Chrono : histoire et éducation à la citoyenneté, 1er cycle, 1re secondaire. Cahier d'apprentissage [1-1, 2e édition. ed.] 9782765052180, 2765052182

3,127 256 44MB

French Pages 413 Year 2016

Report DMCA / Copyright

DOWNLOAD FILE

Polecaj historie

Chrono : histoire et éducation à la citoyenneté, 1er cycle, 1re secondaire. Cahier d'apprentissage [1-1, 2e édition. ed.]
 9782765052180, 2765052182

Citation preview

Histoire et éducation à la citoyenneté

1er cycle



1re secondaire

CHRONO 2e édition Maude Ladouceur Dominique Lapointe

Cahier d’apprentissage Activités ◆ Connaissances ◆ Documents

Conforme à la PROGRESSION des apprentissages

Histoire et éducation à la citoyenneté

1er cycle



1re secondaire

2e édition Maude Ladouceur Dominique Lapointe

Cahier d’apprentissage Activités ◆ Connaissances ◆ Documents

CHRONO, 2e édition Histoire et éducation à la citoyenneté, 1er cycle, 1re secondaire Cahier d’apprentissage

Maude Ladouceur, Dominique Lapointe © 2016 TC Média Livres Inc. © 2011 Chenelière Éducation inc. Édition (2e édition) : Pascale Couture Édition (1re édition) : Audrée-Isabelle Tardif Coordination (2e édition) : Claire Campeau Coordination (1re édition) : Maïe Fortin Révision linguistique : Claire Campeau Correction d’épreuves : Ginette Duphily Conception graphique et infographie : Pige Communication Couverture : Pige Communication, Josée Brunelle Recherche iconographique : Marie-Chantal Laforge Cartographie : Julie Benoît, Colpron (p. 23) Impression : TC Imprimeries Transcontinental Contenus interactifs Édition : Christiane Odeh, Anne Lavigne, Albane Marret Coordination : Amélie Dumont Rédaction : Karine Ouimet Révision linguistique : Claire Campeau, Christiane Gauthier Correction d’épreuves : Danielle Maire Cartographie : Yanick Vandal (Colpron)

TOUS DROITS RÉSERVÉS. Toute reproduction du présent ouvrage, en totalité ou en partie, par tous les moyens présentement connus ou à être découverts, est interdite sans l’autorisation préalable de TC Média Livres Inc. Toute utilisation non expressément autorisée constitue une contrefaçon pouvant donner lieu à une poursuite en justice contre l’individu ou l’établissement qui effectue la reproduction non autorisée. ISBN 978-2-7650-5218-0

Dépôt légal : 1er trimestre 2016 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Imprimé au Canada 1

2 3

4 5

ITIB

20

19

18

17 16

Remerciements Pour leur précieux travail de consultation, l’Éditeur tient à remercier : Josée Charrette, C.S. de Montréal ; Michel Lamarche, C.S. Marguerite-Bourgeoys. Pour leur travail de révision scientifique réalisé avec rigueur et expertise, l’Éditeur tient à remercier : Éric Bellavance, Université de Montréal (chapitres 1 et 2) ; Évelyne Ferron, Collège de Mérici (chapitres 3 et 4) ; Martin Gravel, maître de conférences en histoire, Université Paris 8 (chapitres 5 et 6).

Table des matières Présentation de Chrono                Qu’est-ce que l’histoire ?              

V 1

l pct ’un océté               1 l noton  tp                    2 l noton  tto                 12

l ft 1 L’invention de l’écriture                52 2 L’organisation de la société mésopotamienne                     57 3 Les échanges                         66 au L’organisation de la société égyptienne     69

CHAPITRE

aujou’hu Le rôle des règles dans la société          75

1

synth                                78 À ’épuv !                             80

l contxt De nomades à sédentaires                16 L ft 1 Les premiers humains                  20 2 L’organisation des premières sociétés     32 aujou’hu L’individu et la société                   39 synth                                42

CHAPITRE

À ’épuv !                             44

2

La naissance d’une civilisation         46 l contxt La naissance de civilisations               48

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHAPITRE

La sédentarisation                      14

3

Une première expérience de démocratie                          82 l contxt Une première forme de démocratie        84 l ft 1 La cité-État d’Athènes                 2 La société athénienne                3 La vie politique à Athènes              4 La culture à Athènes                 

88 92 96 101

au Le régime politique de Sparte             107 aujou’hu Être citoyen d’une société démocratique    111 synth                                114 À ’épuv !                             116

Table des maTières

III

aujou’hu Des valeurs de la société québécoise       189

CHAPITRE

synth                                192 À ’épuv !                             194

4

l contxt L’inuence d’un empire dans l’Antiquité    120 l ft 1 La formation de l’Empire romain        2 La civilisation romaine                 3 La romanisation des territoires conquis   4 Le déclin et la n de l’Empire romain    

124 128 135 144

au L’organisation de l’empire Han            145 aujou’hu Le citoyen et les institutions publiques     149 synth                                152 À ’épuv !                             154

CHAPITRE

La romanisation                        118

6

L’expansion des villes et du commerce                        196 l contxt Des villes et du commerce                198 l ft 1 Le développement des villes et du commerce local                   202 2 Le travail et les groupes sociaux         207 3 Le grand commerce                   211 au L’expansion de Constantinople            217 aujou’hu Les institutions et les groupes sociaux      221

CHAPITRE

synth                                224

5

À ’épuv !                             226

Les outils de l’histoire                  229

La christianisation de l’Occident        156 l contxt Une période d’expansion religieuse        158 l ft 1 L’Église dans l’Occident médiéval        2 L’organisation de la société dans l’Occident médiéval              3 Les pèlerinages et les croisades         4 L’inuence de l’Église dans la culture médiévale              

162 169 176 180

l éch  chch                  intpét  ocunt éct             intpét  ocunt vu            intpét t contu  p  tp  intpét t cé  ct htoqu      intpét t cé  tux             intpét t cé  g         

230 231 233 235 238 240 242

Glossaire                               Chronologie                            Carte du monde                        Sources                               

245 248 254 256

au L’islamisation au Moyen Âge              185

IV

Table des maTières

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Présentation de CHRONO Le cahier CHRONO aborde les connaissances essentielles prévues dans la Progression des apprentissages. Il permet aussi de développer les trois compétences en histoire et en éducation à la citoyenneté. Pour ce faire, tu liras des textes, interpréteras des documents et réaliseras des activités.

QU’EST-CE QUE L’HISTOIRE ? Cette partie présente des notions de base en histoire qui te serviront dans tous les chapitres du cahier. Elle aborde les aspects d’une société (politique, économique, social et culturel), la notion de temps (chronologie, durée, grandes périodes de l’histoire, continuité et changement, causes et conséquences) et la notion de territoire.

LES CHAPITRES CHRONO comprend six chapitres. Tous les chapitres commencent

par une double page d’ouverture. Ces pages présentent des éléments importants du chapitre : concepts, question principale, outils travaillés. Deux documents visuels, accompagnés chacun d’un court texte, te permettent d’établir le contexte du chapitre au présent et au passé.

Un document visuel et un texte d’introduction te donnent un avant-goût du contenu du chapitre. Les concepts à l’étude dans le chapitre

La question principale à laquelle tu répondras à la n du chapitre.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le sommaire te donne un aperçu du contenu du chapitre.

Les outils travaillés

PRÉSENTATION DE CHRONO

V

Chaque chapitre est divisé en six sections.

Le contexte Cette section t’amène à travailler l’étape 1 de la démarche de recherche en histoire et à développer la Compétence 1 : Interroger les réalités sociales dans une perspective historique. Dans cette section, tu découvriras le contexte historique du chapitre à l’aide de différents documents, de textes et de plusieurs activités. Un repère de temps et une carte te permettent de situer le contenu du chapitre dans le temps et dans l’espace.

Les faits Cette section te permet de travailler l’étape 2 de la démarche en histoire et de développer la Compétence 2 : Interpréter les réalités sociales à l’aide de la méthode historique. Dans cette section, tu étudieras les principaux faits concernant la société principale. Tu pourras ainsi recueillir de l’information et réaliser des activités pour bien comprendre le contenu historique.

Les mots difciles et les concepts sont en bleu dans le texte. Leur dénition est donnée dans la marge ainsi que dans le glossaire.

Cette rubrique te donne des informations sur des repères culturels : des personnages, des œuvres ou des lieux marquants.

VI

PRÉSENTATION DE CHRONO

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les activités À L’ÉPREUVE ! portent sur différents documents et t’aident à maîtriser les opérations intellectuelles.

Ce pictogramme t’indique que des activités interactives sont offertes sur la plateforme i+ Interactif de Chenelière Éducation.

Des documents écrits d’époque te permettront d’analyser le contenu historique.

Cette rubrique te donne des trucs pour mieux utiliser les outils de l’histoire.

Ailleurs Comme la section LES FAITS, cette section te permet de travailler l’étape 2 de la démarche en histoire et de développer la Compétence 2 : Interpréter les réalités sociales à l’aide de la méthode historique. Dans cette section, tu feras une comparaison entre la société principale et une autre société, ailleurs dans le monde, à la même époque.

aujourd’hui Cette section te permet d’aller plus loin dans l’étape 2 de la démarche de recherche en histoire et de développer la Compétence 3 : Construire sa conscience citoyenne à l’aide de l’histoire. Dans cette section, tu auras l’occasion de rééchir au rôle des citoyens dans la société d’aujourd’hui. À l’aide de contenus et d’activités, tu constateras comment les sociétés du passé ont contribué à l’organisation des sociétés actuelles.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

PRÉSENTATION DE CHRONO

VII

Synthèse Cette section te permet de travailler les étapes 3 et 4 de la démarche historique. Elle propose des activités qui te permettront de résumer les apprentissages que tu as faits dans le chapitre. Tu répondras aussi à la question de la page d’ouverture.

Ce picto indique l’outil que tu pourrais consulter pour faire l’activité.

À l’épreuve ! Cette section te permet de travailler les étapes 3 et 4 de la démarche historique. Elle propose des activités portant sur des documents variés. Elle te permettra aussi de te familiariser avec les opérations intellectuelles. Les opérations intellectuelles sont indiquées pour chacune des activités.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE Cette partie de référence te présente les étapes de la démarche de recherche en histoire. Tu y trouveras aussi les étapes à suivre pour interpréter différents types de documents (écrits, visuels, cartes, etc.) et pour en créer.

VIII

PRÉSENTATION DE CHRONO

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Qu’est-ce que l’histoire ? L’histoire est la science qui étudie le passé pour mieux comprendre le présent. Pour étudier l’histoire, il est important de connaître quelques notions de base : les aspects d’une société, la notion de temps et celle de territoire. Les pages qui suivent te permettront de t’initier à ces notions. Elles te serviront pour tous les chapitres du cahier.

Les aspects d’une société Dans chaque chapitre du cahier, tu étudieras une réalité sociale qui porte sur une ou des sociétés du passé et du présent. Chaque société peut être analysée sous plusieurs aspects.

Réalité sociale : Sujet d’étude en histoire.

1 LES CINQ ASPECTS D’UNE SOCIÉTÉ Aspect territorial

Concerne les caractéristiques du territoire où une société est établie (cours d’eau, sols fertiles, etc.).

Aspect politique

Concerne les décisions prises pour l’ensemble de la société (gouvernement, police, etc.).

Aspect économique

Concerne la production et les échanges de biens et de services nécessaires à la société (agriculture, fabrication de vêtements, commerce, etc.).

Aspect social

Concerne les liens qui existent entre les individus d’une société (famille, professions, associations syndicales, etc.).

Aspect culturel

Concerne la vie intellectuelle, artistique ou religieuse d’une société (sciences et technologie, littérature, arts, musique, religion, etc.).

1. Pour chacun des énoncés suivants, précise s’il s’agit d’un aspect territorial, politique, économique, social ou culturel. a) Les gens ont des relations avec leur famille, leurs amis, leurs collègues de travail, leurs voisins, etc. b) L’argent permet de se procurer un bien ou un service dans un commerce. c) Les croyants peuvent pratiquer la religion de leur choix. d) Les sociétés s’établissent dans des lieux où les ressources sont abondantes, par exemple près d’un cours d’eau. e) Un gouvernement prend des décisions pour assurer le bon fonctionnement d’une société. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Qu’est-ce que l’histoire ?

1

La notion de temps Dans chaque réalité sociale, il faut pouvoir situer des faits dans le temps.

La chronologie La chronologie est la succession des faits historiques dans le temps. Pour situer dans le temps des faits historiques, il faut d’abord connaître leurs dates. Puis, il faut les mettre dans un ordre chronologique, ce qui veut dire dans une suite du plus ancien événement au plus récent. Ainsi, on peut déterminer si un événement est arrivé avant ou après un autre événement.

1. Le terme « chronologie » est formé du préxe chrono- et du sufxe -logie. Consulte le glossaire, à la page 245, pour trouver la signication de ces deux éléments. • chrono- : préxe qui signie _________________________. • -logie : sufxe qui signie ___________________________.

2. a) Les faits ci-dessous sont-ils en ordre chronologique ? Explique ta réponse.

2001 Attentats terroristes aux États-Unis

1789

476

Début de la Révolution française

Chute de l’Empire romain

b) À partir de quelle information établit-on un ordre chronologique ?

3. Insère les faits suivants dans la suite an d’établir un ordre chronologique. • 1534 : Jacques Cartier arrive à Gaspé.

AVANT

• 1275 : Marco Polo atteint la Chine.

1492

APRÈS

Christophe Colomb découvre l’Amérique.

2

Qu’est-ce que l’histoire ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

QU’EST-CE QUE L’HISTOIRE ?

Un calendrier permet de diviser le temps en années, en mois et en jours. Dans la majorité des pays du monde, les dates des événements sont établies selon le calendrier de l’ère chrétienne. Une ère est une période qui s’écoule à partir d’un point de référence, c’est-à-dire un fait important qui marque un changement. Le point de référence de l’ère chrétienne est la naissance de Jésus-Christ, qui correspond à l’an 1. Pour établir la date des événements qui ont eu lieu avant la naissance de Jésus-Christ, il faut soustraire à partir de l’an 1. Par exemple, si un fait se produit 50 ans avant l’an 1, on ajoute la mention « avant Jésus-Christ », ou « av. J.-C. », à la suite de la date : 50 av. J.-C. Voici un schéma qui montre comment se répartit le temps historique à partir du point de référence qui est la naissance de Jésus-Christ. 2 LA RÉPARTITION DU TEMPS HISTORIQUE À PARTIR DE LA NAISSANCE DE JÉSUS-CHRIST

Avant Jésus-Christ

Après Jésus-Christ

Dans les cartes historiques ou dans certains graphiques, on utilise le signe moins (–) plutôt que l’abréviation « av. J.-C. ».

Il n’est pas nécessaire de préciser « après Jésus-Christ » ou « apr. J.-C. ». On doit le faire uniquement s’il y a un risque de confusion, comme dans la phrase suivante :

POINT DE RÉFÉRENCE

–1000

« En 27 av. J.-C., le Sénat lui accorde le titre prestigieux d’Auguste. Il va régner pendant 44 ans, jusqu’en 14 apr. J.-C. »

Naissance de J.-C.

1000

–27 14

La durée La durée correspond à l’intervalle de temps entre le début et la n d’un fait ou d’une réalité sociale. Pour évaluer la durée, on utilise le plus souvent les unités de mesure du temps suivantes : • L’année : période de 12 mois. • La décennie : période de 10 ans. • Le siècle : période de 100 ans. • Le millénaire : période de 1000 ans.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Qu’est-ce que l’histoire ?

3

Pour repérer au cours de quel siècle ou millénaire s’est produit un fait historique, il faut partir de l’an 1. Le premier siècle s’échelonne de l’an 1 à l’an 100. De même, le premier millénaire commence en l’an 1 pour se terminer en l’an 1000.

3 LE DÉROULEMENT DES SIÈCLES ET DES MILLÉNAIRES À PARTIR DE L’AN 1

Avant Jésus-Christ

Après Jésus-Christ Naissance de J.-C.

–2000

–1000

1000

1er siècle av. J.-C. = de l’an –100 à l’an –1

1er millénaire av. J.-C. = de l’an –1000 à l’an –1

2000

1er siècle = de l’an 1 à l’an 100

1er millénaire = de l’an 1 à l’an 1000

Certains faits historiques se déroulent sur plus d’une journée, plus d’un mois ou plus d’une année : une date ne suft donc pas à situer de tels faits dans le temps. Pour pouvoir évaluer la durée d’un fait, il faut la calculer en soustrayant la date du début de la date de la n de ce fait. Par exemple, voici comment calculer la durée de la Première Guerre mondiale. Date de la n de la Première Guerre mondiale : Date du début de la Première Guerre mondiale :

1918 – 1914 4 ans

Enn, certains faits historiques et certaines réalités sociales n’ont pas une durée précise. On ne connaît pas toujours la date exacte du début ou de la n de ce type de fait. C’est pourquoi on utilise les termes « environ » ou « vers » dans ces cas. Par exemple, si on parle de la croissance de la population au cours du Moyen Âge, il est impossible d’y associer une date ou même une année précise, car on ne dispose pas de ces données. On dira donc que la croissance de la population au Moyen Âge débute vers l’an 1000.

4

Qu’est-ce que l’histoire ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

QU’EST-CE QUE L’HISTOIRE ?

COUP D’OEIL SUR... LES CHIFFRES ROMAINS En histoire, on utilise les chiffres romains pour écrire les siècles et les millénaires. On les emploie aussi pour identier certains rois et certains papes. Exemples : VIe siècle, plutôt que 6e siècle. IIIe millénaire, plutôt que 3e millénaire. Le roi Louis XIV, plutôt que Louis 14. Le pape Urbain II, plutôt que Urbain 2. Les chiffres romains sont formés à partir de sept lettres de l’alphabet. Chacune de ces lettres correspond à une valeur dans notre système de numération. Chiffre romain

Valeur numérique

I

1

V

5

X

10

L

50

C

100

D

500

M

1000

Attention ! • On ne peut pas répéter plus de trois fois les chiffres I, X et C. On écrit III pour 3, mais pas IIII pour 4. Seul le signe M peut être répété quatre fois. • On ne peut pas soustraire I de L ou de C. Ainsi, 49 ne s’écrit pas IL, mais XLIX.

Les chiffres romains se lisent de gauche à droite. • On additionne les chiffres qui ont la même valeur ou qui sont placés en ordre décroissant. Exemples : II 1 + 1, donc 2 XVIII 10 + 5 + 1 + 1 + 1, donc 18 CL 100 + 50, donc 150 CCC 100 + 100 + 100, donc 300 • On soustrait la valeur du chiffre placé à gauche de celle du chiffre de valeur supérieure qui le suit. Exemples : IV 5 – 1, donc 4 IX 10 – 1, donc 9 XL 50 – 10, donc 40 CM 1000 – 100, donc 900 • Dans certains cas, il faut additionner et soustraire les chiffres. Exemples : XIX 10 + 9 (10 – 1), donc 19 XCV 90 (100 – 10) + 5, donc 95 CDXXXVII 400 (500 – 100) + 30 (X + X + X) + 7 (5 + 1 + 1), donc 437

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Qu’est-ce que l’histoire ?

5

1. a) À partir de quel fait important est établi le calendrier en usage au Québec ?

b) À quelle année ce fait correspond-il dans ce calendrier ?

2. Complète le tableau suivant. Pour chaque élément de la colonne de gauche, indique le nombre d’années, de décennies et de siècles. Nombre d’années

Nombre de décennies

Nombre de siècles

5

a) Cinq décennies

2

b) Deux siècles c) Un millénaire

3. Complète les phrases suivantes en indiquant, dans chaque cas, la bonne unité de mesure du temps. a) Au cours du Ier

av. J.-C., le ls adoptif de Jules César devient

le premier empereur de Rome. Cet événement a lieu au cours de l’ 27 av. J.-C. b) L’Empire romain sera divisé durant la dernière

du IVe siècle, en l’an 395.

4. Indique l’année du début et l’année de la n des siècles ou des millénaires suivants. a) Le XVI e siècle : ______________________________ b) Le II e siècle avant Jésus-Christ : ______________________________ c) Le III e millénaire : ______________________________ d) Le XX e siècle : ______________________________

5. Indique le siècle et le millénaire au cours desquels les événements suivants se sont produits. a) La construction de la pyramide de Khéops en Égypte, en –2575 :

b) La naissance de l’historien grec Hérodote, en – 484 :

c) Le début de la conquête de l’Espagne par les musulmans, en 711 :

d) L’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis, en 2008 :

6

Qu’est-ce que l’histoire ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

QU’EST-CE QUE L’HISTOIRE ?

6. Calcule la durée des événements suivants. a) Le règne d’Auguste, premier empereur romain (–27 à 14) : _________________ b) La construction de la cathédrale Notre-Dame de Paris (1163 à 1260) : _________________ c) Le premier tour du monde de Magellan (1519 à 1522) : _________________ d) La guerre du Vietnam (1964 à 1973) : _________________

7. Indique en chiffres arabes la valeur des chiffres romains suivants. a)

b)

c)

8. Dans la série suivante, deux chiffres romains sont écrits de façon erronée. Pour chacun d’eux, explique l’erreur qui a été commise. Puis, écris le nombre correctement.

a) 18

XVIII

b) 400

CCCC

c) 88

LXXXVIII

d) 99

IC

9. Associe les chiffres arabes de la liste aux chiffres romains. • 38

• 2017

• 102

• 869

• 73

a) MCDLIV

d) XXXVIII

b) DCCCLXIX

e) MMXVII

c) LXXIII

f)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

• 1454

CII Qu’est-ce que l’histoire ?

7

Les grandes périodes de l’histoire L’histoire de l’humanité couvre une très longue période de temps. An de mieux s’y retrouver, les historiens ont établi de grandes divisions du temps appelées « périodes historiques ». L’histoire commence avec l’apparition de l’écriture au IVe millénaire av. J.-C. Avant cet événement, on parle de la préhistoire. Voici les grandes périodes historiques. • La préhistoire, qui comprend des subdivisions : le Paléolithique et le Néolithique. • L’Antiquité. • Le Moyen Âge. • Les Temps modernes. • L’Époque contemporaine. Chaque période historique est délimitée par des faits qui ont entraîné des changements importants. Ces faits marquent le début et la n d’une période. Le fait qui dénit la n d’une période marque le début de la période suivante. 4 LES GRANDES PÉRIODES HISTORIQUES vers -10 000 Premières traces de sédentarisation et d’agriculture

–3 000 000

–10 000

NÉOLITHIQUE

PALÉOLITHIQUE

5 LES CHAPITRES DE CHRONO (1re SECONDAIRE) –10 000

–9000

–8000

–7000

–6000

CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CHAPITRE 4 CHAPITRE 5 CHAPITRE 6

8

Qu’est-ce que l’histoire ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

–5000

QU’EST-CE QUE L’HISTOIRE ?

1. Sur le repère de temps Les chapitres de CHRONO (1re secondaire) qui se trouve au bas des pages 8 et 9, situe les six chapitres de ton cahier. Pour ce faire, hachure ou colorie l’espace entre les deux dates qui délimitent chacun des chapitres de CHRONO. Réfère-toi à la liste ci-dessous pour connaître ces dates. CHAPITRE 1

La sédentarisation : –10 000 à –3500

CHAPITRE 2

La naissance d’une civilisation : –3500 à –539

CHAPITRE 3

Une première expérience de démocratie : –507 à –404

CHAPITRE 4

La romanisation : –753 à 476

AIDE TECHNIQUE

CHAPITRE 5

La christianisation : 476 à 1492

CHAPITRE 6

L’expansion des villes et du commerce : 1000 à 1300

Pour t’assurer de comprendre les éléments qui composent un repère de temps, consulte l’outil 4, Interpréter et construire des repères de temps.

Note bien que le repère couvre une très grande période de temps. Son échelle ne te permettra pas de faire une délimitation très précise.

Consulte l’outil 4, p. 235.

1492 Arrivée de Christophe Colomb en Amérique vers -3500 Formation des premières civilisations

476 Fin de l’Empire romain d’Occident

–3500

1789 Début de la Révolution française

476

ANTIQUITÉ

1492

1789

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

MOYEN ÂGE

ANTIQUITÉ TEMPS MODERNES –4000

–3000

–2000

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

–1000

Naissance de J.-C.

1000

2000

Qu’est-ce que l’histoire ?

9

La continuité et le changement L’histoire humaine est faite de continuité et de changement, c’est-à-dire d’éléments d’une société qui durent à travers le temps et d’éléments qui disparaissent ou se transforment. Voici un exemple d’élément de société qui a traversé le temps. En observant les documents ci-dessous, on découvre un élément de continuité et un changement. 6 UN ÉLÉMENT DE CONTINUITÉ ET UN CHANGEMENT

Le travail de la terre en Égypte, vers 1390 av. J.-C.

Le travail de la terre, aujourd’hui

Élément de continuité

L’agriculture

Changement

Les techniques employées pour travailler la terre : outils manuels en Égypte ancienne, outil mécanisé aujourd’hui.

1. Observe ces documents. Puis, réponds aux questions. A

Un moine qui recopie un manuscrit au Moyen Âge

B

Un adolescent à son ordinateur, aujourd’hui

a) Quel élément de continuité retrouve-t-on entre ces deux documents ?

b) Quel est l’élément de changement ?

10

Qu’est-ce que l’histoire ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

QU’EST-CE QUE L’HISTOIRE ?

Les causes et les conséquences d’un événement historique Pour bien comprendre un événement historique, il faut en déterminer les causes et les conséquences. 7 LES CAUSES ET LES CONSÉQUENCES D’UN ÉVÉNEMENT HISTORIQUE Causes

Conséquences

• Pour déterminer les causes d’un événement, il faut regarder ce qui s’est passé avant l’événement.

• Pour déterminer les conséquences d’un événement, il faut se demander ce qui s’est produit après l’événement.

• Il faut chercher les raisons pour lesquelles cet événement s’est produit.

• Il faut chercher ce qui s’est passé à la suite de cet événement, les changements qu’il a provoqués.

• Un événement a généralement plusieurs causes. Certaines sont récentes, alors que d’autres peuvent se situer assez loin dans le temps.

• Un événement peut entraîner des conséquences immédiates et des conséquences à plus long terme.

1. Lis le texte suivant. Puis, indique les causes et les conséquences du développement de l’agriculture dans le schéma. Au début du Néolithique, le climat de la Terre se réchauffe. Peu à peu, les humains s’établissent dans des régions plus chaudes où les ressources sont abondantes. Ils peuvent ainsi utiliser ces ressources pour se nourrir. Ils perfectionnent leurs outils et cultivent des céréales. Tous ces facteurs permettent le développement de l’agriculture. Grâce à l’agriculture, les humains produisent de plus grandes quantités de nourriture. Leurs conditions de vie s’améliorent et la population augmente.

Causes

Événement



Conséquences





• Le développement de l’agriculture



Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.



Qu’est-ce que l’histoire ?

11

La notion de territoire Les caractéristiques du territoire (le relief, le climat, la présence ou non de cours d’eau, etc.) ont une inuence sur le développement d’une société, donc sur son histoire. Par exemple, posséder une ressource abondante sur son territoire permet de développer l’économie et de créer de la richesse. La carte ci-dessous représente l’ensemble du globe terrestre. Réalise les activités proposées en consultant la carte du monde qui se trouve à la page 254. 8 LE MONDE

1. a) Sur la carte, situe les grandes régions du monde : l’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Asie, l’Europe et l’Océanie. Pour ce faire, inscris les numéros de la légende dans les pastilles sur la carte. b) Colorie le territoire où tu habites. c) Inscris dans les cases le nom des étendues d’eau suivantes : la mer Méditerranée et l’océan Atlantique.

12

Qu’est-ce que l’histoire ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

QU’EST-CE QUE L’HISTOIRE ?

Le territoire est délimité par des frontières. Toutefois, les frontières territoriales ne sont pas nécessairement xes. Pour la plupart des régions du monde, elles varient au l du temps. Les trois cartes ci-dessous représentent le même territoire, celui de l’Italie actuelle. Chacune illustre des frontières à des dates différentes. 9 LE TERRITOIRE DE L’ITALIE AU II e SIÈCLE

10 LE TERRITOIRE DE L’ITALIE AU XVI e SIÈCLE

11 LE TERRITOIRE DE L’ITALIE AUJOURD’HUI

2. Observe les trois cartes. Écris ensuite le numéro de la carte qui correspond à chaque énoncé ci-dessous. a) Le territoire de l’Italie est divisé en différents États. _______________ b) Le territoire correspond au pays appelé « Italie ». _________________ c) Le territoire de l’Italie fait partie d’un vaste empire. _______________

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Qu’est-ce que l’histoire ?

13

CHAPITRE

1

CONCEPTS Société

La sédentarisation

Division du travail Échange Hiérarchie sociale Pouvoir Production Propriété Territoire

14

PENDANT TRÈS LONGTEMPS, les humains se sont déplacés sur de grandes distances à la recherche de nourriture. C’est à partir de 10 000 av. J.-C. environ qu’ils ont commencé à s’établir de façon permanente sur un territoire et à former les premières sociétés.

Aujourd’hui, les humains vivent en société, c’està-dire qu’ils font partie d’un groupe d’individus, installés sur un territoire, qui organisent leurs activités de façon à répondre à leurs besoins. Ils développent des réseaux d’échanges et établissent des liens durables entre eux. C’est dans des villes, parfois immenses, qu’ils vivent en grande majorité.

La ville de New York

Les premiers villages qui voient le jour durant la préhistoire comptent quelques centaines ou quelques milliers d’habitants. On y trouve les premières sociétés. Ces sociétés, comme celles d’aujourd’hui, sont organisées et ont développé des réseaux d’échanges. Par exemple, vers 6500 av. J.-C., le village de Çatal Höyük compte de 2000 à 5000 habitants.

Une peinture sur les murs de la grotte de Lascaux, en France (vers 15 000 av. J.-C.)

Les fouilles à Çatal Höyük, en Turquie

DANS CE CHAPITRE

SOMMAIRE

• Tu répondras à la question suivante :

LE CONTEXTE De nomades

Quelle est l’organisation des premières sociétés sédentaires ? • Tu utiliseras l’outil 4, Interpréter et construire des repères de temps.

à sédentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

LES FAITS 1 2

Les premiers humains . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 L’organisation des premières sociétés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

AUJOURD’HUI L’individu et la société . . . 39 SYNTHÈSE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 À L’ÉPREUVE ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44

15

Le contexte Sédentaire : Personne qui s’établit sur un territoire de façon permanente. Nomade : Personne qui n’a pas d’habitation xe. Territoire : Lieu ou région où une société est établie. Ressource : Élément naturel, humain ou économique qui fait la richesse d’une région. Fertile : Qui produit beaucoup.

De nomades à sédentaires On sait peu de choses sur les premiers humains. Les chercheurs pensent qu’ils sont apparus il y a des dizaines de milliers d’années. Aussi, il est difcile de savoir exactement comment ils sont devenus sédentaires. Cependant, on sait que, pour survivre, les premiers humains se déplacent sur de grandes distances à la recherche de nourriture. Ce sont alors des nomades. Vers 10 000 av. J.-C., ils commencent à s’établir sur des territoires où les ressources naturelles sont abondantes. Ils deviennent alors peu à peu des sédentaires. Les premiers sédentaires découvrent l’agriculture et l’élevage, et ils se regroupent dans des villages an de protéger leurs récoltes et leurs bêtes. C’est dans une région du Moyen-Orient, qu’on appelle le Croissant fertile, que les premiers villages et les premières sociétés se forment.

1 LES MÉGALITHES DE CARNAC, EN FRANCE (5000 AV. J.-C.) Les mégalithes sont composés d’une ou de plusieurs grosses pierres. Les chercheurs pensent que les mégalithes ont été érigés par des groupes d’humains sédentarisés an d’honorer leurs morts.

2 LES PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DU CHAPITRE

– 3 000 000

vers -10 000 Premières traces de sédentarisation et d’agriculture – 11 000

Consulte la section « La notion de temps » pour bien faire la différence entre un événement représenté par une seule date et un événement présenté dans la durée. p. 2

vers -9000 à -6000 Occupation du village de Mureybet (Syrie) vers -9000 Occupation du village de Jéricho (Cisjordanie)

– 12 000

AIDE TECHNIQUE

– 10 000

vers -8000 Début de la domestication des animaux – 9000

– 8000

LA SÉDENTARISATION

NÉOLITHIQUE

PALÉOLITHIQUE

vers -10 000 Occupation du village de Mallaha (Israël) IX e millénaire av. J.-C. Développement de la métallurgie

16

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

3 LES ORIGINES DE L’AGRICULTURE ET DE LA SÉDENTARISATION

vers -6500 Occupation du village de Çatal Höyük (Turquie)

– 7000

– 6000

– 5000

– 4000

– 3000

LA SÉDENTARISATION

NÉOLITHIQUE

ANTIQUITÉ

VII e millénaire av. J.-C. Développement de la poterie Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

17

Activités Qui ? et Quoi ? 1. De qui sera-t-il question dans ce chapitre ? __________________________________________________________________________________

2. Nomme trois changements importants qui ont lieu dans la région du Croissant fertile vers 10 000 av. J.-C. • ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________

Quand ?

Consulte l’outil 4, p. 235.

3. Observe le repère de temps aux pages 16 et 17. Puis, réponds aux questions. a) Quelle est l’échelle utilisée dans ce repère ?

b) Quelles sont les dates associées à la période historique du Néolithique ?

c) Combien d’années séparent les premières traces de sédentarisation et le début de la domestication des animaux ?

d) Quelles sont les dates qui délimitent la période du Paléolithique ?

e) À quelles dates correspond : – le VII e millénaire av. J.-C. ? – le IX e millénaire av. J.-C. ? f)

Au cours de quel millénaire le village de Çatal Höyük est-il occupé ?

g) Environ combien d’années la période de sédentarisation dure-t-elle ?

18

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LE CONTEXTE

Où ? 4. Observe la carte à la page 17. Puis, réponds aux questions. a) Dans quelles régions du monde se situent les deux premières zones de sédentarisation ? • ___________________________________

• ___________________________________

b) Vers quelle année l’agriculture et la sédentarisation débutent-elles dans la région du Croissant fertile ?

5. Observe cette carte. a) Colorie la région du Croissant fertile.

LE CROISSANT FERTILE

b) Inscris le nom des principaux euves de la région du Croissant fertile. c) Complète la légende.

Comment ? 6. Comment les premiers humains vivent-ils avant de devenir sédentaires ?

7. Complète la phrase. « En s’installant de façon permanente sur un territoire, les premiers humains deviennent des _________________________ . »

8. Observe cette image. Puis, réponds aux questions. a) À quoi ce mégalithe sert-il ?

b) Les humains qui l’ont érigé sont-ils sédentaires ? Oui

Non

c) À quelle époque historique ce genre de monument est-il érigé ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

19

Les faits 1 Les premiers humains Fossile : Reste très ancien de plante, d’animal ou d’être humain, conservé entre des couches de terre ou de roche.

L’apparition des hominidés, les ancêtres des humains, remonte à des millions d’années. C’est en bonne partie grâce à la découverte et à l’étude de fossiles que les chercheurs peuvent petit à petit reconstituer ce passé.

Les hominidés Le mot « hominidé » désigne la famille de primates à laquelle appartient l’être humain. Les hominidés seraient originaires d’Afrique. Selon les chercheurs, les premières traces d’hominidés remontent à six ou sept millions d’années. Cette famille comprend une sous-famille qui se divise en deux genres. • Le genre Australopithecus (australopithèque) aurait vécu pendant environ trois millions d’années. Il aurait disparu il y a plus d’un million d’années.

4 L’ÉVOLUTION DU GENRE HOMO vers -2 500 000 à -1 600 000 Homo rudolfensis (homme du lac Rodolphe, au Kenya)

vers -1 800 000 à -1 125 000 Homo ergaster (homme artisan)

vers -2 400 000 à -1 500 000 Homo habilis (homme habile)

– 2 500 000

– 2 400 000

– 1 800 000

– 1 700 000

vers -1 350 000 à -100 000 Homo erectus (homme qui se tient debout)

– 1 600 000

– 1 500 000

– 1 350 000

– 1 125 000

– 500 000

Homo rudolfensis Homo habilis Homo ergaster

20

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

• Le genre , auquel appartient l’être humain, est apparu il y a environ trois millions d’années. Les individus appartenant aux espèces de ce genre ont des caractéristiques communes :

Homo : Mot latin qui signie « être humain ».

− ils se déplacent sur deux pieds (ce sont des bipèdes) ; − ils ont un pouce opposé aux autres doigts qui leur permet de tenir des objets ; − ils ont un cerveau développé. Le genre Homo regroupe plusieurs espèces qui se sont succédé pendant près de trois millions d’années, au cours de la période qu’on appelle le Paléolithique. Comme le montre le repère de temps au bas des pages 20 et 21, ces espèces ont parfois coexisté.

L’Homo sapiens, l’homme moderne 5 DEUX CRÂNES

Notre espèce, l’Homo sapiens, est originaire d’Afrique. Elle est devenue l’espèce dominante il y a environ 35 000 ans, après la disparition des autres espèces. Elle est la seule espèce qui a survécu jusqu’à aujourd’hui. Au l des siècles, l’Homo sapiens s’est déplacé sur différents territoires et il est parvenu à peupler l’ensemble de la planète.

DU PALÉOLITHIQUE

Le crâne à gauche est celui d’un Homo neandertalensis, qui aurait vécu il a 70 000 ans. Le crâne à droite est celui d’un homme de Cro-Magnon, une espèce d’Homo sapiens, qui aurait vécu il y a 30 000 ans.

vers -300 000 à -30 000 Homo neandertalensis (homme de la vallée de Neander, en Allemagne) vers -500 000 à -250 000 Homo heidelbergensis (homme de Heidelberg, en Allemagne)

– 500 000

– 400 000

– 300 000

– 250 000

vers -200 000 à aujourd’hui Homo sapiens (homme intelligent)

– 200 000

– 100 000

– 30 000

– 10 000

Aujourd’hui

Homo erectus Homo heidelbergensis Homo neandertalensis Homo sapiens

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

21

Activités 1. Remplis la che suivante sur la famille à laquelle appartient l’être humain.

Nom : Continent d’origine : Âge des premières traces :

2.

À L’ÉPREUVE ! Les images suivantes illustrent des caractéristiques communes à tous les individus des espèces du genre Homo. Inscris la caractéristique représentée par chaque image.

a)

b)

c)

3. a) Quel est le nom de l’espèce à laquelle appartiennent les humains ?

b) Que signie ce nom ?

c) De quel continent cette espèce est-elle originaire ?

22

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

La vie au Paléolithique Le Paléolithique est une longue période de la préhistoire. Au cours de cette période, les humains apprennent à survivre dans un environnement hostile. 6 LE PALÉOLITHIQUE Période

–3 000 000 à –10 000

Origine du mot

Mot d’origine grecque signiant « ancien âge de la pierre ».

Outils

Les humains fabriquent des outils (pointes de lance, grattoirs, etc.) en os et en pierre taillée, comme le silex. Les humains maîtrisent le feu.

Mode de vie

Nomadisme.

7 DES OUTILS POUR COUPER, FAITS DE PIERRE TAILLÉE (PALÉOLITHIQUE)

La dernière glaciation Tout au long de son histoire, la Terre a connu des périodes glaciaires entrecoupées de périodes de réchauffement du climat. Au cours d’une période glaciaire, ou d’une glaciation, la température de la planète diminue de quelques degrés. Cette baisse de température entraîne la formation d’immenses glaciers sur les continents.

Silex : Roche très dure.

La Terre a connu sa dernière période glaciaire vers la n du Paléolithique. En Europe, cette glaciation aurait duré de 100 000 à 10 000 av. J.-C. et, en Amérique, de 85 000 à 10 000 av. J.-C. Ainsi, les ancêtres des humains qui ont vécu au Paléolithique ont dû survivre dans un climat beaucoup plus froid que celui d’aujourd’hui. 8 LA DERNIÈRE GLACIATION VERS 20 000 AV. J.-C.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

23

Le nomadisme Au Paléolithique, la vie des humains est difcile. Ils sont souvent victimes du froid, de la faim ou des attaques de bêtes sauvages. Pendant des milliers d’années, ces premiers humains se nourrissent des produits de la chasse, de la pêche et de la cueillette : on les appelle des chasseurs-cueilleurs. Ce sont aussi des nomades parce que leur recherche de nourriture les amène à se déplacer sur de grandes distances.

9 UN HABITAT DU PALÉOLITHIQUE Une reconstitution d’une hutte faite de branchages et de peaux d’animaux

Les nomades ont des habitations temporaires. Ils s’abritent dans des grottes ou des huttes faites de branchages ou de peaux d’animaux. Pour répondre à leurs besoins, ils doivent s’adapter au climat et à leur environnement. Les chasseurs-cueilleurs ne peuvent pas nourrir un grand nombre de personnes avec le peu de nourriture qu’ils trouvent. Ils forment donc de petits groupes.

COUP D’OEIL SUR... LA GROTTE DE LASCAUX Les premières manifestations artistiques des êtres humains sont des peintures, réalisées sur les parois des cavernes ou des rochers. La grotte de Lascaux, en France, est l’un des plus célèbres sites où on trouve de telles œuvres. Les peintures qu’on y trouve datent de 18 000 à 15 000 av. J.-C. Elles représentent surtout des animaux, tels que des chevaux, des cerfs ou des aurochs (anciens bovins).

24

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Sur le repère de temps, colorie la période du Paléolithique. – 3 000 000

– 2 000 000

– 20 000

– 18 000

– 16 000

– 14 000

– 12 000

– 10 000

2. a) Quel phénomène climatique marque la vie des humains au Paléolithique ?

b) Quelle est la conséquence de ce phénomène sur leur vie ?

– 8000

– 6000

AIDE TECHNIQUE Sers-toi de la technique « Construire des repères de temps » pour compléter ce repère de temps. Consulte l’outil 4, p. 235.

3.

À L’ÉPREUVE ! Observe cette illustration. Puis, réponds aux questions.

Des scènes de la vie nomade

a) Quelles sont les principales activités reliées au mode de vie des nomades ?

b) Dans quel type d’habitation les nomades vivent-ils ?

c) Quels matériaux les nomades utilisent-ils pour fabriquer des outils ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

25

La sédentarisation Au début du Néolithique, vers 10 000 av. J.-C., le climat de la Terre se réchauffe. Ce réchauffement favorise le développement d’une végétation plus abondante et la présence d’un plus grand nombre d’animaux. Peu à peu, les humains s’établissent dans les régions plus chaudes où les ressources sont abondantes. Comme ils trouvent plus facilement leur nourriture, ils ne sont plus forcés de se déplacer pour la chercher. Ils apprennent à utiliser les ressources de leur territoire. Ils commencent donc à construire des habitations permanentes. Ils se regroupent aussi dans les premiers villages pour se protéger. Le fait d’habiter sur le même territoire durant une longue période de temps permet aux humains d’améliorer leurs conditions de vie. Ils perfectionnent leurs outils et mettent au point des techniques de production de nourriture. Ils commencent à cultiver la terre et à élever des animaux. 10 UNE TÊTE DE HACHE

Les humains passent donc d’un mode de vie nomade à un mode de vie sédentaire. De chasseurs-cueilleurs, ils deviennent producteurs de nourriture.

POLIE (NÉOLITHIQUE)

11 LE NÉOLITHIQUE

Production : Action de produire des biens pour répondre aux besoins d’un groupe. Métallurgie : Ensemble des techniques de transformation des métaux.

Période

-10 000 à -3500

Origine du mot

Mot d’origine grecque signiant « nouvel âge de pierre ». • Outils en pierre polie. Le polissage permet d’obtenir

Outils

Mode de vie

des outils plus tranchants et plus résistants (haches, couteaux, etc.). • Céramique (poterie) et métallurgie. Nomadisme et sédentarisation.

COUP D’OEIL SUR... LE VILLAGE DE MALLAHA C’est dans la région du Croissant fertile que les archéologues ont découvert les premières traces de sédentarisation. En effet, le site du village de Mallaha (aujourd’hui en Israël) regroupe des maisons rondes qui auraient été construites environ 10 000 ans av. J.-C. Pourtant, même s’ils étaient regroupés dans un village, il semble que les habitants de Mallaha ne s’adonnaient pas à l’agriculture, ni à l’élevage. Les fouilles montrent plutôt qu’ils pratiquaient des activités de type nomade comme la chasse, la pêche et la cueillette. Un bol et des perles provenant de Mallaha

26

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Quel facteur climatique marque le passage du Paléolithique au Néolithique ?

2. Complète le schéma suivant sur le passage du nomadisme à la sédentarité. • habitations

• outils

• climat

• animaux

Le Les

• villages

• ressources

• nourriture

se réchauffe. sont plus abondantes et les humains n’ont plus à se déplacer.

Ils construisent des

permanentes

et se regroupent dans les premiers

.

Ils perfectionnent leurs

.

Ils produisent leur et en élevant des

en cultivant la terre .

3. Cette che porte sur le village de Mallaha. Remplis-la.

Pays actuel : Période d’occupation : Découvertes :

Activités :

4. Durant la période du Néolithique, les humains ont-ils abandonné toutes les activités associées au mode de vie nomade ? Explique ta réponse en citant un exemple.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

27

L’agriculture Les humains commencent à semer et à cultiver lorsqu’ils constatent que des graines enfouies dans la terre deviennent des plantes. C’est le début de l’agriculture, vers 10 000 av. J.-C. Les habitants du Croissant fertile mettent alors au point des techniques qui leur permettent d’augmenter les quantités de céréales récoltées, comme l’orge et le blé, qui sont abondantes sur le territoire. Ils transforment ensuite ces céréales en farine. De plus, à partir de plantes comme le lin et le chanvre, les humains produisent du l qu’ils utilisent pour faire des vêtements. L’agriculture permet d’accumuler de la nourriture. Les surplus de nourriture peuvent être conservés durant les mois d’hiver. Ainsi, les humains n’ont plus à se déplacer pour se nourrir. Ils peuvent s’installer longtemps au même endroit et surveiller leurs récoltes. L’agriculture joue donc un rôle important dans la sédentarisation. Par ailleurs, à partir du IX e millénaire av. J.-C., le développement de la métallurgie permet de fabriquer des outils en métal. Ces outils sont plus solides et efcaces que les outils en os et en bois, et ils permettent d’effectuer des travaux plus précis. 12 DES INNOVATIONS TECHNIQUES Innovation

Date

Utilité

Métallurgie (cuivre et plomb)

IX e millénaire av. J.-C.

Fabrication d’outils : lames, pointes de lance, etc.

Céramique (poterie)

VII e millénaire av. J.-C.

Fabrication de récipients pour la conservation, l’entreposage, la cuisson et le transport des aliments.

Irrigation

VII e millénaire av. J.-C.

Technique qui permet de diriger l’eau vers les champs agricoles.

Alliage du cuivre et de l’étain pour former le bronze

IV e millénaire av. J.-C.

Fabrication d’outils, d’armes et de bijoux.

13 DES OUTILS AGRICOLES DU NÉOLITHIQUE

La faucille (reconstitution) : pour couper les plantes.

La houe (illustration) : pour creuser et remuer la terre en la retournant.

28

Chapitre 1 La sédentarisation

La meule : pour broyer les céréales et en faire de la farine.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

COUP D’OEIL SUR... LE SITE DE MUREYBET Mureybet est un site archéologique situé aujourd’hui en Syrie. Les ruines retrouvées à Mureybet montrent que plusieurs villages y ont été construits entre 9000 et 6000 av. J.-C. Sur ce site, on a retrouvé des traces de grains cultivés. Les habitants de Mureybet auraient donc pratiqué l’agriculture, en plus de la chasse et de la cueillette. Les vestiges archéologiques de Jerf el Ahmar, près de Mureybet, en Syrie. Ces vestiges sont semblables à ceux trouvés sur le site de Mureybet.

L’élevage Environ 8000 ans av. J.-C., les humains de la région du Croissant fertile commencent à domestiquer des animaux. Ils capturent des troupeaux d’animaux sauvages an de les garder dans des enclos près de leurs habitations. Les premiers animaux domestiqués sont le mouton, la chèvre, le bœuf et le porc. Les humains en font l’élevage pour se nourrir. En plus de leur viande, ces animaux fournissent du lait, du cuir ou de la laine.

Domestiquer des animaux : Maîtriser des animaux sauvages an de contrôler leur alimentation et leur reproduction.

Les conséquences de l’agriculture Grâce à l’agriculture et à l’accumulation de surplus agricoles, les groupes sédentaires peuvent assurer leur subsistance. C’est la raison pour laquelle la population mondiale augmente durant le Néolithique. Elle serait passée de 5 millions d’habitants, vers 8000 av. J.-C., à environ 90 millions, vers 4000 av. J.-C.

14 UNE FIGURINE ANIMALE (NÉOLITHIQUE) Au cours du Néolithique, les humains commencent à se servir des animaux pour effectuer certains travaux. Par exemple, ils utilisent les ânes et les chevaux pour transporter du matériel et pour labourer les champs.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

29

Activités 1. Place dans l’ordre chronologique les étapes du développement de l’agriculture. Étape du développement de l’agriculture

Numéro

Accumuler de la nourriture. Constater que les graines deviennent des plantes. Mettre au point des techniques pour augmenter les récoltes. Semer des graines et cultiver des céréales.

2. Observe le repère de temps ci-dessous. Puis, place

AIDE TECHNIQUE

les innovations dans les encadrés appropriés. • métallurgie

• irrigation

• agriculture

• céramique (poterie)

• bronze

• élevage

Sers-toi de l’outil « Interpréter et construire des repères de temps » pour bien comprendre ce repère. Consulte l’outil 4, p. 235.

–35 0 000

– 10 000

– 9000

– 8000

– 7000

– 6000

– 5000

– 4000

– 3000

3. a) Identie chacun des objets représentés. b) Explique l’utilité de chacun de ces objets.

30

3.

1.

2.

Objet 1 :

Objet 2 :

Objet 3 :

Utilité :

Utilité :

Utilité :

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

4. Remplis la che suivante, qui concerne le site archéologique de Mureybet.

Pays actuel: Période d’occupation : Découvertes sur le site :

Activités :

5. Pourquoi dit-on que l’agriculture joue un rôle important dans la sédentarisation des humains ?

6. Que permet l’élevage des animaux ? Coche la ou les bonnes réponses. a) Obtenir de la viande et du lait pour se nourrir. b) Mieux connaître le territoire. c) Obtenir de la fourrure, du cuir et de la laine pour se vêtir. d) Mieux comprendre l’agriculture. e) Effectuer des travaux de labourage et de transport.

À L’ÉPREUVE ! Observe le diagramme à bandes ci-contre. Quelle conséquence des débuts de l’agriculture illustre-t-il ?

100 Population mondiale (en millions d’habitants)

7.

90 80 70 60 50 40 30 20 10 0

Population mondiale

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

8000 av. J.-C. 4000 av. J.-C. Années

Les faits

31

2 L’organisation des premières sociétés Dans les villages, les groupes sédentaires diversient leurs productions et organisent leur vie en société.

Les premiers villages Fortications : Murs, palissades, murailles, qui servent à protéger un lieu contre une attaque ennemie.

Les humains se rassemblent dans des villages d’abord pour protéger leurs champs, leurs récoltes et leur bétail. Des fortications sont construites autour de certains villages an d’en assurer la protection. C’est le cas, par exemple, de Jéricho, un des plus anciens villages du Néolithique qui aurait été occupé vers 9000 av. J.-C. Le village de Jéricho est situé sur le territoire de la Cisjordanie actuelle. Ses fortications auraient été construites entre 7060 et 6640 av. J.-C. Les villages du Néolithique regroupent quelques centaines, parfois quelques milliers d’habitants. Ces villages se composent surtout d’habitations. Cependant, il arrive que certains villages comprennent aussi des bâtiments pour entreposer la nourriture et même des bâtiments communautaires.

Vestige : Ce qui reste d’une société, d’un bâtiment.

La forme des habitations des villages néolithiques varie selon la période. Les maisons de Mallaha et les premières habitations de Mureybet sont de forme arrondie. Elles sont en partie creusées à même le sol. Puis, des habitations rectangulaires ou carrées apparaissent. On peut voir cette évolution sur le site archéologique du village de Jerf el Ahmar. Ce village est occupé de 9500 av. J.-C. à 8700 av. J.-C. environ. Au début de la période, les maisons n’ont aucune division (photo à gauche). Les vestiges de la n de la période montrent des maisons qui ont jusqu’à cinq pièces (photo à droite).

15 L’ÉVOLUTION DE LA FORME DES MAISONS, À JERF EL AHMAR

32

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Le village de Çatal Höyük Situé sur le territoire de la Turquie actuelle, le village de Çatal Höyük est beaucoup plus peuplé que la plupart des villages du Néolithique. C’est un des plus grands villages de cette période selon les archéologues. Les fouilles révèlent qu’il aurait abrité de 2000 à plus de 5000 personnes aux environs de 6500 av. J.-C. 16 UNE RECONSTITUTION DU VILLAGE DE ÇATAL HÖYÜK On croit que les habitants de Çatal Höyük vivaient de l’agriculture et de l’élevage de la chèvre et du mouton. Ils pratiquaient aussi la chasse et la pêche. On accède aux maisons par des ouvertures situées sur les toits.

Les habitants allument des feux sur les toits des habitations.

Les habitants construisent des enclos pour garder leur bétail.

La population habite dans des maisons rectangulaires ou carrées, collées les unes aux autres.

Les murs de certaines habitations sont décorés de crânes d’animaux ou de fresques qui représentent des animaux.

Les murs des habitations comportent des ouvertures ou fenêtres d’observation.

COUP D’OEIL SUR... LES FRESQUES DE ÇATAL HÖYÜK Entre 1961 et 1965, les archéologues qui travaillent sur le site de Çatal Höyük découvrent des fresques sur les murs des habitations. Ces peintures murales datent d’environ 6500 av. J.-C. Elles représentent des taureaux et d’autres animaux, comme le sanglier ou le cerf. Ces fresques montrent l’importance des animaux et de la chasse pour les habitants des premiers villages.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

33

Activités 1. Une des caractéristiques du Néolithique est la formation des premiers villages. Pourquoi les humains se rassemblent-ils dans des villages ?

2. Cette che porte sur le site archéologique de Jéricho. Remplis-la.

Village : Région actuelle : Date : Nom de la construction qui permet de protéger le village :

3. Combien d’habitants les premiers villages du Néolithique abritent-ils en général ?

4. Ce tableau porte sur le village de Çatal Höyük. Remplis-le. Date d’occupation Population

Type de construction

Activités

Traces qui montrent l’importance de la chasse

34

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

L’organisation sociale La propriété et le pouvoir En se xant sur un territoire, les humains commencent peu à peu à développer le concept de propriété. Autrement dit, ils commencent à considérer que les terres qu’ils exploitent leur appartiennent. La même chose se produit pour le bétail et les outils. Les humains commencent donc à protéger ce qui, selon eux, leur appartient. Avec le concept de propriété, les premiers sédentaires développent aussi le concept de pouvoir. Ainsi, les individus qui possèdent plus de terres et de biens détiennent plus de pouvoir que les autres.

Propriété : Fait de posséder quelque chose. Pouvoir : Fait d’avoir une autorité sur les individus d’une société ou d’avoir les moyens de réaliser quelque chose. Sépulture : Lieu où on enterre un mort.

Bracelets et pots (qui contenaient peut-être de la nourriture ou des objets de valeur). 17 RECONSTITUTION D’UNE SÉPULTURE QUI DATE DU NÉOLITHIQUE

Certaines sépultures contiennent des objets de valeur. Cela démontre que des personnes avaient plus d’importance ou de pouvoir que d’autres dans les premiers villages.

COUP D’OEIL SUR... LES STATUETTES DE DÉESSES-MÈRES Sur des sites archéologiques qui datent du Néolithique, on a retrouvé des statuettes aux formes arrondies qui représentent des femmes et des statuettes de femmes enceintes. Les archéologues ont donné le nom de « déesses-mères » aux personnages représentés par ces statuettes. Selon eux, leurs formes arrondies montrent la fertilité des femmes. Les hommes et les femmes du Néolithique auraient fait appel à ces déesses-mères pour que leurs récoltes soient abondantes et que leur famille soit nombreuse. Une déesse-mère de Çatal Höyük (vers 6500 av. J.-C.)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

35

La division du travail et les échanges Artisan : Personne qui exerce un travail manuel. Division du travail : Séparation des tâches selon la spécialité de chaque individu. Échange : Opération au cours de laquelle un individu donne un bien pour en obtenir un autre. Troc : Échange d’un produit contre un autre. Hiérarchie sociale : Classement des membres d’une société selon leur degré de pouvoir, de richesse ou d’inuence.

L’agriculture est l’activité de la majorité des habitants des villages. Cependant, grâce aux surplus agricoles, certaines personnes n’ont pas besoin de produire leur propre nourriture. Elles peuvent donc se consacrer à d’autres occupations. Ainsi, les habitants se divisent le travail. Les paysans cultivent la terre et les artisans fabriquent des objets spécialisés, comme des outils et des vêtements. Avec la division du travail, les habitants des villages font des échanges entre eux an de répondre à tous leurs besoins. Les paysans échangent de la nourriture aux artisans contre les biens que ceux-ci produisent. Ce type d’échange est appelé le troc. 18 QUELQUES ARTISANS ET LEUR PRODUCTION Artisan

Exemples de production

Le potier

Pots et autres récipients

Le vannier

Paniers et autres récipients tressés à l’aide de bres végétales

Le forgeron

Outils et armes faits de métal

Le tisserand

Tissus, tapis et vêtements

Pour faciliter les échanges dans les villages, un nouveau métier voit le jour, celui de commerçant. Le commerçant est un intermédiaire entre ceux qui échangent des produits. Par exemple, il se procure des produits alimentaires auprès du paysan et il les échange contre des pots fabriqués par le potier, qu’il rapporte au paysan. Les réseaux d’échange se multiplient dans les villages, mais aussi entre les villages. Sur le site de Çatal Höyük, on a retrouvé des traces de produits provenant de régions éloignées. Avec la multiplication des échanges, certaines personnes accumulent des biens et des richesses et acquièrent du pouvoir. Elles chargent alors d’autres personnes de faire le travail à leur place. Puis, elles commencent à organiser la production des biens et à diriger les échanges. Peu à peu, ces personnes occupent une place plus importante que les autres dans le village : c’est le début de la hiérarchie sociale.

19 DES ARTISANS FABRIQUENT DES OBJETS COMME CE POT DÉCORÉ (NÉOLITHIQUE)

36

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Pourquoi le concept de propriété apparaît-il dans les villages du Néolithique ?

2. Les énoncés suivants se rapportent-ils au concept de propriété ou au concept de pouvoir ? Coche la colonne appropriée. Propriété

Propriété

Pouvoir

a) Les personnes qui possèdent des objets veulent les conserver. b) Les personnes qui accumulent des terres ou des biens sont respectées par les autres. c) Des personnes commencent à organiser les tâches dans les villages, et à diriger la production des biens et les échanges. d) Des personnes veulent protéger leur bétail.

3. Nomme une découverte archéologique qui témoigne du pouvoir de certaines personnes dans les villages.

4. Complète les phrases. De nombreuses statuettes de _________________________ ont été retrouvées sur des sites archéologiques qui datent du Néolithique. Elles sont probablement un symbole de la _______________________ .

5. Dans les villages du Néolithique, le travail est divisé entre plusieurs personnes. Quel énoncé explique la division du travail ? Coche la bonne réponse. Le travail est divisé entre plusieurs personnes... a) … parce que la grande majorité des villageois cultivent la terre. b) … parce que les personnes qui cultivent la terre ont beaucoup de temps libre. c) … parce que l’accumulation de surplus agricoles permet à certaines personnes d’exercer une autre occupation. C’est le cas des artisans.

Une statuette d’une déesse-mère (Néolithique)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

37

6. Observe ces illustrations. Puis, réponds aux questions. a) Associe les mots suivants à chacune des images. • métallurgie

• vannerie

• poterie

b) Quel est le nom du groupe social qui rassemble toutes ces spécialités ?

7. Les habitants des villages du Néolithique échangent divers produits entre eux. a) Comment ces échanges sont-ils possibles ? Pour répondre à cette question, complète le schéma à l’aide des mots suivants. • échanges

• aliments

• divers objets

Les paysans produisent des :

Les artisans produisent :

.

.

b) Comment appelle-t-on cette forme d’échange ?

8. Quel est le rôle du commerçant dans les sociétés du Néolithique ?

38

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui L’individu et la société Les sociétés d’aujourd’hui ont des points communs avec les premières sociétés sédentaires. Au Néolithique, les gens commencent à se regrouper dans des villages. Aujourd’hui, la majorité de la population vit dans une ville ou un village. Ensemble, les gens parviennent à combler leurs différents besoins.

Les relations entre les membres d’une société

20 UNE RELATION COMMERCIALE

Les individus dans une société établissent différentes relations entre eux. Par exemple, une personne peut avoir : • des relations familiales ; • des relations amicales ; • des relations professionnelles ; • des relations commerciales. Les relations professionnelles et commerciales servent principalement à combler les différents besoins des gens. Par exemple, une personne qui dépend du médecin pour prendre soin de sa santé établit avec lui une relation professionnelle ; le client qui dépend du boulanger pour acheter du pain établit avec lui une relation commerciale. Chaque membre de la société a besoin des autres. C’est ainsi que des réseaux se forment dans lesquels les gens échangent leurs biens et leurs services.

1. Pour chaque type de relation ci-dessous, indique un besoin qu’elle te permet de combler. • Les relations avec mes amis :

• Les relations avec mes enseignants :

2. Pourquoi les relations commerciales sont-elles nécessaires dans une société ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

39

La division du travail La division du travail a débuté dans les sociétés du Néolithique. Aujourd’hui encore, chaque individu occupe une fonction qui permet à la société de bien fonctionner et de répondre aux besoins de chacun. Cependant, les sociétés actuelles sont beaucoup plus complexes. Pour organiser la vie en commun, le travail est divisé en secteurs d’activité. 21 LES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES AU QUÉBEC, EN 2014 Type d’activité

Domaines d’emploi

Secteur primaire

Extraction des ressources

Agriculture, mines, pêches, forêts, etc.

2,2 %

Cueillette de haricots.

Secteur secondaire

Transformation

- Manufactures (vêtements, meubles, etc.) ; - Industrie agro-alimentaire (producteurs de lait, de fromage, etc.) ; - Industrie de la construction ; etc.

18,4 %

Mise en conserve des haricots.

Secteur tertiaire

Services

Transport de marchandises, services bancaires, enseignement, commerces de détail, dentiste, etc.

79,4 %

Distribution et commercialisation des haricots.

Secteur d’activité

Pourcentage des emplois

Exemple

D’après Ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Portrait économique des régions du Québec, [en ligne], 2014.

3. Observe ces photographies. a) Nomme chacun des métiers représentés. b) Associe un secteur d’activité à chacun de ces métiers.

Métier :

Métier :

Métier :

Secteur d’activité :

Secteur d’activité :

Secteur d’activité :

4. Imagine que tous les individus de la société travaillent dans le même secteur d’activité économique. Quelle serait la conséquence sur la vie des gens de cette société ?

40

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AUJOURD’HUI

Des sociétés qui se transforment Même si certains éléments de notre mode de vie sont semblables à ceux des sociétés du Néolithique, les principales activités des humains ont changé. Certaines activités ont perdu de l’importance. Par exemple, la recherche de nourriture et la production de nourriture n’occupent plus la majorité de la population. La majorité des hommes et des femmes du Néolithique faisaient de l’agriculture. Aujourd’hui, l’agriculture occupe beaucoup moins de travailleurs. Au Québec, le secteur de l’agriculture et de l’exploitation des ressources occupe seulement 2,2 % de la population qui travaille.

5. Les énoncés suivants caractérisent les sociétés du Néolithique et les sociétés d’aujourd’hui. Coche la ou les cases appropriées.

Propriété

Néolithique

Aujourd’hui

a) Exploitation des ressources d’un territoire. b) Division des tâches an de produire des biens pour tous. c) Échanges de biens pour combler les besoins de tous. d) Division de la société en groupes sociaux.

6. Pour chacun des couples de mots ou d’énoncés ci-dessous, encercle celui qui caractérise le plus les sociétés d’aujourd’hui. Monnaie

Échanges entre cultivateurs et artisans

Premier ministre

Ville

Troc

Échanges partout dans le monde

Chef de village

Village

7. Nomme un élément de continuité (c’est-à-dire un élément qui n’a pas changé) et un changement entre les sociétés du Néolithique et les sociétés actuelles. Explique tes réponses en quelques phrases. •



Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

41

Synthèse 1. Une comparaison des sociétés préhistoriques Les caractéristiques suivantes sont-elles associées davantage aux sociétés du Paléolithique ou aux sociétés du Néolithique ? Pour répondre à cette question, classe chacune d’elles dans le tableau. • habitations permanentes

• élevage

• habitations temporaires

• agriculture

• mode de vie sédentaire

• chasse et pêche

• cueillette

• mode de vie nomade

Sociétés du Paléolithique

Sociétés du Néolithique

2. La période du Néolithique Complète le repère de temps ci-dessous. a) Inscris les intervalles de temps selon une échelle en millénaires. Le repère doit couvrir la période suivante : de 12 000 av. J.-C. à 3000 av. J.-C. b) Situe chacun des événements suivants en inscrivant le numéro au bon endroit. 1. Début de la domestication des animaux. 2. Début de l’agriculture. 3. Premières traces de sédentarisation. 4. Développement de la métallurgie. 5. Développement de la céramique (poterie).

AIDE TECHNIQUE Utilise la technique « Comment construire un repère de temps » an de bien graduer ton repère de temps. Consulte l’outil 4, p. 235.

c) Colorie la période du Néolithique.

– 12 000

42

Chapitre 1 La sédentarisation

– 3000

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

3. Des sociétés organisées Pour conclure, réponds à la question de la page 5, au début du chapitre, à partir des sous-questions suivantes.

Consulte l’outil 1, p. 230.

Quelle est l’organisation des premières sociétés sédentaires ? L’organisation des premières sociétés sédentaires du Néolithique Quelles sont les caractéristiques du territoire ?

Que produisent les sédentaires ?

Comment le travail est-il divisé dans les sociétés sédentaires ?

Pourquoi les sédentaires font-ils des échanges ?

Qu’est-ce que les sédentaires considèrent comme étant leur propriété?

Quelles personnes ont du pouvoir dans les sociétés sédentaires ?

Qu’est-ce qui caractérise la hiérarchie sociale dans les sociétés sédentaires ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Synthèse

43

À l’épreuve ! Prends connaissance des documents suivants. Puis, réponds aux questions de la page 45. DOCUMENT 1

DOCUMENT 2

DOCUMENT 4

DOCUMENT 3

DOCUMENT 5

À l’époque du Paléolithique, les premiers humains sont des nomades. Ils survivent grâce à la chasse, à la pêche et à la cueillette. À partir d’environ 10 000 av. J.-C., ils deviennent peu à peu des sédentaires et développent l’agriculture et l’élevage. Ils se regroupent aussi dans des villages an de protéger leurs récoltes et leurs bêtes. Pourtant, même s’ils vivent dans un village, il semble que les habitants de Mallaha ne pratiquent ni l’agriculture ni l’élevage. Les fouilles montrent qu’ils avaient plutôt des activités de type nomade.

44

Chapitre 1 La sédentarisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

1. Observe les documents 1 et 2. À partir de ces images, complète le tableau suivant sur les deux grandes périodes de la préhistoire. Numéro du document

Nom de la période

Explication du nom Ce mot signie « ________________ âge de la pierre ».

1

À cette époque, les outils sont faits de pierre ________________ . Ce mot signie « ________________ âge de la pierre ».

2

À cette époque, les outils sont faits de pierre ________________ .

2. Consulte la carte du document 3. a) À quoi correspondent les noms associés aux puces sur la carte ?

b) Qu’est-ce que le Croissant fertile ?

3. Observe le document 4. En t’inspirant de ce document et à partir des mots clés de la liste ci-dessous, écris un court texte sur ce qui est nouveau à l’époque du Néolithique.

• céramique

• domestication

• surplus agricoles

4. Lis le document 5. Compare la situation des habitants du village néolithique de Mallaha à celle des humains du Paléolithique. Indique pour cela un élément de continuité et un changement.

a) Élément de continuité :

b) Changement :

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

À l’épreuve !

45

CHAPITRE

2

CONCEPTS Civilisation Communication Échange Justice

La naissance d’une civilisation

Pouvoir Religion

DES PREMIÈRES TRACES D’ÉCRITURE ont été retrouvées dans la région du Croissant fertile, en Mésopotamie. Elles datent du IVe millénaire av. J.-C. C’est grâce à l’écriture que des sociétés plus complexes se sont développées.

46

L’écriture est essentielle à l’organisation des sociétés modernes. Elle permet les échanges et la transmission de l’information. Peux-tu imaginer un monde sans écriture ?

