers la n du XIX e siècle et au début du XX e siècle, des groupes de femmes s’impliquent dans des causes sociales et dans la défense des droits humains. Aux États-Unis, par exemple, certaines femmes fondent des groupes d’entraide pour les plus démunis. En s’engageant dans ces activités humanitaires, les femmes prennent conscience qu’elles ont un rôle à jouer dans la société en dehors de leurs tâches à la maison. Les femmes du Royaume-Uni sont parmi les premières à revendiquer des droits politiques, dont le droit de vote. Elles forment des associations de suffragettes et organisent des événements : elles manifestent, dérangent des assemblées politiques, font des grèves de la faim, publient des pamphlets et des livres an de faire reconnaître leurs droits civils. Les autorités réagissent par la répression. Des manifestantes sont arrêtées et emprisonnées. De plus, certains groupes fondent des associations pour s’opposer au droit de vote des femmes. Peu à peu, les femmes obtiennent le droit de vote.

UNE SUFFRAGETTE MANIFESTE AUX ÉTATS-UNIS EN 1917 9

Cette suffragette réclame la libération de militantes emprisonnées. Sur sa pancarte, on peut lire « Réclamer la liberté pour les femmes n’est pas un crime ». (Traduction libre) DEUXIÈME TEMPS Les faits

205

Nom :

Groupe :

Date :

10 LE DROIT DE VOTE DES FEMMES DANS QUELQUES PAYS

Pays ou province

Date

Australie

1902

Allemagne, Autriche, Canada, Irlande, Pologne, Royaume-Uni, URSS

1918

Province de Québec

1940

France

1944

Italie, Japon

1945

Afghanistan, Congo, Iran, Maroc

1963

Koweït

2005

UNE OUVRIÈRE DANS UNE USINE DE 11 FUSILS-MITRAILLEURS AU CANADA EN 1941

L’éducation est aussi une façon, pour les femmes, d’améliorer leur sort. Toutefois, le droit à l’éducation leur est souvent refusé. Par exemple, au Québec, il faut attendre 1911 pour qu’une femme soit admise en droit à l’université, et 1918 pour qu’une femme soit admise en médecine.

Les femmes sur le marché du travail Au cours des deux guerres mondiales, les femmes occupent une place importante sur le marché du travail. Elles remplacent les hommes partis combattre. À la n de chacune des guerres, plusieurs femmes conservent leur emploi, ce qui leur permet d’avoir plus d’autonomie. Elles sont de plus en plus présentes sur le marché du travail. Certaines pratiquent des métiers habituellement réservés aux hommes, comme la mécanique et la soudure.

COUP D’ŒIL SUR...

UN ROI MARQUANTES COLONISATEUR DES FEMMES Au XX e siècle, plusieurs Québécoises militent pour les libertés et les droits des femmes. Parmi elles, Marie Lacoste Gérin-Lajoie (1867-1945) travaille à changer les mentalités quant au rôle des femmes dans la société. Elle lutte pour le droit de vote des femmes. Simonne Monet-Chartrand (1919-1993) milite aussi pour la reconnaissance des droits des femmes. Elle participe entre autres à la fondation de la Fédération des femmes du Québec, en 1966. Cette association défend les droits des femmes et propose des solutions pour atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes. Marie Lacoste Gérin-Lajoie Simonne Monet-Chartrand

206

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Des mouvements féministes Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs pays accordent le droit de vote aux femmes. Cependant, elles continuent d’être victimes de discrimination. En 1948, l’ONU adopte la Déclaration universelle des droits de l’homme. Cette déclaration précise que tous les êtres humains naissent libres et égaux, sans distinction de sexe. Les femmes s’appuient sur ce principe pour revendiquer, entre autres, l’égalité d’accès à l’emploi et l’égalité salariale. Féministe : Qui est en faveur des droits des femmes.

Au cours des années 1970 et 1980, des mouvements féministes réclament un rôle plus grand pour les femmes dans la société. Certaines féministes veulent donner aux femmes la maîtrise de leur destinée en revendiquant, par exemple, des lois permettant le divorce, la contraception et l’avortement.

12 QUELQUES GAINS OBTENUS PAR LES FEMMES AU CANADA

1908

Établissement des premiers collèges classiques pour jeunes lles à Montréal.

1927

Reconnaissance des femmes comme étant des « personnes » sur le plan juridique.

1961

Élection de Marie Kirkland-Casgrain, première femme à l’Assemblée nationale du Québec.

1964

Au Québec, accessibilité des femmes à tous les programmes d’enseignement.

1964

Au Québec, adoption de la loi sur l’égalité juridique des époux. La femme mariée n’est plus considérée comme une mineure.

1968

Modication de la loi sur le divorce : le divorce est plus facile à obtenir.

1969

Adoption du Bill Omnibus : l’avortement et la contraception ne sont plus des actes criminels.

1971

Les femmes peuvent devenir jurés au cours de procès.

1974

Au Québec, adoption d’une politique en matière de garderies.

1986

Adoption de la loi sur l’équité en matière d’emploi.

1993

Kim Campbell devient première femme chef du gouvernement du Canada.

COUP D’ŒIL SUR...

UN LIVRE MARQUANT Le Deuxième Sexe Simone de Beauvoir (1908-1986) est une écrivaine française. En 1949, elle publie Le Deuxième Sexe. Dans cet essai, elle veut démontrer que la femme n’est pas un être inférieur. Elle veut montrer que ce sont les lois mises en place par les hommes et les traditions occidentales qui ont fait de la femme un être inférieur dans la société. L’ouvrage devient une référence pour les féministes au cours du XX e siècle.

Simone de Beauvoir

DEUXIÈME TEMPS Les faits

207

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Au début du XX e siècle, les femmes sont victimes de discrimination dans les sociétés occidentales. Donne deux exemples de discrimination. •



2. Complète le texte à l’aide de la banque de mots. • Causes sociales • Droits politiques

• Droit à l’éducation

• Groupes d’entraide

• Droit de vote

• Rôle

• Royaume-Uni

À la n du XIX e siècle et au début du XX e siècle, des femmes décident d’agir pour faire avancer les ____________________________. Elles fondent des _________________________________. Dans ces groupes, elles prennent conscience qu’elles ont un __________________ à jouer dans la société. C’est au __________________________________ que les femmes commencent à revendiquer des ______________________________, comme le ____________________________. Les femmes revendiquent aussi le __________________________________.

3. Observe les documents visuels et réponds aux questions. a) Quel est le nom des associations de femmes qui réclament le droit de vote ?

b) Comment les autorités réagissent-elles à leurs revendications ?

Londres en 1910

Londres en 1913

208

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

4. Nomme un autre type d’opposition aux suffragettes.

5. Dans la grille ci-dessous, trouve et encercle les mots qui correspondent à six moyens utilisés par les femmes au cours du XX e siècle pour faire reconnaître leurs droits. H T A F

F

S N O

I

T A

S T

L H P M A P G R E V E

E

S N O

I

I

C H E S R T S X I

C O S S A P

T A T S E

C S E R V

I

L

F

I

J

N A M

V X C Q M F A

6. Après quels événements mondiaux les femmes de plusieurs pays obtiennent-elles le droit de vote ?

7. Quel est l’impact des deux guerres mondiales sur la situation des femmes ? Coche les bonnes réponses. a) Les femmes occupent une place de plus en plus grande sur le marché du travail. b) Les femmes doivent attendre la n des guerres pour pouvoir intégrer le marché du travail. c) Plusieurs femmes conservent leur emploi et leur autonomie après les guerres. d) Toutes les femmes retournent à la maison à la n des guerres.

Des ouvrières en 1941

8. Voici trois articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Coche l’article sur lequel les femmes appuient leurs revendications. Article 2.1 : Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés sans distinction de race, de sexe, de langue, de religion.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Article 3 : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 18 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

209

Nom :

Groupe :

Date :

9. En 1964, l’écrivaine Betty Friedan (1921-2006) publie La femme mystiée. Cet ouvrage inspire le mouvement féministe américain. Friedan participe aussi à la fondation de la National Organization for Women, en 1966. L’organisation dénonce la discrimination envers les femmes. Voici un extrait de l’ouvrage. « Lorsque les femmes ne vivront pas seulement pour leur mari ou leurs enfants, les hommes n’auront plus peur de l’amour ni de la force des femmes. Ils n’auront plus besoin de dominer la femme pour se sentir des hommes. » Betty Friedan, La femme mystiée, 1964. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Selon Betty Friedan, pour qui vivent les femmes ?

b) Selon elle, de quoi les hommes ont-ils peur ?

c) Quelle autre écrivaine inspire les féministes au cours du XX e siècle ?

d) Nomme une des fondatrices de la Fédération des femmes du Québec.

10. a) Revois tes réponses à la question 1. Au cours du XXe siècle, les femmes réussissent-elles à éliminer les discriminations ? Explique ta réponse.

b) Nomme trois gains obtenus par les femmes grâce à leurs revendications. •



• Une étudiante universitaire

210

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Le mouvement de décolonisation Autonomie : Situation d’un État qui peut gérer ses affaires internes et éventuellement se gouverner seul. Indépendance : Situation d’un pays qui a une autonomie politique et qui se gouverne seul. Ségrégation : Fait de traiter différemment un groupe, par exemple sur la base de l’origine ethnique ou de la religion.

Les colonies participent à la Première Guerre mondiale, aux côtés de leur métropole. Une fois le conit terminé, elles réclament plus d’autonomie en échange de leur participation. Dans les années 1930, des colonies, dont l’Irak et l’Égypte, revendiquent même leur indépendance : c’est le début de la décolonisation. Dans la seconde moitié du XX e siècle, les autres colonies d’Asie et d’Afrique réclament à leur tour leur indépendance.

Discrimination et revendications À la suite de la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses colonies n’ont toujours pas obtenu leur indépendance. Les habitants des colonies sont victimes de discrimination et de ségrégation. Par exemple, ils ne peuvent pas accéder à certains postes administratifs ou politiques. De plus, leur territoire est contrôlé par des étrangers qui exploitent leurs ressources. Les habitants des colonies s’opposent donc à la domination étrangère. Ils forment des mouvements nationalistes qui luttent pour l’indépendance.

13 LES PRINCIPALES CAUSES DE LA DÉCOLONISATION

Causes économiques

• Les métropoles n’ont plus les capitaux nécessaires pour administrer leurs colonies. • Les habitants des colonies veulent participer au développement économique de leur

territoire et en tirer les bénéces. Causes politiques

• Les habitants des colonies rejettent la domination étrangère. • Les habitants des colonies souhaitent participer davantage à la gestion de leur territoire. • Les habitants des colonies sont déçus du manque de reconnaissance des métropoles à

la suite de leur participation aux guerres. Causes culturelles

• La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 incite la communauté

internationale à dénoncer l’impérialisme. • La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 incite les habitants des

colonies à revendiquer le respect de leurs droits et la reconnaissance de leur autonomie. • Les habitants des colonies refusent de se voir imposer la culture des métropoles.

14 LE DROIT À L’AUTODÉTERMINATION

Autodétermination : Droit d’un peuple à se diriger.

En 1945, la Charte des Nations Unies (ONU) reconnaît aux peuples le droit de choisir leur gouvernement, en dehors de toute inuence étrangère : c’est ce qu’on appelle l’« autodétermination ».

« Un des buts des Nations Unies est de développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l’égalité de droits des peuples et de leur droit à se diriger eux-mêmes. » Charte des Nations Unies, 1945. Texte adapté à des ns pédagogiques.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

211

Nom :

Groupe :

Date :

Un exemple : l’indépendance de l’Inde Dissidence : Situation d’une personne ou d’un groupe qui exprime son désaccord et qui s’oppose aux règles.

L’Inde est une des premières colonies à lutter pour son autonomie et son indépendance. Déjà, à la n du XIX e siècle, des militants nationalistes indiens remettent en question la domination britannique. Ils forment le Parti du Congrès. Au début du XX e siècle, le Parti afche sa dissidence à l’égard du Royaume-Uni et organise plusieurs manifestations. Il tente aussi de négocier une plus grande autonomie avec le Royaume-Uni. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le Parti du Congrès exige l’indépendance de l’Inde en échange de sa participation à la guerre. Toutefois, ce n’est qu’en 1947, après de longues négociations, que les Britanniques se retirent du territoire. Deux États indépendants sont alors formés : l’Inde et le Pakistan. COUP D’ŒIL SUR...

UN MILITANT INDIEN Gandhi et la non-violence Mohandas Karamchand Gandhi (1869-1948) est un leader indien. Il est membre du Parti du Congrès. Il propose aux Indiens de résister à la domination britannique par des pratiques non violentes. Par exemple, il suggère de boycotter les produits britanniques. Il encourage la désobéissance civile en incitant les Indiens à ne pas payer leurs impôts et à démissionner de leurs emplois. Il participe à des manifestations paciques. Il meurt assassiné. Gandhi (à gauche) lors d’une marche contre la domination britannique, en 1930

Boycotter : Refuser de consommer ou d’acheter des produits dans le but de protester. Désobéissance civile : Refus de se soumettre à une loi, à un règlement ou aux autorités dans le but de protester.

S’associer pour rejeter la domination étrangère En 1955, c’est le début de la Guerre froide. Deux grands blocs (États-Unis et URSS) s’affrontent pour dominer le monde. Plusieurs États d’Asie et d’Afrique (dont la majorité sont encore des colonies) se réunissent à Bandung, en Indonésie. Ils refusent d’être sous la domination étrangère, peu importe le bloc. Ils afrment leur droit à l’autodétermination. La conférence de Bandung est à l’origine de la décolonisation de plusieurs États, entre autres en Afrique.

15 LA DÉCLARATION DE BANDUNG

Les 29 États réunis à Bandung s’entendent sur quelques principes importants.

« La conférence est d’accord : - Pour déclarer que la question des peuples soumis à la domination étrangère et à l’exploitation est une négation des droits fondamentaux de l’homme. - Pour déclarer qu’elle appuie la cause de l’indépendance de ces peuples. » Arthur Conte, Bandung, tournant de l’Histoire, 1965. Texte adapté à des ns pédagogiques.

212

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

La décolonisation de l’Afrique Après l’Inde et d’autres colonies d’Asie, les colonies d’Afrique revendiquent leur indépendance à partir des années 1950. Toutefois, en Afrique, la lutte contre la domination coloniale se fait souvent dans la violence. Par exemple, en Afrique du Nord, les mouvements nationalistes sont durement réprimés par les métropoles. Les affrontements se transforment parfois en guerres qui font des milliers de morts. En 1960, l’ONU adopte une déclaration d’indépendance des colonies. Cette déclaration pousse les métropoles à négocier leur départ et à accorder leur indépendance aux colonies de manière pacique. Une fois indépendantes, les anciennes colonies s’afrment sur la scène internationale. Elles deviennent, par exemple, membres de l’ONU. LA GUERRE D’INDÉPENDANCE 16 DE L’ALGÉRIE, DE 1954 À 1962 17 L’OBTENTION DE L’INDÉPENDANCE EN AFRIQUE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

213

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Quelles sont les deux principales revendications des habitants des colonies après la Première Guerre mondiale ? • •

2. Coche les énoncés qui décrivent la discrimination que subissent les habitants des colonies. a) Les habitants des colonies n’ont pas accès à des postes importants. b) Les habitants des colonies possèdent les meilleures terres. c) L’économie des colonies est contrôlée par des étrangers. d) Les métropoles imposent leur culture aux habitants des colonies.

3. Relis l’extrait de la Charte de l’ONU à la p. 211, puis réponds aux questions. a) Explique dans tes mots ce que signie le droit des peuples à l’autodétermination.

b) Nomme deux principes sur lesquels s’appuient ceux qui réclament l’indépendance. • •

4. Associe chacun des énoncés suivants à une cause de la décolonisation en notant la lettre correspondante. A. Cause politique

B. Cause économique

C. Cause culturelle

a) Les métropoles sont ruinées à cause des guerres et elles ont de la difculté à gérer leurs colonies. b) Depuis l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme par l’ONU en 1948, la communauté internationale voit l’impérialisme d’un mauvais œil. c) Les peuples colonisés veulent contribuer au développement de leur territoire. d) Les peuples colonisés refusent d’être dominés par des étrangers.

214

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

5. Relis la page 212 et observe la caricature. Réponds ensuite aux questions. a) Qui est le personnage qui s’oppose au soldat britannique ? Que revendique-t-il ?

b) Les deux personnages ont-ils les mêmes moyens ? Explique ta réponse.

c) Comment se nomme la façon de résister à la domination étrangère que le personnage assis encourage ?

Une illustration réalisée en 1930

d) En quelle année ce personnage réalise-t-il son objectif ?

6. Quel est le message des 29 États à la conférence de Bandung en 1955 ?

7. Lis le document et réponds aux questions. Léopold Sédar Senghor (1906-2001) est un homme politique et un poète sénégalais. Dans ses œuvres, il critique l’assimilation des cultures noires à celle des colonisateurs. Il valorise la culture des Noirs, qu’il nomme la « Négritude ».

« Je crois, d’abord et par-dessus tout, à la culture négro-africaine, c’est-à-dire à la Négritude, à son expression en poésie et dans les arts. » Léopold Sédar Senghor, Ce que je vois, 1988.

a) Que fait Léopold Senghor pour s’opposer au colonialisme ?

b) Quelle autre personne adopte des pratiques non violentes pour s’opposer à la domination de son pays ?

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

215

Nom :

Groupe :

Date :

8. Nomme six actions menées par les opposants au colonialisme pour revendiquer leur indépendance. • ____________________________________

• ____________________________________

• ____________________________________

• ____________________________________

• ____________________________________

• ____________________________________

9. Observe les documents visuels. Pour chacun, précise la façon dont les autorités coloniales réagissent aux mouvements de lutte pour l’indépendance.

L’Algérie en 1960

La Tunisie en 1955

Réaction des autorités coloniales :

Réaction des autorités coloniales :

10. Consulte la carte à la page 213 et réponds aux questions. a) Quel est le résultat des actions menées par les opposants au colonialisme ?

b) Précise la date d’indépendance des pays suivants. Algérie : ________________ Soudan : ________________ Côte-d’Ivoire : ________________ Angola : ________________ Madagascar : ________________

Zambie : ________________

c) Quels pays d’Afrique obtiennent leur indépendance à la suite d’une guerre ?

d) Durant quelle décennie la majorité des pays d’Afrique acquièrent-ils leur indépendance ?

216

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

Des luttes contre le racisme Dans la seconde moitié du XX e siècle, les Noirs des États-Unis et d’Afrique du Sud réclament le respect de leurs droits civils et l’égalité avec les Blancs. Pour ce faire, ils s’appuient, entre autres, sur la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

Les luttes des Noirs aux États-Unis Constitution : Ensemble des lois qui caractérisent l’organisation politique d’un pays.

Au début du XX e siècle, les libertés et les droits civils des Noirs ne sont pas respectés dans certaines parties des États-Unis, surtout au sud. Pourtant, selon la Constitution de ce pays, les Noirs bénécient des mêmes droits que les Blancs. En réalité, les Noirs sont victimes de ségrégation. Par exemple, ils ne peuvent pas fréquenter les mêmes écoles ni les mêmes lieux publics (restaurants, parcs, lieux de travail, etc.) que les Blancs. Les Noirs subissent aussi de la discrimination : ils peuvent difcilement voter ou fréquenter l’université. Des groupes racistes intimident les populations noires. Par exemple, des membres du Ku Klux Klan (une société secrète raciste) menacent de tuer les Noirs qui voudraient exercer leur droit de vote. Après la Seconde Guerre mondiale, des militants mettent sur pied divers mouvements et associations pour les droits des Noirs. La majorité d’entre eux favorisent des actions non violentes comme des manifestations paciques et des boycottages. Par exemple, en 1955, Rosa Parks refuse de céder sa place à un Blanc dans un autobus en Alabama. En agissant de cette façon, elle pratique une forme de désobéissance civile. Rosa Parks est arrêtée et condamnée à payer une amende. Son arrestation déclenche un vaste mouvement de protestation contre la ségrégation raciale. Au cours de ces manifestations, la police a souvent recours à la répression à l’endroit des manifestants.

UN GESTE D’INTIMIDATION DU KU KLUX KLAN EN FLORIDE, 18 EN 1939

ROSA PARKS EN 1956 19 DEUXIÈME TEMPS Les faits

217

Nom :

Groupe :

Date :

Les effets de la lutte pour la reconnaissance des droits civils des Noirs se font sentir à partir des années 1960. Le gouvernement des États-Unis adopte alors deux lois. • En 1964 : Le Civil Rights Act (loi sur les droits civils) reconnaît l’égalité des droits entre Blancs et Noirs et interdit la ségrégation. • En 1965 : Le Voting Rights Act (loi sur le droit de vote) réafrme le droit de vote des Noirs. COUP D’ŒIL SUR...

UN DÉFENSEUR DES DROITS CIVILS Martin Luther King Martin Luther King (1929-1968) est né dans le sud des États-Unis. Principal leader de la communauté noire, il organise des manifestations et des actions non violentes. Il lutte contre la ségrégation et pour l’égalité des droits entre Noirs et Blancs. En 1963, il prononce un discours qui est devenu célèbre. Il meurt assassiné en 1968.

« Je rêve que, un jour, mes petits-enfants vivront dans un pays où on ne les jugera pas à la couleur de leur peau mais à la nature de leur caractère. Je rêve que, un jour, les garçons et lles noirs, les garçons et lles blancs, pourront tous se prendre par la main comme frères et sœurs. Je fais aujourd’hui un rêve ! »

Martin Luther King (au centre) lors d’une manifestation en 1965

Martin Luther King, 1963.

20 L’AFRIQUE DU SUD

Les luttes contre l’apartheid en Afrique du Sud En 1948, le gouvernement d’Afrique du Sud, contrôlé par des Blancs, adopte la loi de l’apartheid. Cette loi établit une ségrégation selon les origines ethniques. Elle nie les libertés et les droits des non-Blancs. Par exemple, les non-Blancs n’ont pas le droit d’habiter ni même de circuler dans les quartiers des Blancs. Ils peuvent uniquement fréquenter les lieux publics (écoles, restaurants, etc.) qui leur sont réservés. Leur droit de vote est limité et ils ne sont pas représentés au sein du gouvernement. Ils sont regroupés dans des quartiers surpeuplés, ce qui contribue à la détérioration de leurs conditions de vie.

218

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

COUP D’ŒIL SUR...

UN MILITANT SUD-AFRICAIN Nelson Mandela Nelson Mandela (né en 1918) a longtemps fait partie du Congrès national africain (ANC, African National Congress). Le parti milite contre l’apartheid et réclame l’égalité des droits. En 1962, Mandela est arrêté. On l’accuse d’avoir tenté de renverser le gouvernement. Il est condamné à la prison à vie. Il est libéré en 1990. En 1994, il devient le premier président noir d’Afrique du Sud. Nelson Mandela en 1952

Dans les années 1950 et 1960, des associations et des partis politiques réclament l’égalité des droits. Toutefois, le gouvernement refuse d’abolir l’apartheid. Dans les années 1970 et 1980, la résistance s’organise. Les militants planient des manifestations paciques et des journées de grève. Le gouvernement réprime ces actions, qui sont interdites par la loi. Par exemple, en 1976, des étudiants noirs manifestent dans la ville de Soweto. La police ouvre le feu. Bilan de l’émeute : des dizaines de morts et des centaines de blessés. Cette émeute attire l’attention de l’opinion publique mondiale sur le racisme en Afrique du Sud.

21 L’ÉMEUTE DE SOWETO EN 1976

Démocratisation : Fait d’accorder à l’ensemble de la population, sans discrimination, les droits civils et politiques.

Les opposants à l’apartheid sont de plus en plus nombreux. Plusieurs pays et organisations internationales, dont l’ONU, critiquent l’apartheid. Des entreprises étrangères refusent de faire affaire avec l’Afrique du Sud, et les athlètes sud-africains sont exclus des Jeux olympiques. Ces pressions, ajoutées aux tensions dans le pays, forcent le gouvernement à abolir l’apartheid en 1991. En 1994, les premières élections multiraciales ont lieu. C’est le début de la démocratisation du pays.

LES PREMIÈRES ÉLECTIONS MULTIRACIALES EN 1994 22 DEUXIÈME TEMPS Les faits

219

Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Sur quel document et sur quel principe s’appuient les mouvements de lutte contre la ségrégation et le racisme ? Lis les pages 197 et 217 pour répondre à la question. Document : Principe :

2. Que revendiquent les Noirs en Afrique du Sud et aux États-Unis ? Complète le mot entrecroisé ci-dessous pour trouver la réponse. 1. Établissement d’enseignement que les Noirs peuvent difcilement fréquenter aux États-Unis dans la première moitié du XX e siècle. 2. Fait de séparer ou d’isoler un groupe du reste de la société. 3. Fait de ne pas traiter tous les individus également. 4. Endroits (restaurants, parcs, etc.) souvent divisés selon l’origine ethnique de ceux qui les fréquentent. 5. Droits que les Noirs des États-Unis ont de la difculté à faire respecter jusqu’au milieu du XX e siècle. 6. Action menée par des groupes racistes contre la population noire des États-Unis, notamment les jours d’élection. 7. Exemple de droit que les Noirs des États-Unis ont de la difculté à faire respecter jusqu’au milieu du XX e siècle.

1

U R

2 C

3 I

4

P

5 6

I

N

7

O

Réponse : ___ ____ ____ ____ ____ ____ ____

3. Précise si les énoncés suivants se rapportent au Civil Rights Act (CRA) ou au Voting Rights Act (VRA). a) Permet aux Noirs de voter librement le jour des élections fédérales : b) Permet aux Noirs de fréquenter les mêmes endroits publics que les Blancs : c) Établit clairement que tous les citoyens américains ont le droit de voter : d) Reconnaît l’égalité des droits entre Blancs et Noirs :

220

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS LES FAITS Nom :

Groupe :

Date :

4. Donne trois exemples de discrimination vécue par les populations non blanches d’Afrique du Sud pendant l’apartheid. •





5. Comment réagit-on ailleurs dans le monde devant l’apartheid en Afrique du Sud ? Donne deux exemples d’actions. •



6. Explique le rôle de chacun des personnages dans la lutte contre le racisme.

Rosa Parks en 1965

Nelson Mandela en 1990

Martin Luther King en 1965

Rôle : Elle

Rôle : Il

Rôle : Il

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS Les faits

221

Nom :

Groupe :

Date :

7. Complète le texte suivant. Les luttes pour la reconnaissance des ______________ des Noirs prennent différentes formes. Aux _______________________, plusieurs actions entreprises par les communautés noires sont __________________________. Rosa Parks fait de la ________________________________ et Martin Luther King organise des _________________________ paciques. En Afrique du Sud, les opposants à l’ _________________________ organisent aussi des manifestations et des journées de _______________________. Certaines manifestations dégénèrent en _______________________.

8. Nomme trois réactions des autorités aux manifestations contre la ségrégation. • • • Des manifestants attaqués en Afrique du Sud, en 1985

9. Quels sont les gains des Noirs aux États-Unis et en Afrique du Sud dans la seconde moitié du XXe siècle ? Quelles sont les conséquences de ces gains ? Pour répondre à ces questions, complète le schéma à partir de la banque de mots. • Apartheid • Civil Rights Act • Démocratisation • Discrimination • Droits civils • Élections multiraciales • Ségrégation (à placer deux fois) • Voting Rights Act

ÉTATS-UNIS

AFRIQUE DU SUD

GAINS

CONSÉQUENCES

GAINS

CONSÉQUENCES

Adoption du

Fin de la

Abolition de

Fin de la

____________________

____________________

l’___________________

____________________

en 1964 et du

et de la

et organisation des

et début de la

____________________

____________________

premières

____________________

en 1965.

et reconnaissance des

____________________

du pays.

_____________________

____________________

des Noirs.

222

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS

AILLEURS

Compétence 2

Le génocide des Juifs

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information sur la situation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, aux pages 223 et 224. Tu pourras comparer cette situation à celle d’autres groupes au XX e siècle en répondant aux questions des pages 225 et 226.

La privation des libertés et des droits civils des Juifs En 1933, le Parti nazi d’Adolf Hitler s’empare du pouvoir en Allemagne. Il adopte une politique raciste qui demeure en vigueur jusqu’à la n de la Seconde Guerre mondiale en 1945.

La politique antijuive du Parti nazi Propagande : Action de diffuser une idée dans le but d’inuencer l’opinion publique. Censure : Interdiction de diffuser une information ou d’exprimer une opinion.

Certains groupes (Juifs, Noirs, tsiganes, handicapés et homosexuels) sont victimes de discrimination et de ségrégation dans l’Allemagne nazie. À partir de 1933, le Parti nazi adopte une série de lois qui retirent aux Juifs leurs libertés et leurs droits civils. De plus, les nazis utilisent la propagande pour inuencer l’opinion publique et humilier les Juifs. L’État se sert aussi de la censure pour empêcher la diffusion des idées qui sont contraires à sa politique.

23 QUELQUES LOIS ET ACTIONS ANTIJUIVES

Date

Lois et actions antijuives

1933

• Boycottage des entreprises et des

magasins juifs. • Interdiction aux Juifs de publier des journaux. 1935

• Adoption des lois de Nuremberg :

les Juifs perdent leur citoyenneté allemande et ne peuvent pas se marier avec des non-Juifs. 1936

• Interdiction pour les médecins juifs

de soigner des non-Juifs. 1938

• Pillage des magasins juifs et

incendie des synagogues. • Exclusion des élèves juifs des écoles allemandes. • Interdiction pour les Juifs de posséder des magasins.

24 LA NUIT DE CRISTAL

En 1938, les magasins juifs et les synagogues sont incendiés. DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Le génocide des Juifs

223

Nom :

Groupe :

Date :

Un génocide Génocide : Extermination d’un groupe ethnique, religieux ou social.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne envahit plusieurs pays d’Europe. Dans tous ces pays, les Juifs perdent leurs libertés et leurs droits civils. À partir de 1941, le gouvernement nazi planie le génocide des Juifs d’Europe. En 1942, lors de la Conférence de Wannsee, les nazis conrment qu’ils veulent exterminer le peuple juif. C’est ce qu’ils appellent la « solution nale ». Des camps d’extermination s’ajoutent aux camps de concentration où étaient rassemblés des Juifs et les opposants aux nazis. Les Juifs y sont emprisonnés dans des conditions horribles ou tués, souvent dès leur arrivée. Plus de 1,1 million de personnes, dont 960 000 Juifs, meurent en 5 ans dans le plus grand camp, Auschwitz. À la n de la guerre, plus de 5 millions de Juifs ont été tués.

25 LE CAMP D’AUSCHWITZ EN POLOGNE, EN 1945

COUP D’ŒIL SUR...

UN FILM MARQUANT La liste de Schindler Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des personnes s’opposent au régime nazi et défendent les droits des Juifs. Lorsque ces personnes sont dénoncées aux autorités, elles sont emprisonnées ou tuées. Plusieurs résistent donc dans l’ombre. C’est le cas d’Oscar Schindler. Cet industriel d’origine allemande remet aux autorités des camps une liste de prisonniers qu’il fait transférer et travailler dans son usine. La plupart des Juifs qui travaillent pour Schindler sont donc sauvés de l’extermination. En 1993, le cinéaste Steven Spielberg a raconté ces événements dans son lm intitulé La liste de Schindler.

224

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, Le génocide des Juifs Nom :

Groupe :

Date :

Activités 1. Complète le repère de temps.

AIDE TECHNIQUE

a) Ajoute les dates manquantes sur l’échelle.

Sers-toi de ce que tu as appris sur les repères de temps pour compléter l’échelle de celui-ci.

b) Trouve les dates des événements suivants et place les événements sur le repère. • La prise du pouvoir par le Parti nazi en Allemagne • La Seconde Guerre mondiale • La Conférence de Wannsee

Consulte l’outil 4.