C’est vers 3300 av. J.-C. qu’apparaît l’écriture en Mésopotamie. La première forme d’écriture est constituée de dessins.

Tablette mésopotamienne, vers 3200 av. J.-C. Gudea, prince de la cité de Lagash, en Mésopotamie, de 2141 à 2122 av. J.-C.

DANS CE CHAPITRE

SOMMAIRE

• Tu répondras à la question suivante :

LE CONTEXTE La naissance

Comment l’écriture a-t-elle permis à la civilisation mésopotamienne de se développer ? • Tu utiliseras l’outil 5, Interpréter et créer des cartes historiques

de civilisations                48

LES FAITS 1 2 3

L’invention de l’écriture                52 L’organisation de la société mésopotamienne                          57 Les échanges                                 66

AILLEURS L’organisation de la société égyptienne          69

AUJOURD’HUI Le rôle des règles dans la société                 75

SYNTHÈSE                                            78 À L’ÉPREUVE !                                        80

47

Le contexte La naissance de civilisations Civilisation : Ensemble des éléments sociaux, scientiques, religieux et artistiques que partagent une ou plusieurs sociétés. Crue : Augmentation du niveau de l’eau. Irriguer : Détourner des eaux vers des terres agricoles.

L’écriture est apparue lorsque des civilisations se sont formées au IV e millénaire av. J.-C. Une des premières civilisations se développe en Mésopotamie. Dans cette région, de grandes vallées sont traversées par deux euves : le Tigre et l’Euphrate. La présence de euves offre des avantages aux populations sédentaires. Les crues de ces euves inondent les terres. Quand l’eau se retire, elle laisse des dépôts qui fertilisent les sols. Les euves permettent aussi d’irriguer les terres. Les Mésopotamiens construisent donc des canaux qui permettent de détourner l’eau des euves vers les champs, ce qui contribue au développement de l’agriculture. Grâce à une production agricole abondante, la population augmente et se rassemble dans des villages qui deviennent des cités. L’écriture apparaît en Mésopotamie vers 3300 av. J.-C. Elle permet aux Mésopotamiens d’accomplir de nombreuses tâches pour organiser la vie en société dans leurs cités. Au cours de la même période, d’autres civilisations se développent, par exemple en Égypte, dans la vallée fertile du Nil.

1 LES PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DU CHAPITRE vers -1800 Rédaction du code de lois d’Hammourabi vers -2600 Rédaction de l’Épopée de Gilgamesh vers -3300 Invention de l’écriture – 10 000 – 3500 – 4000

– 3000

– 2000

– 2500

–1500

CIVILISATION MÉSOPOTAMIENNE

NÉOLITHIQUE

ANTIQUITÉ

vers -3100 Invention de l’écriture hiéroglyphique

48

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

2 LES PREMIÈRES CIVILISATIONS

vers -1400 Naissance de l’alphabet

Naissance de J.-C. –1500

–1000

–500

ANTIQUITÉ

476 500

1000

MOYEN ÂGE

CIVILISATION ÉGYPTIENNE

vers -1300 Rédaction du traité de paix de Qadesh

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

49

Activités Quoi ? 1. Nomme deux faits importants qui se sont déroulés en Mésopotamie au IV e millénaire av. J.-C. • ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________

Où ? 2. Observe la carte 2 à la page 49, puis réponds aux questions suivantes.

AIDE TECHNIQUE

a) Quelle civilisation se forme sur les rives des euves Tigre et Euphrate?

An d’interpréter cette carte, repère les éléments suivants : le titre, le carton, la légende, la rose des vents et l’échelle.

b) Quelle civilisation se développe sur les rives du euve Nil?

Consulte l’outil 5, p. 238.

c) Consulte la carte du monde à la page 254. Dans quelle région du monde actuel la civilisation mésopotamienne est-elle située?

d) Nomme trois cités de la civilisation mésopotamienne.

Quand ? 3. Sur le repère de temps ci-dessous, indique le début et la n de la période historique durant laquelle se développe la civilisation mésopotamienne. Puis, colorie l’espace entre ces deux dates. Écris ensuite le nom de cette période historique. Au besoin, consulte l’outil 4, à la page 235. Naissance de J.-C. – 5000

50

– 4000

– 3000

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

– 2000

– 1000

1000

2000

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LE CONTEXTE

4. Observe le repère de temps aux pages 48 et 49. a) Remplis le tableau ci-dessous. Événement

Date

Lieu

Invention de l’écriture Invention de l’écriture hiéroglyphique

b) Quel lien peux-tu faire entre tous les événements présentés sur le repère de temps ? Au besoin, cherche les mots que tu ne comprends pas dans le dictionnaire.

Comment ? 5. Comment les euves contribuent-ils au développement de l’agriculture dans les vallées fertiles? Coche la ou les bonnes réponses. Réponses

Contribution des euves a) Les euves peuvent fertiliser les sols. b) Les euves permettent le transport des marchandises. c) Les euves permettent aux habitants de se laver. d) Les euves permettent d’irriguer les terres grâce aux canaux d’irrigation.

6. Les événements dans le tableau ci-dessous favorisent le développement de la civilisation mésopotamienne. Place-les dans l’ordre chronologique en inscrivant les numéros 2 à 7 dans la colonne de droite. Événement

Numéro

a) Augmentation de la population b) Production agricole abondante c) Rassemblement de la population dans des cités d) Invention de l’écriture e) Présence des euves f)

1

Développement de l’agriculture d’irrigation

g) Besoin d’organiser la vie dans les cités

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

51

Les faits 1 L’invention de l’écriture

Communication : Action de transmettre un renseignement à une ou à plusieurs personnes.

Les Mésopotamiens qui sont établis dans des vallées fertiles produisent des surplus agricoles. Ils entreposent ces surplus et les échangent contre d’autres produits. Au fur et à mesure que les échanges se multiplient, les activités des paysans, des artisans, des commerçants et des administrateurs doivent être mieux organisées. Pour noter, conserver et transmettre les informations, les Mésopotamiens utilisent des dessins : l’écriture vient de naître. Elle devient rapidement un outil de communication indispensable.

3 LES BESOINS LIÉS À L’ÉCRITURE EN MÉSOPOTAMIE Type de besoin Économique Politique

Exemples de besoin

Exemples d’écrits

• Planier les récoltes

• Tablette de calcul

• Noter des transactions commerciales

• Contrat de vente

• Ofcialiser une entente

• Traité de paix

• Faire connaître les lois

• Code de lois

• Comptabiliser les impôts et les taxes

• Plan de construction

• Construire un palais royal

Social et culturel

• Garder des informations en mémoire

• Légendes et récits

• Transmettre des savoirs

• Recettes

• Conserver des textes religieux

• Traité de médecine

Aux origines de l’écriture

Pictogramme : Dessin qui traduit un message.

Des traces d’écriture datant d’environ 3300 ans av. J.-C. ont été trouvées en Mésopotamie. Les Mésopotamiens dessinent alors des objets, des personnages et des animaux sur des tablettes d’argile. Ces types de dessins sont des pictogrammes. Les Mésopotamiens tracent aussi des signes représentant des nombres.

4 DES PICTOGRAMMES GRAVÉS VERS 3000 AV. J.-C.

La combinaison du pictogramme de la tête humaine accompagnée d’un bol représente l’action de manger.

52

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Les trous représentent des chiffres.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

L’écriture cunéiforme Ce n’est pas facile de tracer des lignes courbes dans l’argile humide. Peu à peu, les Mésopotamiens se mettent à tracer des lignes droites. Pour tracer ces lignes, ils se servent de roseaux à bout triangulaire, appelés « calames ». On nomme ce premier type d’écriture « l’écriture cunéiforme ». Ce nom signie « en forme de coins » : il rappelle la forme triangulaire des calames. Les Mésopotamiens font sécher les tablettes d’argile pour conserver les signes qu’ils ont tracés. L’écriture cunéiforme nécessite la connaissance de centaines de signes. Seules quelques personnes, les scribes, les connaissent. Les scribes occupent un rang important dans la société parce qu’ils maîtrisent l’écriture. Par exemple, ils sont souvent proches du pouvoir royal parce qu’ils sont les seuls à pouvoir transcrire les textes ofciels.

5 ÉCRITURE CUNÉIFORME SUR UNE TABLETTE D’ARGILE (IIIe MILLÉNAIRE AV. J.-C.)

Une tablette d’argile humide qui vient d’être gravée.

Un calame pour graver des signes cunéiformes. 6 UN SCRIBE MÉSOPOTAMIEN

L’évolution de l’écriture cunéiforme Au l du temps, les pictogrammes se transforment peu à peu en écriture phonétique. Dans cette nouvelle forme d’écriture, les signes représentent des sons plutôt que des objets, des personnages ou des animaux. L’écriture phonétique permet aux Mésopotamiens d’exprimer des idées plus précises ou plus complexes. Par exemple, elle permet d’apporter une précision sur la pêche, ce que le pictogramme du poisson ne permet pas de faire. 7 DU PICTOGRAMME À L’ÉCRITURE PHONÉTIQUE Pictogramme

Vers - 3300

Écriture phonétique

Vers - 2800

Vers - 2400

Vers - 1800

Vers - 700

POISSON

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

53

Phéniciens : Peuple de commerçants, établi au sud-est de la mer Méditerranée, de 1200 à 146 av. J.-C. Cette région se trouve entre l’État d’Israël, la Syrie et le Liban actuels. Étrusques : Peuple installé sur un territoire correspondant à une partie de l’Italie d’aujourd’hui, entre le VIIIe siècle et le IV e siècle av. J.-C.

Le premier alphabet connu date d’environ 1400 av. J.-C. Il a été retrouvé à Ougarit en Syrie-Palestine, une région au nord-ouest de la Mésopotamie. Il a été gravé sur une tablette d’argile. Il est composé de 30 lettres et leur forme rappelle l’écriture cunéiforme. Les Phéniciens s’en inspirent pour créer un alphabet plus simple de 22 lettres. Les Phéniciens transmettent ensuite cet alphabet à d’autres peuples, dont les Grecs. L’alphabet que nous utilisons aujourd’hui vient de l’alphabet grec. 8 LE PREMIER ALPHABET

9 À L’ORIGINE DE NOTRE ALPHABET vers -1400 Premier alphabet

– 2000

– 1500

vers -1200 Alphabet phénicien

– 1000

vers -800 Alphabet grec

– 500

vers -700 Alphabet étrusque

Naissance de J.-C.

vers -400 Alphabet latin (romain)

500

ANTIQUITÉ

1000 MOYEN ÂGE

XIe siècle Alphabet de 26 lettres que nous utilisons aujourd’hui

1500 TEMPS MODERNES

2000 ÉPOQUE CONTEMPORAINE

COUP D’OEIL SUR... LA TABLETTE PLIMPTON 322 ET LE CADASTRE DE DUNGHI Les Mésopotamiens savaient compter avant d’écrire. Ils se servaient de petits jetons en argile, appelés calculi, pour comptabiliser leurs échanges commerciaux. Ils ont ensuite remplacé les calculi par des signes qui représentent des nombres. La tablette Plimpton 322, un texte mathématique qui date de 1800 av. J.-C., illustre des problèmes de mathématiques. Le cadastre est un plan qui montre le découpage d’un territoire ou de propriétés. Il permet d’évaluer la valeur d’un territoire, ce qui détermine les impôts à payer. C’est au cours du IVe millénaire av. J.-C. qu’un premier cadastre de la cité mésopotamienne de Dunghi aurait été gravé sur une tablette d’argile.

54

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

La tablette Plimpton 322

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Pourquoi les Mésopotamiens ont-ils besoin de l’écriture ?

2. Parmi les énoncés suivants, encercle ceux qui décrivent des caractéristiques de l’écriture cunéiforme. a) Les écrits sont consignés sur des tablettes d’argile. b) Les signes de cette écriture sont en forme de coins. c) Les tablettes d’argile sont séchées avant d’être gravées. d) Les calames servent à graver des signes sur les tablettes d’argile. e) Cette écriture est constituée de lettres de l’alphabet.

3. Parmi les éléments suivants, lesquels étaient utilisés par les Mésopotamiens pour comptabiliser leurs échanges commerciaux avant l’invention de l’écriture ? Coche la bonne réponse. Des calculi

Des bouliers

Des bouts de bois

Un scribe mésopotamien (II e millénaire av. J.-C.)

4. a) Trouve les mots manquants dans les énoncés ci-dessous. Sers-toi ensuite de chacune des lettres encadrées pour découvrir le mot mystère. 1. Les Mésopotamiens maîtrisaient les __ __ __ __ __ __ __ __ avant d’inventer l’écriture. 2. Les __ __ __ __ __ __ __ sont des roseaux à bout triangulaire qui servaient à graver des signes sur des tablettes d’argile. 3. Les __ __ __ __ __ __ __ , les plans de construction et les légendes sont des types d’écrits mésopotamiens. 4. Les __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ sont des symboles qui représentent des objets ou des êtres vivants. 5. La __ __ __ __ __ __ __ __ Plimpton 322 est un texte mathématique. 6. Le __ __ __ __ __ __ __ __ est un plan qui montre le découpage d’un territoire an d’établir l’impôt à payer.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

55

b) En te servant des lettres encadrées dans l’exercice a, réponds aux questions suivantes : • Qui est le spécialiste de l’écriture dans la société mésopotamienne ? Ce spécialiste est le __ __ __ __ __ __ . • Pourquoi occupe-t-il un rang important dans la société mésopotamienne ? Il occupe un rang important, car

5. À quels besoins l’écriture répond-elle ? Pour répondre à cette question, complète le schéma.

Besoins :

Besoins :

La transmission des textes religieux, des légendes et des recettes, par exemple, est essentielle an de conserver les savoirs.

La paix conclue à la suite d’une guerre doit être rendue ofcielle et les lois doivent être connues de tous.

Écriture

Il faut comptabiliser les récoltes.

Il faut conserver les traces des échanges de marchandises.

Besoins :

6. a) Comment les pictogrammes se transforment-ils au l du temps ? b) Quel est l’avantage de ce changement ?

7. a) En quelle année environ le premier alphabet connu est-il gravé ? b) Quand l’alphabet que nous utilisons aujourd’hui est-il inventé ?

56

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

2 L’organisation de la société mésopotamienne La société mésopotamienne a une organisation plus complexe que les premières sociétés du Néolithique. La production agricole abondante permet d’amasser d’importants surplus et nourrit une population beaucoup plus nombreuse. Cette population se rassemble peu à peu dans de grandes cités, appelées cités-États.

Les cités-États Il y a plusieurs cités-États en Mésopotamie. Certaines regroupent des milliers d’habitants. Pour organiser la vie dans ces cités, les Mésopotamiens construisent un palais pour le roi, des fortications pour défendre la cité, des marchés pour échanger des produits, des canaux pour irriguer les terres, des temples et des ziggourats pour vénérer leurs dieux. Les cités-États de la Mésopotamie sont indépendantes les unes des autres. Chacune d’elles est dirigée par un roi. Le pouvoir et les richesses sont surtout concentrés dans ces cités qui ont une inuence sur les villages environnants.

Cité-État : Cité qui possède son propre gouvernement et ses institutions.

COUP D’OEIL SUR... LA ZIGGOURAT D’UR La ziggourat est un édice à étages, surmonté d’un sanctuaire. Celle de la cité d’Ur a été construite vers 2100 av. J.-C. en l’honneur de Nanna, le dieu de la Lune. C’est l’écriture qui a permis aux Mésopotamiens de dessiner les plans d’édices imposants, comme les ziggourats et les palais royaux.

Des rivalités apparaissent cependant entre les cités-États. Ce sont celles qui sont les plus développées qui l’emportent. Elles deviennent alors des royaumes inuents. Ur et Lagash sont parmi les principales cités-États du IIIe millénaire av. J.-C. Babylone s’impose au IIe millénaire av. J.-C.

10 L’ÉTENDARD D’UR (VERS 2500 AV. J.-C.) L’étendard d’Ur est un petit coffre de bois, fabriqué vers 2500 av. J.-C. Sur cet étendard, est représentée, entre autres, la hiérarchie sociale dans la cité d’Ur. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

57

11 LA CITÉ DE BABYLONE Ziggourat

Temple

Canal d’irrigation

Fleuve Euphrate

Fortications

Palais et jardins

Activités 1. Donne deux raisons qui expliquent le développement des cités-États en Mésopotamie. • ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________

2. Parmi les énoncés suivants, coche ceux qui correspondent aux caractéristiques des cités-États. a) Les cités-États sont dirigées par un roi. b) Les cités-États sont indépendantes les unes des autres. c) Les cités-États n’ont aucune inuence sur les villages environnants.

58

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

3.

À L’ÉPREUVE ! Lis le texte suivant écrit par Hérodote, un historien grec du Ve siècle av. J.-C., qui a visité la Mésopotamie. Réponds ensuite aux questions. « Il y a en Mésopotamie beaucoup de grandes villes ; mais Babylone est la plus célèbre, la plus forte. Aucune ville n’est embellie comme elle. Le mur extérieur protège la ville. Le centre de chacun des deux quartiers de la ville est remarquable : l’un parce que s’y trouve le palais du roi, l’autre, parce que s’y trouve un temple. » La porte d’Ishtar est l’une des portes qui permet de franchir les fortications de Babylone.

Hérodote, Histoires, tome 1, V e siècle av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Souligne les adjectifs qui décrivent l’inuence et le prestige de Babylone. b) Nomme trois caractéristiques de Babylone, décrites par Hérodote, qui correspondent à celles d’une cité-État.

4.

À L’ÉPREUVE ! Consulte la carte de la page 49. Puis, complète la carte ci-dessous en suivant les consignes. a) Colorie le territoire correspondant à la civilisation mésopotamienne.

LES CITÉS-ÉTATS DE MÉSOPOTAMIE

b) Indique sur la carte le nom des deux euves qui traversent le territoire de la Mésopotamie. c) Situe les cités suivantes. • Babylone • Lagash • Ur

d) Complète la légende. Consulte l’outil 5, p. 238.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

59

La hiérarchie sociale

Pouvoir absolu : Pouvoir sans limites. Héréditaire : Qui se transmet entre les membres d’une famille.

Dans les cités mésopotamiennes, la population est divisée en plusieurs groupes qui ont chacun leur rôle dans la société. Certains groupes détiennent plus de pouvoir que d’autres. Le pouvoir du roi et la noblesse

Justice : Pouvoir d’établir et de faire respecter les lois. Fonctionnaire : Personne qui occupe un emploi dans l’administration d’un État. Stèle : Monument formé d’un seul bloc de pierre, sur lequel sont gravés des inscriptions ou des dessins.

Le roi est au sommet de la hiérarchie sociale et détient le pouvoir absolu dans la cité. Son pouvoir est héréditaire. Le roi habite dans un palais. Il dirige l’armée, administre la cité et gère l’utilisation des surplus agricoles. An de faire respecter son pouvoir, le roi est le maître de la justice. Il adopte des règlements et des lois pour assurer l’ordre et la protection de la population. Il veille aussi à l’entretien du ou des temples. La noblesse est un groupe social proche de la royauté. Les nobles possèdent des biens et des terres. Ils conseillent le roi dans l’administration de la cité. Ils détiennent donc un certain pouvoir politique. Shamash, dieu mésopotamien du Soleil et de la Justice

12 LES GROUPES SOCIAUX EN MÉSOPOTAMIE

Roi Nobles • Membres de la famille royale • Prêtres • Chefs d’armée • Fonctionnaires • Scribes • Riches commerçants et artisans

Le roi Hammourabi recevant les instruments du pouvoir (le bâton et le cercle).

Peuple • Artisans • Commerçants • Soldats • Paysans

Esclaves

COUP D’OEIL SUR... LE CODE DE LOIS D’HAMMOURABI Gravé sur une stèle de plus de deux mètres de hauteur, le code de lois d’Hammourabi, roi de Babylone, a été rédigé vers 1800 av. J.-C. C’est l’un des plus anciens codes de lois retrouvés à ce jour. Il est composé de 282 articles de lois qui couvrent des aspects de la vie quotidienne comme les travaux agricoles, l’irrigation et le commerce. Ces lois écrites xent les comportements jugés acceptables dans la société an que tous les connaissent. Le code précise aussi les punitions associées à chaque crime. Celles-ci ne sont pas les mêmes selon le groupe social du coupable et de la victime. Ainsi, la loi est plus sévère pour un esclave que pour un noble.

60

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Les prêtres et la religion La religion occupe une place importante dans la civilisation mésopotamienne. Les Mésopotamiens vénèrent plusieurs dieux : ils sont polythéistes. Leurs dieux symbolisent des forces de la nature (vent, eau, soleil, etc.), des sentiments (amour, etc.) ou des qualités humaines (ruse, intelligence, etc.). Dans les cités, le culte s’exerce dans des temples et dans des ziggourats, qui sont considérés comme les résidences des dieux. On y pratique des cérémonies, des sacrices et on y dépose des offrandes (nourriture, bijoux, etc.) an de plaire aux dieux. Les prêtres ont du pouvoir, car ils sont considérés comme les intermédiaires entre la population et les dieux. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux maîtrisent l’écriture. Les croyances religieuses des Mésopotamiens sont mises par écrit dans des récits mythologiques.

Religion : Ensemble de rites qui s’appuient sur des croyances en un ou plusieurs dieux. Culte : Hommage rendu à un dieu, à une déesse ou à une personne. Mythologique: Qui est lié à l’ensemble des mythes (des récits fabuleux) d’un peuple ou d’une civilisation. Épopée : Long récit (moitié légende, moitié récit historique) qui met en valeur un personnage héroïque ou un grand moment de l’histoire.

13 UNE STATUE D’UN PRÊTRE MÉSOPOTAMIEN

COUP D’OEIL SUR... L’ÉPOPÉE DE GILGAMESH La civilisation mésopotamienne a produit des récits qui témoignent de ses croyances et qui racontent des histoires de dieux et d’êtres humains. Par exemple, l’ de Gilgamesh raconte les aventures d’un roi de la cité d’Uruk vers 2600 av. J.-C., qui veut devenir immortel. Le roi Gilgamesh réalise des exploits, mais il se rend compte qu’il ne pourra jamais être immortel comme un dieu. L’Épopée de Gilgamesh est la plus ancienne légende transmise par écrit. Elle donne beaucoup d’informations sur la mythologie mésopotamienne.

« Celui qui a tout vu a fait un long chemin. De retour, fatigué mais serein, il grava sur la pierre le récit de son voyage. » Épopée de Gilgamesh, vers 2600 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Cette sculpture qui date du VIIIe siècle av. J.-C. représenterait Gilgamesh maîtrisant un lion.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

61

Le peuple En Mésopotamie, le peuple est le groupe social le plus nombreux. Il est composé des artisans, des commerçants, des soldats et des paysans. Les membres du peuple sont libres, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas des esclaves. La majorité d’entre eux ne connaît pas l’écriture et ne possède pas de propriété. Cependant, certains commerçants et certains artisans gagnent de l’argent et achètent des propriétés. Les plus inuents montent dans la hiérarchie sociale et font partie des nobles. Les esclaves En général, les esclaves sont des prisonniers de guerre ou des personnes libres qui sont devenues esclaves an de rembourser leurs dettes. Cependant, certaines personnes sont esclaves depuis leur naissance. Les esclaves n’ont aucun droit et sont au service de leur maître.

14 UN MARCHAND ET SA BALANCE À PESER LES MÉTAUX (STÈLE, IX e SIÈCLE AV. J.-C.)

15 L’INTERDÉPENDANCE ENTRE LES MÉTIERS Dans la société mésopotamienne, chaque personne dépend des autres pour prospérer. Par exemple, l’artisan qui fabrique des pots ne produit pas de nourriture. Il dépend donc du paysan pour se nourrir. Quant au paysan, il a besoin de pots pour conserver ses produits. Il dépend donc de l’artisan qui fabrique ces pots. PAYSANS • Ils produisent de la nourriture pour toute la population.

ARTISANS • Ils fabriquent divers objets (pots, outils en métal, vêtements, etc.) utiles à la population.

SOLDATS

COMMERÇANTS

• Ils protègent l’ensemble de la population et le territoire de la cité.

• Ils permettent à la population d’avoir accès aux produits des artisans et des paysans.

16 LES ARTISANS FABRIQUENT DES VASES

COMME CELUI-CI (II e MILLÉNAIRE AV. J.-C.)

62

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités

1. Les dénitions suivantes concernent la hiérarchie sociale en Mésopotamie. Trouve le mot qui correspond à chacune de ces dénitions, puis place-le au bon endroit dans la grille. 1. Personne qui occupe un emploi dans l’administration de l’État. 2. Personne qui détient le pouvoir absolu dans la cité-État. 3. Personne qui agit comme intermédiaire entre les dieux et les humains. 4. Groupe social qui possède des terres et des biens, et qui détient un pouvoir politique et militaire. 5. Personne qui fabrique des objets utiles à la vie quotidienne. 6. Groupe social composé des artisans, des commerçants, des soldats et des paysans. 7. Personne qui n’est pas libre. 8. Personne qui permet à la population d’avoir accès aux produits des artisans et des paysans. 9. Personne qui cultive la terre pour nourrir la population. 10. Personne chargée de la protection de la population et du territoire de la cité.

1

2 10 9 3 7 4

8 5

6

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

63

2. Place les membres de la société mésopotamienne selon le pouvoir qu’ils détiennent, en les numérotant de 1 à 4. Le numéro 1 correspond au membre de la société qui détient le plus de pouvoir.

Peuple

Roi

Esclaves

Nobles

3. À quel groupe social chacun des personnages suivants appartient-il ? Prêtre :

Homme non libre :

Soldat :

4. Le roi d’une cité-État mésopotamienne détient tous les pouvoirs. Donne trois exemples de ces pouvoirs.

5.

À L’ÉPREUVE ! Lis la rubrique de la page 60 sur le code de lois d’Hammourabi et les articles suivants tirés de ce code de lois. Réponds ensuite aux questions. • Si un enfant frappe son père, on lui coupera le poignet. • Si quelqu’un a crevé l’œil d’un homme libre, on lui crèvera l’œil. • S’il a crevé l’œil de l’esclave, ou brisé l’os de l’esclave, il paiera une amende équivalant à la moitié du prix qui a été payé pour acheter l’esclave. Code d’Hammourabi, vers 1800 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a)

Nomme deux avantages pour une cité-État d’avoir des lois. • ____________________________________________________________________________ • ____________________________________________________________________________

b) Nomme trois exemples d’activités de tous les jours mentionnées dans le code d’Hammourabi.

c) Les groupes sociaux sont-ils considérés comme égaux dans le code d’Hammourabi ? Donne un exemple pour justier ta réponse.

d) À quels concepts peux-tu associer le code d’Hammourabi ? Échange

64

Justice

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Pouvoir

Religion

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

6. Remplis la che suivante sur la religion des Mésopotamiens.

a) La religion des Mésopotamiens est-elle monothéiste ou polythéiste ? Encercle la bonne réponse. b) Observe le document ci-contre. Quel est le nom de l’édice surmonté d’un sanctuaire ?

c) Dans quel type d’écrit retrouve-t-on principalement les croyances religieuses des Mésopotamiens ?

7. Dans la société mésopotamienne, les artisans, les commerçants, les soldats et les paysans sont interdépendants. Explique le lien de dépendance entre ces différents métiers.

a) Le paysan et l’artisan :

b) L’artisan et le commerçant :

c) Le commerçant et le paysan :

d) Le soldat et le paysan :

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

65

3 Les échanges La Mésopotamie fait partie de réseaux d’échanges commerciaux avec d’autres peuples. De plus, ces réseaux d’échanges permettent aux Mésopotamiens de faire connaître leur système d’écriture, leurs savoirs et leur culture.

Des échanges commerciaux

17 DES BIJOUX MÉSOPOTAMIENS Pour fabriquer des bijoux comme ceux-ci, les Mésopotamiens recourent aux échanges.

En plus des produits agricoles, les Mésopotamiens produisent des tissus et des objets d’artisanat de toutes sortes, comme des pots en terre cuite. Cependant, ils ont besoin d’autres produits, comme du bois, de la pierre et des métaux, qu’ils ne trouvent pas sur leur territoire. Les Mésopotamiens se procurent donc ces produits grâce aux réseaux d’échanges qu’ils organisent avec d’autres peuples. Les réseaux d’échanges permettent aux commerçants, qui sont de plus en plus nombreux, de s’enrichir.

18 LES PRODUITS ÉCHANGÉS PAR LA MÉSOPOTAMIE

66

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Les moyens de transport An de transporter leurs marchandises, les commerçants utilisent plusieurs moyens de transport. La présence des euves facilite les déplacements. Pour voyager sur l’eau, les Mésopotamiens utilisent des barques en roseaux et des galères de bois pour les plus longues distances. Sur terre, ils se déplacent à pied ou à dos d’âne. Ils seraient également parmi les premiers peuples à avoir utilisé la roue, vers 3000 av. J.-C. La roue leur a permis, entre autres, de construire des chariots pour transporter des marchandises et des hommes.

Galère : Long navire, à voiles ou à rames, utilisé pour la guerre ou le commerce.

19 BAS-RELIEFS MÉSOPOTAMIENS DU VIIIe SIÈCLE AV. J.-C. (à gauche) ET DU VIIe SIÈCLE AV. J.-C. (à droite)

Des échanges culturels Grâce aux réseaux d’échanges et à l’écriture, les Mésopotamiens font connaître leurs connaissances et leurs croyances à d’autres peuples. Par exemple, des récits mythologiques, comme l’Épopée de Gilgamesh, sont diffusés dans l’ensemble de la région du Croissant fertile. Durant leurs déplacements, les commerçants jouent un rôle important dans la diffusion de la culture, de la religion, des valeurs et des idées mésopotamiennes ailleurs dans le monde. 20 QUELQUES INNOVATIONS MÉSOPOTAMIENNES Mathématiques

• Géométrie • Système en base 60 (exemple : la division des heures en 60 minutes) • Tables de multiplication et de division • Raisonnement mathématique

Astronomie

• Dates de l’équinoxe du printemps et de l’automne • Découverte de plusieurs étoiles • Séparation de l’année en 12 mois

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

67

Activités 1.

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte de la page 66, Les produits échangés par la Mésopotamie. Puis, réponds aux questions. a) Complète l’énoncé suivant à l’aide de la rose des vents. La Mésopotamie se situe à ____________________ de l’Europe. b) Un commerçant de Babylone veut obtenir du cuivre de Memphis. Quelle sera environ la distance du parcours du produit ?

c) Parmi les produits suivants, coche ceux qui ne sont pas produits en Mésopotamie et que les commerçants doivent se procurer. Blé

Argent

Pots en terre cuite

Bois

Bétail

Tissu

Cuivre

Céramique

2. Observe l’illustration ci-contre, puis réponds aux questions. a) Quel moyen de transport utilisé par les Mésopotamiens est représenté sur ce document ?

b) Quels autres moyens de transport les Mésopotamiens utilisent-ils ?

3. Replace dans l’ordre chronologique les événements suivants, en les numérotant de 1 à 4.

Bas-relief mésopotamien, vers 645 av. J.-C.

Événement

Numéro

a) Les commerçants mésopotamiens établissent un réseau d’échanges. b) Des nomades s’installent en Mésopotamie et développent l’agriculture. c) Les Mésopotamiens inventent un premier système d’écriture. d) Grâce à l’écriture et aux réseaux d’échanges, les Mésopotamiens font connaître leurs récits et leurs savoirs à d’autres peuples.

4. L’écriture permet de diffuser la culture mésopotamienne dans d’autres régions. Donne un exemple.

68

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs L’organisation de la société égyptienne 21 LA VALLÉE DU NIL

La civilisation égyptienne est née dans une vallée fertile traversée par un euve : le Nil. Les surplus agricoles de cette région ont permis le développement de grandes cités et l’apparition d’une civilisation au cours du IV e millénaire av. J.-C.

La hiérarchie sociale La société égyptienne est très hiérarchisée. Un roi, le pharaon, administre l’ensemble du territoire et ses ressources.

22 LES GROUPES SOCIAUX ET LEUR RÔLE EN ÉGYPTE Détient l’autorité absolue. Incarne les dieux sur la Terre. Administre le royaume, le territoire et l’armée. Incluent le vizir (le chef de la justice, qui dirige l’économie et qui administre le royaume avec le pharaon), les hauts fonctionnaires, les chefs militaires et les grands prêtres. Veillent à la transmission du savoir religieux et au respect des rites.

Pharaon Nobles Prêtres Fonctionnaires et scribes

Veillent au bon fonctionnement de l’État. Produisent des biens et font des échanges commerciaux. Cultivent la terre et paient des impôts. Prisonniers de guerre, criminels ou enfants d’esclaves qui font divers travaux.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Artisans et commerçants Paysans Esclaves

Ailleurs

69

La religion Les Égyptiens vénèrent plusieurs dieux : ils sont polythéistes. Leurs dieux sont souvent représentés avec des têtes d’animaux. En effet, selon les Égyptiens, les dieux peuvent prendre la forme d’animaux sur terre. D’ailleurs, ils considèrent certains animaux comme sacrés. C’est le cas du chat et du crocodile, entre autres. Les dieux des Égyptiens représentent aussi des éléments de la nature, comme le soleil, et des sentiments, comme la vengeance.

23 LES PYRAMIDES DE GIZEH (III e MILLÉNAIRE AV. J.-C.) Les Égyptiens construisent d’immenses pyramides. Ces pyramides sont des tombeaux de pierre construits en l’honneur de pharaons. La construction de ces pyramides, qui prend de nombreuses années, exige des milliers d’ouvriers et d’esclaves.

L’écriture égyptienne Les Égyptiens développent un type d’écriture particulier vers 3100 av. J.-C. : l’écriture hiéroglyphique. Les hiéroglyphes sont composés, entre autres, de pictogrammes qui représentent des objets ou des êtres vivants, et de signes phonétiques. Les scribes égyptiens sont les seuls à maîtriser l’écriture hiéroglyphique. Ils jouent donc un rôle important dans la société égyptienne, car ils ont accès à de nombreuses connaissances. Les Égyptiens développent leur système d’écriture an de répondre à de nombreux besoins tels que gérer les récoltes, administrer le royaume, prélever des impôts, honorer les pharaons ou commémorer des événements.

COUP D’OEIL SUR... LE TRAITÉ DE QADESH Le traité de Qadesh est un traité de paix conclu au XIII e siècle av. J.-C. entre les Hittites (un peuple du nordouest de la Mésopotamie) et les Égyptiens. Rédigé en écriture cunéiforme, le traité de Qadesh est un des premiers documents écrits qui témoignent des batailles et des relations politiques entre deux peuples. Ce traité honore le pharaon Ramsès II qui, comme tous les pharaons, est considéré comme le ls du dieu-soleil (Amon-Ré), dont il tirerait ses pouvoirs.

70

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AILLEURS

24 DES HIÉROGLYPHES Pictogramme

Chose ou être représenté

Son approximatif

Chose ou être représenté

Son approximatif

vautour

aleph

bouche

r

avant-bras

‘ayin

corbeille à anse

k

petite caille

ou

galette de pain

t

pied

b

main

d

chouette

m

serpent

dj

Pictogramme

25 DEUX FAÇONS DE PRÉSERVER LES ÉCRITS

L’OBÉLISQUE DE LA PLACE DE LA CONCORDE, À PARIS

Les Égyptiens gravent aussi leurs écrits sur de la pierre. Cet obélisque a été gravé vers 1500 av. J.-C. Il se trouvait à l’entrée d’un temple égyptien avant d’être offert à la France. Depuis 1836, il trône sur la Place de la Concorde, à Paris.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

UN PAPYRUS ÉGYPTIEN

(vers 1085-945 av. J-C.) Les Égyptiens écrivent sur du papyrus. Le papyrus est une plante qui pousse sur les rives du Nil. Une fois transformé en feuilles, le papyrus est utilisé comme papier.

Ailleurs

71

Activités 1. Consulte le repère de temps aux pages 48 et 49.

Consulte l’outil 4, p. 235.

Réponds ensuite aux questions. a) Durant quel millénaire les civilisations égyptienne et mésopotamienne se sont-elles formées ?

b) Durant combien de millénaires la civilisation égyptienne a-t-elle existé ? Donne une réponse approximative.

c) Combien d’années séparent le début de l’écriture en Mésopotamie et le début de l’écriture en Égypte ? Donne une réponse approximative.

2. Observe la carte La vallée du Nil, à la page 69. Puis, réponds aux questions. a) Sur les rives de quel euve la civilisation égyptienne s’est-elle formée ?

b) Dans quelle mer ce euve se jette-t-il ?

3. Qu’est-ce qu’un pharaon?

4. Les énoncés suivants décrivent le rôle des membres de la société égyptienne. Inscris le nom du membre de la société dont il est question. Rôle dans la société

Membre de la société

a) Je suis responsable de la justice dans le royaume. b) Je produis de la nourriture et je dois payer des impôts. c) J’organise des rites religieux. d) J’échange des produits. e) J’ai l’autorité absolue dans le royaume. f) Je suis un des hauts dirigeants de l’armée du pharaon. g) Je travaille à l’administration de l’État. h) Je produis des objets utiles à la vie quotidienne. i)

72

Je fais divers travaux.

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AILLEURS

5.

À L’ÉPREUVE ! Le tableau suivant te permet de comparer les groupes sociaux égyptiens avec les groupes sociaux mésopotamiens. a) En cochant la case appropriée, indique si chacun des énoncés est associé à la civilisation mésopotamienne, à la civilisation égyptienne ou aux deux. Civilisation mésopotamienne

Énoncé 1.

Un roi détient l’autorité absolue.

2.

Une partie des pouvoirs royaux est exercée par un vizir.

3.

Les paysans produisent la nourriture.

4.

Certains esclaves sont des prisonniers de guerre.

5.

Les scribes et les fonctionnaires occupent une place importante dans la société.

6.

Les riches artisans et commerçants peuvent faire partie de la classe des nobles.

Civilisation égyptienne

b) Quels énoncés indiquent des différences entre les deux sociétés ?

6. Encercle l’adjectif qui caractérise la religion égyptienne. Chrétienne

7.

Musulmane

Polygraphe

Polythéiste

À L’ÉPREUVE ! Observe le document visuel ci-contre. Puis, réponds aux questions. a) Quelles sont les constructions représentées ?

b) À quoi servent-elles ?

8. Que représentent les dieux égyptiens ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs

73

9. Les phrases suivantes te permettent d’en savoir un peu plus sur l’écriture égyptienne. Complète-les. a) L’écriture égyptienne est composée de ____________________________ qui représentent des objets ou des êtres vivants, et des ____________________________ . b) Les ____________________________ sont ceux qui font de l’écriture leur métier. c) Les Égyptiens gravent leurs écrits sur de la ____________________________ . Puis, ils utilisent le ____________________________ , qui ressemble à du ____________________________ .

10.

À L’ÉPREUVE ! Lis l’extrait suivant. « Je t’ai mis à l’école avec les ls des notables*, pour t’instruire et t’apprendre la profession de scribe. Écris de tes mains, lis de ta bouche, demande conseil aux plus savants. Persévère chaque jour ; ainsi tu obtiendras de maîtriser l’écriture. Ne sois pas un fou sans instruction. Sois un scribe, qui n’est pas soumis aux corvées**. Le scribe n’a pas beaucoup de maîtres ni de supérieurs. Sois un scribe, il dirige tout travail dans ce pays ! » *Notable : personne qui a du pouvoir, de l’inuence ou de l’autorité. **Corvée : travail non payé imposé aux paysans. Texte de l’Égypte ancienne tiré de A.H. Gardiner, Late Egyptian Miscellanies, 1937. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Selon ce document, qu’est-ce que l’instruction permet aux scribes ?

b) Pourquoi les scribes ont-ils un rôle important dans la société égyptienne ?

c) Le travail du scribe répond à plusieurs besoins dans la société égyptienne. Donne deux exemples. •



74

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui Le rôle des règles dans la société Grâce à l’écriture, les Mésopotamiens rédigent des lois et les font connaître. Ces lois contribuent à l’organisation de la vie quotidienne en Mésopotamie. Aujourd’hui, des règles (des lois, des règlements et des conventions) contribuent au bon fonctionnement de notre société.

Les avantages de l’alphabet

Convention : Règle qui n’est pas écrite, mais qui est acceptée et respectée par l’ensemble de la société.

Les lois sont rédigées pour être comprises et respectées par tous les membres de la société. Aujourd’hui, pour écrire les lois, nous utilisons l’alphabet plutôt que les pictogrammes. Les mots que nous écrivons à l’aide de l’alphabet nous permettent d’exprimer des idées et des concepts plus précis. Par exemple, les concepts de vol à l’étalage ou de justice sont plus faciles à exprimer à l’aide de mots qu’à l’aide de pictogrammes !

1. Quels sont les avantages de l’alphabet par rapport aux pictogrammes ? Coche la ou les bonnes réponses. a) L’apprentissage d’un alphabet de 26 lettres est plus facile et moins long que l’apprentissage de centaines de pictogrammes. b) L’alphabet est le même dans toutes les civilisations. c) L’alphabet permet d’exprimer des nuances.

Des règles au Québec Au Québec, l’Assemblée nationale adopte des lois et des règlements. Il peut s’agir par exemple des lois et des règlements qui gurent dans le Code de la sécurité routière. Ces lois et ces règlements visent à encadrer la conduite automobile pour assurer la sécurité de toutes les personnes sur les routes.

26 UN FEU DE CIRCULATION POUR LES VÉLOS

Différentes organisations adoptent des règlements et des règles pour encadrer leurs activités. Il peut s’agir par exemple d’une école qui adopte un code de vie, d’une fédération sportive qui établit les règles du jeu ou d’une entreprise qui détermine les règles de fonctionnement. Même s’il n’y a ni automobile ni piéton sur la voie, il faut attendre que le feu soit vert pour repartir.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

75

2. Trouve le règlement d’une organisation. Indique le nom de cette organisation. Puis, explique brièvement ce que son règlement encadre. Nom : Explication :

3. Associe les lois et les règlements de la colonne de gauche à l’institution ou à l’organisation qui les émet. • Assemblée nationale

• centre sportif • école • hôpital

Loi ou règlement

• municipalité

Institution publique ou organisation

a) Code de conduite en classe b) Interdiction de courir aux alentours de la piscine c) Mettre les ordures sur le trottoir le mardi soir d) Horaire des visites aux malades e) Loi sur les normes du travail

4. Lis le tableau et inscris le nom du code de lois qui s’applique à chacune des situations présentées. Code de lois Code civil

Application • Détermine les droits des citoyens et les relations entre eux (mariage, famille, etc.). • Détermine les liens entre des personnes et des biens (contrats de vente, baux de

location de logements, etc.). Code criminel

• Dénit les crimes (agressions, meurtres, vols, etc.). • Établit les sanctions liées aux crimes.

Code de la sécurité routière

• Réglemente les comportements des conducteurs sur les routes. • Réglemente le transport de marchandises, les conditions pour obtenir un permis

de conduire, etc.

a) Une personne menace de mort une autre personne. b) Un couple veut entreprendre des démarches d’adoption. c) Un automobiliste brûle un feu rouge.

76

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AUJOURD’HUI

L’utilité des règles Dans notre société, les lois et les règlements déterminent les comportements qui sont acceptables et ceux qui ne le sont pas. Les personnes qui ne respectent pas les lois et les règlements sont généralement punies. Toutes les règles ont pour but de permettre aux gens de vivre les uns avec les autres. Elles assurent le bien-être et la sécurité de tous les citoyens.

5. Observe le document visuel ci-contre. Pourquoi ce règlement est-il nécessaire dans notre société ?

6. Lis le texte suivant. Puis, explique l’utilité de la règle énoncée. « Les cyclistes sont soumis aux mêmes règles de la circulation que les véhicules motorisés. Il est interdit aux cyclistes de s’engager à l’envers sur une voie à sens unique. » Société de l’assurance automobile du Québec. Le Code de la sécurité routière vous oblige à…, [en ligne]. Texte adapté à des ns pédagogiques.

7. Selon toi, les règles sont-elles utiles à la vie en société ? Explique ta réponse.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

77

Synthèse 1. La civilisation mésopotamienne Qu’est-ce qu’une civilisation ? Pour répondre à cette question, complète le schéma ci-dessous. a) Écris le concept de civilisation au centre du schéma. b) Pour chacun des autres concepts du chapitre : – explique à l’aide d’un exemple comment chaque concept s’applique à la société mésopotamienne ; – donne un exemple de document écrit qui se rapporte au concept. Application Application

Document écrit

Application L’écriture permet aux Mésopotamiens de communiquer des informations et de diffuser leur culture dans d’autres régions.

Document écrit

Échange Justice

Document écrit Communication Traités, codes de lois, récits mythologiques, etc.

Religion

Pouvoir Application

Application Document écrit Document écrit

78

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

2. Question de hiérarchie a) Complète le schéma. • Famille royale •

Nobles

• Chefs d’armée

• • Commerçants



Peuple



• Soldats •

• Riches commerçants et artisans Esclaves

b) Nomme deux personnages mésopotamiens qui remplissent la fonction que tu as notée en haut de la pyramide.

3. L’inuence de l’écriture a) Remplis le tableau suivant an d’indiquer l’utilité de l’écriture dans chacun des domaines mentionnés. Domaine

Utilité de l’écriture : L’écriture permet de…

Social et culturel

Politique

Juridique

Économique

b) Pour conclure, réponds à la question de la page 47, au début du chapitre. Comment l’écriture a-t-elle permis à la civilisation mésopotamienne de se développer ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Consulte l’outil 1, p. 230.

Synthèse

79

À l’épreuve ! Prends connaissance des documents suivants. Puis, réponds aux questions de la page 81. DOCUMENT 1

DOCUMENT 2

« Pour que le fort n’opprime pas le faible, pour faire justice à l’orphelin et à la veuve, à Babylone, […] pour porter les jugements concernant le pays, pour prendre les décisions concernant le pays, pour faire justice à l’opprimé, j’ai écrit mes paroles précieuses sur ma stèle et je l’ai dressée devant ma statue de “ Roi de justice ”. » DOCUMENT 3 LES PRODUITS ÉCHANGÉS PAR LA MÉSOPOTAMIE

DOCUMENT 4

« Écolier, où es-tu allé depuis ta plus tendre enfance ? — Je suis allé à l’école […] — Qu’as-tu fait à l’école ? […] — J’ai récité ma tablette, j’ai pris mon déjeuner, j’ai préparé ma nouvelle tablette, je l’ai remplie d’écriture, je l’ai terminée ; puis on m’a indiqué ma récitation, et dans l’après-midi on m’a indiqué mon exercice d’écriture. À la n de la classe, je suis allé chez moi, je suis entré dans la maison, où j’ai trouvé mon père assis. J’ai parlé à mon père de mon exercice d’écriture, puis je lui ai récité ma tablette, puis mon père a été ravi… » Extrait d’un texte transcrit d’une tablette mésopotamienne, datant d’environ 2000 av. J.-C.

80

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

1. Lis le document 1. Ce texte est extrait d’un document gravé sur une stèle célèbre. a) De quel document s’agit-il ?

b) De quel personnage historique ce document porte-t-il le nom ?

c) De quoi se compose ce document ?

d) À quel type de besoins un écrit comme celui-là correspond-il ? Économiques

Culturels

Politiques

2. Observe le document 2. a) Quel est le nom de l’écriture gravée sur cette tablette ?

b) Que signie ce nom ?

c) De quel matériau cette tablette est-elle faite ?

3. Observe le document 3. a) Nomme deux métiers qui fournissent des produits à exporter aux commerçants mésopotamiens. •



b) Par voie maritime, quelle distance (approximative) les commerçants doivent-ils parcourir pour importer des pierres précieuses en Mésopotamie ?

4. Lis le texte du document 4. a) Quel métier l’écolier se prépare-t-il à exercer plus tard ?

b) Selon ce que tu connais de ce métier, pourquoi le père de l’enfant a-t-il de bonnes raisons d’être ravi ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

À l’épreuve !

81

CHAPITRE

3

CONCEPTS Démocratie Cité-État Citoyen Éducation

Une première expérience de démocratie

Espace privé Espace public Institution Philosophie Pouvoir Régime politique

82

LA DÉMOCRATIE REMONTE à la civilisation grecque. Elle a été mise en place pour la première fois dans la cité-État d’Athènes, au V e siècle av. J.-C.

Dans une société, les décisions politiques sont prises par la ou les personnes qui détiennent le pouvoir. Dans une démocratie comme celle qui existe au Canada, le pouvoir est détenu par l’ensemble des citoyens. Ceux-ci élisent des députés qui se réunissent au Parlement, situé à Ottawa, la capitale du Canada.

Le Parlement canadien

Au Ve siècle av. J.-C., dans la cité-État d’Athènes, ce sont les citoyens qui détiennent le pouvoir politique. Ils gèrent eux-mêmes leur cité-État. Ils se réunissent en assemblée sur une colline au centre d’Athènes, appelée la Pnyx, pour prendre des décisions.

L’Acropole, la forteresse qui domine la cité d’Athènes

La Pnyx, à Athènes

DANS CE CHAPITRE

SOMMAIRE

• Tu répondras à la question suivante :

LE CONTEXTE Une première forme

Quelles sont les caractéristiques et les limites de la démocratie athénienne ? • Tu utiliseras l’outil 2, Interpréter des documents écrits.

de démocratie . . . . . . . . . . . . . . . . 84

LES FAITS 1 2 3 4

La cité-État d’Athènes . . . . . . . . . . . . . . . . . 88 La société athénienne. . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 La vie politique à Athènes . . . . . . . . . . . 96 La culture à Athènes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101

AILLEURS Le régime politique de Sparte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .107

AUJOURD’HUI Être citoyen d’une société démocratique . . . . 111

SYNTHÈSE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 À L’ÉPREUVE ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116

83

Le contexte Une première forme de démocratie

Régime politique : Manière dont le pouvoir est organisé dans une société. Colonie : Territoire placé sous la domination d’un État étranger. Démocratie : Régime politique où le peuple détient le pouvoir et participe aux décisions.

À partir du VIII e siècle av. J.-C., la civilisation grecque se développe. Le territoire grec compte alors de nombreuses cités-États. Étant donné que ce territoire est très montagneux, les cités-États sont isolées les unes des autres. Cet isolement fait en sorte que chaque cité-État développe son propre régime politique. De plus, la civilisation grecque ne se limite pas au territoire de la péninsule. Elle s’étend autour de la mer Méditerranée et de la mer Noire où des cités-États installent des colonies. À partir du V e siècle av. J.-C., la cité-État d’Athènes se démarque des autres cités grecques grâce à sa puissance militaire et économique. Elle exerce une inuence politique et culturelle sur les autres cités. C’est à cette époque qu’Athènes connaît une première forme de démocratie. Toutes les cités grecques ne sont pas des démocraties. Par exemple, Sparte, une cité-État rivale d’Athènes, a un régime politique non démocratique : c’est une oligarchie.

1 LES RÉGIMES POLITIQUES QUI ONT PRÉCÉDÉ LA DÉMOCRATIE ATHÉNIENNE Régime politique

Description

Monarchie

Régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par le roi.

Oligarchie

Régime politique dans lequel un petit nombre de personnes gouvernent.

Tyrannie

Régime politique où une personne impose son pouvoir par la force.

2 LES PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DU CHAPITRE

XIII e au XIIe siècle av. J.-C. Période de monarchie XIe au IXe siècle av. J.-C. Période d’instabilité politique VIII e au VIIe siècle av. J.-C. Oligarchie à Athènes

– 10 000 – 3500

– 800

– 750

– 700

– 650

– 600

DÉVELOPPEMENT DE LA CIVILISATION GRECQUE

NÉOLITHIQUE

ANTIQUITÉ DÉVELOPPEMENT DE SPARTE

84

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

3 LA CIVILISATION GRECQUE AU Ve SIÈCLE AV. J.-C.

vers -500 à -336 Âge d’or de la civilisation grecque VI e siècle av. J.-C. Tyrannie à Athènes – 600

– 550

vers -507 Début de la démocratie athénienne vers -495 à -429 Vie de l’homme d’État Périclès – 500

– 450

Naissance de J.-C. – 400 100

200

300

400

UNE PREMIÈRE EXPÉRIENCE DE DÉMOCRATIE

MOYEN ÂGE

ANTIQUITÉ DÉVELOPPEMENT DE SPARTE

-431 à -404 Guerre du Péloponnèse Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

-404 Victoire de Sparte sur Athènes Le contexte

85

Activités Qui ? et Quoi ? 1. Quelle civilisation se développe à partir du VIII e siècle av. J.-C. ?

2. À partir du V e siècle av. J.-C., quelle cité-État se démarque des autres cités-États grecques ?

3. Nomme une cité-État rivale de la cité-État que tu as nommée au numéro 2.

4. Quelle est la différence sur le plan politique, au V e siècle av. J.-C., entre les deux cités-États mentionnées aux numéros 2 et 3 ?

Où ? 5. Consulte le texte et les cartes des pages 84 et 85. a) Coche les énoncés qui décrivent le mieux le territoire grec. 1) Le territoire est montagneux. 2) Le territoire compte plusieurs lacs. 3) Le territoire est composé de nombreuses îles et il est entouré par la mer. 4) Le territoire est plat.

b) Quelle caractéristique du territoire grec fait en sorte que chaque cité-État développe son propre régime politique ? Pourquoi ?

c) Dans quelle région de la Grèce est située : • la cité-État d’Athènes ? _________________________________________________________ • la cité-État de Sparte ? ___________________________________________________________

86

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LE CONTEXTE

Quand ? 6. Consulte le repère de temps aux pages 84 et 85. Puis, réponds aux questions. a) Au cours de quels siècles Athènes fait-elle une première expérience de la démocratie ?

b) Quel régime politique précède la démocratie à Athènes ? c) À quels siècles correspond l’âge d’or de la civilisation grecque ?

d) Quel homme d’État est associé à la démocratie athénienne ?

7. Sur le repère de temps ci-dessous, a) inscris les événements suivants : • Vie de Périclès • Début de la première expérience de démocratie athénienne • Victoire de Sparte sur Athènes

b) colorie la période durant laquelle Athènes connaît une première expérience de démocratie.

– 800

– 560

– 540

– 520

– 500

– 480

– 460

– 440

– 420

– 400

Comment ? 8. Comment Athènes se démarque-t-elle des autres cités-États grecques au cours du V e siècle av. J.-C. ?

9. Athènes exerce une inuence sur les autres cités grecques sur plusieurs plans. Lesquels ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

87

Les faits 1 La cité-État d’Athènes La civilisation grecque compte plusieurs cités-États, dont Athènes, Sparte, Thèbes, Delphes et Corinthe. Celles-ci sont souvent des rivales. Toutefois, au cours du V e siècle av. J.-C., la cité-État d’Athènes réussit à dominer plusieurs autres cités grecques. Comptoirs commerciaux : Installations commerciales, mises sur pied dans un territoire étranger.

Le commerce et les colonies Du VIII e au VI e siècle av. J.-C., la civilisation grecque domine une partie de la mer Méditerranée : les cités-États établissent des colonies le long des côtes de la Méditerranée, dont Cyrène, Éphèse et Syracuse. Ces colonies sont autonomes et sont souvent des comptoirs commerciaux. Elles fournissent aux cités-États grecques les ressources dont elles ont besoin pour se développer. La colonisation et le commerce protent particulièrement à Athènes, qui prend de l’expansion. Athènes a de nombreux avantages sur les autres cités. Elle dispose d’un grand port sur la mer Méditerranée : le Pirée. Ce port lui permet d’accroître ses liens commerciaux avec plusieurs autres cités. Grâce à la navigation et au commerce, Athènes diffuse sa culture sur les pourtours de la mer Méditerranée. 4 L’ARCHITECTURE GRECQUE DANS LES COLONIES Les ruines de la colonie grecque de Cyrène (Libye actuelle), fondée en 631 av. J.-C., rappellent l’architecture des cités de la péninsule grecque.

La puissance militaire

Empire : Ensemble de territoires dominé par un seul gouvernement.

88

Un autre avantage d’Athènes est sa puissance militaire. En effet, la cité-État remporte plusieurs succès militaires. Par exemple, lors des guerres médiques, les soldats athéniens réussissent entre autres à repousser l’invasion de l’Empire perse sur terre, durant la bataille de Marathon en 490 av. J.-C., puis sur mer, durant la bataille de Salamine en 480 av. J.-C. La domination militaire d’Athènes, en plus de sa domination commerciale et économique, lui permet de s’imposer sur une grande partie du territoire grec et sur la mer Méditerranée.

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

5 LA PUISSANTE TRIÈRE ATHÉNIENNE La trière est un bateau militaire armé d’un éperon qui peut défoncer les bateaux ennemis. Elle donne aux Athéniens une supériorité technique sur les mers.

Éperon

La richesse et le prestige d’Athènes En 478 av. J.-C., des cités-États grecques forment une alliance militaire an de défendre leur territoire contre d’autres attaques des Perses. Pour conclure cette alliance, ces cités-États se réunissent sur la petite île de Délos, dans la mer Égée. Elles mettent leurs richesses en commun an de nancer une armée. Cette alliance prend le nom de « Ligue de Délos ». Athènes prend la tête de la Ligue et gère son trésor, ce qui lui donne accès à de grandes richesses. Les dirigeants d’Athènes s’approprient une partie de ces richesses pour soutenir la démocratie et embellir la cité. Par exemple, ils font construire des théâtres et des temples. Ainsi, le contrôle de la Ligue de Délos donne du prestige et du pouvoir à Athènes par rapport aux autres cités grecques.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Trésor : Argent, métaux et objets précieux qui font la richesse d’une cité.

6 LES GRECS FACE À L’EMPIRE PERSE

Les faits

89

Activités 1. De quelle façon les cités-États grecques établissent-elles leur domination sur une partie de la mer Méditerranée ? __________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________

2. Qu’est-ce que les colonies apportent aux cités-États grecques ?

3.

À L’ÉPREUVE ! Consulte la carte du monde à la page 254. Nomme quatre pays actuels dont le territoire (ou une partie du territoire) était inclus dans le monde grec au Ve siècle av. J.-C. • ______________________________________ • ______________________________________ • ______________________________________ • ______________________________________

4. Complète ce schéma sur la puissance de la cité-État d’Athènes à l’aide des mots suivants. • Athènes

• Délos

• embellir la cité

• renommée et prestige

• forces militaires

• perse

• richesses

Cités grecques Envahisseur ______________

forment une alliance

Ligue de _________________

est dirigée par

Mise en commun des

Mise en commun des

____________________

____________________

____________________

qui en retire les avantages suivants :

________________________________

Richesse pour :

________________________________ .

90

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

5. Ces énoncés sont-ils surtout en lien avec la puissance commerciale d’Athènes, avec sa puissance militaire ou avec sa richesse et son prestige ? Coche la colonne appropriée. Puissance commerciale

Puissance militaire

Richesse et prestige

a) Présence d’un port de mer à Athènes. b) Victoires contre les Perses. c) Direction de la Ligue de Délos. d) Création de colonies autour de la Méditerranée. e) Développement du commerce maritime.

6.

À L’ÉPREUVE ! Hérodote est un historien grec. Il a écrit plusieurs ouvrages dans lesquels il décrit ses voyages. Lis cet extrait d’un texte écrit par Hérodote au Ve siècle av. J.-C. Puis, réponds aux questions.

Hérodote décrit la réaction des Athéniens à l’invasion perse.

« Nous savons que le Perse a des forces mille fois plus importantes que les nôtres. Cependant, la liberté nous est si chère que nous nous défendrons comme nous pourrons. Il n’y a pas au monde une terre assez extraordinaire par sa richesse et sa beauté, pour que nous consentions à nous ranger du côté du Perse. » Hérodote, L’Enquête, V e siècle av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) De quelles guerres est-il question dans ce texte ?

b) Quel mot explique pourquoi les Athéniens ont voulu repousser l’invasion des Perses ? Souligne-le dans l’extrait.

AIDE TECHNIQUE Pour mieux comprendre ce document, effectue une recherche sur son auteur : Hérodote. Pose-toi les questions suivantes : Qui était-il ? À quelle époque a-t-il vécu ? Consulte l’outil 2, p. 231.

c) Selon ce que tu as appris, qui a remporté ces guerres et au cours de quelles batailles ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

91

2 La société athénienne Citoyen : Personne qui habite une cité ou un pays, et qui détient des droits politiques. Assemblée : Réunion d’un groupe de citoyens dans un but commun.

7

Vers 430 av. J.-C., la cité-État d’Athènes compte entre 215 000 et 300 000 habitants. Même si Athènes est une démocratie, la population est divisée en différents groupes sociaux qui n’ont pas les mêmes droits.

Les citoyens et leur famille Seuls les citoyens ont le droit de participer à la vie politique, c’est-à-dire de prendre part aux assemblées publiques, de voter ou d’occuper une fonction politique. Les citoyens sont les seuls à pouvoir défendre la cité et à posséder des terres.

LA RÉPARTITION DE LA POPULATION D’ATHÈNES VERS 430 AV. J.-C.

Cependant, tous les habitants d’Athènes ne sont pas des citoyens. Pour être citoyen athénien, il faut répondre à certains critères : • être un homme libre ; • être né de père et de mère athéniens (à partir de 451 av. J.-C.) ; • avoir entrepris une formation militaire dès l’âge de 18 ans.

D’après M.-C. Amouretti et F. Ruzé, Le monde grec antique, 1990.

COUP D’OEIL SUR... LES FEMMES DE CITOYENS ATHÉNIENS Les femmes de citoyens et leurs enfants font partie du groupe social des citoyens. Elles sont libres, mais n’ont pas les droits politiques des hommes. Elles sont considérées comme des mineures. Toutefois, elles jouent un rôle essentiel, car elles peuvent transmettre la citoyenneté à leurs enfants. Les femmes vivent surtout dans l’espace privé. En plus d’élever les jeunes enfants, elles sont responsables du budget de la maisonnée et des tâches ménagères. Elles participent aux fêtes religieuses, vont au théâtre, travaillent et vendent des produits au marché. Des femmes lent de la laine (vase grec, vers 450 av. J.-C.)

92

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Espace privé : Lieu où se déroule la vie privée (en Grèce antique, la maison).

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS 8 L’ÉDUCATION DES ENFANTS DE CITOYENS Garçons • À partir de 7 ans, ils apprennent la musique,

la poésie, la lecture, le calcul, la gymnastique. • Vers 15 ans, ils apprennent à pratiquer des

sports comme la course, la lutte et le lancer du javelot, ainsi que l’art du discours et du raisonnement. • À partir de 18 ans, ils commencent leur forma-

tion militaire et leur initiation à la vie publique.

Filles • Jusqu’à 15 ans, elles

apprennent les tâches domestiques, telles que le lage de la laine, et l’éducation des jeunes enfants. • À partir de 15 ans, elles

peuvent se marier.

Éducation : Formation que l’on donne à une personne. Raisonnement : Capacité de comprendre et de présenter des idées. Métèque : Étranger établi à Athènes. Affranchir : Rendre sa liberté à un esclave.

Les métèques et leurs familles Les métèques sont des personnes libres qui se sont établies à Athènes. Ils viennent généralement d’autres cités grecques ou des colonies grecques. Ils n’ont pas le droit de participer à la vie politique de la cité, mais ils sont protégés par certaines lois. Ils doivent compléter une formation militaire et payer une taxe spéciale. Un grand nombre de métèques sont des artisans ou des commerçants, et certains deviennent riches.

Les esclaves Les esclaves sont des personnes non libres. Ce sont souvent des prisonniers de guerre ou des enfants d’esclaves. Soumis à leurs maîtres, ils n’ont aucun droit. Ils effectuent la plupart des tâches manuelles (agriculture, travaux de production, etc.) que les citoyens, occupés par la vie publique, ne peuvent pas effectuer. 9 DES ESCLAVES PROTÉGÉS À Athènes, les esclaves sont protégés par des lois et peuvent être affranchis par leur maître.

« À Athènes, il n’est pas permis de frapper un esclave et l’esclave ne te laissera pas le passage. La raison de cette coutume, je vais te la dire. S’il était permis que l’esclave, le métèque ou l’affranchi soit frappé par l’homme libre, souvent, prenant un Athénien pour un esclave, tu le frapperais. À Athènes, les citoyens ne sont pas mieux habillés que les esclaves et les métèques. » Pseudo-Xénophon, Constitution d’Athènes, V e siècle av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

10 ILLUSTRATION D’UN ESCLAVE D’APRÈS UN VASE GREC

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

93

Activités 1. Observe ce diagramme. Puis, réponds aux questions. a) Écris, sous chaque bande du diagramme, le nom du groupe social dont il est question.

Population (nombre d’habitants)

LA RÉPARTITION DE LA POPULATION ATHÉNIENNE VERS 430 AV. J.-C.

140 000 120 000 100 000 80 000 60 000 40 000 20 000 0

b) Combien de personnes ont des droits politiques ?

2. Quelles sont les conditions pour être citoyen athénien ? Coche les bonnes réponses. Condition

Réponse

a) Posséder une propriété à Athènes. b) Être un homme. c) Être né de parents athéniens. d) Avoir beaucoup d’argent. e) Avoir fait son service militaire.

3. Les habitants d’Athènes n’ont pas tous les mêmes libertés et droits politiques. Pour chacun des groupes sociaux, coche la ou les cases appropriées. Groupe social

Liberté Oui

Droits politiques Non

Oui

Non

Citoyens Femmes et enfants de citoyens Métèques et leurs familles Esclaves

94

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

4. Nomme trois tâches qu’une femme athénienne doit effectuer dans une journée. • ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________

5. Voici trois textes qui décrivent les groupes sociaux d’Athènes. Sous chacun de ces textes, inscris le nom du groupe social dont il est question. (Attention ! Un de ces textes décrit deux groupes sociaux.) « Certains ont la force physique indispensable aux tâches et aux travaux manuels qu’ils doivent accomplir. Les autres ne peuvent pas faire de gros travaux, mais ils consacrent leur temps à la vie politique. »

« Nous avons en eux, je crois, une de nos meilleures sources de revenus, se nourrissant eux-mêmes et ne recevant aucun salaire de l’État, ils payent encore une taxe spéciale. »

Aristote, La Politique, vers 330 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Xénophon, Les Revenus, vers 355 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Groupe(s) :

Groupe(s) :

AIDE TECHNIQUE

« Tu devras rester à la maison; il faudra surveiller ceux qui doivent travailler à la maison, et veiller à ne pas faire en un mois la dépense prévue pour une année. Quand on t’apportera de la laine, il faudra veiller à ce qu’on en fasse des vêtements pour ceux qui en ont besoin. »

Utilise la technique « Interpréter des documents écrits » an de mieux comprendre ces documents. Par exemple, surligne les mots ou les passages qui te donnent de l’information utile.

Xénophon, Économique, 362 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Consulte l’outil 2, p. 231.

Groupe(s) :

6. Indique si les énoncés suivants se rapportent à l’éducation des lles ou des garçons en cochant la colonne appropriée. Énoncé

Filles

Garçons

a) Apprentissage de la musique, de la poésie, de la lecture, du calcul, de la gymnastique à partir de 7 ans. b) Apprentissage des tâches domestiques jusqu’à 15 ans. c) Apprentissage de l’art du discours et du raisonnement à partir de 15 ans. d) Formation militaire à partir de 18 ans.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

95

3 La vie politique à Athènes À Athènes, les citoyens participent à la vie politique de la cité. Pour ce faire, ils se réunissent dans des lieux publics an de prendre des décisions.

La démocratie athénienne Jusqu’au VI e siècle av. J.-C., Athènes a connu plusieurs régimes politiques, par exemple la monarchie et l’oligarchie. Durant ces régimes, la grande majorité des citoyens étaient exclus des prises de décisions qui concernaient la cité. Espace public : Lieu où se déroule la vie politique. Institution : Organisme d’État qui a pour objectif de répondre aux besoins des citoyens et d’admi­ nistrer la société (ex. : parlement, palais de justice, hôpital, école, etc.).

À partir du VI e siècle av. J.-C., un nouveau régime politique est instauré à Athènes. Dans ce régime politique, le pouvoir est coné aux citoyens : c’est la démocratie. Les citoyens athéniens ont tous les mêmes droits. Ils se rassemblent à différents endroits de l’espace public et prennent des décisions communes pour administrer la cité. Les citoyens votent les décisions à main levée. Ainsi, ils participent directement à la vie politique de la cité. De plus, ils désignent les personnes qui occupent des fonctions ofcielles dans les institutions publiques. C’est le cas, par exemple, des juges qui siègent au tribunal de la cité, l’Héliée (voir le schéma ci-dessous). En plus de l’Héliée, plusieurs autres institutions démocratiques permettent de gérer la cité-État d’Athènes.

11 LES INSTITUTIONS DÉMOCRATIQUES À ATHÈNES

BOULÉ

STRATÈGES

ARCHONTES

HÉLIÉE

Composition : 500 membres, tirés au sort parmi les citoyens de plus de 30 ans, qui siègent et exercent le pouvoir par groupes de 50 durant 1/10e de l’année. Rôles : Administrent la cité et préparent des projets de loi pour les faire voter à l’Ecclésia.

Composition : 10 stratèges Rôles : Commandent l’armée et font appliquer les lois. Ont beaucoup d’inuence sur la politique athénienne. Rendent des comptes à la Boulé et à l’Ecclésia.

Composition : 10 archontes Rôles : Siègent au tribunal. Décident des interdictions religieuses. Président les tribunaux et les cérémonies religieuses. Voient à la protection des orphelins et des métèques.

Composition : Tribunal de 6000 citoyens de plus de 30 ans, tirés au sort pour un an. Rôles : Rend la justice pour des causes qui concernent l’ensemble de la population de la cité.

Tire au sort

Élit

Tire au sort

Tire au sort

ECCLÉSIA Composition : Assemblée des citoyens de plus de 20 ans (environ 40 000). Rôles : Prend toutes les décisions (lois, élections, guerre et paix). Décide d’accorder ou de retirer la citoyenneté.

96

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS 12 LES LIEUX PUBLICS D’ATHÈNES Plusieurs lieux publics permettent aux citoyens de se rassembler.

L’Agora est située au centre de la cité. En plus d’être un marché public, les membres de la Boulé, de l’Héliée et les stratèges s’y réunissent pour débattre de sujets et administrer la cité.

La colline de la Pnyx est le lieu de rassemblement de l’Ecclésia.

L’Acropole est une forteresse où se trouvent plusieurs temples, dont le temple du Parthénon, construit en l’honneur de la déesse Athéna, protectrice de la cité d’Athènes. On y organise les panathénées qui sont des fêtes religieuses.

COUP D’OEIL SUR... PÉRICLÈS, UN CÉLÈBRE STRATÈGE Périclès (vers 495 à 429 av. J.-C.) joue un rôle politique central à Athènes pendant plus de 30 ans. Réélu 14 fois stratège, il met en place des réformes démocratiques. Par exemple, il accorde une somme d’argent, le misthos, aux citoyens qui remplissent une fonction ofcielle. Il entreprend aussi des grands travaux qui donnent du prestige à Athènes. La contribution de Périclès à la gloire d’Athènes est si importante qu’on nomme la période où il a vécu le « siècle de Périclès ».

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

97

13 DES OBJETS POUR VOTER Les citoyens qui participent à la vie politique se servent d’objets pour faire connaître leur opinion. Un de ces objets, l’ostr acon, est un morceau de terre cuite utilisé par les membres de l’Ecclésia pour voter l’ostracisme. L’ostracisme est la mise à l’écart , pendant une période de 10 ans, d’un citoyen jugé indésirable. D’autres jetons sont utilisés à l’Héliée pour voter l’acquittemen t (jeton à tige pleine) ou la condamnation (jeton à tige creuse) d’une personne.

Ostracon

Jetons

Les limites de la démocratie athénienne La démocratie athénienne permet aux citoyens de participer aux décisions politiques. Cependant, elle comporte des limites : • Ce ne sont pas tous les habitants de la cité qui sont citoyens. Ils ne peuvent donc pas tous prendre part à la vie politique. • Ce ne sont pas tous les citoyens qui participent à tous les débats de l’Ecclésia. Les plus riches ont plus de temps pour y prendre part. Les moins riches doivent s’occuper de leurs terres et sont moins bien préparés aux débats. • Les citoyens qui vivent dans la cité d’Athènes participent plus souvent aux assemblées de l’Ecclésia que ceux qui vivent dans la campagne environnante. Ils sont donc mieux représentés. 14 DES CITOYENS ABSENTS

Plusieurs citoyens ne se présentent pas ou bien arrivent en retard aux assemblées de l’Ecclésia. Le poète grec Aristophane (vers 450-385 av. J.-C.) a écrit une pièce de théâtre dans laquelle il se moque de ce faible taux de participation à la démocratie.

« C’est jour d’assemblée et la Pnyx est encore déserte. On bavarde sur l’Agora. Pour moi qui viens toujours le premier à l’assemblée, je m’assois, et là, tout seul, je soupire, je bâille, je m’étire. Je ne sais que faire, je trace des dessins. » Aristophane, Les Acharniens, vers 425 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

98

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1.

À L’ÉPREUVE ! Observe le document suivant où est illustré un important espace public d’Athènes. Puis, réponds aux questions.

a) Quel est cet espace public ?

b) Quel indice t’a permis de l’identier ?

c) Quelle autre fonction a-t-il ?

2. Quelle institution doit gérer chacune des situations suivantes ? Situation

Institution

a) Un citoyen est jugé parce qu’il a commis un meurtre. b) On doit décider de la façon dont la otte militaire devra riposter à une attaque ennemie. c) Athènes veut déclarer la guerre à une cité ennemie. d) On doit organiser des panathénées. e) On doit proposer une loi aux citoyens pour augmenter le budget de la cité.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

99

3. Réponds aux questions suivantes qui portent sur une importante institution démocratique athénienne.

a) Quel personnage historique a été stratège de la cité d’Athènes à 14 reprises ?

b) Quel honneur cela lui mérite-t-il encore aujourd’hui ?

c) Indique deux rôles des stratèges à Athènes. • • d) Quelle institution élit les stratèges ?

4. Complète le texte suivant. L’

tire au sort les membres du tribunal

appelé l’

. Ce tribunal se compose de de plus de 30 ans. Il juge des causes

qui concernent

d’Athènes.

5. Explique chacune des limites mentionnées dans le tableau. Les limites de la démocratie athénienne Critères de citoyenneté

100

Participation des citoyens

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Représentation des citoyens

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

4 La culture à Athènes Grâce à ses colonies et au commerce maritime, la civilisation grecque diffuse sa culture autour de la Méditerranée. Les Grecs accordent une grande importance à la religion, à la philosophie, aux sports et aux arts.

La philosophie

Philosophie : Discipline qui vise à comprendre la nature humaine par le raisonnement.

Les philosophes grecs s’intéressent à la place de l’être humain dans l’Univers et dans la société. Pour eux, l’éducation facilite l’exercice de la démocratie. Ils apprennent à leurs élèves à utiliser la logique et le raisonnement pour mieux présenter leurs arguments en public. Ainsi, les futurs citoyens apprennent à maîtriser l’art du débat, ce qui leur sera utile lors des assemblées de l’Ecclésia. Les philosophes grecs les plus célèbres sont Socrate et son élève, Platon, ainsi qu’Aristote.

COUP D’OEIL SUR... LE PHILOSOPHE PLATON Platon (428 à 348 av. J.-C.) est un philosophe né à Athènes. Il s’intéresse surtout à la politique, et il se consacre à l’enseignement et à la rédaction de plusieurs ouvrages. Il retranscrit les idées de son maître, Socrate. Dans ses écrits, Platon s’adresse à un élève pour lui expliquer certaines idées philosophiques. Par exemple, dans La République, il expose son point de vue sur la façon dont la cité devrait être gérée. Selon lui, les plus sages (les philosophes) devraient gouverner la cité.

15 L’HOMME, UN ANIMAL POLITIQUE Le philosophe Aristote (384 à 322 av. J.-C.) essaie de comprendre l’humain. Selon lui, l’humain possède une différence essentielle avec les animaux : la capacité de juger ce qui est bien et juste. Cette capacité lui permet de gérer la cité.

« Il est évident que l’homme est un animal politique, bien plus que n’importe quel animal. Il n’y a qu’une chose qui soit propre aux hommes et les sépare des autres animaux : la compréhension du bien et du mal, du juste et de l’injuste. Parce que les humains comprennent ces notions, ils forment une famille et une cité. » Aristote, La politique, vers 330 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

101

La religion Immortel : Qui ne meurt jamais. Héros : Personnage capable d’exploits extraordinaires.

La religion occupe aussi une place importante dans la vie des Grecs. Des cérémonies religieuses marquent la naissance, le mariage et le décès des citoyens. La religion permet de rassembler tous les citoyens lors de fêtes et de cérémonies religieuses publiques. Les Grecs sont polythéistes, c’est-à-dire qu’ils croient en plusieurs dieux. Selon eux, ces dieux sont immortels et vivent au sommet du mont Olympe, la montagne la plus haute de la Grèce. Ils forment une famille, le Panthéon, avec à sa tête le dieu Zeus. Chaque dieu de l’Olympe a des qualités, des défauts et des fonctions particulières. Par exemple, la déesse Artémis veille sur les jeunes lles avant leur mariage. La mythologie grecque regroupe l’ensemble des mythes (récits fabuleux) de cette civilisation qui mettent en scène les exploits des dieux et des héros. Ces héros sont souvent issus de l’union d’un dieu avec un mortel : on les appelle alors des « demi-dieux ». 16 LES AVENTURES D’ULYSSE (VASE GREC, VERS 480 AV. J.-C.)

Ulysse est un héros grec, créé par le poète Homère dans l’Odyssée. Il aurait vécu au VIII e siècle av. J.-C. Dans le récit de ses aventures, Ulysse traverse de nombreuses épreuves. Sur ce vase, on le voit attaché au mât de son navire pour résister aux chants mortels des sirènes.

17 QUELQUES DIEUX GRECS Athéna est la déesse de la guerre et de la sagesse. Protectrice d’Athènes, elle porte souvent un casque, et tient un bouclier et une lance.

102

Hermès est le dieu du commerce, des voyageurs et des voleurs. Il est aussi le messager des dieux. Il porte souvent un chapeau rond, des sandales ailées et une bourse d’argent.

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Poséidon est le dieu des mers et des tremblements de terre. Poséidon est souvent représenté avec un trident (une fourche à trois dents).

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Comment la culture grecque s’est-elle répandue autour de la Méditerranée ?

2. Qui sont Socrate, Platon et Aristote ? Des prêtres

Des hommes politiques

Des philosophes

3. Comment la philosophie permet-elle de mieux pratiquer la démocratie ?

4. Complète ce schéma à l’aide de la banque de mots. • démocratie

• éducation

• humain

une meilleure connaissance La philosophie

permet

de l’_________________ .

• logique

• raisonnement

Elle se transmet par

Les disciplines enseignées par les philosophes :

l’exercice de la _______________________ .

l’__________________ .

améliorent

- la - le

5. Qu’est-ce que la mythologie grecque ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

103

6. Observe ce schéma. Puis, réponds aux questions. HÉRA Déesse des femmes et du mariage

ZEUS Roi des dieux et dieu de la foudre

POSÉIDON Dieu des mers

HADÈS Dieu des enfers

HESTIA Déesse de la famille et des foyers

DÉMÉTER Déesse de la terre et des moissons

ATHÉNA Déesse de la sagesse et de la guerre HERMÈS Dieu du commerce et des voleurs

APOLLON Dieu du Soleil, de la poésie et de la musique HÉPHAÏSTOS Dieu des forges et du feu

ARTÉMIS Déesse de la chasse, de la jeunesse et de la Lune ARÈS Dieu de la guerre

APHRODITE Déesse de l’amour et de la beauté DIONYSOS Dieu du vin et du théâtre

D’après Edith Hamilton, La mythologie, Marabout Histoire, 1991.

a) Qu’est-ce que ce schéma représente?

b) Imagine que tu es un Athénien et que tu pars à la guerre. À quels dieux ou à quelles déesses fais-tu appel pour ta protection ? Pourquoi ?

7. Pourquoi la religion est-elle importante dans la vie des Grecs ?

8. Lis les énoncés suivants. Identie avec la lettre P ceux qui se rapportent à la philosophie, et avec la lettre R ceux qui se rapportent à la religion. a) Connaissance de l’homme et de son rapport à l’Univers et à la société. b) Volonté de rendre hommage à plusieurs dieux. c) Éduquer pour maîtriser l’art de la logique et du raisonnement. d) Célébration de héros qui réalisent des exploits.

104

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Les Jeux olympiques Le sport tient une place très importante dans la culture grecque. Selon des écrits anciens, il y aurait un gymnase dans chaque cité. Les Jeux olympiques constituent donc un événement majeur pour les Grecs. Ces jeux ont également une dimension religieuse, car ils ont lieu en l’honneur de Zeus. C’est aussi l’occasion pour les Grecs de faire une trêve, c’est-à-dire un arrêt temporaire des combats.

Gymnase : Édice public où se trouvent toutes les installations pour l’éducation physique. Il comprend souvent une école.

À partir de 776 av. J.-C., les Jeux olympiques se tiennent tous les quatre ans à Olympie. Ils réunissent les meilleurs athlètes de chaque cité grecque. Les compétitions olympiques comprennent entre autres la course à pied, le saut en longueur, le lancer du poids, le lancer du javelot, la lutte, l’équitation et la course de chars. Les vainqueurs reçoivent une couronne d’olivier. Cependant, leur vraie récompense est la gloire qui rejaillit sur leur cité.

L’art et l’architecture L’art et l’architecture qui se développent à l’époque de Périclès ont contribué à la gloire d’Athènes. Périclès n’hésite pas à puiser dans le trésor de la ligue de Délos, conservé à Athènes, pour embellir la cité. Il fait construire entre autres le Parthénon sur l’Acropole entre 447 et 438 av. J.-C. Ce temple est un bel exemple de l’excellence des artistes et des architectes athéniens. Décoré de nombreuses sculptures sur toutes ses façades, il est dédié à la déesse Athéna. D’ailleurs, il a longtemps abrité une statue d’Athéna en or et en ivoire de 12 mètres de hauteur.

18 LE LANCER DU DISQUE (COUPE GRECQUE, VERS 510 à 500 AV. J.-C.)

Des coupes et des vases grecs retrouvés par les archéologues sont une bonne source d’information sur les Jeux olympiques. Les principales disciplines olympiques y sont souvent représentées, comme ici le lancer du disque.

19 LE PARTHÉNON, AUJOURD’HUI

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

105

Activités 1. En l’honneur de qui les Grecs se réunissent-ils à Olympie tous les quatre ans ?

2. Observe le document ci-contre. Puis, réponds aux questions. a) Que représente la scène peinte sur ce vase ?

b) Quelle est la véritable récompense des vainqueurs des Jeux olympiques ?

3.

À L’ÉPREUVE ! Lis l’extrait suivant. Puis, réponds aux questions. « [Il] disait aux Athéniens qu’ils n’avaient pas à rendre compte de l’argent à leurs alliés, puisqu’ils faisaient la guerre pour eux. Maintenant que la ville est sufsamment pourvue des choses nécessaires à la guerre, il faut qu’elle emploie ses ressources à des ouvrages [des bâtiments et des œuvres d’art] qui lui vaudront une immortelle renommée. » Plutarque, Les vies parallèles, Ier siècle. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) De quel personnage est-il question dans cet extrait ?

b) Pour chacun des termes soulignés, précise de qui ou de quoi il est question. • Leurs alliés : • La ville : c) Quelle forme a prise « l’immortelle renommée » dont il est question dans le texte ? Appuie-toi sur les réponses que tu as données en a et b et donne un exemple.

106

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs Le régime politique de Sparte Sparte est une cité-État de la Grèce ancienne. Elle est située dans la région du Péloponnèse, dans la plaine de la Laconie. Sparte est une cité-État guerrière : elle entretient des rivalités avec d’autres cités grecques, dont Athènes.

La société Vers 460 av. J.-C., Sparte compte entre 190 000 et 275 000 habitants. Sa population est divisée en trois groupes sociaux : les citoyens, les périèques et les hilotes.

20 LE TERRITOIRE DE SPARTE AU V e SIÈCLE AV. J.-C.

• Les citoyens ou les Égaux : Ce sont les seuls hommes libres à avoir des droits politiques. Pour être citoyen, il faut être propriétaire d’une terre. Les citoyens consacrent la plus grande partie de leur temps à des tâches militaires et prennent leur repas ensemble. • Les périèques : Ce sont des hommes libres sans droits politiques. La plupart sont artisans, commerçants ou agriculteurs. Ils paient un impôt à la cité et servent parfois dans l’armée en temps de guerre. • Les hilotes : Ce sont des hommes non libres. Ils n’ont aucun droit politique. Ils appartiennent à la cité. Ils y effectuent la plupart des travaux manuels et cultivent la terre. Ils assurent la subsistance des habitants de la cité. 21 LA COMPOSITION DE LA POPULATION DE SPARTE

D’après M.-C. Amouretti et F. Ruzé, Le monde grec antique, 1990. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs

107

Les institutions politiques Le régime politique de Sparte est une oligarchie. Ofciellement, deux rois dirigent la cité, mais ils n’ont pas le pouvoir absolu. Le gouvernement de Sparte est entre les mains d’un petit groupe de citoyens qui conseillent les rois. Il existe trois principales institutions politiques à Sparte. 22 LES PRINCIPALES INSTITUTIONS POLITIQUES À SPARTE

GÉROUSIA

ÉPHORES

Composition : Conseil des Anciens, composé des 2 rois et de 28 citoyens âgés de plus de 60 ans, nommés à vie. Rôles : Administre la cité. Prépare les projets de lois et rend la justice.

Composition : 5 magistrats élus pour un an. Rôles : Exécutent les décisions prises par la Gérousia. Veillent au maintien de l’ordre public et au respect des coutumes et de la tradition.

Nomme

Élit

Assemblée des citoyens ou APELLA Composition : Assemblée des citoyens de plus de 30 ans (environ 6000 citoyens). Rôles : Nomme les membres de la Gérousia et élit les Éphores. A peu de pouvoir.

23 STÈLE GRECQUE COMMÉMORANT LA GUERRE DU PÉLOPONNÈSE

Au Ve siècle av. J.-C., les deux cités rivales, Athènes et Sparte, s’affrontent durant la guerre du Péloponnèse (- 431 à - 404). Au terme de ce conit, Sparte nit par dominer la cité d’Athènes et bouleverse la démocratie athénienne.

COUP D’OEIL SUR... LA RÉPUBLIQUE DES LACÉDÉMONIENS Les Spartiates sont aussi appelés les Lacédémoniens. Sparte est une société guerrière. Les jeunes citoyens y reçoivent une longue éducation militaire. De 7 à 30 ans, les jeunes garçons vivent dans des casernes militaires où on leur apprend la vie en commun, les valeurs guerrières et la musique militaire. Les citoyens sont des soldats jusqu’à l’âge de 60 ans. Xénophon, un philosophe athénien, a écrit un ouvrage intitulé La République des Lacédémoniens. Cet ouvrage décrit la vie quotidienne de jeunes Spartiates dans une caserne.

« Au lieu de leur amollir les pieds en les chaussant, il [Lycurgue, un homme politique spartiate] voulut les fortier en les faisant marcher nu-pieds. Il introduisit l’habitude de ne porter qu’un seul vêtement pendant toute l’année, convaincu qu’ils seraient ainsi mieux préparés à supporter le froid et le chaud. Quant à la nourriture, il jugea qu’un régime qui rendait la taille mince était plus favorable au corps qu’un régime qui produit l’embonpoint. » Xénophon, La République des Lacédémoniens, (vers 430 à 355 av. J.-C.). Texte adapté à des ns pédagogiques.

108

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AILLEURS

Activités 1. Sur la carte ci-dessous, situe la cité de Sparte, la cité d’Athènes et la mer Méditerranée. LA PÉNINSULE GRECQUE

2. Quelles sont les principales caractéristiques des groupes sociaux de la société spartiate ? Pour répondre à cette question, remplis le tableau suivant. Groupes sociaux

Liberté Sont libres

Droits politiques

Ne sont pas libres

Ont des droits

N’ont pas de droits

Citoyens ou Égaux Périèques Hilotes

3. Parmi les régimes politiques suivants, lequel est associé à Sparte ? Démocratie

Dictature

Oligarchie

4. Associe les institutions politiques de Sparte avec leurs principales fonctions. 1. Apella

2. Éphores

3. Gérousia

a) Conseil composé, entre autres, de 28 citoyens de plus de 60 ans. Il administre la cité, prépare les projets de loi et rend la justice. b) Assemblée des citoyens qui élit et nomme les membres du gouvernement. c) Magistrats élus pour un an qui appliquent les décisions politiques et veillent au maintien de l’ordre public et au respect des coutumes.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs

109

5. Compare le régime politique de Sparte avec celui d’Athènes. Sparte

Athènes

Régime politique Participation à la vie politique



• Seuls les citoyens ont des



• Tous les citoyens peuvent

droits politiques.

participer à l’administration de la cité.

Institutions



• Ecclésia



• Boulé • Héliée



• Stratèges



• Archontes

6. Lis le document suivant, puis réponds aux questions. « En sa qualité d’éphore, il mit la question aux voix dans l’Assemblée des citoyens. Il leur dit : “Lacédémoniens, que ceux qui estiment que la trêve est rompue et que les Athéniens sont coupables se rangent de ce côté et que ceux qui sont d’un avis contraire se rangent de ce côté-là.” Les Lacédémoniens se levèrent et se séparèrent. Une majorité importante décida que la trêve avait été rompue. » Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, 431 à 411 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) De quelle œuvre provient cet extrait et qui en est l’auteur ?

b) De quel conit est-il question ? c) À quelle époque ce conit a-t-il lieu ? d) Qui oppose-t-il ? e) Quelle est la principale conséquence de ce conit ?

AIDE TECHNIQUE Pour bien analyser un document écrit, renseigne-toi sur le contexte dans lequel il a été écrit. Par exemple, identie les personnages et trouve de l’information sur les événements qui sont décrits. Consulte l’outil 2, p. 231.

110

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui Être citoyen d’une société démocratique La démocratie à Athènes est une nouvelle façon de gouverner. Les sociétés démocratiques actuelles, comme celles du Québec et du Canada, se sont inspirées de cette expérience pour établir les bases de leur régime politique.

24 UNE STATUE DE LA JUSTICE

Les principes de base de la démocratie Voici les principes de base des régimes démocratiques : • L’égalité. Tous les citoyens ont les mêmes droits. • La liberté. Chaque citoyen est libre d’exprimer ses idées, ses croyances et ses opinions. • La justice. Tous les citoyens, ainsi que le gouvernement, doivent respecter les lois. • La majorité. Les décisions doivent être prises par la majorité, mais les droits de la minorité doivent être respectés. • La présence de plusieurs partis politiques. Il peut y avoir plusieurs partis politiques et chacun peut faire connaître ses positions.

1. Associe un des principes ci-dessus avec chacun des énoncés suivants. a) Je désire créer un parti politique an de promouvoir les intérêts des citoyens de ma région :

b) Même le premier ministre doit respecter les lois en vigueur : c) Je veux pratiquer la religion de mon choix : d) J’ai les mêmes droits que d’autres citoyens qui sont plus riches que moi : e) Un candidat dans ma région a remporté les élections, car il a obtenu plus de votes que les autres candidats : f)

William publie une lettre dans les journaux pour contester une décision du gouvernement :

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

111

Les droits et responsabilités des citoyens Une constitution est un document qui dénit les règles et les principes fondamentaux régissant un pays. Elle établit plusieurs institutions gouvernementales et en décrit les pouvoirs. Par exemple, la Constitution canadienne établit que le régime politique du Canada est une démocratie. Les droits des citoyens sont aussi indiqués dans la constitution. Ces droits sont les mêmes pour tous les citoyens. De ces droits découlent des responsabilités. Ces droits et ces responsabilités assurent le bon fonctionnement de la société. 25 QUELQUES DROITS ET RESPONSABILITÉS DES CITOYENS Droits

Responsabilités

• Droit à l’égalité.

• Respect des lois.

• Liberté d’expression, de conscience, de religion,

• Respect des droits des autres citoyens et des

de pensée et de croyance. • Liberté de réunion et d’association, à condition de respecter la paix. • Droit de ne pas être emprisonné sans raison. • Droit de voter aux élections.

minorités. • Participation à la vie démocratique en votant aux

élections, en s’exprimant lors de débats publics ou en étant membre d’un jury. • Protection du patrimoine et de l’environnement.

Citoyenneté et Immigration Canada, Les droits et les responsabilités liés à la citoyenneté, [en ligne], 2014. Texte adapté à des ns pédagogiques.

2. Observe ce document. Puis, réponds aux questions. a) Que fait ce citoyen ?

b) Exerce-t-il un droit ou une responsabilité ? Explique ta réponse.

3. Lis ces énoncés. Pour chacun, précise s’il s’agit d’un droit ou d’une responsabilité, ou des deux, en cochant la ou les colonnes appropriées. Énoncé

Droit

Responsabilité

a) J’exprime mon opinion lors d’une tribune téléphonique. b) Je respecte les consignes du code de la sécurité routière. c) Je mets les matières recyclables dans un bac de recyclage. d) Je vais au bureau de scrutin pour exercer mon droit de vote.

112

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AUJOURD’HUI

La participation citoyenne Dans une démocratie comme celle d’Athènes, les citoyens participent eux-mêmes aux décisions politiques. Aujourd’hui, les citoyens élisent des personnes qui les représentent au gouvernement. An que les citoyens votent de façon éclairée, les médias jouent un rôle d’intermédiaire entre les représentants et les citoyens. Par exemple, la télévision diffuse des débats entre les candidats an qu’ils expliquent leur position. Ainsi, plus les citoyens ont accès à l’information, plus ils ont la possibilité de prendre part au débat public.

26 LA CHAMBRE DES COMMUNES, À OTTAWA

4. a) De quelle façon les citoyens peuvent-ils s’informer sur les questions politiques ?

b) Quel est le rôle des médias en politique ?

c) Comment le citoyen peut-il participer aux débats publics aujourd’hui ?

5. Observe le diagramme ci-contre.

TAUX DE PARTICIPATION AUX ÉLECTIONS FÉDÉRALES EN 2011

b) Nomme une conséquence de cette situation sur la démocratie.

Taux de participation (en pourcentage)

a) Que remarques-tu lorsque tu compares les deux bandes dans ce diagramme ?

100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0

61,1 % 38,8 %

Jeunes 18-24 ans

Moyenne nationale

D’après Élections Canada, [en ligne], 2014.

AIDE TECHNIQUE Utilise la technique « Interpréter et créer des diagrammes » an de dégager la tendance des données présentées dans le diagramme. Consulte l’outil 7, p. 242.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

113

Synthèse 1. Une cité-État puissante Remplis le tableau suivant an d’expliquer pourquoi Athènes en vient à dominer les autres citésÉtats. Pour chacun des thèmes mentionnés, indique un avantage d’Athènes sur les autres cités. Thème

Description

Commerce

Armée

Prestige

Richesse

2. Les principes de la démocratie athénienne Lis cet extrait. Puis, réponds aux questions.

« Notre constitution politique n’a rien à envier aux lois qui régissent nos voisins. Notre régime a pris le nom de démocratie. L’Égalité est assurée à tous par les lois ; mais en ce qui concerne la participation à la vie publique, chacun obtient la considération en raison de son groupe social. » Discours attribué à Périclès, dans Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, 431 à 411 av. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Souligne le mot qui décrit le régime politique d’Athènes. b) Surligne le passage qui décrit le principe de base de ce régime politique. c) Selon ce document, qu’est-ce qui fait qu’une personne peut participer à la vie publique, c’est-à-dire être membre d’une institution politique ?

114

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

3. La culture grecque Lis la citation suivante. « L’homme a naturellement la passion de connaître. » Aristote, Métaphysique, IV e siècle av. J.-C.

a) Selon toi, comment cette citation peut-elle être associée au concept d'éducation?

b) En te basant sur ce que tu as appris sur les philosophes grecs, explique le lien entre l’éducation et la démocratie.

4. Retour sur la démocratie Pour conclure, réponds à la question de la page 83, au début du chapitre, à l’aide des sous-questions suivantes.

Consulte l’outil 1, p. 230.

Quelles sont les caractéristiques et les limites de la démocratie athénienne ? a) En quelques mots, explique le fonctionnement du régime démocratique athénien. Utilise les concepts suivants dans ton explication et surligne-les. • cité-État

• citoyens

• espace public

• institutions

• pouvoir

b) Quelles sont les limites de la démocratie athénienne ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Synthèse

115

À l’épreuve ! Prends connaissance des documents suivants. Puis, réponds aux questions de la page 117. DOCUMENT 1

« On n’est pas citoyen simplement par le fait d’être domicilié dans une cité. Les métèques et les esclaves y ont aussi un domicile. […] dans la mesure où quelqu’un a le droit de participer au Conseil [la Boulé] et de siéger dans les tribunaux, nous lui donnons le nom de de la cité à laquelle il appartient et nous appelons la réunion des hommes de ce genre. » Aristote, La politique, vers 330 av. J.-C.

DOCUMENT 2

Les institutions démocratiques à Athènes

BOULÉ

STRATÈGES

ARCHONTES

HÉLIÉE

Composition : 500 membres, tirés au sort parmi les citoyens de plus de 30 ans, qui siègent et exercent le pouvoir par groupes de 50 durant 1/10e de l’année. Rôles : Administrent la cité et préparent des projets de loi pour les faire voter à l’Ecclésia.

Composition : 10 stratèges Rôles : Commandent l’armée et font appliquer les lois. Ont beaucoup d’inuence sur la politique athénienne. Rendent des comptes à la Boulé et à l’Ecclésia.

Composition : 10 archontes Rôles : Siègent au tribunal. Décident des interdictions religieuses. Président les tribunaux et les cérémonies religieuses. Voient à la protection des orphelins et des métèques.

Composition : Tribunal de 6000 citoyens de plus de 30 ans, tirés au sort pour un an. Rôles : Rend la justice pour des causes qui concernent l’ensemble de la population de la cité.

Tire au sort

Élit

Tire au sort

Tire au sort

ECCLÉSIA

Composition : Assemblée des citoyens de plus de 20 ans (environ 40 000). Rôles : Prend toutes les décisions (lois, élections, guerre et paix). Décide d’accorder ou de retirer la citoyenneté. DOCUMENT 3

DOCUMENT 4

La proportion de citoyens sur l’ensemble de la population d’Athènes

116

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

1. Lis le document 1. a) Selon Aristote, suft-il d’habiter le territoire de la cité pour être citoyen ?

b) Qu’est-ce que la cité selon Aristote ?

2. Observe le document 2. Puis, complète le schéma qui porte sur la justice à Athènes. Institution qui prépare les projets de loi

Institution qui vote les lois

Institution qui fait appliquer les lois

Institution qui rend la justice

3. Observe le document 3. Quelle limite à la démocratie athénienne ce document illustre-t-il ? Explique ta réponse.

4. Observe le document 4. a) Quel lieu public d’Athènes est représenté sur cette reconstitution ?

b) Quelle est la fonction de ce lieu ? Coche la bonne réponse. Marché public Forteresse à caractère religieux Lieu de rassemblement de l’Ecclésia c) Nomme un édice célèbre visible sur cette reconstitution.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

À l’épreuve !

117

CHAPITRE

4

CONCEPTS État

La romanisation

Citoyen Culture Droit Empire Infrastructure Institution Peuple Territoire

118

LA CITÉ DE ROME est fondée en 753 av. J.-C. Durant les siècles qui suivent, Rome commence son expansion et fait plusieurs conquêtes territoriales. Au IIe siècle, le territoire de l’Empire romain est devenu immense et la cité de Rome est majestueuse.

Au l des siècles, des États ont exercé une inuence sur les populations des territoires qu’ils avaient conquis. Aujourd’hui, des États exercent leur inuence sur d’autres États ou territoires par divers moyens : les relations politiques, la force militaire et la diffusion de la culture. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, le président américain, Barack Obama, et le secrétaire général de l’ONU (Organisation des Nations Unies), Ban Ki-moon, en 2015, en Turquie

Au IIe siècle, les Romains ont conquis plusieurs territoires. Ils diffusent alors leur culture dans les territoires conquis et ils y implantent leurs institutions.

Les ruines du Forum romain et le Colisée

Un aqueduc romain en France

DANS CE CHAPITRE

SOMMAIRE

• Tu répondras à la question suivante :

LE CONTEXTE L’influence d’un empire

Quel est le rôle de l’État dans la romanisation de l’Empire ? • Tu utiliseras l’outil 6, Interpréter et créer des tableaux

dans l’Antiquité               120

LES FAITS 1 2 3 4

La formation de l’Empire romain    124 La civilisation romaine                 128 La romanisation des territoires conquis                                         135 Le déclin et la fin de l’Empire romain                                           144

AILLEURS L’organisation de l’empire Han                   145

AUJOURD’HUI Le citoyen et les institutions publiques    149

SYNTHÈSE                                           152 À L’ÉPREUVE !                                       154 119

Le contexte Infrastructure : Ensemble des installations et des équipements (routes, aqueducs) d’un pays ou d’une région. État : Gouvernement qui exerce un pouvoir sur un territoire. Culture : Ensemble des caractéristiques artistiques et intellectuelles d’une civilisation. Romanisation : Diffusion de la culture et implantation des institutions romaines dans les territoires conquis par Rome. Peuple : Groupe de personnes qui partagent une culture, une religion ou une langue.

L’influence d’un empire dans l’Antiquité Au IIe siècle, la cité de Rome est à la tête d’un immense empire. Les Romains ont conquis un vaste territoire qui couvre toute la région de la mer Méditerranée et s’étend même au-delà. L’Empire romain a une administration bien organisée, une armée puissante et des infrastructures, en particulier le réseau routier, très efcaces. Grâce à ces atouts, l’État romain implante ses institutions et favorise la diffusion de la culture dans tous les territoires conquis. C’est ce qu’on appelle la romanisation. Cependant, Rome traite les peuples vaincus avec respect et leur permet de maintenir leurs coutumes, à la condition qu’elles ne menacent pas l’Empire. En 395, l’immense Empire romain est divisé en deux régions : l’Occident (ouest) et l’Orient (est). L’Empire romain d’Occident est envahi par des peuples étrangers et prend n en 476. L’Empire romain d’Orient se maintient jusqu’au XV e siècle. Environ à la même époque, un autre vaste empire s’impose en Asie : il s’agit de l’Empire chinois des Han. Comme l’Empire romain, l’Empire chinois des Han domine un grand territoire et exerce une inuence sur tous les peuples qui l’habitent.

1 LES PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DU CHAPITRE -146 Prise et destruction de Carthage, la rivale de Rome en Afrique du Nord

-509 Début de la République -753 Fondation de Rome – 3500 –800

–700

–600

–500

–400

MONARCHIE

–300

–200

–100

RÉPUBLIQUE

ANTIQUITÉ

-206 Fondation de l’empire Han

120

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

2 L’EMPIRE ROMAIN ET L’EMPIRE HAN AU II e SIÈCLE

-58 à -51 Guerre des Gaules -27 Prise de pouvoir par Auguste et fondation de l’Empire romain

395 Division de l’Empire romain en deux régions : Occident et Orient

-27 à 14 Règne de l’empereur Auguste 117 à 138 Règne de l’empereur Hadrien

476 Fin de l’Empire romain d’Occident

IIe siècle Période d’expansion maximale de l’Empire romain –100

Naissance de J.-C.

100

200

300

400

500

EMPIRE ROMAIN

ANTIQUITÉ

MOYEN ÂGE

EMPIRE HAN

220 Fin de l’empire Han

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

121

Activités Qui ? et Quoi ? 1. À l’aide de la dénition des mots « empire » et « État », explique ce qu’est l’Empire romain. __________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________

2. Coche les énoncés qui se rapportent au concept de romanisation. a) La romanisation touche les territoires conquis. b) La culture romaine se diffuse dans tout l’Empire romain. c) Tous les peuples veulent s’installer à Rome. d) Les infrastructures romaines favorisent la romanisation.

3. Rome force les peuples conquis à abandonner leur culture. Vrai ou faux ? Explique ta réponse.

Où ? 4. Observe la carte 2 à la page 121. Consulte aussi la carte du monde à la page 254.

Consulte l’outil 5, p. 238.

a) Quelles régions du monde sont dominées par l’Empire romain au II e siècle ? • ____________________________________________________________________________ • ____________________________________________________________________________ • ____________________________________________________________________________ b) Dans quel pays actuel la ville de Rome se trouve-t-elle ?

c) Quelle étendue d’eau importante l’Empire romain domine-t-il ?

d) Dans quelle région du monde l’Empire chinois des Han s’étend-il ?

122

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LE CONTEXTE

Quand ? 5. Observe le repère de temps aux pages 120 et 121. a) Au cours de quelle période historique se situe le chapitre à l’étude ?

b) Donne la date de la fondation de l’Empire romain et la date de la n de sa partie occidentale. Combien d’années s’écoulent entre ces deux événements ?

c) Quand l’Empire romain atteint-il sa pleine expansion ?

d) Indique la durée de l’empire des Han.

Comment ? 6. a) Identie les caractéristiques de l’Empire romain qui sont illustrées ci-dessous.

b) Quel est l’autre atout de l’Empire romain ?

c) Comment ces éléments ont-ils contribué à la romanisation de l’Empire ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

123

Les faits 1 La formation de l’Empire romain À sa fondation, au VIIIe siècle av. J.-C., Rome est un regroupement de villages agricoles. Au IIe siècle apr. J.-C., elle est devenue la capitale d’un empire puissant.

La fondation de Rome La cité de Rome est fondée en 753 av. J.-C. La position géographique de cette cité présente des avantages. D’une part, la présence du euve Tibre permet aux habitants de s’approvisionner en eau et facilite le transport de marchandises. D’autre part, les sept collines qui entourent la cité assurent sa protection.

Les conquêtes territoriales L’Empire romain se bâtit sur plusieurs siècles. Dans un premier temps, Rome étend sa domination sur la péninsule italienne. En 146 av. J.-C., elle parvient à vaincre sa grande rivale en Afrique du Nord, la cité de Carthage.

3 LES RUINES DE CARTHAGE DANS LA TUNISIE ACTUELLE

Entre le IIe siècle av. J.-C. et le début du IIe siècle apr. J.-C., les Romains deviennent maîtres de tous les territoires qui entourent la Méditerranée. Ils étendent même leurs conquêtes au-delà. La Grèce est conquise dès le IIe siècle av. J.-C. En 51 av. J.-C., Jules César conquiert la Gaule, un territoire qui avait longtemps résisté à l’armée romaine. Au IIe siècle apr. J.-C., l’Empire romain est à son apogée : il a atteint sa pleine expansion territoriale.

COUP D’OEIL SUR... LA FONDATION DE ROME Une légende romaine raconte que deux jumeaux, Romulus et Remus, seraient à l’origine de la fondation de Rome. Fils du dieu Mars, ils auraient été abandonnés à leur naissance sur les rives du Tibre, puis nourris par une louve. Devenus adultes, ils auraient décidé de fonder une ville près de l’endroit où la louve les avait recueillis. Au cours d’une dispute, Romulus aurait tué son frère, Remus. Romulus aurait alors fondé la ville de Rome et pris le pouvoir en tant que premier roi de la cité.

124

Chapitre 4 La romanisation

Sculpture de la louve datant du XIII e siècle. Les jumeaux Romulus et Remus ont été ajoutés au XVIe siècle.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

4 L’EXPANSION DE ROME, DE SA FONDATION AU IIe SIÈCLE

COUP D’OEIL SUR... JULES CÉSAR ET AUGUSTE Jules César (100 à 44 av. J.-C.) est un général et un homme d’État romain. De 58 à 51 av. J.-C., il mène une guerre de conquête en Gaule. De retour à Rome avec son armée, il sort vainqueur d’une guerre civile et se fait nommer dictateur à vie de Rome en 44 av. J.-C. Ses ennemis l’assassinent quelques mois plus tard. C’est son ls adoptif, Octave, qui devient le premier empereur de Rome en 27 av. J.-C. Octave reçoit alors le titre d’Auguste et cumule tous les pouvoirs.

Jules César

Dictateur : À Rome, homme politique qui a tous les pouvoirs, généralement pendant une période limitée. Auguste : Titre d’honneur qui signie « élu des dieux ».

L’organisation politique Au moment où son territoire est le plus étendu, au IIe siècle, Rome est un empire. Toutefois, Rome a connu deux autres formes de gouvernement auparavant.

République : État gouverné par des institutions qui représentent le peuple.

5 LES TROIS FORMES DE GOUVERNEMENT DANS L’HISTOIRE DE ROME Forme de gouvernement

Période

Qui exerce le pouvoir ?

Monarchie

De 753 à 509 av. J.-C.

Le roi

République

De 509 à 27 av. J.-C.

Plusieurs institutions, dont des assemblées du peuple et des magistrats (administrateurs) élus

Empire

De 27 av. J.-C. à 476 apr. J.-C. L’empereur

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

125

Activités 1. Nomme deux avantages de la situation géographique de Rome. • ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________

2. Indique le nom des territoires décrits dans chacun des énoncés suivants. a) Rivale de Rome, vaincue en 146 av. J.-C. :

b) Première région conquise par Rome : c) Région conquise par Jules César au milieu du Ier siècle av. J.-C. :

3.

À L’ÉPREUVE ! Sur la carte, inscris les éléments demandés. a) Le nom des villes suivantes : Rome, Athènes et Carthage. b) Le nom des territoires conquis qui correspondent aux descriptions ci-dessous. • Celui qui se situe le plus au nord de l’Empire. • Celui qui se situe le plus au sud de l’Empire. • Celui qui se situe le plus à l’est de l’Empire. • Celui qui se situe le plus à l’ouest de l’Empire. L’EMPIRE ROMAIN AU II e SIÈCLE

126

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

4. Ce repère de temps porte sur l’évolution de l’organisation politique de Rome. Complète-le. a) Écris dans la case le nom de l’événement qui a eu lieu en 27 av. J.-C. b) Les trois périodes colorées correspondent aux trois formes de gouvernement que Rome a connues. Inscris le nom de chaque forme de gouvernement au bon endroit.

– 753 – 800

– 509 – 600

476 – 400

– 200

1

200

400

5. Quelle est la forme de gouvernement à Rome au IIe siècle apr. J.-C. ? 6.

À L’ÉPREUVE ! Lis cet extrait. Puis, réponds aux questions.

Tacite (vers 55 à vers 120) est un historien romain dont les deux ouvrages les plus connus sont les Annales et les Histoires. Dans l’extrait qui suit, Tacite raconte le début de l’Empire romain.

« Après avoir gagné l’armée par ses largesses, le peuple par ses distributions de vivres, tout le monde par la douceur de la paix, peu à peu, le voici qui monte et attire à lui l’autorité du Sénat, des magistrats, des lois (c’est-à-dire de tous les pouvoirs du gouvernement de la République), sans que personne ne lui résiste. » Tacite, Annales, 110. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Qui est le personnage dont parle Tacite ? Pour t’aider à répondre, consulte la rubrique « Coup d’œil sur » à la page 125.

b) Comment ce personnage gagne-t-il l’appui du peuple ?

c) Ce personnage attire à lui tous les pouvoirs. Souligne le passage qui énumère les pouvoirs dont il est question.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

127

2 La civilisation romaine Droit : Dans un État, ensemble des lois que les citoyens doivent respecter.

Durant l’Empire, la civilisation romaine se caractérise par un État centré sur l’empereur et une organisation sociale très hiérarchisée. Au cours de cette période, la notion de droit évolue beaucoup. De plus, la ville de Rome devient une capitale somptueuse.

Les institutions de l’État L’empereur est le personnage central de l’État romain. Il cumule tous les pouvoirs : politique, législatif et judiciaire (les lois et la justice), militaire et religieux. L’empereur fait l’objet d’un culte. Dans tout l’Empire, des statues, des monuments et des temples sont érigés pour l’honorer. Aussi, il est représenté sur les pièces de monnaie et des fêtes sont organisées en son honneur. À la mort d’un empereur, il arrive que le Sénat décide de le diviniser, c’est-à-dire d’en faire un dieu. 6 L’EMPEREUR AUGUSTE

Certaines des institutions qui existaient sous la république (par exemple les assemblées du peuple) existent toujours sous l’Empire. Toutefois, comme l’empereur cumule tous les pouvoirs, celui de ces institutions est limité. De plus, de nouvelles institutions sont créées.

7 LES INSTITUTIONS DE L’ÉTAT ROMAIN AU II e SIÈCLE

LE SÉNAT Composition : Anciens magistrats nommés par l’empereur. Rôles : Donner des avis à l’empereur et conrmer ses décisions. Administrer les nances de la ville de Rome. Conrmer la succession de l’empereur.

LES MAGISTRATURES Composition : Administrateurs de l’État. Leur candidature est choisie et soumise au Sénat par l’empereur. Rôle : S’occuper des nances, de la justice, de l’armée et de la ville de Rome.

128

Chapitre 4 La romanisation

L’EMPEREUR Détient tous les pouvoirs : Nommer les hauts fonctionnaires. Diriger l’administration. Faire les lois et rendre la justice. Diriger l’armée. Contrôler la vie religieuse.

LE CONSEIL IMPÉRIAL Composition : Conseillers (amis et membres de la famille) de l’empereur. Rôle : Assister l’empereur dans ses décisions.

LES COMICES Composition : Assemblées regroupant les représentants du peuple. Rôle : Proposer les candidatures de magistrats. Les nominations sont ensuite conrmées par l’empereur, puis soumises au Sénat.

LES OFFICES PALATINS Composition : Ministères regroupant les fonctionnaires. Rôle : Effectuer des tâches administratives.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Les citoyens dans la société romaine La société romaine durant l’Empire se compose de plusieurs groupes sociaux. Les droits et le statut des membres de ces groupes sociaux sont différents. Tous les individus ne sont donc pas égaux. Les droits politiques et le statut de personne libre ne sont pas accordés à tous.

Droits : Avantages et libertés accordés aux individus dans une société.

Les pérégrins sont des personnes libres, originaires des territoires conquis. À partir de 212, ils peuvent obtenir la citoyenneté romaine. Les affranchis sont d’anciens esclaves qui ont obtenu leur liberté. Les esclaves sont des personnes non libres. Ce sont des descendants d’esclaves ou des prisonniers de guerre. Ils travaillent sans salaire dans tous les secteurs. Ils sont domestiques, aide-artisans et paysans.

Citoyens

Les plébéiens sont des artisans, des commerçants et des paysans.

Empereur Patriciens

Plébéiens Étrangers (ou pérégrins) Non-citoyens

Les patriciens sont les membres des plus riches familles de Rome. Ils peuvent devenir sénateurs, magistrats ou fonctionnaires.

Personnes libres

8 LES GROUPES SOCIAUX SOUS L’EMPIRE ROMAIN

Affranchis

Esclaves

Au début de l’Empire, seuls les ls de citoyens peuvent devenir euxmêmes citoyens et avoir des droits politiques. Puis, avec le temps, tous les hommes libres peuvent devenir citoyens romains. ll existe plusieurs moyens pour un homme libre de devenir citoyen. En voici quelques-uns. • Faire une demande à l’empereur, en présentant un dossier prouvant sa délité à Rome et le fait d’avoir adopté la culture romaine. • Avoir servi dans l’armée durant 25 ans. • Faire partie d’une cité qui a appuyé Rome durant une guerre et dont tous les habitants ont obtenu la citoyenneté. Même si la citoyenneté devient plus accessible, le pouvoir politique des citoyens est restreint. En effet, le pouvoir politique se concentre entre les mains de l’empereur.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

129

Devenir citoyen romain est considéré comme un honneur. Or, le statut de citoyen vient avec des droits, mais aussi avec des obligations. Un citoyen a le droit de voter et peut devenir magistrat. Il peut intenter un procès et être jugé devant un tribunal si on l’accuse. Il a le droit de posséder des terres. Il peut également épouser une lle de citoyen. Ses devoirs sont de participer aux recensements, de servir dans l’armée et de payer des impôts.

Le droit romain

9 UNE FRESQUE REPRÉSENTANT DES FEMMES ROMAINES (Ier SIÈCLE)

Les femmes romaines ne peuvent pas obtenir la citoyenneté. Elles n’ont donc aucun droit politique. Elles sont considérées comme des mineures sous l’autorité d’un homme : leur père, ou leur époux lorsqu’elles sont mariées. Cependant, elles ont une certaine liberté : elles peuvent sortir seules et fréquenter les commerces, ce qui leur permet d’assurer le fonctionnement de la maison, dont elles ont la charge. Elles participent à la vie sociale et culturelle : par exemple, elles assistent à des banquets ou vont au théâtre.

Recensement : Dénombrement des habitants d’un pays.

Jusqu’au milieu du V e siècle av. J.-C., la loi n’est pas appliquée de la même façon pour tous les Romains. En général, les jugements des magistrats favorisent les patriciens, ce qui mécontente les plébéiens. Vers 450 av. J.-C., un premier code de lois romain, la Loi des Douze Tables, xe les lois et les fait connaître à tous. Tous les citoyens romains deviennent égaux devant la loi. Dorénavant, tous les jugements doivent être rendus selon les mêmes principes de loi. Cela ne règle toutefois pas les inégalités sociales.

Au IIe siècle, les lois romaines sont devenues très nombreuses. Cela les rend difciles à connaître et à appliquer de la même façon pour tous les habitants de l’Empire. En 131, l’empereur Hadrien publie l’Édit perpétuel. Ce document regroupe toutes les lois romaines. À partir de cette date, les mêmes lois sont appliquées partout dans l’Empire et seul l’empereur a le pouvoir de changer ces lois. Cependant, une loi locale peut être conservée dans une province si elle ne contredit pas une loi romaine et si elle ne va pas à l’encontre de l’autorité romaine. Certains principes du droit romain ont inuencé les systèmes juridiques de plusieurs sociétés d’aujourd’hui. Voici des exemples. • Une personne accusée est considérée comme innocente jusqu’à la preuve de sa culpabilité. • Toute personne accusée a le droit de se défendre devant un juge. • Un jugement doit s’appuyer sur des preuves. • La personne qui accuse ou qui se plaint (le plaignant) doit prouver qu’elle a raison de se plaindre ou d’accuser une autre personne (l’accusé). • Ce sont seulement les faits (les actes ou les événements) qui permettent de juger de l’importance d’un crime ou d’une infraction. • Personne ne peut être puni pour ce qu’il pense.

130

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

La Rome impériale Au IIe siècle, la ville de Rome compte plus d’un million d’habitants. Rome est un centre politique, culturel et religieux. Les édices majestueux de la cité en sont la preuve. Ces édices remplissent différentes fonctions. Rome est un modèle pour les autres villes de l’Empire. 10 LA FONCTION DE CERTAINS LIEUX ET ÉDIFICES ROMAINS Fonction

Exemples

Forum : Place publique où les Romains discutent de politique et font du commerce.

Politique

Le Forum, le Palais impérial

Service public

L’aqueduc, les thermes de Trajan

Divertissement

Le Colisée, le Cirque Maximus

Religion

Le Panthéon, le temple de Vénus et de Rome

Aqueduc : Canal qui sert à conduire l’eau d’un lieu à un autre.

11 UNE MAQUETTE DE ROME

1

8

6

5

4 7

3

2

1. 2. 3. 4.

Le Forum Le Cirque Maximus L’aqueduc Le Palais impérial

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

5. 6. 7. 8.

Le temple de Vénus et de Rome Les thermes de Trajan (bains publics) Le Colisée (amphithéâtre pour les combats de gladiateurs) Le Panthéon (temple des dieux romains)

Les faits

131

Activités 1. Qui détient tous les pouvoirs sous l’Empire romain ? ____________________________________________

2. Nomme deux exemples du culte impérial. • ______________________________________________________ ______________________________________________________ ______________________________________________________ • ______________________________________________________ ______________________________________________________ ______________________________________________________

3. Les énoncés de ce tableau présentent certains pouvoirs de l’empereur. Pour chacun, inscris dans la colonne de droite s’il s’agit d’un pouvoir politique, militaire, législatif et judiciaire, ou religieux.

Une statue de l’empereur Auguste (63 av. J.-C. à 14 apr. J.-C.)

Pouvoir

Énoncé a) L’empereur est à la tête de l’armée. b) L’empereur énonce de nouvelles lois. c) L’empereur nomme les gouverneurs qui administrent les provinces. d) L’empereur approuve le calendrier des fêtes religieuses.

4. Observe le schéma. a) Souligne d’un trait l’institution formée par les conseillers proches de l’empereur. b) Souligne de deux traits l’institution qui correspond aux ministères dans l’Empire romain. c) Souligne d’un trait pointillé l’institution dont les membres sont des anciens magistrats directement nommés par l’empereur.

L’EMPEREUR

LE SÉNAT

132

Chapitre 4 La romanisation

LES MAGISTRATS

LES COMICES

LES OFFICES PALATINS

LE CONSEIL IMPÉRIAL

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

5. Réponds aux questions suivantes sur la citoyenneté romaine. a) À quel groupe social les Romains doivent-ils appartenir pour détenir des droits politiques ?

b) Quel statut est nécessaire pour avoir la citoyenneté romaine ?

c) Complète cette che. Des citoyens romains (bas-relief romain, probablement IIe siècle)

Quels sont les droits du citoyen ?

Qui détient le statut de citoyen ? L’empereur



Les patriciens



Les plébéiens



Les pérégrins Les affranchis

• •

Les esclaves

Quels sont les devoirs du citoyen ?

Quels sont les moyens qui permettent d’obtenir la citoyenneté romaine ?



• En faire la demande à l’________________.



• Avoir servi 25 ans dans l’_______________.



• Appartenir à une _____________ dont tous les habitants ont obtenu la citoyenneté.

6. Les femmes romaines peuvent-elles voter ? Explique ta réponse.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

133

7. Ce schéma présente la cause et la conséquence principale de la publication de la Loi des Douze Tables. Complète-le. Cause

Événement

Les

Conséquence

Rédaction du premier

Tous les citoyens sont désormais

ne sont pas appliquées également.

. romain : la Loi des Douze Tables.

8. Quelles sont les deux conséquences de la publication de l’Édit perpétuel par l’empereur Hadrien ? • _______________________________________________________________________________ • _______________________________________________________________________________

9. Réponds aux questions suivantes sur le droit romain. a) Selon les principes de droit romain, sur quoi un jugement doit-il se baser pour être valable ? Donne deux exemples. • ____________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________ • ____________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________ b)

À L’ÉPREUVE ! Compare le droit romain au droit canadien. Lis l’extrait ci-dessous, tiré du Code criminel canadien. Énonce le principe de droit romain auquel il correspond. « Une personne est réputée ne pas être coupable de l’infraction tant qu’elle n’a pas été déclarée coupable. » Code criminel

Principe de droit romain : ________________________________________________________ ______________________________________________________________________________

10. Pourquoi Rome est-elle la ville la plus importante dans l’Empire ?

134

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

3 La romanisation des territoires conquis Entre 29 av. J.-C. et 180 apr. J.-C., l’Empire romain connaît une longue période de paix à l’intérieur de ses frontières. Cette paix favorise la diffusion de la culture et l’implantation des institutions romaines dans tous les territoires conquis.

L’administration des provinces Au II e siècle, l’Empire romain compte plus de 40 provinces et une population d’environ 50 millions d’habitants. Dans chaque province, un gouverneur est chargé de l’administration. Il perçoit les impôts, qui sont envoyés à Rome, organise la défense des frontières de la province et fait régner l’ordre. Le gouverneur reçoit ses commandements de l’empereur et il doit faire des rapports sur la situation dans sa province.

L’armée L’armée romaine a démontré sa puissance au moment des conquêtes territoriales. Une fois les territoires conquis, l’armée assure la protection des frontières de l’Empire et le maintien de la paix dans les provinces. La puissance de l’armée romaine repose sur plusieurs facteurs : son organisation, l’entraînement de ses soldats et ses techniques de combat. Depuis le II e siècle av. J.-C., l’armée romaine est une armée de métier, c’est-à-dire que les hommes qui s’engagent dans l’armée sont payés en retour de leur service. L’armée compte au total plus de 300 000 hommes. De nombreux soldats proviennent des territoires conquis. Sous l’Empire, l’unité de base de l’armée est la légion, d’où le nom donné aux soldats romains : les légionnaires. 12 L’ORGANISATION DE LA LÉGION ROMAINE Le légat commande la légion.

1 cohorte = 6 centuries

Les tribuns sont des ofciers supérieurs de la légion.

Les centurions commandent les centuries, qui comprennent chacune 100 légionnaires. 1 centurie = 100 légionnaires

1 légion = 10 cohortes

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

135

Javelot

Casque

Cuirasse

Glaive

Les légionnaires doivent suivre un entraînement rigoureux, qui comprend de longues marches avec tout leur équipement sur le dos. Cet entraînement assure la rapidité de leurs déplacements. La vitesse d’intervention de l’armée romaine permet, par exemple, de réprimer rapidement une rébellion dans une province. Elle est également un facteur déterminant dans l’issue de plusieurs batailles remportées par Rome. En plus de sa rapidité, l’armée romaine dispose de techniques de combat très efcaces. Elle utilise différentes stratégies et ses troupes se rassemblent en formations militaires particulières, dont la formation de la tortue. L’armée romaine adopte aussi des armes et des techniques de combat des peuples qu’elle a conquis.

Tunique 13 UN LÉGIONNAIRE ROMAIN

Bouclier Sandales

14 LA « TORTUE » ROMAINE Dans cette formation militaire, chaque légionnaire place son bouclier soit devant, soit dessus, soit sur le côté. Ainsi, le groupe est entièrement protégé.

136

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Les infrastructures Les infrastructures romaines jouent un rôle important dans la romanisation des territoires conquis. Rome construit et entretient un réseau de routes qui la relie à ses provinces et qui facilite les communications. Ces routes permettent le déplacement et le ravitaillement de l’armée. Elles facilitent aussi le transport vers Rome des impôts perçus dans les provinces. Ce réseau routier, combiné aux voies maritimes, favorise également le développement du commerce et la diffusion de la culture romaine dans l’Empire.

COUP D’OEIL SUR... LA VOIE APPIENNE La voie Appienne est la première route pavée de l’histoire. Sa construction a débuté en 312 av. J.-C. Elle partait de Rome et descendait vers le sud, puis traversait la péninsule italienne vers l’est. Même si la voie Appienne a aujourd’hui plus de 2300 ans, des tronçons de cette route sont encore utilisés.

Les frontières de l’Empire sont appelées « limes ». Elles combinent des éléments naturels (montagnes, etc.) et des constructions romaines (forts, murs, etc.). Le mur d’Hadrien en est un exemple. Les aqueducs sont une autre infrastructure mise en place par les Romains. Ils approvisionnent en eau les villes de l’Empire. Ce sont des canalisations en pierre posées sur le sol ou enfouies dans la terre. Lorsque le territoire présente des obstacles de relief, des ponts peuvent être construits pour soutenir les aqueducs.

COUP D’OEIL SUR...

15 UN AQUEDUC ROMAIN À SÉGOVIE, EN ESPAGNE

LE MUR D’HADRIEN Construit à partir de 122, le mur de l’empereur Hadrien sépare la province romaine de Bretagne (aujourd’hui l’Angleterre) et le territoire des Scots (aujourd’hui l’Écosse). Il s’étend sur plus de 100 kilomètres.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

137

Activités 1. Quel est le titre du représentant de l’Empire romain qui est chargé de l’administration des provinces ? Quelles sont ses fonctions ? Titre : Fonctions : • • •

2. Complète ce tableau sur l’armée romaine. Description

Caractéristique a) Type d’armée b) Rôles de l’armée

• •

c) Nombre de combattants

d) Origine des soldats

• •

e) Unité de base f) Exemple de technique de combat

3. Qu’est-ce qui explique la puissance de l’armée romaine ? Nomme trois facteurs. • • •

4. Quel est le lien entre l’entraînement des soldats romains et le maintien de l’ordre dans les provinces ?

138

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

5. Dans le tableau, indique les fonctions des infrastructures romaines. Infrastructure

Protection

Service public

Commerce

a) Routes b) Aqueducs c) Fortications

6. Explique ce que sont les aqueducs, puis précise comment ils améliorent la vie quotidienne dans l’Empire romain.

7.

À L’ÉPREUVE ! Observe cette carte. a) Quelle infrastructure mise en place sous l’Empire romain y est représentée ?

LE RÉSEAU COMMERCIAL ROMAIN

b) Quelle est l’utilité de cette infrastructure dans l’Empire ? Nomme trois fonctions. •





Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

139

Une culture pour tous La culture de Rome est transmise dans tout l’Empire. Les populations des provinces conquises ne résistent pas à cette romanisation, car la culture romaine présente de nombreux attraits. Les divertissements Les divertissements occupent une place très importante dans la culture romaine. Les courses de chars, les combats de gladiateurs et le théâtre sont très populaires à Rome et dans les provinces de l’Empire. Les courses de chars sont si populaires qu’on leur consacre environ 60 journées par année. Elles se tiennent dans d’immenses édices publics, appelés « cirques ». Ces édices sont formés d’une large piste de forme allongée, recouverte de sable. Au milieu de la piste se trouve un mur bas, appelé spina, décoré entre autres de statues. Les spectateurs s’assoient sur les gradins, de chaque côté de la piste. Les personnages importants, comme l’Empereur, s’installent dans une loge. 16 UN ATTELAGE POUR UNE COURSE DE CHARS VERS LE III e SIÈCLE

Les attelages, composés de deux, trois ou quatre chevaux, effectuent sept tours de piste. Les accidents, particulièrement dans les virages, ne sont pas rares… surtout que tous les coups sont permis ! À Rome, les courses de chars ont lieu dans le Cirque Maximus. On a aussi retrouvé des cirques dans toutes les régions de l’Empire romain. Les combats de gladiateurs se déroulent dans des amphithéâtres, comme le Colisée, à Rome. La plupart des gladiateurs sont des esclaves ou des prisonniers de guerre. Ils subissent un entraînement rigoureux avant d’affronter dans l’arène les autres gladiateurs ou des bêtes sauvages, tels des ours et des fauves. 17 LES RUINES DE L’AMPHITHÉÂTRE ROMAIN DE EL JEM, EN TUNISIE.

140

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Très populaire à Rome, le théâtre devient un divertissement apprécié aussi dans les provinces de l’Empire. Les édices construits par les Romains pour les spectacles de théâtre s’inspirent de ceux des Grecs. La religion Les Romains pratiquent une religion polythéiste. Ils bâtissent de nombreux temples qui témoignent de l’importance qu’ils accordent à leurs dieux. Au l de leurs conquêtes, les Romains intègrent à leur religion certains dieux des peuples conquis, ce qui favorise la romanisation de l’Empire. Au Ier siècle, une nouvelle religion apparaît dans l’Empire : le christianisme, une religion monothéiste. Sa lente diffusion dans l’Empire mènera à son adoption comme religion ofcielle à la n du IV e siècle. Une langue commune

18 LES RUINES D’UN THÉÂTRE ROMAIN, À SABRATHA, EN LIBYE

Les gradins des théâtres romains sont disposés en demi-cercle autour de la scène, comme ceux des théâtres grecs.

Le latin est la langue de l’État romain, des échanges commerciaux et de la culture. Ainsi, les peuples des provinces apprennent le latin pour participer aux échanges et à la vie publique.

Polythéiste : Qui vénère plusieurs dieux.

Monothéiste : Qui croit en un seul Dieu.

Fronton

Colonne

19 LES RUINES D’UN TEMPLE ROMAIN, À BAALBEK, AU LIBAN

Ce temple romain, dédié au dieu Bacchus, a été construit au Ier siècle. Il contient des éléments de l’architecture grecque, que les Romains admirent : le fronton, la partie supérieure du bâtiment souvent de forme triangulaire, et les colonnes.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

20 LE DIEU MITHRA À partir du IIe siècle, Mithra, un dieu de la Perse (ancien Iran), est intégré à la religion romaine. Il est très populaire auprès des soldats romains.

Les faits

141

Activités 1.

À L’ÉPREUVE ! Observe le document ci-contre qui illustre un loisir très populaire à Rome. a) Que représente la scène ?

b) Quel est le nom de l’édice de Rome où se tient ce type de divertissement ?

Une mosaïque romaine (vers 320)

2. Observe cette reconstitution d’un célèbre édice de Rome. Indique dans les étiquettes les différentes parties de cet édice.

a) Quel est le nom de cet édice ? b) Quel divertissement se tenait à cet endroit ?

3.

142

À L’ÉPREUVE ! Consulte le texte des pages 140 et 141. En te basant sur ce texte et sur les documents 17 et 18, dirais-tu que les divertissements romains sont populaires seulement à Rome ? Explique ta réponse.

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

4. Prends connaissance du document et de sa légende. Puis, réponds aux questions.

LE PANTHÉON, À ROME

Le nom de cet édice romain signie « temple consacré à tous les dieux ». Le premier Panthéon a été construit au Ier siècle av. J.-C., mais un incendie l’a détruit. Celui qui apparaît sur cette photographie a été construit sous le règne de l’empereur Hadrien, vers 125 apr. J.-C.

a) La religion dans l’Empire romain à l’époque de la construction de ce temple est-elle polythéiste ou monothéiste ? Explique ta réponse.

b) Cette situation est-elle restée la même tout au long de l’Empire romain ? Explique ta réponse.

5. Pourquoi les peuples de l’Empire romain parlent-ils le latin? Encercle la lettre correspondant à la bonne réponse. a) Les peuples conquis parlaient déjà le latin avant l’arrivée des Romains. b) Les habitants des provinces conquises apprennent le latin pour participer à la vie politique et économique, car c’est la langue de l’État romain. c) L’armée romaine oblige les peuples conquis à adopter la langue latine. d) Les habitants des provinces conquises apprennent le latin, car plusieurs espèrent aller vivre à Rome.

6. Les peuples des territoires conquis contribuent à enrichir la culture romaine. Donne deux exemples d’apports étrangers à la culture romaine. • Apport architectural :

• Apport religieux :

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

143

4 Le déclin et la fin de l’Empire romain

21 L’EMPIRE DIVISÉ EN 395

À partir du IIIe siècle, l’Empire romain s’affaiblit. Différentes causes sont à l’origine de ce déclin. Plusieurs empereurs se succèdent en peu de temps, ce qui affaiblit le pouvoir central. De plus, des guerres à l’intérieur même des frontières de l’Empire menacent la paix. L’Empire est attaqué au nord et à l’est par des peuples étrangers, que les Romains appellent « barbares ». Certains dirigeants s’accaparent les richesses de l’Empire, alors que le peuple paie des impôts de plus en plus lourds et s’appauvrit. La montée du christianisme affaiblit le pouvoir central. En 395, l’immense Empire romain se divise en deux régions : l’Occident et l’Orient. L’Empire romain d’Orient se maintient jusqu’en 1453. L’Empire romain d’Occident, quant à lui, prend n en 476.

Activités 1. Remplis ce tableau sur les causes du déclin de l’Empire romain. Cause politique

144

Chapitre 4 La romanisation

Causes territoriales et militaires

Causes économiques

Cause religieuse

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs L’organisation de l’empire Han L’empire Han est fondé en Chine, au début du IIIe siècle av. J.-C. Il atteint sa pleine expansion environ 50 ans plus tard. Comme l’Empire romain, l’Empire chinois des Han étend sa domination aux peuples des territoires qu’il conquiert.

La formation de l’empire Han La Chine devient un empire en 221 av. J.-C., lorsque le seigneur de l’État de Qin, qui se prononce « tchine », réussit à conquérir plusieurs territoires. Sa mort, en 210 av. J.-C., entraîne une période de troubles. Puis, en 206 av. J.-C., Han Gaozu prend le pouvoir et fonde la dynastie des Han. Il réunie alors l’Empire, qui connaît sa pleine expansion sous le règne de l’empereur Wudi (140 à 87 av. J.-C.). 22 L’ EMPIRE HAN À SON APOGÉE

Les institutions de l’État Dans la Chine des Han, l’empereur a tous les pouvoirs. Il est assisté par un groupe de conseillers. De plus, son administration est assurée par des fonctionnaires qui sont réunis dans différents ministères. Les provinces de l’Empire sont gérées par des représentants nommés par l’empereur. Ces représentants sont les gouverneurs. Les fonctionnaires de l’empire Han peuvent être issus de groupes sociaux inférieurs. Ceux qui souhaitent devenir fonctionnaires doivent d’abord réussir un examen pour prouver leur compétence. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs

145

COUP D’OEIL SUR... LA PENSÉE DE CONFUCIUS Les empereurs Han font de la philosophie de Confucius (551-479 av. J.-C.) la religion ofcielle de l’Empire (ou religion d’État). Selon Confucius, les empereurs doivent voir au bien-être des populations qu’ils gouvernent. En retour, ces populations doivent se soumettre à l’empereur et le respecter. Les discours de Confucius et de ses disciples se trouvent dans un recueil intitulé Entretiens.

L’armée L’armée des Han est une armée de métier. Ses soldats font respecter l’ordre dans les provinces et ils surveillent les frontières de l’Empire. Sous les Han, la conquête de territoires est parfois suivie de déplacements de populations. Ainsi, des paysans sont déplacés dans les nouvelles provinces sous la surveillance de l’armée. Cette mesure permet de contrôler les populations. Elle favorise aussi la diffusion de la culture chinoise dans les territoires conquis.

Les infrastructures L’État met en place d’importantes infrastructures, dont un réseau routier qui relie la capitale, Luoyang, aux provinces de l’Empire. Le réseau routier facilite le transport des troupes et l’administration des provinces. Par ailleurs, l’Empire défend ses frontières. C’est pourquoi le premier empereur Han fait construire une muraille pour protéger le territoire d’éventuels envahisseurs : la Grande Muraille de Chine.