1929

P. 239

1946

2. Précise la date de chacun des événements suivants. Puis, numérote-les selon un ordre chronologique. Date

Événement

Ordre

a) Adoption des lois de Nuremberg b) Pillage des magasins juifs c) Début de la planication du génocide des Juifs par les Nazis d) Prise du pouvoir par Hitler en Allemagne e) Réalisation du lm La liste de Schindler par Steven Spielberg f) Interdiction pour les médecins juifs de soigner des non-Juifs g) Fin de la Seconde Guerre mondiale

3. Coche les mesures que le gouvernement nazi adopte pour nier les libertés et les droits civils des Juifs. Censure et propagande

Lois racistes

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Extermination

DEUXIÈME TEMPS Ailleurs, Le génocide des Juifs

225

Nom :

Groupe :

Date :

4. Lis le document et réponds à la question. Anne Frank (1929-1945) est une jeune Juive qui vit aux Pays-Bas. Quand les Allemands envahissent son pays, la famille se cache. De 1942 à 1944, Anne écrit le journal de sa vie cachée. Elle est arrêtée en 1944 et elle meurt dans un camp de concentration.

« Les lois antijuives se sont succédées sans interruption et notre liberté de mouvement a été de plus en plus limitée. Les Juifs n’ont pas le droit de circuler en autobus ; les Juifs n’ont pas le droit de sortir dans la rue de huit heures du soir à six heures du matin ; les Juifs n’ont pas le droit de fréquenter les théâtres, les cinémas et autres lieux de divertissement ; les Juifs doivent fréquenter des écoles juives, et ainsi de suite. » Le journal d’Anne Frank, 1992. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Quelle est la situation des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale ?

5. Qu’arrive-t-il aux personnes qui s’opposent aux politiques nazies ? •



6. Quel moyen les nazis adoptent-ils pour mettre en œuvre la « solution nale » ?

7. La situation des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale est-elle la même que celle d’autres groupes dont les libertés et les droits civils ne sont pas respectés au XX e siècle ? Ces groupes subissent-ils le même sort que les Juifs ? Explique ta réponse.

226

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Compétence 3

P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Établis le lien entre le rôle des individus dans la reconnaissance des libertés et des droits civils au XXe siècle et aujourd’hui. Pour ce faire, lis les pages 227 à 229 et réponds aux questions.

L’individu et la reconnaissance des libertés et des droits civils Au cours du XXe siècle, des individus se sont battus pour les libertés et les droits civils. Aujourd’hui, des lois garantissent ces libertés et ces droits dans les sociétés démocratiques. Cependant, il y a encore des inégalités. En effet, il existe des pays où les libertés et les droits ne sont pas respectés.

Des organisations de défense des droits Des organisations mènent des actions concrètes pour dénoncer les situations où les libertés et les droits civils ne sont pas respectés. Ils proposent des solutions pour éliminer ces situations.

1. Voici des ches qui présentent différentes organisations. a) Quelles organisations défendent les libertés et les droits civils ? Coche les bonnes réponses. b) Dans les ches, surligne les actions concrètes que les organisations entreprennent pour faire respecter les droits fondamentaux.

Nom de l’organisation : Amnistie internationale.

Nom de l’organisation : Human Rights Watch.

Nom de l’organisation : Greenpeace.

Mission : Militer pour le respect des droits humains et dénoncer les situations où les droits ne sont pas respectés.

Mission : Protéger et défendre les droits fondamentaux, enquêter sur des situations où les droits fondamentaux ne sont pas respectés et dénoncer ces situations.

Mission : Dénoncer des problèmes liés à l’environnement an d’obliger les pollueurs à modier leur façon d’agir.

Exemple d’action : Envoi de lettres ouvertes et de pétitions an de faire libérer des personnes qui sont emprisonnées parce qu’elles ont exprimé leur opinion.

Exemple d’action : Publication de rapports dénonçant des situations où les droits fondamentaux ne sont pas respectés an de faire pression sur les gouvernements fautifs.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Exemple d’action : Boycottage de produits fabriqués par des entreprises qui polluent l’environnement.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

227

Nom :

Groupe :

Nom de l’organisation : SOS racisme. Mission : Mettre n au racisme et à la discrimination basée sur l’origine ethnique. Exemple d’action : Organisation de manifestations et publication de matériel scolaire pour renseigner les jeunes sur le racisme et la discrimination.

Date :

Nom de l’organisation : Coopération économique pour l’Asie-Pacique. Mission : Soutenir le développement économique des pays de la région Asie-Pacique. Exemple d’action : Organiser des rencontres entre les pays de la région pour conclure des accords commerciaux et faciliter les échanges.

Des individus qui défendent des droits Les citoyens ont un rôle à jouer dans la défense des libertés et des droits civils. Ainsi, ils peuvent signaler les situations où leurs droits ou ceux d’autrui ne sont pas respectés. Dans les sociétés démocratiques, les citoyens peuvent inuencer le gouvernement, au moment d’exercer leur droit de vote par exemple. De plus, les citoyens peuvent mener eux-mêmes des actions an de dénoncer ce qu’ils considèrent comme injuste ou inacceptable. Voici quelques exemples d’actions. • Exercer des pressions sur les élus an qu’ils prennent position lorsque les libertés et les droits civils ne sont pas respectés. • Devenir membre d’une organisation de défense des droits civils ou faire des dons à une de ces organisations. • Assister à des séances d’information pour mieux connaître les cas où les libertés et droits civils ne sont pas respectés. • Participer à des débats sur les situations où les libertés et droits civils ne sont pas respectés ou en organiser. • Faire pression sur les gouvernements fautifs an de les pousser à respecter les libertés et les droits civils ou les dénoncer dans les médias sociaux.

228

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS CITOYENS D’AUJOURD’HUI Nom :

Groupe :

Date :

2. Observe le document visuel. Cette personne joue-t-elle un rôle dans la défense des droits aujourd’hui ? Explique ta réponse.

Une personne manifeste à Berlin en 2010 contre les châtiments réservés aux femmes en Iran.

3. Quelle liberté permet aux individus de se prononcer sur les droits et les libertés ? Au besoin, relis la page 194.

4. Quels énoncés décrivent une action menée par un individu pour faire respecter les libertés et les droits civils ? Coche les bonnes réponses. a) Boycotter un produit venant d’un pays qui ne respecte par les droits civils. b) Élire un député qui s’engage à faire respecter les droits des plus démunis. c) Lire des informations dans un quotidien local. d) Participer à une manifestation pour faire libérer un prisonnier politique. e) Signer une pétition contre la torture. f) Discuter avec un ami de la situation des libertés et des droits civils dans le monde.

5. D’après toi, les actions que des individus mènent pour faire respecter les libertés et les droits civils sont-elles efcaces ? Explique ta réponse.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TROISIÈME TEMPS Citoyens d’aujourd’hui

229

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE Compétence 2 Nom :

Groupe :

P. 234

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Date :

Fais un bilan de ce que tu as appris sur la reconnaissance des libertés et des droits civils au XX e siècle en répondant aux questions des pages 230 et 231. Elles te permettront d’organiser l’information que tu as recueillie dans le chapitre.

Activités de synthèse 1. Un siècle de luttes a) Place les événements suivants sur le repère de temps en utilisant la lettre correspondante. A. Obtention du droit de vote des femmes au Québec B. Adoption du Civil Rights Act aux États-Unis C. Abolition de l’apartheid en Afrique du Sud D. Indépendance de l’Inde et du Pakistan 1929

1940

1944

1945

1946

1947

1960

1961

1962

1963

1964

1965

1966

1967

1968

1990

1991

1992

b) Précise à quelle lutte ou à quel mouvement se rattache chacun de ces événements. • Obtention du droit de vote des femmes au Québec : • Adoption du Civil Rights Act aux États-Unis : • Abolition de l’apartheid en Afrique du Sud : • Indépendance de l’Inde et du Pakistan :

c) À quoi correspondent les événements que tu as placés sur le repère de temps ? Coche la bonne réponse. • À des luttes pour la reconnaissance des droits • À des gains obtenus à la suite de luttes pour la reconnaissance des droits

d) Après quel événement mondial la reconnaissance des libertés et des droits civils s’est-elle accélérée ?

e) Pendant quel événement mondial les Juifs d’Europe ont-ils été privés de leurs droits ?

230

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

2. Des acteurs et des actions Pour conclure, réponds à la question annoncée à la page d’ouverture du chapitre. Comment certains groupes ont-ils obtenu la reconnaissance de leurs libertés et de leurs droits au XX e siècle ?

P. 234

Étapes 3 et 4 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Pour répondre à cette question : a) Dans le tableau, indique le nom du groupe ou des personnes qui ont participé à des luttes pour la reconnaissance des libertés et des droits civils. b) Associe à chaque groupe ou personne un ou des types d’actions qu’il a menées pour la reconnaissance des libertés et des droits civils. Personne ou groupe

Participation aux luttes

Type(s) d’actions

Nous avons revendiqué le droit de vote des femmes à la n du XIXe siècle et au début du XX e siècle.

J’ai milité pour l’indépendance de l’Inde.

J’ai fait un discours devenu célèbre intitulé « J’ai fait un rêve ».

J’ai été le premier président noir d’Afrique du Sud.

c) Réponds maintenant à la question de départ.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

QUATRIÈME TEMPS Bilan du chapitre

231

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Pour finir autrement

Nom :

232

Groupe :

Date :

Dénoncer les inégalités Ton but : Créer un document d’information qui dénonce une situation où les libertés et les droits civils ne sont pas respectés. Tu dois décrire cette situation et proposer une façon de la dénoncer. a) Fais une recherche sur Internet, par exemple sur les sites d’organisations qui protègent les droits humains, pour trouver une situation où les libertés et les droits civils ne sont pas respectés. Voici des exemples : • Un individu est emprisonné parce qu’il a exprimé sa dissidence. • Des groupes n’ont pas accès à une ressource essentielle à leur survie. • Les écrits d’une personne ont été censurés dans son pays. b) Identie les libertés et les droits civils qui n’ont pas été respectés et cherche l’article de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 qui n’a pas été respecté. c) Parmi les concepts suivants, indique celui ou ceux qui s’appliquent à la situation choisie. Précise de quelle façon à l’aide d’un exemple. Discrimination

Ségrégation

Répression

Censure

d) Trouve deux types de documents sur la situation choisie (exemple : photographie de l’individu emprisonné, article de journal qui décrit la situation, etc.). e) Trouve une façon de dénoncer la situation et propose des actions an de changer la situation. f) Dresse une liste des organisations qui dénoncent la situation. g) Choisis la forme que prendra ton document d’information : site Internet, blogue, vidéo, etc. h) Rédige un texte qui décrit la situation choisie et ajoutes-y les documents que tu as trouvés. i)

Présente ton document.

CHAPITRE 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Les outils de l’histoire OUTIL 1

OUTIL 1

La démarche de recherche ......................................................................

OUTIL 2

Interpréter des documents écrits

OUTIL 3

Interpréter des documents visuels

OUTIL 4

Interpréter et construire des repères de temps ........................

239

OUTIL 5

Interpréter et créer des cartes historiques ...................................

242

OUTIL 6

Interpréter et créer des tableaux et des diagrammes ..........

244

La carte du monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

234

...................................................... 235

.................................................... 237

.....................................................................................................

246

233

Nom :

Groupe :

OUTIL 1

Date :

La démarche de recherche Voici les étapes à suivre lorsque tu fais une recherche en histoire.

ÉTAPE 1 Prends connaissance du problème

et questionne-toi sur le problème • Fais appel à ce que tu connais déjà du problème ou de son contexte. •

Dénis le problème dans tes propres mots.



Informe-toi sur le contexte du problème.



Formule des questions pertinentes (Qui ? Quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?, etc.) et trouve des éléments de réponse à ces questions.

ÉTAPE 2 Recueille et sélectionne l’information



Recueille de l’information sur le problème.



Sélectionne l’information importante pour répondre au problème.



Distingue les faits des opinions.



Compare l’information.

ÉTAPE 3 Organise l’information



Fais le point : sélectionne l’information la plus importante à communiquer.



Dispose tes données dans des tableaux, des repères de temps, des diagrammes, etc.

ÉTAPE 4 Communique les résultats

de ta démarche • Présente tes résultats.

234

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Dans Chrono, le problème est présenté dans la question qui se trouve à la page d’ouverture de chaque chapitre. Par exemple, au chapitre 1, cette question est à la page 13. L’étape 1 correspond au PREMIER TEMPS de chacun des chapitres. Par exemple, au chapitre 1, tu travailles le contexte du problème aux pages 14 à 19.

Dans Chrono, l’étape 2 correspond aux DEUXIÈME et au TROISIÈME TEMPS de chacun des chapitres. Tu y recueilles et sélectionnes de l’information sur le problème. Tu compares aussi l’information sur une société avec l’information sur une autre société, ailleurs dans le monde. Par exemple, au chapitre 1, tu recueilles cette information aux pages 20 à 40. Le TROISIÈME TEMPS te permet de faire des liens entre le passé et le présent. Au chapitre 1, cela se fait aux pages 41 à 43. Dans Chrono, l’étape 3 correspond au QUATRIÈME TEMPS de chacun des chapitres. Tu fais alors la synthèse des informations que tu as recueillies dans le chapitre. Au chapitre 1, la synthèse se fait aux pages 44 et 45. Dans Chrono, l’étape 4 se fait lors du QUATRIÈME TEMPS de chacun des chapitres. Tu réponds alors à la question annoncée à la page d’ouverture (voir l’étape 1). Au chapitre 1, cette étape se fait à la page 45.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

OUTIL 2

Date :

Interpréter des documents écrits Les historiens étudient des documents écrits pour comprendre le passé. Il existe une variété de documents écrits : des récits de voyage ou d’événement, des discours, des lettres, des documents juridiques, des journaux intimes, des articles de presse, etc. Selon les époques, les documents ont été inscrits sur de la pierre, un parchemin, du papier, etc. L’interprétation d’un document écrit fournit des renseignements sur une période historique.

Les sources des documents écrits Les documents écrits peuvent être de source primaire ou de source secondaire. • Les documents de SOURCE PRIMAIRE ont été écrits ou réalisés par des acteurs ou des témoins de l’événement ou du sujet étudié. Ce sont donc des documents qui datent de la même époque que l’événement ou le sujet dont ils traitent.

Période du sujet traité.

Exemple

LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE AUX TEMPS MODERNES (XVIe - XVIIIe SIÈCLES)

« Il faut que les uns commandent et que les autres obéissent. Les uns sont dédiés au service de Dieu, les autres à protéger l’État par les armes, les autres à le nourrir. Ce sont nos trois ordres de France : le clergé, la noblesse et le tiers état. » Charles Loyseau, Traité des ordres et simples dignités, 1610. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Pour déterminer si un document est de source primaire ou secondaire, il faut comparer la date dont il est question dans le document ou dans le titre du document avec la date inscrite dans la source du document.

Date du document. • Les documents de SOURCE SECONDAIRE sont écrits ou réalisés par des auteurs qui ne sont pas directement témoins ou acteurs des événements ou du sujet dont ils traitent. Ces documents ont été écrits après l’époque de l’événement ou du sujet dont ils traitent.

Période du sujet traité.

Exemple

LES TROIS ORDRES DANS LA FRANCE MODERNE (XVIe - XVIIIe SIÈCLES)

Depuis le Moyen Âge, la société était divisée traditionnellement en trois ordres qui correspondaient à trois fonctions : le service de Dieu, la défense de la société, le travail. Lucien Bély, La France moderne 1498-1789, coll. Premier Cycle, Presses universitaires de France, 2003, p. 45. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Date du document. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

OUTIL 2 Interpréter des documents écrits

235

Nom :

Groupe :

Date :

Comment interpréter un document écrit Voici les étapes de l’interprétation d’un document écrit. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple LA SITUATION DES AFRICAINS AU CONGO BELGE

En 1890, le journaliste et homme politique américain George Washington Williams (1849-1891) enquête sur la situation des Africains au Congo. Il fait part de ses observations au roi des Belges et souverain du Congo, Léopold II.

« Aucun des vingt administrateurs belges ne connaît la langue des indigènes, mais ils font constamment des lois que les indigènes sont censés comprendre et appliquer, alors que même les Européens les trouvent difciles. Vos tribunaux sont inefcaces et partiaux. » G. W. Williams, Lettre à Sa Majesté Léopold II, roi des Belges et souverain de l’État indépendant du Congo, 1890. Texte adapté à des ns pédagogiques.

1. Quel est le titre du document ? La situation des Africains au Congo belge. 2. Quelle est la date du document ? 1890. 3. Qui est l’auteur du document ? George Washington Williams. 4. L’auteur est-il un acteur ou un témoin direct de l’événement ? Oui, un témoin. 5. Quel est le type de document (article de journal, récit, document juridique, etc.) ? Une lettre. 6. Quel est le type de source ? Primaire X

Secondaire

7. Si tu ne connais pas la signication de certains mots, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire.

Mot déni : Indigène. Dénition : Qui est originaire du pays où il se trouve. Mot déni : Partial. Dénition : Qui a un parti pris, qui est injuste. 8. Souligne les mots importants pour comprendre le document. 9. Quel est le sujet du document ? L’application injuste des lois au Congo belge. 10.

Quelles sont les idées à retenir de ce document ?

Les indigènes (habitants originaires du Congo) ne comprennent pas les lois, car celles-ci ne sont pas écrites dans leur langue. Les tribunaux sont injustes envers les indigènes.

236

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

OUTIL 3

Date :

Interpréter des documents visuels Les historiens étudient des documents visuels, en plus des documents écrits, pour comprendre le passé. Les documents visuels se présentent sous la forme d’images. Selon les époques, il existe une variété de documents visuels : dessin, peinture, photographie, etc. L’interprétation d’un document visuel donne des renseignements sur une époque ou un événement.

Les sources des documents visuels Les documents visuels peuvent être de source primaire ou de source secondaire.

• Les documents de SOURCE PRIMAIRE ont été réalisés par des contemporains de l’événement représenté. Ce sont donc des documents qui datent de la même époque que l’événement qu’ils représentent. Exemple

Date de l’événement représenté.

• Les documents de SOURCE SECONDAIRE ont été réalisés par des auteurs qui ne sont pas des contemporains de l’événement représenté. Ces documents ont été réalisés après l’époque de l’événement qu’ils représentent. Exemple

Date de l’événement représenté.

LA PRISE DE LA BASTILLE DURANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE, EN 1789

LA BATAILLE DE TRENTON DURANT LA GUERRE D’INDÉPENDANCE AMÉRICAINE, EN 1776

La prise de la Bastille le 14 juillet 1789 (XVIIIe siècle)

H. Charles McBarron Jr., La bataille de Trenton le 26 décembre 1776 (XX e siècle)

Époque de production du document visuel.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Époque de production du document visuel.

OUTIL 3 Interpréter des documents visuels

237

Nom :

Groupe :

Date :

Comment interpréter un document visuel Voici les étapes à suivre pour interpréter un document visuel. L’exemple d’interprétation ci-dessous te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple LE DRAPEAU DE L’URSS FLOTTE SUR BERLIN EN 1945

Arrière-plan : Berlin en ruines.

Plan moyen : des édices endommagés.

Plan moyen : des édices endommagés. Plan rapproché : un soldat russe installe le drapeau de l’URSS. Evgueni Khaldei, Le drapeau soviétique ottant sur le toit du Reichstag, Berlin, 1945

1. De quel type de document visuel s’agit-il ? Photographie X

Peinture

Caricature

Fresque

2. Quels renseignements apportent le titre et la source du document ? La source indique que ce document a été réalisé par Evgueni Khaldei en 1945, à Berlin. Le titre indique qu’il s’agit du drapeau de l’URSS, ottant sur la ville de Berlin. 3. Quel est le type de source ? Primaire X

Secondaire

4. Trace des lignes pour délimiter chacun des plans du document et décris ce que tu y vois.

5. Si tu ne connais pas la signication de certains mots, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire.

URSS : Union des républiques socialistes soviétiques, créée en 1922. L’URSS fait partie des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Reichstag : Bâtiment de Berlin où se trouvait l’Assemblée allemande jusqu’en 1933. 6. Quel est le sujet du document ? La bataille de Berlin en 1945. 7. Quels sont les éléments d’information à retenir du document ? En 1945, la ville de Berlin a été attaquée. Elle a été pratiquement détruite. Les soldats de l’URSS ont conquis la ville, comme l’indique l’installation du drapeau de l’URSS sur le toit de l’édice.

238

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Interpréter et construire des repères de temps

OUTIL 4

Pour situer dans le temps des événements, des faits historiques ou des réalités sociales, les historiens utilisent le repère de temps. Il permet d’avoir une vue d’ensemble d’une réalité sociale, ou encore de situer des réalités sociales ou des événements les uns par rapport aux autres.

Les types de repères de temps Il existe trois types de repères de temps.

1. La LIGNE DU TEMPS est un axe qui permet de situer des événements de façon chronologique.

Point de référence. Événement 1 (av. J.-C.) – 5000

– 4000

Événement 2 (av. J.-C.)

– 3000

– 2000

Naissance de J.-C.

– 1000

La coupure indique qu’une certaine période n’est pas représentée. 2000

2 cm

L’unité de mesure ou d’intervalle de temps est choisie selon la durée totale à représenter. Unité de mesure = 1 millénaire.

L’axe est gradué. L’échelle chronologique varie selon la période couverte et selon l’intention du repère. Échelle : 2 cm = 1 millénaire.

La èche indique le sens du déroulement du temps : de gauche à droite, des époques les plus anciennes aux époques les plus récentes.

2. Le RUBAN DU TEMPS est une bande qui permet de situer des périodes historiques et des phénomènes qui se déroulent sur plusieurs années. On peut aussi y retrouver des événements.

L’enroulement indique qu’une très longue période de temps précède les périodes représentées dans le repère. Naissance de J.-C.

-1500

500

PÉRIODE 1

1000

1500

2000

PÉRIODE 2

Coupure. 3. La FRISE DU TEMPS permet de superposer des rubans de temps. Elle permet de situer des faits, survenus pendant une même période, dans des contextes (politique, culturel, etc.) ou des lieux différents. 1400

1450

1500

1550

CHAPITRE 1 : Une nouvelle vision de l’homme CHAPITRE 2 : L’expansion européenne dans le monde

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

OUTIL 4 Interpréter et construire des repères de temps

239

Nom :

Groupe :

Date :

Comment interpréter un repère de temps Voici les étapes à suivre pour interpréter un repère de temps. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple L’INDUSTRIALISATION EN GRANDE-BRETAGNE

1. Détermine le thème du repère à l’aide de son titre. Le thème du repère est l’industrialisation en Grande-Bretagne. 2. Détermine la durée qui est représentée sur le repère en la calculant d’après la date de n et la date du début de la période de temps couverte par le repère. Puis, calcule la durée du thème principal qui est représenté sur le repère.

Le repère couvre une durée de 170 ans (de 1750 à 1920). La durée du thème principal est de 130 ans (de 1780 à 1910). 3. Situe les périodes ou les événements les uns par rapport aux autres. Par exemple : – La mise au point de la machine à vapeur a précédé l’industrialisation en Grande-Bretagne. – L’invention de la locomotive à vapeur a eu lieu environ 40 ans après celle de la machine à vapeur. – La loi autorisant la formation de syndicats a été adoptée 45 ans après le début de l’industrialisation en Grande-Bretagne. 4. Que t’apprend le repère de temps sur le thème que tu étudies ? L’industrialisation en Grande-Bretagne a débuté à la n du XVIIIe siècle. L’invention de la machine à vapeur a joué un rôle important dans l’industrialisation. L’industrialisation a mené à la création des premiers syndicats, fondés pour défendre les ouvriers.

240

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Comment construire un repère de temps Voici les étapes à suivre pour construire un repère de temps. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple

1. Précise le but que tu vises en créant ce repère de temps et sélectionne les périodes historiques ou les événements à représenter.

But : Situer sur un repère de temps certains événements marquants des grandes explorations qui ont eu lieu aux XVe et XVIe siècles. Événements sélectionnés : 1492 : Arrivée de Christophe Colomb en Amérique 1500 : Arrivée de Cabral au Brésil 1534 : Premier voyage de Jacques Cartier au Canada 1500-1550 : Chute de la population autochtone d’Amérique 2. Choisis le type de repère de temps (ligne du temps, ruban du temps ou frise du temps). Un ruban du temps, car je veux placer des événements et une période historique sur mon repère. 3. Trace l’axe du repère en le terminant à droite par une èche. 4. Choisis l’unité de mesure et établis l’échelle du repère. Pour ce faire, calcule la durée totale à représenter sur le repère de temps, puis établis une unité de mesure ou un intervalle de temps approprié selon l’espace dont tu disposes. Ensuite, divise l’axe en intervalles égaux, selon l’unité de mesure.

Calcul de la durée totale de la période : de 1492 à 1550 = 58 ans. Pour bien représenter la période, le repère doit commencer un peu avant la première date et se terminer un peu après la dernière date. Ce repère ira donc de 1490 à 1560, soit 70 ans. Unité de mesure choisie : la décennie. Établissement de l’échelle : 2 cm = 1 décennie. Unité choisie : la décennie Échelle : 2 cm = 1 décennie 1490

1500

1510

1520

1530

1540

1550

1560

5. Inscris les données sur le repère. Pour les événements, mets un point sur le repère. Pour une période ou un thème historique, colorie l’espace entre les dates.

1492 Arrivée de Christophe Colomb en Amérique 1490

1500 Arrivée de Cabral au Brésil 1500

1510

1534 Premier voyage de Jacques Cartier au Canada 1520

1530

1540

1550

1560

1500-1550 Chute de la population autochtone d’Amérique 6. Donne un titre à ton repère. Ton titre doit reéter ton intention de départ. Titre : Des événements importants liés aux grandes explorations. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

OUTIL 4 Interpréter et construire des repères de temps

241

Nom :

Groupe :

OUTIL 5

Date :

Interpréter et créer des cartes historiques La carte historique est une carte géographique qui représente une réalité du passé. Elle permet de situer des informations d’ordre politique, religieux, économique, etc. Elle peut également montrer l’évolution d’une réalité dans le temps. Les plans de ville sont également utiles aux historiens. Un plan de ville montre l’organisation spatiale d’une ville : les rues, les édices publics et privés, les fortications, etc.

Comment interpréter une carte historique Voici les étapes à suivre pour interpréter une carte historique ou un plan de ville. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple

Observe la carte 5 de la page 163, Les principaux empires coloniaux vers 1914, et repère les éléments suivants. 1 Le titre annonce le thème de la carte et précise la date ou la période à l’étude. 2 La légende présente les éléments visuels (symboles, couleurs) nécessaires à la compréhension de la carte. 3 L’échelle permet de calculer ou d’évaluer les distances. 4 La rose des vents indique l’orientation des points cardinaux. 5 Le carton permet de situer dans le monde la région représentée sur la carte principale.

1. Quel est l’espace géographique représenté sur cette carte ? Tu peux t’aider du carton. Le monde. Il n’y a pas de carton, car toutes les régions du monde apparaissent sur cette carte. 2. Selon le titre, quel thème est représenté ? À quelle période ? Les principaux empires coloniaux vers 1914. 3. Que révèlent les couleurs et les symboles de la légende ? La légende révèle que neuf pays possédaient des empires coloniaux vers 1914. 4. Quelle est l’orientation de la carte selon la rose des vents ? La carte est orientée vers le nord. 5. Le territoire est-il représenté à petite ou à grande échelle ? Le territoire est représenté à petite échelle, car il s’agit d’un vaste territoire. 6. Quels éléments d’information cette carte t’apporte-t-elle sur le thème que tu étudies ? L’empire colonial britannique est celui qui possède le plus de territoires, dans toutes les régions du monde. L’empire colonial français s’étend surtout en Afrique.

242

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Comment créer une carte historique Voici les étapes à suivre pour créer une carte historique. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple

1. Dans quel but réalises-tu cette carte ? Montrer la répartition des principales religions en Europe au XVIe siècle. 2. Détermine le sujet de ta carte. Les différentes religions en Europe au XVIe siècle. 3. Sélectionne les éléments d’information qui doivent apparaître sur ta carte.

Les religions présentes sur le territoire européen au XVIe siècle : luthérienne, calviniste, anglicane, catholique, et autres (musulmane et chrétienne orthodoxe). 4. Trouve une carte muette. 5. Choisis les moyens les plus adéquats (couleurs, symboles, etc.) pour intégrer tes éléments d’information, puis réalise ta carte.

6. Établis et trace la rose des vents et l’échelle. 7. Complète la légende en fonction des choix que tu as faits à l’étape 5. 8. Donne un titre à ta carte. Ce titre doit reéter ton but de départ. L’Europe religieuse au XVIe siècle 8 Le titre.

7 La légende.

6 La rose des vents et l’échelle.

5 Le choix des couleurs et des symboles : pour les villes, pour la religion calviniste (minoritaire), pour la religion anglicane, pour la religion luthérienne, pour la religion catholique, pour les religions musulmane et pour la religion calviniste, chrétienne orthodoxe. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

OUTIL 5 Interpréter et créer des cartes historiques

243

Nom :

Groupe :

OUTIL 6

Date :

Interpréter et créer des tableaux et des diagrammes Les tableaux et les diagrammes sont des outils qui permettent d’organiser et de présenter de façon visuelle des informations ou des données sur un même sujet.

Les tableaux et les types de diagrammes Un tableau présente des informations classées en lignes et en colonnes. Les titres des colonnes (ou en-têtes) et les titres des lignes précisent les éléments à l’étude. (Voir la page 187.) Le diagramme linéaire (ou diagramme à ligne brisée) est constitué d’une ou plusieurs lignes tracées à partir de points qui correspondent à des données. Les titres de l’axe des x et de l’axe des y précisent les éléments mis en relation dans le diagramme. (Voir la page 70.) Le diagramme à bandes est constitué d’une ou de plusieurs bandes, disposées à l’horizontale ou à la verticale. L’axe des x indique les catégories à l’étude et l’axe des y, l’unité de mesure utilisée. (Voir la page 135.) Le diagramme circulaire permet d’illustrer la répartition en différentes catégories d’un total connu, qui correspond à 100 %. Les portions du diagramme sont tracées selon le pourcentage de chacune des catégories par rapport au total. (Voir la page 101.)

Comment interpréter un tableau ou un diagramme Interpréter un tableau est simple. Il faut d’abord prendre connaissance du titre pour connaître le sujet traité. Il faut ensuite consulter les titres des colonnes et des lignes, puis mettre en relation les informations présentées. Interpréter un diagramme est plus complexe. Voici les étapes à suivre pour interpréter un diagramme. L’exemple te permettra de mieux comprendre chaque étape. Cet exemple donne l’interprétation du diagramme intitulé « Le développement du chemin de fer en Grande-Bretagne » (page 136).

1. Identie le type de diagramme dont il s’agit. Un diagramme à bandes. 2. Prends connaissance du titre et de la légende (s’il y a lieu) an de connaître le sujet du diagramme.

Le développement du chemin de fer en Grande-Bretagne. 3. Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, repère l’axe des x et l’axe des y an de connaître les catégories présentées et l’unité de mesure utilisée.

Axe des x : La longueur des lignes de chemin de fer (en kilomètres). Axe des y : Les années (aux 20 ans). 4. Mets en relation les données présentées. Le chemin de fer se développe tout au long de la période couverte par le diagramme (1840 à 1900). Il connaît son expansion la plus importante entre 1840 et 1880.

244

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Comment créer un tableau ou un diagramme Voici les étapes à suivre pour créer un tableau ou un diagramme. L’exemple te permettra de mieux comprendre chaque étape.

1. Précise ton but en créant ce tableau ou ce diagramme. Illustrer le développement du chemin de fer en Grande-Bretagne entre 1840 et 1900. 2. Sélectionne l’information que tu veux représenter dans ton tableau ou ton diagramme. Longueur des lignes de chemin de fer : –1880 : 25 060 kilomètres –1840 : 2390 kilomètres –1900 : 30 079 kilomètres –1860 : 14 503 kilomètres 3. Dans le cas d’un diagramme, détermine le type de diagramme qui sera le mieux adapté à tes données ainsi qu’à ton intention de départ.

Le diagramme linéaire ou le diagramme à bandes sont de bons choix pour illustrer ce type de données. Ici, nous opterons pour le diagramme linéaire. 4. Dans le cas d’un tableau, établis les titres des lignes et des colonnes. Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, détermine les éléments que tu souhaites mettre en relation sur l’axe des x et l’axe des y : les catégories et l’unité de mesure.

Axe des x : Les années (aux 10 ans). Axe des y : La longueur des lignes de chemin de fer (en kilomètres). 5. Dans le cas d’un tableau, trace ton tableau en fonction du nombre de lignes et de colonnes

Longueur des lignes de chemin de fer (en kilomètres)

que tu as établi. Dans le cas d’un diagramme, trace ton diagramme en identiant l’axe des x et l’axe des y, et en répartissant les données.

A Le développement du chemin de fer en Grande-Bretagne 35 000 30 000 25 000 20 000 15 000 10 000 5 000 0

1840

1860 B

Années

1880

1900

D’après Eric J. Evans, The Forging of the Modern State, 1983.

6. Conçois la légende, si ton diagramme comprend plus d’un type de données. Il n’y a pas de légende dans ce cas-ci. 7. Donne un titre à ton diagramme. Ce titre doit reéter ton but de départ ( A ). Puis, indique la source de tes données sous le diagramme ( B ).

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

OUTIL 6 Interpréter et créer des tableaux et des diagrammes

245

Carte du monde 246

CARTE DU MONDE

LE MONDE POLITIQUE AUJOURD’HUI

Reproduction interdite © Chenelière Éducation Inc.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CARTE DU MONDE

247

Chronologie

1400

1450

1475

1500

1525

1550

1575

1600

Une nouvelle vision de l’homme XIV e siècle Période de troubles en Europe et ralentissement de l’expansion urbaine et commerciale 1347 Épidémie de peste noire en Europe Vers 1440 Gutenberg invente la presse à imprimer 1485 Sandro Botticelli peint La naissance de Vénus 1498-1499 Michel-Ange sculpte La Pietà Vers 1503 Léonard de Vinci peint La Joconde 1511 Érasme publie l’Éloge de la folie 1516 Thomas More publie l’Utopie 1517 Martin Luther afche ses 95 thèses 1534 Henri VIII prend la tête de l’Église d’Angleterre 1543 Copernic publie le Traité de la révolution des astres 1545-1563 Concile de Trente 1603 Tokugawa Ieyasu prend le pouvoir : début du shogunat Tokugawa

Légende Événement

1630 Le Japon est fermé aux étrangers

Période En dehors de la période du chapitre 476 1400

1425

1450

MOYEN ÂGE

248

CHRONOLOGIE

1475

1500

1525

1550

1575

1600

TEMPS MODERNES

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1625

1415 1425

1450

1475

1500

1525

1550

1689 1700

1725

1750

1775

1799

Les révolutions américaine et française

L’expansion européenne dans le monde Vers 1415 Premiers voyages des Portugais sur les côtes africaines

1689 Déclaration des droits (Bill of Rights) Début de la monarchie parlementaire en Angleterre

1453 Prise de Constantinople par les Turcs ottomans

1748 Montesquieu publie De l’esprit des lois

1492 Colomb atteint l’Amérique

1751 Début de la publication de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert

1494 Traité de Tordesillas entre l’Espagne et le Portugal

1762 Rousseau publie Du contrat social

1497 Cabot atteint Terre-Neuve et les côtes de l’Amérique du Nord

1762-1796 Règne de Catherine II en Russie 1763 Voltaire publie le Traité sur la tolérance

1500 Cabral atteint le Brésil 1775-1789 Révolution américaine 1519-1522 L’expédition de Magellan fait le tour du monde 1776 Adoption de la déclaration d’Indépendance américaine 1500-1550 Chute des populations d’Amérique 1787 Adoption de la Constitution américaine 1534-1541 Voyages de Cartier au Canada 1789 Adoption de la Déclaration des droits (Bill of Rights) américaine. Prise de la Bastille par le peuple de Paris Adoption de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen

XVIIe-XVIIIe siècles Maintien des empires coloniaux en Amérique

1789-1799 Révolution française 1791 Adoption de la Constitution française 1799 Bonaparte devient premier consul de France Fin de la Révolution française

1625

1650

1675

1700

1725

TEMPS MODERNES

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1750

1775

1800

1825

1850

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

CHRONOLOGIE

249

1760

1800

1850

1900 1910

L’industrialisation 1760 Loi sur les Enclosures 1776 Mise au point de la machine à vapeur par James Watt 1779 Invention de la mule-jenny, une machine à ler Vers 1780 Début de l’industrialisation en Grande-Bretagne 1814 Invention de la locomotive à vapeur par George Stephenson 1824-1825 Adoption d’une loi autorisant certains ouvriers à former des syndicats 1830 Inauguration de la première ligne de chemin de fer pour passagers en Grande-Bretagne Vers 1840 Début de l’industrialisation aux États-Unis 1848 Publication du Manifeste du parti communiste par Karl Marx 1868 Fondation de l’Ordre des chevaliers du travail aux États-Unis 1879 Invention de l’ampoule électrique par Thomas Edison aux États-Unis

Légende Événement Période En dehors de la période du chapitre 1492 1750

1760

1770

TEMPS MODERNES

250

CHRONOLOGIE

1780

1790

1800

1810

1820

1830

1840

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

1850

1850

1860

1870

1880

1890

1900

1910

1918

1914

1920

1940

1960

1980

2000

2020

La reconnaissance des libertés et des droits civils

L’expansion du monde industriel

1914-1918 Première Guerre mondiale

Vers 1850 à vers 1880 Exploration de l’Afrique

1929-1939 Grande Crise

1853 Ouverture forcée du Japon au commerce avec l’Occident

1939-1945 Seconde Guerre mondiale 1947-1991 Guerre froide Revendication des femmes

1867 Arrivée au pouvoir de l’empereur Mutsuhito 1868-1912 Ère Meiji (règne éclairé) au Japon

Royaume-Uni, Union soviétique)

1920 Droit de vote des femmes aux États-Unis 1940 Droit de vote des femmes au Québec

Publication de 1949 l’essai Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir

1894-1895 Guerre entre le Japon et la Chine (victoire du Japon) 1884-1914 Colonisation intensive du continent africain

Luttes contre le racisme

1904-1905 Guerre entre le Japon et la Russie (victoire du Japon)

1850

1860

1870

1880

1890

1900

1910

Organization for Women aux États-Unis

domination britannique en Inde

1947 Indépendance de l’Inde et du Pakistan

Indépendance de la 1960 majorité des colonies de l’Afrique française 1962 Indépendance de l’Algérie

Indépendance de la Namibie 1990 Discours de 1963 Martin Luther King aux États-Unis

1964 Adoption du

Civil Rights Act aux États-Unis

Adoption du Voting Rights Act 1965 aux États-Unis Abolition de l’apartheid en 1991 Afrique du Sud

Négation des droits civils

1914-1918 Première Guerre mondiale

1966 Création de la National

1930 Marche organisée par Gandhi contre la

Mouvement de décolonisation

1884-1885 Conférence de Berlin sur la colonisation de l’Afrique

1918 Droit de vote des femmes (Allemagne, Canada,

1933 Prise du pouvoir par le Parti nazi en Allemagne 1935 Adoption des lois de Nuremberg 1942 Conférence de Wannsee 1945 Fin de la Seconde Guerre mondiale

1920

1930

1940

1950

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONOLOGIE

251

Glossaire

LES CONCEPTS DES CHAPITRES

Cette partie te donne la dénition, chapitre par chapitre, des concepts utiles à la compréhension du contenu de ton cahier.

Chapitre 1

Art : Ensemble des œuvres créées par l’être humain. Critique : Qui implique l’examen raisonné d’un texte dans le but de comprendre les idées de l’auteur et de porter un jugement sur ces idées. Humanisme : Philosophie qui place l’homme au centre de ses préoccupations, aux côtés de Dieu. Individu : Chaque être de l’espèce humaine. Liberté : Pouvoir d’agir selon sa volonté, sans contrainte. Philosophie : Discipline qui vise à comprendre la nature humaine par le raisonnement. Réforme : À la Renaissance, mouvement de contestation envers l’Église catholique qui conduit à la formation d’Églises protestantes. Renaissance : Période de l’histoire occidentale située entre 1400 et 1600 environ. Elle se caractérise par un mouvement de renouveau social et culturel. Responsabilité : Capacité pour l’individu de prendre une décision sans avoir à obtenir la permission d’une autorité supérieure, et capacité d’agir sur son destin. Science : Ensemble des connaissances qui se rapportent à des faits obéissant à des lois objectives.

Chapitre 2 Colonisation : Processus par lequel un pays soumet un territoire étranger à son contrôle pour l’exploiter. Commerce : Activité qui consiste à échanger, ou à vendre et acheter, des produits. Culture : Ensemble des éléments de la vie intellectuelle, artistique, religieuse, etc., d’une société. « Économie-monde » : Concept qui décrit le réseau économique mondial apparu avec la création de colonies par les Européens aux XVIe et XVIIe siècles. Empire : Ensemble des territoires sous l’autorité d’un seul État. Enjeu : Ce que l’on peut gagner ou perdre dans une action. Esclavage : État d’une personne qui n’est pas libre, qui appartient à un maître. Grandes découvertes : Expression donnée par les Occidentaux aux découvertes géographiques des XVe et XVIe siècles. Technologie : Ensemble des savoirs relatifs à un domaine technique, par exemple l’informatique, la navigation, etc. Territoire : Lieu ou région où une société est établie.

252

GLOSSAIRE

Chapitre 3 Citoyen : Personne qui habite une cité ou un pays, et qui détient des droits politiques. Démocratie : Régime politique où le peuple détient le pouvoir et participe aux décisions. Droits : Avantages et libertés accordés aux personnes dans une société. Hiérarchie sociale : Classement des membres d’une société selon leur degré de pouvoir, de richesse ou d’inuence. Justice : Droit de décider ce qui est légal et juste. Régime politique : Manière dont le pouvoir est organisé et s’exerce au sein d’un État. Révolution : Période de changements rapides et profonds dans une société. Séparation des pouvoirs : Principe de base de la démocratie selon lequel les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire ne doivent pas être exercés par la même institution. Siècle des Lumières : En Europe, nom donné au XVIIIe siècle en raison du mouvement intellectuel, culturel et scientique de l’époque. Le mot « Lumières » désigne ici les connaissances, l’intelligence.

Chapitre 4 Capitalisme : Système économique dans lequel une classe sociale détient les capitaux et les moyens de production, ce qui lui permet d’augmenter ses prots. Classe sociale : Ensemble de personnes qui partagent des conditions de vie semblables et des intérêts communs. Législation : Ensemble de lois. Libéralisme : En économie, principe qui encourage la liberté des entreprises. Mode de production : Façon d’organiser la production. Révolution : Période de changements rapides et profonds de la société. La «révolution industrielle » est liée aux innovations techniques et à l’utilisation de machines dans la production de biens. Socialisme : Idéologie politique qui défend l’égalité et le bien commun plutôt que les intérêts des particuliers. Syndicalisme : Fait pour les travailleurs de se regrouper dans le but de défendre leurs intérêts. Urbanisation : Concentration de la population dans les villes.

Chapitre 5 Acculturation : Processus par lequel un peuple ou un individu abandonne sa culture pour une autre. Discrimination : Fait de ne pas traiter tous les individus également. Impérialisme : Politique qui vise l’expansion d’un pays par la domination de territoires étrangers. Métropole : Pays qui possède des colonies. Nationalisme : Sentiment de erté et d’appartenance à une nation (pays).

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 6 Censure : Interdiction de diffuser une information ou d’exprimer une opinion. Démocratisation : Fait d’accorder à l’ensemble de la population, sans discrimination, les droits civils et politiques. Dissidence : Situation d’une personne ou d’un groupe qui exprime son désaccord et qui s’oppose aux règles. Égalité : Principe selon lequel tous les êtres humains ont les mêmes droits et doivent être traités selon les mêmes lois. Liberté : Pouvoir d’agir selon sa volonté, sans contrainte. Répression : Action d’empêcher ou de punir une révolte, parfois avec violence. Ségrégation : Fait de traiter différemment un groupe, par exemple sur la base de l’origine ethnique ou de la religion.

LES MOTS DIFFICILES Tu trouveras dans cette partie les dénitions en ordre alphabétique des mots difciles de ton cahier.

A Acier : Alliage très résistant de fer et de carbone. Amendement : Modication ou ajout apporté à une loi ou à un règlement. Amérindien : Autochtone d’Amérique. Ancien Régime : Organisation politique et sociale de la France avant la révolution de 1789. Caractérisée par un régime autoritaire (monarchie absolue) et une société d’ordres. Annexer : Faire passer un territoire sous son autorité ou son pouvoir. Assimilation : Processus par lequel un pays colonisateur cherche à intégrer le peuple colonisé à sa propre culture (langue, valeurs, religion, etc.). Autochtone : Premier habitant d’un territoire. Autocratie : Régime politique autoritaire où un souverain détient le pouvoir absolu. Autodétermination : Droit d’un peuple à se diriger. Autonomie : Situation d’un État qui peut gérer ses affaires internes et éventuellement se gouverner seul.

B Bassin : Région arrosée par un euve et ses afuents. Boycottage : Action de refuser d’acheter certains produits. Boycotter : Refuser de consommer ou d’acheter des produits dans le but de protester.

C

Chancelier : Chef du gouvernement en Allemagne (équivalent de premier ministre). Chasteté : Privation volontaire de relations sexuelles. Civiliser : Amener une population à un état considéré comme plus évolué. Clergé : Ensemble des religieux au service de l’Église. Colon : Personne originaire d’une métropole qui s’installe dans une colonie. Colonie : Territoire dominé et exploité par un pays étranger. Communisme : Idéologie politique qui propose d’éliminer les classes sociales par la révolution. Concile : Assemblée réunissant les évêques et le pape an de discuter des questions touchant l’Église. Congrès : Assemblée réunissant les représentants des colonies pendant la révolution américaine. Le Congrès deviendra le Parlement. Constitution : Ensemble des lois qui caractérisent l’organisation politique d’un pays. Consulat : Régime autoritaire de la France de 1799 à 1804, dirigé par trois consuls, dont le premier détient réellement le pouvoir. Corvée : Tâche que les serfs doivent accomplir pour les propriétaires des terres (les nobles).

D Décolonisation : Processus par lequel une colonie obtient son indépendance. Désobéissance civile : Refus de se soumettre à une loi, à un règlement ou aux autorités dans le but de protester. Despote : Souverain qui exerce le pouvoir seul et qui gouverne avec une autorité absolue. Destin : Le cours de l’existence humaine. Doléance : Plainte. Droits civils : Droits que la loi garantit à tous les citoyens.

E Écologie : Science qui étudie les relations entre les êtres vivants et leur milieu. Économie : Ensemble des faits liés à la production, à la consommation et à la répartition des richesses. Épidémie : Propagation rapide d’une maladie à un grand nombre de personnes. État souverain : État qui détient l’autorité sur son territoire. États généraux : En France, sous l’Ancien Régime, assemblée des représentants des trois ordres. Excommunier : Exclure de la communauté des chrétiens. Exode rural : Déplacement des populations des campagnes vers les villes. Expérimentation : Procédé scientique qui consiste à faire des expériences dans le but d’expliquer un phénomène. Exportations : Biens vendus dans des pays étrangers.

Capitaux : Ensemble des biens ou des avoirs d’une personne ou d’une entreprise. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

GLOSSAIRE

253

F

G

P

Féministe : Qui est en faveur des droits des femmes. Génocide : Extermination d’un groupe ethnique, religieux ou social. Grande-Bretagne : Nom donné à l’union de l’Angleterre, du pays de Galles et de l’Écosse après 1707. Grève : Arrêt de travail dans le but d’obtenir de meilleures conditions de travail.

H

I

J

Hérésie : Croyance contraire à celle établie par l’Église. Homme : Désigne l’être humain en général, autant la femme que l’homme. Indépendance : Situation d’un pays qui a une autonomie politique et qui se gouverne seul. Indicateur : Outil de mesure qui permet de décrire une situation. Industrialisation : Passage de l’artisanat à la production de biens en usine. Période historique qui correspond à l’augmentation des activités industrielles. Jeu de paume : Ancêtre des jeux de raquette. Se pratiquait à mains nues (avec les paumes) ou avec un gant.

M Manufacturé : Se dit de produits fabriqués en usine ou dans une manufacture. Mécanisation : Utilisation de machines pour produire des biens. Mercantilisme : Théorie économique selon laquelle la richesse d’un pays est proportionnelle à la quantité d’or et d’argent qu’il possède. Métallurgie : Ensemble des techniques de transformation des métaux. Milice : Troupe formée d’hommes en état de porter les armes. Modernisation : Transformation de la société selon les besoins ou les façons de penser d’une époque. Moderniser : Adapter aux besoins et aux avancées de l’époque. Monarchie absolue : Organisation politique où tous les pouvoirs sont entre les mains d’une seule institution, la royauté. Monarchie constitutionnelle : Organisation politique où un roi est à la tête de l’État, mais avec des pouvoirs limités par une constitution. Monopole : Situation d’une compagnie qui contrôle la totalité d’un secteur économique.

O Observation : Procédé scientique qui consiste à examiner attentivement un phénomène. ONU : Organisation internationale créée en 1945 qui regroupe presque tous les pays.

254

GLOSSAIRE

Pamphlet : Écrit, court et souvent politique, qui a pour but de critiquer une situation ou de défendre une cause. Parlement : Assemblée représentant la population et dont le rôle est d’adopter des lois. Patriote : Personne qui aime sa patrie et se met à son service. Point de fuite : Point imaginaire vers où se rencontrent les lignes d’un tableau. Polythéiste : Qui compte plusieurs dieux. Prédestination : Idée selon laquelle Dieu a choisi à l’avance les personnes qui obtiendront le salut à la n de leurs jours. Profane : Non religieux. Dans l’Europe de la Renaissance, le mot profane fait référence à tout ce qui n’est pas chrétien. Propagande : Action de diffuser une idée dans le but d’inuencer l’opinion publique. Prospère : Qui est riche, qui se développe. Protestantisme : Ensemble des Églises chrétiennes protestantes qui se séparent de l’Église chrétienne catholique.

R Raisonnement : Capacité de comprendre et de présenter des idées. République : Organisation politique où le pouvoir est détenu par plusieurs personnes. Royaume-Uni : À partir de 1801, nom donné à l’union de la Grande-Bretagne et de l’Irlande. À partir de 1922, nom donné à la Grande-Bretagne et à l’Irlande du Nord.

S Sacrement : Acte rituel établi par Jésus-Christ. L’Église catholique en reconnaît sept : le baptême, la conrmation, l’eucharistie, la pénitence, l’ordination, le mariage, l’extrêmeonction. Serf : Personne attachée à un maître ou à une terre sur laquelle elle travaille. Shogun : Général en chef, détenteur du pouvoir absolu au Japon. Shogunat : Système politique japonais dans lequel l’empereur a un pouvoir symbolique et où les shoguns détiennent le pouvoir véritable. Souveraineté : Pouvoir suprême appartenant au peuple. Suffragette : Femme qui milite pour le droit de vote. Syndicat : Association de travailleurs.

T

U

Textile : Relatif aux tissus. Tolérance : Respect de la liberté de chacun en matière d’opinions et de croyance. Tsar : Titre porté par les empereurs de Russie. Usine : Établissement équipé de machines où des biens sont produits.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

SOURCES TEXTES (Sources additionnelles) CHAPITRE 1 P. 14 : David Suzuki, « La vision passéiste des environnementalistes », Canoë Infos, [en ligne], 23 août 2010, réf. du 30 janvier 2011. P. 24 : François Rabelais, Pantagruel, dans Les œuvres romanesques, traduction en français moderne de François Joukovsky, Paris, Honoré Champion Classiques, 1999. P. 41 : Croix-Rouge canadienne, La Croix-Rouge canadienne remercie les Canadiens de leur appui aux efforts de secours en Haïti [en ligne], 16 janvier 2010, réf. du 16 mai 2011. CHAPITRE 2 P. 58 : Marco Polo, Le livre des merveilles ou Le devisement du monde, texte intégral mis en français moderne par A. t’Serstevens, Paris, Éditions Albin Michel, 1995. P. 63 : Christophe Colomb, La découverte de l’Amérique, tome 1 : Journal de bord et autres écrits, 1492-1493, La découverte/Poche, 2002. P. 70 : Fray Bartolomé de Las Casas, Très brève relation sur la destruction des Indes, Paris, Édition Mouton, 1974. CHAPITRE 3 P. 116 : Jean Boutier et autres, Documents d’histoire moderne, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 1992. CHAPITRE 4 P. 130 : M. Arondel, J. Bouillon et J. Rudel, XVI e, XVII e, XVIII e siècles, Paris,Bordas, 1962. P. 140 : Albert Troux, Georges Lizerand et Gérard Moreau (sous la direction de), Les temps modernes, Liège, H. Dessain, 1959. P. 144 : S. et P. Coquerelle et L. Genet, La n de l’ancien régime et les débuts du monde contemporain : 1715-1870, Paris, Hatier, 1966. P. 151 : Jean Lefevre et Jean Georges, Les temps contemporains vus par leurs témoins, Paris, Casterman, 1973. CHAPITRE 5 P. 167 : Rudyard Kipling, Le fardeau de l’homme blanc, 1899, dans Jean-Louis Jadouille et André Tihon, Racines du futur, tome 3 : Du 18e siècle à 1918, Bruxelles, Didier Hatier, 1992. P. 168 : Cécil Rhodes, Extrait du journal Neue Zeit, 1898 ; Jules Ferry, Discours prononcé à la chambre des députés, 1885. P. 169 : P. Leroy-Beaulieu, De la colonisation chez les peuples modernes, Paris, Guillaumin édition, 1870 ; Joseph Chamberlain, Discours au ministre des colonies, 1895. P. 173 : David Livingstone, L’Afrique australe, premiers voyages : 1840-1856, traduction d’Henriette Loreau, 1866. CHAPITRE 6 P. 210 : Betty Friedan, La femme mystiée, Paris, Denoël-Gonthier, 1964. P. 211 : Charte des Nations Unies, 1945. P. 212 : Arthur Conte, Bandung : tournant de l’Histoire, 18 avril 1955, Paris, Robert Lafond, 1965. P. 215 : Léopold Sédar Senghor, Ce que je crois, Paris, Grasset, 1988. P. 218 : Martin Luther King, Autobiographie, Paris, Bayard, 2008. P. 226 : Le journal d’Anne Frank, Paris, Calmann Lévy, 1992. TABLEAUX, GRAPHIQUES ET CARTE (Sources additionnelles) CHAPITRE 4 P. 135 : Carlo M. Cippola, Fontana Economic History of Europe, vol. 4, 1973. P. 136 : Carlo M. Cippola, Fontana Economic History of Europe, vol. 4, 1973. P. 141 : Eric J. Evans, The Forging of the Modern State, Early Industrial Britain, Longmann, 1983. P. 157 : Jean-Pierre Rioux, La révolution industrielle : 1780-1880, Paris, Éditions du Seuil, 1989. CHAPITRE 5 P. 170 : Jean Jolly, L’Afrique et son environnement européen et asiatique, carte 18, Paris, L’Harmattan, 2008 ; Georges Duby, Grand Atlas historique, Paris, Larousse, 2004. P. 183 : William W. Lockwood, The Economic Development of Japan : Growth and Structural Change, 1868-1938, Princeton, Princeton University Press, 1968. PHOTOS PP. III (hg) : National Gallery, London, UK/The Bridgeman Art Library International ; (bg) : bpk, Berlin/Kunstbibliothek, Staatliche Museen, Berlin, Germany/Knud Petersen/Art Resource, NY ; (cd) : Bibliothèque Nationale, Paris, France/Archives Charmet/The Bridgeman Art Library International ; (d) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/The Bridgeman Art Library International. P. IV (hg) : Leeds Museums and Art Galleries (City Museum) UK/The Bridgeman Art Library International ; (bg) : © Bianchetti/Leemage ;(hd) : Time & Life Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Pictures/Getty Images. P. 4 (h) : Jocelyne Bouchard ; (b) : The Metropolitan Museum of Art/Art Resource, NY. P. 5 (hg) : Jocelyne Bouchard ; (cd) : Erich Lessing/Art Resource, NY. P. 6 (g) : Sites & Photos/Art Resource, NY ; (d) : Pavlos Rekas | Dreamstime.com. P. 7 (hg) : Scala/Art Resource, NY ; (hd) : Jocelyne Bouchard ; (c) : Galleria Borghese, Rome, Italy/Alinari/The Bridgeman Art Library International. P. 8 (hg) : akg-images/British Library ; (cd) : Jocelyne Bouchard. P. 9 (h) : Biblioteca Estense, Modena, Italy/ Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; (b) : Erich Lessing/Art Resource, NY. P. 12 (g) : Jean Bernard/Leemage ; (d) : HIP/Art Resource, NY. CHAPITRE 1 P. 13 : National Gallery, London, UK/The Bridgeman Art Library International. P. 15 (cg) : DAVID GIFFORD/SCIENCE PHOTO LIBRARY ; (cd) : Tony Hallas/Science Faction/Corbis. P. 20 : Wikipedia Commons. P. 21 (c) : Réunion des Musées Nationaux/Art Resource, NY ; (bg) : Wikipedia Commons ; (bd) : Wikipedia Commons. P. 22 : Erich Lessing/Art Resource, NY. P. 23 (h) : Réunion des Musées Nationaux/Art Resource, NY ; (c) : Wikipedia Commons ; (b) : Wikipedia Commons. P. 25 : Glasgow University Library, Scotland/The Bridgeman Art Library International. P. 26 (hd) : Bibliothèque de la Faculté de Médecine, Paris, France/Archives Charmet/The Bridgeman Art Library International ; (cg) : National Library of Australia, http://nla.gov.au/nla.map-nk10241 ; (bg) : Private Collection/The Bridgeman Art Library International. P. 27 : Wikipedia Commons. P. 28 (bg) : Wikipedia Commons ; (cg) : Wikipedia Commons ; (d) : Araldo de Luca/CORBIS. P. 29 (h) : Miroslav Hasch | Dreamstime.com ; (b) : Ed Freeman/Getty Images. P. 30 (hg) : Musée du Petit Palais, Avignon, France/Peter Willi/The Bridgeman Art Library International ; (hd) : Louvre, Paris, France/The Bridgeman Art Library International. P. 31 (cg) : Vicky German/Shutterstock ; (cd) : Vanni Archive/ CORBIS ; (bg) : Andrea Jemolo/Scala/Art Resource, NY. P. 33 (bg) : Erich Lessing/Art Resource, NY ; (bc) : Société de l’Histoire du protestantisme français, Paris/Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; (bd) : Wikipedia Commons. P. 34 : Louvre, Paris, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International. P. 37, 38, 39 (b) : Wikipedia Commons. P. 38 : Scala/Art Resource, NY. P. 39 (h) : Reunion des Musées nationaux/Art Resource, NY. P. 40 : Werner Forman/Art Resource, NY. P. 41 (cg) : Gracieuseté de la Semaine d’actions contre le racisme ; (cd) : Croix-Rouge américaine/Talia Frenkel. P. 43 (h) : Barnabas Bosshart/ CORBIS ; (c) : Gracieuseté de Médecins sans Frontières ; (bd) : Getty Images. P. 44 : Ed Freeman/Getty Images. CHAPITRE 2 P. 47 : bpk, Berlin/Kunstbibliothek, Staatliche Museen, Berlin, Germany/Knud Petersen/Art Resource, NY. P. 49 : Elena Milevska/Dreamstime.com. P. 51 : Wolfgang Kaehler/CORBIS. P. 54 : akg-images. P. 55 (cg) : Private Collection/The Bridgeman Art Library International ; (cd) : akg-images ; (bg) : Wikipedia Commons ; (bd) : SSPL/Science Museum/Art Resource, NY. P. 56 (h) : Nicolaus Copernicus Museum, Frombork, Poland/Giraudon/ The Bridgeman Art Library International ; (c : Galilée) : Scala/Art Resource, NY ; (c : Kepler) : Wikipedia Commons ; (b) : SSPL/Science Museum/Art Resource, NY. P. 57 (bg) : mage Select/Art Resource, NY ; (bc : Colomb) : Wikipedia Commons ; (bc : Cabral) : Wikipedia Commons ; (bd) : Bettmann/ CORBIS. P. 58 : Villa Farnese, Caprarola, Lazio, Italy/Giraudon/The Bridgeman Art Library International. P. 59 : 1971yes/Shutterstock. P. 61 : The Granger Collection, NYC – All rights reserved. P. 62 (h) : The Gallery Collection/Corbis ; (b) : Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY. P. 65 (bg) : Bibliothèque nationale de France ; (bd) : Collection : Musée national des beaux-arts du Québec, A68, 213.02. P. 66 : Tiré de Theodore de Bry, « Americae », partie V, Francfort, 1596. P. 68 (g) : Private Collection/ Peter Newark American Pictures/The Bridgeman Art Library International ; (d) : akg-images. P. 69 : bpk, Berlin/Kunstbibliothek, Staatliche Museen, Berlin, Germany/Knud Petersen/Art Resource, NY. P. 71 : Lucas Photo/ Shutterstock. P. 73 : © OMC. P. 74 : 1971yes/Shutterstock. P. 76 : Private SOURCES

255

Collection/Index/The Bridgeman Art Library International. CHAPITRE 3 P. 77 (g) : Bibliothèque Nationale, Paris, France/Archives Charmet/The Bridgeman Art Library International ; (d) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/The Bridgeman Art Library International. P. 79 : Amit Bhargava/Corbis. P. 83 (c) : Private Collection/Peter Newark American Pictures/The Bridgeman Art Library International ; (bg) : Wikipedia commons ; (bd) : Musée des Beaux-Arts, Rouen, France/ Giraudon/The Bridgeman Art Library International. P. 84 : Wikipedia commons. P. 85 : Wikipedia commons. P. 86 (h) : Château de Versailles, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; (c) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; (b) : Musée Antoine Lecuyer, SaintQuentin, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International. P. 86 (bg), 88 : Alfredo Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY. P. 90 (hg) : The Granger Collection, NYC – All rights reserved ; (hd) : The Granger Collection, NYC – All rights reserved ; (bd) : Houses of Parliament, Westminster, London, UK/Bridgeman Art Library. P. 91 (c) : Private Collection/Peter Newark American Pictures/The Bridgeman Art Library International. P. 93 : Private Collection/Peter Newark American Pictures/ The Bridgeman Art Library International. P. 94 : Private Collection/Peter Newark American Pictures/The Bridgeman Art Library International. P. 95 (h) : Wikipedia Commons ; (c) : Private Collection/The Bridgeman Art Library International. P. 96 : The Granger Collection, NYC – All rights reserved. P. 97 : Mark Strozier/Istockphoto. P. 98 : Bibliothèque Nationale, Paris, France/Archives Charmet/The Bridgeman Art Library International. P. 99 (b) : Vacclav/Shutterstock. P. 101 : Wikipedia Commons. P. 102 : Paolo Maria Airenti/Fotolia.com. P. 103 : Erich Lessing/Art Resource, NY. P. 105 (g) : Archives de la Chambre de commerce, Marseille, France/ Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; (d) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International. P. 106 : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/The Bridgeman Art Library International. P. 107 (bg) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; (bd) : Château de Versailles, France/ Giraudon/The Bridgeman Art Library International. P. 108 : Bibliothèque Nationale, Paris, France/Archives Charmet/The Bridgeman Art Library International. P. 111 (h) : Wikipedia Commons ; (b) : Wikipedia Commons. P. 112 : Wikipedia Commons. P. 114 (c) : Roger-Viollet/The Image Works ; (b) : rrinn0215/Shutterstock. P. 115 (c) : Wikipedia Commons ; (b) : Wikipedia Commons. P. 116 (b) : Wikipedia Commons. P. 117 (g) : AFP/ Getty Images ; (d) : UN Photo/Eskinder Debebe. P. 118 (h) : Gracieuseté de l’ONU ; (b) : AFP/Getty Images. P. 119 : Patrick Robert/Corbis. P. 122 (h) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/The Bridgeman Art Library International ; (c) : Private Collection/Peter Newark American Pictures/The Bridgeman Art Library International ; (b) : Lasse Kristensen/Shutterstock. CHAPITRE 4 P. 123 : Leeds Museums and Art Galleries (City Museum) UK/The Bridgeman Art Library International. P. 124 (g) : Ed Kashi/Corbis ; (d) : Imaginechina/Corbis. P. 125 (bg) : Paul Russell/Corbis ; (bd) : Jinlide | Dreamstime.com. P. 131 (c) : akg-images ; (b) : akg-images. P. 132 : akg-images. P. 133 : Mary Evans Picture Library. P. 134 : The Granger Collection, NYC – All rights reserved. P. 135 : Mary Evans Picture Library. P. 136 : (h) Bibliothèque d’Amiens métropole; (c) : Private Collection/The Stapleton Collection/The Bridgeman Art Library International. P. 137 (c) : akg-images ; (b) : akg-images. P. 138 : Private Collection/The Stapleton Collection/The Bridgeman Art Library International. P. 139 : Francis Frith Coll./akg-images. P. 140 : Original work in 1787. Etching produced in 1811, 1828 or 1872. P. 141 : The Granger Collection, NYC – All rights reserved. P. 142 (h) : akg-images ; (b) : Private Collection/The Bridgeman Art Library International. P. 144 : Mary Evans Picture Library. P. 145 (c) : The Art Archive at Art Resource,