COUP D’OEIL SUR... LA GRANDE MURAILLE DE CHINE La Grande Muraille de Chine, construite à partir de 220 av. J.-C., se situe au nord de l’Empire (voir la carte à la page 145). S’étalant sur plus de 6000 kilomètres, elle est, encore aujourd’hui, la plus immense construction humaine.

Le commerce Les Han font beaucoup d’échanges commerciaux avec d’autres empires. Ce commerce emprunte un très vaste réseau de routes.

COUP D’OEIL SUR... LA ROUTE DE LA SOIE La route de la soie est un réseau de routes qui relie la Chine à l’Inde et à l’Empire romain. Elle comprend des routes terrestres et maritimes. En plus de la soie, la Chine échange d’autres produits avec ses partenaires économiques.

146

Chapitre 4 La romanisation

Produits exportés par la Chine La soie Les épices

Produits importés par la Chine La laine Le verre Les métaux précieux Des denrées alimentaires (raisins, gues, noix)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AILLEURS

Activités 1. Quand l’Empire chinois des Han atteint-il sa pleine expansion : avant ou après la pleine expansion de l’Empire romain ? Justie ta réponse.

2. Compare la carte de la page 145 avec la carte du monde actuel à la page 254. Nomme les quatre pays dont le territoire (ou une partie du territoire) a appartenu à l’empire Han. •







3. À l’aide du tableau ci-dessous, compare les institutions politiques et l’armée des Han avec celles de l’Empire romain. a) En cochant la case appropriée, indique si chacun des énoncés est associé à l’Empire chinois des Han ou à l’Empire romain, ou aux deux. Énoncé

Empire Han

Empire romain

1) Une seule personne, l’empereur, détient tous les pouvoirs. 2) L’empereur est assisté par un conseil. 3) Des fonctionnaires sont regroupés dans des ministères et s’occupent de l’administration de l’Empire. 4) Les candidats au poste de fonctionnaire doivent réussir un examen pour prouver leur compétence. 5) L’empereur nomme des gouverneurs pour administrer chaque province. 6) Les soldats sont payés par l’État en retour de leurs services. 7) Les soldats protègent les frontières et font régner l’ordre dans les provinces. 8) Les soldats déplacent des paysans dans les provinces pour favoriser le contrôle des populations et l’implantation de la culture de l’Empire.

b) Quels énoncés indiquent des différences entre les deux civilisations ?

4. Quelle est la religion ofcielle de l’État sous l’empire Han ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs

147

5.

À L’ÉPREUVE ! Remplis les ches suivantes an de comparer les infrastructures représentées.

Nom de l’infrastructure :

Nom de l’infrastructure :

Empire :

Empire :

Début de sa construction :

Début de sa construction :

Fonction :

Fonction :

6. Observe la carte ci-dessous. Puis, réponds à la question. LES PRINCIPALES VOIES DE LA ROUTE DE LA SOIE

L’Empire chinois des Han et l’Empire romain ont-ils des liens entre eux ? Explique ta réponse.

148

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui Le citoyen et les institutions publiques Dans l’Empire romain, les droits politiques étaient accordés aux citoyens. Toutefois, tous les habitants de l’Empire n’étaient pas citoyens. Ainsi, certaines personnes, comme les esclaves, n’avaient aucun droit. Aujourd’hui, toutes les personnes nées au Canada ont le statut de citoyen, et toutes bénécient des mêmes droits politiques et juridiques. Les citoyens canadiens bénécient également des services offerts par le gouvernement. Les personnes immigrantes qui souhaitent obtenir le statut de citoyen doivent répondre à des critères établis par le gouvernement.

Les critères pour obtenir la citoyenneté canadienne 1. Prends connaissance de ce document. Puis, réponds aux questions. OBTENIR LA CITOYENNETÉ CANADIENNE

« Pour obtenir la citoyenneté canadienne, vous devez : • avoir 18 ans ou plus ; • avoir le statut de résident permanent et avoir vécu au Canada pendant quatre des six années précédant la date de votre demande ; • pouvoir communiquer en anglais ou en français ; • avoir des connaissances sur le Canada, y compris sur les droits et les responsabilités liés à la citoyenneté. » Citoyenneté et Immigration Canada (CIC), [en ligne], 2015.

a) Une personne doit-elle obligatoirement être née au Canada pour obtenir le statut de citoyen canadien ? Explique ta réponse.

b) Dans la liste suivante, coche les énoncés qui sont des critères pour devenir citoyenne ou citoyen canadien. Être riche.

Être de religion catholique.

Avoir au moins 18 ans.

Parler une des deux langues ofcielles du Canada.

Parler les deux langues ofcielles du Canada (le français et l’anglais). Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Connaître les responsabilités liées au statut de citoyen. Aujourd’hui

149

Les droits liés à la citoyenneté 2. Tout comme dans l’Empire romain, le statut de citoyen au Canada vient avec des droits. Les extraits suivants sont tirés de la Charte canadienne des droits et libertés. Indique à quelle catégorie de droits (droits politiques ou droits juridiques) chacun de ces extraits réfère. « Chacun a le droit, en cas d’arrestation ou de détention : • d’être informé dans les plus brefs délais des motifs de son arrestation ou de sa détention ; • d’avoir recours sans délai à l’assistance d’un avocat et d’être informé de ce droit. » Charte canadienne des droits et libertés.

« Tout citoyen canadien a le droit de vote et est éligible aux élections législatives fédérales ou provinciales. » Charte canadienne des droits et libertés.

Catégorie de droits :

Catégorie de droits :

3. Les deux cas suivants sont liés aux droits des citoyens canadiens. Prends-en connaissance, puis réponds aux questions. a) Jacques est arrêté au cours d’une manifestation. Il est détenu durant trois jours sans que les policiers ne lui adressent la parole. Les droits juridiques de Jacques sont-ils respectés ? Explique ta réponse.

b) Fumiko est née au Japon et elle est devenue citoyenne canadienne en 2005. Elle souhaite se présenter aux élections fédérales pour devenir députée. En a-t-elle le droit ? Explique ta réponse.

150

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AUJOURD’HUI

Les services aux citoyens 4. Dans la Rome antique, l’État romain gérait les infrastructures et la protection des frontières. Qu’en est-il dans le Québec d’aujourd’hui ? Lis les textes ci-dessous. Associe ensuite chaque service au bon niveau de gouvernement (municipal, provincial ou fédéral). La Ville de Montréal est responsable de la fourniture de l’eau potable et du système d’aqueducs.

Le gouvernement du Québec s’occupe de l’entretien et de l’amélioration des infrastructures routières.

L’ Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) assure la sécurité du Canada en gérant les bureaux frontaliers dans tout le pays.

Service

Niveau de gouvernement

La protection des frontières

Municipal

Les aqueducs

Provincial

Les routes

Fédéral

5. Ces documents montrent des institutions publiques qui offrent des services à la population. Dans chaque cas, indique de quelle institution il s’agit ainsi que les services offerts.

Institution :

Institution :

Institution :

Service public :

Service public :

Service public :

6. Selon toi, l’État joue-t-il un rôle important dans la vie des citoyens aujourd’hui ? Explique ta réponse.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

151

Synthèse 1. La romanisation en concepts À l’aide de la banque de concepts ci-dessous, complète le schéma sur l’Empire romain et la romanisation. • citoyen • citoyens • culture • droit • Empire • État • infrastructures • institutions • peuples • territoires

L’ ______________ romain

implante

permet à

applique

les ___________________ dans

tous les hommes libres

les lois qui forment le

les _______________ conquis

de l’________________

____________ romain

et diffuse

d’

à

la ________________ romaine

obtenir le statut de

tous les _____________

chez les ____________ conquis

_________________ .

de façon équitable.

grâce à

son administration, son armée et ses ____________________.

152

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

2. La romanisation des territoires conquis Comment l’État romain gère-t-il les territoires conquis ? Ta réponse doit aborder l’administration, la défense et l’utilité des infrastructures.

3. La romanisation en question a) Pour conclure, réponds à la question de la page 119, au début du chapitre. Quel est le rôle de l’État dans la romanisation de l’Empire ?

Consulte l’outil 1, p. 230.

b) Surligne les concepts que tu as utilisés dans le texte.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Synthèse

153

À l’épreuve ! Prends connaissance des documents suivants. Puis, réponds aux questions de la page 155. DOCUMENT 1

« Le monde entier est en fête. Il a quitté son équipement de guerre pour s’adonner à la joie de vivre. Pas d’autre rivalité entre les cités que celles de devenir la plus magnique en gymnases, fontaines, portiques, temples, ateliers, écoles… » Aelius Aristide, Éloges grecs de Rome (extrait).

DOCUMENT 2

DOCUMENT 3

ROME, ITALIE

PULA, CROATIE

DOCUMENT 4

154

Chapitre 4 La romanisation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

1. Lis le document 1. a) Ce document porte sur la période de l’Empire romain qui se situe entre 29 av. J.-C. et 180 apr. J.-C. Que se passe-t-il au cours de ces deux siècles ?

b) Quel passage du texte t’a permis de répondre à la question a ?

c) Que permet cette situation ? Ta réponse doit contenir les mots culture et institutions.

d) Quelle expression utilisée dans le texte évoque l’immensité de l’Empire romain ?

2. Observe les documents 2 et 3. a) Indique une ressemblance et une différence entre ces deux édices. • Ressemblance :

• Différence :

b) Rédige un court texte sur la romanisation en t’inspirant des deux photos.

3. Consulte le document 4 qui représente les territoires qui entourent la Méditerranée. De quel événement cette carte est-elle le résultat ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

À l’épreuve !

155

CHAPITRE

5

CONCEPTS Occident Chrétienté Croisade Culture

La christianisation de l’Occident

Éducation Église Féodalité Pouvoir Science

156

À LA FIN DE L’EMPIRE ROMAIN D’OCCIDENT, en 476, le territoire de l’Europe est divisé en plusieurs royaumes. La religion chrétienne s’implante sur tout ce territoire.

Aujourd’hui, dans certaines sociétés, la religion joue un rôle très important : elle peut dicter la conduite des gens, inuencer l’éducation des jeunes ou encore orienter les décisions politiques. Au Québec, la religion n’a pas autant d’inuence qu’auparavant, mais elle est encore présente. Par exemple, les fêtes et certaines célébrations ponctuent toujours la vie d’une bonne partie de la population. Un baptême catholique

Durant le Moyen Âge, le christianisme se propage et le pouvoir de l’Église s’étend. Petit à petit, l’Église exerce une inuence considérable sur la politique, la société et la culture.

Le roi Charlemagne est couronné empereur par le pape en l’an 800.

Le pape Urbain II prêche la croisade en présence du roi de France, en 1095.

DANS CE CHAPITRE

SOMMAIRE

• Tu répondras à la question suivante :

LE CONTEXTE Une période

Quelle est l’influence de l’Église dans l’Occident médiéval ? • Tu utiliseras l’outil 3, Interpréter des documents visuels

d’expansion religieuse   158

LES FAITS 1 2 3 4

L’Église dans l’Occident médiéval   162 L’organisation de la société dans l’Occident médiéval             169 Les pèlerinages et les croisades   176 L’influence de l’Église dans la culture médiévale           180

AILLEURS L’islamisation au Moyen Âge                     185

AUJOURD’HUI Des valeurs de la société québécoise    189

SYNTHÈSE                                           192 À L’ÉPREUVE !                                       194 157

Le contexte Une période d’expansion religieuse À la n du V e siècle, la partie occidentale (ouest) de l’Empire romain est en déclin. En 476, l’empereur est écarté du pouvoir et le territoire est divisé. Des peuples venus d’ailleurs s’installent sur ce territoire et créent plusieurs royaumes. Petit à petit, ils adoptent le christianisme.

Occident : Au Moyen Âge, région située à l’ouest de l’Europe (ancien Empire romain d’Occident). Église/église : Église : Institution qui regroupe les chrétiens. Ensemble des chrétiens. église : Lieu de culte des chrétiens.

La religion chrétienne est née sous l’Empire romain. Cependant, c’est au cours de l’époque médiévale, appelée Moyen Âge, que la population de tout l’Occident adopte le christianisme comme religion. Avec la christianisation, c’est-à-dire la conversion de la population au christianisme, le pouvoir de l’Église augmente. Son inuence se fait sentir sur les plans politique, social et culturel. La religion devient un trait caractéristique de l’ensemble de l’Occident. Au VII e siècle, une autre religion voit le jour : l’islam. L’islam est adopté par des populations de plusieurs territoires, principalement en Asie et en Afrique. On dit de ces populations qu’elles sont musulmanes. L’adoption de l’islam par un grand nombre de populations se nomme « l’islamisation ».

1 LES PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DU CHAPITRE 476 Fin de l’Empire romain d’Occident 911 Fondation de l’abbaye de Cluny en France Vers 500 Baptême du roi Clovis 800 Charlemagne est couronné empereur par le pape – 3500 Naissance de J.-C. 500

600

700

800

900

1000

CHRISTIANISATION

ANTIQUITÉ

MOYEN ÂGE ISLAMISATION

570 Naissance de Muhammad

158

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

622 L’hégire, début de l’ère musulmane

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

2 LE CHRISTIANISME ET L’ISLAM À LA FIN DU XI e SIÈCLE

1492 Arrivée de Christophe Colomb en Amérique

1095-1270 Période des croisades

1000

1100

1200

1300

1400

1500

CHRISTIANISATION

MOYEN ÂGE

TEMPS MODERNES

ISLAMISATION

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

159

Activités Quoi ? 1. Quel phénomène religieux se déroule en Europe au Moyen Âge ?

2. En quoi consiste ce phénomène ? Complète les énoncés. a) La _________________________ de l’Europe adopte le _________________________. b) L’inuence de l’ ____________________ se fait sentir sur les plans _____________________, _________________________ et _________________________.

Où ? 3. a) Colorie les territoires chrétiens et musulmans. b) Situe les villes de Rome et de Jérusalem. c) Complète la légende. LE CHRISTIANISME ET L’ISLAM À LA FIN DU XI e SIÈCLE

4. Laquelle des deux religions, le christianisme ou l’islam, occupe le plus vaste territoire à la n du XI e siècle ?

160

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LE CONTEXTE

Quand ? 5. Observe le repère de temps aux pages 158 et 159. Puis, réponds aux questions. a) Au cours de quelle période de l’histoire le christianisme prend-il de l’expansion ?

b) Durant quel siècle l’expansion de l’islam débute-t-elle ?

c) Au Moyen Âge, des chrétiens organisent des expéditions, appelées « croisades », pour aller combattre les musulmans en Palestine. Indique en quelle année ont commencé les croisades et en quelle année elles se sont terminées. Début des croisades : ___________________

Fin des croisades : ___________________

Comment ? 6. L’Église utilise plusieurs moyens pour diffuser le christianisme en Occident. Les documents suivants représentent deux de ces moyens. Observe-les attentivement. Puis, associe à chacun d’eux un des titres suggérés. Au besoin, consulte le glossaire, à la page 245. • La conversion par le baptême • L’éducation des enfants • La construction d’édices religieux • La construction d’une route

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

161

Les faits 1 L’Église dans l’Occident médiéval Souverain : Dans l’Occident médiéval, roi (dirigeant d’un royaume) ou empereur (dirigeant d’un empire).

Né au I er siècle, le christianisme s’est peu à peu répandu sous l’Empire romain. À la n de l’Empire d’Occident, l’Église existe toujours en Europe. Cependant, pour réussir à s’imposer, elle doit convaincre les nouveaux souverains de devenir chrétiens et de se soumettre à son autorité religieuse.

Chrétienté : Ensemble des peuples chrétiens et des pays où le christianisme est la religion la plus importante.

Le pouvoir de l’Église s’accroît à mesure que les royaumes européens se christianisent. Au XI e siècle, elle est devenue une institution puissante au sein de la chrétienté. L’Église encadre la vie quotidienne de tous les croyants et elle tente même parfois d’imposer sa volonté aux souverains.

Persécution : Comportement injuste et cruel envers une personne.

Les débuts du christianisme

Se convertir : Adopter une religion.

Le christianisme est la religion fondée sur le message et la vie de Jésus-Christ. Jésus vit au I er siècle, en Palestine, un territoire qui fait alors partie de l’Empire romain. À sa mort, les personnes qui croient en lui commencent à diffuser le récit de son retour à la vie après sa mort et son enseignement. Celui-ci est rapidement adopté par un grand nombre de personnes, surtout dans la partie orientale de l’Empire. Les autorités romaines n’acceptent pas cette nouvelle religion et les premiers chrétiens subissent des persécutions. Malgré cela, la religion chrétienne continue à se diffuser. En 312, l’empereur Constantin se convertit au christianisme. En 392, le christianisme devient la religion ofcielle de l’Empire romain. Le christianisme se développe de façon différente dans la partie orientale (Église d’Orient) et dans la partie occidentale (Église d’Occident) de l’Empire romain. Dans la partie occidentale de l’Empire, l’Église deviendra l’Église catholique. À la n de l’Empire romain d’Occident, en 476, différents peuples, appelés « Germains », qui sont déjà présents sur le territoire, poursuivent leur installation. La culture issue de l’Empire romain et la culture des peuples germaniques se mélangent alors. Peu à peu, les peuples germaniques adoptent le christianisme. Ils apprennent aussi le latin, qui sera la langue ofcielle de l’Église pendant de nombreux siècles. 3 MONNAIE ROMAINE REPRÉSENTANT

L’EMPEREUR CONSTANTIN (IV e SIÈCLE)

162

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

COUP D’OEIL SUR... LES ÉGLISES D’ORIENT ET D’OCCIDENT Pendant que l’Empire romain d’Occident se divise en plusieurs royaumes, la partie orientale de l’Empire romain conserve son unité. L’Empire romain d’Orient devient un empire chrétien. Sa capitale est Constantinople. Le christianisme qui s’y développe est différent du christianisme d’Occident. Par exemple, le chef de l’Église d’Occident habite à Rome et le chef de l’Église d’Orient habite à Constantinople. En 1054, les différences entre les deux Églises entraînent une séparation entre l’Église d’Occident, qui deviendra l’Église catholique, et l’Église d’Orient, qui deviendra l’Église orthodoxe. La ville de Constantinople, aujourd’hui Istanbul

La collaboration entre les souverains et l’Église Au début du Moyen Âge, c’est par les souverains que les royaumes germaniques se christianisent. Ainsi, les différents rois adoptent eux-mêmes la religion chrétienne. Ils amènent ensuite leurs peuples à se convertir et à se soumettre à l’autorité religieuse de l’Église. Les souverains obtiennent ainsi l’appui de l’Église. En échange de leur conversion, l’Église offre aux souverains un couronnement religieux. Par cette cérémonie, l’Église conrme au peuple que le souverain est choisi par Dieu. L’appui de l’Église donne au souverain une grande autorité sur la population qu’il gouverne. De son côté, l’Église a de plus en plus de pouvoir dans les royaumes, au fur et à mesure qu’ils se christianisent.

Francs : Peuple germanique qui s’établit sur le territoire de la France actuelle à la n de l’Empire romain.

4 LE BAPTÊME DE CLOVIS, ROI DES FRANCS À la n du Ve siècle, le roi des Francs, Clovis, se convertit au christianisme lors de la cérémonie du baptême. Cet événement entraîne la christianisation de toute la population de son royaume.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

163

Activités 1. Au cours de quelle période historique le christianisme voit-il le jour ? __________________________________________________________________________________

2. Au début du christianisme, comment les autorités romaines se comportent-elles avec les chrétiens ?

3. Deux événements importants favorisent le développement du christianisme à la n de l’Empire romain. Nomme ces événements en les associant aux dates ci-dessous. a) 312 :

b) 392 :

4. En 1054, la chrétienté se divise. Complète ce tableau an de résumer les principales caractéristiques des deux Églises issues de cette division. Église d’ Nom de l’Église aujourd’hui

Église d’

Catholique Constantinople

Lieu de résidence du chef

5. Ces énoncés portent sur la christianisation de l’Occident. Complète-les à l’aide de la banque de mots. • christianisation

• couronnement

• Dieu

• Église

• Empire romain

• latin

• souverains

a) Le _______________est la langue de l’Empire romain d’Occident, que l’Église continue d’utiliser au Moyen Âge. b) Le christianisme naît sous l’_______________________ et se diffuse au cours du Moyen Âge. c) Les _________________ amènent la population d’Occident à se convertir au christianisme et à se soumettre à l’autorité religieuse de l’_______________. d) Par la cérémonie du ___________________ religieux, l’Église appuie les souverains chrétiens. e) La population croit que le pouvoir du roi vient de ______________. f)

164

La _______________________ de l’Occident accroît le pouvoir de l’Église.

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

L’organisation de l’Église à partir du XI e siècle L’Église est une institution très hiérarchisée, comme l’ensemble de la société du Moyen Âge. Le pape, qui est le chef de l’Église, se trouve au sommet de la hiérarchie. Il est élu par les cardinaux. Par ailleurs, tous les membres de la hiérarchie de l’Église contribuent à la diffusion du christianisme dans la société médiévale.

Le pape

Les évêques Dirigent les diocèses.

Les prêtres Administrent les paroisses.

Les archevêques Les abbés et les abbesses

Le pape Dirige l’Église, assisté des cardinaux.

Les abbés et les abbesses Dirigent les monastères.

Les évêques

Les prêtres

Les moines et les moniales

Les pouvoirs de l’Église Le roi est le personnage le plus puissant dans son royaume. Cependant, l’Église considère que le roi doit obéir au pape, car celui-ci représente Dieu sur Terre. L’autorité du pape s’impose donc, même aux souverains. C’est pourquoi des querelles surviennent entre les souverains et le pape concernant la question du pouvoir. Au Moyen Âge, l’Église possède des richesses qui lui donnent un pouvoir temporel important. Ses richesses proviennent en partie de la dîme, que les chrétiens doivent lui verser chaque année. L’Église reçoit aussi des dons de la part de seigneurs ou de souverains pieux qui cherchent son appui. Enn, elle possède de vastes terres qui lui rapportent beaucoup de revenus.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Monastère : Édice où habitent des moines ou des moniales. Paroisse : Territoire administré par un prêtre.

5 LA HIÉRARCHIE DE L’ÉGLISE

Les archevêques Dirigent les provinces, constituées de plusieurs diocèses.

Diocèse : Territoire placé sous l’autorité d’un évêque. Un diocèse est divisé en plusieurs paroisses.

Les moines et les moniales Vivent dans les monastères.

Pouvoir temporel : Pouvoir qui concerne les choses matérielles. Dîme : Impôt payé à l’Église qui représente un dixième des revenus d’une famille. Pieux : Se dit de quelqu’un qui accorde beaucoup d’importance à la religion.

Les faits

165

Pouvoir spirituel : Pouvoir d’ordre moral et religieux. Paradis : Selon l’Église, lieu où vont les âmes des chrétiens après la mort, s’ils ont respecté le message de Jésus. Excommunication : Exclusion de la communauté des chrétiens. Enfer : Selon l’Église, lieu où vont après la mort les âmes de ceux qui n’ont pas respecté le message de Jésus. Laïc : Qui n’appartient pas au clergé ou à un ordre religieux.

Le pouvoir de l’Église est surtout lié à son pouvoir spirituel. La religion chrétienne promet le salut de l’âme, c’est-à-dire l’accès au paradis, après la mort. Comme l’Église est la représentante de Dieu sur terre, c’est elle qui dicte aux dèles les comportements qu’ils doivent adopter pour aller au paradis. Les chrétiens doivent croire au message de Jésus-Christ, pratiquer la religion (par exemple se faire baptiser, aller à la messe, etc.) et se soumettre à l’autorité de l’Église. Le pape menace d’excommunication les dèles qui ne respectent pas les recommandations de l’Église. Cela vaut aussi bien pour les souverains que pour les paysans. L’excommunication est la peine la plus grave pour les chrétiens. Ils risquent alors, selon l’Église, d’aller en enfer après leur mort. L’Église est donc l’autorité morale et religieuse supérieure.

Une société chrétienne Dans l’Occident chrétien, l’Église encadre la vie des dèles. La religion est présente dans tous les aspects de la vie quotidienne des chrétiens. L’église est l’édice au centre de la vie de l’époque. Les gens s’y rencontrent chaque dimanche pour les célébrations religieuses et à l’occasion des fêtes chrétiennes. Les principales fêtes sont Pâques et Noël. De plus, des cérémonies religieuses marquent les étapes importantes de la vie : le baptême, le mariage, l’enterrement.

COUP D’OEIL SUR... L’ABBAYE DE CLUNY Au début du X e siècle, des moines bénédictins fondent une abbaye à Cluny, en France. Le duc Guillaume d’Aquitaine fait don aux moines du domaine de Cluny, qui comprend des terres, des forêts et des bâtiments. Comme tous les riches donateurs de l’époque, le duc espère recevoir en retour des prières pour son âme. La charte de fondation (un document ofciel) contient une clause importante : les moines ne dépendront d’aucun seigneur laïc, pas même du roi. Cette clause illustre l’augmentation du pouvoir temporel de l’Église à cette époque. « Nous avons voulu insérer dans cet acte une clause en vertu de laquelle les moines réunis ici ne seront soumis à aucune puissance terrestre, pas même à la nôtre ni à celle de nos parents ni à celle de la majesté royale. » Charte de fondation de l’abbaye de Cluny, 910. Texte adapté à des ns pédagogiques.

L’abbaye de Cluny, aujourd’hui

166

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Complète le tableau suivant sur la hiérarchie de l’Église. Rôle a)

Nous dirigeons les diocèses.

b)

Nous administrons les paroisses.

c)

Je dirige l’Église.

d)

Nous assistons le pape.

e)

Nous dirigeons les monastères.

f)

Nous dirigeons les provinces.

Membres de la hiérarchie de l’Église

2. Quel est le rôle des membres de la hiérarchie de l’Église dans la société médiévale ?

3. Dans tes mots, explique la différence entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel de l’Église.

4. Quelles sont les trois principales sources de richesses qui donnent à l’Église un pouvoir temporel ? • • •

5. Les énoncés ci-dessous portent sur le pouvoir spirituel de l’Église. Associe chacun des mots suivants à l’un de ces énoncés. 1. Enfer

2. Excommunication

3. Salut

a) Acte qui exclut une personne de l’Église. b) Accès au paradis. c) Lieu où aboutissent les âmes des excommuniés.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

167

6.

À L’ÉPREUVE ! Lis ce texte. Puis, réponds aux questions. À la n du XI e siècle, une querelle oppose le pape Grégoire VII et l’empereur. Le pape fait alors les afrmations suivantes.

« − Toute puissance en ce monde doit être soumise au pape. − L’Église romaine, par privilège spécial, ferme et ouvre le paradis à qui elle veut. − Le pape peut excommunier les inobéissants par tout l’univers. » Grégoire VII, Dictatus Papae : Le Proprie auctoritates Apostolicae Sedis, 1075. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Selon le pape Grégoire VII, un souverain doit-il obéir au pape ? Explique ta réponse.

b) Que veut dire le pape quand il afrme que l’Église « ferme et ouvre le paradis à qui elle veut » ?

c) Que risque un souverain qui n’obéit pas au pape ?

7.

À L’ÉPREUVE ! Observe ce document.

AIDE TECHNIQUE Il arrive qu’un auteur ne représente pas une personne telle qu’elle est en réalité an de communiquer un message. Consulte l’outil 3, p. 233.

a) Quelle est la cérémonie représentée ?

b) Repère le pape et le souverain sur ce document. Puis, compare la taille de l’empereur à celle du pape. Que remarques-tu ?

En 816, le pape couronne empereur Louis le Pieux.

c) Selon toi, pourquoi l’artiste a-t-il peint les deux personnages de cette façon ?

168

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

2 L’organisation de la société dans l’Occident médiéval Au début du Moyen Âge, l’Occident connaît une période de transformation. Les institutions romaines qui structuraient la société disparaissent peu à peu. Au l des siècles, une nouvelle organisation politique et sociale se met en place : la féodalité. La féodalité devient un trait commun aux peuples de l’Occident médiéval, comme la foi chrétienne et l’Église.

La féodalité Au Moyen Âge, les rois ne parviennent pas à exercer leur pouvoir sur l’ensemble de leurs royaumes. Les seigneurs s’approprient alors une partie du pouvoir et parviennent alors à contrôler des portions du territoire, appelées domaines. Ils deviennent les protecteurs des populations qui s’y trouvent. C’est ainsi que la féodalité se développe. La féodalité est basée sur la relation de dépendance entre un vassal et son seigneur. Le seigneur offre la protection à son vassal et lui concède une terre, qu’on appelle un « ef ». En échange, le vassal promet d’être dèle à son seigneur. Il s’engage à participer à la défense des terres du seigneur, à l’assister en cas de guerre et à lui donner conseil. L’entente est conclue dans le cadre d’une cérémonie, nommée « l’hommage ». Un homme peut être à la fois vassal d’un seigneur plus puissant et seigneur d’un plus faible. Le plus faible est alors appelé « vavasseur ». La société féodale est donc très hiérarchisée. Elle est formée d’une chaîne de liens d’homme à homme.

Vavasseur

Vavasseur

Vavasseur

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Vavasseur

Féodalité : Organisation politique et sociale basée sur la relation de dépendance entre un seigneur et son vassal. Seigneur : Personne qui a offert sa protection à un vassal et qui lui a concédé un ef. Domaine : Vaste terre possédée par un seigneur, au Moyen Âge.

Vavasseur : Vassal dépendant d’un seigneur qui est lui-même vassal.

Seigneur

Vassal Seigneur

HOMMAGE À SON SEIGNEUR (XII e SIÈCLE)

Vassal : Personne qui a promis délité à un seigneur.

7 UNE REPRÉSENTATION DES LIENS DANS LA SOCIÉTÉ FÉODALE

Vassal Seigneur

6 UN VASSAL REND

Vassal Seigneur

Vavasseur

Vavasseur

Les faits

169

Les groupes dans la société féodale Tous les seigneurs, grands et petits, font partie de la noblesse. Dans la société féodale, les seigneurs ont le devoir de protéger les gens qui vivent dans leur domaine. C’est pourquoi plusieurs d’entre eux sont chevaliers ou ont des chevaliers à leur service. La richesse des seigneurs vient des taxes que leur versent les paysans qui vivent sur leurs terres. Le roi La noblesse Rôles : Assurer la protection de tous et rendre la justice.

Les grands seigneurs (ducs, comtes et barons)

Les petits seigneurs

Les évêques, les abbés et abbesses

Le clergé Rôles : Encadrer les dèles et prier pour leur salut.

Les prêtres, les moines et moniales

Les artisans et les paysans

Les artisans et les paysans Rôle : Travailler pour subvenir aux besoins de tous.

8 LES TROIS GROUPES QUI FORMENT LA SOCIÉTÉ FÉODALE

La société féodale est profondément chrétienne. Les nobles ainsi que les artisans et les paysans vivent dans l’attente du retour de Jésus et de la n des temps. Le rôle du clergé est donc très important : il doit éduquer les croyants, accomplir les rites religieux et prier pour le salut de tous. Certains membres de l’Église et certaines communautés religieuses possèdent des terres et parfois de vastes domaines. Ils sont donc eux-mêmes des seigneurs. Les paysans cultivent la terre. Leur rôle est de nourrir tous les membres de la société. Certains paysans sont des hommes libres. D’autres sont des serfs : ils dépendent de leur seigneur et ne peuvent pas quitter la seigneurie. Les artisans travaillent aussi pour subvenir aux besoins des autres.

9 LES TRAVAUX AGRICOLES Le Rustican (détail), de Pietro de Crescenzi, 1460.

170

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Les chevaliers Les chevaliers sont des nobles qui se consacrent à la guerre. Pour devenir chevalier, il faut être ls de chevalier et suivre un apprentissage qui commence dès l’enfance. 10 LE PARCOURS DE L’APPRENTI CHEVALIER VERS 7 ANS

ENTRE 12 ET 13 ANS

VERS 20 ANS

Il est placé chez un seigneur. Il devient page. Il apprend à monter à cheval et à manipuler les armes, telle l’épée.

Il devient écuyer. Il est au service d’un chevalier. Il s’occupe de son cheval et porte son bouclier (appelé « écu »).

Il devient chevalier lors d’une cérémonie appelée « adoubement ».

COUP D’OEIL SUR...

11 L’ÉQUIPEMENT DU CHEVALIER Le heaume : casque qui couvre la tête et le visage.

L’armure : assemblage de plaques de métal.

L’ADOUBEMENT L’adoubement est la cérémonie durant laquelle l’apprenti devient chevalier. La veille de l’adoubement, le futur chevalier prend un bain destiné à le purier. Il ne consomme aucune nourriture et passe la nuit à prier. Le matin, il assiste à la messe. La cérémonie se déroule au château du seigneur, en présence des nobles de la région. Le candidat s’agenouille et prononce le serment des chevaliers, dans lequel il promet de défendre l’Église et de toujours faire preuve de courage et de loyauté. Le seigneur lui donne un coup sur la nuque avec le plat de l’épée. Le nouveau chevalier reçoit alors son équipement.

L’écu : bouclier.

Le haubert : cotte de mailles constituée d’anneaux de métal.

L’épée

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

171

La seigneurie La société médiévale est une société agricole. La seigneurie est le cadre de vie de la majorité de la population. Une seigneurie est le domaine d’un seigneur. Elle comprend les bâtiments, les terres et les habitants qui se trouvent sous la responsabilité du seigneur.

12 LA SEIGNEURIE

1

3 4 2

3

5

1. Le château fort : Bâtiment fortié où vit le seigneur et où les habitants peuvent se réfugier en cas d’attaque.

Corvée : Tâche que les paysans doivent accomplir pour le seigneur. Cens : Taxe que les paysans doivent verser au seigneur.

2. La réserve : Terres qui appartiennent au seigneur et que les paysans cultivent dans le cadre de la corvée. 3. La tenure : Terres que les paysans peuvent cultiver en échange du cens et de la corvée. 4. Le moulin* : Installation commune servant à moudre le grain pour en faire de la farine. 5. Le four* : Installation commune où les paysans font cuire leur pain. * Le moulin et le four appartiennent au seigneur. Les paysans doivent payer pour les utiliser.

172

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Parmi les énoncés suivants, lesquels sont des causes de la mise en place de la féodalité au Moyen Âge ? Souligne-les. a) La naissance de Jésus-Christ. b) La nécessité de protéger la population. c) Le vassal s’engage à assister le seigneur en cas de guerre. d) Des seigneurs s’approprient une partie du pouvoir. e) Le désir de devenir chevalier.

2. Dans la société féodale, le seigneur et le vassal ont un lien de dépendance. Ce lien est basé sur les engagements qu’ils ont pris l’un envers l’autre. Dans le tableau suivant, résume les principaux engagements du seigneur et du vassal. Deux engagements du seigneur envers son vassal



Quatre engagements du vassal envers son seigneur

• •



• •

3. Consulte le schéma de la hiérarchie sociale à la page 170. Puis, réponds aux questions. a) Le roi peut-il être le vassal d’un suzerain ? Explique ta réponse.

b) Quels membres de l’Église sont au même niveau que les grands seigneurs ?

c) Qui forme le groupe se trouvant au plus bas niveau dans la hiérarchie féodale ?

4. Quels sont les rôles du clergé dans la société féodale ? • •

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

173

5. Associe chacun des énoncés à l’un des trois groupes de la société féodale, en indiquant le numéro correspondant. 1. La noblesse

2. Le clergé

3. Les paysans et les artisans

Énoncé

Groupe (numéro)

a) Mathilde prie en compagnie d’autres moniales. b) Godefroy protège les frontières de sa seigneurie avec ses chevaliers. c) Pierre se lève tous les matins pour s’occuper de la terre.

6. À quel groupe social ou à quels groupes sociaux appartenaient les chevaliers ?

7. L’Église joue un rôle dans la vie des chevaliers. Relis la rubrique « Coup d’œil sur … l’adoubement », à la page 171. Puis, relève deux liens entre l’adoubement et l’Église. • ________________________________________________________________________________ ________________________________________________________________________________ • ________________________________________________________________________________ ________________________________________________________________________________

8. Complète ce texte à l’aide de la banque de mots. • cens

• château fort • réserve

• communes

• seigneurie

• corvée

• tenure

• moulin

• seigneur

La ____________________ est le domaine du seigneur. Le seigneur habite un ________________ __________ qui sert aussi à protéger les villageois en cas d’attaque. Une partie des terres, la ____________________, est cultivée pour le seigneur par des paysans. Un paysan peut obtenir le droit de cultiver une terre, appelée ____________________ . En échange, il doit payer au seigneur le _______________ et effectuer la ________________. Le ____________________ et le four sont des installations ______________________ qui rapportent de l’argent au __________________.

174

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

9. Réponds aux questions ci-dessous. Elles te permettront d’interpréter le document visuel.

AIDE TECHNIQUE Prends le temps d’observer chacun des plans du document visuel et de lire la source. Consulte l’outil 3, p. 233.

Paul de Limbourg, Mars, dans Les très riches heures du duc de Berry, France, XVe siècle.

a) De quel type de document visuel s’agit-il ? Photographie

Illustration

Carte

b) Quand a-t-il été réalisé ?

c) Trace des lignes pour délimiter chacun des plans du document. Puis, décris ce que tu y vois.

d) Quel titre pourrais-tu donner à ce document pour que d’autres lecteurs en comprennent rapidement le contenu ? Justie ton choix de titre.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

175

3 Les pèlerinages et les croisades Au Moyen Âge, la société est très religieuse. Certains chrétiens démontrent leur foi en faisant un pèlerinage ou en participant aux croisades. Croisade : Expédition militaire pour défendre et étendre la chrétienté, notamment en Terre sainte. Les chrétiens qui participent aux croisades sont appelés « croisés ».

Les pèlerinages Un pèlerinage est un voyage vers un lieu saint. Les dèles qui entreprennent un pèlerinage le font soit pour obtenir de l’Église et de Dieu le pardon de leurs fautes, soit pour obtenir une faveur, soit pour prier. Un tel voyage peut prendre des mois et même des années, car les pèlerins parcourent à pied des distances parfois considérables.

COUP D’OEIL SUR... QUELQUES LIEUX SAINTS POUR LES CHRÉTIENS Les principaux lieux saints visités par les pèlerins sont Saint-Jacques-de-Compostelle, Rome et Jérusalem. Ces lieux abritent les tombeaux de personnages importants dans la religion chrétienne. De nombreux pèlerins de France se rendent à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne, qui abriterait le tombeau de Jacques le Majeur (saint Jacques), un apôtre de Jésus.

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Les croisades en Terre sainte Depuis 1071, les Turcs musulmans occupent la région de Jérusalem. Les chrétiens ont donc de la difculté à accéder aux lieux saints de cette ville. Au même moment, le pape tente de s’imposer comme autorité supérieure dans tout l’Occident, au-dessus des souverains. C’est dans ce contexte que le pape Urbain II lance la première croisade, en 1095. Les croisades sont des expéditions militaires dirigées par des souverains européens. Elles ont pour but de libérer la Terre sainte de la présence musulmane. Entre 1095 et 1270, huit croisades sont lancées contre les musulmans. Des combattants de tous les groupes sociaux y participent. Pour les chrétiens, les croisades sont des guerres saintes, c’est-à-dire des guerres menées au nom de la religion.

176

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS 13 LES ITINÉRAIRES DES TROIS PREMIÈRES CROISADES

Lors de la première croisade, les croisés s’emparent de Jérusalem et établissent un royaume chrétien en Terre sainte. Cependant, les musulmans reprennent Jérusalem à la n du XII e siècle. Les chrétiens sont chassés de la Terre sainte en 1291. Le royaume chrétien d’Orient aura nalement duré moins de deux siècles. Toutefois, les croisades permettent aux Occidentaux de faire des échanges commer­ ciaux avec l’Orient. Par exemple, ils en rapportent des épices et des tissus. De plus, le contact avec la civilisation islamique crée des échanges culturels. Ainsi, les écrits du philosophe musulman Averroès sont traduits en latin et exercent une inuence importante en Occident.

14 L’ÉGLISE DU SAINT-SÉPULCRE DE JÉRUSALEM, OÙ SE TROUVERAIT LE TOMBEAU DE JÉSUS

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

177

Activités 1. Nomme trois motivations qui poussent un chrétien à entreprendre un pèlerinage. • • •

2. Consulte la carte à la page 177. Puis, complète la carte ci-dessous. a) Situe Paris et Saint-Jacques-de-Compostelle en mettant un point à l’emplacement de chaque ville et en écrivant son nom. b) Trace l’itinéraire d’un pèlerinage entre Paris et Saint-Jacques-de-Compostelle.

3. Indique une similitude et une différence entre le pèlerinage et la croisade. Similitude :

Différence :

4. Quel est le but des croisades pour les chrétiens ?

178

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

5.

À L’ÉPREUVE ! Lis ce texte. Puis, réponds aux questions. Le pape Urbain II demande aux chrétiens de partir en croisade en 1095.

« Ces Turcs détruisent les églises. Aussi je vous demande de les persuader tous, chevaliers ou piétons, riches ou pauvres, de repousser ces Turcs loin de nos territoires. À tous ceux qui partiront en croisade et qui mourront en route ou qui perdront la vie en combattant les musulmans, le salut de leur âme sera accordé, en vertu de l’autorité que je tiens de Dieu. » Foucher de Chartres, Historia Hierosolymitana, vers 1127. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Qui le pape souhaite-t-il voir partir en croisade ?

b) Qu’obtiendront les croisés ?

c) Souligne un passage du texte qui montre que le pape se considère comme le représentant de Dieu sur terre.

6. Complète le schéma suivant sur la première croisade. Causes

Événement





La première croisade (1095-1099)



7.

Conséquences



À L’ÉPREUVE ! Observe la carte à la page 177. Puis, réponds aux questions.

a) De quelle grande région du monde partent les croisades ? b) Calcule la distance approximative que les croisés ont parcourue durant la première croisade pour se rendre à Jérusalem.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

179

4 L’influence de l’Église dans la culture médiévale Au Moyen Âge, la religion chrétienne exerce une grande inuence sur la culture en Occident.

L’architecture Au cours du Moyen Âge, l’Europe se couvre d’églises, de monastères et d’abbayes. Les monastères servent de lieux de résidence et de prière pour les communautés de moines ou de moniales. Ils abritent aussi des pèlerins en route vers un lieu saint. Les constructions les plus grandioses sont les cathédrales. La construction d’une cathédrale est l’occasion d’honorer Dieu et de démontrer la puissance de l’Église. Les cathédrales sont des lieux de prière. Elles sont également des lieux importants dans la vie sociale. Certaines personnes s’y retrouvent pour faire des affaires ou pour discuter. Des spectacles sont même donnés devant la porte principale.

Cathédrale : Église principale d’un diocèse.

Deux styles principaux caractérisent l’architecture religieuse au Moyen Âge : le style roman et le style gothique. Le style roman domine pendant le XI e siècle et la première moitié du XII e siècle. Ce style d’architecture se caractérise par des voûtes en demi-cercle, des piliers massifs et des murs épais. An de ne pas affaiblir la structure des édices, les fenêtres sont petites et peu nombreuses. Voûte

Piliers

Bas-côté

Nef

15 L’INTÉRIEUR D’UNE ÉGLISE ROMANE ITALIENNE

Bas-côté Contrefort 16 LE PLAN EN COUPE D’UNE ÉGLISE ROMANE

180

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Le style gothique apparaît vers le milieu du XII e siècle. Il se caractérise par des arcs-boutants, qui permettent de solidifier la structure des voûtes. Cette amélioration permet de construire des édifices plus hauts, avec des piliers moins massifs et des murs plus minces. Les fenêtres sont agrandies, ce qui laisse entrer la lumière davantage et favorise l’utilisation du vitrail. De nombreuses cathédrales, très hautes et gracieuses, sont construites dans le style gothique.

Vitrail : Décoration faite de morceaux de verre assemblés avec du plomb.

17 LE PLAN EN COUPE D’UNE ÉGLISE GOTHIQUE Voûte sur croisée d’ogives

Clef de voûte Arc-boutant

Piliers

Bas-côté

Nef

Bas-côté

Contrefort

Les arts Différentes formes d’art sont utilisées pour décorer les édifices religieux. C’est le cas, par exemple, de la sculpture et du vitrail. Ces décorations mettent souvent en scène des personnages de la Bible ou la vie des saints. Elles permettent ainsi d’éduquer les fidèles, car la majorité de la population ne sait pas lire à cette époque. 18 L’ENTRÉE DE LA CATHÉDRALE GOTHIQUE NOTRE-DAME DE PARIS Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

181

Science : Ensemble de connaissances acquises en étudiant des faits à l’aide de l’observation et de l’expérimentation. Arabe : Désigne les populations qui parlent la langue arabe. Théologie : Discipline qui étudie la religion à partir des textes sacrés.

La science Au Moyen Âge, la recherche en science est encadrée par l’Église. Les scientiques occidentaux cherchent à mieux comprendre ce qui les entoure, comme le fonctionnement de la vie et le mouvement des planètes. L’Église les encourage, car, selon elle, la nature est une création divine. Cependant, la recherche scientique ne doit pas contredire la Bible. Les scientiques chrétiens cherchent à faire coïncider leurs observations de la nature avec la Bible et la logique des penseurs grecs de l’Antiquité. En effet, les échanges avec le monde arabe font progresser la science occidentale en lui faisant reprendre contact avec la philosophie grecque. Grâce aux Arabes, les connaissances s’enrichissent aussi en médecine et en mathématiques.

L’éducation Au Moyen Âge, l’Église contrôle l’éducation en Occident. Il y a des écoles dans les évêchés (appelées « écoles cathédrales ») et dans les monastères. On y forme les candidats qui souhaitent devenir prêtres ou moines. Dans les paroisses, il y a quelques écoles où l’on transmet aux enfants du peuple les connaissances de base en lecture, en écriture et en calcul. Au cours du XII e siècle, les universités apparaissent en Europe. On y enseigne, entre autres, la théologie, la philosophie, le droit et la médecine. Les étudiants des universités se destinent à des carrières religieuses ou laïques. 19 UN MAÎTRE ENSEIGNE À SES ÉLÈVES AU XIV e SIÈCLE

COUP D’OEIL SUR... LES LIVRES Au Moyen Âge, les livres sont écrits à la main parce que l’imprimerie n’existe pas encore. Ce sont donc des objets rares. Les monastères sont les principaux lieux où les livres sont copiés et reliés. Les moines copient les manuscrits dans un atelier, appelé scriptorium. C’est dans les monastères que l’on trouve aussi la plupart des bibliothèques qui existent à cette époque. À partir du XIIe siècle, les universités, certains rois et certains papes possèdent aussi leur propre bibliothèque. La plupart des livres conservés dans les bibliothèques médiévales sont des livres religieux, par exemple la Bible. On y trouve aussi des textes de l’Antiquité. Un moine copiste, XIIe siècle

182

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités

1. Les énoncés suivants correspondent-ils à une fonction de la cathédrale ou à une fonction du monastère au Moyen Âge ? Réponds en cochant la ou les cases appropriées. Fonction

Cathédrale

Monastère

a) C’est un endroit où des chrétiens prient. b) Des moines ou des moniales y habitent. c) Des pèlerins y trouvent refuge en se rendant vers un lieu saint. d) C’est un lieu de rencontre pour les marchands et, parfois, un lieu de spectacle. e) Des écoles y sont rattachées.

2. Ce tableau présente des éléments architecturaux des édices construits au Moyen Âge. Pour chacun d’eux, nomme une caractéristique du style roman et une caractéristique du style gothique. Élément architectural

Style roman (de 1000 à 1150 environ)

Style gothique (à partir de 1150 environ)

Voûte Piliers Murs Fenêtres

3.

À L’ÉPREUVE ! Observe ce document, qui montre l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Chartres, en France. Puis, réponds aux questions. a) Quel est le style architectural de cet édice ? Nomme une caractéristique que tu as reconnue et qui t’a permis de répondre à la question. Style : Caractéristique :

b) Quelle forme d’art est mise en valeur dans cette cathédrale?

L’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Chartres Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

183

4. Quelle est l’inuence de l’Église sur le développement de la science au Moyen Âge ? Explique ta réponse.

5. Dans ce tableau, résume ce que tu as appris sur les activités dans les différents lieux d’éducation au Moyen Âge. Écoles paroissiales

Écoles cathédrales et écoles de monastères

Universités

6. Les énoncés suivants portent sur l’inuence de l’Église dans la culture médiévale. Associe chacun d’eux au bon domaine culturel, en indiquant le numéro approprié. 1. L’architecture

2. Les arts

3. La science

4. L’éducation

Manifestation de l’inuence de l’Église

Numéro

a) La construction d’une cathédrale est une occasion de rendre gloire à Dieu. b) La grande majorité des enseignants sont membres du clergé. c) L’Église encourage la recherche, car la nature est une création divine. d) Des éléments décoratifs sculptés illustrent des scènes de la Bible. e) L’Église s’assure que la recherche ne va pas à l’encontre de la Bible. f) Des monastères abritent des écoles.

184

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs L’islamisation au Moyen Âge Au VIIe siècle, l’islam voit le jour au Moyen-Orient. Cette nouvelle religion se répand rapidement. Les dèles de cette religion sont appelés les musulmans. 21 LE TERRITOIRE DE L’ISLAM VERS 750

Les débuts de l’islam et son expansion L’islam est une religion monothéiste fondée par Muhammad, appelé aussi Mahomet. Ce prophète est né en 570 à La Mecque, en Arabie. Selon les musulmans, il commence à recevoir des messages d’Allah (Dieu en arabe), vers 610. Il les transmet aux habitants de La Mecque et en convertit plusieurs. Cependant, les dirigeants et certains habitants de La Mecque s’opposent aux idées de Muhammad. Persécuté, ce dernier s’enfuit en 622 à Médine (Arabie) avec quelques compagnons : c’est l’hégire, terme signiant « le départ ». Cet événement marque le début de l’ère musulmane (les musulmans ont un calendrier différent de celui des chrétiens). De retour à La Mecque en 630, Muhammad réussit à y implanter l’islam et amorce la diffusion de cette nouvelle religion. À la mort du Prophète, en 632, l’islam domine en Arabie. Sa progression se poursuit vers l’est et vers l’ouest sous l’inuence des califes qui succèdent à Muhammad à la tête de la communauté musulmane.

Calife : Souverain musulman.

Au milieu du VIII e siècle, l’islam s’étend sur un vaste territoire. La religion musulmane inuence la culture dans toutes les régions où elle s’impose. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs

185

COUP D’OEIL SUR... LE CORAN Le message d’Allah a été transmis oralement par Muhammad, puis mémorisé par ses compagnons. Il a ensuite été transcrit pour former le Coran, le livre sacré des musulmans. Le Coran, qui est écrit en arabe, contient des indications à l’intention des fidèles et explique les devoirs des musulmans. Comme l’islam interdit les représentations humaines et animales, les copies du Coran étaient souvent ornées de motifs décoratifs.

Une culture brillante La culture de l’islam est fondée sur le Coran. Les écrits y sont très importants. L’islam valorise les connaissances et la curiosité. Cette curiosité amène les musulmans à s’ouvrir aux autres cultures. Des traductions d’ouvrages étrangers, notamment grecs, enrichissent les connaissances aussi bien en philosophie qu’en science. Plusieurs domaines scientifiques sont très développés : les mathématiques, l’astronomie, la géographie et la médecine. À côté de la science, la littérature tient une place de choix dans la vie culturelle musulmane. Dans cette société, l’éducation est aussi valorisée. Tous les musulmans apprennent à lire très tôt. Les enfants étudient la grammaire arabe et l’arithmétique. Dans les grandes villes du monde arabe, comme Bagdad (Irak), Le Caire (Égypte) et Cordoue (Espagne), on trouve des centres d’études de très haut niveau, comparables aux universités occidentales.

COUP D’OEIL SUR... L’ARCHITECTURE DE L’ISLAM EN ESPAGNE Les chrétiens ont repris l’Espagne aux musulmans à la fin du XVe siècle, mais il reste encore aujourd’hui des monuments splendides qui témoignent de l’influence de la culture de l’islam dans ce pays. L’architecture de ces édifices est très différente de l’architecture chrétienne. Par exemple, comme les musulmans évitent les représentations humaines ou animales et que l’écrit tient une grande place dans leur culture, la décoration est constituée de motifs abstraits et de textes en langue arabe plutôt que de scènes religieuses avec des personnages. Le palais de l’Alhambra à Grenade

186

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AILLEURS

Activités

1. Lis le texte intitulé « Les débuts de l’islam et son expansion » à la page 185. Ensuite, remplis le repère de temps pour situer les cinq événements importants des débuts de l’islam, incluant la naissance et la mort de Muhammad.

550

600

650

2. Au cours de quel siècle ont débuté les événements suivants ? a) La christianisation : b) L’islamisation : c) Pourquoi ces événements sont-ils importants dans la façon de calculer le temps aujourd’hui ?

3. Consulte la carte qui se trouve à la page 185. Au VIII e siècle, quel pays européen fait partie du territoire de l’islam ?

4. Remplis le tableau pour comparer le christianisme et l’islam. Christianisme

Élément de comparaison Nom des dèles

Les chrétiens

Lieu de culte

L’église

Livre sacré

La Bible

Territoire(s) d’inuence

L’Occident

Type de religion

Monothéiste

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Islam

Ailleurs

187

5. Observe les deux documents ci-dessous et réponds aux questions.

Document 1

Document 2

L’entrée de la cathédrale Notre-Dame de Paris, en France

La salle des Ambassadeurs du palais de l’Alhambra à Grenade, en Espagne

a) Décris les éléments décoratifs qui apparaissent sur le document 1 et sur le document 2. Document 1 :

Document 2 :

b) Qu’est-ce qui explique les différences entre les éléments décoratifs des deux documents ?

6. À l’aide des mots ci-dessous, complète le texte sur la science dans le monde chrétien et dans le monde musulman au Moyen Âge. • connaissances

• curiosité

• Église

• mathématiques

• médecine

• Bible

• traductions

Dans le monde chrétien, les recherches en science sont encadrées par l’ _______________ qui ne permet pas de théorie qui contredirait la _______________. Dans le monde musulman, les connaissances et la _______________ intellectuelle sont valorisées. Les musulmans s’ouvrent aux autres cultures et font des _______________ d’ouvrages scientiques étrangers. Leurs ___________________ s’enrichissent et se développent en ___________________ , en astronomie, en géographie et en __________________.

188

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui Des valeurs de la société québécoise Au Moyen Âge, la religion chrétienne était très présente dans la société. À cette époque, l’Église avait une inuence sur la politique, l’éducation et la culture. Au Québec, avant les années 1960, l’Église catholique avait une grande inuence sur la société. Aujourd’hui, une majorité de Québécois sont de religion chrétienne, principalement catholique. Cependant, l’Église n’impose plus ses valeurs à la société et au gouvernement. De plus, d’autres religions sont aussi pratiquées au Québec.

1. Lis le texte suivant. « Le Québec encourage l’échange entre les cultures et le rapprochement entre les communautés. Par ailleurs, toutes et tous peuvent choisir librement leur style de vie, leurs opinions ou leur religion, et ce, dans le respect des droits de chacun. » Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Une société riche de sa diversité, [en ligne], 2015. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Selon ce texte, une personne habitant au Québec peut-elle pratiquer une religion autre que le catholicisme ? Justie ta réponse.

b) Quelle valeur est en jeu dans le texte ? Coche la bonne réponse. La tolérance L’honnêteté Le courage

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

189

2. Observe le diagramme ci-dessous qui représente les religions pratiquées au Québec. LA RÉPARTITION DE LA POPULATION SELON LA RELIGION EN 2011, AU QUÉBEC

100

Population (en pourcentage)

90 80

74,7 %

70 60 50 40 30 20

12,1 %

10

5,8 %

1,7 %

3,1 %

0 Catholique

Protestante

Orthodoxe Musulmane

1,1 %

1,4 %

Juive

Autres religions

Aucune

Appartenance religieuse Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Recueil de statistiques sur l’immigration et la diversité au Québec, [en ligne], 2014.

a) Quelle est la religion de la majorité de la population ?

b) Quel pourcentage de la population ne pratique aucune religion ?

c) Combien de religions sont représentées ? Une Deux Plus de cinq d) Coche la valeur qui permet une telle diversité. La générosité La liberté La loyauté L’oratoire Saint-Joseph, à Montréal

190

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AUJOURD’HUI

La présence du fait religieux dans la société La religion a eu beaucoup d’importance dans les sociétés occidentales. Encore aujourd’hui, plusieurs éléments du patrimoine au Québec, tels que des lieux de culte, des œuvres d’art, des noms d’école, de rues et de villages témoignent de la présence du christianisme.

3. Observe les documents ci-dessous. a) Nomme un élément sur chaque document qui témoigne du fait religieux au Québec.

Un village du Québec

Extrait d’une carte Web du Québec

b) À partir de tes observations, quelle est ta conclusion au sujet de la place qu’a occupée la religion dans la société québécoise ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

191

Synthèse 1. L’Occident médiéval en concepts Ce schéma te permet d’établir des liens entre tous les concepts du chapitre. Complète-le à l’aide de la banque de concepts suivante. • chrétienté

• croisade

• culture

• éducation

• Église

• féodalité

La ____________________

La ___________________

correspond à l’ensemble des

est l’organisation politique et

peuples chrétiens et des pays

sociale de l’Occident médiéval.

• pouvoir

• science

En Occident, les rois et

où le christianisme est la

les papes se disputent le

religion la plus importante.

_____________________.

Elle se forme au

Occident

Moyen Âge, en Occident. Dans l’Occident Une expédition

médiéval, l’inuence de

armée, appelée

Dans l’Occident médiéval,

l’___________________

_____________________,

la religion imprègne la

se fait sentir dans

est menée par les souverains

_________________,

les domaines suivants :

de l’Occident contre les

l’______________________

la politique, la société

musulmans, en Terre sainte.

et la ___________________.

et la culture.

2. L’ordre des faits Numérote les faits suivants selon l’ordre chronologique. a) L’établissement de royaumes en Europe. b) La n de l’Empire romain d’Occident. c) La mise en place de la féodalité. d) Les débuts du christianisme. e) Les croisades en Terre sainte.

192

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

3. L’Occident médiéval : diversité et unité Au Moyen Âge, l’Occident se compose de différents peuples. Trouve deux facteurs qui unient l’Occident médiéval malgré sa diversité. • •

4. L’Église et le pouvoir politique Parmi les énoncés suivants, indique ceux qui démontrent l’inuence de l’Église sur le pouvoir politique au Moyen Âge. Énoncé

Inuence de l’Église

a) L’Église a le pouvoir d’excommunier les souverains. b) Un pape peut devenir roi de France. c) Un couronnement par le pape peut donner plus d’autorité à un souverain. d) Le pape a le pouvoir de convaincre les chevaliers de mener des croisades.

5. L’inuence de l’Église Pour conclure, réponds à la question de la page 157, au début du chapitre. Quelle est l’inuence de l’Église dans l’Occident médiéval ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Consulte l’outil 1, p. 230.

Synthèse

193

À l’épreuve ! Prends connaissance des documents suivants. Puis, réponds aux questions de la page 195. DOCUMENT 1

DOCUMENT 2

LE SIÈGE DE JÉRUSALEM EN 1099

LE BAPTÊME DU ROI CLOVIS PAR SAINT REMI

DOCUMENT 3 PREMIER TEXTE CONNU DE L’ENGAGEMENT D’UN VASSAL

« […] en échange des services que je pourrai vous rendre, vous devez me prêter assistance et soulagement, en vivre comme en vêtements ; et moi, tant que je vivrai, je vous dois le service et la soumission […] sans qu’il me soit permis, ma vie durant, de me soustraire à votre autorité et protection. » Formules de Tours, VIIIe siècle.

DOCUMENT 4

194

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

1. Observe le document 1. a) À quel événement historique cette image est-elle liée ?

b) Qui prend part à cette bataille ?

c) Quel est le but de cette bataille ?

2. Observe le document 2. a) Selon tes observations et le titre du document, identie le personnage qui porte la barbe. Justie ta réponse.

b) Montre que le baptême d’un roi au Moyen Âge est avantageux pour l’Église et pour le roi.

3. Lis le document 3. a) Indique quelle est la personne qui parle et la personne à laquelle elle s’adresse.

b) Cite deux passages qui appuient ta réponse.

4. Observe le document 4. a) À quel style architectural appartient cette église ?

b) Quelle caractéristique t’a permis d’identier ce style ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

À l’épreuve !

195

CHAPITRE

6

CONCEPTS Bourgeoisie Bourg Capital Charte

L’expansion des villes et du commerce

Droit Grand commerce Hiérarchie sociale Institution Urbanisation

196

AU COURS DU MOYEN ÂGE, l’Europe se christianise. La féodalité devient l’organisation politique et sociale dominante. Toutefois, au début du XI e siècle, les villes et le commerce se développent. La situation économique et sociale commence à changer.

Aujourd’hui, le commerce joue un rôle important dans la société. Il permet de combler les besoins essentiels (manger, se vêtir, etc.) et de se procurer les produits utilisés dans la vie quotidienne. Les échanges commerciaux se font entre les individus et aussi entre plusieurs pays.

En Europe, entre le XIe et le XIIIe siècle, les villes et le commerce connaissent une croissance importante. Un nouveau groupe social apparaît : la bourgeoisie. Ce groupe est composé principalement de marchands et d’artisans. Il occupe une place de plus en plus grande dans les villes et dans la société médiévale.

Le quartier commercial d’une ville médiévale au XV e siècle

Des marchands de fruits, Italie, 1490.

DANS CE CHAPITRE

SOMMAIRE

• Tu répondras à la question suivante :

LE CONTEXTE Des villes et

Comment la bourgeoisie est-elle devenue influente au Moyen Âge ? • Tu utiliseras l’outil 2, Interpréter des documents écrits, l’outil 3, Interpréter des documents visuels, et l’outil 5, Interpréter et créer des cartes historiques

du commerce                198

LES FAITS 1 2 3

Le développement des villes et du commerce local                 202 Le travail et les groupes sociaux                                         207 Le grand commerce                    211

AILLEURS L’expansion de Constantinople                   217

AUJOURD’HUI Les institutions et les groupes sociaux      221

SYNTHÈSE                                          224 À L’ÉPREUVE !                                      226 197

Le contexte Grand commerce : Commerce à grande échelle entre l’Europe, l’Orient (ou l’Asie) et l’Afrique. Bourgeoisie : Au Moyen Âge, groupe social influent, composé des marchands, des banquiers et des maîtres artisans d’une ville.

Des villes et du commerce À partir du XI e siècle, la croissance économique de l’Europe s’accélère. Elle est stimulée par le développement des villes qui profitent de l’augmentation des échanges avec les campagnes avoisinantes. Les villes et les activités commerciales connaissent donc, entre le XIe et la fin du XIIIe siècle, une expansion spectaculaire. De plus, un commerce à grande échelle entre l’Europe, l’Orient (ou l’Asie) et même l’Afrique prend de l’ampleur. On l’appelle le grand commerce. La bourgeoisie, un nouveau groupe social, s’enrichit et devient influente dans les villes et dans toute la société médiévale. À la même époque, la capitale de l’Empire romain d’Orient est Constantinople. Cette ville est au centre des échanges commerciaux entre l’Occident et l’Orient. C’est l’une des villes les plus riches et populeuses du Moyen Âge. 1 UNE HALLE MÉDIÉVALE DANS LA FRANCE ACTUELLE Les halles sont des bâtiments qui abritent les marchés dans les villes. Au Moyen Âge, ce sont des lieux d’échanges. Des seigneurs établissent des marchés et font parfois construire des halles pour stimuler le commerce dans leur région.

2 LES PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DU CHAPITRE vers 1000 à 1300 Forte croissance de la population en Europe vers 1000 Début de l’essor de l’urbanisation en Europe

1095 Début des croisades

476 900

1000

1100

1200

EXPANSION DES VILLES

MOYEN ÂGE CONSTANTINOPLE

198

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

3 LES VILLES DU GRAND COMMERCE VERS 1300

XIV e siècle Troubles en Europe ; ralentissement de l’expansion des villes et du commerce

1200

1300

1400

1500

ET DU COMMERCE

MOYEN ÂGE

TEMPS MODERNES

CONSTANTINOPLE

1453 Prise de Constantinople par les Turcs ottomans

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

199

Activités Qui ? et Quoi ? 1. Quel groupe social s’enrichit grâce à l’expansion des villes et du commerce ?

2. L’inuence de ce groupe social dans les villes augmente-t-elle ou diminue-t-elle ?

3. Comment appelle-t-on le commerce entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique ?

Où ? 4. Sur la carte : a) situe deux villes commerciales du nord de l’Europe : Bruges et Cologne ; b) situe deux villes commerciales du sud de l’Europe : Venise et Gênes ; c) situe la ville de Constantinople. LES VILLES DU GRAND COMMERCE

200

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LE CONTEXTE

Quand ? 5. Au cours de quelle période historique se déroule l’expansion des villes et du commerce en Europe ?

6. Quand l’essor des villes et du commerce a-t-il lieu ? Donne ta réponse en siècles.

7. Quel phénomène religieux se déroule à la même époque en Occident ? Pour t’aider, consulte le repère de temps aux pages 158 et 159.

8. Sur ce repère de temps : a) colorie la période correspondant au phénomène que tu as nommé à la question 7 ;

Consulte l’outil 4, p. 235.

b) colorie la période d’expansion des villes et du commerce. 400

500

600

700

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

1500

a) b)

c) Combien de siècles chaque phénomène dure-t-il ? • •

Comment ? 9. a) Nomme un facteur qui stimule le développement des villes au Moyen Âge.

b) Quel est l’effet de ce développement sur l’économie de l’Europe ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le contexte

201

Les faits 1 Le développement des villes et du commerce local Urbanisation : Concentration de la population dans les villes. Assolement : Technique qui consiste à diviser une terre en parties égales pour y faire alterner des cultures différentes (rotation des cultures). Cette technique a pour but de conserver la fertilité de la terre. Marché : Rassemblement de commerçants. Au Moyen Âge, les marchés ont lieu généralement chaque semaine.

Jusqu’au X e siècle, plus de 90 % de la population européenne vit dans les campagnes. Les villes sont très peu développées. À partir du XI e siècle, de nouvelles conditions favorisent l’expansion du commerce local et l’urbanisation.

Le renouveau des villes Différentes techniques favorisent la production agricole : l’assolement, les moulins à vent et le perfectionnement des outils agricoles, grâce au progrès de la métallurgie. Les paysans se rendent de plus en plus souvent dans les marchés qui se trouvent dans les villes. Ils vont vendre leurs produits agricoles. Peu à peu, les échanges entre les villes et les campagnes avoisinantes augmentent. Les villes profitent de ces échanges. Ainsi, les villes prennent de l’expansion. Parce que les villes ont une population plus nombreuse, la demande en produits alimentaires et artisanaux (vêtements, outils, etc.) augmente, ce qui stimule encore le commerce. Aussi, parce que les villes sont des lieux où les échanges commerciaux se font, elles deviennent petit à petit des centres économiques importants.

Population (en millions d’habitants)

5 L’AUGMENTATION DE LA POPULATION EUROPÉENNE 80 60 40 20 0 1000

1100 1200 Années

1300

D’après Judith M. Bennett et C. Warren Hollister, Medieval Europe: A Short History, 2006.

4 UN MOULIN À VENT (XVI e SIÈCLE) Les premiers moulins à vent permettent de moudre plus de grains, donc de produire plus de farine pour faire le pain.

202

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

L’organisation de la ville médiévale Les villes médiévales sont construites autour d’un château fort ou d’un monastère. À leurs débuts, les villes portent parfois le nom de bourgs, qui vient du mot latin burgus, signifiant « forteresse ». La ville médiévale est entourée de remparts pour la protéger.

Bourg : Au Moyen Âge, nom donné aux villes en formation.

COUP D’OEIL SUR... CARCASSONNE, UNE VILLE FORTIFIÉE La ville de Carcassonne existe depuis le VI e siècle. Aux XII e et XIII e siècles, elle est réaménagée sur le modèle des villes de l’époque et le commerce s’y développe. Un château et des remparts (deux murs d’enceinte dans ce cas-ci) sont construits pour protéger les habitants. Des portes surveillées permettent de franchir les remparts et d’accéder à la ville.

Photographie aérienne de la ville de Carcassonne, dans la France actuelle

Les activités économiques dans les villes sont centrées sur l’artisanat et le commerce. Un commerce artisanal local se développe dans les villes. Les artisans (boulangers, bouchers, cordonniers, tisserands, etc.) ont leurs ateliers-boutiques, où ils vendent leurs produits aux habitants de la ville. Les produits agricoles et artisanaux s’échangent aussi dans les marchés.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Plan de la ville médiévale de Carcassonne

6 UN MARCHÉ MÉDIÉVAL

Les faits

203

Les seigneurs constatent que les activités commerciales rapportent beaucoup d’argent, car elles sont pour eux des occasions de percevoir des taxes. Ils décident donc de participer à l’organisation de ces activités. Par exemple, certains seigneurs font construire des halles, de grands bâtiments qui abritent les marchés.