256

SOURCES

NY/Eileen Tweedy ; (b) : Illustrated London News Ltd/Mary Evans. P. 146 : akg-images. P. 147 : Mary Evans Picture Library. P. 150 (h) : akg-images ; (b) : The Art Archive at Art Resource, NY/Culver Pictures. P. 151 : The Art Archive at Art Resource, NY/Culver Pictures. P. 153 (cg) : Randy Olson/ National Geographic Society/Corbis ; (cd) : John Moore/Getty Images. P. 154 : Centraide. P. 155 (h) : Gracieuseté de Centraide ; (bg) : Luc-Simon Perrault/La Presse ; (bc) : AFP/Getty Images ; (bd) : AFP/Getty Images. P. 156 : The Granger Collection, NYC – All rights reserved. P. 158 : 1. The Worker Wagga, N.S.W. : Jas. A. Ross, 1892-1913. 11 December 1897. Image titled ‘Why Don’t They Drop Him? Courtesy of the State Library of NSW. CHAPITRE 5 P. 159 : © Bianchetti/Leemage. P. 160 (cg) : Michael Roeder/Shutterstock ; (cd) : megastocker/Shutterstock. P. 166 : The Granger Collection, NYC – All rights reserved. P. 167 (hg) : Mlenny Photography/Istockphoto ; (hd) : German/Istockphoto ; (b) : Getty Images. P. 169 : akg-images. P. 170 : Coll. Jonas/KHARBINE-TAPABOR. P. 171 : Collection KHARBINE-TAPABOR. P. 172 : akg-images. P. 174 : akgimages. P. 175 : Getty Images. P. 176 : akg-images. P. 177 : © Lee/ Leemage. P. 178 : Collection KHARBINE-TAPABOR. P. 179 (hd) : Réunion des Musées Nationaux/Art Resource, NY ; (c) : Collection KHARBINETAPABOR ; bd) : Andresr/Istockphoto. P. 180 : Tischenko Irina/ Shutterstock. P. 182 : akg-images. P. 183 : IAM/akg-images/NA. P. 186 : Collection IM/KHARBINE-TAPABOR. P. 189 : Gracieuseté de l’Organisation internationale de la Francophonie. P. 191 : Collection KHARBINETAPABOR. P. 192 : Private Collection/Giraudon/The Bridgeman Art Library. CHAPITRE 6 P. 193 : Time & Life Pictures/Getty Images. P. 195 : CP PHOTO/Montréal La Presse. P. 200 (g) : akg-images ; (d) : Corbis. P. 201 : akg-images. P. 202 : Gracieuseté de l’ONF. P. 205 : akg-images. P. 206 (c) : National Film Board of Canada. Photothèque/Library and Archives Canada ; (bg) : BANQ – Centre de Montréal ; (bc) : Michel Gravel/La Presse 16-02-1972. P. 207 : akg-images/Denise Bellon. P. 208 (c) : akgimages ; (b) : akg-images. P. 209 : Nicholas Morant/Ofce national du lm du Canada. Photothèque/Bibliothèque et Archives Canada : e000760279. P. 210 : Monkey Business Images/Shutterstock. P. 212 : Bettmann/ CORBIS. P. 213 : akg-images/ullstein bild. P. 215 : Coll. Dixmier/ KHARBINE-TAPABOR. P. 216 (cg) : Nicolas Tikhomiroff/Magnum Photos ; (cd) : Bildarchiv Pisarek/akg-images. P. 217 (cg) : Getty Images ; (bd) : Bettmann/CORBIS. P. 218 : Bob Adelman/Corbis. P. 219 (h) : Getty Images ; (c) : Gamma-Keystone via Getty Images ; (b) : Time & Life Pictures/Getty Images. P. 221 (g) : akg-images ; (c) : Topham/The Image Works ; (d) : Time & Life Pictures/Getty Images. P. 222 : Time & Life Pictures/Getty Images. P. 223 : Bildarchiv Pisarek/akg-images. P. 224 (h) : akg-images ; (b) : Collection Christophel. P. 227 (bg) : Gracieuseté d’Amnistie Internationale ; (bc) : Gracieuseté d’Human Rights Watch ; (bd) : Gracieuseté de Greenpeace Canada. P. 228 (bg) : Christopher Jones/Shutterstock ; (hg) : Gracieuseté de SOS Racisme ; (hd) : The APEC Logo is reproduced with the permission of the APEC Secretariat, Singapore. P. 229 : STEPHANIE PILICK/epa/Corbis. P. 232 : Gracieuseté d’Amnistie Internationale. LES OUTILS DE L’HISTOIRE P. 233 (cg) : The Art Archive/Museum of Anatolian Civilisations Ankara/Dagli Orti ; (cc) : Gracieuseté du professeur Jean-Marc Michaud/Faculté de théologie, d’éthique et de philosophie/Université de Sherbrooke (Québec) ; (cd) : Carlos Caetano | Dreamstime.com ; (bg) : Dariusz Sas | Dreamstime.com ; (bc) : Zhudifeng | Dreamstime.com ; (bd) : Edite Artmann | Dreamstime. com. P. 236 : © Bianchetti/Leemage. P. 237 (bg) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/The Bridgeman Art Library International ; (bd) : Private Collection/Peter Newark American Pictures/ The Bridgeman Art Library International. P. 238 : Hulton-Deutsch Collection/CORBIS. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Histoire et éducation à la citoyenneté

1er cycle du secondaire • 2e année

Maude Ladouceur Dominique Lapointe

Guide

Chrono Histoire et éducation à la citoyenneté 1er cycle du secondaire, 2e année

Remerciements

Guide Maude Ladouceur, Dominique Lapointe

Pour son travail de révision scientifique réalisé avec soin et promptitude, l’Éditeur remercie Jacques Pincince, Collège de Rosemont (Chapitre 4: L’industrialisation).

© 2011 Chenelière Éducation inc.

Sources

Édition : Audrée-Isabelle Tardif Coordination : André Duchemin, Christiane Gauthier, Dominique Lapointe Révision linguistique : Christiane Gauthier, Dominique Lapointe Correction d’épreuves : Caroline Bouffard Conception graphique et infographie : Josée Bégin Recherche iconographique : Marie-Chantal Laforge Cartographie : Julie Benoit Impression : Imprimeries Transcontinental

Textes P. 290 : Jean Lefebvre et Jean Georges, Les temps contemporains vus par leurs témoins, Paris, Casterman, 1973, p. 179. P. 292 : Loi de 1841 sur le travail des enfants, votée le 22 mars 1841, sous LouisPhilippe 1er. P. 339 : Silvius Piccolomini, Dialogues, 1475, dans Michel Mollat et René Van Santbergen, Le Moyen Âge, Paris (ou Liège), H. Dessaim, p. 355. P. 371 (doc. 1) : Manifeste du Parti de l’Istiqlal, 11 janvier 1944, Maroc, [en ligne], réf. du 23 juin 2011; (doc. 2) : Discours du président de la république sud-africaine devant l’Assem blée nationale, 2 février 1990, rapporté par Jacques Rigault et Élisabeth Sandor, Le démantèlement de l’apartheid, Paris, L’Harmattan, 1992, p. 244, 246; (doc. 3) : Marie-Claire Kirkland, Débat à l’Assemblée nationale, 11 février 1964, dans Réal Bélanger, Richard Jones et Marc Vallières, Les grands débats parlementaires : 1792-1992, Québec, PUL, 1994, p. 414-415. Photos P. 285 : akg-images. P. 286 : Private Collection/The Stapleton Collection/The Bridgeman Art Library International. P. 290 : akgimages. P. 291 (g) : The Art Archive/Private Collection/Marc Charmet; (d) : Private Collection/Bridgeman Art Library. P. 339 : © Roger-Viollet/ The Image Works. P. 354 (doc.1) : Bibliothèque Nationale, Paris, France/Archives Charmet/The Bridgeman Art Library International; (doc. 2) : Wikipedia commons. P. 355 (doc. 1) : Musée de la Ville de Paris, Musée Carnavalet, Paris, France/The Bridgeman Art Library International; (doc. 2) : Musée des Beaux-Arts, Rouen, France/ Giraudon/The Bridgeman Art Library International. P. 367 (h) : ©Lee/ Leemage; (b) : Collection KHARBINE-TAPABOR. Au sujet des sites Internet proposés dans le présent ouvrage Tous les sites Internet présentés sont étroitement liés au contenu abordé. Après la parution de l’ouvrage, il pourrait cependant arriver que l’adresse ou le contenu de certains de ces sites soient modifiés par leur propriétaire, ou encore par d’autres personnes. Pour cette raison, nous vous recommandons de vous assurer de la pertinence de ces sites avant de les suggérer aux élèves.

TOUS DROITS RÉSERVÉS. Toute reproduction du présent ouvrage, en totalité ou en partie, par tous les moyens présentement connus ou à être découverts, est interdite sans l’autorisation préalable de Chenelière Éducation inc. Les pages portant la mention « Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc. » peuvent être reproduites uniquement par l’enseignant dont les élèves disposent personnellement du cahier périssable faisant partie intégrante de l’ensemble didactique comprenant le présent ouvrage et exclusivement pour les élèves visés dans ce paragraphe. Toute utilisation non expressément autorisée constitue une contrefaçon pouvant donner lieu à une poursuite en justice contre l’individu ou l’institution qui effectue la reproduction non autorisée.

Dépôt légal : 2e trimestre 2011 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Imprimé au Canada 1

2 3

4 5

ITM

15

14

13

12 11

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.

Table des matières NOTES PÉDAGOGIQUES Tableaux de planication de l’évaluation Suggestions de déclencheurs Liste de sites Internet

DOCUMENTS REPRODUCTIBLES

261 273 279

Fiches

Corrigés

285 289

C-1 C-2

1 2 3 4 5 6

293 295 297 299 301 303

C-3 C-4 C-5 C-6 C-7 C-8

1, La démarche de recherche 2, Comment interpréter des documents écrits 3, Comment interpréter des documents visuels 4a, Comment interpréter un repère de temps 4b, Comment construire un repère de temps 5a, Comment interpréter une carte historique 5b, Comment créer une carte historique 6a, Comment interpréter un tableau 6b, Comment créer un tableau 7a, Comment interpréter un diagramme 7b, Comment créer un diagramme

305 310 312 314 315 316 317 318 319 320 321

Ailleurs supplémentaires Chapitre 4 : Fiche Ailleurs 4a, L’Allemagne Fiche Ailleurs 4b, La France

Activités d’enrichissement Chapitre 1 : Chapitre 2 : Chapitre 3 : Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 :

Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement

Les outils de l’histoire Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil

Cartes muettes Chapitre 1 : Carte 1a, L’Europe de l’Ouest à la Renaissance Carte 1b, L’Europe religieuse au XVI e siècle Chapitre 2 : Carte 2a, Des peuples autochtones d’Amérique à la n du XVe siècle Carte 2b, Les empires coloniaux vers 1700 Chapitre 3 : Carte 3a, La Grande-Bretagne et ses Treize colonies, la France et la Russie, vers 1750 Carte 3b, Les Treize colonies britanniques en 1763 Chapitre 4 : Carte 4a, L’industrialisation de la Grande-Bretagne Carte 4b, L’industrialisation aux États-Unis à la n du XIXe siècle Chapitre 5 : Carte 5a, Les principaux empires coloniaux vers 1914 Carte 5b, L’Afrique colonisée en 1914 Chapitre 6 : Carte 6, L’obtention de l’indépendance en Afrique

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333

CHRONO • TABLE DES MATIÈRES

259

DOCUMENTS REPRODUCTIBLES (suite)

Fiches

Corrigés

334 340 346 356 362 368

C-9 C-12 C-15 C-20 C-23 C-26

Tests de connaissances et de compétences Chapitre 1 : Chapitre 2 : Chapitre 3 : Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 :

260

Test 1 Test 2 Test 3 Test 4 Test 5 Test 6

CHRONO • TABLE DES MATIÈRES

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

TABLEAUX DE PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION Pour des ns d’évaluation, voici une analyse du contenu des composantes de la collection Chrono (cahier et guide) selon la Progression des apprentissages au secondaire, Histoire et éducation à la citoyenneté, 1er cycle, et selon le Cadre d’évaluation des apprentissages, Histoire et éducation à la citoyenneté, Enseignement secondaire, 1er et 2e cycles. Les tableaux qui suivent présentent, pour chacun des trois critères d’évaluation du Cadre, les diverses occasions d’évaluation que contient la collection Chrono. Le critère 1 s’applique aux textes et documents du cahier, ainsi qu’aux activités du cahier. Les critères 2 et 3 s’appliquent aux activités de synthèse du cahier et aux tests de connaissances et de compétences du guide.

Chapitre 1 Une nouvelle vision de l’homme Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités

1. Conception de l’homme dans la société et de sa place dans l’Univers aujourd’hui a. Indiquer différentes conceptions de l’homme en société

p. 14

p. 14, nos 1-2-4

b. Nommer des théories scientiques qui inuencent la conception que l’on peut avoir de la place de l’homme dans l’Univers

p. 15

p. 15, no 3

2. Renouvellement de la vision de l’homme et contribution des idées humanistes à l’édication de la culture occidentale

2.1 Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, les grands États européens et quelques grandes villes de la Renaissance

p. 17

p. 19, nos 8-9-10

b. Situer, sur une carte, les territoires où s’imposent les différentes Églises réformées

p. 36

p. 36, no 7

c. Situer, sur une ligne du temps, la Renaissance et des faits liés à cette période

p. 16-17

p. 18, no 6

a. Énoncer la conception de l’homme dans la pensée chrétienne médiévale

p. 20

p. 23, no 1

b. Indiquer des sources du renouvellement de la pensée et des arts aux 15e et 16e siècles

p. 20-21-27-29

p. 24, no 7 p. 30, no 1

c. Nommer quelques grands penseurs humanistes de la Renaissance

p. 21-28

p. 23, no 2 p. 24, no 4 p. 31, no 5

d. Indiquer des éléments qui permettent d’expliquer le monde et l’Univers dans la pensée humaniste

p. 21-25

p. 23, no 1 p. 26, nos 1-2

e. Indiquer des innovations caractéristiques de l’art de la Renaissance

p. 27

p. 30, no 2

f. Indiquer des sujets souvent représentés par des peintres et des sculpteurs de la Renaissance

p. 27-28

p. 30, nos 1-3-4 p. 31, no 6

g. Indiquer des éléments caractéristiques de l’architecture de la Renaissance

p. 29

p. 31, no 7

2.2 Impacts de l’humanisme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

261

Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages (suite)

Textes et documents

Activités

h. Indiquer des conséquences des nouvelles théories scientiques dans certains domaines du savoir à la Renaissance

p. 25

p. 26, nos 2-3

i. Expliquer la réaction de l’Église face aux nouvelles théories astronomiques

p. 25

p. 26, no 4

j. Indiquer des conséquences de l’invention de l’imprimerie

p. 22

p. 24, no 6

a. Indiquer des facteurs à l’origine de la contestation de l’autorité du pape et de l’Église catholique à la Renaissance

p. 32-33

p. 35, no 1

b. Nommer les Églises réformées : anglicane, calviniste, luthérienne

p. 32-33

p. 35, no 4 p. 36, no 7

c. Indiquer des actions de l’Église catholique pour lutter contre la

p. 34

p. 36, no 6

p. 33

p. 36, no 5

a. Indiquer des éléments de continuité entre la Renaissance et aujourd’hui sur la base de la pensée humaniste

p. 41

p. 41, nos 1-2 p. 43, no 5

b. Indiquer des valeurs de quelques organisations humanitaires

p. 41-42-43

p. 41-43, nos 1-4

c. Énoncer quelques principes liés aux Conventions de Genève

p. 42

p. 42, no 3

2.3 Réforme et Contre-Réforme

Réforme d. Énumérer des caractéristiques communes aux différentes Églises réformées 3. Valeurs humanistes dans la société occidentale aujourd’hui

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances Collection Chrono Opérations intellectuelles

Activités de synthèse (cahier)

Test (guide) no 13

Caractériser une réalité historique

— — — —

Établir des comparaisons

p. 45, no 3

no 12

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences

p. 44, no 2

nos 5-11

Déterminer des éléments de continuité et des changements





Examiner des réalités sociales du présent et du passé Situer dans le temps et dans l’espace Établir des faits

nos 1-3 nos 2-6-8-10 no 4

o

Mettre en relation des faits

p. 44, n 1

no 7

Établir des liens de causalité



no 9

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Collection Chrono Activités de synthèse (cahier) Rigueur du raisonnement

262

CHRONO • PLANIFICATIOIN DE L’ÉVALUATION

p. 45, no 4

Test (guide) no 14

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 2 L’expansion européenne dans le monde Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités

1. Colonialisme commercial aujourd’hui a. Nommer les principales puissances économiques

p. 48

p. 48, nos 1-2

b. Indiquer certains effets de l’économie mondialisée

p. 49

p. 49, nos 3-4

2. Expansion européenne dans le monde et effets d’une première économie-monde sur les sociétés d’Amérique 2.1 Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, de grandes routes d’explorations européennes

p. 57

p. 60, nos 6-8

b. Situer, sur une carte, des empires coloniaux

p. 64

p. 67, no 1

c. Situer, sur une ligne du temps, les grandes explorations européennes

p. 50-51

p. 53, nos 5-6-7

a. Nommer les territoires connus des Européens à la n du 14e siècle : nord de l’Afrique, Proche-Orient et Europe

p. 51

p. 52, no 4

b. Indiquer des motivations des Européens à entreprendre de grandes explorations à la Renaissance

p. 50-54

p. 52, no 2 p. 58, nos 1-2

c. Indiquer l’utilité de certains instruments de navigation utilisés par les Européens

p. 55

p. 59, nos 3-4

d. Indiquer une conséquence du Traité de Tordesillas signé entre les Espagnols et les Portugais au 15e siècle

p. 64

p. 67, no 2

a. Nommer les pôles du commerce triangulaire que mettent en place les puissances coloniales européennes : Europe, Afrique, Amériques

p. 66



b. Indiquer les principaux objets d’échange dans le commerce triangulaire

p. 66

p. 68, no 4

c. Expliquer des conséquences, pour les colonies, du système commercial mis en place par les métropoles européennes

p. 66

p. 68, no 5

a. Nommer des populations autochtones des Amériques au moment des premiers contacts avec les Européens

p. 61

p. 63, no 1

b. Indiquer des ressources ou des produits importés par les Européens

p. 66

p. 68, nos 3-4

c. Décrire pour les populations autochtones des conséquences de l’expansion européenne en Amérique

p. 69

p. 70, nos 1-3

a. Nommer des pays non européens qui ont une langue ofcielle d’origine européenne

p. 71-72

p. 71-72, nos 1-2

b. Indiquer le rôle de l’Organisation mondiale du commerce : elle s’occupe des règles qui régissent le commerce entre les pays

p. 73

p. 73, no 3

2.2 Grandes explorations

2.3 Commerce colonial

2.4 Populations autochtones

3. Rapports économiques et culturels entre les sociétés aujourd’hui

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

263

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances Collection Chrono Opérations intellectuelles

Activités de synthèse (cahier)

Test (guide)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



no 12

Situer dans le temps et dans l’espace



nos 1-2-3

Établir des faits



nos 5-6-7-8

Caractériser une réalité historique



no 9

Établir des comparaisons





Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences



no 4

Déterminer des éléments de continuité et des changements



— o

Mettre en relation des faits

p. 74, n 1

no 10

Établir des liens de causalité



no 11

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Collection Chrono Activités de synthèse (cahier) Rigueur du raisonnement

264

CHRONO • PLANIFICATIOIN DE L’ÉVALUATION

p. 75, no 2

Test (guide) no 13

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 3 Les révolutions américaine et française Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités

1. Afrmation de droits fondamentaux aujourd’hui a. Nommer des chartes liées à l’afrmation des droits

p. 78

p. 78, no 2

b. Énoncer des droits humains inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies

p. 79

p. 79, no 3

2. Révolution américaine (RA) ou Révolution française (RF) et impact des révolutions dans la conquête et la reconnaissance des droits fondamentaux 2.1 Situation dans l’espace et dans le temps a. (RA) Situer sur une carte les colonies britanniques en 1776

p. 81-89

p. 82, no 5

p. 81

p. 82, no 5 p. 103, no 1

b. (RA) Situer, sur une ligne du temps, la révolution et des faits qui lui sont liés ex. : Déclaration des droits, Boston Tea Party, déclaration d’Indépendance des colonies, bataille de Yorktown

p. 80-81

p. 83, no 6 p. 93, no 6

(RF) Situer, sur une ligne du temps, la révolution et des faits qui lui sont liés ex. : rédaction des Cahiers de doléances, prise de la Bastille, Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, la Terreur

p. 80-81

p. 83, no 6 p. 109, no 3

a. Nommer des philosophes du Siècle des Lumières qui ont inspiré les courants révolutionnaires

p. 85-86

p. 88, no 6

b. Énoncer des principes soutenus par la philosophie des Lumières

p. 85

p. 88, no 5

c. Indiquer les trois pouvoirs de l’État dénis au Siècle des Lumières : pouvoir législatif de rédiger les lois ; pouvoir exécutif d’assurer l’exécution des lois ; pouvoir judiciaire d’interpréter les lois

p. 85

p. 87, no 3

p. 89-90-91

p. 92-93, nos 1-2-3-4-5

p. 101-102

p. 103-104, nos 3-4-5-6

p. 90

p. 92, no 1

p. 101

p. 103, no 2

p. 94-95

p. 96, no 2

p. 105-107

p. 109, no 4

(RF) Situer sur une carte le territoire de la France en 1789

2.2 Le Siècle des Lumières

2.3 La Révolution a. (RA) Indiquer des éléments du contexte économique, politique et social à la veille de la Révolution ex. : prospérité économique des colonies, imposition de taxes, limitation de l’expansion territoriale par la Grande-Bretagne (RF) Indiquer des éléments du contexte économique, politique et social à la veille de la Révolution ex. : crise agricole, crise nancière, ordres sociaux b. (RA) Indiquer le mode d’organisation politique à la veille de la Révolution : parlementarisme soumis au roi d’Angleterre (RF) Indiquer le mode d’organisation politique à la veille de la Révolution : monarchie absolue de droit divin c. (RA) Nommer des acteurs de la Révolution ex. : les Patriotes, Franklin, Washington, George III (RF) Nommer des acteurs de la Révolution ex. : les Sans-culottes, Condorcet, Louis XVI

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

265

Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages (suite)

Textes et documents

Activités

p. 99

p. 100, nos 2-3

p. 106-107

p. 110, no 7

p. 95 p. 99 p. 106

p. 97, nos 4-5 p. 100, nos 1-2 p. 110, nos 6-7

a. Nommer des organismes internationaux voués à la protection des libertés et des droits

p. 117-118-119

p. 119, nos 3-4-5

b. Indiquer des moyens utilisés par la communauté internationale pour soutenir l’application des droits reconnus dans la Déclaration universelle des droits de l’homme

p. 118-119

p. 119, nos 3-4

d. (RA) Indiquer des conséquences de la Révolution ex. : indépendance, institution d’un nouveau gouvernement, Déclaration des droits (RF) Indiquer des conséquences de la Révolution ex. : liberté individuelle, égalité des citoyens devant la loi, droit de vote e. (RA et RF) Nommer des valeurs véhiculées lors de la Révolution

3. Garanties des droits et libertés dans la société aujourd’hui

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances Collection Chrono Opérations intellectuelles

Activités de synthèse (cahier)

Test (guide)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



no 13

Situer dans le temps et dans l’espace



nos 1-2

Établir des faits



nos 3-5 ; RA : nos 6-10 ; RF : nos 6-7

Caractériser une réalité historique



no 4

Établir des comparaisons

p. 121, no 3 o

no 12

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences

p. 120, n 1

RA : no 8 ; RF : no 9

Déterminer des éléments de continuité et des changements



RA et RF : no 11

Mettre en relation des faits

p. 120, no 2

RA : no 9 ; RF : no 10

Établir des liens de causalité



RA : nos 7-8 ; RF : nos 8-9

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Collection Chrono Activités de synthèse (cahier) Rigueur du raisonnement

266

CHRONO • PLANIFICATIOIN DE L’ÉVALUATION

p. 121, no 4

Test (guide) RA et RF : no 14

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 4 L’industrialisation Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités

1. Les impacts de l’industrialisation d’une société a. Nommer des pays qui s’industrialisent

p. 124

p. 124, no 1

b. Indiquer des facteurs qui permettent à des pays de s’industrialiser

p. 125

p. 125, no 2

c. Indiquer des conséquences de l’industrialisation sur la société

p. 125

p. 125, no 3

2. L’industrialisation : une révolution économique et sociale et ses effets sur la société anglaise 2.1 Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, les premiers territoires industriels et quelques grandes villes du XVIIIe siècle

p. 127

p. 128, no 4

b. Situer, sur une ligne du temps, la révolution industrielle et des faits liés à cette période

p. 126-127

p. 129, no 7

a. Indiquer des causes de l’industrialisation en Angleterre au XVIIIe siècle

p. 126-130-131

p. 128, no 5 p. 129, no 8 p. 133, nos 1-23-4-5-6

b. Énumérer des caractéristiques de la production industrielle

p. 134

p. 137, nos 1-2

c. Nommer les premiers secteurs de production qui s’industrialisent : textile, métallurgie

p. 135

p. 137, no 3

d. Indiquer des conséquences de l’industrialisation sur les mouvements de populations

p. 141

p. 141, nos 1-2-3

p. 139

p. 140, nos 2-3

b. Indiquer ce qui distingue, sur le plan des moyens de production, p. 139 les classes sociales bourgeoise et ouvrière

p. 140, nos 2-3 p. 144, no 4

c. Énumérer des caractéristiques des quartiers ouvriers lors de la révolution industrielle

p. 141

p. 144, no 5

a. Énoncer quelques principes politiques du libéralisme défendu par la bourgeoisie

p. 139

p. 140, no 1

b. Nommer des institutions économiques liées au développement du capitalisme

p. 139

p. 140, no 4

c. Indiquer la source de revenu de la bourgeoisie : le prot

p. 139

p. 140, no 2

d. Expliquer des répercussions de la recherche du prot

p. 141

p. 144, no 4

e. Indiquer des avantages des nouveaux moyens de transport développés durant la révolution industrielle

p. 136

p. 138, nos 4-5-6

a. Indiquer des conditions de travail des ouvriers au début de l’industrialisation en Angleterre

p. 142

p. 144, no 6

b. Indiquer des actions entreprises par les ouvriers pour améliorer leur situation socioéconomique

p. 145

p. 147, no 1

c. Indiquer des avantages que présente la création de syndicats pour les ouvriers

p. 145

p. 147, no 2

2.2 Industrialisation

2.3 Structure sociale a. Indiquer des facteurs qui conduisent à la constitution des classes sociales dans les sociétés qui s’industrialisent

2.4 Organisation économique

2.5. Mouvement ouvrier

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

267

Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages (suite)

Textes et documents

Activités

d. Énoncer des principes communs aux mouvements de pensée socialiste et communiste

p. 146

p. 147, no 4 p. 148, no 6

e. Indiquer des actions prises par les gouvernements face aux revendications et aux manifestations ouvrières

p. 145-146

p. 147, no 3 p. 148, no 5

3. Contribution des individus et des institutions à l’amélioration des conditions de vie dans la société aujourd’hui a. Nommer quelques organismes qui travaillent à l’amélioration des conditions de vie

p. 154

p. 154, no 2

b. Indiquer des buts poursuivis par des organismes voués à l’amélioration des conditions de vie dans des sociétés

p. 154

p. 154, no 2

c. Nommer des mesures qui peuvent contribuer à l’amélioration des conditions de vie dans une société

p. 153-154

p. 153, no 1 p. 154, no 3

d. Nommer des individus qui ont contribué à l’amélioration des conditions de vie

p. 155

p. 155, nos 4-5

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances Collection Chrono Opérations intellectuelles

Activités de synthèse (cahier)

Test (guide)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



no 13

Situer dans le temps et dans l’espace



nos 1-3

Établir des faits



nos 5-7-8-10

Caractériser une réalité historique



no 4 o

Établir des comparaisons

p. 157, n 2

no 12

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences



no 9

Déterminer des éléments de continuité et des changements



no 6

Mettre en relation des faits

p. 156, no 1a)

no 11

Établir des liens de causalité



no 2

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Collection Chrono Activités de synthèse (cahier) Rigueur du raisonnement

268

CHRONO • PLANIFICATIOIN DE L’ÉVALUATION

p. 156, no 1b)

Test (guide) no 14

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 5 L’expansion du monde industriel Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités

1. Impérialisme et colonisation aujourd’hui a. Énumérer des caractéristiques d’un État souverain

p. 160

p. 160, no 1

b. Nommer des territoires qui ne relèvent pas d’une juridiction nationale

p. 160

p. 160, no 2

c. Nommer quelques indicateurs socioéconomiques qui permettent d’illustrer la disparité de la richesse à l’échelle mondiale

p. 161

p. 161, nos 3-4

2. Expansion du monde industriel et impacts de l’impérialisme d’un pays européen sur des populations d’Afrique 2.1 Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, les empires coloniaux français et britannique au début du XXe siècle

p. 163

p. 164, nos 3-4

b. Situer, sur une carte, quelques sociétés ou civilisations africaines avant le contact colonial

p. 170

p. 173, no 1

c. Situer, sur une ligne du temps, des faits liés à l’impérialisme et à la colonisation

p. 162-163

p. 165, nos 5-6

a. Indiquer des conditions nécessaires pour que des États s’industrialisent

p. 166

p. 168, no 1

b. Indiquer la nature des produits échangés entre les pays colonisateurs et leurs colonies

p. 166-167

p. 168, no 2

c. Indiquer des facteurs qui justient l’impérialisme

p. 166-167

p. 168-169, nos 4-5

d. Énoncer une justication que les pays colonisateurs donnent à la domination qu’ils exercent en Afrique

p. 167

p. 168, no 3 p. 169, no 5

a. Expliquer des répercussions de la migration de millions d’Européens sur les populations originaires de colonies

p. 178

p. 182, no 8

b. Énoncer la principale convention de la Conférence de Berlin : entente entre 13 pays qui xent les règles à partir desquelles l’Afrique sera colonisée

p. 171

p. 174, nos 4-5

c. Indiquer des conséquences sociopolitiques du partage colonial de l’Afrique

p. 176-178

p. 180, nos 2-7

d. Indiquer le rôle des populations africaines dans l’exploitation coloniale des territoires

p. 176-177

p. 181, no 5

e. Indiquer le rôle de l’éducation dans la transformation culturelle des populations africaines

p. 178

p. 182, nos 9-10

f. Indiquer des réactions de populations colonisées face à la domination européenne

p. 179

p. 182, no 11

2.2 Motifs de la colonisation

2.3 Impacts de la colonisation

3. Rapports politiques, économiques et culturels entre les sociétés aujourd’hui a. Nommer des organismes politiques qui réunissent d’anciennes colonies

p. 188-189

p. 189, no 3

b. Nommer des associations économiques internationales

p. 188

p. 188, no 2

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

269

Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages (suite)

Textes et documents

Activités

c. Énoncer l’objectif de l’Accord de libre-échange nord-américain : favoriser le commerce entre le Canada, les États-Unis et le Mexique en limitant les tarifs douaniers

p. 188

p. 188, no 2

d. Expliquer des rapports socioéconomiques entre d’anciennes colonies et d’ex-pays colonisateurs

p. 187-189

p. 187, no 1 p. 189, nos 4-5

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances Collection Chrono Opérations intellectuelles

Activités de synthèse (cahier)

Test (guide)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



no 12

Situer dans le temps et dans l’espace



nos 1-2-3

Établir des faits



nos 6-7

Caractériser une réalité historique



no 8

Établir des comparaisons

p. 191, no 2

no 11

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences



nos 9-10

Déterminer des éléments de continuité et des changements



— o

Mettre en relation des faits

p. 190, n 1



Établir des liens de causalité



nos 4-5

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Collection Chrono Activités de synthèse (cahier) Rigueur du raisonnement

270

CHRONO • PLANIFICATIOIN DE L’ÉVALUATION

p. 191, no 3

Test (guide) no 13

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités

1. Libertés et droits civils aujourd’hui : privation, lutte et conquête a. Énumérer des libertés et des droits civils

p. 194

p. 194, no 1

b. Indiquer des situations où les gouvernements peuvent limiter ou supprimer l’exercice des libertés et droits civils

p. 195

p. 195, no 3

c. Indiquer des situations actuelles où les libertés et les droits civils sont ignorés

p. 195

p. 195, no 2

2. Reconnaissance des libertés et des droits civils et retombées de la conquête des libertés et des droits civils pour les collectivités 2.1 Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une ligne du temps, des faits associés au mouvement p. 196-197 féministe

p. 199, no 5 p. 204, no 6

b. Situer, sur une ligne du temps, des faits associés au mouvement p. 196-197 pour les droits civils des Noirs aux États-Unis et en Afrique du Sud

p. 199, no 5 p. 204, no 6

c. Situer, sur une ligne du temps, des faits liés à la décolonisation en Asie et en Afrique

p. 196-197

p. 199, no 5 p. 204, no 6

a. Énoncer des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme sur lesquels s’appuient les mouvements féministes

p. 197-207

p. 199, nos 7-8 p. 209, no 8

b. Indiquer des préjudices à l’égard des femmes en Occident dans la première moitié du XXe siècle

p. 205-206

p. 208, no 1

c. Nommer des acteurs associés au mouvement féministe

p. 205-206-207

p. 208, nos 2-3 p. 210, no 9

d. Indiquer des actions entreprises par des féministes ou des groupes de femmes au cours du XXe siècle

p. 205-206-207

p. 209, no 5 p. 210, no 9

e. Indiquer des réactions face au mouvement pour la reconnaissance des libertés et des droits civils

p. 205

p. 208, no 3 p. 209, no 4

f. Indiquer des gains obtenus par les mouvements féministes en Occident

p. 206-207

p. 209, no 6 p. 210, no 10

a. Énoncer des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme sur lesquels s’appuient les mouvements qui luttent contre le racisme institué

p. 197-217

p. 199, nos 7-8, p. 220, no 1

b. Indiquer des préjudices à l’égard des Noirs aux États-Unis dans la première moitié du XXe siècle et en Afrique du Sud avant l’abolition de l’apartheid

p. 217-218

p. 220, no 2 p. 221, no 4

c. Nommer des acteurs associés à la lutte contre la ségrégation raciale

p. 217-218-219

p. 221, no 6 p. 222, no 7

d. Indiquer des actions entreprises par des citoyens ou des États pour lutter contre le racisme institué au cours du XX e siècle

p. 217-218-219

p. 221, nos 5-6, p. 222, no 7

e. Indiquer des réactions face au mouvement pour la reconnaissance des libertés et des droits civils

p. 217-218-219

p. 220, no 2 p. 222, no 8

f. Indiquer des gains obtenus par les Noirs, notamment aux États-Unis et en Afrique du Sud

p. 218-219

p. 220, no 3 p. 222, no 9

2.2 Mouvement féministe

2.3 Lutte contre le racisme

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

271

Cahier Chrono Éléments de la Progression des apprentissages (suite)

Textes et documents

Activités

2.4. Mouvement de décolonisation a. Énoncer des principes inscrits dans la charte de l’Organisation des Nations Unies sur lesquels s’appuient les groupes qui s’opposent au colonialisme

p. 197-211

p. 199, nos 7-8 p. 214, no 3

b. Indiquer des préjudices à l’égard des populations colonisées

p. 211

p. 214, no 2

c. Nommer des acteurs associés au mouvement de décolonisation p. 212-213

p. 214, no 3 p. 215, nos 5-7

d. Indiquer des actions entreprises par ceux qui s’opposent au colonialisme

p. 211-212-213

p. 215, nos 5-6-7 p. 216, no 8

e. Indiquer des réactions face au mouvement de lutte pour la décolonisation

p. 212-213

p. 216, no 9

f. Indiquer des gains obtenus par les populations en lutte contre la colonisation

p. 212-213

p. 216, no 10

3. Responsabilités de l’individu dans la conquête et la reconnaissance des libertés et des droits civils aujourd’hui a. Nommer des organismes voués à la lutte pour la conquête de libertés et de droits civils

p. 227-228

p. 227, no 1

b. Indiquer des actions qui illustrent l’exercice de droits fondamentaux

p. 228-229

p. 229, nos 2-3-4

c. Donner des exemples d’actions entreprises par des organismes pour promouvoir la reconnaissance de libertés et de droits civils

p. 227-228

p. 227, no 1

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances Collection Chrono Opérations intellectuelles

Activités de synthèse (cahier)

Test (guide)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



no 8

Situer dans le temps et dans l’espace

p. 230, no 1

nos 1-2

Établir des faits



nos 3-4-5-6-7

Caractériser une réalité historique





Établir des comparaisons





Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences





Déterminer des éléments de continuité et des changements



— o

Mettre en relation des faits

p. 231, n 2a) b)



Établir des liens de causalité





Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Collection Chrono Activités de synthèse (cahier) Rigueur du raisonnement

272

CHRONO • PLANIFICATIOIN DE L’ÉVALUATION

p. 231, no 2c)

Test (guide) no 9

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

SUGGESTIONS DE DÉCLENCHEURS Avant d’aborder chacun des chapitres de Chrono avec les élèves, attirer leur attention sur la réalité sociale à l’étude en leur proposant une des activités suggérées en guise de déclencheur.

Chapitre 1 Une nouvelle vision de l’homme Déclencheur 1 : La Renaissance décodée • Inviter les élèves à lire les pages 8 et 9 de la section « Retour sur la 1re année du cycle » qui portent sur le Moyen Âge. Puis, leur demander d’observer individuellement le document visuel de la page d’ouverture du chapitre (p. 13). • En groupe-classe, leur demander de nommer ou de décrire les objets illustrés. Globes, instruments de navigation et d’astronomie, plans, instruments de musique, etc. • Expliquer que ce document visuel est représentatif d’une période de l’histoire : la Renaissance.

Durée : environ 10 minutes

• Leur poser la question suivante : À partir de votre observation, que pouvez-vous déduire des intérêts des hommes et des femmes de la Renaissance ? Réponse possible : Les sciences (géographie, astronomie, mathématiques…), la navigation et les arts (bref, l’ensemble des connaissances) semblent avoir beaucoup d’importance. • Préciser aux élèves que la Renaissance est une période de grands changements sur les plans social, artistique, religieux et géographique (cet aspect sera vu dans le chapitre 2).

Déclencheur 2 : La Renaissance italienne et Léonard de Vinci Matériel requis : Internet, pour visiter le site du Musée du Louvre : http://www.louvre.fr/llv/ activite/detail_parcours.jsp ?CURRENT_LLV_ PARCOURS%3C%3Ecnt_id=1013419867322 6925 et la page de Wikipédia sur Leonard de Vinci : http://fr.wikipedia.org/wiki/L%c3%a9onard _de_Vinci. Il est aussi possible d’imprimer des œuvres de Léonard de Vinci pour les distribuer aux élèves. • Demander aux élèves de consulter le repère de temps du chapitre (p. 16-17). Leur faire observer que la période à l’étude s’étend de 1400 à 1600 et qu’elle chevauche deux grandes périodes historiques : le Moyen Âge et les Temps modernes. Leur faire remarquer que cette période est marquée par le changement, sur le plan artistique notamment. • Inviter les élèves à lire la rubrique « Clic médias » (p. 29). Leur demander ensuite de consulter le site du Musée du Louvre pour effectuer une visite virtuelle sur la Renaissance italienne. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Durée : environ 35 minutes

• Faire remarquer aux élèves que les artistes italiens (et néerlandais) s’illustrent particulièrement à la Renaissance. Léonard de Vinci fait partie de ces artistes : il est à la fois peintre, sculpteur, inventeur et architecte. • Inviter les élèves à lire la rubrique « Coup d’œil sur… Léonard de Vinci » (p. 28). • Demander aux élèves de se rendre sur Wikipédia pour consulter d’autres œuvres de De Vinci : La Cène (1495-1498) présentée à la page 27 de Chrono, l’Homme de Vitruve ou Étude de proportions du corps humain selon Vitruve (vers 1492), l’Étude anatomique du fœtus dans l’utérus (1510-1513) et la Vis aérienne (1487-1490). • Faire remarquer aux élèves que l’humain est au centre de l’œuvre de De Vinci. L’artiste cherche à le représenter avec le plus de précision possible (Homme de Vitruve) et à le situer dans son environnement (La Joconde). Il tente aussi de repousser les limites de l’humain en réalisant des plans de machines qui pourraient lui permettre de voler (Vis aérienne). CHRONO • DÉCLENCHEURS

273

Chapitre 2 L’expansion européenne dans le monde Déclencheur 1 : La lecture d’une carte historique Matériel requis : un dictionnaire des noms propres ou Internet (facultatif). • Inviter les élèves à observer individuellement le document visuel de la page d’ouverture du chapitre (p. 47). • Leur demander de lire la légende qui accompagne le document visuel. • Leur suggérer de consulter l’outil sur les cartes historiques (outil 5, p. 242) pour les aider à interpréter la carte historique. • En groupe-classe, poser les questions suivantes : – Quel territoire est représenté sur cette carte ? Au besoin, suggérer aux élèves de consulter la carte du monde actuel (p. 246). L’Amérique ou les Amériques.

Durée : environ 20 minutes

– Quand cette carte a-t-elle été créée ? En 1596 OU au XVIe siècle. – Qui sont les personnages représentés ? Des explorateurs : Colomb, Vespucci, Magellan et Pizarro. Facultatif : Demander aux élèves de chercher, dans un dictionnaire des noms propres ou sur Internet, des renseignements supplémentaires sur les personnages représentés. • Demander aux élèves quel sera le thème du chapitre. Réponses possibles : Les explorations, la découverte de l’Amérique, les grands explorateurs, etc.

Déclencheur 2 : Un monde de plus en plus connu • Demander aux élèves de consulter la carte Le monde connu des Européens au XVe siècle (p. 51). • Leur suggérer de consulter la carte Les empires coloniaux vers 1700 (p. 64).

Durée : environ 5 minutes

• Leur mentionner que le but du chapitre est de découvrir ce qui s’est produit entre le XV e siècle et la n du XVIIe siècle pour que les Européens puissent ainsi explorer de nouveaux territoires.

• Les amener à comparer les deux cartes et leur poser la question suivante : Quels territoires sont explorés par les Européens entre le XV e siècle et la n du XVIIe siècle ? L’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, une grande partie de la côte est-africaine, certaines îles au sud-est de l’Asie.

274

CHRONO • DÉCLENCHEURS

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 3 Les révolutions américaine et française Déclencheur 1 : Une période intense de changements • Inviter les élèves à observer individuellement les documents visuels de la page d’ouverture du chapitre (p. 77). • Demander aux élèves d’associer chaque document à un des événements suivants : la révolution américaine ou la Révolution française. La bataille de Saratoga est associée à la révolution américaine ; la prise de la Bastille est associée à la Révolution française. • Demander aux élèves de lire la rubrique « Coup d’œil sur… une prison célèbre » (p. 106). Qu’est-ce que la Bastille ? Une prison d’État en France jusqu’à la Révolution. • Les inviter à trouver les dates des deux révolutions à l’aide du repère de temps du chapitre (p. 80-81). • Demander aux élèves de nommer la révolution qui marque la n d’une grande période Déclencheur 2 : Un siècle éclairé • Demander aux élèves de consulter le repère de temps du chapitre (p. 80-81), puis de répondre aux questions suivantes : – À quel siècle ont lieu les révolutions américaine et française ? Au XVIIIe siècle. – Quel événement marque la n de la période des Temps modernes ? La Révolution française. – Quels événements ont précédé les deux révolutions (voir les événements du repère) ? Divers auteurs ont publié des ouvrages ; c’est le début de la monarchie parlementaire en Angleterre.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Durée : environ 15 minutes

historique et le début d’une autre. Il s’agit de la Révolution française en 1789. Elle marque la n des Temps modernes et le début de l’Époque contemporaine. • Suggérer aux élèves de chercher dans le glossaire (p. 252) la dénition du concept de révolution. Les amener à comprendre qu’une révolution correspond à une période de changements rapides et profonds dans une société. • Les inviter à observer de nouveau les documents visuels de la page 77 et à préciser de quelles façons ces changements ont été réclamés et obtenus. Par des événements violents. • Mentionner aux élèves que dans ce chapitre ils verront comment ces révolutions ont permis d’afrmer les droits et les libertés des habitants de ces pays. Durée : environ 10 minutes

• Demander aux élèves de lire le texte de la page 80, puis leur poser les questions suivantes : – Quel autre nom donne-t-on à ce siècle ? Le Siècle des Lumières. – Pourquoi ce siècle a-t-il été nommé ainsi ? Réponse possible : En raison du mouvement intellectuel, culturel et scientique de l’époque. « Lumières » signie ici les connaissances, l’intelligence. • Préciser aux élèves que ce chapitre leur permettra de comprendre le contexte des deux révolutions qui marquent la n d’une grande période historique et le début d’une autre. De plus, ce chapitre sera l’occasion d’aborder en profondeur l’une ou l’autre des révolutions.

CHRONO • DÉCLENCHEURS

275

Chapitre 4 L’industrialisation Déclencheur 1 : Des paysages industriels • Inviter les élèves à observer individuellement le document visuel de la page d’ouverture du chapitre (p. 123). • Leur demander de décrire ce qu’ils observent : édices, routes, paysage, etc. On voit des usines dans ce qui semble être une campagne (champ cultivé au plan rapproché), des routes mènent aux usines, de la fumée (de la pollution) sort des cheminées des usines. • Leur poser la question suivante : D’après vous, où travaillent les personnes qui vivent près de ces usines ? Probablement dans ces usines. • En groupe-classe, faire appel aux connaissances antérieures des élèves en leur demandant d’expliquer ce qu’est une révolution. Changement rapide et profond. Déclencheur 2 : Des normes du travail Matériel requis : Internet (facultatif), pour consulter la Loi sur les normes du travail : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/ dynamicSearch/telecharge.php ?type=2&le=/ N_1_1/N1_1.html OU des photocopies des articles de la Loi. • Inviter les élèves à lire quelques articles de la Loi sur les normes du travail du Québec. « Article 40. Le gouvernement xe le salaire minimum payable à un salarié. Article 52. La semaine de travail est de 40 heures. Article 84.3. Il est interdit à un employeur de faire effectuer un travail par un enfant de moins de 14 ans sans avoir obtenu le consentement de ses parents. Article 84.4. Il est interdit à un employeur de faire effectuer un travail, durant les heures de classe, par un enfant. » Québec, Loi sur les normes du travail, [en ligne], 2011, réf. du 15 juin 2011. Texte adapté à des ns pédagogiques.

• Leur demander ensuite de répondre aux questions suivantes : – Est-ce qu’un élève de 12 ans peut s’absenter de ses cours pour aller travailler ? Non, il doit uniquement travailler en dehors des heures de classe, et l’employeur doit avoir le consentement de ses parents.

276

CHRONO • DÉCLENCHEURS

Durée : environ 10 minutes

• Expliquer aux élèves que des historiens qualient la période de l’industrialisation de révolution industrielle. Il s’agit donc d’une période de changements profonds et rapides, notamment dans le mode de vie de la population (passage de la campagne à la ville, passage de l’agriculture ou de l’artisanat à la production en usine). • Demander aux élèves de lire la question du chapitre (p. 123). Les informer qu’ils auront à analyser les effets de l’industrialisation sur plusieurs aspects de la société : sur les modes de vie (aspect culturel) et les conditions de vie (aspect social), mais aussi sur le territoire et les paysages (aspect territorial).

Durée : environ 20 minutes

– Est-ce qu’une semaine de 80 heures est une semaine normale de travail ? Non, la semaine normale est de 40 heures. – Est-ce qu’un employeur peut verser un salaire inférieur au salaire minimum ? Non, le salaire minimum est xé par le gouvernement. • Demander aux élèves d’observer le document 21 (p. 142). Leur poser la question suivante : Selon vous, est-ce qu’une loi sur les normes du travail existait en 1844 ? Pourquoi ? Non, parce que ces enfants ne vont pas à l’école et qu’ils font un travail qui peut nuire à leur santé. • Conclure en mentionnant aux élèves qu’une telle loi n’a pas toujours existé. Pendant l’industrialisation, les conditions de travail et de vie des ouvriers étaient très différentes d’aujourd’hui. • Leur demander de lire la question du chapitre (p. 123). Leur indiquer que l’étude du chapitre leur permettra de comprendre les effets de l’industrialisation, notamment en ce qui concerne les conditions de travail et de vie des ouvriers. Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 5 L’expansion du monde industriel Déclencheur 1 : Une analyse de document • Inviter les élèves à observer individuellement le document visuel à la page d’ouverture du chapitre (p. 159). • Leur suggérer de consulter l’outil sur les documents visuels (outil 3, p. 237) et d’interpréter le document. • Leur demander de décrire le document (personnages, habillement, activités, etc.). Il n’y a qu’un Blanc entouré de plusieurs Africains. Le Blanc ne transporte rien. Les Africains sont les seuls à transporter des matériaux. Le Blanc semble diriger le groupe. • Leur demander de faire appel à leurs connaissances antérieures an d’identier ceux qui imposent la colonisation et ceux qui subissent la colonisation. Le Blanc est le colonisateur, les Africains sont les colonisés.

Durée : environ 10 minutes

• Leur demander d’expliquer le rôle des personnages. Le Blanc dirige le groupe d’Africains. On peut penser qu’il gère l’activité. C’est donc le colonisateur. Les Africains semblent travailler sous les ordres du Blanc. On peut penser que ce sont les colonisés. • Amener les élèves à dénir le concept de colonisation qu’ils ont vu au chapitre 2. Colonisation : Processus par lequel un pays soumet un territoire étranger à son contrôle pour l’exploiter. • Expliquer aux élèves qu’une nouvelle phase de colonisation européenne a lieu au XIXe siècle, notamment en Afrique. Ce chapitre abordera les effets de la colonisation sur les populations d’Afrique.

Déclencheur 2 : Deux périodes de colonisation européenne • Informer les élèves du thème de ce chapitre : l’expansion du monde industriel par la colonisation de territoires. Leur préciser qu’ils ont déjà abordé le concept de colonisation au chapitre 2. • Inviter les élèves à consulter la carte 11, Les empires coloniaux vers 1700 (p. 64), et à nommer la principale région du monde où les Européens installent leurs colonies. En Amérique. • Leur demander de donner les dates approximatives de la période des grandes explorations. Au besoin, les inviter à consulter les pages 50 et 51. De 1415 à 1600. • Inviter ensuite les élèves à consulter la carte 5, Les principaux empires coloniaux vers 1914 (p. 163), et à nommer la principale région du

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Durée : environ 15 minutes

monde où les pays européens installent leurs colonies. En Afrique. • Leur demander de consulter le repère de temps du chapitre (p. 162-163) et de donner les dates approximatives de cette nouvelle période de colonisation. De 1850 à 1918. • Expliquer aux élèves que, dans les deux cas, la colonisation permet aux États européens de prendre de l’expansion dans le monde, même si les territoires colonisés ne sont pas les mêmes et que les objectifs de colonisation du XIXe siècle diffèrent de ceux qui ont mené à la colonisation au cours des XVe et XVIe siècles. Ils auront l’occasion d’en apprendre davantage sur ces différences dans ce chapitre.

CHRONO • DÉCLENCHEURS

277

Chapitre 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils Déclencheur 1 : Des actions pour les droits humains • Inviter les élèves à observer le document visuel de la page d’ouverture du chapitre (p. 193) et à lire la légende qui l’accompagne. • Leur poser les questions suivantes : – Que font ces personnes ? Elles participent à une marche pour des emplois. – Où et quand cet événement a-t-il lieu ? À Washington (aux États-Unis), en 1963. – Selon vous, pourquoi des personnes participent-elles à ce genre d’événement ? Déclencheur 2 : Des situations d’inégalité Matériel requis : Internet (pour avoir accès à des sites d’actualité) ou des journaux • Demander aux élèves de lire individuellement le document écrit (p. 197). • Leur poser les questions suivantes : – Quand ce document a-t-il été rédigé ? En 1948. – Selon vous, pourquoi a-t-on senti le besoin de rédiger ce document ? Probablement parce que certains droits n’étaient pas respectés auparavant. • Faire appel aux connaissances antérieures des élèves en leur demandant de nommer d’autres documents de ce genre. Les élèves devraient nommer la Charte canadienne des droits et libertés et la Charte des droits et libertés de la personne du Québec (p. 78). • Former des équipes de 3 ou 4 élèves. • Demander à chaque équipe de consulter des sites d’actualité ou des journaux récents pour trouver des exemples de situations où les

278

CHRONO • DÉCLENCHEURS

Durée : environ 10 minutes

Réponse possible : Pour attirer l’attention sur une situation qu’elles jugent inacceptable ou inégale, pour faire reconnaître leurs droits. • Expliquer aux élèves que ce genre d’événement et d’action a permis à plusieurs groupes sociaux, comme les Noirs aux États-Unis ou les femmes dans le monde, de faire reconnaître leurs libertés et leurs droits civils au cours du XXe siècle. C’est le sujet du chapitre. Durée : 35 minutes

droits évoqués dans la Déclaration universelle des droits de l’homme ne sont pas respectés. Voici des exemples de sujet sur lesquels les élèves pourraient trouver des informations : des prisonniers politiques (articles 2 et 7), le trac d’êtres humains (article 4), la pauvreté (article 1), le racisme (articles 1 et 2), l’inégalité des salaires entre les hommes et les femmes (articles 1, 2 et 23), etc. • Amener les élèves à comprendre que, malgré l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, des situations d’inégalité persistent et certains droits ne sont pas respectés. • Les inviter à lire la question du chapitre (p. 193). Leur expliquer que, dans ce chapitre, ils devront se pencher sur des situations d’inégalité et sur les actions entreprises par des groupes et des individus an de faire reconnaître et respecter leurs libertés et droits civils.

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

LISTE DE SITES INTERNET Voici une liste de sites Internet à consulter pour trouver de l’information historique ou pour approfondir le contenu de plusieurs rubriques Clic médias. Nous proposons des sites qui, de façon générale, s’adressent aux enseignants et aux élèves. Cependant, les textes qu’on y trouve ne présentent pas tous le même niveau de difculté ; certains, dont le vocabulaire est parfois spécialisé, sont plus complexes que ceux du cahier.

Chapitre 1 Une nouvelle vision de l’homme MEMO – La Renaissance

[ Clic médias ] Musée national de

Ce site, qui contient un volet historique, présente une section sur la Renaissance. On peut y consulter des documents visuels, des chronologies, des cartes et des liens Internet. Les textes sont parfois assez spécialisés.

la Renaissance

http://www.memo.fr/Dossier.asp?ID=65

http://www.musee-renaissance.fr/homes/home_ id20463_u1l2.htm

Art de Vinci – Léonard de Vinci Ce site, consacré à Léonard de Vinci, propose ses tableaux et ses dessins, sa biographie ainsi que des quizz et des jeux. http://artdevinci.free.fr/

[ Clic médias ] Musée du Louvre – La Renaissance italienne

Le site de ce musée suggère divers parcours de visite de ses salles d’exposition. L’un de ces parcours est consacré aux œuvres de la Renaissance italienne et comprend notamment La Joconde de Léonard de Vinci. Les textes explicatifs sont souvent spécialisés. http://www.louvre.fr/llv/activite/detail_ parcours.jsp?CONTENT%3C%3Ecnt_ id=10134198673226925&CURRENT_ LLV_PARCOURS%3C%3Ecnt_ id=10134198673226925

[ Clic médias ] Musée du Vatican – La chapelle Sixtine

Ces sites proposent une description ainsi qu’une visite virtuelle en 3D de la chapelle Sixtine.

Ce site permet de voir des peintures, des tapisseries, des sculptures et divers objets d’art de la Renaissance, accompagnés de textes explicatifs. Les textes sont assez spécialisés.

BNF – Tous les savoirs du monde Le site de la Bibliothèque nationale de France propose un dossier pédagogique sur l’humanisme à la Renaissance. Certains textes sont parfois assez complexes. http://classes.bnf.fr/dossitsm/humalumi.htm Larousse – Tokugawa Ce site propose un article sur le Japon des Tokugawa accompagné d’une chronologie de cette époque et de liens sur l’histoire du Japon. http://www.larousse.fr/encyclopedie/ groupe-personnage/Tokugawa/146984 Radio-Canada – Zone Jeunesse – Les samouraïs Les élèves trouveront une présentation adaptée à leur groupe d’âge de cette classe guerrière à l’époque féodale, de ses habitudes et de ses coutumes. Ils peuvent aussi y consulter un dossier spécial sur le Japon. http://www.radio-canada.ca/jeunesse/explorateur/ histoire/index.asp?no_contenu=7319

http://mv.vatican.va/5_FR/pages/CSN/CSN_Main. html http://www.vatican.va/various/cappelle/sistina_vr/ index.html Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • SITES INTERNET

279

Chapitre 2 L’expansion européenne dans le monde Les grandes découvertes

Viva Mexico – Histoire du Mexique

Ce site jeunesse présente les motivations à l’origine des grandes découvertes, les explorateurs du Nouveau Monde, etc. On peut aussi y consulter des cartes interactives du chemin emprunté par les explorateurs et en apprendre davantage sur la civilisation aztèque.

Ce site porte sur l’histoire du Mexique. On y trouve des documents visuels, des textes et des extraits de documents de source primaire sur la conquête espagnole, les populations autochtones, l’Empire aztèque, Tenochtitlán et l’Amérique précolombienne.

http://planetejeanjaures.free.fr/histoire/renaissance/ index_decouv.htm

http://www.vivamexico.info/Index1/histoire.html

Musée virtuel du Canada – Au-delà de la carte Ce site est consacré aux expéditions britanniques, russes, espagnoles, canadiennes et américaines en Amérique du Nord. On peut aussi y consulter une chronologie et des textes sur divers sujets dont la navigation, les conditions des voyages, les navires et la technologie.

Comité Mémoire Esclavage – Traite négrière, esclavage et abolitions pour un inventaire muséographique

http://beyondthemap.ca/french/index.html

Ce site permet d’en savoir plus sur l’histoire de l’esclavage dans les colonies. On peut y consulter des documents visuels et écrits de source primaire sur la traite des Africains (les traversées, des cartes commerciales, la vie des esclaves dans les colonies, etc.). Le vocabulaire est parfois complexe.

MEMO – Les grandes découvertes

http://www.comite-memoire-esclavage.fr/ inventaire/index.html

Ce site présente une section consacrée aux grandes explorations. On peut y consulter des illustrations, des chronologies, des photos, des cartes et des liens Internet. Les textes sont parfois assez spécialisés. http://www.memo.fr/dossier.asp?ID=56 Académie de Lille – Les grandes découvertes aux XVe et XVIe siècles Ce site conçu pour les élèves présente des sections sur les motivations liées aux grandes explorations, les techniques de navigation, les principaux empires coloniaux et les conséquences des grandes explorations. Le vocabulaire est parfois complexe.

[ Clic médias ] Les banques de données en ligne

On peut consulter les sites suivants qui offrent des données en français et en anglais. La supervision d’un enseignant est conseillée. ONU : http://www.un.org/fr/databases/index.shtml Banque mondiale : http://donnees. banquemondiale.org/ En anglais seulement : CIA World Factbook : https://www.cia.gov/ library/publications/the-world-factbook/ FMI : http://www.imf.org/external/pubs/ft/ weo/2010/02/weodata/index.aspx

http://www2.ac-lille.fr/rr-hersin/Site_gdes_ decouvertes/index.htm

280

CHRONO • SITES INTERNET

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 3 Les révolutions américaine et française Encyclopédie canadienne – Révolution américaine En plus des documents visuels, des cartes et des suggestions de liens, cette encyclopédie en ligne présente un article sur la révolution américaine dans lequel on résume les principaux faits qui s’y rapportent. http://www.thecanadianencyclopedia.com/index. cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0000175 Medarus – Nouveau Monde Une chronologie commentée et imagée des événements liés à la révolution américaine est proposée sur ce site. Les textes de cette chronologie détaillée sont accessibles aux élèves. http://www.medarus.org/NM/NMTextes/ nm_02_01_independence.htm Révolution française Ce site consacré à la Révolution française décrit de façon détaillée l’histoire de cette révolution. Les textes qui relatent les événements sont accessibles aux élèves. De courtes biographies des personnages, des images (peintures, illustrations) et des organigrammes accompagnent les textes. http://revolution.1789.free.fr/ Assemblée nationale de France – Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 On peut lire sur ce site le texte intégral de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/ dudh/1789.asp Château de Versailles – Louis XIV, l’homme et le roi Ce site propose une visite virtuelle d’une exposition sur Louis XIV au Château de Versailles ainsi qu’une chronologie de son règne. On peut aussi regarder des vidéos sur certaines œuvres de l’exposition.

BNF – Lumières ! Cette exposition virtuelle présente, à l’aide de documents visuels et de textes, l’histoire du siècle des Lumières (la religion, la science, l’ordre politique, etc.). On peut y consulter notamment de courtes biographies des gures marquantes de ce siècle, des repères et des pistes pédagogiques. Ce site comporte des textes qui utilisent un vocabulaire plutôt complexe. http://expositions.bnf.fr/lumieres/index.htm Denis Diderot Ce site est consacré à Denis Diderot, un des auteurs de l’Encyclopédie, et à son œuvre ainsi qu’à la naissance et à l’évolution de l’Encyclopédie. http://www.denis-diderot.com/ Bibliothèque Jeanne Hersch – La Constitution américaine On peut consulter sur ce site le texte intégral de la Constitution des États-Unis de 1787. http://www.aidh.org/Biblio/Text_fondat/US_04. htm

[ Clic médias ] Parlement du Canada – Les médias sociaux

Les partis politiques utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour diffuser leurs idées. Ce site présente un texte qui aborde ce phénomène ainsi que les avantages et les risques des médias sociaux en politique. http://www.parl.gc.ca/Content/LOP/ ResearchPublications/2010-10-f.htm

[ Clic médias ] Option consommateurs – Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux favorisent la diffusion des idées sur Internet. Les élèves connaissent bien ces réseaux (Facebook, Twitter, etc.). Le site d’Option consommateurs propose un article aux adolescents sur les dangers de ces réseaux. http://www.option-consommateurs.org/voletjeunesse/mode-demploi/reseaux-sociaux.html

http://www.louisxiv-versailles.fr/index.html Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • SITES INTERNET

281

Chapitre 4 L’industrialisation MEMO – La première révolution industrielle

le développement des réseaux de chemins de fer.

Ce site présente une section sur la révolution industrielle. On peut y consulter plusieurs illustrations, des chronologies, des photos, des cartes et des liens Internet. Toutefois, les textes sont parfois assez spécialisés.

http://archives.radio-canada.ca/economie_affaires/ transports/clips/12359/ Musée des arts et des métiers

http://www.memo.fr/article. asp?ID=CON_IND_001

Le site de ce musée présente le fonctionnement et les principales caractéristiques de la machine à vapeur, mise au point par James Watt.