Le rôle des bourgeois dans l’expansion des villes Commune : Association formée par les habitants d’une ville. Désigne aussi une ville ayant obtenu une charte. Charte : Document qui dénit les obligations réciproques entre le seigneur et les habitants d’une ville.

La croissance et la richesse des villes augmentent l’inuence des bourgeois. Ceux-ci veulent se libérer de leurs obligations envers les seigneurs (paiement du cens, corvée) et commercer plus librement. Ils forment alors des associations, appelées communes, dans le but de négocier des chartes avec les seigneurs. Les seigneurs acceptent généralement de céder certains de leurs droits en échange d’argent. Avec les chartes communales, les bourgeois obtiennent une plus grande liberté de commerce. La charte dénit les obligations réciproques entre le seigneur et les habitants d’une ville. Ainsi, les seigneurs ne peuvent plus imposer des obligations selon leur bon vouloir. La commune reprend à son compte certains des pouvoirs du seigneur et devient l’institution responsable de l’administration de la ville. Des représentants (dont le maire) sont nommés pour organiser la défense, percevoir les taxes et gérer le budget.

Activités 1. Complète le schéma an d’établir des liens entre les facteurs suivants. • Vente des produits agricoles dans • Production agricole.

• Les villes deviennent des



entre la ville et la campagne.

204

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

2. De quelle façon l’augmentation de la population contribue-t-elle à l’expansion des villes ? Coche l’énoncé approprié. a) Les paysans consomment tous les aliments qu’ils produisent. b) L’augmentation de la demande en produits stimule le développement des villes, car c’est là que se font les échanges commerciaux. c) Les villes offrent l’eau courante à tous les habitants, ce qui attire les gens des campagnes. d) La population recherche les divertissements de la ville.

3.

À L’ÉPREUVE ! En t’inspirant du plan de ville de Carcassonne, dessine le plan d’une ville médiévale. Inclus les éléments suivants dans ton dessin : des remparts, un château, une église, des quartiers d’habitation et des quartiers commerciaux. Fais une légende qui permet de repérer chacun de ces éléments dans ton dessin.

AIDE TECHNIQUE Un plan de ville est un type de carte historique. Il permet de bien comprendre comment une ville est organisée. Consulte l’outil 5, p. 238.

4. Résume ce qu’est le commerce artisanal local dans une ville du Moyen Âge.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

205

5. Remplis cette che. a) Comment se nomme l’association formée par les habitants d’une ville?

b) Qui prend l’initiative de former cette association ? c) Que revendiquent les membres de cette association ?

d) Dans quel document ofciel le seigneur et les membres de l’association mettent-ils leurs obligations par écrit ?

e) Qui administre la ville après l’obtention de ce document ?

6. Lis cet extrait. Puis, réponds aux questions.

AIDE TECHNIQUE

La création de la commune de Laon, en France, en 1111

Un texte de source primaire a été écrit environ au moment où se déroulait l’événement qui est décrit.

« Les seigneurs guettaient l’occasion de demander de l’argent au peuple. Ils offrent aux bourgeois la permission de former une commune s’ils sont prêts à en payer le prix. Ainsi, les habitants ne payent le cens qu’une fois par an aux seigneurs et les autres obligations disparaissent. »

Consulte l’outil 2, p. 231.

Guibert de Nogent, De vita sua, vers 1114. Texte adapté à des ns pédagogiques.

a) Ce document est-il un texte de source primaire ou secondaire ?

b) Quelle information te permet d’arriver à cette réponse ?

c) Qu’obtiennent les seigneurs en donnant aux bourgeois la permission de former une commune?

206

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

2 Le travail et les groupes sociaux Les villes se développent grâce à l’artisanat et au commerce. Ces activités sont organisées et réglementées. Elles sont aussi à l’origine d’un nouveau groupe social : la bourgeoisie.

L’organisation du travail Avec l’expansion de la production artisanale et du commerce, le nombre de personnes travaillant dans ces activités économiques augmentent. Les artisans et les marchands se regroupent en associations appelées guildes (les corporations de l’époque). Les guildes réglementent les métiers. Elles contrôlent les méthodes de travail, la qualité des produits, les salaires et les prix des marchandises. Enn, les guildes protègent leurs membres. Pour être membre d’une guilde, un artisan ou un marchand doit avoir atteint le statut de maître.

Guilde : Association regroupant des artisans ou des marchands.

7 LES ÉTAPES D’APPRENTISSAGE D’UN MÉTIER D’ARTISAN APPRENTI

COMPAGNON

MAÎTRE

L’apprenti entre assez jeune au service d’un maître (vers l’âge de 12 ans). Il ne reçoit aucun salaire, mais le maître le nourrit et le loge.

Après quelques années (dont le nombre varie selon le type de métier), l’apprenti devient compagnon. Il poursuit sa formation tout en recevant un salaire.

Le compagnon devient maître en prouvant son savoir-faire aux dirigeants de l’association. Il leur présente un ouvrage qu’il aura minutieusement travaillé, appelé « chef-d’œuvre ».

8 QUELQUES MÉTIERS ORGANISÉS EN GUILDES Métier

Tâche

Boucher

Abat les animaux et les découpe pour vendre la viande.

Tisserand

Fabrique des étoffes (tissus).

Orfèvre

Fabrique des bijoux ou des objets précieux.

Maçon

Exécute des travaux de construction de bâtiments.

Charpentier

Façonne les pièces de bois et les assemble pour construire des charpentes (structures d’un bâtiment).

Boulanger

Fabrique le pain.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

207

Une nouvelle hiérarchie sociale Le développement du commerce et des villes entraîne des changements dans l’organisation de la société au Moyen Âge. Les seigneurs perdent du pouvoir et un nouveau groupe social gagne en inuence : la bourgeoisie marchande. Capital : Ensemble des biens ou des avoirs d’une personne ou d’un commerce. Journalier : Ouvrier engagé et payé à la journée.

La bourgeoisie marchande se compose principalement de marchands et de banquiers (des personnes qui s’occupent des transactions d’argent). Avec le développement du commerce, les bourgeois s’enrichissent. Les marchands achètent des produits et les revendent à un prix plus élevé. C’est ainsi qu’ils font des prots et accumulent des richesses et du capital. Les banquiers accumulent aussi du capital en touchant des intérêts sur les transactions d’argent qu’ils font. La ville médiévale compte une population diversiée. Les marchands, les banquiers et les hommes de lois importants dominent la hiérarchie sociale urbaine. Viennent ensuite les artisans et les petits commerçants ainsi que les petits avocats, les notaires et les médecins. Au-dessous, on trouve les apprentis et les journaliers. Enn, tout au bas de l’échelle, il y a les mendiants, qui dépendent de la charité de la population pour survivre.

9 UN BANQUIER ET SA FEMME, AU XVI e SIÈCLE, PAR LE PEINTRE QUENTIN METSYS

COUP D’OEIL SUR... LE COMMERCE ET LE MARCHAND IDÉAL Benedetto Cotrugli (1416-1469) est le ls d’un marchand de laine, originaire de l’actuelle ville de Dubrovnik (en Croatie). Il s’installe en Italie et devient un marchand important. Il rédige un livre intitulé Le commerce et le marchand idéal, dans lequel il fait l’éloge du métier de marchand. En voici un extrait.

208

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

« L’utilité et le salut des États reposent pour une large part sur le marchand ; grâce à l’utilité du commerce, les pays stériles sont pourvus de nourriture et de denrées et de nombreux produits étrangers. » Benedetto Cotrugli, Le commerce et le marchand idéal, 1458. Texte adapté à des ns pédagogiques.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

Activités 1. Nomme les deux activités économiques qui permettent le développement des villes au Moyen Âge. • _____________________________________

• _____________________________________

2. Parmi ces énoncés, coche ceux qui correspondent aux fonctions des guildes. a) Défendre les intérêts des consommateurs. b) Protéger leurs membres. c) Établir les règles pour les métiers. d) Fixer le prix des produits agricoles vendus par les paysans dans les marchés locaux. e) Fixer le prix des produits artisanaux ou des marchandises.

3. Consulte la description de quelques métiers au Moyen Âge dans le tableau de la page 207. Puis, identie les métiers représentés ci-dessous. a)

c)

b)

d)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

209

4. a) Quel groupe social gagne de l’inuence avec le développement des villes et du commerce ? Pourquoi ?

b) Quel groupe social perd de l’inuence ? Pourquoi? Relis la page 204 pour répondre à cette question.

5. Complète ces phrases, qui expliquent de quelle manière les bourgeois s’enrichissent. Les bourgeois achètent des ________________ et les revendent à un prix plus ______________. Ils font ainsi un ______________ et peuvent accumuler du __________________.

6. À l’aide de l’information que tu as recueillie dans cette section, remplis le schéma de la hiérarchie sociale d’une ville médiévale. Intègre dans ton schéma les groupes suivants. • apprentis

• artisans

• mendiants

210

• banquiers

• hommes de loi importants

• journaliers

• marchands

• petits avocats, notaires et médecins • petits commerçants

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

3 Le grand commerce La prospérité du commerce local permet de stimuler les échanges entre l’Europe, l’Afrique et l’Orient (l’Asie). Ces échanges entre plusieurs régions du monde forment le grand commerce.

L’organisation du grand commerce Tout comme les activités artisanales et commerciales des villes, le grand commerce est bien organisé et réglementé. Les institutions responsables de réglementer le grand commerce sont les hanses. Par exemple, les hanses xent les prix des produits et organisent la protection du transport de leurs produits.

Hanse : Association regroupant des villes marchandes.

Les villes et les réseaux du grand commerce Au Moyen Âge, on trouve deux zones d’inuence du grand commerce en Europe : • Au nord, autour de la mer du Nord et de la mer Baltique. Dans cette région, une centaine de villes marchandes sont regroupées dans une association très puissante appelée « Hanse germanique ». Parmi les principales villes de la Hanse, il y a Cologne et Dantzig. • Au sud, autour de la Méditerranée. Cette région est dominée par Venise et Gênes. Ces villes contrôlent le commerce entre l’Europe, l’Orient et le nord de l’Afrique parce qu’elles sont situées à proximité de ces régions. La conquête de la Terre sainte, en 1099, au moment de la première croisade, a permis de rouvrir aux marchands italiens les routes commerciales vers l’Orient. La forte demande en Europe des produits orientaux de luxe (soieries, épices, pierres précieuses) est à l’origine de la prospérité des marchands italiens.

Foire : Réunion commerciale annuelle dans un lieu xe, pouvant durer plusieurs semaines.

Entre ces deux régions se développe un réseau de foires qui se tiennent dans des endroits précis et à dates xes. Les marchands européens impliqués dans le grand commerce s’y donnent rendez-vous pour échanger leurs produits. Jusqu’à la n du XIII e siècle, les plus populaires sont les foires de Champagne (région située au sud-est de Paris). Les seigneurs de cette région entretiennent les routes et les font surveiller par des gens armés an de faciliter les déplacements et ainsi attirer les commerçants.

10 UNE FOIRE AU MOYEN ÂGE Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

211

11 LE GRAND COMMERCE

COUP D’OEIL SUR... LA VILLE DE BRUGES La ville portuaire de Bruges est située en Flandre (aujourd’hui en Belgique). C’est l’une des plus prospères du nord de l’Europe entre le XI e et le XIV e siècle. Sa production textile est exportée dans toute l’Europe et même au-delà. Son port est fréquenté par des marchands de plusieurs villes d’Europe, et les routes commerciales y aboutissent. La ville de Bruges est une plaque tournante pour le grand commerce, un arrêt important des voies maritimes de la Hanse germanique. Le port de Bruges au XVe siècle

VENISE, UNE PUISSANTE CITÉ La plus puissante des villes marchandes italiennes est Venise. Son importante otte de navires lui permet de dominer le commerce méditerranéen. La réouverture des routes commerciales vers l’Orient après la première croisade prote aux marchands vénitiens. Ces marchands doivent leur succès aux produits de luxe qu’ils importent d’Orient et d’Afrique, puis qu’ils revendent en Europe.

La ville de Venise au XV e siècle

212

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS 12 LES PRINCIPAUX PRODUITS ÉCHANGÉS DANS LE GRAND COMMERCE Région productrice

Produits

Allemagne

Fourrure, cuir

Angleterre

Laine, minerai

Flandre

Drap et autres produits textiles

France

Cuir, huile d’olive, vin

Italie

Huile d’olive, vin, drap

Nord de l’Europe

Fourrure, bois, miel, poisson

Orient (Asie)

Soieries, épices

Afrique

Pierres précieuses, or

Drap : Étoffe de laine qui sert principalement à la confection de vêtements. Changeur : Personne dont le métier est d’effectuer l’échange de monnaies.

Des métiers et des instruments des échanges

13 UNE VARIÉTÉ DE MONNAIES

L’expansion du grand commerce amène le développement de métiers et d’instruments qui facilitent les échanges. Le principal métier qui se développe est celui de changeur. Comme le grand commerce se fait sur plusieurs territoires, les commerçants doivent travailler avec des monnaies différentes, car chaque territoire a sa propre monnaie. Les marchands font donc appel à des changeurs pour obtenir la monnaie dont ils ont besoin dans la ville où ils font des affaires. L’instrument qui facilite le plus les échanges est la lettre de change. Les marchands l’utilisent an d’éviter d’avoir à transporter des monnaies métalliques lors de longs déplacements. Ce mode de paiement est plus facile et moins risqué sur des routes parfois peu sécuritaires en raison des voleurs. Intermédiaire 2

COUP D’OEIL SUR...

Enrico de Boldo, Allemand à Genève.

L’ANCÊTRE DU CHÈQUE La lettre de change est un document écrit par lequel un commerçant (le payeur) paye une somme à son fournisseur (le payé, qui porte la lettre). La transaction implique deux changeurs (les intermédiaires). Le premier changeur reçoit l’argent du payeur et émet la lettre de change. Celle-ci précise au deuxième changeur le montant reçu et le montant à verser au porteur de la lettre. Le montant à verser est calculé selon la valeur des monnaies des deux villes. Voici un exemple de lettre de change.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Le payé

Au nom de Dieu, Gênes, le 30 mars 1458. Veuillez payer à la prochaine foire de Pâques, à Martino Illuminato, 125 écus de Savoie, qui sont pour la valeur reçue ici de Bartoloméo Marchetti à raison de 42 sous par écu. Votre Batista de Sessino.

Le payeur Intermédiaire 1

Les faits

213

Activités 1. Réponds aux questions suivantes à propos du grand commerce. a) Quelles institutions sont responsables de réglementer le grand commerce ?

b) Précise deux de leurs rôles. • •

2. Complète ces ches sur les deux zones d’inuence européennes du grand commerce. Région du Nord

Région du Sud

Mers : ________________________________

Mers : ________________________________

________________________________

________________________________

Principales villes : ______________________

Principales villes : ______________________

______________________

______________________

Particularité : La puissante association

Particularité : Le commerce des produits de

de la _________________________________

luxe avec l’____________________________

3. Quelles autres régions du monde prennent part au grand commerce ? • _____________________________________

• _____________________________________

4. Explique ce que sont les foires et quel est leur rôle dans le grand commerce.

5. Nomme les deux moyens par lesquels les seigneurs de Champagne cherchent à stimuler le commerce dans leur région. • •

214

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES FAITS

6.

À L’ÉPREUVE ! Sur cette carte, indique deux produits exportés par chacune des régions faisant partie du grand commerce. LES PRODUITS DU GRAND COMMERCE

7. Giovanni est originaire de Venise. Il souhaite faire le commerce des épices et de la soie. Il a déjà un acheteur potentiel : un marchand de Paris. Indique à Giovanni de quelle manière il pourrait procéder. a) Dans quelle région doit-il se procurer ses produits ? b) Dans quelles foires pourra-t-il rencontrer le marchand avec qui il veut faire des affaires ?

c) Consulte la carte de la page 212. Les parcours possibles pour que les produits se rendent du pays où ils sont produits à leur lieu de vente sont-ils terrestres ou maritimes ? Explique ta réponse.

8. Quels sont les deux principaux avantages de la lettre de change ? •



Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les faits

215

9.

À L’ÉPREUVE ! Observe ce document visuel.

AIDE TECHNIQUE Pour analyser un document visuel, commence par bien lire sa source. Consulte l’outil 3, p. 233.

Bureau de changeurs, XIV e siècle

a) Est-ce un document de source primaire ou secondaire ?

b) Décris ce que tu vois.

c) Quel est le rôle des changeurs ?

d) Quelle est la particularité géographique du grand commerce au Moyen Âge ?

e) Dans ce contexte, pourquoi le rôle des changeurs est-il essentiel ?

10.

Parmi les énoncés suivants, coche ceux qui sont des facteurs ayant favorisé le développement du grand commerce au Moyen Âge. a) La création d’instruments favorisant les échanges, comme la lettre de change. b) La baisse de la population, qui fait en sorte qu’il y a plus de produits disponibles. c) Les croisades, qui rouvrent aux marchands italiens les routes commerciales vers l’Orient. d) La prospérité du commerce local.

216

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs L’expansion de Constantinople Au Moyen Âge, Constantinople est la capitale de l’Empire romain d’Orient, aussi appelé Empire byzantin. Au XI e siècle, au moment où les villes européennes prennent de l’expansion, Constantinople est déjà une ville très développée, populeuse et riche.

Un site exceptionnel Constantinople est située entre l’Europe et l’Asie. De là, les marchands accèdent directement à la Méditerranée et à la mer Noire. Des routes commerciales relient Constantinople à l’Europe, à l’Asie et à l’Afrique. 14 LES ROUTES COMMERCIALES DE CONSTANTINOPLE AU XI e SIÈCLE

15 TROIS NOMS POUR UNE VILLE Byzance Nom de la ville, de sa fondation (VIIe siècle av. J.-C.) jusqu’en 330.

-800

-600

-400

-200

Constantinople La ville prend le nom de Constantinople lorsque l’empereur romain Constantin la nomme capitale de l’Empire. 0

ANTIQUITÉ

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

200

400

600

800

1000

MOYEN ÂGE

Istanbul En 1453, la ville est prise par les Turcs ottomans. Un nouveau nom apparaît pour la désigner : Istanbul. Ce nom sera ofcialisé en 1930. 1200

1400

1600

TEMPS MODERNES

1800

2000

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

Ailleurs

217

Mer Noire

COUP D’OEIL SUR... LE BOSPHORE

Europe

Le Bosphore est un détroit qui sépare l’Europe et l’Asie. Il relie la mer Noire et la mer de Marmara, qui débouche sur la Méditerranée.

Asie Bosphore

Constantinople

Mer de Marmara

La prospérité de Constantinople Droits de douane : Montants d’argent perçus sur des marchandises au moment de leur entrée ou de leur sortie d’un pays.

Grâce à sa situation géographique, Constantinople occupe une place très importante dans le commerce entre l’Orient et l’Occident. Elle reçoit des produits en provenance d’Orient (épices, soieries), d’Afrique (or, ivoire, pierres précieuses) et de Russie (fourrure, bois, minerai). Certains de ces produits sont vendus à Constantinople, mais la majorité ne font qu’y passer et sont revendus dans d’autres pays. Constantinople attire des marchands de partout. Toutefois, le commerce y est très réglementé. Par exemple, les marchands étrangers ont un temps limité pour vendre leurs produits dans cette ville, et les prix sont contrôlés an d’éviter les abus. La ville perçoit des taxes et des droits de douane sur les produits vendus. Enn, des guildes d’artisans et de marchands réglementent la production artisanale et le commerce local. Les marchands des villes de Venise et de Gênes, qui dominent le commerce en Méditerranée, sont très présents à Constantinople. Les Vénitiens obtiennent des réductions de taxes et de droits de douane en promettant de protéger Constantinople ainsi que ses routes commerciales maritimes.

16 LE SITE DE CONSTANTINOPLE PEINT PAR UN GÉOGRAPHE TURC DU XVI e SIÈCLE

218

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AILLEURS

Activités 1. Consulte la carte du monde actuel à la page 254. Dans quel pays se trouve Istanbul (la Constantinople du Moyen Âge) ?

2. Dans quelle région du monde se situe Istanbul ?

3. Observe l’image ci-dessous. Il s’agit d’un plan de la ville de Constantinople dessiné au XV e siècle. Dans les cases, indique où se situent l’enceinte (ou les fortications de la ville), l’église (toit arrondi) et le palais de l’empereur. Puis, relie les cases à l’endroit approprié sur le document visuel.

AIDE TECHNIQUE Un plan de ville permet de repérer rapidement les caractéristiques d’une ville à différentes époques. Consulte l’outil 5, p. 238.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Ailleurs

219

4. Indique dans le schéma les produits importés par Constantinople ainsi que l’origine de ces produits.

Orient

• • Fourrure

CONSTANTINOPLE



• •

• Or • •

5. Constantinople joue-t-elle un rôle dans le grand commerce au Moyen Âge ? Explique ta réponse.

6. Les énoncés suivants sont-ils associés aux villes européennes, à la ville de Constantinople, ou aux deux ? Réponds en cochant la colonne appropriée. Énoncé

Villes européennes Constantinople

a) La ville est entourée de remparts pour sa protection. b) La production artisanale est réglementée par des guildes. c) La ville joue un rôle important dans le commerce. d) Les marchands s’enrichissent grâce au commerce. e) Les bourgeois réclament des libertés aux seigneurs.

220

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui Les institutions et les groupes sociaux À partir du XI e siècle, l’expansion du commerce et des villes entraîne des changements dans la société médiévale. La bourgeoisie devient un groupe social inuent dans les villes. Elle revendique auprès des seigneurs plus de liberté pour faire du commerce. Les associations d’artisans et de marchands défendent les intérêts de leurs membres et réglementent leurs secteurs d’activités. Aujourd’hui, au Québec et au Canada, les gouvernements sont responsables de gérer les services à la population. Des associations et des organismes publics représentent des citoyens et des travailleurs. Ce sont ces institutions qui interviennent auprès des gouvernements pour défendre ou revendiquer des droits.

Les services oerts par les gouvernements Au Québec, les services à la population sont répartis en trois paliers de gouvernement : municipal (les villes), provincial (le Québec) et fédéral (le Canada). Un citoyen ou une entreprise qui a besoin d’un service doit s’adresser au bon palier de gouvernement. Voici quelques exemples de services offerts par chaque palier de gouvernement. Municipal

Provincial

Fédéral

• Aqueducs et égouts

• Éducation

• Monnaie et banques

• Permis de construction

• Santé

• Poste

1. Pour chacune des situations suivantes, indique quel palier de gouvernement peut intervenir. Situation

Paliers de gouvernement Municipal

Provincial

Fédéral

a) Deux banques souhaitent fusionner et le ministre des Finances doit donner son accord au projet. b) L’eau de Saint-Hyacinthe est contaminée et il faut aviser la population de la faire bouillir avant de la consommer. c) Un parent se demande s’il peut envoyer son enfant à l’école anglophone. d) Un couple souhaite rénover sa maison et doit demander un permis. e) Il y a de faux billets de 50 $ en circulation et il faut concevoir des billets plus sécuritaires.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

221

Le rôle des associations 2. Observe ces documents et lis leur légende.

LOGO DE LA CORPORATION DES MAÎTRES ÉLECTRICIENS DU QUÉBEC.

AFFICHE DE LA CSN (CENTRALE DES SYNDICATS NATIONAUX)

Le rôle de cette corporation est de défendre ses membres et d’assurer la protection du public. Pour ce faire, elle vérie la compétence de ses membres et réglemente l’exercice de leur métier.

Cette afche traite des négociations entre les travailleurs et le gouvernement.

a) Nomme les deux types d’association mentionnés dans ces documents. •



b) Trouve trois similitudes entre le rôle des guildes d’artisans au Moyen Âge et celui de la corporation des maîtres électriciens. • • •

Le rôle des citoyens Dans la société québécoise d’aujourd’hui, des citoyens prennent parti pour des causes ou des enjeux. Ils les défendent auprès des gouvernements. Pour faire valoir leur point de vue, les citoyens utilisent différents moyens.

3. Parmi les enjeux suivants, nomme celui qui t’intéresse le plus. Indique quel moyen tu utiliserais pour le défendre et explique ta réponse. ENJEUX

Enviro

nnem

ent

Soutien aux jeunes en difculté Pauvreté

222

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

MOYENS Pétition Présentation en re oi d’un mém taire m com ission parlemen Lettre d’opin ion dans les journ aux

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

AUJOURD’HUI

Le rôle des organismes publics Au Québec, des organismes publics sont chargés de surveiller l’application des lois et de défendre la population. Les textes suivants énoncent les missions de deux de ces organismes, le Protecteur du citoyen et l’Ofce de la protection du consommateur. 17

18

« La mission du Protecteur du citoyen est d’assurer le respect des droits des citoyens dans leurs relations avec les services publics. » Le Protecteur du citoyen, [en ligne], 2015.

« L’Ofce de la protection du consommateur protège les consommateurs et surveille l’application des lois et des règlements sous sa responsabilité. Il informe collectivement et individuellement les consommateurs, les éduque et reçoit leurs plaintes. » Ofce de la protection du consommateur, [en ligne], 2015.

4. Pour chacun des cas suivants, indique auprès de quel organisme les personnes pourraient porter plainte. a) Marie désire retourner un article à un commerçant dans les délais prévus par la loi, mais le commerçant refuse de la rembourser. b) Paul a été hospitalisé, mais il n’a pas reçu les traitements auxquels il aurait dû s’attendre. c) Un commerçant facture à Geneviève un produit plus cher que ce qui était annoncé dans sa publicité et refuse de corriger le prix.

5. Nomme deux institutions qui représentent les intérêts des citoyens et des groupes sociaux dans le Québec d’aujourd’hui.

6. Selon toi, les citoyens et les groupes sociaux ont-ils la possibilité de bien défendre leurs intérêts au Québec ? Justie ta réponse.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Aujourd’hui

223

Synthèse 1. L’expansion urbaine et commerciale en concepts Complète ce texte à l’aide des concepts du chapitre. Consulte la liste, à la page 196. Entre le XI e et la n du XIII e siècle, l’_______________________ entraîne l’expansion des villes, qui portaient parfois à leurs débuts le nom de __________________. La ______________________ est le groupe social qui prote de cette expansion. Elle est composée principalement des marchands, mais inclut aussi des banquiers et des maîtres artisans. Ses membres se sont enrichis grâce à l’accumulation de __________________. Les plus riches prennent part au ________________________________, un vaste réseau d’échanges qui comprend l’Europe, l’Asie et l’Afrique. La bourgeoisie devient de plus en plus inuente et forme des communes pour revendiquer des ________________________ auprès des seigneurs. Après l’obtention d’une _______________________, la commune devient l’___________________________ responsable de l’administration de la ville. Ainsi, les bourgeois deviennent des personnages importants de la _____________________ _______________________ des villes.

2. Les associations au Moyen Âge Les guildes et les hanses sont deux types d’associations qui jouent un rôle dans l’organisation du travail et dans le commerce au Moyen Âge. Qu’est-ce qui les distingue ? Remplis les ches suivantes.

Les guildes

224

Les hanses

Membres :

Membres :

Rôle : Réglementer les en :

Rôle : Réglementer le en :









Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

3. Les villes et les routes commerciales au XIII e siècle Sur cette carte, situe les villes de Venise, Cologne, Bruges, Constantinople et Paris. Complète ensuite la légende. LE GRAND COMMERCE

4. La montée de la bourgeoisie Pour conclure, réponds à la question de la page 197, au début du chapitre.

Consulte l’outil 1, p. 230.

Comment la bourgeoisie est-elle devenue inuente au Moyen Âge ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Synthèse

225

À l’épreuve ! Prends connaissance des documents suivants. Puis, réponds aux questions des pages 227 et 228. DOCUMENT 1

DOCUMENT 2

Lettre d’un seigneur de Belgique « Sachez que, non seulement pour embellir notre ville de Dinant […], mais pour le prot et l’utilité de tous et principalement pour les marchands qui feront le commerce dans notre ville […] le maire, les échevins, les jurés et toute la communauté de la ville […] ont élevé et sagement établi un édice qu’on appelle communément halle. » Extrait du Cartulaire de la commune de Dinant.

DOCUMENT 3

DOCUMENT 4

La ville de Bruges au XIII siècle e

Une description des marchandises dans le port de Londres au XIIIe siècle « Dans cette ville, les marchands de partout dans le monde viennent apporter leurs produits par mer. Les Arabes envoient de l’or ; les Sabéens [un peuple du Yémen actuel], des épices et de l’encens. […] Le Nil envoie des pierres précieuses ; les hommes de Norvège et de Russie, des fourrures et des peaux de zibeline ; la Chine est là avec de la soie pourpre. »

226

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

DOCUMENT 5

APPRENTI

COMPAGNON

MAÎTRE

L’apprenti entre assez jeune au service d’un maître (vers l’âge de 12 ans). Il ne reçoit aucun salaire, mais le maître le nourrit et le loge.

Après quelques années (dont le nombre varie selon le type de métier), l’apprenti devient compagnon. Il poursuit sa formation tout en recevant un salaire.

Le compagnon devient maître en prouvant son savoir-faire aux dirigeants de l’association. Il leur présente un ouvrage qu’il aura minutieusement travaillé, appelé « chef-d’œuvre ».

1. Observe le document 1. a) Ce document illustre un facteur qui a permis de stimuler les centres urbains. Quel est ce facteur ?

b) Quelles conséquences ce facteur a-t-il eu en Europe au Moyen Âge ? •



2. Lis le document 2. a) À quel groupe social appartiennent les personnes mentionnées dans le passage « le maire, les échevins, les jurés » ?

b) Quel bâtiment ont-ils fait construire ?

c) À quoi sert ce bâtiment ?

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

À l’épreuve !

227

3. Observe le document 3. a) De quel type de carte s’agit-il ?

b) Consulte la légende. Au cours de quelle période la ville de Bruges s’est-elle agrandie ?

c) Nomme un élément identié sur ce document qui remplit une fonction commerciale.

d) Nomme un élément identié sur ce document qui remplit une fonction de protection ou de défense.

4. Lis le document 4. a) À quel commerce peux-tu associer cet extrait ?

b) Justie ta réponse.

5. Observe le document 5. a) Qu’est-ce que ce document illustre ?

b) Quel est le nom de l’association dont il est question dans la dernière case ?

c) Une fois accepté par l’association, quel rôle pourra jouer le maître envers un apprenti ?

228

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Les outils de l’histoire OUTIL 1

La démarche de recherche .....................................................................

OUTIL 2

Interpréter des documents écrits

230

..................................................... 231

Les sources des documents écrits Comment interpréter un document écrit

OUTIL 3

Interpréter des documents visuels

.................................................. 233

Les sources des documents visuels Comment interpréter un document visuel

OUTIL 4

Interpréter et construire des repères de temps

..................... 235

Les types de repères de temps Comment interpréter un repère de temps Comment construire un repère de temps

OUTIL 5

Interpréter et créer des cartes historiques

................................ 238

Comment interpréter une carte historique Comment créer une carte historique

OUTIL 6

Interpréter et créer des tableaux ......................................................

240

Comment interpréter des tableaux Comment créer un tableau

OUTIL 7

Interpréter et créer des diagrammes

............................................. 242

Les types de diagrammes Comment interpréter un diagramme Comment créer un diagramme

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

229

OUTIL 1

La démarche de recherche

Voici les étapes à suivre lorsque tu fais une recherche en histoire. ÉTAPE 1 Prends connaissance du problème

et questionne-toi sur le problème • Fais appel à ce que tu connais déjà du problème ou de son contexte. •

Dénis le problème dans tes propres mots.



Informe-toi sur le contexte du problème.



Formule des questions pertinentes (Qui ? Quoi ? Quand ? Comment ? Où ? Pourquoi ?, etc.) et trouve des éléments de réponse à ces questions.

ÉTAPE 2 Recueille et sélectionne l’information



Recueille de l’information sur le problème.



Sélectionne l’information importante pour comprendre le problème.



Distingue les faits des opinions.



Compare les informations que tu as sélectionnées.

ÉTAPE 3 Organise l’information



Fais le point : sélectionne l’information la plus importante à communiquer.



Dispose tes données dans des tableaux, des repères de temps, des diagrammes ou tout autre moyen approprié.

ÉTAPE 4 Communique les résultats

de ta démarche • Présente tes résultats.

La question au début de chaque chapitre présente le problème que tu vas étudier. Par exemple, au chapitre 2, cette question est à la page 47. La première section, LE CONTEXTE, te renseigne sur le contexte historique du problème. Par exemple, au chapitre 2, tu abordes le contexte aux pages 48 à 51.

Dans les sections LES FAITS et AILLEURS, tu recueilles des informations sur le problème et tu les sélectionnes. Tu compares aussi les informations sur la société étudiée avec celles sur une autre société, ailleurs dans le monde. Par exemple, au chapitre 2, tu trouves ces informations aux pages 52 à 74. La section AUJOURD’HUI te permet de faire des liens entre le passé et le présent. Au chapitre 2, tu prends connaissance de la société actuelle aux pages 75 à 77.

La section SYNTHÈSE te permet de faire un résumé de ce que tu as appris dans le chapitre. Au chapitre 2, la synthèse se fait aux pages 78 et 79. La section À L’ÉPREUVE ! te permet de travailler à partir de documents et de te familiariser avec les opérations intellectuelles. Au chapitre 2, elle se trouve aux pages 80 et 81. Dans la section SYNTHÈSE, tu réponds à la question posée au début du chapitre. Au chapitre 2, c’est à la page 47 que se trouve la question et à la page 79 que tu y réponds. Dans la section À L’ÉPREUVE, tu réponds à des questions qui portent sur des documents. Au chapitre 2, ces questions sont indiquées à la page 81.

230

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

OUTIL 2

Interpréter des documents écrits

Les historiens étudient des documents écrits pour comprendre le passé. Il existe une grande variété de documents écrits, tels que des récits de voyages ou d’événements, des discours, des lettres, des documents juridiques, des journaux intimes et des articles de presse. Selon les époques, les documents ont été inscrits entre autres sur de la pierre, un parchemin ou du papier. L’interprétation d’un document écrit fournit des renseignements sur une période historique.

Les sources des documents écrits Les documents écrits peuvent être de source primaire ou de source secondaire. • Les documents de SOURCE PRIMAIRE ont été écrits ou réalisés par des acteurs ou des témoins de l’événement étudié. Ce sont donc des documents qui datent de la même époque que l’événement dont ils traitent.

Date de l’événement.

Exemple LA VIE À BORD D’UN BATEAU AU DÉBUT DU XVI e SIÈCLE

« Nous ne mangions que du vieux biscuit tourné en poudre, tout plein de vers et puant l’urine des rats. Et nous buvions une eau jaune infecte. » Antonio Pigafetta, Relation du premier voyage autour du monde de Magellan, 1519-1522.

Date du document. • Les documents de SOURCE SECONDAIRE sont écrits ou réalisés par des auteurs qui ne sont pas directement témoins ou acteurs des événements qu’ils relatent. Ces documents ont été écrits après l’époque de l’événement dont ils traitent.

Date de l’événement.

Exemple

Pour déterminer si un document est de source primaire ou secondaire, il faut comparer la date dont il est question dans le document ou dans le titre du document avec la date inscrite dans la source du document.

LE POUVOIR AU MOYEN ÂGE

« L’histoire du royaume d’Angleterre entre 1250 et 1500 est dominée […] par la confrontation entre le pouvoir royal et la noblesse. » Alain Demurger, L’Occident médiéval, XIII e-XV e siècle, Paris, Hachette, 2003, p. 15.

Date du document. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

outil 2 Interpréter des documents écrits

231

Comment interpréter un document écrit Voici les étapes de l’interprétation d’un document écrit. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple CRUAUTÉ DES SPECTACLES DE GLADIATEURS

Le philosophe romain Sénèque (4 av. J.-C. – 65 apr. J.-C.) écrit à un ami à propos des combats de gladiateurs.

« Le hasard vient de me conduire au spectacle de midi : je m’attendais à des jeux, à quelque divertissement où l’œil de l’homme pût se reposer de la vue du sang humain. C’est le contraire. C’est le pur et simple assassinat. Les combattants n’ont rien pour se couvrir. Ici, pas de casque, pas de bouclier qui arrête le fer. Quelle issue ? La mort des combattants. » Sénèque, Lettres à Lucilius, Livre I, Lettre VII, 63 apr. J.-C. Texte adapté à des ns pédagogiques.

1. Quel est le titre du document ? Cruauté des spectacles de gladiateurs. 2. Quelle est la date du document ? 63 apr. J.-C. 3. Qui est l’auteur du document ? Sénèque. 4. L’auteur est-il un acteur ou un témoin de l’événement ? Oui, un témoin. 5. Quel est le type de document (article de journal, récit, document juridique, etc.) ? Une lettre. 6. Quel est le type de source ? Primaire X

Secondaire

7. Si tu ne connais pas la signication de certains mots, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire.

Mot déni : Gladiateur. Dénition : À Rome, dans l’Antiquité, homme qui combat dans les jeux du cirque contre d’autres hommes ou contre des animaux. 8. Souligne les mots importants pour comprendre le document. 9. Quel est le sujet du document ? Les spectacles de gladiateurs. 10.

Quelles sont les idées à retenir de ce document ?

Les spectacles de gladiateurs sont cruels, car ceux-ci n’ont aucune protection et leur mort est inévitable.

232

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

OUTIL 3

Interpréter des documents visuels

Les historiens étudient des documents visuels, en plus des documents écrits, pour comprendre le passé. Les documents visuels se présentent sous la forme d’images. Selon les époques, il existe une grande variété de documents visuels, tels que des illustrations, des peintures et des photographies. L’interprétation d’un document visuel donne des renseignements sur une époque ou un événement.

Les sources des documents visuels Les documents visuels peuvent être de source primaire ou de source secondaire. • Les documents de SOURCE PRIMAIRE ont été réalisés par des contemporains de l’événement représenté. Ce sont donc des documents qui datent de la même époque que l’événement qu’ils représentent.

• Les documents de SOURCE SECONDAIRE ont été réalisés par des auteurs qui ne sont pas des contemporains de l’événement représenté. Ces documents ont été réalisés après l’époque de l’événement qu’ils représentent. Exemple

Exemple

Époque de l’événement représenté. LA VIE DES PAYSANS AU MOYEN ÂGE (476-1492)

Date de l’événement représenté.

LA DÉFAITE DE VERCINGÉTORIX EN 52 AV. J.-C.

Lionel Royer, Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César, 1899

Date de production du document visuel. Paul de Limbourg, Les Très riches heures du duc de Berry, France, XVe siècle

Époque de production du document visuel. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

outil 3 Interpréter des documents visuels

233

Comment interpréter un document visuel Voici les étapes à suivre pour interpréter un document visuel. L’exemple d’interprétation ci-dessous te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple DES MOINES DURANT LA MOISSON À L’ABBAYE DE CLAIRVAUX À LA FIN DU MOYEN ÂGE

Arrière-plan : un paysage avec une habitation.

Plan moyen : les bâtiments de l’abbaye.

Plan rapproché : des moines récoltent du blé.

Une peinture de Jörg Breu l’Ancien, vers 1500

1. De quel type de document visuel s’agit-il ? Photographie

Peinture X

Caricature

2. Quels renseignements apportent le titre et la source du document ? La source indique que ce document a été réalisé vers 1500 et le titre indique qu’il s’agit de moines durant la moisson à la n du Moyen Âge. 3. Quel est le type de source ? Primaire X

Secondaire

4. Trace des lignes pour délimiter chacun des plans du document et décris ce que tu y vois.

5. Si tu ne connais pas la signication de certains mots, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire.

Abbaye : Édice où habitent des moines ou des moniales et dirigé par un abbé ou une abbesse. Moisson : Travail agricole visant à récolter les céréales arrivées à maturité. 6. Quel est le sujet du document ? La moisson au Moyen Âge dans les champs d’une abbaye. 7. Quelles sont les informations à retenir du document ? Au Moyen Âge, les abbayes possédaient des terres et les moines effectuaient des travaux agricoles. 234

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

OUTIL 4

Interpréter et construire des repères de temps

Pour situer dans le temps des événements, des faits historiques ou des réalités sociales, les historiens utilisent le repère de temps. Il permet d’avoir une vue d’ensemble d’une réalité sociale, ou encore de situer des réalités sociales ou des événements les uns par rapport aux autres.

Les types de repères de temps Il existe trois types de repères de temps.

1. La LIGNE DU TEMPS est un axe qui permet de situer des événements de façon chronologique.

Point de référence Événement 1 (av. J.-C.) – 5000

– 4000

Événement 2 (av. J.-C.)

– 3000

– 2000

Naissance de J.-C.

– 1000

La coupure indique qu’une certaine période n’est pas représentée. 2000

2 cm

L’unité de mesure ou d’intervalle de temps est choisie selon la durée totale à représenter. Unité de mesure = 1 millénaire.

L’axe est gradué. L’échelle chronologique varie selon la période couverte et selon l’intention du repère. Échelle : 2 cm = 1 millénaire.

La èche indique le sens du déroulement du temps : de gauche à droite, des époques les plus anciennes aux époques les plus récentes.

2. Le RUBAN DU TEMPS est une bande qui permet de situer des périodes historiques et des phénomènes qui se déroulent sur plusieurs années. On peut aussi y retrouver des événements.

L’enroulement indique qu’une très longue période de temps précède les périodes représentées dans le repère. – 5000

– 4000

– 3000

PÉRIODE 1

– 2000

Coupure

– 1000

PÉRIODE 2

Naissance de J.-C.

2000

PÉRIODE 3

3. La FRISE DU TEMPS permet de superposer des rubans de temps. Elle permet de situer des faits, survenus pendant une même période, dans des contextes (politique, culturel, etc.) ou des lieux différents. – 2000

– 1000

Naissance de J.-C.

1000

2000

CHAPITRE 2 : La naissance d’une civilisation CHAPITRE 3 : Une première expérience de démocratie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

outil 4 Interpréter et construire des repères de temps

235

Comment interpréter un repère de temps Voici les étapes à suivre pour interpréter un repère de temps. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple L’ÉCRITURE DANS LA CIVILISATION MÉSOPOTAMIENNE vers -1800 Rédaction du code de lois d’Hammourabi vers -2600 Rédaction de l’Épopée de Gilgamesh vers -1400 Naissance de l’alphabet

vers -3300 Invention de l’écriture cunéiforme – 10 000 – 4000

– 3500

– 3000

– 2500

– 2000

–1500

–1000

–500

Naissance de J.-C.

CIVILISATION MÉSOPOTAMIENNE

NÉOLITHIQUE

ANTIQUITÉ

1. Détermine le thème du repère de temps à l’aide de son titre. Le thème du repère est l’écriture dans la civilisation mésopotamienne. 2. Détermine la durée représentée sur le repère. Calcule la durée à partir de la date de n et de la date du début de la période couverte par le repère. Puis, calcule la durée du thème principal qui est représenté sur le repère.

Le repère couvre une durée de 10 100 ans (de 100 à -10 000). La durée du thème principal est de presque 3000 ans (vers -540 à -3500) pour la civilisation mésopotamienne. 3. Situe les périodes ou les événements les uns par rapport aux autres. Par exemple : − La civilisation mésopotamienne a existé avant la naissance de Jésus-Christ. Elle fait partie de l’Antiquité. − La rédaction de l’Épopée de Gilgamesh et celle du code de lois d’Hammourabi ont eu lieu après l’invention de l’écriture cunéiforme, mais avant l’invention de l’alphabet. 4. Que t’apprend le repère de temps sur le thème que tu étudies ? L’écriture cunéiforme a été inventée en Mésopotamie vers -3300. Au moins deux documents ont été rédigés après cette date : l’Épopée de Gilgamesh et le code de lois d’Hammourabi. L’alphabet a été créé vers -1400. La civilisation mésopotamienne a duré environ 3000 ans.

236

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Comment construire un repère de temps Voici les étapes à suivre pour construire un repère de temps. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple

1. Précise le but que tu vises en créant ce repère de temps et sélectionne les périodes historiques ou les événements à représenter.

But : Situer sur un repère de temps certains événements marquants et une période importante de l’histoire de l’Empire romain. Événements sélectionnés : -27 : Début de l’Empire IIe siècle : Période d’expansion maximale de l’Empire 395 : Division de l’Empire en deux régions 476 : Fin de l’Empire romain d’Occident 2. Choisis le type de repère de temps (ligne du temps, ruban du temps ou frise du temps). Un ruban du temps, car je veux placer des événements et une période sur mon repère. 3. Trace l’axe du repère en le terminant à droite par une èche. 4. Choisis l’unité de mesure et établis l’échelle du repère. Pour ce faire, calcule la durée totale à représenter sur le repère de temps, puis établis une unité de mesure ou un intervalle de temps approprié selon l’espace dont tu disposes. Ensuite, divise l’axe en intervalles égaux, selon l’unité de mesure.

Calcul de la durée totale de la période : de -27 à 476 = 503 ans. Pour bien représenter la période, le repère doit commencer à -100 et se terminer à 500. Unité de mesure choisie : le siècle. (La décennie ne serait pas un choix approprié, car cela ferait beaucoup trop d’intervalles sur le repère.) Établissement de l’échelle : 2,5 cm = 1 siècle. Unité choisie : le siècle Échelle : 2,5 cm = 1 siècle -100

Naissance de J.-C.

100

200

300

400

500

5. Inscris les données sur le repère. Pour les événements, mets un point sur le repère. Pour une période historique, colorie l’espace entre les dates.

-27 Début de l’Empire -100

Naissance de J.-C.

IIe siècle : Période d’expansion maximale de l’Empire romain 100

200

476 Fin de l’Empire romain d’Occident 395 Division de l’Empire en deux régions 300

400

500

6. Donne un titre à ton repère. Ton titre doit reéter ton but de départ. Titre : Des événements importants de l’Empire romain.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

outil 4 Interpréter et construire des repères de temps

237

OUTIL 5

Interpréter et créer des cartes historiques

La carte historique est une carte géographique qui représente une réalité du passé. Elle permet de situer entre autres des informations d’ordre politique, religieux ou économique. Elle peut également montrer l’évolution d’une réalité dans le temps. Les plans de ville sont également utiles aux historiens. Un plan de ville montre l’organisation spatiale d’une ville : par exemple les rues, les édices publics et privés et les fortications.

Comment interpréter une carte historique Voici les étapes à suivre pour interpréter une carte historique ou un plan de ville. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple

Observe la carte 4 de la page 125, L’expansion de Rome, de sa fondation au II e siècle, et repère les éléments suivants. 1 Le titre annonce le thème de la carte et précise la date ou la période à l’étude. 2 La légende présente les éléments visuels (symboles, couleurs) nécessaires à la compréhension de la carte. 3 L’échelle permet de calculer ou d’évaluer les distances. 4 La rose des vents indique l’orientation des points cardinaux. 5 Le carton permet de situer dans le monde la région représentée sur la carte principale.

1. Quel est l’espace géographique représenté sur cette carte ? Tu peux t’aider du carton. Une partie de l’Europe, une partie de l’Afrique et une partie de l’Asie. 2. Selon le titre, quel thème est représenté ? À quelle période ? Le thème de la carte est l’expansion de Rome, de sa fondation au II e siècle. 3. Que révèlent les couleurs et les symboles de la légende ? La légende révèle que l’expansion romaine s’est faite en trois étapes principales : de la fondation de Rome au IV e siècle av. J.-C., du IVe au III e siècle av. J.-C. et du IIIe siècle av. J.-C. au IIe siècle apr. J.-C. 4. Quelle est l’orientation de la carte selon la rose des vents ? La carte est orientée vers le nord. 5. Le territoire est-il représenté à petite ou à grande échelle ? Le territoire est représenté à petite échelle, car il s’agit d’un vaste territoire. 6. Quelles informations cette carte t’apporte-t-elle sur le thème que tu étudies ? Rome a d’abord pris le contrôle du petit territoire autour de la cité avant d’occuper toute la péninsule italienne, puis d’être à la tête d’un vaste empire sur deux continents. La formation du territoire de l’Empire romain s’est déroulée sur six siècles.

238

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Comment créer une carte historique Voici les étapes à suivre pour créer une carte historique. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple

1. Dans quel but réalises-tu cette carte ? Montrer le territoire couvert par Athènes et par Sparte au V e siècle av. J.-C. 2. Détermine le sujet de ta carte. Le territoire d’Athènes et de Sparte dans la péninsule grecque au V e siècle av. J.-C. 3. Sélectionne les informations qui doivent apparaître sur ta carte. La péninsule grecque, la région de l’Attique, la cité d’Athènes et les principales cités de la péninsule grecque, la région du Péloponnèse, la cité de Sparte et le territoire de la civilisation grecque. 4. Trouve une carte muette. 5. Choisis les moyens les plus adéquats (couleurs, symboles, etc.) pour intégrer tes informations, puis réalise ta carte.

6. Établis et trace la rose des vents et l’échelle. 7. Fais une légende en fonction des choix que tu as faits à l’étape 5. 8. Donne un titre à ta carte. Ce titre doit reéter ton but (numéro 1). Athènes et Sparte, au Ve siècle av. J.-C. 8 Le titre.

6 La rose des vents et l’échelle.

7 La légende.

5 Le choix des couleurs et des symboles : pour les cités, du vert pour la péninsule grecque, des rayures jaunes pour la région de l’Attique, des points jaunes pour la région du Péloponnèse.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

outil 5 Interpréter et créer des cartes historiques

239

OUTIL 6

Interpréter et créer des tableaux

Les tableaux sont des outils qui permettent d’organiser et de présenter de façon cohérente des informations ou des données sur un même sujet.

Comment interpréter un tableau Un tableau présente des informations classées en lignes et en colonnes. Les titres des colonnes (ou en-têtes) et les titres des lignes précisent les éléments à l’étude. Voici des étapes à suivre pour interpréter un tableau. L’exemple te permettra de mieux comprendre ces étapes. Exemple

Titre.

LES TROIS FORMES DE GOUVERNEMENT DANS L’HISTOIRE DE ROME

Forme de gouvernement

Titres des colonnes et des lignes.

Période

Qui exerce le pouvoir ?

La monarchie

De 753 à 509 av. J.-C.

Le roi

La république

De 509 à 27 av. J.-C.

Plusieurs institutions, dont des assemblées du peuple et des magistrats (administrateurs) élus

L’empire

De 27 av. J.-C. à 476 apr. J.-C.

L’empereur

1. Quel est le titre du tableau ? Le titre te renseigne sur le sujet et précise parfois la date ou l’époque à l’étude.

Le titre du tableau indique que le sujet du tableau est les trois formes de gouvernement qu’a connues Rome dans son histoire. 2. Quelle information ce tableau contient-il ? Les titres des colonnes et des lignes te renseignent sur les informations du tableau.

Les titres des colonnes et des lignes du tableau m’indiquent que je peux recueillir de l’information sur des formes de gouvernement, leur période respective et sur l’exercice du pouvoir. 3. Mets en relation l’information présentée dans le tableau. Voici des questions qui peuvent t’aider à le faire : Y a-t-il des ressemblances et des différences entre les informations contenues dans le tableau ? En comparant l’information, qu’apprends-tu sur le sujet du tableau ?

Exemples d’informations tirées de ce tableau : – Rome a connu trois formes de gouvernement : la monarchie, la république et l’empire de 753 av. J.-C. à 476 apr. J.-C., soit sur 1229 ans. – Rome est une monarchie de 753 à 509 av. J.-C. Un roi exerce le pouvoir sous cette forme de gouvernement. – C’est seulement sous la république que plus d’une personne ou institution exercent le pouvoir. Cette forme de gouvernement a duré 482 ans. – La forme de gouvernement qui a duré le plus longtemps est l’empire (503 ans, comparativement à 482 ans pour la république et 244 ans pour la monarchie). 240

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Comment créer un tableau 1. Précise ton but en créant ce tableau. À partir d’un texte, classe l’information sur les deux principales zones d’inuence du grand commerce au Moyen Âge. Texte : En Europe, il y a deux zones d’inuence du grand commerce. • Le Nord, autour de la mer du Nord et de la mer Baltique. Parmi les principales villes commerçantes de cette zone, on trouve Cologne et Dantzig. • Le Sud, autour de la mer Méditerranée. Les principales villes commerçantes de cette zone sont Venise, Gênes et Pise. 2. Sélectionne l’information qui doit apparaître dans ton tableau. Nom des deux régions : le Nord et le Sud. Mers autour desquelles se trouvent ces régions : la mer du Nord et la mer Baltique ; la mer Méditerranée. Principales villes commerçantes de chaque région : Cologne et Dantzig ; Venise et Gênes. 3. Établis les titres des lignes et des colonnes. Titres des colonnes : Nom de la zone, Mers, Villes principales. Titres des lignes : Nord, Sud. 4. Trace ton tableau en fonction du nombre de lignes et de colonnes que tu as établi.

5. Intègre les informations. Nom de la zone

Mers

Villes principales

Nord

Mer du Nord et mer Baltique

Cologne et Dantzig

Sud

Mer Méditerranée

Venise et Gênes

6. Donne un titre à ton tableau. Ce titre doit reéter ton but de départ. Les deux zones d’inuence du grand commerce en Europe.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

outil 6 Interpréter et créer des tableaux

241

OUTIL 7

Interpréter et créer des diagrammes Les diagrammes sont des outils qui permettent de présenter de façon visuelle des données sur un sujet précis.

Les types de diagrammes Il existe plusieurs types de diagrammes. Voici ceux que tu auras à interpréter dans Chrono. LE DIAGRAMME LINÉAIRE (OU DIAGRAMME À LIGNE BRISÉE)

Ce type de diagramme est constitué d’une ou de plusieurs lignes tracées à partir de points qui correspondent à des données. Les titres de l’axe des x et de l’axe des y précisent les éléments mis en relation dans le diagramme. Exemple

Axe des y : Unité de mesure utilisée. Ici, la population en millions d’habitants.

Population (en millions d’habitants)

L’AUGMENTATION DE LA POPULATION EUROPÉENNE ENTRE 1000 ET 1300

80 60 40 20 0

1000

1100 1200 Années

Axe des x: Les catégories. Ici, les années pour lesquelles les données sur la population sont présentées.

1300

D’après Judith M. Bennett et C. Warren Hollister, Medieval Europe: A Short History, 2006.

LE DIAGRAMME À BANDES

Ce type de diagramme est constitué d’une ou de plusieurs bandes, disposées à l’horizontale ou à la verticale. L’axe des x indique les catégories à l’étude et l’axe des y, l’unité de mesure utilisée. Exemple

Axe des y : Unité de mesure utilisée. Ici, la population en milliers d’habitants.

Population (en milliers d’habitants)

LA RÉPARTITION DE LA POPULATION ATHÉNIENNE VERS 430 AV. J.-C.

Axe des x : Les catégories. Ici, les groupes sociaux.

140 120 100 80 60 40 20 0

Citoyens

Femmes et enfants de citoyens

Métèques et leur famille

Esclaves

D’après M.-C. Amouretti et F. Ruzé, Le monde grec antique, 1990.

242

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

LE DIAGRAMME CIRCULAIRE

Ce type de diagramme permet d’illustrer la répartition en différentes catégories d’un total connu. La somme des portions du diagramme circulaire correspond toujours à 100 %. Les portions du diagramme sont tracées selon le pourcentage de chacune des catégories par rapport au total. Exemple LA RÉPARTITION DE LA POPULATION D’ATHÈNES VERS 430 AV. J.-C.

Exemple de catégorie. Valeur de la catégorie par rapport au total de la population de la cité.

D’après M.-C. Amouretti et F. Ruzé, Le monde grec antique, 1990.

Comment interpréter un diagramme Voici les étapes à suivre pour interpréter un diagramme. L’exemple te permettra de mieux comprendre chaque étape. Cet exemple donne l’interprétation du diagramme linéaire intitulé « L’augmentation de la population européenne entre 1000 et 1300 » qui se trouve à la page précédente.

1. Identie le type de diagramme dont il s’agit. Un diagramme linéaire (ou à ligne brisée). 2. Prends connaissance du titre et de la légende (s’il y a lieu) an de connaître le sujet du diagramme.

L’augmentation de la population européenne entre 1000 et 1300. 3. Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, repère l’axe des x et des y an de connaître les catégories présentées et l’unité de mesure utilisée.

Axe des x : Les années (aux 100 ans). Axe des y : La population (en millions d’habitants). 4. Mets en relation les données présentées. La population connaît une nette augmentation entre 1000 et 1300.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

outil 7 Interpréter et créer des diagrammes

243

Comment créer un diagramme Voici les étapes à suivre pour créer un diagramme. L’exemple te permettra de mieux comprendre chaque étape.

1.

Précise ton but en créant ce diagramme.

Illustrer l’évolution de la population européenne entre 1000 et 1300. 2.

Sélectionne l’information que tu veux représenter dans ton diagramme.

Population européenne : − 1000 : 42 millions d’habitants. − 1100 : 48 millions d’habitants. − 1200 : 61 millions d’habitants. − 1300 : 70 millions d’habitants. 3.

Détermine le type de diagramme qui sera le mieux adapté à tes données ainsi qu’à ton intention de départ.

Le diagramme linéaire ou le diagramme à bandes sont de bons choix pour illustrer ce type de données. Ici, nous opterons pour le diagramme à bandes. 4.

Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, détermine les éléments que tu souhaites mettre en relation sur l’axe des x et l’axe des y : les catégories et l’unité de mesure.

Axe des x : Les années (aux 100 ans). Axe des y : La population (en millions d’habitants). Trace ton diagramme en identiant l’axe des x et l’axe des y, et en répartissant les données.

Population (en millions d’habitants)

5.

80 70 60 50 40 30 20 10 0

1000

1100

Années

1200

1300

D’après Judith M. Bennett et C. Warren Hollister, Medieval Europe: A Short History, 2006.

6.

Conçois la légende, si ton diagramme comprend plus d’un type de données. Il n’y a pas de légende dans ce cas-ci.

7.

Donne un titre à ton diagramme. Ce titre doit reéter ton but de départ. Puis, indique la source de tes données sous le diagramme.

Titre : Augmentation de la population européenne entre 1000 et 1300. Source: Judith M. Bennett et C. Warren Hollister, Medieval Europe: A Short History, 2006. 244

LES OUTILS DE L’HISTOIRE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Glossaire Le chapitre où un concept est abordé est indiqué de la façon suivante : C1, C2, C3…

A Affranchir : Rendre sa liberté à un esclave. Aqueduc : Canal qui sert à conduire l’eau d’un lieu à un autre. Arabe : Désigne les populations qui parlent la langue arabe. Artisan : Personne qui exerce un travail manuel. Assemblée : Réunion d’un groupe de citoyens dans un but commun. Assolement : Technique qui consiste à diviser une terre en parties égales pour y faire alterner des cultures différentes (rotation des cultures). Cette technique a pour but de conserver la fertilité de la terre. Auguste : Titre d’honneur qui signie « élu des dieux ».

B Bourg : Au Moyen Âge, nom donné aux villes en formation. C6 Bourgeoisie : Au Moyen Âge, groupe social inuent, composé des marchands, des banquiers et des maîtres artisans d’une ville. C6

C Calife : Souverain musulman. Capital : Ensemble des biens ou des avoirs d’une personne ou d’un commerce. C6 Cathédrale : Église principale d’un diocèse. Cens : Taxe que les paysans doivent verser au seigneur. Changeur : Personne dont le métier est d’effectuer l’échange de monnaies. Charte : Document qui dénit les obligations réciproques entre le seigneur et les habitants d’une ville. C6 Chrétienté : Ensemble des peuples chrétiens et des pays où le christianisme est la religion la plus importante. C5 Chronologie : Mot formé du préxe qui signie « temps » et du sufxe qui signie « science » ou « étude ». Succession dans le temps des faits historiques. Science qui étudie les dates des faits historiques. Cité-État : Cité qui possède son propre gouvernement et ses institutions. C3 Citoyen : Personne qui habite une cité ou un pays, et qui détient des droits politiques. C3, C4 Civilisation : Ensemble des éléments sociaux, scientiques, religieux et artistiques que partagent une ou plusieurs sociétés. C2 Colonie : Territoire placé sous la domination d’un État étranger.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Commerce (grand) : Commerce à grande échelle entre l’Europe, l’Orient (ou l’Asie) et l’Afrique. C6 Commune : Association formée par les habitants d’une ville. Désigne aussi une ville ayant obtenu une charte. Communication : Action de transmettre un renseignement à une ou à plusieurs personnes. C2 Comptoirs commerciaux : Installations commerciales, mises sur pied dans un territoire étranger. Convention : Règle qui n’est pas écrite, mais qui est acceptée et respectée par l’ensemble de la société. Convertir (se) : Adopter une religion. Corvée : Tâche que les paysans doivent accomplir pour le seigneur. Croisade : Expédition militaire pour défendre et étendre la chrétienté, notamment en Terre sainte. Les chrétiens qui participent aux croisades sont appelés « croisés ». C5 Crue : Augmentation du niveau de l’eau. Culte : Hommage rendu à un dieu, à une déesse ou à une personne. Culture : Ensemble des caractéristiques artistiques et intellectuelles d’une civilisation. C4, C5

D Démocratie : Régime politique où le peuple détient le pouvoir et participe aux décisions. C3 Dictateur : À Rome, homme politique qui a tous les pouvoirs, généralement pendant une période limitée. Dîme : Impôt payé à l’Église qui représente un dixième des revenus d’une famille. Diocèse : Territoire placé sous l’autorité d’un évêque. Un diocèse est divisé en plusieurs paroisses. Division du travail : Séparation des tâches selon la spécialité de chaque individu. C1 Domaine : Vaste terre possédée par un seigneur, au Moyen Âge. Domestiquer des animaux : Maîtriser des animaux sauvages an de contrôler leur alimentation et leur reproduction. Drap : Étoffe de laine qui sert principalement à la confection de vêtements. Droit/droits : droit : Dans un État, ensemble des lois que les citoyens doivent respecter. droits : Dans une société, avantages et libertés accordés aux individus. C4, C6 Droits de douane : Montants d’argent perçus sur des marchandises au moment de leur entrée ou de leur sortie d’un pays.

Glossaire

245

E Échange : Opération au cours de laquelle un individu donne un bien pour en obtenir un autre. C1, C2 Éducation : Formation que l’on donne à une personne. C3, C5 Église/église : Église : Institution qui regroupe les chrétiens. Ensemble des chrétiens. église : Lieu de culte des chrétiens. C5 Empire : Ensemble de territoires dominé par un seul gouvernement. C4 Enfer : Selon l’Église, lieu où vont après la mort les âmes de ceux qui n’ont pas respecté le message de Jésus. Épopée : Long récit (moitié légende, moitié récit historique) qui met en valeur un personnage héroïque ou un grand moment de l’histoire. Espace privé : Lieu où se déroule la vie privée (en Grèce antique, la maison). C3 Espace public : Lieu où se déroule la vie politique. C3 État : Gouvernement qui exerce un pouvoir sur un territoire. C4 Étrusques : Peuple installé sur un territoire correspondant à une partie de l’Italie d’aujourd’hui, entre le VIIIe siècle et le IVe siècle av. J.-C. Excommunication : Exclusion de la communauté des chrétiens.

F Féodalité : Organisation politique et sociale basée sur la relation de dépendance entre un seigneur et son vassal. C5 Fertile : Qui produit beaucoup. Foire : Réunion commerciale annuelle dans un lieu xe, pouvant durer plusieurs semaines. Fonctionnaire : Personne qui occupe un emploi dans l’administration d’un État. Fortications : Murs, palissades, murailles, qui servent à protéger un lieu contre une attaque ennemie. Forum : Place publique où les Romains discutent de politique et font du commerce. Fossile : Reste très ancien de plante, d’animal ou d’être humain, conservé entre des couches de terre ou de roche. Francs : Peuple germanique qui s’établit sur le territoire de la France actuelle à la n de l’Empire romain.

G Galère : Long navire, à voiles ou à rames, utilisé pour la guerre ou le commerce. Guilde : Association regroupant des artisans ou des marchands. Gymnase : Édice public où se trouvent toutes les installations pour l’éducation physique. Il comprend souvent une école.

246

Glossaire

H Hanse : Association regroupant des villes marchandes. Héréditaire : Qui se transmet entre les membres d’une famille. Héros : Personnage capable d’exploits extraordinaires. Hiérarchie sociale : Classement des membres d’une société selon leur degré de pouvoir, de richesse ou d’inuence. C1, C6 : Mot latin qui signie « être humain ».

I Immortel : Qui ne meurt jamais. Infrastructure : Ensemble des installations et des équipements (routes, aqueducs) d’un pays ou d’une région. C4 Institution : Organisme d’État qui a pour objectif de répondre aux besoins des citoyens et d’administrer la société (ex. : parlement, palais de justice, hôpital, école, etc.). C3, C4, C6 Irriguer : Détourner des eaux vers des terres agricoles.

J Journalier : Ouvrier engagé et payé à la journée. Justice : Pouvoir d’établir et de faire respecter les lois. C2

L Laïc : Qui n’appartient pas au clergé ou à un ordre religieux.

M Marché : Rassemblement de commerçants. Au Moyen Âge, les marchés ont lieu généralement chaque semaine. Métallurgie : Ensemble des techniques de transformation des métaux. Métèque : Étranger établi à Athènes. Monastère : Édice où habitent des moines ou des moniales. Monothéiste : Qui croit en un seul Dieu. Mythologique : Qui est lié à l’ensemble des mythes (des récits fabuleux) d’un peuple ou d’une civilisation.

N Nomade : Personne qui n’a pas d’habitation xe.

O Occident : Au Moyen Âge, région située à l’ouest de l’Europe (ancien Empire romain d’Occident). C5

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

P Paradis : Selon l’Église, lieu où vont les âmes des chrétiens après la mort, s’ils ont respecté le message de Jésus. Paroisse : Territoire administré par un prêtre. Persécution : Comportement injuste et cruel envers une personne. Peuple : Groupe de personnes qui partagent une culture, une religion ou une langue. C4 Phéniciens : Peuple de commerçants, établi au sud-est de la mer Méditerranée, de 1200 à 146 av. J.-C. Cette région se trouve entre l’État d’Israël, la Syrie et le Liban actuels. Philosophie : Discipline qui vise à comprendre la nature humaine par le raisonnement. C3 Pictogramme : Dessin qui traduit un message. Pieux : Se dit de quelqu’un qui accorde beaucoup d’importance à la religion. Polythéiste : Qui vénère plusieurs dieux. Pouvoir : Fait d’avoir une autorité sur les individus d’une société ou d’avoir les moyens de réaliser quelque chose. C1, C2, C3, C5 Pouvoir absolu : Pouvoir sans limites. Pouvoir spirituel : Pouvoir d’ordre moral et religieux. Pouvoir temporel : Pouvoir qui concerne les choses matérielles. Production : Action de produire des biens pour répondre aux besoins d’un groupe. C1 Propriété : Fait de posséder quelque chose. C1

S Science : Ensemble des connaissances acquises en étudiant des faits à l’aide de l’observation et de l’expérimentation. C5 Sédentaire : Personne qui s’établit sur un territoire de façon permanente. Seigneur : Personne qui a offert sa protection à un vassal et qui lui a concédé un ef. Sépulture : Lieu où on enterre un mort. Silex : Roche très dure. Société : Groupe d’individus installés sur un territoire, qui organisent leurs activités pour répondre à leurs besoins et qui développent des réseaux d’échanges. C1 Souverain : Dans l’Occident médiéval, roi (dirigeant d’un royaume) ou empereur (dirigeant d’un empire). Stèle : Monument formé d’un seul bloc de pierre, sur lequel sont gravés des inscriptions ou des dessins.

T Territoire : Lieu ou région où une société est établie. C1, C4 Théologie : Discipline qui étudie la religion à partir des textes sacrés. Trésor : Argent, métaux et objets précieux qui font la richesse d’une cité. Troc : Échange d’un produit contre un autre.

U R Raisonnement : Capacité de comprendre et de présenter des idées. Réalité sociale : Sujet d’étude en histoire. Recensement : Dénombrement des habitants d’un pays. Régime politique : Manière dont le pouvoir est organisé dans une société. C3 Religion : Ensemble de rites qui s’appuient sur des croyances en un ou plusieurs dieux. C2 République : État gouverné par des institutions qui représentent le peuple. Ressource : Élément naturel, humain ou économique qui fait la richesse d’une région. Romanisation : Diffusion de la culture et implantation des institutions romaines dans les territoires conquis par Rome.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Urbanisation : Concentration de la population dans les villes. C6

V Vassal : Personne qui a promis délité à un seigneur. Vavasseur : Vassal dépendant d’un seigneur qui est lui-même vassal. Vestige: Ce qui reste d’une société, d’un bâtiment. Vitrail: Décoration faite de morceaux de verre assemblés avec du plomb.