Université d’Ottawa – Révolution industrielle et socialisme

MEMO – Le capitalisme

En plus d’un résumé des principales étapes de la révolution industrielle et des conséquences sociales de l’industrialisation, ce site présente divers documents visuels sur cette période. http://aix1.uottawa.ca/~sperrier/europe/cours14/ cours14.html L’Histoire par l’image – La puissance industrielle britannique Ce site propose des analyses de divers documents visuels an de mieux apprivoiser un thème ou une époque. Pour mieux comprendre l’industrialisation, on peut lire l’analyse d’une peinture de Lionel Walden : Les docks de Cardiff. http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse. php?i=45&d=1&c=revolution industrielle La révolution industrielle Ce site propose un résumé de cette révolution, accompagné de plusieurs documents visuels sur les sciences et les technologies développées à cette époque ainsi que sur le monde ouvrier. http://cm1cm2.ceyreste.free.fr/revolution.html Les Archives de Radio-Canada – La machine à vapeur Ce site propose un reportage de l’émission Découverte sur la machine à vapeur, mise au point par James Watt, et sur son utilité dans

282

CHRONO • SITES INTERNET

http://visite.artsetmetiers.free.fr/watt.html Ce site présente des informations sur l’histoire du capitalisme. On peut y consulter plusieurs illustrations, des chronologies, des photos, des cartes et des liens Internet. Les textes sont parfois assez spécialisés. http://www.memo.fr/article. asp?ID=THE_ECO_007 UQAC – Les auteurs classiques Le site de cette université offre une version numérisée du Manifeste du Parti communiste de Marx et Engels. http://classiques.uqac.ca/classiques/labriola_ antonio/essais_materialisme_historique/ Essai_3_Manifeste_PC/Le_manifeste_PC.html Medarus – Industrialisation aux États-Unis Ce site présente de façon succincte le processus d’industrialisation et le développement économique des États-Unis entre 1865 et 1918. http://www.medarus.org/NM/NMTextes/ nm_04_02_forward.htm

[ Clic médias ] Agence du revenu

du Canada – Liste des organismes de bienfaisance Ce site donne la liste des organismes de bienfaisance enregistrés au Canada ainsi que des renseignements (adresse, téléphone, etc.). http://www.cra-arc.gc.ca/chrts-gvng/lstngs/menufra.html

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

Chapitre 5 L’expansion du monde industriel BS Encyclopédie – L’impérialisme européen : le colonialisme En plus d’un article sur les causes, les étapes et les formes du colonialisme européen, on peut consulter sur ce site diverses cartes et des documents visuels. D’autres articles permettent de situer le colonialisme dans le contexte plus général des grandes nations européennes et des relations internationales entre 1871 et 1914. http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?p ArticleId=125&pChapitreId=30489&pArticleLib= L%92imp%E9rialisme+europ%E9en%A0%3A+le +colonialisme+%5BHistoire+%3A+1900%2C+l% 92Europe+domine+le+monde%5D MEMO – La colonisation Ce site comprend une section consacrée à la colonisation. On peut y consulter plusieurs illustrations, des chronologies, des photos, des cartes et des liens Internet. Les textes sont parfois assez spécialisés. http://www.memo.fr/dossier.asp?ID=27 L’Histoire par l’image – La propagande coloniale dans les années 1930 Ce site propose un dossier sur l’histoire coloniale française et des analyses de documents de propagande impérialiste. http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/ etude_comp_detail.php?i=873 Académie de Versailles – L’Afrique avant le partage Ce site présente un dossier sur la présence européenne en Afrique avant la colonisation et sur les conséquences de la Conférence de Berlin. http://www.histoire.ac-versailles.fr/old/pedagogie/ colonew/afrpartage.htm

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

BNF – Voyages en Afrique On peut consulter, sur ce site, un parcours thématique sur le passé colonial français en Afrique de l’Ouest, de l’exploration à la colonisation. http://gallica.bnf.fr/dossiers/html/dossiers/ VoyagesEnAfrique/ MEMO – L’ère Meiji Ce site présente de l’information historique à propos de l’ère Meiji au Japon. On peut y consulter plusieurs illustrations, des chronologies, des photos, des cartes et des liens Internet. Certains textes sont assez spécialisés. http://www.memo.fr/article.asp?ID=PAY_JAP_006 Histoire de l’Afrique de l’Ouest On présente, sur ce site, plusieurs cartes sur l’histoire de l’Afrique, dont certaines qui montrent les expéditions d’exploration en Afrique et d’autres qui illustrent le passé colonial du continent. On peut aussi y consulter une che historique sur chaque pays de cette partie de l’Afrique. http://www.histoire-afrique.org/rubrique7.html Curiosphère – La Grande Guerre 1914 - 1918 Ce site consacré à la Première Guerre mondiale propose des dossiers, une chronologie, des documents visuels ainsi qu’un espace pour les enseignants. http://www.curiosphere.tv/guerre14_18/index.htm

[ Clic médias ] Discutons.org Ce forum de discussion gratuit s’adresse aux jeunes de 13 ans et plus. Les sujets abordés sont diversiés, par exemple l’actualité et l’information, la sociologie, la psychologie, etc. www.discutons.org

CHRONO • SITES INTERNET

283

Chapitre 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils Atlas historique – 1945-1989 Les deux blocs

ARTE – Martin Luther King

Ce site présente des cartes correspondant à plusieurs événements historiques du XXe siècle, tels que les deux guerres mondiales, la guerre froide, la décolonisation, l’indépendance et la partition de l’Inde, l’apartheid en Afrique du Sud. Certains mots de vocabulaire employés dans ce site sont spécialisés.

Ce site présente une courte biographie de Martin Luther King dans le cadre de la présentation d’un documentaire sur les événements entourant son assassinat en 1968.

http://www.atlas-historique.net/1945-1989/index. html – La décolonisation Ce site de niveau universitaire qui est la « référence multimédia sur l’histoire de l’Europe » contient une section sur la décolonisation. On y présente les principaux faits, des entrevues ainsi que des cartes interactives associées au processus de décolonisation. Ce site comprend des textes spécialisés. http://www.ena.lu/ 8 mars online.fr – Les suffragettes (1903-1918) Ce site sur l’histoire de la Journée internationale des femmes (8 mars) présente une chronologie détaillée ainsi qu’un texte sur les suffragettes. http://8mars-online.fr/les-suffragettes-1903-1918 Journée de la femme.com – La grande histoire de la lutte des femmes Ce site consacré aux droits des femmes présente une chronologie détaillée de la reconnaissance des droits des femmes de 1791 à 2010. http://www.journee-de-la-femme.com/histoireacces-pouvoir-politique-des-femmes-1.htm

http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/ histoire/assassinats-politiques/Biographies/651184. html Les lauréats du prix Nobel de la paix – Nelson Mandela Ce site propose de courtes biographies des lauréats des prix Nobel de la paix de 1901 à 1999 ainsi que le texte de la Déclaration universelle des droits de l’homme. http://www.nobel-paix.ch/bio/mandela.htm – Encyclopédie multimédia de la Shoah Ce site présente des dossiers thématiques sur la Shoah (ou Holocauste des juifs) tels que l’antisémitisme, la « solution nale », les victimes du nazisme, le génocide. On peut aussi y consulter plusieurs photographies, des artefacts, des extraits de documents écrits, des témoignages d’experts et de témoins. http://www.ushmm.org/wlc/fr/

[ Clic médias ] Bibliothèque et Archives Canada

Ce site donne accès à la collection « La mémoire continue du Canada » qui contient des dossiers sur de nombreux sujets, tels que l’exploration et la colonisation, la politique et le gouvernement. On peut aussi y consulter des ressources pédagogiques. http://www.collectionscanada.gc.ca/index-f.html

L’Internaute – Histoire de l’apartheid

[ Clic médias ] Ofce national du lm

On trouve sur ce site des détails sur la politique de l’apartheid et une chronologie des événements historiques relatifs à cette politique.

Ce site propose aux enseignants un grand choix de lms, des guides pédagogiques ainsi que des documentaires sur l’histoire du Québec et du Canada.

http://www.linternaute.com/histoire/ motcle/57/a/1/1/apartheid.shtml

284

CHRONO • SITES INTERNET

http://www.onf.ca/

Reproduction interdite © Chenelière Éducation inc.

C2

DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, l’Allemagne Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4a Chapitre 4 L’industrialisation P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information sur l’industrialisation en Allemagne aux pages 285 et 286. Tu pourras comparer l’industrialisation en Grande-Bretagne et en Allemagne en répondant aux questions des pages 287 et 288.

L’industrialisation en Allemagne

1

Au XIXe siècle, le territoire allemand est divisé en plusieurs États. À partir de 1834, ces États fondent une union économique appelée « Zollverein ». Cette union facilite les échanges en supprimant les droits de douane. Cette situation favoL’ALLEMAGNE INDUSTRIELLE À LA FIN DU XIXe SIÈCLE rise l’industrialisation du territoire allemand, qui est en pleine expansion au milieu du XIXe siècle. En 1871, les États s’unissent pour former un seul pays : l’Allemagne.

Les caractéristiques de l’industrialisation L’industrialisation de l’Allemagne commence plus tard qu’en GrandeBretagne. Cependant, l’Allemagne rattrape son retard et devient une puissance industrielle mondiale au début du XXe siècle. Il y a plusieurs causes à l’industrialisation de l’Allemagne. L’augmentation de la population et l’urbanisation fournissent une main-d’œuvre importante qui vit près des usines. L’exploitation du charbon fournit l’énergie pour faire fonctionner les usines. L’exploitation du fer permet la construction des chemins de fer et des locomotives. Ainsi, de grandes usines sont construites et un réseau de chemins de fer couvre tout le territoire. Les principaux secteurs industriels sont alors la métallurgie, l’industrie chimique et l’armement. 2

LA VALLÉE DE LA RUHR EN 1866

La vallée de la Ruhr est un important foyer industriel. La région est riche en charbon et en fer. L’augmentation de la population dans des villes comme Essen fournit une main-d’œuvre abondante. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Allemagne

285

CHAPITRE 4 • DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, l’Allemagne

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4a (suite)

COUP D’ŒIL SUR...

UNE FAMILLE D’INDUSTRIELS Les Krupp La famille Krupp est une célèbre famille d’industriels allemands de la région de la Ruhr. Au XIXe siècle, elle construit d’immenses usines à Essen. Au départ, les entreprises Krupp se spécialisent dans la métallurgie. Au début du XXe siècle, les Krupp deviennent les plus importants producteurs d’armement de l’Allemagne.

Une usine d’armement des Krupp au début du XXe siècle

Les effets de l’industrialisation L’Allemagne s’urbanise. Par exemple, de 1870 à 1900, la population de Berlin passe de 826 000 à 2 millions d’habitants. Les ouvriers habitent dans des quartiers situés près des usines où ils subissent la pollution causée par le charbon. Ils vivent entassés dans des logements petits et misérables. Les conditions de travail des ouvriers allemands sont très dures. Ils travaillent de longues heures pour des salaires très bas. Ils n’ont aucune protection en cas de blessure ou de maladie.

DÉFINITIONS

Parti social-démocrate : Parti qui réclame des réformes sociales. Invalidité : État d’une personne qui ne peut pas travailler en raison d’une blessure ou d’une maladie.

Cette situation amène les ouvriers à s’unir pour réclamer de meilleures conditions de travail et de vie. L’Allemagne est le pays européen où le syndicalisme et le socialisme sont les plus populaires. C’est en effet en Allemagne que le premier parti social-démocrate de l’histoire voit le jour, en 1875. Devant la popularité du syndicalisme et du socialisme, le chef d’État allemand, Otto von Bismarck (1815-1898), adopte une série de mesures sociales qui améliorent la situation des travailleurs. Voici quelques-unes de ces mesures. • 1884 : assurance en cas d’accident de travail ; • 1885 : assurance maladie ; • 1889 : assurance en cas d’invalidité ; • 1890-1894 : retrait des lois antisocialistes ; • 1891 : interdiction de travail pour les enfants de moins de 13 ans.

286

CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Allemagne

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHAPITRE 4 • DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, l’Allemagne

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4a

Activités

(suite)

1. Sur la carte : a) Colorie et inscris le nom du foyer industriel où les entreprises Krupp s’installent. b) Complète la légende. c) Situe la ville de ce foyer industriel. d) Situe les villes de Berlin et de Cologne.

2. Quels sont les deux avantages du foyer industriel que tu as identié à l’activité 1 ? • •

3. a) Quand le territoire allemand est-il en pleine expansion industrielle ?

b) Quand l’Allemagne devient-elle une puissance industrielle mondiale ?

4. Quels sont les trois secteurs qui se développent durant l’industrialisation de l’Allemagne ? •



Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.



CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Allemagne

287

CHAPITRE 4 • DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, l’Allemagne

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4a (suite)

5. Observe le graphique ci-dessous. En quelques lignes, compare la production de fer et d’acier de la Grande-Bretagne et de l’Allemagne entre 1870 et 1913.

LA PRODUCTION DE FER ET D’ACIER EN 1870 ET EN 1913

35 000

En milliers de tonnes

30 000

AIDE TECHNIQUE

Grande-Bretagne

Sers-toi de l’outil Interpréter et créer des tableaux et des diagrammes an de comparer des données dans un diagramme à bandes.

Allemagne

25 000 20 000

P. 244

15 000 10 000 5 000 0

1870

1913 Année

6. Compare l’industrialisation en Grande-Bretagne et en Allemagne. Pour chaque énoncé, indique s’il caractérise l’industrialisation en Grande-Bretagne, en Allemagne ou aux deux endroits. Énoncé

Grande-Bretagne Allemagne e

a) L’industrialisation commence au XVIII siècle. b) L’industrie chimique et l’armement sont des secteurs importants. c) Le développement du réseau de chemins de fer est une cause de l’industrialisation. d) Les conditions de travail et de vie des ouvriers sont très difciles. e) La popularité des idées syndicales et socialistes entraîne la création du premier parti social-démocrate de l’histoire. f) Le gouvernement adopte des mesures qui améliorent les conditions des travailleurs.

288

CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Allemagne

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

C2

DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, la France Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4b Chapitre 4 L’industrialisation P. 234

Étape 2 de la démarche. Consulte l’outil 1.

Recueille de l’information sur l’industrialisation en France aux pages 289 et 290. Tu pourras comparer l’industrialisation en Grande-Bretagne et en France en répondant aux questions des pages 291 et 292.

L’industrialisation en France À la n du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, la situation politique en France est instable. Cela nuit à l’économie du pays et retarde son industrialisation. Ce n’est qu’à partir de 1830 que la France connaît une forte croissance économique.

Les caractéristiques de l’industrialisation L’industrialisation en France débute lentement. Pendant plusieurs décennies, le mode de production artisanal demeure présent malgré le développement du mode de production industriel. La France s’industrialise tout de même. Voici quelques causes de son industrialisation. 1

LA FRANCE INDUSTRIELLE À LA FIN DU XIXe SIÈCLE

• Une agriculture plus performante grâce au regroupement des terres et à la mécanisation agricole. • Une augmentation de la population qui fournit la main-d’œuvre. • L’exploitation du charbon comme source d’énergie. • La construction de grandes usines. • Le développement du réseau de chemins de fer grâce à l’exploitation du fer.

Les principaux secteurs qui se développent sont le textile, l’industrie alimentaire et la métallurgie. Par exemple, la production de fer et d’acier passe de 222 tonnes en 1830 à 1178 tonnes en 1870 et à 6970 tonnes en 1913. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, la France

289

CHAPITRE 4 • DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, la France

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4b

Les effets de l’industrialisation

(suite)

La population de la France se concentre de plus en plus dans les villes : c’est l’urbanisation. Les habitants des villes vivent dans des conditions très difciles. Les quartiers ouvriers sont situés près des usines et la pollution causée par le charbon est importante. Les gens vivent entassés dans des logements petits et misérables. Ces conditions favorisent la transmission des maladies. Dans les mines et les usines, les conditions de travail sont très dures. Les journées de travail sont longues et les salaires sont bas. Les travailleurs n’ont aucune protection en cas de blessure ou de maladie. Les travailleurs français s’unissent an de réclamer de meilleures conditions, en particulier une réduction des heures de travail. Le syndicalisme et le socialisme sont de plus en plus populaires. Les grèves sont fréquentes et parfois la population se révolte. C’est le cas en 1848 et en 1871. LA VIE DIFFICILE DES OUVRIERS 2

Cette gravure a servi à illustrer Germinal, un roman d’Émile Zola écrit en 1885. L’auteur y décrit les conditions de travail dans les mines et la misère de la population.

Ainsi, en 1871, la population de Paris se révolte contre le gouvernement et réclame des améliorations à ses conditions de vie et de travail. Les Parisiens forment leur propre gouvernement et déclarent Paris « commune indépendante ». Les forces de l’ordre écrasent la révolte, qui fait 20 000 morts. Au cours du XIXe siècle, le gouvernement adopte des mesures sociales qui améliorent les conditions de vie et de travail de la population. Voici quelques-unes de ces mesures. • 1841 : loi interdisant le travail des enfants de moins de 8 ans ; • 1864 : droit de grève ; • 1874 : loi interdisant le travail des enfants de moins de 12 ans et le travail le dimanche ; • 1884 : reconnaissance des syndicats ; • 1896 : limitation de la journée de travail à 12 heures (mesure implantée en 1919).

COUP D’ŒIL SUR...

L’Internationale L’Internationale est le titre d’un chant composé en 1871 par Eugène Pottier. Il vise à unir tous les ouvriers du monde. En voici un extrait.

290

UN CHANT POUR LES OUVRIERS « C’est la lutte nale, Groupons-nous et demain L’Internationale Sera le genre humain […]

CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, la France

Du passé faisons table rase, Foule esclave, debout ! debout ! Le monde va changer de base : Nous ne sommes rien, soyons tout ! » Paroles : Eugène Pottier Musique : Pierre Degeyter

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHAPITRE 4 • DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, la France

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4b

Activités

(suite)

1. Observe la carte de la page 289. Quel foyer industriel est différent des deux autres ? Explique ta réponse.

2. Quand la France connaît-elle une forte croissance économique ?

3. Observe les documents suivants. Quelle(s) cause(s) de l’industrialisation chaque document illustre-t-il ?

Les usines des frères Schneider en France



Une publicité de machine agricole



Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.



CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, la France

291

CHAPITRE 4 • DEUXIÈME TEMPS AILLEURS, la France

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 4b (suite)

4. Lis l’extrait et réponds à la question. En 1841, une loi qui réglemente le travail des enfants est adoptée en France. « Article 2. Les enfants devront, pour travailler, avoir au moins huit ans. De huit à douze ans, ils ne pourront pas être employés plus de huit heures sur 24, divisées par un repos. » Loi relative au travail des enfants employés dans les manufactures, usines ou ateliers, 1841. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Compare l’article de la loi avec l’extrait de la page 144 du cahier qui présente un témoignage d’un ouvrier anglais. Nomme deux conditions de travail de l’ouvrier que la loi aurait pu modier. • •

5. Compare l’industrialisation en Grande-Bretagne et en France. Pour chaque énoncé, indique s’il caractérise l’industrialisation en Grande-Bretagne, en France ou aux deux endroits. Énoncé

Grande-Bretagne

France

e

a) L’industrialisation commence au XVIII siècle. b) L’industrialisation est rapide. c) Les industries du textile et de la métallurgie se développent. d) Le développement du réseau de chemins de fer et l’augmentation de la population sont des causes de l’industrialisation. e) La population forme son propre gouvernement dans la capitale du pays. f) L’industrialisation permet aux travailleurs de s’enrichir et d’améliorer leurs conditions de vie. g) Les forces de l’ordre répriment les révoltes des travailleurs. h) Le droit de grève est reconnu à partir de 1864. i) Le gouvernement adopte des mesures qui améliorent les conditions des travailleurs.

292

CHRONO • CHAPITRE 4 Ailleurs, la France

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

1

Cahier, pages 16 à 36

Chapitre 1 Une nouvelle vision de l’homme 1. Le renouveau des connaissances Complète le tableau qui porte sur les avancées en philosophie, en médecine et en astronomie à la Renaissance. Pour chaque domaine : a) Inscris une nouveauté. b) Résume cette nouveauté en complétant l’énoncé. c) Nomme un personnage associé à cette nouveauté. Philosophie

Médecine

Astronomie

Nouveauté Philosophie qui place

Résumé

Technique

Théorie selon laquelle

l’

le

au centre de ses préoccu- et pations. Celui-ci est qui permet de mieux considéré comme un comprendre le

est au centre de

.

doté d’un

et les autres astres tournent autour de lui.

et d’une .

Personnage

2. L’art sous inuence L’art de la Renaissance est inuencé par l’Antiquité mais des nouveautés font aussi leur apparition. Pour chaque élément, indique s’il s’agit d’une inuence de l’Antiquité (A) ou d’une nouveauté de la Renaissance (R). a) La perspective en peinture b) Le souci du détail chez les peintres c) Le dôme en architecture d) La peinture à l’huile e) Le souci de représenter le corps humain de façon réaliste f) La loggia en architecture

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 1 ENRICHISSEMENT

293

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

1 (suite)

3. Une époque de réformes religieuses a) À l’aide de la banque de mots, complète le schéma qui porte sur les événements liés aux réformes religieuses au XVI e siècle. • Anglicane • Calviniste • Catholique • Concile • Excommunie • Henri VIII • Indulgences • Luthérienne • Prédestination • Protestantisme • Réformer • Thèses

En 1515, Le pape Léon X annonce la vente d’

.

En 1517, Martin Luther rédige des propositions pour l’Église : les 95

En 1521, le pape

.

Luther.

Par la suite, Luther fonde une nouvelle Église, l’Église C’est le début du

.

Puis, Jean Calvin fonde l’Église

,

qui soutient la théorie de la

En 1534,

.

prend la tête de

l’Église d’Angleterre, qui deviendra l’Église

En 1545, s’ouvre un qui vise à réformer l’Église

.

.

à Trente, .

b) La réforme de l’Église catholique a lieu après la Réforme protestante. Pourquoi ?

294

CHRONO • CHAPITRE 1 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

2

Cahier, pages 50 à 70

Chapitre 2 L’expansion européenne dans le monde 1. Les Européens en Amérique Remplis le tableau qui porte sur l’expansion européenne en Amérique. Indique les principaux pays explorateurs (Qui ?), les principales régions où ils s’implantent (Où ?) et les principales ressources qu’ils exploitent (Quoi ?). Au besoin, consulte la carte du monde, aux pages 246 et 247 du cahier. Qui ?

Où ?

Quoi ?

La côte est de l’ (Brésil). La Floride, le , une grande partie de l’Amérique du Sud, Cuba, l’île d’Haïti et les Bahamas. La vallée du la région des Grands Lacs et la vallée du Mississippi.

,

La côte est des actuels, Terre-Neuve, la baie d’Hudson et l’île de Bafn.

2. L’Amérique, avant et après Complète le schéma an de comparer la situation des peuples autochtones d’Amérique avant et après la colonisation par les Européens. Avant Population :

Après

millions.

Population :

Mode de vie : Certains peuples sont

Mode de vie : Des peuples

, d’autres sont

.

Économie : • Il y a des entre les différents peuples autochtones. • Les partenaires économiques sont aussi des alliés et

.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

millions. sont forcés

Arrivée des Européens et colonisation de l’Amérique

de se

.

Économie : • Les liens entre les peuples autochtones sont brisés. • Les Autochtones deviennent des Européens.

CHRONO • CHAPITRE 2 ENRICHISSEMENT

295

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

2 (suite)

3. Des mots croisés Remplis la grille de mots suivante, qui porte sur l’expansion européenne dans le monde. Horizontalement

Verticalement

1. Capitale de l’empire aztèque à l’arrivée des Européens. 6. Principale cause de la chute des populations autochtones d’Amérique au XVIe siècle. 7. Autochtone d’Amérique. 12. Nom du navigateur qui explore le euve Saint-Laurent. 13. Principale ressource exploitée par la France en Amérique. 14. Ensemble des territoires sous l’autorité d’un seul État. 15. Navire utilisé par Christophe Colomb.

2. Personne non libre. 3. Nom de l’explorateur considéré comme le « découvreur » de l’Amérique. 4. Adjectif associé au commerce entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique aux Temps modernes. 5. Théorie économique selon laquelle la puissance d’un État dépend de la quantité d’or et d’argent qu’il possède. 8. Empire établi en Amérique du Sud à l’arrivée des Européens. 9. Pays qui possède des colonies. 10. Instrument de navigation qui sert à déterminer la latitude. 11. Territoire dominé et exploité par un pays étranger.

2

3

4

1 5

6

7 8

9

10

11

12

13

14 15

296

CHRONO • CHAPITRE 2 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

3

Cahier, pages 80 à 88 et 89 à 100 OU 101 à 112

Chapitre 3 Les révolutions américaine et française 1. La Grande-Bretagne : un modèle pour les philosophes des Lumières a) Remplis la che. Elle porte sur la Grande-Bretagne au début du XVIII e siècle. Régime politique : Institutions qui détiennent le pouvoir : •



Loi qui protège la liberté individuelle et date d’adoption :

Texte qui établit le partage des pouvoirs et date d’adoption :

b) Pourquoi le régime politique britannique est-il un modèle pour les philosophes des Lumières ? • •

2. Le pouvoir selon les philosophes des Lumières Au XVIIIe siècle, les idées défendues par certains philosophes des Lumières ont une inuence dans le domaine politique. Dans les encadrés, identie les deux principales idées liées au domaine politique que ces philosophes défendent. Complète le texte an de résumer chacune de ces idées. Idée :

Idée :

Pouvoir suprême appartenant au

Principe selon lequel les trois

, qui accepte de coner ce pouvoir à des Le

(législatif, exécutif et .

a le droit de

se révolter si ces institutions ne

judiciaire) doivent être

,

c’est-à-dire qu’ils ne doivent pas relever de la même

.

respectent pas ses droits.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 3 ENRICHISSEMENT

297

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

3 (suite)

3. Le mot entrecroisé – La révolution américaine Complète le mot entrecroisé pour trouver le nom du Parlement aux États-Unis. 1. Pays qui devient un allié des États-Unis en 1778. 2. Ville où une cargaison de thé est jetée à l’eau. 3. Document adopté en 1787 qui détermine l’organisation politique des États-Unis. 4. Prénom du roi de Grande-Bretagne au moment de la révolution américaine.

5. Colons américains qui défendent leurs colonies contre la Grande-Bretagne. 6. Nom du principal auteur de la déclaration d’Indépendance. 7. Nom du général en chef de l’Armée continentale nommé en 1775.

1 2 3 4 5 6 7 Réponse :

.

3. Le mot entrecroisé – La Révolution française Complète le mot entrecroisé pour trouver comment les sans-culottes s’appellent entre eux. Ce mot est aussi dans la Déclaration des droits de 1789 en France. 1. Nom du personnage de la Révolution qui défend le droit de vote des femmes. 2. Organisation politique mise en place en 1792. 3. Ancienne forteresse prise d’assaut par les Parisiens en juillet 1789. 4. Instrument qui a servi à exécuter Louis XVI.

5. Habitants des campagnes qui ne veulent plus payer d’impôts aux seigneurs et au clergé. 6. Lieu de résidence des rois de France de Louis XIV à Louis XVI. 7. Document adopté en 1791 qui établit la séparation des pouvoirs.

1 2 3 4 5 6 7 Réponse :

298

CHRONO • CHAPITRE 3 ENRICHISSEMENT

. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

4

Cahier, pages 124 à 148

Chapitre 4 L’industrialisation 1. Des causes et des conséquences Complète le tableau à l’aide des mots suivants. • Amélioration des techniques agricoles • Conditions de vie et de travail difciles pour les ouvriers • Croissance de la population • Division de la société en classes sociales • Législation sociale • Nouvelles technologies • Présence de capitaux • Présence de charbon • Socialisme • Syndicalisme • Urbanisation Causes

Conséquences











• INDUSTRIALISATION







• •

2. Les mots en -isme liés à l’industrialisation Inscris le terme qui correspond à chacun des énoncés. a) Système économique dans lequel les bourgeois détiennent les capitaux et les moyens de production : b) Principe économique selon lequel les entreprises doivent pouvoir produire et commercer comme elles le veulent : c) Idéologie politique, élaborée en partie par Karl Marx, qui propose l’élimination des classes sociales par la révolution : d) Idéologie politique qui défend le bien de tous plutôt que les intérêts de l’individu : e) Mouvement qui permet aux ouvriers de négocier de meilleures conditions de travail :

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 4 ENRICHISSEMENT

299

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

4 (suite)

3. Des mots croisés Remplis la grille de mots suivante, qui porte sur l’industrialisation. Horizontalement

Verticalement

4. Ressource très présente en GrandeBretagne et qui fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement des usines. 8. Principale matière utilisée dans l’industrie textile. 9. Travailleur d’usine. 10. Ensemble des techniques de transformation des métaux. 12. Terme anglais qui désigne l’action de clôturer un champ. 13. Association de travailleurs. 15. Nom d’un des auteurs du Manifeste du parti communiste. 16. Arrêt de travail des ouvriers.

1. Ville de Grande-Bretagne où la population quadruple entre 1801 et 1871. 2. Pièce actionnée par la vapeur dans une machine à vapeur. 3. Principe qui encourage la liberté des entreprises. 5. Classe sociale qui possède les capitaux et les moyens de production. 6. Idéologie politique qui propose l’élimination des classes sociales. 7. Lieu où une compagnie peut vendre ses actions. 11. Nom de l’inventeur qui perfectionne la machine à vapeur. 14. Alliage très résistant de fer et de carbone.

1 2

3 5 4 6

7

8

9

10

11

12 14 13 15

16

300

CHRONO • CHAPITRE 4 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

5

Cahier, pages 162 à 182

Chapitre 5 L’expansion du monde industriel 1. Les motivations liées à la colonisation de l’Afrique Pour chaque énoncé, coche le type de motivation qui est décrit. Énoncé

Motivation politique

Motivation économique

Motivation sociale ou culturelle

a) Les Européens veulent « civiliser » les peuples africains, qu’ils jugent inférieurs. b) Les pays européens se procurent, dans les colonies, les matières premières dont ils ont besoin pour leur production industrielle. c) En possédant des colonies, chaque pays européen veut montrer sa puissance aux autres. d) Les colonies offrent une solution aux problèmes de surpopulation en Europe.

2. Le partage de l’Afrique a) Remplis la che. Elle porte sur la conférence qui mène au partage de l’Afrique.

Nom de la conférence : Lieu (ville et pays) : Date : Région d’origine des pays participants : Nombre de pays participants :

b) Selon toi, les participants respectent-ils les engagements qu’ils ont pris à la conférence ? Explique ta réponse.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 5 ENRICHISSEMENT

301

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

5 (suite)

3. Les conséquences de la colonisation Remplis le tableau. Il porte sur des conséquences de la colonisation de l’Afrique pour les peuples africains.

Culturel

Social

Économique

Politique

Aspect

Cause

Conséquences en Afrique

Les frontières imposées par les pays européens ne respectent pas les territoires des sociétés et des peuples africains. L’économie est centrée sur l’exploitation des matières premières.

• •

De nombreux Européens s’installent en Afrique.

Les Européens imposent leur culture par l’éducation.

4. Le mot entrecroisé – La colonisation de l’Afrique Complète le mot entrecroisé pour trouver le nom d’un Africain célèbre qui s’est opposé à l’envahissement de son territoire par la France. 1. Gouvernement d’une métropole par l’entremise d’un chef local. 2. Nom d’un pays et d’un important euve d’Afrique. 3. Processus par lequel un peuple abandonne sa culture pour une autre.

4. Personne qui effectue des expéditions pour connaître la géographie d’un pays. 5. Lieu où des producteurs peuvent vendre leurs produits.

1 2 3 4 5

Réponse :

302

CHRONO • CHAPITRE 5 ENRICHISSEMENT

. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

6

Cahier, pages 196 à 222

Chapitre 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils 1. La situation des femmes au début du XX e siècle en Occident Remplis le tableau. Pour chaque aspect, donne un exemple de la discrimination dont les femmes sont victimes au début du XX e siècle. Aspect

Discrimination

Juridique



Politique



Économique et social • Culturel (éducation)



2. Un événement important pour la décolonisation Remplis la che. Elle porte sur la conférence qui se tient au milieu du XXe siècle et qui a un impact important sur la décolonisation.

Lieu (ville et pays) :

Année :

Régions d’origine des États participants :





Nombre d’États participants : Droit afrmé :

3. La lutte contre le racisme aux États-Unis Trouve les dates des événements suivants, puis situe-les sur le repère de temps en utilisant leur numéro.

1. 2. 3. 4.

Rosa Park refuse de céder sa place à un Blanc dans un autobus. Martin Luther King prononce un discours devenu célèbre. Adoption du Civil Rights Act. Adoption du Voting Rights Act.

1955

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

1960

1965

CHRONO • CHAPITRE 6 ENRICHISSEMENT

303

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

6 (suite)

4. Des mots croisés Remplis la grille de mots suivante, qui porte sur la reconnaissance des libertés et des droits civils. Horizontalement

Verticalement

3. Nom de la loi qui établit une ségrégation en Afrique du Sud. 8. Fait de traiter un groupe différemment. 9. Nom donné à la Russie après la révolution communiste. 11. Ville d’Indonésie où se tient une conférence des pays d’Afrique et d’Asie en 1955. 13. Droit d’un peuple à se diriger. 15. Prénom de l’auteure qui publie Le Deuxième Sexe. 16. Fait d’exprimer son désaccord et de s’opposer aux règles.

1. Leader indien qui défend la résistance par la non-violence. 2. Nom de la femme à l’origine du mouvement contre la ségrégation raciale aux États-Unis. 4. Pays qui devient communiste en 1917. 5. Nom du leader de la communauté noire américaine. 6. Nom du leader sud-africain qui devient le premier président noir d’Afrique du Sud en 1994. 7. Femme qui milite pour le droit de vote. 10. Premier pays à accorder le droit de vote aux femmes. 12. Nom donné aux pays qui affrontent les Puissances de l’Axe durant la Seconde Guerre mondiale. 14. Organisation internationale à l’origine de la Déclaration universelle des droits de l’homme. 1

2

4

3

5 6

7 8 9

10

12 11

14 13

15

16

304

CHRONO • CHAPITRE 6 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 1

Date :

La démarche de recherche

Cahier, page 234

PREMIER TEMPS LE CONTEXTE ÉTAPE 1 Prends connaissance du problème et questionne-toi sur le problème

a) Quel est le problème que tu dois analyser ? Inscris la question qui se trouve à la page d’ouverture du chapitre de Chrono que tu étudies. Elle présente le problème du chapitre.

b) Fais appel à ce que tu connais déjà du problème ou de son contexte.

c) Dénis le problème dans tes propres mots.

d) Informe-toi sur le contexte du problème et formule des sous-questions qui peuvent te guider dans ta recherche. Trouve des éléments de réponse à ces sous-questions ou note la page du cahier où tu trouves des réponses. Tu reviendras à ces questions plus tard. Catégorie

Sous-question

Éléments de réponse

Qui ?

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 1

305

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

Catégorie

Sous-question

Éléments de réponse

Quoi ?

Quand ?

Où ?

Comment ?

Pourquoi ?

306

CHRONO • OUTIL 1

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

DEUXIÈME ET TROISIÈME TEMPS LES FAITS ÉTAPE 2 Recueille et sélectionne l’information

a) En vue de recueillir de l’information, fais une liste des sources d’information que tu consulteras pour faire ta recherche. Cahier ou manuel scolaire

Sites Internet

Encyclopédies et dictionnaires

Atlas

Journaux

Revues

Autre, précise :

b) Recueille des éléments d’information pertinents en les notant dans le tableau ci-dessous.

Attention ! Vérie si l’information que tu recueilles est able. Pour ce faire, pose-toi les questions suivantes. 1. La source de l’information est-elle sérieuse ? Y a-t-il un auteur ? 2. Les éléments d’information te permettentils de trouver des réponses à tes questions et de mieux comprendre le problème ?

Information

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

3. Les éléments d’information présentent-ils des faits ou des opinions ? Il est préférable de favoriser les faits. S’il s’agit d’une opinion, l’information peut aussi être valable. Cependant, tu dois indiquer dans ta réponse qu’une information est une opinion et tu dois en mentionner l’auteur. Après avoir répondu aux questions 1 à 3, si tu doutes des informations que tu as trouvées, recueilles-en d’autres.

Source

Mots clés

CHRONO • OUTIL 1

307

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

c) Compare l’information an d’enrichir ta réponse. La comparaison se fait avec une autre société ailleurs dans le monde (Deuxième temps, Ailleurs). De plus, fais des liens avec le présent en cherchant des éléments de continuité ou de changement entre le passé et le présent (Troisième temps, Citoyens d’aujourd’hui). Note tes éléments de comparaison et tes liens avec le présent dans le tableau ci-dessous. Comparaison avec une société « Ailleurs »

Liens avec le présent

QUATRIÈME TEMPS BILAN DU CHAPITRE ÉTAPE 3 Organise l’information

a) Fais le point : sélectionne l’information la plus importante à communiquer. Note dans le tableau les éléments d’information qui te permettent de répondre à la question de départ et à tes sousquestions. Question

308

CHRONO • OUTIL 1

Réponse

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

b) Quels sont les outils dont tu auras besoin pour présenter l’information que tu as recueillie ? Rassemble ces outils. Documents visuels Diagrammes

Repères de temps

Cartes

Tableaux

Autre, précise :

c) Sous quelle forme communiqueras-tu tes résultats ? Travail écrit

Exposé

Diaporama

Site Internet

Afche

Autre, précise : d) Fais une liste du matériel dont tu auras besoin pour communiquer tes résultats. •











ÉTAPE 4 Communique les résultats de ta démarche

Rédige ta réponse au problème et présente tes résultats. N’oublie pas d’utiliser les concepts que tu as vus dans le chapitre.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 1

309

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 2 Cahier, page 235

Date :

Comment interpréter des documents écrits

1. Quel est le titre du document ?

2. Quelle est la date du document ?

3. Qui est l’auteur du document ?

4. L’auteur est-il un acteur ou un témoin direct de l’événement dont il est question dans le document ? Oui, un acteur

Oui, un témoin direct

Non, il n’était pas présent.

5. Quel est le type de document ? Article de journal Lettre

Récit

Journal personnel

Document juridique

Discours

Autre, précise :

6. Quel est le type de source ? Source primaire Explique ta réponse.

Source secondaire

Attention ! An de déterminer le type de source, pose-toi les questions suivantes. 1. Le document a-t-il été écrit ou réalisé par un acteur ou un témoin direct de l’événement ? Oui

Non

2. Le document a-t-il été écrit à la même époque que l’événement ou après ? À la même époque

Après

Consulte la page 217 de Chrono pour analyser tes réponses et déterminer le type de source.

310

CHRONO • OUTIL 2

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 2 (suite)

7. Si tu ne connais pas la signication de certains mots du document, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire. Mot ou expression

Dénition

8. Pour comprendre le document, souligne les mots importants. 9. Quel est le sujet du document ?

10. Quelles sont les idées à retenir de ce document ?

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 2

311

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 3 Cahier, page 237

Date :

Comment interpréter des documents visuels

1. De quel type de document visuel s’agit-il ? Dessin

Peinture

Photographie

Caricature

Fresque

Autre, précise :

2. Quels renseignements apportent le titre et la source du document : a) sur le lieu représenté ?

b) sur l’événement ou la situation représenté ?

c) sur les acteurs ou les personnages représentés ?

d) sur l’époque représentée ?

e) sur l’auteur du document ?

f)

Autres renseignements pertinents :

3. Quel est le type de source ? Source primaire Explique ta réponse.

Source secondaire

Attention ! An de déterminer le type de source, pose-toi les questions suivantes. 1. Le document a-t-il été écrit ou réalisé par un acteur ou un témoin direct de l’événement ? Oui

Non

2. Le document a-t-il été écrit à la même époque que l’événement ou après ? À la même époque

Après

Consulte la page 219 de Chrono pour analyser tes réponses et déterminer le type de source.

312

CHRONO • OUTIL 3

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 3 (suite)

4. Trace des lignes sur le document pour délimiter chacun des plans du document (arrière-plan, plan moyen, plan rapproché) et décris ce que tu y vois. Plan

Observations

Arrière-plan

Plan moyen

Plan rapproché

5. Si tu ne connais pas la signication de certains mots du titre ou de la légende du document, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire. Mot ou expression

Dénition

6. Quel est le sujet du document ?

7. Quels sont les éléments d’information à retenir du document ?

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 3

313

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 4a Cahier, page 240

Date :

Comment interpréter un repère de temps

1. Détermine le thème du repère à l’aide de son titre.

2. Détermine la durée qui est représentée sur le repère à partir des dates de n et de début de la période couverte par le repère. Puis, calcule la durée du thème principal qui est représenté sur le repère. Si le repère est une frise du temps, calcule la durée des autres thèmes représentés. Repère Date de n de la période : Date du début de la période :

Thème Date de n de la période :



Date du début de la période :

= Durée du repère :

Durée du thème :

− =

3. Situe les périodes ou les événements les uns par rapport aux autres. Pour t’aider, réponds aux questions suivantes. a) Au cours de quelle période historique les événements représentés ont-ils eu lieu ?

b) Quels événements délimitent le début et la n de la période représentée ?

c) Les événements se situent-ils avant ou après la naissance de J.-C.? d) Y a-t-il des événements qui se produisent en même temps ou des périodes qui se chevauchent ? Donne des exemples.

4. Que t’apprend ce repère de temps sur la période ou le thème que tu étudies ?

314

CHRONO • OUTIL 4a

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Comment construire un repère de temps

FICHE Outil 4b Cahier, page 241

1. Précise le but que tu vises avec le repère de temps et sélectionne les périodes historiques ou les événements à représenter. But :

Période(s) historique(s)

Événements

2. Choisis le type de repère de temps et explique ton choix. Une ligne du temps

Un ruban du temps

Une frise du temps

Explication :

3. Sur une feuille ou à l’aide d’un logiciel, trace l’axe du repère de temps en le terminant à droite par une èche.

4. Choisis l’unité de mesure et établis l’échelle du repère. a) Calcule la durée totale à représenter sur ton repère de temps. Date de la n de la période :

Date du début de la période : −

Durée à représenter =

b) Choisis l’unité de mesure à représenter sur ton repère de temps. Millénaire (1000 ans) Année (1 an)

Siècle (100 ans)

Décennie (10 ans)

Autre, précise :

c) Établis l’échelle et divise ton repère selon cette échelle. cm

=

ans

5. Inscris les données sur le repère. Pour les événements, mets un point sur le repère. Pour une période historique, colorie l’espace entre les dates.

6. Donne un titre à ton repère. Ton titre doit reéter ton but de départ.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 4b

315

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 5a Cahier, page 242

Date :

Comment interpréter une carte historique

1. Quel est l’espace géographique représenté sur cette carte ? Tu peux t’aider du carton.

2. Selon le titre, quel thème est représenté ? À quelle période ? Thème : Période :

3. Que révèlent les couleurs et les symboles de la légende ? Classe les informations de la légende dans le tableau ci-dessous. Couleur ou symbole

Signication

4. Quelle est l’orientation de la carte selon la rose des vents ?

5. Le territoire est-il représenté à petite ou à grande échelle ? Petite échelle (l’espace représenté est très grand) Grande échelle (l’espace représenté est très petit)

6. Quels éléments d’information cette carte t’apporte-t-elle sur le thème que tu étudies ?

316

CHRONO • OUTIL 5a

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 5b

Date :

Comment créer une carte historique

Cahier, page 243

1. Dans quel but réalises-tu cette carte ?

2. Détermine le sujet de ta carte.

3. Sélectionne les éléments d’information qui doivent apparaître sur ta carte. Pour t’aider, réponds aux questions suivantes. a) Quel(s) territoire(s) veux-tu représenter ?

b) Quelle(s) période(s) historique(s) veux-tu représenter ?

c) Quel(s) événement(s) ou thème(s) veux-tu représenter ?

4. Trouve une carte muette qui correspond au territoire que tu veux représenter. (Demande à ton enseignante ou ton enseignant.)

5. Choisis les moyens les plus adéquats (couleurs, symboles, etc.) pour intégrer tes éléments d’information. Note la signication de chacun dans le tableau ci-dessous, puis réalise ta carte. Couleur ou symbole

Signication

6. Établis et trace la rose des vents et l’échelle. 7. Complète la légende en fonction des choix que tu as faits à l’étape 5. 8. Donne un titre à ta carte. Ton titre doit reéter ton but de départ.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 5b

317

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 6a

Date :

Comment interpréter un tableau

Cahier, page 244

1. Quel est le titre du tableau ? Le titre te renseigne sur le sujet et précise parfois la date ou l’époque à l’étude.

2. Quelle information contient ce tableau ? Les titres des colonnes et des lignes te renseignent sur les éléments d’information du tableau. Titre des colonnes

Titre des lignes

Ce que les titres des colonnes et des lignes m’apprennent sur les éléments d’information du tableau :

3. Mets en relation l’information présentée dans le tableau. Voici des questions qui peuvent t’aider à le faire. a) Y a-t-il des ressemblances entre les éléments d’information ?

b) Y a-t-il des différences entre les éléments d’information ?

c) En comparant les éléments d’information, qu’apprends-tu sur le sujet du tableau ?

318

CHRONO • OUTIL 6a

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 6b

Date :

Comment créer un tableau

Cahier, page 245

1. Précise ton but en créant ce tableau.

2. Sélectionne l’information qui doit apparaître dans ton tableau.

3. Établis les titres des colonnes et des lignes du tableau. a) Le nombre de titres de colonne : b) Le nombre de titres de ligne : c) Les énoncés des titres : Titre des colonnes

Titre des lignes

4. Sur une feuille ou à l’aide d’un logiciel, trace ton tableau en tenant compte du nombre de lignes et de colonnes que tu as établi.

5. Intègre les informations que tu as sélectionnées. 6. Donne un titre à ton tableau. Ce titre doit reéter ton but de départ.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 6b

319

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 7a

Date :

Comment interpréter un diagramme

Cahier, page 244

1. De quel type de diagramme s’agit-il ? Diagramme linéaire

Diagramme à bandes

Diagramme circulaire

2. Quel est le titre du diagramme ? S’il y a une légende, quels renseignements te donne-t-elle ? Titre du diagramme : Renseignements fournis par la légende, s’il y a lieu :

3. a) Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, quelles sont les données présentées ? Inscris-les dans le tableau ci-dessous. Axe

Catégorie (ou titre des axes)

Unité de mesure

x

y

b) Dans le cas d’un diagramme circulaire, quelles sont les catégories représentées et quelle est la répartition du pourcentage entre les catégories ?

4. Mets en relation les données présentées.

320

CHRONO • OUTIL 7a

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 7b

Date :

Comment créer un diagramme

Cahier, page 245

1. Précise ton but en créant ce diagramme.

2. Sélectionne l’information que tu veux présenter dans ton diagramme.

3. Détermine le type de diagramme qui sera le mieux adapté à tes données ainsi qu’à ton but de départ. Diagramme linéaire

Diagramme à bandes

Diagramme circulaire

4. a) Si tu as choisi un diagramme linéaire ou un diagramme à bandes, précise les catégories que tu devras illustrer et mettre en relation. Axe

Catégorie (ou titre des axes)

Unité de mesure

x

y

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • OUTIL 7b

321

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 7b (suite)

b) Si tu as choisi un diagramme circulaire, choisis tes catégories et calcule la proportion de chacune. Catégorie

Proportion ou pourcentage

Catégorie 1 : Catégorie 2 : Catégorie 3 : Catégorie 4 :

5. Sur une feuille ou à l’aide d’un logiciel, trace ton diagramme. a) Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, trace l’axe des x et des y. Dans le cas d’un diagramme circulaire, trace un cercle et divise-le selon les pourcentages de tes catégories. b) Répartis les données dans le diagramme.

6. Au besoin, utilise des couleurs et des symboles qui facilitent la compréhension du diagramme. Couleur

Symbole

7. Donne un titre à ton diagramme. Ce titre doit reéter ton but de départ. Puis, indique la source de tes données. Titre : Source :

322

CHRONO • OUTIL 7b

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

1a

Date :

L’EUROPE DE L’OUEST À LA RENAISSANCE

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 1 Carte 1a

323

Nom :

Groupe :

1b

324

Date :

L’EUROPE RELIGIEUSE AU XVI e SIÈCLE

CHRONO • CHAPITRE 1 Carte 1b

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

2a

Date :

DES PEUPLES AUTOCHTONES D’AMÉRIQUE À LA FIN DU XVe SIÈCLE

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 2 Carte 2a

325

Nom :

Groupe :

2b

326

Date :

LES EMPIRES COLONIAUX VERS 1700

CHRONO • CHAPITRE 2 Carte 2b

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

3a

Date :

LA GRANDE-BRETAGNE ET SES TREIZE COLONIES, LA FRANCE ET LA RUSSIE, VERS 1750

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 3 Carte 3a

327

Nom :

Groupe :

3b

328

Date :

LES TREIZE COLONIES BRITANNIQUES EN 1763

CHRONO • CHAPITRE 3 Carte 3b

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

4a

Date :

L’INDUSTRIALISATION DE LA GRANDE-BRETAGNE

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 4 Carte 4a

329

Nom :

Groupe :

4b

330

Date :

L’INDUSTRIALISATION AUX ÉTATS-UNIS À LA FIN DU XIXe SIÈCLE

CHRONO • CHAPITRE 4 Carte 4b

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

5a

Date :

LES PRINCIPAUX EMPIRES COLONIAUX VERS 1914

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 5 Carte 5a

331

Nom :

Groupe :

5b

332

CHRONO • CHAPITRE 5 Carte 5b

Date :

L’AFRIQUE COLONISÉE EN 1914

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

6

Date :

L’OBTENTION DE L’INDÉPENDANCE EN AFRIQUE

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 6 Carte 6

333

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST

1

Résultat Critère 2 :

/25

Résultat Critère 3 :

/5

Résultat nal :

/30

Chapitre 1 Une nouvelle vision de l’homme Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. Sur la carte : a) Situe les États suivants : la République de Venise, l’Angleterre, le Saint Empire romain germanique. b) Situe les villes suivantes : Anvers, Florence, Paris.

Situer dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève situe des États et des villes de la Renaissance.

0 point L’élève ne situe pas d’États ni de villes de la Renaissance.

2. Quelle grande période historique inspire le renouvellement de la pensée et des arts aux XVe et XVIe siècles ? a) Moyen Âge

c) Temps modernes

b) Christianisation

d) Antiquité

e) Renaissance

Établir des faits 1 point L’élève identie la période qui inspire un renouvellement de la pensée et des arts aux XVe et XVIe siècles.

334

CHRONO • CHAPITRE 1 TEST

0 point L’élève n’identie pas la période qui inspire un renouvellement de la pensée et des arts aux XVe et XVIe siècles.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

3. a) Sur le repère de temps, colorie la période qui correspond à la Renaissance. b) Situe chacun des événements suivants en inscrivant son numéro dans la bonne case. 1. 2. 3. 4.

1400

Concile de Trente Léonard de Vinci peint La Joconde Gutenberg invente la presse à imprimer Martin Luther afche ses 95 thèses

1425

1450

1475

1500

1525

1550

1575

1600

1625

c) Pendant quelles grandes périodes historiques la Renaissance a-t-elle lieu ?

Situer dans le temps 0,5 point par réponse

/3 points

Total :

L’élève situe dans le temps des éléments en lien avec la Renaissance.

0 point L’élève ne situe pas d’éléments en lien avec la Renaissance.

4. Décris la conception de l’homme au Moyen Âge et à la Renaissance. a) Au Moyen Âge :

b) À la Renaissance :

Caractériser une réalité historique 1,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève donne des caractéristiques de la conception de l’homme au Moyen Âge et à la Renaissance.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève ne donne pas de caractéristiques de la conception de l’homme au Moyen Âge et à la Renaissance.

CHRONO • CHAPITRE 1 TEST

335

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

5. Nomme deux conséquences de l’invention de l’imprimerie en Europe. • •

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 1 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève détermine des conséquences de l’invention de l’imprimerie.

0 point L’élève ne détermine pas de conséquences de l’invention de l’imprimerie.

6. Complète le tableau suivant qui porte sur un humaniste et un artiste de la Renaissance. a) Associe chaque énoncé à un personnage. b) Indique son pays d’origine. Énoncé

Personnage

Origine

a) Je corresponds avec plusieurs penseurs an de diffuser les idées humanistes. Dans mon ouvrage, Éloge de la folie, j’ai un regard critique sur la société. Je défends la tolérance religieuse. b) Je suis peintre, sculpteur, architecte et inventeur. J’ai fait plusieurs dessins an de mieux comprendre les proportions du corps humain. Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève identie un humaniste et un artiste de la Renaissance.

0 point L’élève n’identie pas d’humaniste ni d’artiste de la Renaissance.

7. Complète le texte. Dans le domaine des sciences, les humanistes s’appuient sur le et un esprit critique plutôt que sur la méthodes basées sur

. Ils utilisent des et sur l’expérimentation. C’est ainsi que

les

s’améliorent à la Renaissance. Mettre en relation des faits

0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève donne des caractéristiques des sciences à la Renaissance.

336

CHRONO • CHAPITRE 1 TEST

0 point L’élève ne donne pas de caractéristiques des sciences à la Renaissance.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

8. Que suis-je ? a) Technique utilisée par les artistes de la Renaissance an de représenter des sujets de façon réaliste : b) Thèmes de plus en plus présents dans l’art de la Renaissance :

c) Galerie à colonnes qui constitue une nouveauté dans l’architecture de la Renaissance : Établir des faits 0,5 point par réponse

/1,5 point

Total :

L’élève identie des éléments de l’art de la Renaissance.

0 point L’élève n’identie pas d’éléments de l’art de la Renaissance.

9. Parmi les énoncés suivants, lesquels sont des causes de la Réforme protestante ? Coche les bonnes réponses. a) La vente d’indulgences. b) Le non-respect des vœux de chasteté par certains membres du clergé. c) La présence des membres du clergé dans les universités. d) La pratique de la simonie. e) Le choix d’artistes pour décorer les Églises. f) La volonté de certains membres du clergé d’augmenter leur pouvoir. g) La présence accrue des membres du clergé auprès des dèles dans les paroisses. Établir des liens de causalité 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève détermine des causes de la Réforme protestante.

0 point L’élève ne détermine pas de causes de la Réforme protestante.

10. Nomme trois Églises réformées nées du protestantisme. •



• Établir des faits

0,5 point par réponse

Total :

L’élève nomme des Églises réformées.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

/1,5 point

0 point L’élève ne nomme pas d’Églises réformées.

CHRONO • CHAPITRE 1 TEST

337

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

11. L’Église catholique réagit de deux façons à la Réforme protestante. Explique une de ces façons en donnant un exemple concret de son application.

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 1 point

0,5 point

0 point

L’élève nomme et explique une réaction de l’Église catholique à la Réforme protestante.

L’élève nomme ou explique une réaction de l’Église catholique à la Réforme protestante.

L’élève ne nomme pas et n’explique pas de réaction de l’Église catholique à la Réforme protestante.

12. Pour chaque thème, indique une différence entre la culture européenne de la Renaissance et la culture du Japon des shoguns. Religion :

Arts :

Établir des comparaisons 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève établit des points de comparaison entre la culture européenne à la Renaissance et celle du Japon des shoguns.

0 point L’élève n’établit pas de points de comparaison entre la culture européenne à la Renaissance et celle du Japon des shoguns.

13. Nomme une valeur de la Renaissance qui est encore présente dans nos sociétés d’aujourd’hui et explique ta réponse.

Examiner des réalités sociales du présent et du passé 1 point L’élève nomme et explique une valeur humaniste présente dans nos sociétés d’aujourd’hui.

338

CHRONO • CHAPITRE 1 TEST

0 point L’élève ne nomme pas et n’explique pas de valeur humaniste présente dans nos sociétés d’aujourd’hui.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

14. Prends connaissance des documents suivants. a) Donne un titre à chacun des documents.

Titre :

Titre :

« Il ne faut pas croire tout ce qui a été écrit. On doit rechercher qui était l’écrivain, quelle vie il a menée, à quelle religion il appartenait, quelle valeur personnelle il défendait, si ce qu’il a dit est vraisemblable. On ne doit pas absolument et sans exception accorder sa foi à tout ce qui est écrit et dit. » Enea Silvio Piccolomini (Pie II), Dialogues, 1475. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Cette gravure a été réalisée au XVIe siècle. À droite, on voit le pape et le clergé catholique. À gauche, il y a des religieux protestants. Dans le plateau gauche de la balance, on trouve la Bible et des symboles de la papauté. Dans le plateau droit, il n’y a que la Bible.

b) Choisis un des deux documents et explique pourquoi il représente bien la Renaissance.

Rigueur du raisonnement 0,5 point par réponse

Total :

L’élève donne un titre pertinent à chacun des documents (a). 4 points L’élève explique pourquoi chaque document représente bien la Renaissance (b).

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

/1 point

0 point L’élève ne donne pas de titre pertinent aux documents (a). 0 point L’élève n’explique pas pourquoi le document représente bien la Renaissance (b).

CHRONO • CHAPITRE 1 TEST

339

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST

2

Résultat Critère 2 :

/21

Résultat Critère 3 :

/4

Résultat nal :

/25

Chapitre 2 L’expansion européenne dans le monde Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. Complète la carte. a) Inscris le pays européen qui nance les voyages de Christophe Colomb et le pays européen qui nance les voyages de Jacques Cartier. b) À l’aide des chiffres correspondants, identie les voyages d’exploration de : 1. Jean Cabot ; 2. Pedro Álvarez Cabral ;

3. Jacques Cartier ; 4. Christophe Colomb.

c) Quel est le nom de la région du monde que les Européens explorent en voyageant vers l’ouest ?

Situer dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/3,5 points

L’élève situe des pays européens qui nancent des voyages d’exploration, identie des voyages d’exploration et nomme la région explorée par les Européens.

340

CHRONO • CHAPITRE 2 TEST

0 point L’élève ne situe pas de pays européens qui nancent des voyages d’exploration, n’identie pas de voyages d’exploration et ne nomme pas la région explorée par les Européens.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

2. À quels événements correspondent les dates suivantes ? a) 1492 : b) 1497 : c) 1534-1541 : d) 1500-1550 :

3. L’année 1492 marque la n d’une grande période historique et le début d’une autre. Nomme ces deux périodes. •

• Situer dans le temps

0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève identie des événements marquants de l’expansion européenne (2). 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève identie les grandes périodes historiques délimitées par l’année 1492 (3).

0 point L’élève n’identie pas d’événements marquants de l’expansion européenne (2). 0 point L’élève n’identie pas de grandes périodes historiques délimitées par l’année 1492 (3).

4. Les pays européens nancent des voyages d’exploration. Explique leurs motivations. a) Motivation économique :

b) Motivation politique :

c) Motivation religieuse :

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 1 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève explique des motivations des voyages d’exploration des Européens.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève n’explique pas de motivations des voyages d’exploration des Européens.

CHRONO • CHAPITRE 2 TEST

341

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

5. Complète le tableau qui porte sur les avancées technologiques. Avancée technologique

Utilité

La caravelle

Il permet d’observer la position du navire par rapport aux étoiles. Il sert à déterminer la latitude, donc à s’orienter en mer.

La boussole

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève identie des avancées technologiques et décrit leur utilité.

0 point L’élève n’identie pas d’avancées technologiques et ne décrit pas leur utilité.

6. Qui sont les auteurs des théories scientiques suivantes ? a) La Terre est ronde. Elle est située au centre de l’Univers et les autres astres tournent autour d’elle : c’est le géocentrisme. b) Le mouvement des planètes autour du Soleil a une trajectoire de forme ovale. c) La Terre est un astre qui tourne autour du Soleil : c’est l’héliocentrisme.

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève nomme des scientiques qui ont contribué au renouvellement des connaissances sur l’Univers.

0 point L’élève ne nomme pas de scientiques qui ont contri­ bué au renouvellement des connaissances sur l’Univers.

7. Nomme trois peuples autochtones d’Amérique. • • • Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève nomme des peuples autochtones d’Amérique.

342

CHRONO • CHAPITRE 2 TEST

0 point L’élève ne nomme pas de peuples autochtones d’Amérique. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

8. Qu’est-ce que le mercantilisme ? Coche la bonne réponse. a) Théorie économique selon laquelle la richesse d’un pays est proportionnelle à la quantité d’or et d’argent qu’il possède. b) Théorie économique selon laquelle la richesse d’un pays est proportionnelle au nombre de colonies qu’il possède. c) Théorie économique selon laquelle la richesse d’un pays est proportionnelle au nombre de métropoles qu’il possède. Établir des faits 1 point

0 point

L’élève détermine ce qu’est le mercantilisme.

L’élève ne détermine pas ce qu’est le mercantilisme.

9. Complète les phrases suivantes. Le

est un établissement colonial qui sert

à faire le commerce des ressources naturelles. La population s’y installe de façon . La

est un établissement colonial qui sert

à exploiter les ressources naturelles. Des

s’y installent

de façon permanente. Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève caractérise des établissements coloniaux.

0 point L’élève ne caractérise pas d’établissements coloniaux.

10. À partir de la banque de mots, complète le texte suivant qui porte sur le système économique colonial et ses conséquences sur l’économie des colonies. • Esclaves

• Produits manufacturés

• Prots

• Ressources

Les empires coloniaux exploitent les

de leurs colonies

en utilisant, entre autres, de nombreux

amérindiens et

africains. Ils fabriquent ensuite des qu’ils revendent pour faire des

. Mettre en relation des faits

0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève met en relation des faits concernant le système économique colonial. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève ne met pas en relation des faits concernant le système économique colonial. CHRONO • CHAPITRE 2 TEST

343

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

11. Donne deux causes de la chute des populations autochtones en Amérique au XVIe siècle. • • Établir des liens de causalité 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

0 point

L’élève détermine des causes de la chute des popula- L’élève ne détermine pas de causes de la chute des tions autochtones d’Amérique. populations autochtones d’Amérique.

12. Encore aujourd’hui, il existe des liens entre les anciennes métropoles et les anciennes colonies. Explique le lien culturel entre le Canada et ses deux anciennes métropoles.

Examiner des réalités sociales du présent et du passé 1 point

0 point

L’élève explique le lien culturel entre le Canada et ses L’élève n’explique pas le lien culturel entre le Canada anciennes métropoles. et ses anciennes métropoles.

344

CHRONO • CHAPITRE 2 TEST

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

13. Le développement d’une économie-monde a des conséquences sur les sociétés d’Amérique au XVIe siècle et au XVII e siècle. Pour chaque aspect, explique une conséquence. a) Social et culturel :

b) Économique :

Rigueur du raisonnement 2 points par réponse

Total :

/4 points

L’élève explique des conséquences du développement de l’économie-monde sur les sociétés d’Amérique au XVIe siècle et au XVII e siècle.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève n’explique pas de conséquences du développement de l’économie-monde sur les sociétés d’Amérique au XVIe siècle et au XVII e siècle.

CHRONO • CHAPITRE 2 TEST

345

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST

3

Résultat Critère 2 :

/25

Résultat Critère 3 :

/5

Résultat nal :

/30

Chapitre 3 Les révolutions américaine et française Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances Test commun aux deux révolutions

1. Sur la carte : a) Colorie le territoire où s’est déroulée la révolution que tu as étudiée. b) Complète la légende. c) Dans quelle région du monde se situe ce territoire ?

Situer dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève colorie et nomme le territoire, et identie la région du monde où se trouve ce territoire.

346

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

0 point L’élève ne colorie pas et ne nomme pas le territoire, et n’identie pas la région du monde où se trouve ce territoire.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

2. a) Sur le repère de temps, situe deux événements importants liés à la révolution que tu as étudiée. Trouve la date des deux événements et, à l’aide des chiffres correspondants, situe-les sur le repère. 1. 2. 3. 4.

Adoption de la déclaration d’Indépendance américaine Fin de la Révolution française Boston Tea Party Prise de la Bastille

b) Durant quelle grande période historique s’est déroulée la révolution que tu as étudiée ? Inscris cette période sur le repère.

1770

1775

1780

1785

1790

1795

1800

Situer dans le temps 0,5 point par réponse

/1,5 point

Total :

L’élève situe les événements (a) et nomme la grande période historique (b).

0 point L’élève ne situe pas les événements (a) et ne nomme pas la grande période historique (b).

3. Quel type de régime politique est en place dans la plupart des pays d’Europe au XVIIIe siècle ? Régime démocratique

Régime autoritaire

Régime parlementaire

Établir des faits 0,5 point

0 point

L’élève identie le régime politique.

L’élève n’identie pas le régime politique.