Glossaire

247

Chronologie -10 000

-9000

-8000

-7000

-6000

-5000

-4000 -3500

La sédentarisation Vers -10 000 Premières traces de sédentarisation et d’agriculture

Vers -10 000 Occupation du village de Mallaha (Israël)

IXe millénaire av. J.-C. Développement de la métallurgie

Vers -9000 Occupation du village de Jéricho (Cisjordanie)

Vers -9000 à -6000 Occupation du village de Mureybet (Syrie)

Vers -8000 Début de la domestication des animaux

Vers -6500 Occupation du village de Çatal Höyük (Turquie)

VIIe millénaire av. J.-C. Développement de la poterie

VIIe millénaire av. J.-C. Développement des techniques d’irrigation IVe millénaire av. J.-C. Utilisation du bronze dans la fabrication d’outils, d’armes et de bijoux

Légende Événement Période En dehors de la période du chapitre

–3 000 000 –11 000

–10 000

PALÉOLITHIQUE

248

CHRONOLOGIE

–9000

–8000

–7000

–6000

–5000

–4000

–3000

–2000

NÉOLITHIQUE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

-3500

-3000

-2500

-2000

-1500

-1000

-539

La naissance d’une civilisation Vers -3500 Développement de la civilisation mésopotamienne Vers -3300 Invention de l’écriture Vers -3300 Développement de la civilisation égyptienne Vers -3100 Invention de l’écriture hiéroglyphique Vers -3000 Utilisation de la roue par les Mésopotamiens Vers -2600 Rédaction de l’Épopée de Gilgamesh Vers -1850 à -539 Occupation de la cité de Babylone Vers -1800 Rédaction du code de lois d’Hammourabi Vers -1800 Rédaction de la tablette Plimpton 322 Vers -1400 Naissance de l’alphabet Vers - 1300 Rédaction du traité de paix de Qadesh Vers -1200 Mise au point de l’alphabet phénicien Vers -800 Mise au point de l’alphabet grec Vers -700 Mise au point de l’alphabet étrusque Vers -400 Mise au point de l’alphabet latin (romain) XIe siècle apr. J.-C. Mise au point de l’alphabet de 26 lettres utilisé aujourd’hui

–2000

–1000

–900

–800

–700

–600

–500

–400

–300

–200

–100

Naissance de J.-C.

ANTIQUITÉ

ANTIQUITÉ

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONOLOGIE

249

-800

-700

-600

-500

-404

Une première expérience de démocratie XIIIe au XIIe siècle av. J.-C . Période de monarchie XIe au IX e siècle av. J.-C. Période d’instabilité politique VIIIe au VIe siècle av. J.-C. La civilisation grecque domine une partie de la Méditerranée et y installe des colonies VIIIe siècle av. J.-C. Développement des cités-États dans la péninsule grecque VIIIe au VIIe siècle av. J.-C. Oligarchie à Athènes VIe siècle av. J.-C. Tyrannie à Athènes Vers -507 Début de la démocratie athénienne Vers -500 à vers -336 Âge d’or de la civilisation grecque Vers -495 à -429 Vie de l’homme d’État Périclès -490 à -480 Guerres médiques -490 Bataille de Marathon Athènes repousse l’invasion de l’Empire perse -480 Bataille de Salamine Athènes repousse l’invasion de l’Empire perse -478 Formation de la Ligue de Délos -470 à -399 Vie du philosophe Socrate

Légende Événement

-431 à -404 Guerre du Péloponnèse

Période

-428 à -348 Vie du philosophe Platon

En dehors de la période du chapitre

-404 Victoire de Sparte sur Athènes

–3500 –1000

–900

–800

–700

–600

–500

–400

–300

–200

–100

ANTIQUITÉ

250

CHRONOLOGIE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

-753 -600

-500

-400

-300

-200

-100

Naissance de J.-C. 100

200

300

400

476

La romanisation -753 Fondation de Rome -753 à -509 Rome est une monarchie -509 à -27 Rome est une république Vers -450 Adoption de la Loi des Douze Tables -206 Fondation de l’empire Han en Chine 206 av. J.-C. à 220 apr. J.-C. Règne de l’empire Han -146 Prise et destruction de Carthage par Rome -58 à -51 Guerre des Gaules 29 av. J.-C. à 180 apr. J.-C. Longue période de paix dans l’Empire romain -27 Prise de pouvoir par Auguste et fondation de l’Empire romain 27 av. J.-C. à 14 apr. J.-C. Règne de l’empereur Auguste 27 av. J.-C. à 476 apr. J.-C. Rome est un empire IIe siècle Période d’expansion maximale de l’Empire romain 117 à 138 Règne de l’empereur Hadrien 131 Publication de l’Édit perpétuel 392 Le christianisme devient la religion ofcielle de l’Empire romain 395 Division de l’Empire romain en deux régions : l’Occident et l’Orient 476 Fin de l’Empire romain d’Occident

–100

Naissance de J.-C.

100

200

ANTIQUITÉ

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

300

400

500

600

700

MOYEN ÂGE

CHRONOLOGIE

251

476

600

700

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

1492

La christianisation de l’Occident Ier siècle Vie de Jésus 476 Fin de l’Empire romain d’Occident Vers 500 Baptême de Clovis, roi des Francs 570 Naissance de Muhammad 622 L’hégire, début de l’ère musulmane 800 Charlemagne est couronné empereur par le pape 911 Fondation de l’abbaye de Cluny en France Vers 1000 à 1150 Construction d’églises de style roman 1054 Division des Églises d’Orient et d’Occident 1095 à 1270 Période des croisades XIIe siècle Fondation des premières universités en Europe Vers 1150 Début de la construction d’églises de style gothique Légende Événement

1492 Arrivée de Christophe Colomb en Amérique

Période En dehors de la période du chapitre

–3500 100

200

300

ANTIQUITÉ

252

CHRONOLOGIE

400

500

600

700

800

900

MOYEN ÂGE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

1000

1100

1200

1300

L’expansion des villes et du commerce Vers 1000 Début de l’essor de l’urbanisation en Europe

Vers 1000 à 1300 Forte croissance de la population en Europe

Vers 1000 à 1300 Expansion des villes et du commerce en Europe

1095 à 1270 Période des croisades

XIVe siècle Troubles en Europe ; ralentissement de l’expansion des villes et du commerce

1453 Prise de Constantinople par les Turcs ottomans

900

1000

1100

1200

MOYEN ÂGE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

1300

1400

1500

1600

1700

TEMPS MODERNES

CHRONOLOGIE

253

Carte du monde Le monde politique aujourd’hui

254

CARTE DU MONDE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CARTE DU MONDE

255

SOURCES TEXTES (Sources additionnelles) CHAPITRE 2 p. 59 : Hérodote, Histoires, tome 1, traduction de Pierre-Henri Larcher ; p.61 : Épopée de Gilgamesh, traduction de Abed Azrié, Paris, Berg International Editeurs, 1979 ; p. 64 :Code de Hammourabi, introduction et annotations par André Finet, Paris, Les Éditions du Cerf, 2002 ; p. 74 : A.H. Gardiner, Late Egyptian Miscellanies, traduction de R. A. Caminos, 1937 ; p. 80 (h) : Marie-Joseph Seux, Lois de l’Ancien Orient, Paris, Le Cerf, coll. « Cahiers Évangile », 1986 ; (b) Kramer, Samuel Noah, L’Histoire commence à Sumer, Paris, Arthaud, 1975. CHAPITRE 3 p. 91 : Hérodote, L’Enquête, VIII, traduction d’A. Barguet ; p. 95 et 116 : Aristote, La Politique, Paris, Éditions Hermann, 1996 ; Xénophon, Les Revenus, dans Xénophon, Œuvres complètes, traduction de Pierre Chambry, Paris, Flammarion ; Xénophon, Économique ; p. 98 : Aristophane, Les Achamiens ; p. 101 : Aristote, Politique ; p. 106 : Plutarque, Les vies parallèles, tome III, dans Vie de Périclès, Les Belles Lettres, 1964 ; p. 108 : Xénophon, La République des Lacédémoniens, chapitre II, traduction de Pierre Chambry ; p. 110 et 114 : Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, livre I, traduction de Jean Voilquin, Paris, Garnier. CHAPITRE 4 p. 127 : Tacite, Annales, 110, dans Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1990 ; p. 154 : Aelius Aristide, « En l’honneur de Rome », cité dans Laurent Pernot, © Éloges grecs de Rome, Paris, Les Belles Lettres. CHAPITRE 5 p. 166 : Recueil des chartes de l’abbaye de Cluny, tome 1, A. Bernard et A. Bruel (éds.), 1876 ; p. 168 : Grégoire VII, Dictatus Papae, Le Proprie auctoritates Apostolicae Sedis, dans Archives de l’Occident, sous la direction de Jean Favier, Le Moyen Âge, tome 1, Olivier Guyotjeannin, Paris, Fayard, 1992 ; p. 179 : Foucher de Chartres, Historia Hierosolymitana, dans Académie des inscriptions et belles-lettres, Recueil des historiens des croisades, volume 1 : Les Historiens occidentaux, Paris, Imprimerie impériale, 1841-1898 ; p. 194 : Formulae Turonenses, no 43, dans M. G. H., Formulae merovingici et carolini aevi, Hanovre, K. ZEUMER éditeur, 1886, p. 158, cité dans Recueils de textes d’histoire, sous la direction de Louis GOTHIER et Albert TROUX, Le Moyen Âge, tome II, Liège, Dessain, 1961. CHAPITRE 6 p. 206 : Guibert de Nogent, De vita sua, dans C.-M. de La Roncière, R. Delort, M. Rouche et P. Contamine, L’Europe au Moyen Âge : documents expliqués, tome 2, Paris, Armand Colin ; p. 208 : Benedetto Cotrugli, Le commerce et le marchand idéal, 1458 ; p. 213 : Jacques Heers, L’Occident aux XIV e et XV e siècles, 7e éd., Paris, © PUF, 1994 ; p. 226 (h) : Extrait paru dans Stanislas Bormans, Cartulaire de la commune de Dinant, 1060-1449, tome 1, Namur, 1880. Traduction libre d’AudréeIsabelle Tardif (2005) ; (b) Texte traduit et adapté de William FitzStephen, Description of the city of London, cité dans le préambule de The Life of St Thomas Becket. PHOTOS Couverture : (g) akg-images/Glasshouse Images/JT Vintage ; (c) De Agostini Picture Library/G. Dagli Orti/Bridgeman Images ; (d) Collection privée/Photo © PVDE/ Bridgeman Images. Qu’est-ce que l’histoire ? p. 5 : Delphotostock/Fotolia.com ; p. 7 : (g) oyaboya/iStockphoto ; (c) France68/iStockphoto via Thinkstock ; p. 10 (hg) : akg-images/François Guénet ; (bg) British Library Board/Robana/Art Resource, NY. CHAPITRE 1 p. 14 : akg-images/Glasshouse Images/JT Vintage ; p. 19 : Chrisp543 | Dreamstime.com ; p. 21 : JOHN READER/SCIENCE PHOTO LIBRARY ; p. 22 : (c) et (d) iStockphoto via Thinkstock ; p. 23 : Gianni Dagli Orti/CORBIS ; p. 24 : (h) fashvamp/ iStockphoto ; (b) DEA/G. DAGLI ORTI/Getty Images ; p. 26 : (h) Erich Lessing/Art Resource, NY ; (b) François Valla/CNRS ; p. 28 : (bc) C. Weber © MNHA ; (bd) Philippe Maillard/ akg-images ; p. 29 : (h) Danielle Stordeur/CNRS ; (b) : Erich Lessing/Art Resource, NY ; p. 30 : (c) The Trustees of The British Museum/Art Resource, NY ; p. 32 : (g) et (d) : Danielle Stordeur/CNRS ; p. 33 : Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY ; p. 35 : (c) akg-images ; (b) Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY ; p. 36 : The Metropolitan Museum of Art/Art Resource, NY ; p. 37 : Gianni Dagli Orti/ CORBIS ; p. 39 : andresr/iStockphoto ; p. 40 : (c) Tomasz Szymanski/Istockphoto ; (d) Grassimo/Istockphoto ; p. 44 : (hg) iStockphoto via Thinkstock ; (hg) Zaphodbeeblebroxv/ iStockphoto ; (cd) Erich Lessing/Art Resource, NY. CHAPITRE 2 p. 46 : Scala/Art Resource, NY ; p. 47 : (c) akg-images/De Agostini Picture Library ; p. 52 : (b) The Trustees of the British Museum ; p. 53 : (h) Philippe Maillard/akg-images ; p. 54 : (h) Gracieuseté du professeur Jean-Marc Michaud/Faculté de théologie, d’éthique et de philosophie/Université de Sherbrooke (Québec) ; (c) Bildarchiv Preussischer Kulturbesitz/ Art Resource, NY ; (cd) : Bibliothèque municipale, Dijon, France/Flammarion/The Bridgeman Art Library International ; (b) Plimpton Collection, Rare Book and Manuscript Library, Columbia University ; p. 55 : Southwest Palace, Nineveh, Iraq/Ancient Art and Architecture Collection Ltd./The Bridgeman Art Library International ; p. 57 : (c) Collection privée/Bridgeman Images ; (b) The Trustees of The British Museum/Art Resource, NY ; p. 59 : Jane Sweeney/Getty Images ; p. 60 : (g) The Trustees of The British Museum/Art Resource, NY ; (d) Erich Lessing/Art Resource, NY ; p.61 : (h) SuperStock/Getty images ; (b) De Agostini Picture Library/G. Dagli Orti/Bridgeman Images ; p. 62 : (h) Erich Lessing/Art Resource, NY ; (b) Corbis ; p. 66 : Werner Forman/ CORBIS ; p. 67-68 : Réunion des Musées Nationaux/Art Resource ; p. 70 : (b) Erich Lessing/Art Resource, NY ; p. 71 : (d) The Art Archive/Corbis ; p. 75 : DSGpro/iStockphoto. CHAPITRE 3 p. 83 : (c) Sklifas Steven/Alamy Stock Photo ; p. 88 : (h) PHOTOS.com vis Thinkstock ; (c) Giuseppe Masci/Istockphoto ; p. 92 : © Bildarchiv Preussischer Kulturbesitz/Art Resource ; p. 93 : akg-images/Peter Connolly ; p. 96 : tyndyra/

256

SOURCES

Istockphoto ; p. 97 : (cg) : akg-images/John Hios ; (cd) : Pavlos Rekas | Dreamstime.com ; p. 98 : (g) Gianni Dagli Orti/CORBIS ; (d) akg-images/John Hios ; p. 101 : Bettmann/ CORBIS ; p. 102 : (c) Werner Forman/CORBIS ; (b) Réunion des musées nationaux/ Art Resource, NY ; p. 103 : Réunion des musées nationaux/Art Resource, NY ; p. 105 : (c) RMN-Grand Palais/Art Resource, NY ; (b) enduro/iStockphoto ; p. 106 : Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY ; p. 108 : Wikipedia Commons ; p. 111 : no_limit_pictures/iStockphoto ; p. 112 : Stéphane Champagne ; p. 116 : tyndyra/ Istockphoto. CHAPITRE 4 p. 118 : Dorling Kindersley ltd/Alamy Stock Photo ; p. 119 : (h) JONATHAN ERNST/Reuters/Corbis ; p. 120 : Luke Abrahams/iStockphoto ; p. 123 : (g) Erich Lessing/Art Resource, NY ; p. 124 : (h) : Dominique Lapointe ; (b) Araldo de Luca/CORBIS ; p. 125 : Alinari/Art Resource, NY ; p. 127 : akg-images ; p. 128 : Mimmo Jodice/CORBIS ; p. 129 : Scala/Art Resource, NY ; p. 130 : Mimmo Jodice/ CORBIS ; p. 131 : Costa/Leemage ; p. 132 : Scala/Art Resource, NY ; p. 133 : Erich Lessing/Art Resource, NY ; p. 135 : (b, casques) : Vyacheslav Biryukov/Istockphoto ; p. 137 : (h) Kleuske at nl.wikipedia ; (bg) Audrée-Isabelle Tardif ; (bd) Dominique Lapointe ; p. 140 : (h) Museo Arqueologico Nacional, Madrid, Spain/De Agostini Picture Library/G. Dagli Orti/Bridgeman Images ; (b) Yann Arthus-Bertrand/CORBIS ; p. 141 : (bg) Ivan Vdovin/JAI/Corbis ; (bd) Scala/Art Resource, NY ; p. 142 : (h) Galleria Borghese, Rome, Italie/Alinari/The Bridgeman Art Library International ; (b) akg-images/Peter Connolly ; p. 146 : Iralis/Dreamstime.com ; p. 148 : (g) Audrée-Isabelle Tardif ; (d) Iralis/Dreamstime.com ; p. 151 : (g) simonkr/iStockphoto ; (c) Gracieuseté de la Commission scolaire des Navigateurs ; (d) Planet_Dirt_Project/iStockphoto ; p. 152 : Charles E. Rotkin/CORBIS. CHAPITRE 5 p. 156 : Collection privée/Photo © PVDE/ Bridgeman Images ; p. 157 : (h) TerryHealy/iStockphoto ; (c) Bibliothèque Nationale, Paris, France/Bridgeman Images ; p. 161 : (g) et (d) akg-images/British Library ; p. 162 : Collection privée/The Bridgeman Art Library International ; p. 163 : (h) Richard T. Nowitz/CORBIS ; (b) Gianni Dagli Orti/CORBIS ; p. 165 : robertharding/Alamy Stock Photo ; p. 166 : Jean-Marc Charles/Sygma/Corbis ; p. 168 : The Art Archive/Corbis ; p. 169 : JEAN VIGNE/KHARBINETAPABOR ; p. 170 : (h) Louvre, Paris, France/Peter Willi/Bridgeman Images ; (b) École française (XVe siècle)/Musée Condé, Chantilly, France/Bridgeman Images ; p. 171 : Collection privée/Index/The Bridgeman Art Library International ; p. 175 : Wikipedia Commons ; p. 177 : Bruce Bean/Istockphoto ; p. 180 : Electa/Leemage ; p. 181 : Audrée-Isabelle Tardif ; p. 182 : (c) Erich Lessing/ Art Resource, NY ; (b) École portugaise (XIIe siècle)/Bibliothèque municipale, Porto, Portugal/Bridgeman Images ; p. 183 : Jean Bernard/Leemage ; p. 186 : (h) Corbis ; (b) © Dominique Lapointe ; p. 188 : (g) Audrée-Isabelle Tardif ; (d) © Dominique Lapointe ; p. 189 : iStockphoto via Thinkstock ; p.191 : SuperStock/maXx images ; p. 194 : (hg) Collection NB/KHARBINE-TAPABOR ; (hd) Heritage Image Partnership Ltd/ Alamy Stock Photo ; (b) Fromista, Castilla y Leon, Espagne/Bridgeman Images. CHAPITRE 6 p. 196 : École française (XVe siècle)/Bibliothèque de L’Arsenal, Paris, France/Bridgeman Images ; p. 197 : (c) École italienne (XVe siècle/Castello di Issogne, Valle d’Aosta, Italie/Bridgeman Images ; p. 198 : Ville de Milly-la-Forêt ; p. 202 : (h) Grassimo/iStockphoto ; (b) Worcester Art Museum, Massachusetts, USA/The Bridgeman Art Library International ; p. 203 : (cg) Owen Franken/CORBIS ; (b) Biblioteca Estense, Modena, Italie/Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; p. 208 : Erich Lessing/Art Resource, NY ; p. 209 : (cg) Biblioteca Nazionale, Turin, Italie/Index/The Bridgeman Art Library International ; (cd) Palazzo Pubblico, Siena, Italie/Alinari/The Bridgeman Art Library International ; (bg) Scala/Art Resource, NY ; (bd) Osterreichische Nationalbibliothek, Vienne, Autriche/Alinari/The Bridgeman Art Library International ; p. 210 : Biblioteca Estense, Modena, Italie/Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; p. 211 : Erich Lessing/Art Resource, NY ; p. 212 : (c) Collection Roger Viollet ; (b) Snark/Art Resource, NY ; p. 213 : Alfredo Dagli Orti/ The Art Archive at Art Resource, NY, et Association Numismates Professionnelles Suisse/www.vsmch.org ; p. 216 : British Library Board/Robana/Art Resource, NY ; p. 218 : (h) © NASA ; (b) Topkapi Palace Museum, Istanbul, Turquie/Dost Yayinlari/The Bridgeman Art Library International ; p. 219 : Erich Lessing/Art Resource, NY ; p. 220 : © NASA ; p. 222 : (g) La corporation des maîtres électriciens du Québec ; (d) Secteur public CSN ; p. 226 : École italienne (XVe siècle/Castello di Issogne, Valle d’Aosta, Italie/ Bridgeman Images. LES OUTILS DE L’HISTOIRE p. 229 : (cg) Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY ; (cc) Gracieuseté du professeur Jean-Marc Michaud/ Faculté de théologie, d’éthique et de philosophie/Université de Sherbrooke (Québec) ; (cd) Carlos Caetano | Dreamstime.com ; (bg) Dariusz Sas | Dreamstime.com ; (bc) : Zhudifeng | Dreamstime.com ; (bd) : Edite Artmann | Dreamstime.com ; p. 232 : Galleria Borghese, Rome, Italie/Alinari/The Bridgeman Art Library International ; p. 233 : (g) Musée Condé, Chantilly, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International ; (d) Musée Crozatier, Le-Puy-en-Velay, France/Giraudon/The Bridgeman Art Library International; p. 234: Erich Lessing/Art Resource, NY; p. 241: Collection Roger Viollet. Toutes les autres photos : Shutterstock

ILLUSTRATIONS Jocelyne Bouchard : p. 25, 28, 30g, 38, 53, 136, 171 ; Monique Chaussée : p. 33, 57, 63, 65, 89, 99, 172 ; Michel Rouleau : p. 30d ; Lenka Vernex : p. 180-181. Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Histoire et éducation à la citoyenneté

1er cycle



1re secondaire

2e édition

Gu id e

Chrono, 2e édition Histoire et éducation à la citoyenneté, 1er cycle, 1re secondaire

Remerciements

Guide

Pour leur travail de révision scientifique réalisé avec rigueur et expertise, l’Éditeur tient à remercier :

Maude Ladouceur, Dominique Lapointe © 2016 TC Média Livres Inc. © 2011 Chenelière Éducation inc. Édition (2e édition) : Pascale Couture Édition (1re édition) : Audrée-Isabelle Tardif Coordination (2e édition) : Claire Campeau Coordination (1re édition) : André Duchemin, Christiane Gauthier, Dominique Lapointe Rédaction (révision) : Michel Lamarche Révision linguistique : Claire Campeau Correction d’épreuves : Claire Campeau Conception graphique : Pige Communication Infographie : Claude Bergeron Couverture : Josée Brunelle Cartographie : Julie Benoît Impression : TC Imprimeries Transcontinental

TOUS DROITS RÉSERVÉS. Toute reproduction du présent ouvrage, en totalité ou en partie, par tous les moyens présentement connus ou à être découverts, est interdite sans l’autorisation préalable de TC Média Livres Inc. Les pages portant la mention « Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc. » peuvent être reproduites uniquement par l’enseignant dont les élèves disposent personnellement du cahier périssable faisant partie intégrante de l’ensemble didactique comprenant le présent ouvrage et exclusivement pour les élèves visés dans ce paragraphe. Toute utilisation non expressément autorisée constitue une contrefaçon pouvant donner lieu à une poursuite en justice contre l’individu ou l’établissement qui effectue la reproduction non autorisée. Dépôt légal : 2e trimestre 2016 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Imprimé au Canada Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.

Cloé Caron, Université du Québec à Montréal ; Nathalie Léger, Université du Québec à Montréal ; Sébastien Hamel, Université de La Rochelle.

Les hyperliens proposés dans ce guide-corrigé mènent à des sites Internet qui présentent du contenu de qualité pertinent sur le plan pédagogique et en lien avec les notions abordées dans cet ouvrage. Les hyperliens sont fonctionnels. Cependant, comme ils mènent à des sites externes variés, TC Média Livres Inc. n’est pas responsable des contenus qui y sont hébergés. Nous recommandons donc fortement aux enseignants de toujours vérifier le contenu des sites auxquels les élèves ont également accès, puisque des changements ont pu y être effectués depuis la mise en ligne de la collection. Notez également que certains sites peuvent contenir des messages publicitaires ou des erreurs orthographiques.

Table des matières NOTES PÉDAGOGIQUES L’offre numérique Médiagraphie Tableaux de planication de l’évaluation

261 267 273

DOCUMENTS REPRODUCTIBLES

Fiches

Ailleurs supplémentaires Chapitre 2 : Fiche Ailleurs Fiche Ailleurs Chapitre 3 : Fiche Ailleurs Chapitre 4 : Fiche Ailleurs Chapitre 6 : Fiche Ailleurs Fiche Ailleurs

2a, La civilisation de l’Indus 2b, La civilisation chinoise 3, L’Empire perse 4, L’Inde des Gupta 6a, Bagdad 6b, Tombouctou

285 289 293 297 301 305

C-1 C-2 C-3 C-4 C-5 C-6

1 2 3 4 5 6

309 311 313 315 317 319

C-7 C-8 C-9 C-10 C-11 C-11

1, La démarche de recherche 2, Comment interpréter des documents écrits 3, Comment interpréter des documents visuels 4a, Comment interpréter un repère de temps 4b, Comment construire un repère de temps 5a, Comment interpréter une carte historique 5b, Comment créer une carte historique 6a, Comment interpréter un tableau 6b, Comment créer un tableau 7a, Comment interpréter un diagramme 7b, Comment créer un diagramme

321 326 328 330 331 332 333 334 335 336 337

Activités d’enrichissement Chapitre 1 : Chapitre 2 : Chapitre 3 : Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 :

Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement Fiche enrichissement

Les outils de l’histoire Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil Fiche outil

Cartes muettes Chapitre 1 : Carte 1, Les origines de l’agriculture et de la sédentarisation Chapitre 2 : Carte 2, Les premières civilisations Chapitre 3 : Carte 3a, La civilisation grecque au Ve siècle av. J.-C. Carte 3b, La péninsule grecque au Ve siècle av. J.-C. Chapitre 4 : Carte 4a, L’Empire romain et l’Empire Han au II e siècle Carte 4b, L’expansion de Rome, de sa fondation au IIe siècle Chapitre 5 : Carte 5, Le christianisme et l’islam à la n du XIe siècle Chapitre 6 : Carte 6a, Les villes du grand commerce vers 1300 Carte 6b, Le grand commerce vers 1300

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

339 340 341 342 343 344 345 346 347

CHRONO 1 • TABLE DES MATIÈRES

259

DOCUMENTS REPRODUCTIBLES (suite)

Fiches

Corrigés

Test 1 Test 2 Test 3 Test 4 Test 5 Test 6

348 354 359 364 370 377

C-12 C-15 C-18 C-20 C-23 C-27

Révision 1 Révision 2 Révision 3 Révision 4 Révision 5 Révision 6

383 386 389 392 395 398

C-30 C-31 C-33 C-34 C-36 C-37

Tests de connaissances et de compétences Chapitre 1 : Chapitre 2 : Chapitre 3 : Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 :

Révision Chapitre 1 : Chapitre 2 : Chapitre 3 : Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 :

Sources

260

CHRONO 1 • TABLE DES MATIÈRES

401

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

L’offre numérique de Chenelière Éducation La collection Chrono est offerte en version numérique sur la plateforme Éducation.

de Chenelière

La présentation qui suit constitue un aperçu des fonctionnalités de cette plateforme et des particularités de la collection Chrono. La vidéo du tour guidé général de la plateforme de Chenelière Éducation, qu’on peut visionner à l’adresse www.cheneliere.ca sous l’onglet /Secondaire/Tour d’horizon, décrit les principaux atouts de la plateforme et des collections qu’on y trouve. On peut aussi consulter les tutoriels qui décrivent le fonctionnement des outils de base de la plateforme à l’adresse www.cheneliere.ca sous l’onglet /Secondaire/Tutoriels.

LA BIBLIOTHÈQUE Le site Internet de Chenelière Éducation permet aux enseignants d’accéder à une bibliothèque personnelle qui contient les livres numériques dont ils ont fait l’acquisition. Les enseignants peuvent accéder à leur bibliothèque en se rendant à l’adresse www.cheneliere.ca/ Ma bibliothèque.

LA PLATEFORME

de Chenelière Éducation

Conviviale et téléchargeable, la plateforme est un environnement parfaitement adapté à la consultation d’un livre numérique en classe. Elle offre plusieurs avantages. Elle permet, entre autres, d’enrichir un titre de matériel personnel, de consulter différents contenus interactifs (activités interactives, hyperliens, etc.) ainsi que les documents reproductibles offerts par l’Éditeur.

LE MENU PRINCIPAL Dans la plateforme , les enseignants peuvent consulter la version numérique de toutes les composantes imprimées et numériques d’une collection. Les boutons suivants gurent dans le menu principal, à droite de l’écran. 1. Table des matières 2. Matériel complémentaire 3. Activités interactives 4. Mon cours 5. Diaporama 6. Prol 7. Annotations 8. Suivi des travaux

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OFFRE NUMÉRIQUE

261

Le bouton « Table des matières » donne accès à la table des matières du livre numérique et permet de naviguer dans le livre. Le bouton « Matériel complémentaire » donne accès au matériel complémentaire, aux documents reproductibles et aux différents contenus interactifs offerts par l’Éditeur ainsi qu’aux chiers personnels que l’enseignant y aura déposés. On peut y faire une recherche par chapitre ou par type de matériel (documents reproductibles, hyperliens, etc.). Le bouton « Activités interactives » permet de consulter la liste des activités interactives liées à un titre, de créer des groupes, d’assigner des activités en mode apprentissage ou évaluation aux élèves et d’accéder à leurs résultats. L’outil « Mon cours » permet de regrouper au même endroit toutes les ressources nécessaires à l’enseignement d’un cours. Il est ainsi possible d’organiser le contenu d’un cours dans l’ordre qui convient à chacun et de le partager avec les élèves ou des collègues. L’outil « Diaporama » offre l’occasion de créer des présentations animées. On peut y intégrer des captures d’écran, du texte, des images, des hyperliens, des renvois de pages, des chiers audio et vidéo, et plus encore ! Le bouton « Prol » permet de modier les renseignements personnels de l’enseignant. Il offre aussi la possibilité de créer des groupes d’élèves et des groupes de collègues avec qui on peut ensuite partager des annotations et des documents. Le bouton « Annotations » rassemble les annotations personnelles ainsi que les annotations publiques dans un seul répertoire. De plus, des ltres permettent de rafner la recherche d’annotations. Le bouton « Suivi des travaux » permet aux enseignants et aux élèves des classes qui utilisent un cahier numérique de suivre leurs échanges de travaux.

1. La version numérique de la collection La version numérique de la collection Chrono offre aux enseignants la possibilité de projeter les pages du cahier à l’aide d’un tableau numérique interactif (TNI) ou d’un projecteur. Dans cette version numérique, les enseignants peuvent, à leur gré, faire apparaître les réponses une à une, afcher toutes les réponses à la fois ou consulter les notes pédagogiques de chacune des pages en un seul clic. Dans les pages, on trouve également des accès directs aux contenus numériques et interactifs. Ainsi, au l des pages, sont épinglés les pictogrammes cliquables suivants. Renvoi vers une autre page Carte interactive

Hyperlien

Info+

Activité interactive Document reproductible

262

CHRONO 1 • OFFRE NUMÉRIQUE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Comme pour les cahiers, la version numérique du matériel complémentaire qui réunit tous les éléments du guide-corrigé de la collection Chrono permet aux enseignants de projeter les documents reproductibles à l’aide d’un TNI ou d’un projecteur. Les enseignants peuvent également y afcher toutes les réponses en un seul clic. Dans cette version numérique, on trouve tous les documents reproductibles en format PDF, an de faciliter leur impression, mais aussi en format Word modiable, ce qui permet aux enseignants d’adapter ces documents selon leurs besoins.

2. Les activités interactives Dans la version numérique de la collection Chrono, on trouve de nombreuses activités interactives liées aux contenus du cahier. Chaque chapitre renferme une ou plusieurs activités interactives portant sur les concepts à l’étude. Une activité interactive de révision est également offerte pour chaque chapitre. Ces activités sont accessibles au l des pages du cahier numérique ainsi que dans la table des matières des activités interactives. Elles sont réalisables en classe à l’aide du TNI ou encore individuellement en mode apprentissage ou évaluation. Les élèves peuvent ainsi les faire de façon autonome en classe, au laboratoire informatique ou à la maison, à l’aide d’un ordinateur ou d’une tablette. Chacune des activités compte en moyenne de 10 à 12 questions. Le format de chaque question a été choisi avec attention pour servir au mieux la notion traitée (vrai ou faux, choix multiples, réponse libre, associations, menus déroulants, etc.). En mode apprentissage chaque question comprend deux essais ; les élèves disposent d’un indice pour les aider à répondre à chaque question, puis du corrigé et d’une rétroaction après avoir soumis leur réponse. En mode évaluation, ils n’ont ni indice ni corrigé. Toutefois, dans les deux modes, les points accumulés s’afchent au fur et à mesure que les élèves répondent aux questions. Pages du cahier traitant du sujet de l’activité

Pastille de navigation

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Points accumulés

Soumettre une réponse

CHRONO 1 • OFFRE NUMÉRIQUE

263

Des outils de gestion de groupe conviviaux sont également offerts aux enseignants dans le module des activités interactives. Ces outils permettent entre autres de créer des groupes d’élèves, de leur assigner des activités en mode apprentissage ou évaluation et de consulter leurs résultats. Pour plus de détails au sujet des activités interactives, visionnez les tutoriels qui les décrivent à l’adresse www.cheneliere.ca sous l’onglet /Secondaire/Tutoriels ou le Guide de l’utilisateur qu’on trouve à www.cheneliere.ca sous l’onglet /Secondaire/Guide de l’utilisateur.

3. Le téléchargement de la plateforme La version téléchargeable de la plateforme de Chenelière Éducation permet de proter de la plupart de ses fonctionnalités sans être connecté à Internet. Il suft ensuite de se connecter à Internet pour synchroniser les opérations effectuées hors connexion. Par contre, certaines fonctionnalités comme l’accès à un site Internet ou l’assignation d’activités interactives aux élèves nécessitent une connexion Internet.

Bouton de téléchargement Pour plus de détails au sujet du téléchargement de la plateforme, visionnez le tutoriel intitulé Téléchargement de la plateforme ou le Guide de l’utilisateur qu’on trouve à www.cheneliere.ca sous l’onglet /Secondaire/Guides de l’utilisateur.

4. Les composantes numériques pour les élèves Les élèves des enseignants qui ont un accès à la plateforme de Chenelière Éducation peuvent réaliser les activités interactives que les enseignants leur assignent sur tout type d’ordinateur ou de tablette. Ils ont également accès à des compléments d’information, à des cartes et à une frise du temps interactives, etc. Ils protent aussi de tous les contenus numériques que leur enseignant met à leur disposition à l’aide de la plateforme (vidéos, documents personnels, etc.). Au choix de l’enseignant, les élèves peuvent également travailler avec le cahier numérique sur tout ordinateur ou sur tablette iPad avec l’application Chenelière Éducation pour iPad. Des outils d’écriture performants, qui permettent l’entrée des réponses dans le cahier numérique, sont offerts dans les deux cas.

264

CHRONO 1 • OFFRE NUMÉRIQUE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

L’OFFRE NUMÉRIQUE DE LA COLLECTION CHRONO La collection Chrono est présentée sur la plateforme les éléments suivants sont disponibles.

, offerte en ligne et téléchargeable. Ainsi,

Pour les élèves • Le cahier numérique accessible sur tout ordinateur et avec l’application Chenelière Éducation pour iPad ; • L’accès à une vingtaine d’activités et exercices interactifs avec rétroaction, à faire en classe, au laboratoire ou à la maison. Ces activités sont associées aux chapitres du cahier. Une activité de révision est aussi offerte pour chaque chapitre ; • 18 cartes interactives ; • Une frise du temps interacive ; • L’accès à plus de 40 boîtes Info+ qui présentent de l’information complémentaire en lien avec les notions présentées dans le cahier ; • Des documents complémentaires et tout autre contenu numérique que l’enseignant mettra à leur disposition. Pour les enseignants • Les nombreuses fonctionnalités de la plateforme ; • Toutes les composantes imprimées offertes en version numérique ainsi que le contenu numérique offert aux élèves ; • • • •

Des outils de gestion des résultats aux activités interactives ; Tous les documents reproductibles en format PDF et Word modifiable ; Les réponses qui apparaissent une à une ; Plus de 50 hyperliens (complément d’information, vidéos, etc.).

VUE D’ENSEMBLE DES ACTIVITÉS INTERACTIVES 1. Durée des activités interactives La réalisation d’une activité interactive requiert de 20 à 45 minutes. Une activité interactive peut donc être complétée à l’intérieur d’une période de cours. 2. Lien avec les notions du cahier d’apprentissage et répartition des activités interactives Les activités interactives proposent des questions sur les notions présentées dans le cahier d’apprentissage. Certaines questions sont davantage axées sur la maîtrise des connaissances (critère d’évaluation 1), tandis que d’autres font appel à l’utilisation des connaissances (critère d’évaluation 2). Le niveau de difficulté progresse d’une question à l’autre dans chaque activité interactive. En moyenne, chaque chapitre du cahier d’apprentissage fait l’objet de deux activités interactives. Ces activités permettent de réviser les sections ciblées. Nous suggérons de les faire réaliser par les élèves après qu’ils aient vu les sections ciblées pour qu’ils puissent faire un retour sur leurs apprentissages. De plus, des activités interactives de révision sont offertes pour chaque chapitre. Nous suggérons de les faire réaliser par les élèves à la fin de chaque chapitre pour qu’ils puissent faire un retour sur leurs apprentissages. Il est toutefois possible de choisir l’ordre dans lequel on souhaite que les élèves réalisent ces activités. 3. Accessibilité des activités interactives Toutes les activités interactives sont accessibles sur la plateforme sous le bouton « Activités interactives », dans le panneau de droite, ou encore au fil des pages du cahier numérique. 4. Planication Consulter le tableau Vue d’ensemble des activités interactives, à la page suivante, pour intégrer les activités interactives à la planification.

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OFFRE NUMÉRIQUE

265

Le tableau suivant dresse la liste des activités interactives offertes avec la version numérique de Chrono. Ces activités peuvent être réalisées après avoir vu l’ensemble des sections ou des chapitres ciblés.

VUE D’ENSEMBLE DES ACTIVITÉS INTERACTIVES ACTIVITÉS INTERACTIVES

266

PARTIES DU CAHIER D’APPRENTISSAGE CIBLÉES

1

Chapitre 1, pages 14 à 34

2

Chapitre 1, pages 32 à 38

3

Révision du chapitre 1, pages 14 à 45

4

Chapitre 2, pages 46 à 65

5

Chapitre 2, pages 66 à 68

6

Révision du chapitre 2, pages 46 à 81

7

Chapitre 3, pages 82 à 95

8

Chapitre 3, pages 96 à 106

9

Révision du chapitre 3, pages 82 à 117

10

Chapitre 4, pages 118 à 134

11

Chapitre 4, pages 135 à 144

12

Révision du chapitre 4, pages 118 à 155

13

Chapitre 5, pages 156 à 175

14

Chapitre 5, pages 176 à 184

15

Révision du chapitre 5, pages 156 à 195

16

Chapitre 6, pages 196 à 210

17

Chapitre 6, pages 211 à 216

18

Révision du chapitre 6, pages 196 à 228

19

Chronologie du Paléolithique au Moyen Âge, pages 14 à 228

20

Révision du cahier, pages 14 à 228

CHRONO 1 • OFFRE NUMÉRIQUE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

MÉDIAGRAPHIE La médiagraphie présente les hyperliens du cahier numérique pour les enseignants et pour les élèves. Ces hyperliens peuvent être consultés pour trouver de l’information ou pour approfondir le contenu du cahier d’apprentissage. Ils proposent une grande variété de documents : des vidéos, des animations, des cartes, des documents visuels ou écrits. Cependant, ces documents ne présentent pas tous le même niveau de difculté ; certains utilisent un langage plus spécialisé et peuvent être, de ce fait, plus complexes que le contenu du cahier.

Chapitre 1 La sédentarisation L’histoire des premiers humains La vie des hommes préhistoriques : les australopithèques, l’Homo habilis, l’Homo ergaster, l’Homo erectus, l’Homo neandertalensis et l’Homo sapiens. https://www.youtube.com/watch?v=S0-6syqOxdU Une grotte près de Tanay, en Suisse Aperçu de la vie des chasseurs au Paléolithique (-35 000 ans). https://mediaserver.unige.ch/play/86803/,%20 Une%20grotte%20près%20de%20Tanay%20 (Vouvry,%20Valais).%20Paléolithique%20 moyen,%20Moustérien,%20vers%20-35’000 Le Néolithique 1 Survol dynamique de l’évolution durant le Néolithique en Europe (1re partie) : les mégalithes (menhirs), les habitations, l’agriculture, l’élevage, l’alimentation et les vêtements. https://www.youtube.com/watch?v=k0-NHRrAy6o Le Néolithique 2 Survol dynamique de l’évolution durant le Néolithique en Europe (2e partie) : les vêtements, les menhirs, les tumulus et l’écriture. https://www.youtube.com/watch?v=MGoChTW4X BA&nohtml5=False

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Lascaux Visite virtuelle de la grotte de Lascaux. http://www.lascaux.culture.fr/ La vie quotidienne à l’âge du cuivre L’apparition des premiers forgerons en Mésopotamie. http://www.dailymotion.com/video/ xdmssb_la-vie-quotidienne-a-l-age-du-cuivr_tech La céramique préhistorique La méthode expérimentale permet de découvrir les techniques des potiers au Néolithique. http://www.canal-u.tv/video/cerimes/la_ ceramique_prehistorique_connaissance_des_ techniques_par_la_methode_experimentale.9266 L’habitat au Néolithique Ce que les archéologues savent de l’habitat au Néolithique. https://www.youtube.com/watch?v=75fTijkDYeA Le site néolithique de Çatal Höyük Une description, une carte et des photos du site de Çatal Höyük, en Turquie. http://whc.unesco.org/fr/list/1405/gallery/

CHRONO 1 • MÉDIAGRAPHIE

267

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation Gudea, prince de Lagash Brève présentation de la statue de Gudea et traduction de l’inscription qui s’y trouve. http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/gudeaprince-de-lagash-statue-assise-dediee-au-dieuningishzida Mésopotamie, un portail sur l’Orient ancien Des documents sur la Mésopotamie ainsi qu’une reconstitution en 3D d’une cité mésopotamienne. http://arethuse1.free.fr/

À quoi ressemblaient les villes de Mésopotamie ? Description de trois villes mésopotamiennes : Uruk, Nippur et Ur. https://www.youtube.com/watch?v=aKfjONXoqfY Les cités-États en Mésopotamie Des textes et des documents visuels sur les cités-États mésopotamiennes. http://www.louvre.fr/routes/les-cites-etats Le code d’Hammourabi

L’aventure des écritures. Naissances

Une analyse virtuelle de la stèle sur laquelle se trouve le code d’Hammourabi.

Les débuts de l’écriture dans différents pays.

http://musee.louvre.fr/oal/code/indexFR.html

http://classes.bnf.fr/ecritures/recits/inventer/ naissances.htm

La religion en Mésopotamie

L’aventure des écritures. Les supports de l’écrit Les divers supports de l’écriture : de la tablette d’argile au numérique. http://classes.bnf.fr/ecritures/recits/materialiser/ supports.htm L’aventure des écritures. L’écriture cunéiforme Une courte explication animée de l’écriture cunéiforme. http://classes.bnf.fr/ecritures/grosplans/cuneiforme/ index.htm

Aperçu des grandes divinités mésopotamiennes. http://www.louvre.fr/media-en-ligne?criteria-keyw ords=m%C3%A9sopotamie&criteria-thema=0 L’Égypte des pharaons L’histoire de l’Égypte ancienne. https://www.youtube.com/watch?v=Cjs1jA3Sci8 L’aventure des écritures. L’écriture égyptienne Explication de l’écriture utilisée en Égypte. http://classes.bnf.fr/ecritures/grosplans/egyptienne/ index.htm

Il était une fois la Mésopotamie L’histoire du pays entre les deux euves. https://www.youtube.com/watch?v=syRf7enCk3I

268

CHRONO 1 • MÉDIAGRAPHIE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie Athènes et l’Acropole

La Grèce, d’Agamemnon à Périclès

Bref aperçu de la ville d’Athènes au V siècle av. J.-C. e

http://www.legrandtour.fr/fr/module/99999648/ 612/extrait-athenes-et-l-acropole

L’amiral Thémistocle, le roi Agamemnon et l’homme d’État Périclès. https://www.youtube.com/watch?v=KVh9IGBgwC4 La naissance de la philosophie

Athènes, berceau de la démocratie

La vie du philosophe Socrate.

La puissance maritime, les monuments et l’expansion de la ville d’Athènes.

https://www.youtube.com/ watch?v=XOwGaXCXKYg

http://www.dailymotion.com/video/ xx01sf_athenes-berceau-de-la-democratie_music

Le Panthéon d’Homère

La Grèce antique, origine de notre civilisation ? L’âge d’or

http://expositions.bnf.fr/homere/v/31/

Les principaux dieux du Panthéon grec.

Les batailles contre l’Empire perse.

Cultes et rites en Grèce et à Rome

https://www.youtube.com/watch?v=hZm-X3n9NV4

Survol des rites grecs et romains durant l’Antiquité.

La démocratie athénienne au Ve siècle av. J.-C. Une carte commentée de la vie politique à Athènes.

http://www.louvre.fr/media-dossiers/dieuxcultes-et-rituels-dans-les-collections-du-louvre/ analyses?active=79916#tabs

http://www.histoirealacarte.com/demos/tome09/3_ athenes_democratie_antiquite.php

Jeux olympiques de l’Antiquité

La démocratie au temps de Périclès Une analyse de la société athénienne à partir des vestiges que l’on trouve aujourd’hui à Athènes.

L’histoire, les mythes, les athlètes et les épreuves sportives des premiers jeux de l’Antiquité. http://www.olympic.org/fr/ jeux-olympiques-antiquite

https://www.reseau-canope.fr/tdc/tous-lesnumeros/la-citoyennete-romaine/videos/article/ la-democratie-au-temps-de-pericles.html

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • MÉDIAGRAPHIE

269

Chapitre 4 La romanisation Rome, de la naissance à la chute de l’Empire romain

Le plan de Rome Restituer la Rome antique

Une carte commentée sur l’Empire romain.

Visite virtuelle des édices de Rome à diverses époques : par exemple le Cirque Maximus, le Panthéon, le Colisée, le temple de Vénus et de Rome, les thermes de Trajan.

http://www.histoirealacarte.com/demos/ tome12/03_naissance_chute_empire_romain.php L’héritage de Carthage L’histoire de la ville de Cart hage avant et après la conquête romaine. https://www.youtube.com/watch?v=osTRKqb9LfM Jules César Une analyse du parcours de Jules César à partir des vestiges que l’on peut voir aujourd’hui à Rome. https://www.reseau-canope.fr/tdc/tous-lesnumeros/la-citoyennete-romaine/videos/article/ jules-cesar.html

http://www.unicaen.fr/cireve/rome/pdr_maquette. php?chier=visite_historique La légion romaine Une description de la légion romaine https://www.youtube.com/watch?v=VujTD6Fb-gw L’architecture gallo-romaine Deux vestiges de la civilisation romaine en France : le pont du Gard et les arènes de Nîmes. https://www.youtube.com/watch?v=EEItmFyJAKY

La Rome d’Auguste en 3 minutes ?

Villa villae en Gaule romaine

Un survol imagé de la vie romaine sous l’Empire.

Une description de la villa romaine et une visite virtuelle de Villa Loupian, en Gaule.

https://www.youtube.com/watch?v=P2ydQ-XjWio

http://www.villa.culture.fr/#/fr/annexe/pano_intro/

La vie quotidienne à Rome durant l’Antiquité Une description des thermes, d’une villa et de divers aspects de la société romaine. https://www.youtube.com/watch?v=pDHLvr2O9ac

270

CHRONO 1 • MÉDIAGRAPHIE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident Les premières communautés chrétiennes au Ier siècle Le développement du christianisme.

Le château fort L’histoire du château fort, un lieu de pouvoir et de résidence.

http://www.histoirealacarte.com/demos/tome13/02_ premieres_communautes_chretiennes.php

http://classes.bnf.fr/ema/audio/index.htm

Le christianisme : un Dieu parmi les hommes

Comment les châteaux forts ont été construits.

L’histoire de Jésus, un personnage historique, et du christianisme.

http://www.france3.fr/emissions/c-est-passorcier/videos/les_chateaux_forts_27-032013_484203?onglet=tous&page=1

http://www.france3.fr/emissions/c-est-pas-sorcier/ diffusions/21-06-2014_122000 Clovis, premier roi des Francs L’histoire de la naissance du royaume des Francs. https://www.youtube.com/watch?v=s67rfYzW4TY

Les châteaux forts

Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en France L’histoire du chemin qui mène à Compostelle. https://www.youtube.com/watch?v=bDSqUDL483c La première croisade au XIe siècle

La société au Moyen Âge

La préparation de la première croisade.

La religion, la féodalité et d’autres aspects de la société médiévale. http://classes.bnf.fr/ema/societe/index.htm

http://education.francetv.fr/moyen-age/cinquieme/ video/la-premiere-croisade-au-xie- siecle-c-estpas-sorcier

L’abbaye de Cluny, patrimoine européen

Du roman au gothique

Le rôle de l’abbaye de Cluny au Moyen Âge.

Les principales caractéristiques du style roman et du style gothique.

https://www.youtube.com/watch?v=uea2AUXe1ts Les seigneurs au Moyen Âge Une description du mode de vie des seigneurs. https://www.youtube.com/watch?v=NQaoujBHfz A&index=8&list=PLFvbNi1CjQdlMIyHhqNnsk BJWwH0Xcn-z Les paysans au Moyen Âge Une description du mode de vie des paysans.

https://www.youtube.com/watch?v=m51MKP75lt0 Évocations de Muhammad à travers l’iconographie Les différents épisodes de la vie de Muhammad à partir de représentations persanes. https://www.reseau-canope.fr/tdc/tous-les-numeros/les-arts-de-lislam/videos/article/evocations-demuhammad-a-travers-liconographie.html

https://www.youtube.com/watch?v=WMwZZ1M W0Og&index=7&list=PLFvbNi1CjQdlMIyHhqN nskBJWwH0Xcn-z Les chevaliers Une description du mode de vie des chevaliers. https://www.youtube.com/watch?v=f7czMkrOr0 4&list=PLFvbNi1CjQdlMIyHhqNnskBJWwH0 Xcn-z&index=10

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • MÉDIAGRAPHIE

271

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce Le développement des villes et du commerce Des documents iconographiques sur les villes médiévales et le commerce. http://classes.bnf.fr/ema/societe/index6.htm

Frapper monnaie Comment on fabriquait la monnaie durant l’Antiquité et le Moyen Âge. https://www.youtube.com/watch?v=M1pgiYlFd-g La monnaie de Paris, 1150 ans d’histoire

La ville au Moyen Âge

L’histoire de la monnaie à partir du IXe siècle.

Le commerce, les foires et les marchés, l’artisanat.

https://www.youtube.com/watch?v=uvK3Q9gy1kk

http://classes.bnf.fr/ema/ville/ville/index1.htm Sur les traces des corporations Les caractéristiques des corporations à Strasbourg. https://www.youtube.com/ watch?v=dbn0G3ZvGUw Pendant les croisades, le commerce continue L’inuence des croisades sur le commerce européen.

La lettre de change L’utilisation des lettres de change. https://www.youtube.com/ watch?v=PDgTKWCHGug Istanbul, c’est Byzance! L’histoire de Constantinople, la ville aux trois noms. https://www.youtube.com/watch?v=wDSoXY4zfv4

https://www.youtube.com/watch?v=RM36vZL5u9Y Le commerce au Moyen Âge Le déroulement des foires de Champagne. https://www.youtube.com/ watch?v=0Rf5_RGXh8M

272

CHRONO 1 • MÉDIAGRAPHIE

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

TABLEAUX DE PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION Pour des ns d’évaluation, les tableaux de planication de l’évaluation proposent une analyse du contenu des composantes de la collection Chrono, selon la Progression des apprentissages au secondaire, Histoire et éducation à la citoyenneté, 1er cycle et selon le Cadre d’évaluation des apprentissages, Histoire et éducation à la citoyenneté, Enseignement secondaire, 1er et 2e cycles. Ils présentent, pour chacun des trois critères d’évaluation du Cadre, les diverses occasions d’évaluation que contient la collection Chrono. Le critère d’évaluation 1 s’applique aux textes et aux documents du cahier, aux activités du cahier et du guide, ainsi qu’aux activités interactives. Le critère d’évaluation 2 s’applique aux activités À l’épreuve ! du cahier et du guide, aux tests de connaissances et de compétences, ainsi qu’aux activités interactives. Le critère 3 s’applique à la synthèse du cahier et du guide.

Chapitre 1 La sédentarisation Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

1. Organisation de la vie en société aujourd’hui a. Indiquer la nature de la relation entre les individus d’une même société

15, 39

39 (1, 2)

b. Expliquer une conséquence de l’interdépendance des individus dans une société

40

40 (4)

2. Sédentarisation et organisation de la vie en société 2.1 Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte du monde, la région du Croissant fertile où des peuples commencent à se sédentariser ainsi que d’autres foyers de sédentarisation

17

19 (4, 5)

348 (1), 383 (1)

1 (1, 2), 3 (2)

b. Situer, sur une ligne du temps, la période néolithique

16, 17

18 (3), 42 (2)

383 (2)

3 (1, 4, 8)

a. Énumérer des vestiges des sociétés sans écriture qui permettent de connaître leur organisation sociale

16, 24, 28, 29, 32, 33, 35

19 (8), 30 (3), 34 (4), 37 (3)

384 (5)

1 (9), 2 (9), 3 (6, 9)

b. Indiquer les activités de subsistance des sociétés du Néolithique

26, 28, 29

42 (1)

349 (4), 383 (3)

1 (10), 3 (3)

c. Nommer des facteurs naturels qui ont favorisé la sédentarisation

26

27 (2), 30 (1, 2, 3)

385 (7)

1 (4), 3 (5, 10)

d. Énumérer des caractéristiques de sociétés sédentaires

16, 26, 28, 29, 32, 33

18 (2), 27 (2), 34 (1)

349 (2, 3, 5), 384 (3, 4)

2 (1, 2, 3, 5), 3 (3, 7)

e. Expliquer des conséquences de l’agriculture sur les sociétés du Néolithique

29

31 (5, 6, 7)

350 (6), 385 (6)

1 (7)

38 (6)

350 (7), 385 (8)

1 (5, 8), 2 (6, 7, 8)

2.2 Mode de vie et rapports sociaux

2.3 Activités économiques liées à la sédentarisation a. Énumérer des procédés artisanaux qui se développent au Néolithique

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

36

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

273

Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités du guide (nos)

Activités (nos)

Activités interactives (questions)

b. Indiquer l’utilité de la poterie développée au Néolithique

28

30 (3)

385 (8)

2 (8)

c. Indiquer le facteur qui favorise la division du travail dans les sociétés néolithiques : apparition de surplus agricoles

36

37 (5)

351 (9), 385 (9)

2 (4, 7), 3 (10)

d. Expliquer l’apparition des échanges dans les sociétés néolithiques

36

38 (7)

350 (8), 385 (9)

2 (4, 7)

3. Rapports entre l’individu et la société d’aujourd’hui a. Nommer les grands secteurs de l’activité économique associés à la division du travail

40

40 (3, 4)

b. Indiquer des éléments de changement et de continuité par rapport au mode de vie des sociétés sédentaires du Néolithique

41

41 (5, 6, 7)

351 (10)

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances

Opérations intellectuelles

Activités À l’épreuve! du cahier (nos)

Activités À l’épreuve! et test du guide (nos)

Activités interactives (questions)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



351 (10)



Situer dans le temps et dans l’espace

45 (2)

348 (1), 383 (1, 2)

1 (1, 2), 3 (1, 2, 4, 8)

Établir des faits

25 (3), 45 (1, 2)

349 (5), 350 (7, 8), 385 (8)

2 (2, 6), 3 (12)

Caractériser une réalité historique

22 (2), 45 (3)

349 (3)

1 (10)

Établir des comparaisons



349 (2), 384 (3)



Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences

31 (7)

350 (6), 351(9)

1 (4), 2 (3)

Déterminer des éléments de continuité et des changements

45 (4)

351 (10), 384 (3)

1 (5)

Mettre en relation des faits



349 (4)

1 (9), 2 (7, 9), 3 (6, 9)

Établir des liens de causalité



350 (6), 385 (8)



Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Synthèse du cahier (no) Rigueur du raisonnement

274

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

43 (3)

Test du guide (no) 352, 353 (11)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

1. Apport de l’écriture à une civilisation aujourd’hui a. Indiquer des conséquences de l’analphabétisme b. Donner des exemples de l’utilisation de l’écriture dans la vie courante

47, 75

75 (1)

c. Nommer des écritures associées à différentes civilisations

54

56 (7)

6 (6)

2. Inuence de l’écriture dans la civilisation mésopotamienne 2.1. Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, la Mésopotamie, ses euves et d'autres foyers de civilisations

49

50 (2)

b. Situer, sur une carte, des cités-États de la Mésopotamie

49

50 (2), 59 (4) 354 (1)

4 (1), 6 (2)

50 (3), 51 (4) 354 (2), 386 (2)

4 (1, 4), 6 (1)

c. Situer, sur une ligne du temps, l’Antiquité 48, 49 et quelques faits relatifs à la civilisation mésopotamienne

354 (1), 386 (1)

4 (1), 5 (1)

2.2 Structure sociale a. Indiquer le rang des groupes sociaux de la civilisation mésopotamienne en fonction du pouvoir qu’ils détiennent

60, 61, 62

63 (1), 64 (2, 3), 79 (2a)

356 (6), 388 (8)

4 (9), 6 (8)

b. Décrire différentes fonctions des groupes sociaux dans la civilisation mésopotamienne

60, 61, 62

63 (1), 64 (4), 65 (7), 78 (1)

356 (7), 388 (8)

4 (9, 10), 6 (8)

c. Expliquer la situation privilégiée des scribes dans la civilisation mésopotamienne

53

56 (4b), 81 (4)

387 (4)

4 (3), 6 (5)

2.3 Organisation administrative, politique et juridique a. Indiquer certains avantages dont bénécient les populations vivant sur les territoires où coulent des euves

48

51 (5, 6)

355 (3), 387 (5)

5 (3), 6 (7), 6 (11)

b. Énumérer des caractéristiques du mode de fonctionnement d’une cité-État

57, 58

58 (2), 59 (3)

355 (5), 360 (9)

4 (5, 6, 8)

c. Énoncer des avantages pour l’administration de la cité-État de disposer de lois écrites

52, 54, 60

55 (1), 64 (5), 78 (1)

387 (6)

d. Énumérer des activités qui sont régies par le code d’Hammourabi

60

64 (5)

388 (7)

6 (10)

e. Énumérer des caractéristiques de l’écriture cunéiforme

53

55 (2, 4), 81 (2)

354 (4), 387 (3)

4 (2, 3), 6 (4)

f. Nommer des supports pour les premières écritures

52, 53, 54, 70

55 (2, 4), 74 (9)

355 (4), 387 (3)

4 (2)

52, 54, 60, 61

55 (4), 56 355 (3) (5), 64 (5), 65 (6), 78 (1)

2.4 Culture et religion a. Indiquer des types de documents écrits produits en Mésopotamie

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

4 (2), 5 (9), 6 (3)

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

275

Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

b. Énoncer des avantages de l’écriture dans le développement de l’architecture

57

c. Énumérer des caractéristiques de la religion mésopotamienne

61

d. Donner des exemples de l’inuence de l’écriture dans la transmission de la culture mésopotamienne

66, 67

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

387 (3)

4 (7)

65 (6)

356 (8), 388 (9)

6 (9)

68 (3, 4)

357 (10), 388 5 (5, 6), 6 (10) (12)

3. Sens et fonctions des règles et des conventions dans la société aujourd’hui a. Énoncer des avantages de l’alphabet par rapport aux pictogrammes et aux idéogrammes

75

56 (6), 75 (1)

b. Nommer des institutions publiques qui font des règlements ou des lois

75

76 (3)

c. Donner des exemples de règles et de conventions écrites qui facilitent la vie en société

75, 76, 77

76 (4), 77 (5, 6)

d. Indiquer l’utilité des règles et des conventions 77 écrites

77 (5, 6, 7)

357 (11)

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances

Opérations intellectuelles

Activités À l’épreuve! du cahier (nos)

Activités À l’épreuve! et test du guide (nos)

Activités interactives (questions)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



357 (11)

6 (8)

Situer dans le temps et dans l’espace

59 (4), 68 (1), 81 (3)

354 (1, 2), 386 (1, 2)

4 (1, 4), 5 (1), 6 (1, 2)

Établir des faits

64 (5), 68 (1), 73 (7), 74 (10), 81 (1, 2, 3, 4)

355 (3), 356 (6, 7), 357 (9), 387 (3), 388 (7)

4 (2, 9)

Caractériser une réalité historique

59 (3), 74 (10), 81 (4)

355 (5), 356 (8)

5 (2), 6 (4, 9)

Établir des comparaisons

73 (5)



6 (6)

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences

31 (7)

357 (10)

6 (3, 5)

Déterminer des éléments de continuité et des changements

45 (4)



6 (7)

Mettre en relation des faits



355 (4), 387 (3), 388 (7)

6 (10, 12)

Établir des liens de causalité





4 (1), 5 (3), 6 (11)

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Synthèse du cahier (no) Rigueur du raisonnement

276

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

79 (4)

Test du guide (no) 358 (12)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

1. Organisation du pouvoir dans une société aujourd’hui a. Nommer les fonctions de personnes qui représentent les citoyens

83

b. Nommer la loi fondamentale qui détermine l’organisation politique d’un pays : la constitution

112

2. Vie politique à Athènes au Ve siècle av. J.-C. 2.1. Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, la Grèce, l’Attique et Athènes

85

86 (5)

359 (1), 389 (1)

7 (2), 9 (2)

b. Situer, sur une ligne du temps, le siècle de Périclès et quelques faits relatifs à la démocratie

84, 85

87 (6, 7)

359 (2), 389 (2)

7 (1), 9 (1)

a. Énumérer des conditions pour être citoyen d’Athènes

92

94 (2), 117 (1)

390 (4)

7 (6), 9 (5)

b. Indiquer des droits reconnus aux différents groupes sociaux qui forment la population d’Athènes

92, 93

94 (3)

360 (4), 361 (6), 390 (4)

7 (5, 8, 9), 9 (4)

c. Indiquer des tâches réservées aux femmes dans la société athénienne

92, 93

95 (4, 5, 6)

a. Établir un lien entre différentes caractéristiques du territoire grec et l’organisation politique des cités-États

84

86 (5)

360 (3), 390 (3)

7 (3, 4), 9 (3)

b. Indiquer la fonction des institutions politiques d’Athènes

96

99 (2), 100 (3, 4), 117 (2)

359 (5), 391 (6)

8 (1, 2), 9 (7)

c. Nommer des espaces publics et des activités qui s’y déroulent

97, 105

99 (1), 117 (4)

361 (7)

8 (3), 9 (8)

d. Indiquer des limites de la démocratie athénienne

98

100 (5), 117 (3)

361 (8), 390 (5)

8 (4), 9 (9)

a. Établir un lien entre l’éducation et l’exercice de la démocratie

101

103 (3,4)

362 (10)

8 (5), 9 (10)

b. Indiquer des éléments qui distinguent la philosophie de la mythologie

101, 102

104 (8)

362 (9), 391 (7)

8 (6, 7), 9 (11)

c. Établir un lien entre colonisation et diffusion de la culture grecque

101

103 (1)

391 (8)

9 (12)

2.2 Structure sociale

7 (7), 9 (6)

2.3 Institutions politiques

2.4 Culture et croyances

3. Rapports entre le citoyen et la société démocratique aujourd’hui a. Énumérer des droits et des responsabilités du 112 citoyen

112 (2,3)

b. Énoncer des principes sur lesquels reposent les régimes politiques démocratiques

111 (1)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

111

362 (12)

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

277

Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

c. Énoncer des mesures mises en œuvre pour permettre aux citoyens d’être témoin des débats de ceux qui les représentent dans des assemblées démocratiques

113

113 (4)

d. Indiquer des facteurs qui favorisent une participation éclairée au débat public

113

113 (4)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances

Opérations intellectuelles

Activités À l’épreuve! du cahier (nos)

Activités À l’épreuve! et test du guide (nos)

Activités interactives (questions)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



362 (12)



Situer dans le temps et dans l’espace

90 (3)

359 (1, 2), 389 (1, 2)

7 (1), 9 (1, 2)

Établir des faits

91 (6), 99 (1), 106 (3), 117 (1, 2, 4)

360 (3, 4, 5), 361 (7), 362 (11), 390 (4)

7 (9), 8 (1, 2, 8, 9), 9 (8, 9)

Caractériser une réalité historique

114 (2), 117 (1, 3)

362 (9)

7 (5, 7, 8)

Établir des comparaisons

110 (5)



9 (4, 7)

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences



361 (8), 362 (10), 391 (8)

7 (2)

Déterminer des éléments de continuité et des changements







Mettre en relation des faits

106 (3)

361 (6)

7 (3), 8 (3, 5, 8), 9 (10)

Établir des liens de causalité







Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Synthèse du cahier (no) Rigueur du raisonnement

278

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

115 (4)

Test du guide (no) 363 (13)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Chapitre 4 La romanisation Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

1. Inuence d’un empire aujourd’hui a. Énoncer des moyens qui permettent à un État d’exercer une inuence sur d’autres États

119

b. Énumérer des domaines où une inuence étrangère se manifeste c. Indiquer des actions entreprises par des États impérialistes 2. Rôle de l’État dans la romanisation de l’Empire 2.1. Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, Rome et le territoire de l’Empire au IIe siècle

121

122

364 (1), 392 (1)

10 (2), 12 (2)

b. Situer, sur une ligne du temps, la période de l’Empire et des faits liés à cette période

121, 122

123 (5), 127 (4)

364 (2), 392 (2)

10 (1), 12 (1, 3)

a. Indiquer des droits reconnus aux différents groupes sociaux qui forment la population de l’Empire

129, 130

133 (5)

366 (5)

10 (7), 12 (4)

b. Décrire le statut social des femmes de citoyens

130

133 (6)

c. Indiquer des moyens d’acquérir le statut de citoyen

129

133 (5)

d. Énumérer des privilèges que la citoyenneté accorde

130

133 (5)

2.2 Structure sociale

10 (9) 366 (6), 393 (3) 10 (8), 12 (5)

2.3 Organisation administrative, juridique et politique a. Nommer des territoires conquis par Rome

124, 125

126 (2, 3)

392 (1)

10 (3, 4), 12 (7)

b. Indiquer des domaines où s’exerce l’autorité de l’empereur

128

132 (1, 3)

365 (3, 4), 393 (4)

10 (5, 6)

c. Indiquer des fonctions des gouverneurs de province

135

138 (1)

394 (6)

11 (2), 12 (7)

d. Indiquer l’utilité d’infrastructures mises en place par l’administration romaine

120, 131, 137

123 (6), 139 (5, 6, 7)

367 (8, 9), 394 (7)

11 (1, 5), 12 (9)

e. Énumérer des principes du droit romain

130

134 (9)

366 (7), 394 (5)

10 (10), 12 (6)

f. Indiquer des causes de la chute de l’Empire

144

144 (1)

368 (11), 394 (8)

11 (10), 12 (12)

a. Indiquer l’inuence de la langue latine dans l’Empire

141

143 (5)

b. Énumérer des éléments de l’architecture romaine présents dans les villes des provinces conquises

140, 141

142 (3)

394 (7)

11 (5, 9), 12 (10)

c. Indiquer l’inuence de peuples conquis sur la culture romaine

141

143 (6)

367 (10)

11 (6, 7)

2.4 Culture

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

11 (8), 12 (10)

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

279

Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités du guide (nos)

Activités (nos)

Activités interactives (questions)

3. Rapports entre le citoyen et les institutions publiques aujourd’hui a. Indiquer des catégories de droits que confère le statut de citoyen dans la société

150

150 (2, 3)

b. Indiquer des critères d’obtention de la citoyenneté canadienne

149

149 (1)

c. Nommer des institutions publiques

151

151 (5)

368 (12)

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances

Opérations intellectuelles

Activités À l’épreuve! du cahier (nos)

Activités À l’épreuve! et test du guide (nos)

Activités interactives (questions)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



368 (12)



Situer dans le temps et dans l’espace

126 (3), 155 (3)

364 (1, 2), 392 (1, 2)

10 (1, 2), 12 (1, 2, 3, 7, 12)

Établir des faits

139 (7), 142 (1)

365 (3, 4), 394 (7)

10 (4, 5, 6, 7), 11 (3, 4, 5, 6, 7), 12 (4)

Caractériser une réalité historique

139 (7), 155 (1)

367 (9, 10), 393 10 (9), 11 (1, 5, (4), 394 (7) 6, 8), 12 (10)

Établir des comparaisons

134 (9b), 147 (3), 148 (5), 155 (2)

366 (7), 393 (5)



Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences

155 (3)

366 (6), 367 (8)



Déterminer des éléments de continuité et des changements







Mettre en relation des faits

127 (6), 142 (1, 3), 152 (1), 155 (2)

366 (5)

Établir des liens de causalité



368 (11)





Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Synthèse du cahier (no) Rigueur du raisonnement

280

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

153 (3)

Test du guide (no) 369 (13)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

1. Inuence de la religion dans la société aujourd’hui a. Indiquer différentes appartenances religieuses au Québec

189, 190

190 (2)

b. Indiquer le principe relatif à la religion énoncé dans les chartes des droits : liberté de religion c. Nommer des rituels à caractère religieux qui ponctuent la vie de nombreuses personnes

157

2. Inuence de l’Église dans la formation de l’Occident 2.1. Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, les principaux territoires chrétiens et musulmans vers l’an 1000

159

160 (3)

370 (1), 395 (1)

13 (2), 15 (2)

b. Situer, sur une carte, des routes de pèlerinage au Moyen Âge

176

178 (2)

370 (1), 395 (1)

14 (2, 4), 15 (10, 11)

c. Situer, sur une ligne du temps, la période du Moyen Âge et des faits liés à la christianisation

158, 159

161 (5)

371 (2), 395 (2)

13 (1), 15 (1)

a. Indiquer des faits qui marquent les rapports entre l'Église chrétienne et l’Empire romain

162

164 (2, 3, 5)

396 (3)

13 (3, 6), 15 (3)

b. Indiquer des éléments de continuité entre l’Empire romain d’Occident et le début du Moyen Âge

162, 163

164 (1, 5)

371 (3), 396 (4)

13 (4), 15 (3)

c. Nommer des institutions qui diffusent le christianisme au Moyen Âge

165

371 (4)

15 (4)

d. Indiquer des fonctions de membres de l’Église chrétienne d’Occident au Moyen Âge

165, 166

167 (1, 2)

372 (5), 396 (5)

13 (5)

a. Indiquer le rapport de dépendance qui lie les individus dans la société féodale

169

173 (2, 3), 195 (3)

372 (7), 373 (9), 396 (6)

13 (7), 15 (5)

b. Indiquer le rôle associé à chacun des groupes sociaux

170, 171

173 (4), 174 (5, 6)

372 (6), 373 (8), 396 (7)

13 (8), 15 (6)

c. Indiquer des liens qui unissent les paysans au seigneur

172

174 (8)

d. Nommer des sources de revenu de l’Église et du clergé

165

167 (4)

397 (11)

13 (6), 15 (4)

e. Indiquer des fonctions du château fort au Moyen Âge

172

174 (8)

373 (10)

13 (9), 15 (8)

180, 182

183 (1)

373 (10), 374 (13), 397 (10)

14 (5, 9, 10), 15 (12)

2.2 Institutions de l’Église chrétienne

2.3 Organisation sociale, politique et économique

13 (10), 15 (8)

2.4 Culture a. Indiquer des fonctions des monastères au Moyen Âge

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

281

Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités du guide (nos)

Activités (nos)

Activités interactives (questions)

b. Indiquer des fonctions des cathédrales au Moyen Âge

180, 182

183 (2, 3),

373 (10), 374 (13), 397 (10)

14 (5, 9, 10), 15 (12)

c. Donner des exemples d’innovations architecturales associées à la construction de cathédrales

180, 181

183 (2, 3),

374 (12), 397 14 (6, 7, 8), (10) 15 (13)

d. Indiquer l’objectif des Croisades appelées 176, 177 par la papauté : libérer Jérusalem de la présence musulmane

178 (4), 179 (5, 7)

397 (8)

14 (1), 15 (9)

e. Indiquer des motivations des pèlerins qui partent vers des lieux de pèlerinage

176

178 (1)

397 (9)

14 (1), 15 (9)

f. Indiquer des conséquences des Croisades

177

179 (6), 195 (1)

374 (11)

14 (3)

g. Indiquer des facteurs qui unient les dif­ férents peuples d’Occident au Moyen Âge

162, 169

180 (1)

3. Valeurs et attributs identitaires dans la société occidentale aujourd’hui a. Indiquer des références identitaires des sociétés

189

189 (1)

b. Indiquer des éléments témoignant de la présence du fait religieux dans une société

191

191 (3)

375 (14)

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances

Opérations intellectuelles

Activités À l’épreuve! du cahier (nos)

Activités À l’épreuve! et test du guide (nos)

Activités interactives (questions)

Examiner des réalités sociales du présent et du passé



375 (14)



Situer dans le temps et dans l’espace

179 (7), 192 (2)

370 (1), 371 (2), 395 (1, 2)

13 (1, 2), 14 (2, 4), 15 (1, 2, 10, 11)

Établir des faits

168 (6), 179 (5), 183 (3), 195 (1, 4)

372 (5, 6, 7), 13 (3, 5), 14 (6, 373 (10), 374 7, 8), 15 (5, 6, (12, 13), 397 (10) 13)

Caractériser une réalité historique

193 (3), 195 (2)

373 (8, 9), 397 (10)

13 (9, 10), 14 (9, 10), 15 (7, 8)

Établir des comparaisons

187 (4)

397 (10)

15 (9)

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences



371 (4), 374 (11)



Déterminer des éléments de continuité et des changements



371 (3)



Mettre en relation des faits

168 (7), 192 (1), 195 (2, 3)



Établir des liens de causalité





— —

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Synthèse du cahier (no) Rigueur du raisonnement

282

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

193 (5)

Test du guide (no) 375, 376 (15)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce Critère d’évaluation 1 : Maîtrise des connaissances ciblées par la Progression des apprentissages Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

1. Impacts du commerce dans une société aujourd’hui a. Indiquer l’utilité du commerce dans les sociétés : les individus dépendent, pour leur survie, des biens qu’ils se procurent par les échanges

197

b. Indiquer des impacts du commerce sur l’urbanisation c. Nommer des biens de consommation importés d. Nommer des contraintes à l’importation 2. Essor urbain et commercial et montée de la bourgeoisie marchande au Moyen Âge 2.1. Situation dans l’espace et dans le temps a. Situer, sur une carte, des villes et de grandes routes commerciales à la n du Moyen Âge

199, 212, 217

200 (4), 215 (6), 225 (3)

377 (1), 398 (1)

16 (2), 18 (2)

b. Situer, sur une ligne du temps, des faits relatifs au commerce et à l’urbanisation au Moyen Âge

198, 199

201 (8)

377 (2), 398 (2)

16 (1), 18 (1)

a. Décrire l’organisation d’une ville médiévale

202, 203, 204

204 (1), 205 (2, 3), 228 (3)

378 (3), 399 (3, 4)

16 (4), 18 (4)

b. Nommer l’institution responsable de l’administration de la ville : la commune

204

206 (5)

379 (5), 400 (6)

16 (6), 18 (6)

c. Décrire l’organisation du commerce artisanal local

203

205 (4)

378 (4), 399 (4)

16 (5), 18 (5)

d. Indiquer la fonction des corporations

207

209 (2)

379 (6), 399 (5), 400 (6)

16 (7, 8), 18 (7)

e. Nommer quelques corporations d’artisans du Moyen Âge

207

209 (3)

399 (5)

16 (9), 18 (8)

f. Indiquer des facteurs qui favorisent le développement du grand commerce au Moyen Âge

198, 211, 212, 213

201 (9), 214 (4, 5), 215 (8), 216 (9, 10)

380 (9), 381 (11, 12), 400 (7, 8)

17 (2, 7, 8), 18 (10, 13)

g. Nommer des institutions qui règlementent le grand commerce

211

214 (1, 2)

379 (6), 400 (6)

17 (3, 5)

h. Nommer des produits échangés dans le grand commerce

212, 213

215 (6)

380 (10)

17 (6), 18 (12)

i. Indiquer la fonction des foires au Moyen Âge : lieu d’échange pour le grand commerce européen

211

214 (4)

400 (6, 7)

17 (4), 18 (11)

202, 203, 207

209 (1),

378 (3), 399 (4)

13 (7), 15 (5)

2.2 Organisation de la ville et du commerce

2.3 Groupes sociaux a. Nommer les activités associées au développement des villes : artisanat, commerce

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

283

Cahier Éléments de la Progression des apprentissages

Textes et documents

Activités (nos)

Activités du guide (nos)

Activités interactives (questions)

b. Indiquer des privilèges accordés à la bourgeoisie dans le système féodal

204

206 (5)

379 (7), 380 (8), 399 (4)

17 (1), 18 (9)

c. Expliquer la source de l’enrichissement de la bourgeoisie marchande

208

210 (5)

400 (7)

18 (9)

3. Rapports entre les institutions et les groupes sociaux aujourd’hui a. Nommer des associations chargées de défendre des intérêts collectifs

222

222 (2)

b. Indiquer des domaines d’administration publique relevant de chacun des trois paliers de gouvernement

221

221 (1)

c. Indiquer des enjeux qui peuvent être l’objet de débat entre les citoyens et les institutions publiques

222

222 (3)

d. Indiquer des moyens d’expression de groupes sociaux

222

222 (3)

e. Nommer des organismes publics chargés 223 de surveiller l’application des lois

223 (4, 5)

Critère d’évaluation 2 : Utilisation appropriée de connaissances

Opérations intellectuelles Examiner des réalités sociales du présent et du passé

Activités À l’épreuve! du cahier (nos) —

Activités À l’épreuve! et test du guide (nos)

Activités interactives (questions)

382 (14)



Situer dans le temps et dans l’espace

225 (3)

377 (1, 2), 398 (1, 2)

16 (1, 2), 17 (3, 6), 18 (1, 2, 10), 19 (1, 3, 5, 6, 7, 9, 11, 12), 20 (1, 3)

Établir des faits

215 (6), 216 (9), 227 (2), 228 (5)

378 (3), 379 (7), 380 (10), 399 (4)

16 (4), 17 (2), 19 (4, 10), 20 (3, 5, 9)

Caractériser une réalité historique



379 (5, 6), 380 (9)

17 (4, 5), 18 (4, 7, 9), 20 (6)

Établir des comparaisons

220 (6)



18 (12)

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences

227 (1)

378 (3), 399 (4)

16 (3, 6), 20 (8)

Déterminer des éléments de continuité et des changements



380 (8)



Mettre en relation des faits

205 (3), 224 (1), 228 (3, 4)

381 (11, 12)

16 (5), 17 (5), 18 (13), 20 (4, 9, 11)

Établir des liens de causalité

216 (9)

378 (3)

20 (12)

Critère d’évaluation 3 : Rigueur du raisonnement Synthèse du cahier (no) Rigueur du raisonnement

284

CHRONO 1 • PLANIFICATION DE L’ÉVALUATION

225 (4)

Test du guide (no) 382 (14)

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

C2

AILLEURS, la civilisation de l’Indus Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2a Chapitre 2 La naissance d’une civilisation

La civilisation de l’Indus Vers 2500 av. J.-C., une civilisation naît dans la vallée fertile du euve Indus, en Asie. Elle disparaît vers 1800 av. J.-C., pour des raisons encore inconnues.

LA VALLÉE DE L’INDUS

La découverte de la civilisation de l’Indus Les ruines de plusieurs villes et villages sont découvertes dans la vallée de l’Indus aux XIXe et XXe siècles. Deux sites archéologiques, Harappa et Mohenjo-Daro, permettent aux archéologues et aux historiens de découvrir une civilisation riche.

L’écriture Les inscriptions sur des sceaux et des poteries révèlent que la civilisation de l’Indus possédait une écriture composée d’environ 400 signes abstraits. Cependant, cette écriture n’a pas encore été déchiffrée. C’est pourquoi plusieurs aspects de cette civilisation, comme la religion et l’organisation politique, demeurent inconnus.

DÉFINITION

Sceau Petit objet gravé. Pressé sur un matériau mou (cire, argile humide, plomb), il laisse une empreinte. Il sert à marquer la propriété.

COUP D’OEIL SUR... LE SITE D’HARAPPA Le site d’Harappa est découvert au début du XXe siècle. Les fouilles archéologiques qui suivent mettent au jour le plan de la ville et plusieurs bâtiments. Cette découverte permet aux historiens de tirer certaines conclusions sur l’organisation sociale de la civilisation de l’Indus. Les ruines de la ville d’Harappa, au Pakistan

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation de l’Indus

285

CHAPITRE 2 • AILLEURS, la civilisation de l’Indus

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2a (suite)

COUP D’OEIL SUR... LES SCEAUX DE MOHENJO-DARO De nombreux sceaux ont été trouvés sur le site archéologique de Mohenjo-Daro. Les inscriptions qui apparaissent sur ces sceaux sont souvent accompagnées d’un dessin d’animal. L’animal le plus représenté est une bête à une corne. Un sceau provenant du site de Mohenjo-Daro

L’organisation des villes Les fouilles archéologiques révèlent que la construction des villes de la vallée de l’Indus était bien planiée. Harappa et MohenjoDaro étaient construites en carrés, avec des rues qui se croisaient à angle droit. Les maisons étaient en brique cuite. Les villes avaient un système d’égouts, une particularité étonnante pour l’époque. De plus, les ruines des édices publics montrent que la vie communautaire était développée. Par exemple, à Mohenjo-Daro, les chercheurs ont trouvé des édices administratifs, une forteresse, un marché, un entrepôt pour les céréales et un bassin qui servait sans doute aux rituels religieux.

L’organisation politique et sociale L’organisation des villes laisse croire que l’administration et le pouvoir politique étaient centralisés. En effet, les historiens pensent que les cités de l’Indus étaient gouvernées par un roi ou par des prêtres. Harappa et Mohenjo-Daro auraient abrité plus de 40 000 personnes. Certains indices, comme la présence de maisons de grandeurs variées, font penser qu’il y avait une hiérarchie sociale. La population se composait surtout d’agriculteurs et d’artisans. Les terres fertiles de la vallée permettaient de cultiver des céréales. On y élevait aussi des animaux. Les artisans travaillaient surtout les métaux et la terre cuite (poterie). Le commerce semblait une activité importante.

286

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation de l’Indus

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHAPITRE 2 • AILLEURS, la civilisation de l’Indus

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2a

Activités 1.

(suite)

À L’ÉPREUVE ! Observe cette carte. a) Colorie le territoire de la civilisation de l’Indus et complète la légende. b) Inscris le nom du euve qui traverse ce territoire. c) Consulte la carte du monde à la page 254 du cahier et nomme les deux pays où se trouvait le territoire de la civilisation de l’Indus. • • d) Quelle est la ressemblance entre le territoire de la civilisation mésopotamienne et celui de la civilisation de l’Indus ? Pour t’aider à répondre, consulte la carte à la page 49 du cahier.

2.

À L’ÉPREUVE ! Observe le repère du temps. a) Inscris la date du début et de la n de la civilisation de l’Indus. b) Colorie la période couverte par la civilisation de l’Indus. –10 000

–4000

–3000

La sédentarisation

–2000

–1000

Naissance de J.-C.

1000

Civilisation mésopotamienne

3. Réponds aux questions suivantes à l’aide du repère de temps de la question 2. a) Au cours de quel millénaire naît la civilisation de l’Indus ?

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation de l’Indus

287

CHAPITRE 2 • AILLEURS, la civilisation de l’Indus

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2a (suite)

b) La civilisation de l’Indus commence combien d’années environ après le début de la civilisation mésopotamienne ?

4. Qu’est-ce qui nous permet de dire qu’il existait une forme d’écriture dans la vallée de l’Indus ?

5. Pourquoi les historiens en savent-ils plus sur la civilisation mésopotamienne que sur la civilisation de l’Indus ?

6. Décris en quelques lignes les villes de la vallée de l’Indus comme Mohenjo-Daro et Harappa.

7. Nomme les trois principales activités de la population de la vallée de l’Indus aux IIIe et IIe millénaires av. J.-C. •





8. Compare l’organisation sociale de la civilisation mésopotamienne avec celle de la civilisation de l’Indus. Pour chaque énoncé, indique s’il est en lien avec la civilisation mésopotamienne, la civilisation de l’Indus ou les deux. Énoncé

Civilisation mésopotamienne

Civilisation de l’Indus

a) Un roi détient ou détiendrait le pouvoir. b) Les paysans produisent la nourriture. c) Dans la hiérarchie sociale, les scribes font partie de la noblesse. d) Les cités regroupent des milliers d’habitants. e) La civilisation connaît l’écriture.

288

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation de l’Indus

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

C2

AILLEURS, la civilisation chinoise Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2b CHAPITRE 2 La naissance d’une civilisation

La civilisation chinoise 1 LA VALLÉE DU HUANG HE

La civilisation chinoise se développe vers 2000 av. J.-C. dans la vallée fertile du euve Huang he.

Le pouvoir politique À cette époque, la Chine est gouvernée par des rois qui ont le pouvoir absolu. Le pouvoir se transmet aux membres d’une même famille : de père en ls ou entre frères. La Chine est donc dirigée par des dynasties, c’est-à-dire des familles qui possèdent le pouvoir. Deux dynasties auraient régné sur la région du Huang he : les Shang (de 1760 à 1100 av. J.-C. environ) et les Zhou (de 1100 à 200 av. J.-C. environ). Sous la dynastie des Shang, la Chine connaît une période de richesse et un essor culturel marqué par les débuts de l’écriture.

COUP D’OEIL SUR... LE HUANG HE, UN GRAND FLEUVE Le euve Huang he traverse la plaine du nord de la Chine jusqu’à la mer Jaune. Quand le euve se retire après une crue, il laisse des dépôts jaunâtres. C’est ce qui explique son nom : Huang he veut dire « euve Jaune ». Les crues du euve peuvent être très fortes, et causer des inondations et des dégâts importants.

Le euve Jaune

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation chinoise

289

CHAPITRE 2 • AILLEURS, la civilisation chinoise

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2b (suite)

COUP D’OEIL SUR... LE DRAGON, UNE CRÉATURE LÉGENDAIRE Le dragon occupe une place très importante dans la culture chinoise. C’est un symbole de puissance. Il est associé au pouvoir politique. De nombreuses dynasties l’adoptent comme emblème. En 2000 av. J.-C., la poterie est un art très répandu en Chine. Les artisans chinois produisent aussi des objets en bronze qu’ils ornent de différents motifs. Sur le chaudron ci-contre, on remarque un dragon stylisé. Chaudron en bronze, vers 1300-1028 av. J.-C.

La hiérarchie sociale Le roi

La société chinoise est très hiérarchisée. Le roi est à la tête de la hiérarchie sociale. Il s’entoure des membres de sa famille et des autres nobles, les prêtres, les guerriers et les scribes. Le peuple et les esclaves travaillent pour la classe dirigeante.

Les nobles • Famille royale • Prêtres • Guerriers • Scribes

Le peuple • Paysans • Artisans • Commerçants

Les esclaves

L’écriture L’écriture chinoise n’est pas faite de pictogrammes ou de lettres. Elle est faite d’idéogrammes, c’est-à-dire de signes qui représentent des idées. L’écriture chinoise compte 50 000 idéogrammes au total. Environ 3000 idéogrammes sont utilisés régulièrement. Les premières traces d’écriture de la civilisation chinoise datent de la dynastie des Shang. Elles ont été trouvées sur des fragments d’os et de carapaces de tortue.

2 LES GROUPES SOCIAUX EN CHINE

Tigre

Dragon

Serpent

3 QUELQUES IDÉOGRAMMES CHINOIS

290

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation chinoise

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHAPITRE AILLEURS, 2 • AILLEURS, la civilisation la civilisation dechinoise l’Indus

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2b

Activités 1.

(suite)

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte. a) Colorie le territoire de la civilisation chinoise vers 2000 av. J.-C. et complète la légende. b) Inscris le nom du euve qui traverse ce territoire.

2.

À L’ÉPREUVE ! Observe le repère de temps. a) Inscris la date du début de la civilisation chinoise. b) Inscris la date du début et de la n de la dynastie Shang. –10 000

–4000

–3000

La sédentarisation

–2000

–1000

Naissance de J.-C.

1000

Civilisation mésopotamienne

3. La civilisaton chinoise commence combien d’années environ après le début de la civilisation mésopotamienne ?

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation chinoise

291

CHAPITRE 2 • AILLEURS, la civilisation chinoise de l’Indus

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 2b (suite)

4. Que signie Huang he en français ? D’où vient ce nom ?

5. Complète le schéma de la hiérarchie sociale chinoise. Indique le nom des groupes sociaux manquants et leur composition.

Le roi















Les esclaves

6. Complète l’énoncé. L’écriture chinoise est faite d’

, alors que l’écriture

cunéiforme, qu’on trouve en Mésopotamie, est faite de

.

7. Compare la civilisation mésopotamienne avec la civilisation chinoise. a) Indique par un crochet si les énoncés suivants se rapportent à la civilisation mésopotamienne, à la civilisation chinoise ou aux deux civilisations. Énoncé

Civilisation mésopotamienne

Civilisation chinoise

1. Une seule personne, le roi, a le pouvoir absolu. 2. Le pouvoir se transmet entre membres d’une même famille. 3. La classe des nobles se compose des membres de la famille du roi, de guerriers, de prêtres et de scribes. 4. Le peuple se compose de paysans, d’artisans et de commerçants. 5. La société comprend des esclaves.

b) Les principales caractéristiques de la société mésopotamienne et de la société chinoise sont-elles semblables ou différentes ?

292

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Ailleurs, la civilisation chinoise

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

C2

AILLEURS, l’Empire perse Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

3

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie

Le régime politique de l’Empire perse Le roi Cyrus II fonde l’Empire perse vers 550 av. J.-C. Une série de conquêtes militaires permet de constituer un immense empire qui durera jusqu’en 334 av. J.-C. L’EMPIRE PERSE AU VIe SIÈCLE AV. J.-C.

Le régime politique et les institutions L’Empire perse est une monarchie. Le roi exerce un pouvoir absolu. Il dirige l’Empire depuis son palais de Suse, puis de Persépolis. Il nomme les fonctionnaires et les gouverneurs chargés de l’administration de l’Empire. Le territoire de l’Empire perse est immense. Il est divisé en 20 régions administratives appelées « satrapies ». Chaque satrapie est administrée par un gouverneur (le satrape). Son rôle principal est de percevoir les impôts et de faire régner l’ordre. Il est aidé de l’armée. Le roi fait construire et entretenir un réseau de routes. Il veut ainsi assurer la communication entre les principales villes et régions de l’Empire. La principale route est appelée « Route royale ». Elle relie Suse à Sardes.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 Ailleurs, l’Empire perse

293

CHAPITRE 3 • AILLEURS, l’Empire perse

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

3 (suite)

COUP D’OEIL SUR... DARIUS Ier Le roi Darius Ier dirige l’Empire perse de 522 à 486 av. J.-C. Son règne est marqué par des conquêtes territoriales. Darius Ier est à la tête de l’Empire perse lors du déclenchement des guerres médiques (-490 à -480) contre les cités grecques. Au cours de son règne, il adopte des mesures destinées à organiser l’administration de l’Empire. Il est surnommé Darius le Grand en raison de l’importance de son règne. Hommage rendu à Darius I er, bas-relief sur calcaire, vers 515 av. J.-C.

La société et la culture perses L’immense Empire perse compte plus d’une vingtaine de peuples. Les rois perses pratiquent une politique de tolérance à l’égard des peuples conquis. Ceux-ci peuvent conserver leurs coutumes et pratiquer leur religion. Cette tolérance contribue à la paix dans l’Empire. Le roi, sa famille et son entourage forment le groupe social dominant. Le roi est considéré comme le représentant sur Terre du grand dieu Ahura Mazda. C’est donc un personnage très respecté. Quiconque se trouve en sa présence doit se prosterner devant lui et éviter de le regarder dans les yeux. L’art perse se consacre presque exclusivement à la décoration des palais royaux. Cet art est constitué de sculptures, de bas-reliefs ainsi que de décorations de bois, de pierres et de métaux précieux.

COUP D’OEIL SUR... LES PALAIS DE SUSE ET DE PERSÉPOLIS Suse et Persépolis sont tour à tour les capitales de l’Empire sous Darius Ier. Le roi y fait construire des palais somptueux, richement décorés, où il vit avec sa famille. C’est aussi là qu’il reçoit les représentants des peuples de l’Empire, qui viennent lui verser leurs impôts et lui rendre hommage.

Les ruines du palais de Darius Ier à Persépolis, dans l’Iran actuel

294

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 Ailleurs, l’Empire perse

Le bas-relief représente des sujets apportant leurs impôts au roi.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

AILLEURS, CHAPITRE 3 • laAILLEURS, civilisation l’Empire de l’Indus perse Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

Activités 1.

3 (suite)

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte de la page 293 et réponds aux questions. a) Compare le territoire de la civilisation grecque avec celui de l’Empire perse. Que remarques-tu ?

b) Consulte la carte du monde à la page 254 du cahier et nomme les régions du monde sur lesquelles s’étend l’Empire perse. •

2.





À L’ÉPREUVE ! Observe le repère de temps. a) Indique la date du début et de la n de l’Empire perse, ainsi que la période du règne de Darius Ier. b) Colorie la période couverte par l’Empire perse. –800

–750

–700

–650

–600

–550

–500

–450

–400

–350

–300

Civilisation grecque

3. Réponds aux questions à l’aide du repère de temps de la question 2. a) Au cours de quels siècles l’Empire perse existe-t-il ? b) Combien d’années dure l’Empire perse ?

4. Complète les énoncés pour comparer le régime politique d’Athènes avec celui de l’Empire perse. a) Athènes est une

: le

exerce

le pouvoir. b) L’Empire perse est une exerce un pouvoir Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

: le . CHRONO 1 • CHAPITRE 3 Ailleurs, l’Empire perse

295

CHAPITRE 3 • AILLEURS, l’Empire perse

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

3 (suite)

5. Comment l’Empire perse est-il administré ? Complète le schéma.

nomme

Le

les (gouverneurs)

les satrapies

qui administrent

6. Complète la che sur le roi Darius I er.

Dates du règne : Surnom : Principales réalisations : Capitales de son Empire : •



Nom des guerres qui l’opposent aux Grecs :

7. a) Quelle est l’attitude des rois perses à l’égard des peuples conquis ?

b) Quel effet cette attitude a-t-elle sur la sécurité de l’Empire ?

8. a) À quoi l’art perse se consacre-t-il principalement ?

b) Nomme deux formes d’art répandues dans l’Empire perse.

296

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 Ailleurs, l’Empire perse

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

C2

AILLEURS, l’Inde des Gupta Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

4

Chapitre 4 La romanisation

L’organisation de l’empire des Gupta À partir du IVe siècle av. J.-C., il existe un empire en Inde. De 321 à 184 av. J.-C., cet empire est dirigé par les Maurya. L’empire connaît une longue période d’instabilité, jusqu’au début du IVe siècle apr. J.-C. Il passe alors sous le contrôle des Gupta.

La formation de l’empire des Gupta La dynastie des Gupta prend le pouvoir en 320. Au l des conquêtes et des mariages des rois avec des princesses des royaumes voisins, l’empire des Gupta va englober la partie nord de l’Inde. Le règne des Gupta correspond à une période de paix et de prospérité. En 467, l’empire s’affaiblit et prend n.

L’EMPIRE DES GUPTA ET L’EMPIRE ROMAIN

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Inde des Gupta

297

CHAPITRE 4 • AILLEURS, l’Inde des Gupta

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

4 (suite)

Les institutions de l’État L’empereur détient le pouvoir absolu, mais il dirige son empire avec souplesse. Il est assisté par des ministres et des fonctionnaires qui s’occupent de l’administration. Il nomme les gouverneurs qui dirigent les provinces tout en respectant les institutions locales. Ainsi, certains rois des territoires conquis restent en place, tout en payant un impôt à l’Empire.

L’organisation sociale Dans l’Inde des Gupta, l’organisation sociale est basée sur l’hindouisme, la principale religion. La société se divise en quatre groupes, appelés « castes ». En théorie, le système de castes est très réglementé. Par exemple, le mariage entre membres de castes différentes est interdit. Les différentes castes de la société sont les suivantes : • brahmanes : prêtres et gens instruits ; • kshatriyas : nobles et guerriers ; • vaisyas : marchands et agriculteurs ; • sudras : serviteurs, ouvriers agricoles et travailleurs manuels. Certaines personnes ne font pas partie des castes. On les appelle les « intouchables ». Elles sont considérées comme impures, parce qu’elles font les tâches les moins valorisées (elles s’occupent, par exemple, des ordures).

Le commerce Le règne des Gupta correspond à une période de richesse pour l’Inde. Le commerce à l’intérieur de l’empire est important. Les Gupta entretiennent aussi des relations avec l’Empire romain et l’empire Han de Chine. L’Inde se spécialise dans l’artisanat, surtout dans la fabrication de tissus et de bijoux, ainsi que dans le travail des métaux.

La religion et la culture Il existe deux grandes religions en Inde : l’hindouisme et le bouddhisme. L’hindouisme est la religion ofcielle. Cependant, les empereurs font preuve de tolérance, ce qui permet la diffusion du bouddhisme. La religion a une inuence sur les souverains Gupta et l’organisation sociale. Shiva, un des principaux dieux de l’hindouisme

298

Dans le domaine des sciences, les Indiens ont beaucoup de connaissances, surtout en mathématique et en astronomie. C’est à eux que nous devons le système décimal et le zéro.

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Inde des Gupta

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHAPITRE AILLEURS, 4 • AILLEURS, la civilisation l’Indede desl’Indus Gupta

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

Activités 1.

4 (suite)

À L’ÉPREUVE ! a) Sur la carte, colorie le territoire de l’empire des Gupta, celui de l’Empire romain et complète la légende. b) Quel empire occupe le territoire le plus vaste : l’Empire romain ou l’empire des Gupta ?

c) Consulte la carte du monde à la page 254 du cahier. Nomme les pays dont le territoire ou une partie du territoire est inclus dans l’empire des Gupta. •

2.



À L’ÉPREUVE ! Observe le repère de temps. a) Inscris les dates du début et de la n de l’empire des Gupta. b) Colorie la période couverte par l’empire des Gupta. –27 –200

–100

476 1

100

200

300

400

500

Empire romain

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Inde des Gupta

299

CHAPITRE 4 • AILLEURS, l’Inde des Gupta

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs

4 (suite)

3. Réponds aux questions à l’aide du repère de temps de la question 2. a) Au cours de quel siècle le règne des Gupta débute-t-il ? b) Combien d’années dure l’Empire romain ? l’empire des Gupta ? • L’Empire romain :

• L’empire des Gupta :

4. Complète le schéma de la hiérarchie sociale de l’Inde des Gupta. Indique le nom des groupes sociaux manquants et leur composition.

Intouchables

Personnes considérées comme impures

5. Quelle est la particularité de l’organisation sociale de l’Inde des Gupta ?

6. Coche les énoncés selon qu’ils se rapportent à l’Empire romain, à l’empire des Gupta ou aux deux empires. Énoncé

Empire des Gupta

Empire romain

a) Une seule personne, l’empereur, détient le pouvoir absolu. b) L’empereur est assisté par des conseillers. c) Des fonctionnaires s’occupent de l’administration de l’empire. d) L’empereur nomme des gouverneurs pour administrer les provinces. e) Les gouverneurs dirigent les provinces en respectant les institutions locales.

300

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 Ailleurs, l’Inde des Gupta

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

C2

AILLEURS, Bagdad Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6a Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce DÉFINITIONS

Calife Souverain musulman qui est aussi le successeur du prophète Muhammad. Abbassides Dynastie qui règne sur le monde musulman de 750 à 1258. Caravane Groupe de voyageurs (par exemple des marchands) réunis pour traverser des zones dangereuses, comme les déserts.

L’expansion de Bagdad Bagdad est fondée en 762 par le calife al-Mansur. Il fait de la ville la capitale de l’empire des Abbassides. Bagdad devient une ville riche. Dès le IXe siècle, elle est le centre du grand commerce musulman.

Bagdad et le grand commerce Bagdad est au centre du grand commerce. Ses navires et ses caravanes de chameaux parcourent un vaste territoire qui s’étend sur trois régions du monde : l’Asie, l’Afrique et l’Europe. BAGDAD ET LE COMMERCE MUSULMAN AU IXe SIÈCLE

COUP D’OEIL SUR... LES PAYS DE YA’KUBI Ya’Kubi est un géographe arabe du IXe siècle. Il voyage en Europe, en Orient et en Afrique. Dans son ouvrage Les pays, il décrit les différents endroits qu’il a visités. Voici ce qu’il écrit sur Bagdad.

« Bagdad est habitée par les individus les plus divers. Nombreux sont les hommes qui l’ont préférée à leur propre pays. On s’y procure les marchandises si facilement et si sûrement qu’on pourrait croire que tous les biens de la Terre y sont dirigés, tous les trésors du monde réunis. » Ya’Kubi, Les pays, vers 889. Texte adapté.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Bagdad

301

CHAPITRE 6 • AILLEURS, Bagdad

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6a (suite)

Une ville riche et un lieu de culture Aux IXe et Xe siècles, Bagdad connaît une période de grande richesse. La ville est aussi considérée comme un des centres culturels les plus importants du monde musulman. La population est variée et ses principales activités sont l’artisanat et le commerce. Le commerce local y est très important. Les échanges se font dans des marchés appelés « souks ». Il s’agit parfois de quartiers constitués de rues commerçantes. Les artisans et les marchands sont regroupés par associations. Les associations réglementent l’accès aux métiers. Elles contrôlent les méthodes de production et la qualité des produits. Elles xent aussi le prix des marchandises. Bagdad n’attire pas seulement les marchands : elle réunit des savants, des philosophes, des artistes et des écrivains connus. Sa culture est riche et connue dans tout le monde musulman.

COUP D’OEIL SUR... LE MARCHAND Le marchand est un personnage qui revient souvent dans le recueil Les mille et une nuits. On le retrouve entre autres dans le conte Histoire d’Ali Cogia. Ce conte raconte l’histoire d’un marchand de Bagdad, Ali Cogia, qui part en pèlerinage à La Mecque. Il voyage avec des caravanes de marchands. Durant sept ans, il visite les principales villes du monde musulman de l’époque : Le Caire, Damas, Jérusalem, Alep, Mossoul, Chirāz… Il se rend même jusqu’en Inde. Des marchands de tissus et de porcelaine (vers 550)

302

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Bagdad

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

AILLEURS, CHAPITRE la civilisation 6 • AILLEURS, de Bagdad l’Indus Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6a

Activités 1.

(suite)

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte de la page 301 et réponds aux questions. a) Bagdad fait le commerce de marchandises qu’elle fait venir d’une région située à l’est du monde musulman. De quelle région du monde s’agit-il ? De quels pays en particulier ? Région du monde : Pays : b) Dans quelle région du monde Bagdad vend-elle ces marchandises ?

c) Les voies commerciales de Bagdad sont-elles maritimes ou terrestres ?

d) Par quelle étendue d’eau les marchandises sont-elles envoyées en Europe ?

2.

À L’ÉPREUVE ! Complète le repère de temps et réponds à la question. a) Trouve la date de la fondation de Bagdad et place cet événement sur le repère. b) Indique la période qui correspond à la grande prospérité de Bagdad au Moyen Âge. Place cette période sur le repère en écrivant : Apogée de Bagdad. 700

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

Expansion urbaine et commerciale en Europe

1258 : Fin de la dynastie des Abbassides

c) Bagdad s’est-elle développée avant ou après les villes européennes ?

3. a) Qui sont les Abbassides ?

b) Nomme un souverain abbaside.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Bagdad

303

CHAPITRE 6 2 • AILLEURS, Bagdad la civilisation de l’Indus

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6a (suite)

4. Bagdad est-elle une ville de grand commerce ? Explique ta réponse.

5.

À L’ÉPREUVE ! Compare le plan de Bagdad au Moyen Âge avec le plan de Carcassonne à la page 203 du cahier. Pour chaque énoncé, indique s’il décrit Carcassonne, Bagdad ou les deux. PLAN DE BAGDAD AU MOYEN ÂGE

Énoncé

Carcassonne

Bagdad

La ville est construite selon un plan circulaire. La ville est construite autour de la résidence du seigneur ou du souverain. La ville abrite un lieu de culte. La ville est protégée par des remparts. Des portes permettent l’accès à la ville.

6. Réponds aux questions suivantes. Elles portent sur les activités économiques de Bagdad. a) Quelles sont les deux principales activités économiques de Bagdad ? •



b) Quelles sont les fonctions des associations d’artisans et de marchands de Bagdad ? • • • •

7. Compare les activités économiques de Bagdad avec celles des villes européennes. Sont-elles semblables ou différentes ? Explique ta réponse.

304

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Bagdad

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

C2

AILLEURS, Tombouctou Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6b Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

L’expansion de Tombouctou DÉFINITIONS

Mansa Titre porté par les rois du Mali aux XIIIe et XIVe siècles. Signie « roi des rois ». Caravane Groupe de voyageurs (par exemple des marchands) réunis pour traverser des zones dangereuses, comme les déserts. Le chameau sert habituellement à transporter les marchandises.

La ville de Tombouctou est située à la limite du désert du Sahara, sur la rive nord du euve Niger. Elle aurait été fondée au XIe siècle par des Touaregs, un peuple du désert. Elle devient la ville la plus importante de l’empire du Mali, fondé en 1240. Le Mali et Tombouctou connaissent leur plus grande expansion durant le règne du roi Mansa Moussa (entre 1312 et 1332 environ).

Tombouctou et le commerce en Afrique Tombouctou est située près du euve Niger. Cette situation géogra­ phique fait de la ville un arrêt incontournable pour les caravanes de marchands qui traversent le Sahara. L’EMPIRE DU MALI AU XIVe SIÈCLE

DÉFINITION

Subsaharien Qui est situé au sud du désert du Sahara.

Le commerce se développe en Afrique subsaharienne, en particulier dans l’empire du Mali. Le Mali possède deux produits très recherchés : l’or et le sel. Le sel est utilisé pour la conservation des aliments. Il est employé aussi bien en Afrique qu’en Europe et en Asie. Pour ce qui est de l’or, il emprunte les routes du grand commerce vers l’Europe. Il sert à fabriquer la monnaie et les objets de luxe.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Tombouctou

305

CHAPITRE 6 • AILLEURS, Tombouctou

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6b (suite)

Les autres produits échangés à Tombouctou sont principalement l’ivoire, le fer et les livres. Les livres viennent d’Afrique du Nord. Ils sont considérés comme un bien précieux. Des esclaves sont aussi échangés à Tombouctou. Les Européens vendent surtout des tissus.

Une ville riche Au XIVe siècle, Tombouctou connaît sa plus grande expansion. Sa population est nombreuse et variée. Les habitants d’origine africaine y côtoient les marchands arabes, les intellectuels musulmans et quelques Européens. Les rues et les quartiers de la ville sont divisés selon l’origine des habitants et leur profession. Ainsi, les marchands et les artisans ont leurs propres quartiers.

Un centre religieux et intellectuel Tombouctou ne se développe pas seulement grâce au commerce. La région du Mali s’est convertie à l’islam au XIe siècle. Tombouctou devient au l des siècles un centre religieux très important pour la diffusion de la religion musulmane en Afrique. Elle compte de nombreuses mosquées et des écoles où les élèves apprennent le Coran. Elle attire donc des étudiants et des savants de tout le monde musulman.

COUP D’OEIL SUR... LA MOSQUÉE DE SANKORÉ La mosquée de Sankoré a été construite au XVe siècle. Elle abrite aujourd’hui une université coranique réputée.

306

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Tombouctou

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

AILLEURS, CHAPITRE 6la• civilisation AILLEURS, Tombouctou de l’Indus Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6b

Activités 1.

(suite)

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte de la page 305 et complète le texte. Pour se rendre de Tombouctou au Caire, les

de marchands

doivent traverser le

2.

du

.

À L’ÉPREUVE ! Complète le repère de temps et réponds à la question. a) Trouve la date de fondation de l’empire du Mali et place cet événement dans la partie inférieure du repère. b) Trouve les dates correspondant à la période de grande expansion de Tombouctou au Moyen Âge. Colorie et inscris cette période sur le repère. 1000

1100

1200

1300

1400

Expansion urbaine et commerciale en Europe

c) Tombouctou s’est-elle développée avant ou après les villes européennes ?

3. Il y a de nombreux échanges à Tombouctou. a) Inscris les produits vendus à l’étranger et les produits achetés de l’étranger. Produits vendus à l’étranger

Produits achetés de l’étranger









• • b) Complète la phrase. Il n’y a pas que des produits qui sont échangés à Tombouctou. On y échange aussi des .

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Tombouctou

307

CHAPITRE 6 2 • AILLEURS, Tombouctou la civilisation de l’Indus

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Ailleurs 6b (suite)

4. Observe le document visuel ci-contre. Il illustre le principal moyen de transport du commerce en Afrique du Nord. a) Comment se nomme ce moyen de transport ?

b) Quel animal est utilisé pour porter les marchandises ?

5.

À L’ÉPREUVE ! Lis le texte et réponds aux questions.

Consulte l’outil 2, p. 231.

Al-Hasan ibn Muhammad al-Fası, connu sous le nom de Léon l’Africain (vers 1483-1555), est un savant né à Grenade en Espagne. Lors d’un voyage en Afrique du Nord, il est enlevé et vendu comme esclave. Il se retrouve au service du pape Léon X, qui en fait son ls adoptif. Il rédige le récit de ses voyages dans l’ouvrage Description de l’Afrique. Voici ce qu’il écrit sur Tombouctou.

« Au centre de la ville, il y a un temple fait de pierres et un grand palais où le roi habite. Il y a beaucoup de magasins de toile de lin et de tissus de coton. Les marchands y apportent des tissus d’Europe. Divers manuscrits ou livres d’Afrique du Nord ont été apportés jusqu’ici.» Léon l’Africain, Description de l’Afrique, vers 1530. Texte adapté.

a) De quels édices est-il question dans le texte ?

b) À quels édices d’une ville d’Europe pourrait-on comparer ces édices ?

c) De quels produits vendus à Tombouctou est-il question dans le texte ?

6. Tombouctou est-elle une ville de grand commerce ? Explique ta réponse.

308

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Ailleurs, Tombouctou

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

1

Cahier, pages 14 à 45

Chapitre 1 La sédentarisation 1. Nomades et sédentaires Que sais-tu du mode de vie des premiers humains ? Classe chacun des énoncés en inscrivant la lettre correspondante dans le tableau. a) Leurs habitations sont temporaires. b) Ils s’installent de façon permanente sur un territoire qu’ils exploitent pour produire de la nourriture. c) Ils pratiquent l’agriculture et domestiquent les animaux pour s’alimenter. d) Ils parcourent de grandes distances à la recherche des ressources nécessaires à leur survie. e) Ils pratiquent la chasse, la pêche et la cueillette pour s’alimenter. f) Leurs habitations sont permanentes. Mode de vie nomade

Mode de vie sédentaire

2. Les débuts de l’agriculture Comment l’agriculture s’est-elle développée pendant le Néolithique ? Place les éléments en ordre chronologique en les numérotant de 1 à 3. a) Les humains pratiquent l’agriculture et accumulent des surplus agricoles. b) Les humains qui restent longtemps au même endroit observent que des graines enfouies dans la terre deviennent des plantes. c) Les humains s’installent là où les ressources sont abondantes.

3. L’évolution de l’homme a) À partir de quand les humains se sédentarisent-ils ?

b) Quels changements la sédentarisation apporte-t-elle dans leur mode de vie ?

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 ENRICHISSEMENT

309

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

1 (suite)

4. Un schéma de la sédentarisation Complète le schéma en te servant de la banque de mots. • agriculture • climat • division du travail • élevage • nourriture • outils • production • propriété • territoire • villages

Le

de la Terre se réchauffe.

Les humains se xent alors sur un

.

Ils se regroupent dans des

pour se protéger.

Ils commencent à perfectionner leurs

Ils développent l’

.

et l’

.

Ils accumulent ainsi des surplus de

.

Ils considèrent peu à peu que les terres qu’ils exploitent sont leur

.

Les individus qui possèdent plus de terres et de biens que les autres ont plus de

.

La majorité des habitants se consacrent à la

de nourriture. Les autres

peuvent fabriquer des objets. C’est ce qu’on appelle

310

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 ENRICHISSEMENT

.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

2

Cahier, pages 46 à 81

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation 1. À l’origine de la civilisation mésopotamienne Complète le tableau à l’aide des éléments suivants. • Augmentation de la population • Construction de canaux d’irrigation • Présence de sols fertiles • Rassemblement de la population dans les cités Causes

Conséquences





• Développement de l’agriculture et production de surplus agricoles



2. L’écriture répond à des besoins Les énoncés suivants correspondent aux besoins politiques, économiques ou sociaux et culturels liés à l’écriture. Pour chaque énoncé, coche la case appropriée. Besoin politique

Besoin économique

Besoin social et culturel

a) Signature d’un traité de paix b) Conservation de textes religieux c) Transmission de récits et de légendes d) Plans de construction d’un palais e) Planication des récoltes f) Traces des transactions commerciales g) Diffusion de lois et de règlements

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 ENRICHISSEMENT

311

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

2 (suite)

3. Des traces du passé Associe les traces de la civilisation mésopotamienne suivantes à un ou à des concepts du chapitre. Explique ton choix. a) Le code d’Hammourabi (vers –1800 av. J.-C.). Concept : Explication :

Concept : Explication :

b) La ziggourat d’Ur (vers –2100 av. J.-C.) Concept : Explication :

4. Des mots de civilisation a) Entoure les mots qui, selon toi, peuvent être associés au concept de civilisation. • Joie

• Pauvreté

• Lois

• Justice

• Écriture

• Langue

• Religion

• Nature

• Pouvoir

• Échange

• Communication

b) Comment dénirais-tu le concept de civilisation ?

312

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

3

Cahier, pages 82 à 117

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie 1. Les régimes politiques d’Athènes a) Coche les régimes politiques qu’Athènes a connus avant la première expérience de démocratie. Précise ensuite la période qui correspond à ces régimes. Régime

Période

Oligarchie Colonie Monarchie Tyrannie

b) Quand commence la première expérience de démocratie à Athènes ?

c) Explique une différence importante entre la démocratie et les autres régimes politiques.

2. Les groupes sociaux à Athènes a) Complète le schéma sur les caractéristiques des groupes sociaux à Athènes. b) Encercle le groupe qui a des droits politiques. Citoyen

Femme de citoyen

Conditions pour être citoyen :

Principales tâches :











• Métèque

Esclave

Devoirs :

Principales tâches :







Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 ENRICHISSEMENT

313

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

3 (suite)

3. Les institutions démocratiques athéniennes a) Indique, dans le tableau, le rôle de chaque institution. b) Précise si les membres de ces institutions sont tirés au sort ou élus. Rôle de l’institution

Tirage au sort

Élection

• Boulé

Héliée





• • Archontes

• •

• • • Stratèges



4. Des démocraties différentes Encercle les énoncés qui caractérisent la démocratie athénienne.

314

Vote à main levée

Représentation du peuple par des élus

Seuls les citoyens (hommes) de naissance peuvent participer

Vote secret

Participation des citoyens aux décisions politiques

Tous les citoyens (hommes, femmes) peuvent participer

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

4

Cahier, pages 118 à 155

Chapitre 4 La romanisation 1. Rome dans le temps Observe le repère de temps. a) Inscris le nom de la grande période historique au cours de laquelle l’Empire romain se développe. b) Situe les événements ou les périodes ci-dessous en inscrivant le numéro au bon endroit. 1. Période d’expansion maximale de l’Empire romain 2. Prise du pouvoir par Auguste et fondation de l’Empire romain

3. Fondation de Rome 4. Fin de l’Empire romain d’Occident

c) Colorie la période correspondant à l’Empire romain.

–800

–700

–600

–500

–400

–300

–200

Naissance –100 de J.-C. 100

200

300

400

500

2. Les institutions romaines a) Trouve le mot qui correspond à chaque dénition. Puis, place-le dans la grille. 1. Institution regroupant des fonctionnaires qui 5. Ils sont patriciens ou plébéiens et ont des droits effectuent des tâches administratives. politiques. 2. Institution regroupant les conseillers qui assistent 6. Concept désignant un gouvernement qui exerce l’empereur dans ses décisions. un pouvoir sur un territoire. 3. Il cumule tous les pouvoirs au sein de l’État romain. 7. Institution composée d’anciens magistrats. Ses 4. Institutions qui s’occupent des nances, de la membres administrent les nances de la ville justice, de l’armée et de la ville de Rome. de Rome.

1 2 3 4 5 6 7 b) Quel est le nom de l’institution écrit dans la colonne tramée en gris ? Quelle est la composition de cette institution ?

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 ENRICHISSEMENT

315

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

4 (suite)

3. L’Empire romain Remplis la che.

a) Dates de début et de n de l’Empire : b) Territoire : c) Personne qui détient le pouvoir : d) Institutions de l’État : •











e) Document qui regroupe l’ensemble des lois : f) Fonction des édices : • Forum, Palais impérial :

• Colisée, Cirque Maximus : • Temple, Panthéon : • Aqueducs, thermes : g) Composition des groupes sociaux :

• Citoyens : • Non-citoyens : • Personnes libres : • Personnes non libres :

h) Administration des provinces : • Nombre de provinces :

• Population dans l’Empire : • Responsable de l’administration : i) Armée : • Fonctions :

• Unité de base : • Nombre d’hommes : j) Langue de l’État :

316

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

5

Cahier, pages 156 à 195

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident Des mots de croisés Trouve le mot qui correspond à chaque dénition. Puis, place-le au bon endroit dans la grille à la page suivante. Pour t’aider, consulte les pages 156 à 195 du cahier ainsi que le glossaire. Horizontalement

Verticalement

4. Territoire administré par un prêtre.

1. Principale église d’un diocèse.

6. Organisation politique et sociale basée sur la relation de dépendance entre un suzerain et son vassal. C’est aussi un des concepts du chapitre.

2. Terre concédée par un seigneur à son vassal.

7. Lieu de résidence et de prière des moines.

3. Groupe social de la société féodale composé entre autres des seigneurs et des chevaliers.

8. Impôt payé à l’Église qui représente un dixième des revenus d’une famille.

5. Membres du clergé qui administrent les paroisses.

9. Membres du clergé qui vivent dans les monastères. 12. Personne qui a promis délité à un suzerain. 14. Chef de l’Église catholique. 18. Adoption d’une nouvelle religion. 20. Personnage à l’origine du christianisme. 23. Langue ofcielle de l’Église pendant plusieurs siècles. 24. Conversion de la population au christianisme. 25. Grande période historique qui s’étend de 476 à 1492. 27. Église chrétienne qui se développe dans la partie occidentale de l’ancien Empire romain, aussi appelée Église d’Occident. 29. Expéditions militaires qui visent à libérer la Terre sainte (Jérusalem) de la présence musulmane. 30. Pouvoir de l’Église qui concerne les choses matérielles. 32. Ensemble des peuples chrétiens et des pays où le christianisme est la religion la plus importante. C’est aussi un des concepts du chapitre. 33. Membre de la hiérarchie de l’Église qui dirige un diocèse.

10. Domaine de la culture contrôlé par l’Église au Moyen Âge. C’est aussi un des concepts du chapitre. 11. Style d’architecture qui caractérise les églises construites entre 1000 et 1150. 13. Propriétaire d’un domaine et membre de la noblesse dans la société féodale. 15. Voyage vers un lieu saint. 16. Domaine de la culture qui s’est peu développé en Occident au cours du Moyen Âge. C’est aussi un des concepts du chapitre. 17. Territoire placé sous l’autorité d’un évêque. 19. Église chrétienne aussi appelée Église d’Orient. 21. Religion qui voit le jour au VIIe siècle au Moyen-Orient. 22. Pouvoir d’ordre moral et religieux de l’Église. 26. Style d’architecture qui caractérise les églises construites vers le milieu du XIIe siècle en Occident. 28. Groupe social de la société féodale qui prie pour le salut de l’âme des chrétiens. 31. Terres appartenant au seigneur que les paysans cultivent lors de la corvée.

34. Atelier dans lequel les moines copient les manuscrits. Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 ENRICHISSEMENT

317

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

5 (suite)

1

2

3

5 4

6 7 8

9 11

10

13

15

12

14 16

17

19

21

18

22 20 23 24 26

25 28 27

29

30 31

32

33

34

318

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

6

Cahier, pages 196 à 228

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce 1. Du commerce et des villes Explique le développement du commerce et des villes au Moyen Âge. Pour ce faire, complète le schéma à partir de la banque de mots. • commerce • échanges • économiques • marchés • population • production agricole • surplus • villes

Les paysans se rendent de plus en plus souvent dans les pour vendre leur

.

Peu à peu, les

entre les villes et les campagnes environnantes augmentent.

Cette augmentation des activités commerciales favorise le développement des

La

.

des villes est de plus en plus nombreuse.

La demande en produits alimentaires et artisanaux augmente à son tour, ce qui stimule le

Petit à petit, les villes deviennent des centres

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

.

importants.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 ENRICHISSEMENT

319

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Enrichissement

6 (suite)

2. La montée de la bourgeoisie Place les énoncés en ordre chronologique en les numérotant de 1 à 5. a) Les communes sont formées. b) La population des villes augmente et les villes prennent de l’expansion. c) Les communes administrent les villes. d) Les bourgeois veulent se libérer des obligations envers les seigneurs. e) Les bourgeois négocient des chartes avec les seigneurs.

3. Le grand commerce Imagine que tu es un marchand de Bruges, en Flandre. Pour être membre de la guilde, tu dois démontrer tes connaissances sur le grand commerce. Voici les questions auxquelles tu dois répondre. a) De quelle zone d’inuence du grand commerce ta ville fait-elle partie ? b) Quelle mer est située dans ta région ? c) Quelle est l’autre zone d’inuence commerciale en Europe ? d) Quels sont les principaux produits venant de Flandre ? e) Quelle est l’association commerciale de ta région ? f) Avec qui dois-tu faire affaire pour changer ta monnaie (celle de Bruges) en celle d’une autre ville ? g) Nomme un avantage de la lettre de change.

h) Pourquoi les marchands se rencontrent-ils dans les foires ? i) Avec un marchand de quelle région feras-tu affaire, si tu veux te procurer : • de l’huile d’olive ? • des épices et des soieries ?

320

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 ENRICHISSEMENT

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 1

Date :

La démarche de recherche

Cahier, page 230

ÉTAPE 1 Prends connaissance du problème et questionne-toi sur le problème

a) Quel est le problème que tu dois analyser ? Inscris la question qui se trouve à la page d’ouverture du chapitre que tu étudies. Cette question présente le problème du chapitre.

b) Fais appel à ce que tu connais déjà du problème ou de son contexte.

c) Dénis le problème dans tes propres mots.

d) Informe-toi sur le contexte du problème et formule des sous-questions pour te guider dans ta recherche. Indique des éléments de réponse ou note la page du cahier où tu les trouves. Tu reviendras à ces questions plus tard. Question

Sous-question

Éléments de réponse

Qui ?

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 1

321

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

Question

Sous-question

Éléments de réponse

Quoi ?

Quand ?

Où ?

Comment ?

Pourquoi ?

322

CHRONO 1 • OUTIL 1

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

ÉTAPE 2 Recueille et sélectionne l’information

a) En vue de recueillir de l’information, fais une liste des sources d’information que tu consulteras pour faire ta recherche. Cahier ou manuel scolaire Encyclopédies et dictionnaires

Sites Internet

Atlas

Journaux

Revues

Autres, précise :

b) Note les informations pertinentes que tu recueilles dans le tableau ci-dessous.

Attention ! Vérie si l’information que tu recueilles est able. Pour ce faire, pose-toi les questions suivantes. 1. La source de l’information est-elle sérieuse ? Qui est l’auteur ? S’il s’agit d’un site Internet , qui l’a créé ? Quand a-t-il été mis à jour ?

3. Les informations te présentent-elles des faits ou des opinions ? Il est préférable de favoriser les faits. S’il s’agit d’une opinion, l’information peut aussi être valable. Cependant, tu dois indiquer dans ta réponse qu’une information est une opinion et tu dois en mentionner l’auteur.

2. Les informations te permettent-elles de trouver des réponses à tes questions et de mieux comprendre le problème ?

Après avoir répondu aux questions 1 à 3, si tu doutes des informations que tu as trouvées, recueilles-en d’autres.

Information

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Source

Mots clés

CHRONO 1 • OUTIL 1

323

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

c) Compare les informations que tu as trouvées an d’enrichir ta réponse. La comparaison se fait avec une autre société ailleurs dans le monde (section « Ailleurs »). De plus, fais des liens avec le présent en cherchant des éléments de continuité ou des changements entre le passé et le présent (section « Aujourd’hui ». Note tes éléments de comparaison et tes liens avec le présent dans le tableau ci-dessous. Comparaison avec une société « ailleurs »

Liens avec le présent

ÉTAPE 3 Organise l’information

a) Fais le point : sélectionne l’information la plus importante à communiquer. Note dans le tableau les informations qui te permettent de répondre à la question de départ et à tes sous-questions. Question

324

CHRONO 1 • OUTIL 1

Réponse

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 1 (suite)

b) Quels sont les outils dont tu auras besoin pour présenter l’information que tu as recueillie ? Rassemble ces outils. Documents visuels Diagrammes

Repères de temps

Cartes

Tableaux

Autres, précise :

c) Sous quelle forme communiqueras-tu tes résultats ? Travail écrit

Exposé

Diaporama

Site Internet

Afche

Autres, précise : d) Fais une liste du matériel dont tu auras besoin pour communiquer tes résultats. •











ÉTAPE 4 Communique les résultats de ta démarche

Rédige ta réponse au problème et présente tes résultats. N’oublie pas d’utiliser les concepts que tu as vus dans le chapitre.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 1

325

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 2 Cahier, page 231

Date :

Comment interpréter des documents écrits

1. Quel est le titre du document ?

2. Quelle est la date du document ?

3. Qui est l’auteur du document ?

4. L’auteur est-il un acteur ou un témoin de l’événement dont il est question dans le document ? Un acteur

Un témoin

Il n’était pas présent.

5. Quel est le type de document ? Article de journal

Journal personnel

Lettre

Autres, précise :

Récit

Document juridique

Discours

6. Quel est le type de source ? Source primaire Explique ta réponse.

Source secondaire

Attention ! An de déterminer le type de source, pose-toi les questions suivantes. 1. Le document a-t-il été écrit par un acteur ou un témoin de l’événement ? Oui

Non

2. Le document a-t-il été écrit à la même époque que l’événement ou après ? À la même époque

Après

Consulte la page 231 du cahier pour analyser tes réponses et déterminer le type de source.

326

CHRONO 1 • OUTIL 2

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 2 (suite)

7.

Si tu ne connais pas la signication de certains mots du document, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire. Mot ou expression

Dénition

8. Pour comprendre le document, souligne les mots importants. 9. Quel est le sujet du document ?

10. Quelles sont les informations à retenir de ce document ?

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 2

327

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 3 Cahier, page 233

Date :

Comment interpréter des documents visuels

1. De quel type de document visuel s’agit-il ? Dessin

Peinture

Photographie

Caricature

Autres, précise :

2. Quels renseignements apportent le titre et la source du document : a) sur le lieu représenté ?

b) sur l’événement ou la situation représenté ?

c) sur les acteurs ou les personnages représentés ?

d) sur l’époque représentée ?

e) sur l’auteur du document ?

f)

Autres renseignements pertinents :

3. Quel est le type de source ? Source primaire Explique ta réponse.

Source secondaire

Attention ! An de déterminer le type de source, pose-toi les questions suivantes. 1. Le document a-t-il été réalisé par un acteur ou un témoin de l’événement ? Oui

Non

2. Le document a-t-il été écrit à la même époque que l’événement ou après ? À la même époque

Après

Consulte la page 233 du cahier pour analyser tes réponses et déterminer le type de source.

328

CHRONO 1 • OUTIL 3

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 3 (suite)

4. Trace des lignes sur le document pour délimiter chacun des plans du document (arrière-plan, plan moyen, plan rapproché) et décris ce que tu y vois. Plan

Observations

Arrière-plan

Plan moyen

Plan rapproché

5. Si tu ne connais pas la signication de certains mots du titre ou de la légende du document, cherche-les dans le glossaire ou dans un dictionnaire. Mot ou expression

Dénition

6. Quel est le sujet du document ?

7. Quelles sont les informations à retenir du document ?

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 3

329

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 4a Cahier, page 236

Date :

Comment interpréter un repère de temps

1. Détermine le thème du repère de temps à l’aide de son titre.

2. Détermine la durée qui est représentée sur le repère. Calcule la durée à partir de la date de n et de la date du début de la période couverte par le repère. Puis, calcule la durée du thème principal qui est représenté sur le repère. Si le repère est une frise du temps, calcule la durée des autres thèmes représentés. Repère Date de n de la période : Date du début de la période :

Thème Date de n de la période :



Date du début de la période :

= Durée du repère :

Durée du repère :

− =

3. Situe les périodes ou les événements les uns par rapport aux autres. Pour t’aider, réponds aux questions suivantes. a) Au cours de quelle période historique les événements représentés ont-ils eu lieu ?

b) Quels événements délimitent le début et la n de la période représentée ?

c) Les événements se situent-ils avant ou après la naissance de J.-C.? d) Y a-t-il des événements qui se produisent en même temps ou des périodes qui se chevauchent ? Donne des exemples.

4. Que t’apprend ce repère de temps sur la période ou le thème que tu étudies ?

330

CHRONO 1 • OUTIL 4a

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

Comment construire un repère de temps

FICHE Outil 4b Cahier, page 237

1. Précise le but que tu vises en créant ce repère de temps et sélectionne les périodes historiques ou les événements à représenter. But :

Période(s) historique(s)

Événements

2. Choisis le type de repère de temps et explique ton choix. Une ligne du temps

Un ruban du temps

Une frise du temps

Explication :

3. Sur une feuille ou à l’aide d’un logiciel, trace l’axe du repère de temps en le terminant à droite par une èche.

4. Choisis l’unité de mesure et établis l’échelle du repère. a) Calcule la durée totale à représenter sur ton repère de temps. Date de la n de la période :

Date du début de la période : −

Durée à représenter =

b) Choisis l’unité de mesure à représenter sur ton repère de temps. Millénaire (1000 ans) Année (1 an)

Siècle (100 ans)

Décennie (10 ans)

Autre, précise :

c) Établis l’échelle et divise ton repère selon cette échelle. cm

=

ans

5. Inscris les données sur le repère. Pour les événements, mets un point sur le repère. Pour une période historique, colorie l’espace entre les dates.

6. Donne un titre à ton repère. Ton titre doit reéter ton but de départ.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 4b

331

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 5a Cahier, page 238

Date :

Comment interpréter une carte historique

1. Quel est l’espace géographique représenté sur cette carte ? Tu peux t’aider du carton.

2. Selon le titre, quel thème est représenté ? À quelle période ? Thème : Période :

3. Que révèlent les couleurs et les symboles de la légende ? Classe les informations de la légende dans le tableau ci-dessous. Couleur ou symbole

Signication

4. Quelle est l’orientation de la carte selon la rose des vents ?

5. Le territoire est-il représenté à petite ou à grande échelle ? Petite échelle (l’espace représenté est très grand) Grande échelle (l’espace représenté est très petit)

6. Quelles informations cette carte t’apporte-t-elle sur le thème que tu étudies ?

332

CHRONO 1 • OUTIL 5a

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 5b

Date :

Comment créer une carte historique

Cahier, page 239

1. Dans quel but réalises-tu cette carte ?

2. Détermine le sujet de ta carte.

3. Sélectionne les informations qui doivent apparaître sur ta carte. Pour t’aider, réponds aux questions suivantes. a) Quel(s) territoire(s) veux-tu représenter ?

b) Quelle(s) période(s) historique(s) veux-tu représenter ?

c) Quel(s) événement(s) ou thème(s) veux-tu représenter ?

4. Trouve une carte muette qui correspond au territoire que tu veux représenter. (Demande à ton enseignante ou ton enseignant.)

5. Choisis les moyens les plus adéquats (couleurs, symboles, etc.) pour intégrer tes informations. Note la signication de chacun dans le tableau ci-dessous, puis réalise ta carte. Couleur ou symbole

Signication

6. Établis et trace la rose des vents et l’échelle. 7. Fais une légende en fonction des choix que tu as faits à l’étape 5. 8. Donne un titre à ta carte. Ton titre doit reéter ton but de départ.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 5b

333

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 6a

Date :

Comment interpréter un tableau

Cahier, page 240

1. Quel est le titre du tableau ? Le titre te renseigne sur le sujet et précise parfois la date ou l’époque à l’étude.

2. Que contient ce tableau ? Les titres des colonnes et des lignes te renseignent sur les informations du tableau. Titres des colonnes

Titres des lignes

Ce que les titres des colonnes et des lignes m’apprennent sur le contenu du tableau :

3. Mets en relation les informations présentées dans le tableau. Voici des questions qui peuvent t’aider à le faire. a) Y a-t-il des ressemblances entre les informations ?

b) Y a-t-il des différences entre les informations ?

c) En comparant les informations, qu’apprends-tu sur le sujet du tableau ?

334

CHRONO 1 • OUTIL 6a

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 6b

Date :

Comment créer un tableau

Cahier, page 241

1. Précise ton but en créant ce tableau.

2. Sélectionne l’information qui doit apparaître dans ton tableau.

3. Établis les titres des colonnes et des lignes du tableau. a) Le nombre de colonnes : b) Le nombre de lignes : c) Les énoncés des titres : Titres des colonnes

Titres des lignes

4. Sur une feuille ou à l’aide d’un logiciel, trace ton tableau en tenant compte du nombre de lignes et de colonnes que tu as établi.

5. Intègre les informations que tu as sélectionnées. 6. Donne un titre à ton tableau. Ce titre doit reéter ton but de départ.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 6b

335

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 7a

Date :

Comment interpréter un diagramme

Cahier, page 242

1. De quel type de diagramme s’agit-il ? Diagramme linéaire

Diagramme à bandes

Diagramme circulaire

2. Quel est le titre du diagramme ? S’il y a une légende, quels renseignements te donne-t-elle ? Titre du diagramme : Renseignements fournis par la légende, s’il y a lieu :

3. a) Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, quelles sont les données présentées ? Inscris-les dans le tableau ci-dessous. Axe

Catégorie (ou titre de l’axe)

Unité de mesure

x

y

b) Dans le cas d’un diagramme circulaire, quelles sont les catégories représentées et quelle est la répartition du pourcentage entre les catégories ?

4. Mets en relation les données présentées.

336

CHRONO 1 • OUTIL 7a

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

FICHE Outil 7b

Date :

Comment créer un diagramme

Cahier, page 243

1. Précise ton but en créant ce diagramme.

2. Sélectionne l’information que tu veux présenter dans ton diagramme.

3. Détermine le type de diagramme qui sera le mieux adapté à tes données ainsi qu’à ton but de départ. Diagramme linéaire

Diagramme à bandes

Diagramme circulaire

4. a) Si tu as choisi un diagramme linéaire ou un diagramme à bandes, précise les catégories que tu devras illustrer et mettre en relation. Axe

Catégorie (ou titre de l’axe)

Unité de mesure

x

y

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • OUTIL 7b

337

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Outil 7b (suite)

b) Si tu as choisi un diagramme circulaire, choisis tes catégories et calcule la proportion de chacune. Catégorie

Proportion ou pourcentage

Catégorie 1 : Catégorie 2 : Catégorie 3 : Catégorie 4 :

5. Sur une feuille ou à l’aide d’un logiciel, trace ton diagramme. a) Dans le cas d’un diagramme linéaire ou à bandes, trace l’axe des x et l’axe des y. Dans le cas d’un diagramme circulaire, trace un cercle et divise-le selon les pourcentages de tes catégories. b) Répartis les données dans le diagramme.

6. Au besoin, utilise des couleurs et des symboles pour faciliter la compréhension de ton diagramme. Couleur

Symbole

7. Donne un titre à ton diagramme. Ce titre doit reéter ton but de départ. Puis, indique la source de tes données. Titre : Source :

338

CHRONO 1 • OUTIL 7b

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

1

Date :

LES ORIGINES DE L’AGRICULTURE ET DE LA SÉDENTARISATION

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 Carte 1

339

Nom :

Groupe :

2

340

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 Carte 2

Date :

LES PREMIÈRES CIVILISATIONS

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

3a

Date :

LA CIVILISATION GRECQUE AU Ve SIÈCLE AV. J.-C.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 Carte 3a

341

Nom :

Groupe :

3b

342

Date :

LA PÉNINSULE GRECQUE AU Ve SIÈCLE AV. J.-C.