4. Coche les deux principales caractéristiques du régime que tu as identié à la question 3. a) Le pouvoir est exercé par le peuple, qui élit des représentants. b) Le pouvoir est exercé par une personne ou un groupe de personnes, non élues. c) La séparation des pouvoirs est appliquée. d) Tous les pouvoirs sont entre les mains de la même personne ou d’un groupe de personnes. Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève reconnaît deux caractéristiques du régime en place dans la plupart des pays d’Europe au XVIIIe siècle.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève ne reconnaît pas de caractéristiques du régime en place dans la plupart des pays d’Europe au XVIIIe siècle.

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

347

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

5. a) Quel nom donne-t-on au XVIIIe siècle en Europe ?

b) Nomme deux philosophes importants de ce siècle. • • c) Nomme deux droits fondamentaux défendus par certains philosophes du XVIIIe siècle. • • Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2,5 points

L’élève nomme le siècle (a), deux philosophes (b) et deux droits fondamentaux (c).

348

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

0 point L’élève ne nomme pas le siècle (a) ni de philosophes (b) ni de droits fondamentaux (c).

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

La révolution américaine (activités 6 à 11)

6. Les énoncés suivants portent sur les Treize colonies à la veille de la révolution. Indique s’ils sont vrais ou faux. Énoncé

Vrai

Faux

a) L’économie des Treize colonies est en difculté. b) La population est nombreuse. c) La société est dominée par la noblesse. d) L’économie est soumise à la politique mercantiliste de la métropole. Établir des faits 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève établit des faits concernant les Treize colonies à la veille de la révolution.

0 point L’élève n’établit pas de faits concernant les Treize colonies à la veille de la révolution.

7. Explique deux causes du mécontentement des colons envers la Grande-Bretagne. • Cause territoriale :

• Cause économique :

Établir des liens de causalité 1 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève explique deux causes du mécontentement des colons envers la Grande-Bretagne.

0 point L’élève n’explique pas de causes du mécontentement des colons envers la Grande-Bretagne.

8. Dans le schéma qui suit, indique la loi adoptée par la Grande-Bretagne qui est la cause du Boston Tea Party (avant) et la loi qui est sa conséquence (après). Cause

Conséquence Boston Tea Party

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences ET Établir des liens de causalité 2 points

1 point

0 point

L’élève détermine la cause et la conséquence du Boston Tea Party.

L’élève détermine la cause ou la conséquence du Boston Tea Party.

L’élève ne détermine ni la cause ni la conséquence du Boston Tea Party.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

349

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

9. À l’aide de la banque de mots, complète le texte sur la révolution américaine. • Armée

• Combats

• Congrès

• Déclaration

Les premiers

• France

• Général

• Guerre

• Yorktown

entre les troupes américaines et les soldats

britanniques ont lieu en 1775. Cette année-là, le deuxième continental met sur pied l’

continentale et nomme Washington

en chef. En 1776, la

d’Indépendance est

adoptée. En 1778, les Treize colonies s’allient avec la la victoire de

. En 1781,

met n à la

d’Indépendance.

Mettre en relation des faits 0,5 point par réponse

/4 points

Total :

L’élève met en relation les faits liés à la révolution.

0 point L’élève ne met pas en relation les faits.

10. a) Quelle institution exerce chacun des pouvoirs selon la Constitution américaine de 1787 ? • Législatif :

• Exécutif :

• Judiciaire :

b) Comment s’appelle le principe démocratique qui est à la base de cette organisation ?

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève nomme les institutions (a) et le principe démocratique (b).

0 point L’élève ne nomme pas les institutions (a) ni le principe démocratique (b).

11. La révolution mène à la fondation des États-Unis. Les énoncés suivants sont-ils des éléments de continuité ou de changement par rapport aux Treize colonies d’avant la révolution ? Énoncé

Continuité

Changement

a) Le peuple élit des représentants. b) Les États-Unis forment un État indépendant. c) Les États-Unis ne sont pas soumis au roi de Grande-Bretagne. d) Les représentants élus par le peuple prennent les décisions politiques importantes (guerre, taxation, etc.). Déterminer des éléments de continuité et de changement 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève détermine des éléments de continuité et de changement.

350

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

0 point L’élève ne détermine pas d’éléments de continuité et de changement. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

La Révolution française (activités 6 à 11)

6. Les énoncés suivants portent sur la France à la veille de la Révolution. Indique s’ils sont vrais ou faux. Énoncé

Vrai

Faux

a) L’économie de la France est en difculté. b) La majorité de la population vit dans les campagnes. c) La société est égalitaire. d) Le régime politique est démocratique. Établir des faits 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève établit des faits concernant la France à la veille de la Révolution.

0 point L’élève n’établit pas de faits concernant la France à la veille de la Révolution.

7. La pyramide représente la société française sous l’Ancien Régime. Place les deux ordres manquants dans les bonnes cases.

Le roi

Le clergé

Établir des faits 0,5 point par réponse

/1 point

Total :

L’élève identie des ordres de la société française.

0 point L’élève n’identie pas des ordres de la société française.

8. Explique les causes du mécontentement du peuple français en 1789. Explique une cause pour chaque groupe. • Bourgeois :

• Paysans :

Établir des liens de causalité 3 points L’élève explique deux causes.

1,5 point L’élève explique une cause.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève n’explique pas de causes. CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

351

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

9. Indique pourquoi (cause) le roi convoque les États généraux et donne la conséquence de cette rencontre en complétant la phrase. Cause : Conséquence : Les représentants du

forment une .

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences ET Établir des liens de causalité 2 points

1 point

L’élève détermine la cause et la conséquence des États généraux.

0 point

L’élève détermine la cause ou la conséquence des États généraux.

L’élève ne détermine pas de cause ni de conséquence.

10. À l’aide de la banque de mots, complète le texte sur la Révolution française. • Ancien Régime • Constitution • Déclaration • Monarchie constitutionnelle • Noblesse • République • Roi • Terreur

En août 1789, l’Assemblée nationale supprime les privilèges de la C’est la n de l’

. La

. des

droits de l’homme et du citoyen est adoptée. En 1791, la est aussi adoptée. Ce texte met en place la

.

En 1792, le roi est arrêté et une nouvelle organisation politique est mise en place : la

. La

, une période de peur et de violence,

commence. Le

est exécuté en 1793. Mettre en relation des faits

0,5 point par réponse

Total :

/4 points

L’élève met en relation des faits liés à la Révolution.

0 point L’élève ne met pas de faits en relation.

11. En 1792, la République est instaurée en France. Indique si les énoncés suivants sont des éléments de continuité ou de changement par rapport à la France de l’Ancien Régime. Énoncé

Continuité

Changement

a) L’organisation politique met en place la séparation des pouvoirs. b) La noblesse ne jouit d’aucun privilège. c) Les droits du peuple sont protégés par un texte ofciel. d) L’économie est en crise. Déterminer des éléments de continuité et des changements 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève détermine des éléments de continuité et des changements.

352

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

0 point L’élève ne détermine pas d’éléments de continuité ni de changements. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

Test commun aux deux révolutions

12. Compare la situation en France ou aux États-Unis après les révolutions avec la situation dans la Russie tsariste. Élément de comparaison

Russie tsariste

États-Unis ou France

Type de régime politique

Droits reconnus au peuple

Établir des comparaisons 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève trouve des points de comparaison.

0 point L’élève ne trouve pas de points de comparaison.

13. Les droits fondamentaux ont été reconnus aux États-Unis et en France après les révolutions. a) Aujourd’hui, pourquoi est-il important d’avoir des mesures pour protéger les droits fondamentaux ?

b) Donne un exemple de moyen utilisé pour protéger les droits fondamentaux dans le monde.

Examiner des réalités sociales du présent et du passé 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève explique l’utilité de protéger les droits fondamentaux et donne un exemple de moyen pour les protéger.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève n’explique pas l’utilité de protéger les droits fondamentaux et ne donne pas d’exemple de moyen pour les protéger.

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

353

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement : la révolution américaine

14. Observe les documents qui représentent des moyens utilisés pour revendiquer des droits fondamentaux en Amérique à la n du XVIII e siècle. Pour chacun d’eux : a) Identie le moyen représenté : bataille militaire, révolte populaire, rédaction de documents, réunion politique. b) Explique le rôle de chaque moyen dans la révolution. Document 1 Moyen : Rôle dans la révolution :

Fauvel, La bataille de Saratoga le 7 octobre 1777 [Détail] (XVIIIe siècle)

Document 2 Moyen : Rôle dans la révolution :

Extrait de la déclaration d’Indépendance

Rigueur du raisonnement 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève associe un moyen à chaque document (a). 2 points par réponse

Total :

/4 points

L’élève élabore, pour chaque document, une explication pour démontrer l’importance du moyen illustré dans la révolution (b).

354

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

0 point L’élève n’associe pas de moyen à chaque document (a). 0 point L’élève n’élabore pas d’explication pour démontrer l’importance du moyen illustré dans la révolution (b).

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement : la Révolution française

14. Observe les documents qui représentent des moyens utilisés pour revendiquer des droits fondamentaux en France à la n du XVIII e siècle. Pour chacun d’eux : a) Identie le moyen représenté : bataille militaire, révolte populaire, rédaction de documents, réunion politique. b) Explique le rôle de chaque moyen dans la révolution. Document 1 Moyen : Rôle dans la révolution :

La prise de la Bastille le 14 juillet 1789 [Détail] (XVIIIe siècle)

Document 2 Moyen : Rôle dans la révolution :

Joseph-Désiré Court, Mirabeau et Dreux-Brézé à l’Assemblée des députés (XIXe siècle)

Rigueur du raisonnement 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève associe un moyen à chaque document (a). 2 points par réponse

Total :

/4 points

L’élève élabore, pour chaque document, une explication pour démontrer l’importance du moyen illustré dans la révolution (b). Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève n’associe pas de moyen à chaque document (a). 0 point L’élève n’élabore pas d’explication pour démontrer l’importance du moyen illustré dans la révolution (b).

CHRONO • CHAPITRE 3 TEST

355

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST

4

Résultat Critère 2 :

/24

Résultat Critère 3 :

/6

Résultat nal :

/30

Chapitre 4 L’industrialisation Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. Sur la carte : a) Situe les quatre grandes villes industrielles manquantes. b) Complète la légende en indiquant la ressource présente sur le territoire.

Situer dans l’espace 0,5 point par réponse

/2,5 points

Total :

L’élève situe des villes industrielles et nomme la ressource.

0 point L’élève ne situe pas de villes industrielles et ne nomme pas la ressource.

2. Encercle les énoncés qui sont des causes de l’industrialisation en Grande-Bretagne. a) Agriculture plus performante

e) Présence de capital

b) Présence de plusieurs immigrants

f) Croissance de la population et disponibilité de la main-d’œuvre

c) Nouvelles technologies

g) Déplacement de la population vers les campagnes

d) Présence de charbon

Établir des liens de causalité 0,5 point par réponse

Total :

/2,5 points

L’élève détermine des causes de l’industrialisation en Grande-Bretagne.

356

CHRONO • CHAPITRE 4 TEST

0 point

L’élève ne détermine pas de causes de l’industrialisation en Grande-Bretagne. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

3. Sur le repère : a) Colorie la période qui correspond à l’industrialisation de la Grande-Bretagne. b) Trouve le nom des événements suivants, puis situe-les : • la machine qui fournit une énergie plus régulière que celle de l’homme, de l’eau ou du vent ; • la loi qui permet aux grands propriétaires de regrouper les terres agricoles ; • l’invention de George Stephenson qui permet de créer un nouveau moyen de transport.

1760

1780

1800

1820

1840

1860

1880

1900

1920

Situer dans le temps 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève situe la période et des événements marquants de l’industrialisation en Grande-Bretagne.

0 point L’élève ne situe pas la période ni d’événements marquants de l’industrialisation en Grande-Bretagne.

4. Que suis-je ? a) Institution économique où l’on vend des actions d’une compagnie an d’obtenir des capitaux : b) Utilisation de machines pour produire des biens en usine : Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève identie des caractéristiques de l’industrialisation.

0 point L’élève n’identie pas de caractéristiques de l’industrialisation.

5. Nomme les deux principaux secteurs de production en Grande-Bretagne au moment de l’industrialisation. •

• Établir des faits

0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève nomme les principaux secteurs de production.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève ne nomme pas les principaux secteurs de production. CHRONO • CHAPITRE 4 TEST

357

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

6. Décris comment les produits sont fabriqués avant et après l’industrialisation. Voici les aspects que tu dois mentionner : le lieu de production, les étapes de production et la quantité de produits fabriqués. Mode de production Avant l’industrialisation

Après l’industrialisation













Déterminer des éléments de changement 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève détermine des changements dans les modes de production.

0 point L’élève ne détermine pas de changements dans les modes de production.

7. Associe chaque principe économique à la bonne théorie économique. Principe économique

Théorie économique

Liberté de produire et de commercer Investissement de capitaux pour faire des prots

Libéralisme économique

Intervention limitée de l’État dans l’économie

Capitalisme

Réinvestissement de prots dans la production industrielle Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève associe des principes économiques aux théories économiques à la base de l’industrialisation.

0 point L’élève n’associe pas de principes économiques aux théories économiques à la base de l’industrialisation.

8. Nomme les deux classes sociales issues du capitalisme et de l’industrialisation. •

• Établir des faits

0,5 point par réponse

Total :

L’élève identie les deux classes sociales.

358

CHRONO • CHAPITRE 4 TEST

/1 point

0 point L’élève n’identie pas de classes sociales.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

9. Quels sont les deux effets de l’industrialisation sur la répartition de la population en Grande-Bretagne ? Pour répondre à la question, complète le schéma. Les paysans se cherchent du travail.

Ils vont s’installer dans les villes pour se trouver du travail.

La population des villes augmente.

Les villes prennent de l’expansion et se multiplient. Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences

0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève explique les effets de l’industrialisation sur la répartition de la population en Grande-Bretagne.

0 point L’élève n’explique pas les effets de l’industrialisation sur la répartition de la population en Grande-Bretagne.

10. Quelles sont les conditions de travail des ouvriers pendant l’industrialisation en Grande-Bretagne ? Coche les bonnes réponses. a) Les ouvriers travaillent environ huit heures par jour. b) Les ouvriers travaillent pour des salaires très bas. c) Les enfants des ouvriers vont à l’école pendant que leurs parents travaillent. d) Les ouvriers ont droit à des congés de maladie. e) Les ouvriers travaillent parfois jusqu’à 14 heures par jour. f) Les femmes et les enfants doivent travailler. g) Les ouvriers sont congédiés s’ils se blessent ou s’ils sont malades. Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève identie les conditions de travail des ouvriers pendant l’industrialisation en Grande-Bretagne.

0 point L’élève n’identie pas les conditions de travail des ouvriers pendant l’industrialisation en Grande-Bretagne.

11. Précise si les phrases suivantes pourraient être dites par un partisan du socialisme (S), par un partisan du communisme (c) ou par un partisan des deux (SC). a) Je voudrais vivre dans une société sans classes sociales où l’État dirigerait l’économie. b) Je suis convaincu que c’est en faisant la révolution que les ouvriers pourront améliorer leurs conditions. c) Je suis membre d’un parti politique et j’essaie de convaincre l’État d’adopter des lois plus favorables aux ouvriers. d) J’aimerais vivre dans une société qui privilégie le bien commun plutôt que les intérêts des particuliers.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 4 TEST

359

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

Mettre en relation des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève met en relation des faits concernant le socialisme et le communisme.

0 point L’élève ne met pas en relation des faits concernant le socialisme et le communisme.

12. Coche les énoncés suivants selon qu’ils sont en lien avec l’industrialisation aux États-Unis (EU), en Grande-Bretagne (GB) ou aux deux endroits. EU

GB

a) La période d’industrialisation s’étend de 1840 à 1910 environ. b) L’immigration fournit une grande partie de la main-d’œuvre. c) Le développement des moyens de transport, comme les locomotives et les bateaux à vapeur, contribuent à l’industrialisation. d) L’expansion du territoire fournit un nouveau marché pour vendre les produits manufacturés. e) La population se concentre dans les villes. f) Les ouvriers se regroupent en syndicats pour revendiquer de meilleures conditions de travail. Établir des comparaisons 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

0 point

L’élève établit des points de comparaison entre L’élève n’établit pas de points de comparaison entre l’industrialisation de la Grande-Bretagne et l’industria- l’industrialisation de la Grande-Bretagne et l’industrialisation des États-Unis. lisation des États-Unis.

13. Des situations d’inégalité existaient au moment de l’industrialisation en GrandeBretagne. Il continue d’y en avoir. Décris une situation d’inégalité aujourd’hui et une action menée par une personne ou un groupe pour éliminer cette situation.

Examiner des réalités sociales du présent et du passé 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève décrit une situation d’inégalité et une action menée pour l’éliminer.

360

CHRONO • CHAPITRE 4 TEST

0 point L’élève ne décrit pas de situation d’inégalité ni d’action menée pour l’éliminer.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement

14. Explique les effets de l’industrialisation sur chacun des aspects suivants. •

Les conditions de vie et de travail des ouvriers



Les classes sociales



Les revendications ouvrières

Rigueur du raisonnement 2 points par réponse

Total :

/6 points

L’élève explique les effets de l’industrialisation selon les trois aspects demandés.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève n’explique pas d’effets de l’industrialisation selon les trois aspects demandés.

CHRONO • CHAPITRE 4 TEST

361

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST

5

Résultat Critère 2 :

/24

Résultat Critère 3 :

/6

Résultat nal :

/30

Chapitre 5 L’expansion du monde industriel Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. Réponds aux questions suivantes qui portent sur le monde à l’époque de l’impérialisme européen. a) Quel est le plus grand empire colonial au XIX e siècle ? b) Nomme trois autres empires coloniaux du XIXe siècle. • • •

2. Donne un titre et une date à la carte. Titre et date :

Situer dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève identie des empires coloniaux (1). 1 point L’élève donne le titre et la date de la carte (2).

362

CHRONO • CHAPITRE 5 TEST

0 point L’élève n’identie pas d’empires coloniaux (1). 0 point L’élève ne donne pas de titre ni de date à la carte (2). Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

5

(suite)

3. Sur le repère de temps : a) Situe chacun des événements en inscrivant la lettre dans la bonne case. A. La période d’exploration de l’Afrique B. La colonisation intensive de l’Afrique C. La conférence de Berlin

b) Colorie la période qui correspond à l’expansion du monde industriel.

1840

1850

1860

1870

1880

1890

1900

1910

1920

Situer dans le temps 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève situe la période et des événements marquants de l’impérialisme européen du XIXe siècle.

0 point L’élève ne situe pas la période ni d’événements marquants de l’impérialisme européen du XIX e siècle.

4. Pourquoi les États industrialisés s’intéressent-ils à l’Afrique au XIXe siècle ? Coche les bonnes réponses. a) Les États industriels pensent trouver en Afrique les capitaux nécessaires à leur développement. b) Les États industriels ont accès à des capitaux qui leur permettent d’étendre leur production à l’Afrique et, ainsi, d’amasser plus de prots. c) Les États industriels ont besoin de matières premières pour faire fonctionner leurs usines et augmenter leur production. d) Les États industriels veulent faire affaire avec les industries africaines. e) Les États industriels veulent trouver des marchés pour distribuer des produits fabriqués dans leurs usines. f) Les États industriels veulent posséder des colonies an d’augmenter leur puissance dans le monde. Établir des liens de causalité 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève détermine des motivations politiques et économiques liées à la colonisation.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève ne détermine pas de motivations politiques et économiques liées à la colonisation.

CHRONO • CHAPITRE 5 TEST

363

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

5

(suite)

5. Explique une motivation sociale des Européens à la colonisation de l’Afrique.

Établir des liens de causalité 2 points

0 point

L’élève détermine une motivation sociale à la colonisation.

L’élève ne détermine pas de motivation sociale à la colonisation.

6. Nomme trois personnes qui explorent l’Afrique au cours du XIXe siècle. • • • Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève nomme des explorateurs de l’Afrique au XIXe siècle.

0 point L’élève ne nomme pas d’explorateurs de l’Afrique au XIXe siècle.

7. Complète le texte suivant. La conférence de

réunit 14 pays d’

Les

.

n’y sont pas invitées. L’objectif de la Conférence

est d’établir des règles qui vont guider la l’

de

. Par la suite, les pays qui ont participé à l’événement

prennent le contrôle du territoire, souvent par la

.

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève établit des faits concernant l’événement de 1884-1885.

364

CHRONO • CHAPITRE 5 TEST

0 point L’élève n’établit pas de faits concernant l’événement de 1884-1885.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

5

(suite)

8. a) Quelles sont les deux façons de gérer les colonies ? •



b) À quel type de gestion correspond l’énoncé ci-dessous ? « Ce type de colonie est directement administré par la métropole avec l’aide de chefs locaux qui ont très peu de pouvoirs. » • c) Décris l’autre façon de gérer une colonie.

Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève énonce les caractéristiques de la gestion des colonies par les métropoles.

0 point L’élève n’énonce pas de caractéristiques de la gestion des colonies par les métropoles.

9. À partir des mots suivants, complète le tableau qui porte sur les conséquences de la colonisation de l’Afrique. • Administration coloniale • Colons • Discrimination • Frontières • Première Guerre mondiale • Puissances européennes • Tensions • Terres agricoles Conséquences politiques

Conséquences sociales

• Les

• Les Européens s’approprient les meilleures

tracées

par les Européens ne respectent pas les

et

territoires des sociétés africaines. Cela crée des

engagent des Africains pour y travailler.

entre

• Les

les peuples.

européens sont mieux traités que les

• La colonisation entraîne des rivalités entre les

Africains, qui sont victimes de

.

.

Cela aggrave les tensions internationales

• Les colons européens occupent la majorité

à la veille de la

des postes dans l’ .

.

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 0,5 point par réponse

Total :

/4 points

L’élève détermine des conséquences de la colonisation de l’Afrique. Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève ne détermine pas de conséquences de la colonisation de l’Afrique. CHRONO • CHAPITRE 5 TEST

365

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

5

(suite)

10. Explique en quelques mots les deux réactions des populations africaines à la conquête de l’Afrique. • •

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève explique des réactions des populations africaines à la conquête de l’Afrique.

0 point L’élève n’explique pas de réactions des populations africaines à la conquête de l’Afrique.

11. Coche les énoncés qui s’appliquent à la fois à l’impérialisme européen et à l’impérialisme japonais. a) Colonisation surtout en Afrique b) Colonisation surtout en Asie c) Colonisation dans le but d’obtenir des matières premières d) Colonisation pour développer encore plus l’industrialisation e) Sentiment de supériorité et volonté de montrer sa puissance f) Volonté de « civiliser » les peuples jugés inférieurs Établir des comparaisons 0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève établit des points de comparaison entre l’impérialisme européen et l’impérialisme japonais.

0 point L’élève n’établit pas de points de comparaison entre l’impérialisme européen et l’impérialisme japonais.

12. Explique une trace de la colonisation qui existe encore aujourd’hui dans des pays d’Afrique.

Examiner des réalités sociales du présent et du passé 1 point L’élève décrit une trace de la colonisation qui existe encore aujourd’hui en Afrique.

366

CHRONO • CHAPITRE 5 TEST

0 point L’élève ne décrit pas de trace de la colonisation qui existe encore aujourd’hui en Afrique.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

5

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

13. Observe les documents visuels. Ils représentent la colonisation de l’Afrique. Pour chacun des documents : a) Identie le type de conséquence sur les pays colonisés (politique, économique, social ou culturel) qui est illustré. b) Explique cette conséquence de la colonisation sur les populations de l’Afrique. Conséquence :

Explication :

Conséquence :

Explication :

Rigueur du raisonnement 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève nomme une conséquence de la colonisation (a). 2 points par réponse

Total :

/4 points

L’élève explique la conséquence de la colonisation sur les populations africaines (b). Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

0 point L’élève ne nomme pas de conséquence de la colonisation (a). 0 point L’élève n’explique pas de conséquences de la colonisation sur les populations africaines (b). CHRONO • CHAPITRE 5 TEST

367

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST Résultat Critère 2 :

/19

Résultat Critère 3 :

/6

Résultat nal :

Chapitre 6 La reconnaissance des libertés et des droits civils

6

/25

Les élèves qui ont étudié les trois thèmes du chapitre peuvent répondre à ce test.

Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. À quels événements marquants du XX e siècle correspondent les dates suivantes ? a) 1939-1945 : b) 1947-1991 : c) 1914-1918 :

2. Les événements suivants ont-ils lieu avant, pendant ou après la Seconde Guerre mondiale ? a) Le droit de vote des femmes au Québec : b) Le début des revendications menées par Gandhi contre la domination britannique en Inde : c) L’adoption de deux lois aux États-Unis qui afrment les libertés et les droits civils des Noirs : Situer dans le temps 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève identie des événements marquants du XXe siècle (1) et situe des événements en lien avec la Seconde Guerre mondiale (2).

0 point L’élève n’identie pas d’événements marquants du XXe siècle (1) et ne situe pas d’événements en lien avec la Seconde Guerre mondiale (2).

3. Voici une citation tirée de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU. Lis-la et réponds aux questions. « Tous les êtres humains naissent libres et égaux. » a) Quand ce document a-t-il été adopté ? b) Pourquoi ce document est-il important dans la lutte pour la reconnaissance des libertés et des droits civils ?

368

CHRONO • CHAPITRE 6 TEST

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

Établir des faits 0,5 point

0 point

L’élève donne la date du document (a).

L’élève ne donne pas la date du document (a).

1,5 point

0 point

L’élève explique pourquoi le document est important (b).

L’élève n’explique pas pourquoi le document est important (b).

4. Pour chaque groupe, donne deux exemples de discrimination au XX e siècle. a) Les femmes : • •

b) Les Noirs au États-Unis et en Afrique du Sud : • •

c) Les habitants des colonies : • •

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève donne deux exemples de discrimination pour chaque groupe.

0 point L’élève ne donne pas d’exemples de discrimination.

5. À quel groupe ou mouvement sont associées les personnes ou organisations suivantes ? a) Mohandas Karamchand Gandhi : b) Martin Luther King : c) Simone de Beauvoir : d) Nelson Mandela : e) Léopold Sédar Senghor : f) Les suffragettes : Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

L’élève indique le groupe ou le mouvement.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

/3 points

0 point L’élève n’indique pas de groupe ou de mouvement.

CHRONO • CHAPITRE 6 TEST

369

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

6. Entoure six réactions des autorités (gouvernement, armée, police) aux mouvements de lutte pour les libertés et les droits civils au XXe siècle. Répression

Financement

Enquête

Guerre

Emprisonnement

Arrestations

Association

Négociations

Législation

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève identie des réactions des autorités aux mouvements de lutte pour les libertés et les droits civils.

0 point L’élève n’identie pas de réactions des autorités.

7. Des groupes ont lutté pour la liberté et les droits civils et ils ont obtenu des gains. Associe le ou les groupes aux gains obtenus. Femmes (F) • Habitants des colonies (C) • Noirs des États-Unis ou d’Afrique du Sud (N) Gain

Groupe(s)

a) Droit de vote b) Civil Rights Act et Voting Rights Act c) Abolition de l’apartheid d) Indépendance e) Lois permettant le divorce, la contraception et l’avortement Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève associe un ou des groupes de lutte pour la liberté et les droits civils aux gains obtenus.

0 point L’élève n’associe pas de groupes de lutte pour la liberté et les droits civils aux gains obtenus.

8. Les citoyens peuvent agir pour faire respecter les libertés et les droits civils de tous dans notre société aujourd’hui. Nomme deux actions possibles. • •

Examiner des réalités sociales du présent et du passé 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève nomme deux façons de faire respecter les libertés et les droits civils aujourd’hui.

370

CHRONO • CHAPITRE 6 TEST

0 point L’élève ne nomme pas de façon de faire respecter les libertés et les droits civils aujourd’hui.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

9. Lis les documents suivants et réponds aux questions. Document 1 « Considérant qu’on a imposé au Maroc un protectorat. Considérant que le protectorat a empêché les Marocains de participer au gouvernement de leur pays et les a privés des libertés individuelles. Considérant que le Maroc a participé aux guerres mondiales aux côtés des Alliés et que les Alliés ont reconnu le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Le Maroc décide de demander l’indépendance. » Manifeste du Parti de l’Istiqlal, 11 janvier 1944, Maroc. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Document 2 « Notre pays a été pendant des dizaines d’années plongé dans le conit, la tension et la lutte violente. Le temps est venu de mettre n au cycle de la violence et d’avancer vers la paix. Nos objectifs devraient être acceptables pour tous les Sud-Africains. Ces objectifs prévoient notamment, le droit de vote pour tous, l’égalité devant la justice, la protection des droits de tous. » Discours du président de la république sud-africaine devant l’Assemblée nationale, 2 février 1990. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Document 3 « Les pouvoirs du mari sur son épouse étaient auparavant établis par la loi. Mais, un siècle plus tard, le rôle de la femme a changé. Elle joue maintenant un rôle social plus considérable et assume de nouvelles responsabilités. Il est donc compréhensible qu’elle exige des droits. Le projet de loi sur l’égalité des droits devant la loi des femmes mariées établit que la femme mariée doit à l’avenir être traitée à l’égal de l’homme devant la loi. » Marie-Claire Kirkland, Débat à l’Assemblée nationale, 11 février 1964. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Associe chaque document au bon groupe en écrivant le numéro correspondant. • Les groupes de femmes :

• Les Noirs d’Afrique du Sud :

• Les habitants des colonies : b) Dans chacun des documents, souligne les droits revendiqués.

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO • CHAPITRE 6 TEST

371

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

c) Choisis un des trois groupes et explique comment ce groupe a obtenu la reconnaissance des droits qu’il revendiquait.

Rigueur du raisonnement 0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève associe un document à chacun des groupes (a) et identie les droits revendiqués par chacun des groupes (b). 3 points L’élève explique comment un groupe a obtenu la reconnaissance de ses libertés et de ses droits civils au XXe siècle (c).

372

CHRONO • CHAPITRE 6 TEST

0 point L’élève n’associe pas de document à chacun des groupes (a) et n’identie pas de droits revendiqués par chacun des groupes (b). 0 point L’élève n’explique pas comment un groupe a obtenu la reconnaissance de ses libertés et de ses droits civils au XXe siècle (c).

Reproduction autorisée © Chenelière Éducation inc.

CHRONO CHRONO est un matériel complet qui permet d’acquérir les connaissances essentielles énoncées dans la Progression des apprentissages au secondaire et de développer les compétences disciplinaires du Programme d’histoire et éducation à la citoyenneté, 1 er cycle du secondaire. Conçu de façon à s’adapter à tous les types d’enseignement et d’apprentissage, CHRONO peut être utilisé seul ou en complément à tout matériel de base.

Le cahier d’apprentissage • • • • • • • •

Un retour sur la 1re année du cycle ; Une organisation simple qui permet de travailler la démarche de recherche en histoire ; Des textes et des activités inédites pour aborder le présent et le passé ; De nombreux documents de source primaire ; Un grand nombre de cartes et de repères du temps faciles à interpréter ; Une iconographie riche et abondante ; Un traitement complet des sociétés d’ailleurs abordées par la majorité des enseignants ; Une section « Les outils de l’histoire » qui facilite l’appropriation de la démarche de recherche et des techniques de l’histoire ; • Une section « Chronologie » à consulter en tout temps, qui permet aux élèves de situer les chapitres et les événements dans le temps.

Le guide-corrigé – Version papier • • • • • •

Le corrigé complet et en couleurs du cahier d’apprentissage ; Des outils pour l’évaluation des connaissances et des compétences ; Des cartes muettes ; Des textes et des activités pour exploiter les « Ailleurs » qui ne gurent pas dans le cahier ; Des activités d’enrichissement ; Et plus encore !

Le guide-corrigé – Version numérique • La version interactive du guide-corrigé complet ; • Une clé USB facile d’utilisation et qui intègre toutes les fonctionnalités du tableau blanc interactif (TBI) ; • Une compatibilité avec tout type d’ordinateur, tout TBI ou tout projecteur. Les composantes de CHRONO pour le 1er cycle du secondaire

1re année

2e année

• Cahier d’apprentissage

• Cahier d’apprentissage

• Guide-corrigé – Version papier

• Guide-corrigé – Version papier

• Guide-corrigé – Version numérique (clé USB)

• Guide-corrigé – Version numérique (clé USB)