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 Carte 3b

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

4a

Date :

L’EMPIRE ROMAIN ET L’EMPIRE HAN AU IIe SIÈCLE

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 Carte 4a

343

Nom :

Groupe :

4b

344

Date :

L’EXPANSION DE ROME, DE SA FONDATION AU IIe SIÈCLE

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 Carte 4b

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

5

Date :

LE CHRISTIANISME ET L’ISLAM À LA FIN DU XIe SIÈCLE

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 Carte 5

345

Nom :

Groupe :

6a

346

Date :

LES VILLES DU GRAND COMMERCE VERS 1300

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Carte 6a

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

6b

Date :

LE GRAND COMMERCE VERS 1300

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 Carte 6b

347

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST Résultat Critère 2 :

/20

Résultat Critère 3 :

/5

Résultat nal :

Chapitre 1 La sédentarisation

1

/25

Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. Sur la carte ci-dessous, colorie les deux régions du monde où les êtres humains ont commencé à se sédentariser vers 10 000 av. J.-C. Complète ensuite la légende.

Situer dans le temps et dans l’espace 1 point par réponse

Total :

L’élève colorie les régions d’origine de la sédentarisation.

348

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 TEST

/2 points

0 point L’élève ne colorie pas de région d’origine de la sédentarisation.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

2. Compare les modes de vie des sociétés du Paléolithique et du Néolithique. Paléolithique

Néolithique

Habitation Mode de vie

Établir des comparaisons 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève compare les sociétés du Paléolithique et du Néolithique.

0 point L’élève ne compare pas les sociétés du Paléolithique et du Néolithique.

3. Qu’est-ce que la sédentarisation ?

Caractériser une réalité historique 2 points

0 point

L’élève caractérise la sédentarisation.

L’élève ne caractérise pas la sédentarisation.

4. a) Encercle les activités qui sont davantage des activités de subsistance des nomades. Cueillette

Élevage

Chasse

Agriculture

b) Est-ce que les sédentaires pratiquent aussi les activités que tu as encerclées ? Explique ta réponse.

Mettre en relation des faits 0,5 point par réponse

Total :

0 point

/2 points

L’élève identie les activités de subsistance des nomades (a) et met en relation les activités des nomades et les activités des sédentaires (b).

L’élève n’identie pas les activités de subsistance des nomades (a) et ne met pas en relation les activités des nomades et les activités des sédentaires (b).

5. Parmi ces activités, laquelle favorise la sédentarisation ? La poterie

L’agriculture

La pêche Établir des faits

1 point L’élève établit l’activité qui favorise la sédentarisation.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève n’établit pas l’activité qui favorise la sédentarisation. CHRONO 1 • CHAPITRE 1 TEST

349

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

6. Les énoncés suivants sont-ils des causes ou des conséquences du début de l’agriculture ? Autrement dit, les énoncés décrivent-ils quelque chose qui se passe avant le début de l’agriculture ou après ? Cause (avant)

Conséquence (après)

a) Le climat est plus chaud. b) Les humains construisent des habitations permanentes et créent les premiers villages. c) La population mondiale augmente. d) Il y a beaucoup de ressources naturelles. Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences ET Établir des liens de causalité 0,5 point par réponse

0 point

/2 points

Total :

L’élève détermine les causes et les conséquences du début de l’agriculture.

L’élève ne détermine pas de cause ni de conséquence du début de l’agriculture.

7. De quoi s’agit-il ? a) Innovation qui permet de conserver, d’entreposer, de transporter et de cuire les aliments.

c) Technique qui permet de diriger l’eau vers les champs agricoles.

b) Innovation qui permet de perfectionner les outils et d’effectuer des travaux plus précis.

d) Outil agricole qui permet de broyer les céréales pour en faire de la farine.

Établir des faits 0,5 point par réponse

0 point

/2 points

Total :

L’élève identie des innovations techniques.

L’élève n’identie aucune innovation technique.

8. Complète les énoncés du schéma. Les produisent des aliments.

Ils échangent des produits en faisant du

Les fabriquent différents objets.

Établir des faits 1 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève identie les acteurs des échanges dans les villages et nomme le type d’échange qu’ils utilisent.

350

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 TEST

0 point L’élève n’identie pas les acteurs des échanges dans les villages.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

9. Pourquoi les habitants des villages ne sont-ils pas tous obligés de produire de la nourriture ?

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 2 points

0 point

L’élève explique pourquoi les habitants ne produisent L’élève n’explique pas pourquoi les habitants ne pas tous de la nourriture. produisent pas tous de la nourriture.

10. Entre 10 000 et 3500 av. J.-C., l’agriculture est l’activité économique qui occupe la majorité des humains. Aujourd’hui, l’agriculture continue d’être essentielle à notre alimentation. Mais, au Québec, seulement 1,4 % de la population active travaille en agriculture. Lis le document et réponds aux questions. « Malgré des efforts soutenus, les producteurs agricoles continuent d’éprouver des difcultés à recruter des travailleurs compétents et intéressés par les métiers de l’agriculture. » UPA, Un projet de stage et d’intégration en emploi en production laitière voit le jour en Montérégie, [en ligne], 2016.

a) Quel est le problème lié à l’agriculture mentionné dans ce document ?

b) Ce problème existait-il vers 10 000 av. J.-C. ? Explique ta réponse.

Examiner les réalités sociales du présent et du passé ET Déterminer des éléments de continuité et des changements 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève reconnaît un problème lié à l’agriculture aujourd’hui (a). 1 point L’élève détermine un changement (b).

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève ne reconnaît pas un problème lié à l’agriculture aujourd’hui (a). 0 point L’élève ne détermine pas de changement (b).

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 TEST

351

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

11. Observe les quatre documents visuels, puis réponds aux questions. a) Chaque document visuel représente une étape vers l’organisation des premières sociétés humaines. Décris chaque étape à partir du document. Document 1

Description : Le document montre

Document 2

Description : Le document montre

Document 3

Description : Le document montre

352

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 TEST

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1

(suite)

Document 4

Description : Le document illustre

b) Explique comment le mode de vie des humains s’est transformé entre 10 000 et 3500 av. J.-C. Rédige ton explication à partir de la banque de mots. • agriculture • division du travail OU Le travail est divisé • échanges • élevage • nomades • production OU produisent • sédentarisation OU sédentaires • sociétés • surplus agricoles • territoire

Rigueur du raisonnement 0,5 point par mot

Total :

/5 points

L’élève utilise de façon appropriée les mots suggérés an d’expliquer les transformations du mode de vie des humains entre 10 000 et 3500 av. J.-C.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève n’explique aucune transformation à l’aide des mots suggérés.

CHRONO 1 • CHAPITRE 1 TEST

353

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST

2

Résultat Critère 2 :

/25

Résultat Critère 3 :

/5

Résultat nal :

/30

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. Observe la carte. a) Inscris le nom des deux euves qui traversent le territoire de la civilisation mésopotamienne. b) Situe les cités-États mésopotamiennes d’Ur et de Babylone.

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève situe les éléments du territoire.

0 point L’élève ne situe aucun élément du territoire.

2. Observe le repère de temps. a) Situe l’invention de l’écriture cunéiforme (vers –3300 av. J.-C.). b) Inscris le nom de la grande période historique associée à la civilisation mésopotamienne.

10 000

–4000

–3000

–2000

–1000

Naissance de J.-C.

1000

Situer dans le temps et dans l’espace 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève situe l’événement (a) et nomme la grande période historique (b).

354

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 TEST

0 point L’élève ne situe pas l’événement (a) et ne nomme pas la grande période historique (b). Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

3. Nomme deux avantages pour la production agricole de la présence d’un euve sur un territoire. • • Établir des faits 1 point par réponse

0 point

/2 points

Total :

L’élève nomme les avantages de la présence d’un euve sur le territoire.

L’élève ne nomme aucun avantage de la présence d’un euve sur un territoire.

4. À l’aide de la banque de mots, complète le texte sur les caractéristiques de l’écriture. • calames • coins • cunéiforme • économiques • politiques • sociaux et culturels • sons • tablettes d’argile

Les Mésopotamiens utilisent des

pour graver des signes

sur des

. Leur écriture est appelée « écriture ». Ce mot signie « en forme de ». Avec le temps, les signes représentent des

.

On appelle cette écriture « l’écriture phonétique ». L’écriture permet aux Mésopotamiens de répondre à des besoins

, à des besoins et à des besoins

.

Mettre en relation des faits 0,5 point par réponse

Total :

0 point

/4 points

L’élève met en relation les faits liés à l’écriture en Mésopotamie.

L’élève ne met pas en relation les faits liés à l’écriture en Mésopotamie.

5. Nomme trois caractéristiques d’une cité-État. • • • Caractériser une réalité historique 1 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève nomme les caractéristiques d’une cité-État.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève ne nomme pas les caractéristiques d’une cité-État.

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 TEST

355

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

6. La pyramide ci-contre représente la hiérarchie de la société mésopotamienne. Complète-la en inscrivant les groupes sociaux manquants.

Peuple

Établir des faits 1 point par réponse

0 point

/3 points

Total :

L’élève nomme les groupes de la société mésopotamienne.

L’élève ne nomme aucun groupe de la société mésopotamienne.

7. Comment se nomment ceux qui maîtrisent l’écriture en Mésopotamie ? À quel groupe de la hiérarchie sociale appartiennent-ils ? Nom : Groupe social : Établir des faits 1 point par réponse

Total :

0 point

/2 points

L’élève identie ceux qui maîtrisent l’écriture et nomme leur groupe social.

L’élève n’identie pas ceux qui maîtrisent l’écriture et ne nomme pas leur groupe social.

8. Indique les deux énoncés qui décrivent la religion des Mésopotamiens. a) Les Mésopotamiens vénèrent un seul dieu. b) Le culte s’exerce dans des temples et des ziggourats. c) Les prêtres n’ont pas de pouvoir car ils ne savent pas écrire. d) Les croyances des Mésopotamiens se retrouvent dans des récits mythologiques. Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève établit les caractéristiques de la religion mésopotamienne.

356

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 TEST

0 point L’élève n’établit pas de caractéristique de la religion mésopotamienne.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

9. Qu’est-ce qui a poussé les Mésopotamiens à mettre en place un réseau d’échanges avec d’autres régions du monde ?

Établir des faits 2 points L’élève explique ce qui pousse les Mésopotamiens à mettre en place un réseau d’échanges.

0 point L’élève n’explique pas ce qui pousse les Mésopotamiens à mettre en place un réseau d’échanges.

10. Explique comment les connaissances et les valeurs des Mésopotamiens se diffusent ailleurs dans le monde.

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 2 points L’élève explique comment la culture mésopotamienne se diffuse.

0 point L’élève n’explique pas comment la culture mésopotamienne se diffuse.

11. Le code de lois d’Hammourabi a été rédigé il y a environ 4000 ans. Depuis, toutes les sociétés ont mis leurs lois par écrit. Pourquoi est-ce important d’écrire les lois ?

Examiner les réalités sociales du présent et du passé 2 points L’élève explique l’utilité de mettre les lois par écrit.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève n’explique pas l’utilité de mettre les lois par écrit.

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 TEST

357

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

2

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

12. Lis ou observe les documents suivants, puis réponds aux questions. Document 2

Document 1

Un extrait de l’ « Un jour, les grands dieux ont décidé de faire le déluge. Toi, démolis ta maison et construis-toi un bateau, abandonne tes biens et tes richesses, demande la vie sauve, charge dans le bateau tout ce qui vit. » Épopée de Gilgamesh, vers 2600 av. J.­C. Texte adapté.

Aspect de la société :

Un contrat rédigé en écriture cunéiforme, 18e siècle av. J.­C.

Aspect de la société :

a) Sous chacun des documents, indique à quel aspect de la société tu peux l’associer : économique OU social et culturel. b) À l’aide des deux documents, explique comment l’écriture a permis aux Mésopo­ tamiens de développer une civilisation. Trouve un argument pour chacun des documents.

Rigueur du raisonnement 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève associe un aspect de la société à chaque document (a). 2 points par réponse

Total :

/4 points

L’élève élabore, pour chaque document, un argument pour expliquer le rôle de l’écriture dans le dévelop­ pement de la civilisation mésopotamienne (b).

358

CHRONO 1 • CHAPITRE 2 TEST

0 point L’élève n’associe pas d’aspect de la société aux documents (a). 0 point L’élève n’élabore pas d’argument pour expliquer le rôle de l’écriture dans le développement de la civilisation mésopotamienne (b).

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST

3

Résultat Critère 2 :

/25

Résultat Critère 3 :

/5

Résultat nal :

/30

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie Critère 2 : Utilisation appropriée de connaissances

1. a) Sur la carte, situe Athènes, l’Attique et la principale cité rivale d’Athènes. b) Le territoire de la civilisation grecque s’étend-il au-delà de cette carte ? Explique ta réponse.

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève situe les éléments du territoire de la civilisation grecque.

0 point L’élève ne situe aucun élément du territoire de la civilisation grecque.

2. Observe le repère de temps et réponds aux questions. a) À quoi correspond la période en gris ? Inscris ta réponse sur le repère. b) À quel siècle cette période débute-t-elle ? –1200

–560

–540

–520

–500

–480

–460

–440

–420

–400

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève situe dans le temps des éléments principaux du chapitre (a, b).

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève ne situe pas dans le temps des éléments principaux du chapitre (a, b). CHRONO 1 • CHAPITRE 3 TEST

359

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

3. Parmi les énoncés ci-dessous, lesquels sont des avantages qui permettent à Athènes de se démarquer des autres cités ? a) Athènes a un port de mer. b) Athènes est située sur un territoire montagneux. c) Athènes remporte plusieurs succès militaires. d) Athènes possède des colonies. e) Athènes administre le trésor de la Ligue de Délos.

Établir des faits 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève établit des faits à propos de la cité-État d’Athènes.

0 point L’élève n’établit pas de faits à propos de la cité-État d’Athènes.

4. Énumère les quatre groupes sociaux qui composent la population athénienne. •





• Établir des faits

0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève nomme les groupes sociaux qui composent la population athénienne.

0 point L’élève ne nomme aucun groupe social.

5. De quelle institution athénienne s’agit-il ? Fonction

Institution

a) Elle administre la cité et prépare les projets de lois pour le vote à l’Ecclésia. b) Ils commandent l’armée et font appliquer les lois. c) Elle s’occupe de la justice à Athènes. d) Elle prend toutes les décisions politiques. e) Ils siègent au tribunal et décident des interdictions religieuses.

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2,5 points

L’élève nomme les institutions politiques d’Athènes.

360

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 TEST

0 point L’élève ne nomme aucune institution politique d’Athènes.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

6. Indique si les énoncés sont vrais ou faux. Vrai

Faux

a) À Athènes, le pouvoir est coné à l’ensemble des citoyens. b) Tous les citoyens athéniens ont les mêmes droits. c) Tous les habitants d’Athènes peuvent être citoyens. d) La démocratie permet à tous les habitants d’Athènes de participer à la vie politique de la cité. e) Les femmes des citoyens jouent un rôle essentiel dans la démocratie, car elles peuvent voter. Mettre en relation des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2,5 points

L’élève met en relation des faits concernant le régime politique d’Athènes.

0 point L’élève ne met pas en relation de faits concernant le régime politique d’Athènes.

7. À quoi servent les espaces publics athéniens suivants ? a) L’Acropole :

b) La colline de la Pnyx :

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève explique l’utilité des espaces publics athéniens.

0 point L’élève n’explique pas l’utilité des espaces publics athéniens.

8. Explique deux limites de la démocratie athénienne. •



Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 2 points par réponse

Total :

L’élève explique les limites de la démocratie athénienne.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

/4 points

0 point L’élève n’explique aucune limite de la démocratie athénienne.

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 TEST

361

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

9. Pour chaque énoncé, indique s’il se rattache à la philosophie (P) ou à la mythologie (M). a) Intérêt pour la place de l’être humain dans l’univers. b) Mise en scène des exploits des héros. c) Ensemble de récits fabuleux. d) Utilisation de la logique et du raisonnement.

Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève indique des caractéristiques de la mythologie et de la philosophie grecques.

0 point L’élève n’indique aucune caractéristique de la mythologie et de la philosophie grecques.

10. Pourquoi les philosophes grecs croient-ils que l’éducation est essentielle à la démocratie ?

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 2 points

0 point

L’élève explique le lien entre l’éducation et la démocratie.

L’élève n’explique pas le lien entre l’éducation et la démocratie.

11. Comment se nomme le stratège qui entreprend de grands travaux pour embellir Athènes? Indique une de ses réalisations architecturales.

Établir des faits 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève nomme le stratège et une de ses réalisations architecturales.

0 point L’élève ne nomme pas le stratège ni une de ses réalisations architecturales.

12. Nomme deux droits d’un citoyen aujourd’hui. Explique comment cela lui permet de participer à la démocratie. • •

362

CHRONO 1 • CHAPITRE 3 TEST

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

3

(suite)

Examiner les réalités sociales du présent et du passé 1 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève nomme deux droits et explique en quoi ils permettent de participer à la démocratie aujourd’hui.

0 point L’élève ne nomme aucun droit et n’explique pas en quoi ils permettent de participer à la démocratie aujourd’hui.

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

13. Lis et observe les documents suivants, puis réponds aux questions. Document 1

Document 2

Document 3

« Athènes est libre : le peuple a le pouvoir ; tour à tour, les citoyens administrent l’État. Le pauvre et le riche ont des droits égaux. ».

« Notre régime a pris le nom de démocratie. L’égalité est assurée par les lois. La liberté est notre règle dans le gouvernement. »

Euripide, Suppliantes, Ve siècle av. J.-C. Texte adapté.

Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, 431 à 411 av. J.-C. Texte adapté.

L’Agora, à Athènes

a) Nomme deux principes de base de la démocratie qui sont mentionnés dans ces documents. • • b) Explique le rôle de la population dans la vie politique à Athènes. Tu peux t’aider des documents. Ton explication doit aborder deux aspects parmi les suivants : – Le type de démocratie (A) – Les personnes qui ont des droits politiques (B)

– Les institutions politiques (C) – L’espace public (D)

Rigueur du raisonnement 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève analyse le contenu des documents (a). 2 points par aspect

Total :

/4 points

L’élève explique le rôle des citoyens dans la vie politique athénienne (b). Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève n’analyse pas le contenu des documents (a). 0 point L’élève n’explique pas le rôle des citoyens dans la vie politique athénienne (b). CHRONO 1 • CHAPITRE 3 TEST

363

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST Résultat Critère 2 :

/24

Résultat Critère 3 :

/6

Résultat nal :

Chapitre 4 La romanisation

4

/30

Critère 2 : Utilisation appropriée des connaissances

1. a) Sur la carte, situe Rome, la mer Méditerranée et la Gaule. b) Donne un titre à la carte. Titre :

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève situe les éléments du territoire de l’Empire romain et donne le titre de la carte.

364

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 TEST

0 point L’élève ne situe pas les éléments du territoire de l’Empire romain et ne donne pas le titre de la carte.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

2. Sur le repère de temps, situe les périodes et les événements suivants en inscrivant les numéros dans les bonnes cases. 1. La fondation de Rome 2. La période de l’Empire romain

–800

–700

–600

–200

3. La période d’expansion maximale de l’Empire romain 4. La prise du pouvoir par Auguste

Naissance de J.-C.

–100

100

200

300

400

500

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève situe dans le temps les principaux faits liés à l’Empire romain.

0 point L’élève ne situe pas les principaux faits liés à l’Empire romain.

3. Quels pouvoirs l’empereur romain exerce-t-il ?

Établir des faits 1 point

0 point

L’élève établit les pouvoirs de l’empereur.

L’élève n’établit pas les pouvoirs de l’empereur.

4. Indique à quelle institution correspond chacun des rôles suivants. Institution a) Conrmer les décisions de l’empereur et administrer les nances de la ville de Rome. b) S’occuper des nances, de la justice, de l’armée et de la ville de Rome. c) Effectuer des tâches administratives. d) Assister l’empereur dans ses décisions. e) Proposer les candidatures de magistrats.

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2,5 points

L’élève nomme des institutions politiques de Rome.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève ne nomme aucune institution politique de Rome.

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 TEST

365

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

5. Indique les droits et libertés reconnus à chacun des groupes sociaux suivants sous l’Empire romain. Citoyenneté romaine

Liberté Oui

Non

Oui

Non

Droits politiques Oui

Non

Patriciens Plébéiens Étrangers ou pérégrins Mettre en relation des faits 0,5 point par réponse

Total :

/4,5 points

L’élève met en relation des faits concernant les droits et libertés des groupes sociaux sous l’Empire romain.

0 point L’élève ne met en relation aucun fait concernant les droits et libertés des groupes sociaux sous l’Empire romain.

6. a) Quelles sont les conditions pour devenir citoyen romain? Coche les bonnes réponses. Être riche. Avoir servi dans l’armée pendant 25 ans. Être marié à une citoyenne romaine. Appartenir à une cité qui a appuyé Rome durant une guerre. En faire la demande à l’empereur.

b) Nomme un devoir qui découle du statut de citoyen romain.

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève détermine les conditions pour devenir citoyen romain et indique un devoir qui en découle.

0 point L’élève ne détermine aucune condition pour devenir citoyen romain et n’indique aucun devoir.

7. Compare l’application des lois romaines. a) Avant 450 av. J.-C. les lois s’appliquent-elles de la même façon à tous les Romains ?

b) Que change l’adoption de la Loi des Douze Tables, vers 450 av. J.-C. ?

366

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 TEST

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

Établir des comparaisons 1 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève compare l’application des lois romaines avant et après 450 av. J.-C.

0 point L’élève ne compare pas l’application des lois romaines avant et après 450 av. J.-C.

8. Explique ce qu’est la romanisation.

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 2 points

0 point

L’élève explique ce qu’est la romanisation.

L’élève n’explique pas ce qu’est la romanisation.

9. Explique l’utilité des infrastructures romaines suivantes. a) Les fortications :

b) Les aqueducs :

Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève établit l’utilité des infrastructures romaines.

0 point L’élève n’établit pas l’utilité des infrastructures romaines.

10. Donne un exemple de l’inuence des peuples conquis sur Rome et explique-le.

Caractériser une réalité historique 2 points L’élève donne un exemple de l’inuence des peuples conquis sur Rome et l’explique.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

1 point L’élève donne un exemple de l’inuence des peuples conquis sur Rome mais ne l’explique pas.

0 point L’élève ne donne pas d’exemple de l’inuence des peuples conquis sur Rome.

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 TEST

367

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

11. Explique une cause politique et une cause économique du déclin et de la n de l’Empire romain. Cause politique :

Cause économique :

Établir des liens de causalité 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève explique des causes du déclin et de la n de l’Empire romain.

0 point L’élève n’explique pas de cause du déclin et de la n de l’Empire romain.

12. Aujourd’hui, l’État joue un rôle important dans la vie des citoyens. Nomme deux institutions publiques et indique les services qui y sont offerts. • Services offerts : • Services offerts : Examiner les réalités sociales du présent et du passé 0,5 point par réponse

Total :

L’élève nomme deux institutions publiques et indique les services qui y sont offerts.

368

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 TEST

/1 point

0 point L’élève ne nomme pas d’institution publique.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

4

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

13. Observe les documents suivants. a) Indique l’élément caractéristique de l’Empire romain qui est représenté sur chacun d’eux. b) Précise comment cet élément contribue à la romanisation de l’Empire. Document 1

Document 2

Document 3

Document 1 : a) b)

Document 2 : a) b)

Document 3 : a) b)

Rigueur du raisonnement 1 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève nomme les éléments représentés dans les documents (a). 1 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève explique la contribution de chaque élément à la romanisation (b).

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève ne nomme pas les éléments représentés dans les documents (a). 0 point L’élève n’explique pas la contribution de chaque élément à la romanisation (b).

CHRONO 1 • CHAPITRE 4 TEST

369

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST Résultat Critère 2 :

/24

Résultat Critère 3 :

/6

Résultat nal :

Chapitre 5 La christianisation

5

/30

Critère 2 : Utilisation appropriée des connaissances

1. Observe la carte. a) Complète la légende en situant les territoires chrétiens et musulmans. b) Situe Rome et la région où ont lieu les Croisades. c) Nomme un site de pèlerinage chrétien qui se trouve sur la carte.

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/2,5 points

L’élève situe des éléments du territoire à l’étude.

370

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 TEST

0 point L’élève ne situe aucun élément du territoire à l’étude.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1 5

(suite)

2. Sur le repère de temps, situe les périodes et les événements suivants en inscrivant les numéros dans les bonnes cases. 1. La période du Moyen Âge 2. La naissance de J.-C.

1

500

600

3. La période des croisades 4. La n de l’Empire romain d’Occident

700

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

1500

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève situe dans le temps des faits liés à la christianisation.

0 point L’élève ne situe aucun fait lié à la christianisation.

3. Les énoncés suivants sont-ils des éléments de continuité ou des changements entre l’Empire romain et le Moyen Âge ? Coche la case appropriée. Énoncé

Continuité

Changement

a) Séparation du territoire en plusieurs royaumes. b) Présence du christianisme. c) Usage du latin par l’Église. d) L’Église a beaucoup de pouvoir en Occident. Déterminer des éléments de continuité et des changements 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève détermine des éléments de continuité et des changements.

0 point L’élève ne détermine pas d’élément de continuité ni de changement.

4. Comment les royaumes d’Occident se christianisent-ils au début du Moyen Âge ? Coche la bonne réponse. a) Les souverains partent en croisades et la population se convertit à cette occasion. b) Les souverains se convertissent au christianisme et amènent leur population à le faire aussi. c) La population se convertit au christianisme, puis les souverains se convertissent pour mieux gouverner leur royaume. Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 1 point L’élève détermine comment l’Occident se christianise au début du Moyen Âge.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève ne détermine pas comment l’Occident se christianise au début du Moyen Âge.

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 TEST

371

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1 5

(suite)

5. La pyramide ci-contre représente la hiérarchie de l’Église. Complète-la en inscrivant les noms des membres de l’Église dans les cases vides. Les abbés et les abbesses

Les prêtres

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève identie les membres de la hiérarchie de l’Église.

0 point L’élève n’identie aucun membre de la hiérarchie de l’Église.

6. À quel pouvoir de l’Église chaque dénition correspond-elle ? a) Pouvoir lié aux choses matérielles. Par exemple, les richesses qu’accumule l’Église lui donnent ce type de pouvoir. b) Pouvoir moral et religieux. Par exemple, le pape peut excommunier un dèle qui ne respecte pas l’autorité de l’Église. Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève identie les pouvoirs de l’Église.

0 point L’élève n’identie aucun des pouvoirs de l’Église.

7. Qu’est-ce que la féodalité ? Coche la bonne réponse. a) L’organisation politique et sociale de l’Occident au Moyen Âge. b) L’organisation de l’Église au Moyen Âge. c) Un type de régime politique dans les sociétés au Moyen Âge . Établir des faits 1 point L’élève reconnaît la dénition de la féodalité.

372

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 TEST

0 point L’élève ne reconnaît pas la dénition de la féodalité.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1 5

(suite)

8. Complète le tableau ci-dessous sur les groupes sociaux dans la société féodale. Groupe social

Rôle ou fonction dans la société Assurer la protection de tous.

Clergé Artisans et paysans Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

/1,5 point

Total :

L’élève donne des caractéristiques de la société féodale.

0 point L’élève ne donne pas de caractéristiques de la société féodale.

9. À l’aide de la banque de mots, complète le schéma suivant sur les liens féodaux. • protection • délité • ef

Le seigneur offre à son vassal: sa

et un

En échange, le vassal promet

.

au seigneur. Caractériser une réalité historique

0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève donne des caractéristiques de la société féodale.

0 point L’élève ne donne pas de caractéristiques de la société féodale.

10. Inscris le terme correspondant à chacune des dénitions suivantes. a) Lieu de résidence et de prière des moines et des moniales. b) Guerre qui vise à défendre et à agrandir la chrétienté. c) Principale église d’un diocèse. d) Voyage vers un lieu saint. e) Résidence seigneuriale. Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2,5 points

L’élève établit des faits liés à la christianisation.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève n’établit pas de faits liés à la christianisation.

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 TEST

373

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

5

(suite)

11. Donne deux conséquences des croisades. • •

Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences 1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève explique des conséquences des croisades.

0 point L’élève n’explique aucune conséquence des croisades.

12. À quel style d’architecture chaque plan en coupe correspond-il ?

Architecture

Architecture Établir des faits

1 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève nomme les styles d’architecture médiévale.

0 point L’élève ne nomme aucun style d’architecture médiévale.

13. Indique deux fonctions des monastères et deux fonctions des cathédrales au Moyen Âge. Monastères : Cathédrales :

374

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 TEST

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

1 5

(suite)

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève nomme deux fonctions des monastères et deux fonctions des cathédrales.

0 point L’élève ne nomme aucune fonction des monastères et aucune fonction des cathédrales.

14. Nomme deux éléments patrimoniaux qui témoignent du fait religieux au Québec. • • Examiner les réalités sociales du présent et du passé 1 point L’élève nomme deux éléments patrimoniaux qui témoignent du fait religieux au Québec.

0 point L’élève ne nomme aucun élément patrimonial qui témoigne du fait religieux au Québec.

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

15. Lis ou observe les documents suivants. a) Associe un des trois concepts suivants à chacun des documents. • Culture • Féodalité (ou société féodale) • Pouvoir

b) Réponds à la question sur chaque document. Document 1

« Le pape ne peut être jugé par personne. En tout temps, il peut établir de nouvelles règles et modier les anciennes.»

b) Le pape est-il un personnage important au Moyen Âge ? Explique ta réponse.

Grégoire VII, Dictatus Papae : Le Proprie auctoritates Apostolicae Sedis, 1075. Texte adapté.

a) Concept :

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 TEST

375

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

5

(suite)

Document 2

« Ainsi donc, la société chrétienne est répartie en trois ordres [ou groupes sociaux] : l’un prie, l’autre combat, le dernier travaille. Ces trois ordres coexistent séparément. »

b) Quelle est la place et le rôle de l’Église dans la société médiévale ?

Adalbéron de Laon, Poème au roi Robert, n du Xe siècle. Texte adapté.

a) Concept :

b) Quelle est l’inuence de l’Église sur la culture au Moyen Âge ?

Document 3

a) Concept : Rigueur du raisonnement 0,5 point par réponse

Total :

/1,5 point

L’élève associe un concept à chacun des documents (a). 1,5 point par réponse

Total :

L’élève explique la place de l’Église dans la société médiévale (b).

376

CHRONO 1 • CHAPITRE 5 TEST

0 point L’élève n’associe pas de concept aux documents (a).

/4,5 points

0 point L’élève n’explique pas la place de l’Église dans la société médiévale (b).

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

TEST Résultat Critère 2 :

/24

Résultat Critère 3 :

/6

Résultat nal :

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce

6

/30

Critère 2 : Utilisation appropriée des connaissances

1. Sur la carte, situe les villes commerciales de Cologne, Venise et Gênes. Situe aussi l’étendue d’eau qui se trouve au centre du grand commerce.

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève situe des villes et une étendue d’eau liées à l’expansion européenne.

0 point L’élève ne situe pas de ville ni d’étendue d’eau liées à l’expansion européenne.

2. Observe le repère de temps à la page suivante. a) Situe les périodes et les événements suivants en inscrivant les numéros dans les bonnes cases. 1. Le début de l’urbanisation en Europe 2. La période de troubles et de ralentissement de l’expansion des villes et du commerce en Europe

3. La période d’expansion des villes et du commerce en Europe

b) Écris le nom de la grande période historique pendant laquelle a lieu l’expansion des villes et du commerce en Europe.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 TEST

377

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

476

900

1000

1100

1200

1300

1400

1500

Situer dans le temps et dans l’espace 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève situe dans le temps les principaux faits du chapitre (a, b).

0 point L’élève ne situe pas les principaux faits du chapitre (a, b).

3. Pour chacun des énoncés suivants, indique s’il s’agit d’une cause ou d’une conséquence de l’expansion des villes en Europe à partir du XI e siècle. Énoncé

Cause

Conséquence

a) Les paysans se rendent au marché pour vendre leurs produits agricoles. b) Les villes deviennent des centres économiques importants. c) Les échanges entre les villes et la campagne environnante augmentent. d) La population des villes augmente. Déterminer des facteurs explicatifs et des conséquences ET Établir des liens de causalité 0,5 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève détermine des causes et des conséquences de l’expansion des villes en Europe à partir du XIe siècle.

0 point L’élève ne détermine aucune cause ni conséquence de l’expansion des villes en Europe à partir du XIe siècle.

4. Quelles sont les deux activités économiques qui peuvent être associées au développement des villes ? Coche les bonnes réponses. a) Artisanat

d) Commerce

b) Philosophie

e) Religion

c) Agriculture

f) Troc Établir des faits

0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève nomme les principales activités économiques des villes médiévales.

378

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 TEST

0 point L’élève ne nomme aucune activité économique des villes médiévales.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

5. Ces afrmations sur les communes sont-elles vraies ou fausses ? Vrai

Faux

a) Un bourg est une commune. b) La commune est une association formée par les habitants d’un bourg. c) La commune est une ville qui a obtenu une charte d’un seigneur. d) Ce sont des bourgeois qui décident de former les communes an de se libérer de leurs obligations envers les seigneurs. e) Les chartes communales sont imposées aux seigneurs. f) Les chartes accordent des privilèges aux bourgeois. Elle leur permet d’obtenir une plus grande liberté de commerce. Caractériser une réalité historique 0,5 point par réponse

/3 points

Total :

L’élève donne les caractéristiques des communes.

0 point L’élève ne donne aucune caractéristique des communes.

6. Complète le texte suivant sur les associations d’artisans et de marchands au Moyen Âge. Les

sont des associations qui regroupent des artisans ou

des marchands. Elles règlementent les

et protègent leurs

membres. Pour en faire partie, il faut atteindre le statut de Les

.

sont des associations qui regroupent des villes

marchandes. Elles règlementent le

. Par exemple, elles

organisent la

du transport de leurs produits. Caractériser une réalité historique

0,5 point par réponse

Total :

/3 points

L’élève donne des caractéristiques du commerce médiéval.

0 point L’élève ne donne pas de caractéristique du commerce médiéval.

7. À quel groupe social appartiennent les personnages suivants ? a) Les riches marchands et les banquiers : b) Les seigneurs : Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève identie les groupes sociaux des personnages mentionnés.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève n’identie pas les groupes sociaux des personnages mentionnés.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 TEST

379

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

8. Quel groupe social possède le plus de pouvoir et d’inuence dans la société médiévale : a) avant le développement et l’expansion des villes ? b) après le développement et l’expansion des villes ? Déterminer des éléments de continuité et des changements 1 point par réponse

/2 points

Total :

L’élève détermine des éléments de continuité ou des changements.

0 point L’élève ne détermine pas d’élément de continuité ni de changement.

9. Qu’est-ce que le grand commerce ?

Caractériser une réalité historique 2 points

0 point

L’élève caractérise le grand commerce.

L’élève ne caractérise pas le grand commerce.

10. Nomme deux exemples de produits échangés dans le cadre du grand commerce. Produits en provenance de l’Europe

Produits en provenance de l’Orient et de l’Afrique

Établir des faits 0,5 point par réponse

Total :

/2 points

L’élève nomme des produits échangés dans le cadre du grand commerce.

380

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 TEST

0 point L’élève ne nomme aucun produit échangé dans le cadre du grand commerce.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

11. Tu es un marchand italien et tu te rends à une des foires de Champagne pour faire des échanges avec un marchand de Bruges. Tu n’as que de la monnaie de Venise. Quels sont les deux moyens dont tu disposes pour effectuer tes transactions commerciales ? • •

Mettre en relation des faits 0,5 point par réponse

Total :

/1 point

L’élève met en relation des faits concernant les échanges médiévaux.

0 point L’élève ne met pas en relation de faits concernant les échanges médiévaux.

12. Explique comment les croisades favorisent le développement du grand commerce.

Mettre en relation des faits 2 points L’élève met en relation des faits concernant les croisades et le grand commerce.

0 point L’élève ne met pas en relation des faits concernant les croisades et le grand commerce.

13. Comment un citoyen québécois peut-il défendre ses droits ? Présente un moyen qu’il peut utiliser.

Examiner les réalités sociales du présent et du passé 1 point L’élève présente un moyen pour défendre ses droits.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

0 point L’élève ne présente pas un moyen pour défendre ses droits.

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 TEST

381

Nom :

Groupe :

Date :

TEST

6

(suite)

Critère 3 : Rigueur du raisonnement

14. a) Quel groupe social prote le plus de l’expansion des villes et du commerce au Moyen Âge ? b) Explique comment ce groupe est devenu inuent au Moyen Âge.

Rigueur du raisonnement 1 point L’élève identie le groupe social qui prote le plus de l’expansion des villes et du commerce au Moyen Âge (a). 5 points L’élève explique comment ce groupe social est devenu inuent au Moyen Âge (b).

382

CHRONO 1 • CHAPITRE 6 TEST

0 point L’élève n’identie pas le groupe social qui prote le plus de l’expansion des villes et du commerce au Moyen Âge (a). 0 point L’élève n’explique pas comment ce groupe social est devenu inuent au Moyen Âge (b).

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1

Cahier, pages 14 à 45

Chapitre 1 La sédentarisation 1.

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte ci-dessous. a) Colorie la région du Croissant fertile. b) Situe un autre foyer de sédentarisation vers 10 000 av. J.-C. c) Complète la légende.

2.

À L’ÉPREUVE ! Sur le repère de temps, colorie de deux couleurs différentes les périodes du Paléolithique et du Néolithique. –3 000 000

– 12 000

– 10 000

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

– 8000

– 6000

– 4000

– 2000

CHRONO 1 • RÉVISION

383

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 (suite)

À L’ÉPREUVE ! Observe les documents visuels.

3.

a) Indique le mode de vie représenté sur chaque document.

Mode de vie au Paléolithique

Mode de vie au Néolithique





b) Détermine un élément de continuité et un changement entre les sociétés du Paléolithique et du Néolithique. Élément de continuité :

Changement :

4. Quelles sont les caractéristiques des premières sociétés sédentaires ? Coche les bonnes réponses. Habitation permanente

Céramique

Agriculture

Pierre taillée

Chasse

Cueillette

5. Nomme un vestige provenant d’une société nomade du Paléolithique.

384

CHRONO 1 • RÉVISION

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 (suite)

6. Complète le schéma ci-dessous. a) Dans la première case, indique une cause qui permet aux populations sédentaires d’accumuler de la nourriture. b) Dans la troisième case, indique une conséquence découlant de cette accumulation. Cause

Conséquence

Accumulation et surplus de nourriture

7. Quels facteurs naturels favorisent la sédentarisation vers 10 000 av. J.-C. ?

8.

À L’ÉPREUVE ! Nomme les deux procédés artisanaux représentés, qui se développent au Néolithique. Indique une utilité pour chacun d’eux.

Procédé :

Procédé :

Utilité :

Utilité :

9. Complète les phrases suivantes. a) Grâce

, certaines personnes n’ont pas besoin de produire

leur nourriture. b) Des paysans cultivent la terre et des spécialisés. C’est ce qu’on appelle c) Les habitants font des Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

fabriquent des objets . pour répondre à leurs besoins. CHRONO 1 • RÉVISION

385

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

2

Cahier, pages 46 à 81

Chapitre 2 La naissance d’une civilisation À L’ÉPREUVE ! Observe la carte ci-dessous.

1.

a) Colorie la zone qui correspond à la Mésopotamie et complète la légende. b) Écris au bon endroit le nom des euves Tigre et Euphrate.

Légende

À L’ÉPREUVE ! Observe le repère de temps.

2.

a) Indique le début et la n de la période historique durant laquelle se développe la civilisation mésopotamienne. Colorie l’espace entre ces deux dates. Écris ensuite le nom de la période historique. b) Inscris les événements suivants : l’invention de l’écriture et la naissance de l’alphabet.

Naissance de J.-C. – 5000

386

– 4000

– 3000

CHRONO 1 • RÉVISION

– 2000

– 1000

1000

2000

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 2 (suite)

3.

À L’ÉPREUVE ! Observe le document visuel. a) Quel est le support de l’écriture ?

b) Comment se nomme la forme d’écriture représentée ?

c) Pour quelle raison se nomme-t-elle ainsi ?

d) Nomme un avantage de l’écriture pour les Mésopotamiens.

4. a) Dans la société mésopotamienne, pour quelle raison les scribes sont-ils proches du pouvoir royal ?

b) À quel groupe social appartiennent-ils ?

5. La société mésopotamienne s’est établie à proximité de deux euves. Nomme deux avantages que cela lui procure.

6. Indique un avantage d’avoir des lois écrites pour les Mésopotamiens.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • RÉVISION

387

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

2 (suite)

À L’ÉPREUVE ! Lis cet extrait d’un code de lois rédigé sous le règne d’un roi de Babylone.

7.

« Quiconque prend en charge un champ pour le cultiver, et n’obtient pas de récolte, s’il est prouvé qu’il n’a pas travaillé sur le champ, doit au propriétaire l’exacte quantité de grain que le voisin a fait pousser. » a) Comment se nomme le roi qui a fait rédiger ce code de lois ? b) À l’aide de ce document, nomme une activité régie par ce code de lois.

8. a) Nomme les quatre groupes sociaux présents dans la civilisation mésopotamienne. Place-les en ordre d’importance. Le numéro 1 correspond au groupe possédant le plus de pouvoir et le numéro 4 à celui qui en a le moins. b) Pour les groupes 2 et 3, indique deux fonctions exercées par des gens appartenant à ces groupes. 1 2

Fonctions :

3

Fonctions :

4 9. Coche les caractéristiques de la religion mésopotamienne. Le culte s’exerce dans les temples. C’est une religion monothéiste. Les croyances sont présentes dans des récits mythologiques. On pratique des sacries. La religion occupe une place importante dans la société.

10. Comment les Mésopotamiens font-ils connaître leurs croyances et leurs connaissances aux autres peuples du Croissant fertile? Donne un exemple pour justier ta réponse.

388

CHRONO 1 • RÉVISION

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

3

Cahier, pages 82 à 117

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie 1.

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte ci-dessous. a) Situe la ville d’Athènes. b) Colorie l’Attique. c) Complète la légende.

• •





Légende



Ville Attique

2.

À L’ÉPREUVE ! Inscris les événements suivants sur le repère de temps : a) la vie de Périclès ; b) la tyrannie à Athènes ; c) le début de la démocratie athénienne.

– 700

– 650

– 600

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

– 550

– 500

– 450

– 400

– 350

– 300

CHRONO 1 • RÉVISION

389

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

3 (suite)

3. Parmi les caractéristiques suivantes du territoire grec, surligne celle qui favorise le commerce. Entoure celle qui favorise l’indépendance des cités-États. • Un relief accidenté

• La présence de la mer

• De nombreuses îles

• Un climat chaud

À L’ÉPREUVE ! Lis le texte ci-dessous.

4.

« On n’est pas citoyen par le fait seul du domicile ; car le domicile appartient encore aux étrangers domiciliés et aux esclaves. On ne l’est pas non plus par le seul droit d’ester en justice [exercer une action en justice] comme demandeur et comme défendeur ; car ce droit peut être conféré par un simple traité de commerce. Le domicile et l’action juridique peuvent donc appartenir à des gens qui ne sont pas citoyens. » Aristote, La politique, vers 330 av. J.-C.

a) Dans le tableau, note le nom des trois groupes sociaux dont il est question dans le texte. b) Coche la ou les cases appropriées pour chaque groupe. Groupe social

Participe à la vie politique

Libre

c) Nomme deux critères pour devenir citoyen d’Athènes. • • 5. Indique une limite à la démocratie athénienne.

390

CHRONO 1 • RÉVISION

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 3 (suite)

6. Indique l’institution athénienne qui correspond à chaque énoncé. • Stratèges • Héliée • Archontes • Ecclésia • Boulé

a) Administrer la cité et préparer les projets de loi. b) Commander l’armée et faire appliquer les lois. c) Présider les tribunaux et les cérémonies religieuses. 7. a) Trouve le mot qui correspond à chaque dénition. b) Pour chacune des dénitions, indique si elle se rattache à la philosophie (P) ou à la religion (R). Dénition

Mot

Philosophie

Religion

a) Temple situé sur l’Acropole. b) Moyen de mieux présenter ses arguments en public. c) Famille à laquelle appartiennent Héra, Zeus et Hadès. d) Ensemble de mythes. e) Événement majeur qui a lieu en l’honneur de Zeus. f) Formation qui facilite l’exercice de la démocratie.

8.

À L’ÉPREUVE ! Observe le document visuel. Il s’agit des ruines d’un temple grec, situé à Cyrène, en Lybie. a) Pourquoi a-t-on trouvé les ruines d’un temple grec en Lybie ?

b) Indique une conséquence de ce fait.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • RÉVISION

391

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

4

Cahier, pages 118 à 155

Chapitre 4 La romanisation À L’ÉPREUVE ! Sur cette carte :

1.

a) situe Rome ; b) indique le nom de deux territoires conquis par Rome.

Légende



Ville Limes (fortications)

À L’ÉPREUVE ! Sur le repère de temps,

2.

a) inscris le nom de la période historique durant laquelle se développe l’Empire romain ; b) indique le siècle correspondant à l’expansion maximale de l’Empire romain ; c) inscris l’année de la n de l’Empire romain d’Occident.

– 800

392

– 600

CHRONO 1 • RÉVISION

– 400

– 200

1

200

400

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 4 (suite)

3. Dans l’Empire romain, chaque homme libre peut devenir citoyen romain. Parmi les énoncés suivants, coche la ou les cases correspondant aux moyens qui permettent de devenir citoyen. a) Faire une demande à l’empereur en prouvant sa délité à Rome. b) Être un grand gladiateur. c) Avoir servi dans l’armée durant 25 ans. d) Savoir écrire.

À L’ÉPREUVE ! Lis l’extrait suivant.

4.

« Pour que l’État soit également bien gouverné en temps de paix comme en temps de guerre, la Majesté impériale doit s’appuyer non seulement sur les armes mais aussi sur les lois : par les unes il restera vainqueur des ennemis du dehors, par les autres il déjouera les manœuvres de l’iniquité [la criminalité], méritant ainsi tout à la fois le titre d’ami de la justice et celui de triomphateur. » Institutes (Code justinien), 533.

Nomme les pouvoirs détenus par l’empereur auxquels on fait référence dans cet extrait. • • 5.

À L’ÉPREUVE ! Lis le texte suivant. « Au Canada, une personne accusée d’avoir commis un crime est présumée innocente tant qu’elle n’a pas été déclarée coupable par un juge ou un jury. C’est ce qu’on appelle la “présomption d’innocence“. Cette présomption est un droit très important. Elle signie que l’accusé n’a pas à prouver qu’il est innocent, que l’avocat de la poursuite doit faire la preuve “hors de tout doute raisonnable“ que l’accusé est coupable, et que le juge et le jury doivent faire preuve d’impartialité. » Éducaloi, [en ligne], 2016. Texte adapté.

Compare le droit canadien au droit romain. Indique deux principes du droit romain présents dans le droit canadien.

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • RÉVISION

393

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 4 (suite)

6. Parmi les énoncés suivants, coche ceux qui correspondent aux fonctions du gouverneur d’une province dans l’Empire romain. Commander la légion. S’occuper de l’administration de la province. Percevoir les impôts. Démontrer sa puissance au moment des conquêtes. Faire régner l’ordre dans la province.

À L’ÉPREUVE ! Observe les documents visuels ci-dessous.

7.

a) Nomme ces deux infrastructures romaines. b) Indique une utilité de chacune ces infrastructures.

Nom : Utilité :

Nom : Utilité :

8. Parmi les énoncés suivants, encercle ceux qui correspondent aux causes du déclin et de la chute de l’Empire romain. a) L’Empire est attaqué par des peuples étrangers, appelés barbares. b) Certains dirigeants s’emparent des richesses de l’Empire. c) Le peuple paie de lourds impôts et s’appauvrit. d) De plus en plus de gens adoptent le christianisme. e) Les dirigeants optent pour la démocratie. f)

394

Les guerres internes menacent la paix de l’Empire. CHRONO 1 • RÉVISION

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

5

Cahier, pages 156 à 195

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident 1.

À L’ÉPREUVE ! Observe la carte ci-dessous. a) Situe les villes de Saint-Jacques-de-Compostelle et de Jérusalem. b) Complète la légende en situant les territoires chrétiens et musulmans.

Légende



2.

Ville

À L’ÉPREUVE ! Sur le repère de temps, indique : a) le début et la n de la période correspondant au Moyen Âge et colorie-la ; b) l’année du baptême du roi Clovis et la période des croisades.

400

500

600

700

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

1500

CHRONO 1 • RÉVISION

395

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

5 (suite)

3. Nomme deux événements qui démontrent un changement dans les rapports entre l’Empire romain et l’Église chrétienne. a) Au début du christianisme :

b) À la n de l’Empire romain :

4. Nomme un élément de continuité entre la n de l’Empire romain d’Occident et le début du Moyen Âge.

5. Indique qui exerce les fonctions suivantes au sein de l’Église chrétienne d’Occident au Moyen Âge. a) Il dirige l’Église catholique : b) Ils dirigent les diocèses : c) Ils administrent les paroisses :

6. Complète les phrases suivantes sur la féodalité. La

est basée sur la relation de dépendance entre un vassal et

son seigneur. Le

offre sa protection et un

au

.

En échange, ce dernier lui promet d’être

.

7. Complète le schéma suivant sur les groupes dans la société féodale. Le clergé

Les paysans

Rôles :

Rôles :

Rôle :

• Assurer la protection de tous • Rendre la justice.



396

CHRONO 1 • RÉVISION



Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 5 (suite)

8. Indique l’objectif des croisades.

9. a) Explique ce qu’est un pèlerinage. b) Parmi les énoncés suivants, indique les motivations des chrétiens à faire un pèlerinage. Prier

Connaître une autre religion

Obtenir une faveur

Obtenir le pardon de ses fautes

Faire du commerce

À L’ÉPREUVE ! Observe chaque document visuel, puis remplis les ches.

10.

a) La cathédrale de Reims, en France

b) Le monastère Sant-Pere-de-Casserres, en Espagne

Style architectural :

Style architectural :

Deux caractéristiques qui t’ont permis de l’identier :

Deux caractéristiques qui t’ont permis de l’identier :

Deux fonctions de la cathédrale au Moyen Âge :

Deux fonctions du monastère au Moyen Âge :









11. Encercle les sources de revenus de l’Église. La vinication

La dîme

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Les dons des seigneurs

La copie de documents

CHRONO 1 • RÉVISION

397

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

6

Cahier, pages 196 à 228

Chapitre 6 L’expansion des villes et du commerce À L’ÉPREUVE ! Sur la carte ci-dessous,

1.

a) situe les villes suivantes : Bruges, Cologne, Gênes et Venise ; b) encercle la ou les villes qui font partie de la Hanse germanique.

Légende

• Ville

À L’ÉPREUVE ! Sur le repère de temps, indique :

2.

a) la période historique durant laquelle a lieu l’expansion des villes et du commerce ; b) le début et la n de la période d’expansion des villes et du commerce ; c) le début des croisades.

400

398

500

600

CHRONO 1 • RÉVISION

700

800

900

1000

1100

1200

1300

1400

1500

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

6 (suite)

3. Complète le texte suivant qui décrit l’organisation d’une ville médiévale. Les villes médiévales sont construites autour d’un d’un monastère. Elles sont entourées de

ou pour les protéger.

Les activités économiques des villes sont centrées sur l’ et le 4.

.

À L’ÉPREUVE ! Observe le document visuel.

a) Ce document illustre un métier qui appartient à une des activités économiques qui se développent dans les villes au Moyen Âge. De quelle activité économique s’agit-il ?

b) En quoi consiste le commerce local qui se développe à partir de l’activité que tu as indiquée à la question précédente ?

c) Quel effet l’augmentation de la demande en produits alimentaires et artisanaux a-t-elle sur les villes ?

5. a) Nomme trois métiers qui sont organisés en guilde. b) Indique deux fonctions des guildes. • • Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

CHRONO 1 • RÉVISION

399

Nom :

Groupe :

Date :

FICHE Révision

1 6 (suite)

6. Trouve les mots qui correspondent à chaque dénition. Mot

Dénition a) Association formée par les habitants d’une ville. b) Document qui dénit les obligations entre le seigneur et les habitants de la ville. c) Association regroupant des artisans et des marchands. d) Réunion commerciale annuelle dans un lieu xe. e) Institution responsable de réglementer le grand commerce.

7. Un marchand de Bruges veut se rendre à la foire de Milan. a) À quel groupe social appartient-il ?

b) Qui se rassemble lors de cette foire ?

c) À qui fait-il appel pour avoir la monnaie dont il aura besoin à Milan ?

d) Quel autre instrument pourrait-il utiliser pour payer ?

e) Comment s’enrichit-il ?

8. Indique les facteurs qui favorisent le développement du grand commerce au Moyen Âge. La prospérité du commerce local

Le cheval

Le crédit bancaire

L’entretien des routes

Les croisades

La lettre de change

Les centres d’achats

400

CHRONO 1 • RÉVISION

Reproduction autorisée © TC Média Livres Inc.

Sources GUIDE Textes P. 301 : Ya’Kubi, Les pays, traduction de G. Wiet, Paris, Institut français d’archéologie orientale, 1937, p. 5 ; cité dans Recueils de textes d’histoire, sous la direction de L. Gothier et A. Troux, tome 2 : Le Moyen Âge, Liège, Dessain, 1961, p. 50. P. 308 : Léon l’Africain, Description de l’Afrique, cité dans De l’Afrique, traduction de Jean Temporal, 1830 ; dans BnF/Gallica [en ligne]. P. 351 : UPA, Un projet de stage et d’intégration en emploi en production laitière voit le jour en Montérégie, [en ligne], 2016. P. 358 : Épopée de Gilgamesh, traduction de Abed Azrié, Berg International, 1979, p. 13. P. 363 : (doc. 1) Euripide, Suppliantes, traduction de H. Grégoire, Paris, Les Belles Lettres, 1924 ; (doc. 3) Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, Livre 1, traduction de J. Voilquin, Paris, Garnier, 1948. P. 375 : Grégoire VII, Dictatus Papae : Le Proprie auctoritates Apostolicae Sedis, dans Archives de l’Occident, Le Moyen Âge, tome 1, Olivier Guyotjeannin, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1992. P. 376 : Adalbéron de Laon, Poème au roi Robert, tiré de Pierre Riché et George Tate, Textes et documents d’histoire du Moyen Âge, Ve-Xe siècle, Paris, SEDES, 1974, p. 489. P. 388 : Wikistrike, Traduction en français du code d’Hammourabi, [en ligne], 2016. P. 390 : Aristote, La politique, Paris, Éditions Hermann, 1996. P. 393 : (h) Institutes de l’empereur Justinien, suivies d’un choix de textes juridiques, relatifs à l’histoire externe du droit romain et au droit privé antéjustinien, Paris, Librairie de jurisprudence de Videcoq, 1839.

Illustrations P. 352 (doc. 1 et 2), 384 (doc. 1), 385 (doc. 1 et 2) : Jocelyne Bouchard. P. 353 : Monique Chaussée. P. 374 (g et d) : Lenka Vernex.

Photos P. 285 : suronin/Fotolia. P. 268 : National Museum of Karachi, Karachi, Pakistan/ Bridgeman Images. P. 290 : (h) Werner Forman Archive/Bridgeman Images. P. 294 : (h) Giraudon/The Bridgeman Art Library. P. 298 : The Art Institute of Chicago, IL, USA/Kate S. Buckingham Fund/Bridgeman Images. P. 302 : Bibliothèque nationale de France. P. 306 : Ariadne Van Zandbergen/Africa Imagery/Africa Media Online. P. 308 : Jean-Luc MANAUD/Gamma-Rapho via Getty Images. P. 352 : (doc. 3) Scala/Art Resource, NY. P. 358 : Philippe Maillard/ akg-images. P. 363 : Pavlos Rekas | Dreamstime.com. P. 369 : (doc. 2) Ivan Vdovin/Getty Images ; (doc. 3) : Erich Lessing/Art Resource, NY. P. 384 : (doc. 2) Private Collection/© Look and Learn/Bridgeman Images.P. 387 : Philippe Maillard/ akg-images. P. 397 : (doc. 2) pepj/iStockphoto. P. 399 : Biblioteca Nazionale, Turin, Italie/Index/The Bridgeman Art Library International. Toutes les autres photos : Shutterstock.com

ACTIVITÉS INTERACTIVES Textes chapitre 1 AI 1 Q4, E1 : Kate Santon et Elizabeth McKay, Atlas historique du monde. Des origines de l’humanité à nos jours, 2005 ; E2 : Jean-Claude Margueron et Luc Prsch, Le Proche-Orient et l’Égypte antiques, Hachette, 2012. AI 2 Q6, E1 : (h) Kate Santon et Elizabeth McKay, Atlas historique du monde. Des origines de l’humanité à nos jours, 2005 ; (c) E. Lorentz et C.E. Jullien, Nouveau manuel complet du tisserand, ou Description des procédés et machines employés pour les divers tissages des matières organiques et lamenteuses ; suivi d’une Histoire de la lature et du tissage, depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, La librairie encyclopédique de Roret, 1844 ; (b) A. Ducrost, Coup d’œil général sur l’époque néolithique, Imprimerie et librairie Vitte et Perrussel, 1886.

chapitre 3 AI 7 Q4, E2 : (h) Mathilde Bardi, La Grèce antique, Éditions des Petits Champs, 2001 ; (c) Moshe Amit, «Le Pirée dans l’histoire d’Athènes à l’époque classique », Bulletin de l’Association Guillaume Budé : Lettres d’humanité, vol. 20, no 4, 1961, p. 464-474 ; (b) Plutarque, Les vies parallèles, tome III, dans Vie de Périclès, Paris, Les Belles Lettres, 1964. Q9, E1 : Yaya Sy, Les légitimations de l’esclavage et de la colonisation des Nègres, coll. Points de vue, L’Harmattan, 2010 ; E2 : Michel Clerc, Les métèques athéniens. Étude sur la condition légale, la situation morale et le rôle social et économique des étrangers domiciliés à Athènes, Paris, Thorin et ls,

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

éditeurs, 1893. AI 8 Q8, E1 : J.-L. Steffensen, Histoire du monde. La Grèce antique, vol. 2, Les Éditions Maisonneuve, 1967. Q9, E1 : Christian Papeians, Les grandes civilisations. La Grèce, Artoria, 1988. AI 9 Q10 : (h) Fiona Chandler, Le monde antique, Héritage jeunesse, 2009 ; (c) Christian Papeians, Les grandes civilisations. La Grèce, Artoria, 1988 ; (b) Mathilde Bardi, La Grèce antique, Éditions des Petits Champs, 2001.

chapitre 4 AI 10 Q5, E1 : Jules Zeller, Les empereurs romains : caractères et portraits historiques, Paris, Librairie académique Didier et cie, 1863 ; E2 : L’histoire du peuple romain, Gallimard Larousse, 1991. Q9, E1 : (c et b) Simon James, Rome la conquérante, coll. Les yeux de la découverte, Gallimard, 1990. AI 11 Q3, E1 : (h) L’histoire du peuple romain, Gallimard Larousse, 1991 ; (b) Bernardo Rogora, Les Romains, coll. La bibliothèque des découvertes, Éditions du Korrigan, 2001 ; E2 : (h) Bernardo Rogora, Les Romains, coll. La bibliothèque des découvertes, Éditions du Korrigan, 2001 ; (b) L’histoire du peuple romain, Gallimard Larousse, 1991. Q5, E1 : (h) Bernardo Rogora, Les Romains, coll. La bibliothèque des découvertes, Éditions du Korrigan, 2001 ; (c) Simon James, Rome la conquérante, coll. Les yeux de la découverte, Gallimard, 1990 ; (b) Anne Millard, Atlas jeunesse des mondes anciens, Seuil, 1994. Q6, E1 : Simon James, Rome la conquérante, coll. Les yeux de la découverte, Gallimard, 1990. Q7, E1 : Bernardo Rogora, Les Romains, coll. La bibliothèque des découvertes, Éditions du Korrigan, 2001 ; E2 : Simon James, Rome la conquérante, coll. Les yeux de la découverte, Gallimard, 1990. Q8, E1 : Jean-Paul Dupré, Méga histoire, coll. L’encyclopédie vivante, Nathan, 1992. AI 12 Q10 : Yannick Clavé, Le monde romain. 70 avant J.-C. – 73 après J.-C., Dunod, 2014.

chapitre 5 AI 13 Q3, E1 : (h) Collectif, Histoire des religions en Europe. Judaïsme, christianisme et islam, De Boeck/Hachette, 1999 ; (c) Bertrand Lançon et Tiphaine Moreau, Constantin. Un Auguste chrétien, Armand Collin, 1999 ; (b) Tacite, Annales, Livre XV, chapitre 44, dans Polydore Hochart, Études au sujet de la persécution des chrétiens sous Néron, Paris, Ernest Leroux, éditeur, 1885 ; E2 : (h) Tacite, Annales, Livre XV, chapitre 44, dans Polydore Hochart, Études au sujet de la persécution des chrétiens sous Néron, Paris, Ernest Leroux, éditeur, 1885 ; (c) Bertrand Lançon et Tiphaine Moreau, Constantin. Un Auguste chrétien, Armand Collin, 1999 ; (b) Collectif, Histoire des religions en Europe. Judaïsme, christianisme et islam, De Boeck/Hachette, 1999.

chapitre 6 AI 16 Q4, E1 : Gabriel et Jean-Pierre Cros-Mayrevieille, Les monuments de Caracasonne, Librairie archéologique Victor Didron, 1850. Q6, E1 : Jean-Paul Dupré, Méga histoire, coll. L’encyclopédie vivante, Nathan, 1992 ; E2 : Michel Zimmermann, La vie au Moyen Âge, Éditions Ouest-France, 1987. AI 17 Q2, E2 : (h) Jean-Paul Dupré, Méga histoire, coll. L’encyclopédie vivante, Nathan, 1992 ; (c) Michel Zimmermann, La vie au Moyen Âge, Éditions Ouest-France, 1987 ; (b) Andrea Dué, À travers le Moyen Âge, Delagrave, 1997. Q4, E1 : Sarah McNeil, Le Moyen Âge, Éditions du Sorbier, 1998. Q5, E2 : William Guthrie, Abrégé de la nouvelle géographie universelle, physique, politique et historique, Librairegéographe Hyacinthe Langlois, 1819.

révision AI 20 Q5 : Aristote, La politique, Paris, Éditions Hermann, 1996. Q6 : Mathilde Bardi, La Grèce antique, Éditions des Petits Champs, 2001.

Photos et illustrations chapitre 1 AI 1 Q8, E2 : (3 doc.) Jocelyne Bouchard. Q9, E1 : (hd) DEA/G. DAGLI ORTI/Getty Images ; (bg) Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY ; (bd) Erich Lessing / Art Resource, NY ; E2 : (hg) The Trustees of The British Museum/Art Resource, NY ; (hd) Jocelyne Bouchard ; (bg) Chrisp543 | Dreamstime.com ; (bd) Philippe Maillard / akg-images. AI 2 Q2, E2 : Monique Chaussée. Q6, E2 : (3 doc.) Jocelyne Bouchard. Q9, E1 : Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY. AI 3 Q6, E1 : Gianni Dagli Orti/CORBIS. Q9, E1 : akg-images.

CHRONO 1 • SOURCES

401

chapitre 2

chapitre 6

AI 4 Q5, E1 : Monique Chaussée. AI6 Q5 : Jocelyne Bouchard. Q6 : Gracieuseté du professeur Jean-Marc Michaud/Faculté de théologie, d’éthique et de philosophie/Université de Sherbrooke (Québec). Q8 et 10 : The Trustees of The British Museum/Art Resource, NY.

AI 16 Q3, E2 : (h) Italian School, (15th century)/Castello di Issogne, Val d’Aosta, Italy/Bridgeman Images ; (ch) Worcester Art Museum, Massachusetts, USA/The Bridgeman Art Library International ; (cb) French School, (15th century)/Musée Condé, Chantilly, France/Bridgeman Images ; (b) Erich Lessing/Art Resource, NY. AI 17 Q2, E1 : (h) Fromista, Castilla y Leon, Spain/ Bridgeman Images ; (b) French School, (15th century)/Bibliothèque de L’Arsenal, Paris, France/Bridgeman Images. AI 18 Q9 : Erich Lessing/Art Resource, NY

chapitre 3 AI 8 Q1, E1 et E2 : tyndyra/Istockphoto. Q8, E2 : (g) RMN-Grand Palais/Art Resource, NY ; (d) Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY. AI 9 Q7 : tyndyra/Istockphoto. Q8 : (c) Pavlos Rekas | Dreamstime.com ; (b) akgimages/John Hios.

chapitre 4 AI 10 Q7, E1 et E2 : Scala/Art Resource, NY. AI 11 Q1, E1 : Costa/leemage. Q3, E1 : Jocelyne Bouchard ; E2 : (bc) Vyacheslav Biryukov/Istockphoto. Q4, E1 : (bc) Vyacheslav Biryukov/Istockphoto. Q5, E2 : (c) Audrée-Isabelle Tardif. Q6, E2 : (c) Galleria Borghese, Rome, Italie/Alinari /The Bridgeman Art Library International ; (b) Museo Arqueologico Nacional, Madrid, Espagne/De Agostini Picture Library/G. Dagli Orti/Bridgeman Images. AI 12 Q4 : Scala/Art Resource, NY. Q10 : (h) Galleria Borghese, Rome, Italie/Alinari /The Bridgeman Art Library International ; (cb) Ivan Vdovin/JAI/Corbis.

révision AI 20 Q1 : (hg) Gianni Dagli Orti/The Art Archive at Art Resource, NY ; (hc) Erich Lessing/Art Resource, NY ; (hd) Gianni Dagli Orti/CORBIS ; (bc) DEA/G. DAGLI ORTI/Getty Images. Q5 : tyndyra/Istockphoto. Q9 : Audrée-Isabelle Tardif. Q11 : Collection Roger Viollet. Toutes les autres photos : Shutterstock.com

chapitre 5 AI 13 Q5, E1 et E2 : robertharding/Alamy Stock Photo. Q9, E1 et E2 : Monique Chaussée. AI 14 Q6, E1 : Electa/Leemage ; E2 : Linda Vernex. Q7, E1 : Jean Bernard/Leemage ; E2 : Linda Vernex. Q8, E1 : Heritage Image Partnership Ltd/Alamy Stock Photo ; E2 : Collection NB/KHARBINE-TAPABOR. Q9, E2 : (h) akg-images/British Library ; (c) Erich Lessing/Art Resource, NY ; (b) Audrée-Isabelle Tardif. Q10, E1 et E2 : Erich Lessing/Art Resource, NY. AI 15 Q13 : Linda Vernex.

402

CHRONO 1 • SOURCES

Reproduction interdite © TC Média Livres Inc.

CHRONO Une collection complète conçue selon vos besoins Le cahier d’apprentissage Des textes accessibles, revus et mis à jour Des activités variées, adaptées au niveau des élèves Des cartes et une iconographie riches et abondantes Des activités de synthèse sous forme de schéma organisateur ou de tableau « Des outils de l’histoire » en lien avec la démarche de recherche et les techniques de l’histoire Les sociétés d’ailleurs, abordées par la majorité des enseignants

Un plus grand format pour mettre les visuels en valeur Une structure simpliée de tous les chapitres Des activités « À l’épreuve » pour travailler les opérations intellectuelles Des documents de source primaire plus nombreux Des renvois aux activités interactives

Le guide-corrigé Le corrigé du cahier Plus de 100 pages de documents reproductibles Des activités d’évaluation des connaissances et des compétences Une révision de n d’année NOUVEAU Des cartes muettes Des activités d’enrichissement Des textes et des activités pour exploiter les sociétés d’ailleurs qui ne gurent pas dans le cahier

Le corrigé Le corrigé du cahier en couleurs Des notes pédagogiques

Des contenus numériques incomparables sur la plateforme Pour les élèves

Pour les enseignants

Le cahier accessible sur tout ordinateur et sur tablette iPad Un grand nombre d’activités interactives avec rétroaction, conçues selon la structure du cahier Des cartes interactives et des boîtes Info + Des documents complémentaires et tout autre contenu numérique que l’enseignant mettra à leur disposition

Avec la plateforme i+ Interactif de Chenelière Éducation, offerte en ligne et téléchargeable, présentez, créez, personnalisez et partagez des contenus pédagogiques et plus encore !

Les nombreuses fonctionnalités de la plateforme i+ Interactif Toutes les composantes imprimées en version numérique ainsi que le contenu numérique offert aux élèves Des outils de gestion des résultats aux activités interactives Tous les documents reproductibles en format PDF ou Word modiable Les réponses qui apparaissent une à une et plus de 60 hyperliens

Les composantes de CHRONO, 2e édition, pour le 1er cycle du secondaire Composantes imprimées

Composantes numériques

• Cahier d’apprentissage

• Plateforme

• Corrigé • Guide-corrigé

• Cahier d’apprentissage numérique • Guide-corrigé numérique

ISBN 978-2-7650-5218-0